Phacochère

Members
  • Content Count

    1,535
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Phacochère

  1. @Alexis le foot, les rumeurs vont bon trains sur des negociations portant sur l'OM. McCourt dément des rumeurs de rachat par les Saoudiens. Vrai ? En négociations, il est tjrs bien de rappeler que ton club n'est pas à vendre... Le tout via un homme de paille tunisien histoire de faire passer la pillule et de faire la nique au Quatar. Racheter un club en Europe n'est plus evident. Le championnat français est sous investi.
  2. Phacochère

    [Rafale]

    Le coût d'un scalp ne doit pas être le même non plus.
  3. On va quand même pas vendre Marseille aux saoudiens ! (rumeurs)
  4. On a des moyens de pressions sur le Quatar-et donc sur la Turquie- surtout depuis son isolement régional ?
  5. Edit: je ne connais pas très bien menadefense mais c'est un tweet relayé par G. Malbrunot, le papier est équilibré.
  6. Du coup vers qui se tourner pour demander des "excuses inconditionnelles" ? Edit: Si c'est les russes, La crise de rire !
  7. http://dmdlozere.unblog.fr/2014/01/07/zone-de-vol-a-tres-basse-altitude-en-lozere/ Oui, je confirme que l'armée de l'air saccage régulièrement mes patientes approches sur les plus belles et difficiles rivières de Lozère /Cevènes. On m'entend alors couiner: "les bataaaards !" Même si amalgamer deux passions c'est le pied (dans l'eau). Est-ce de la TTBA ?
  8. Podcast France culture - Le monde des espions les nouveaux corsaires S2 / E1: Jonathan Powell, le mercenaire de la paix (Philippe Vasset et Pierre Gastineau / 58mn) https://www.franceculture.fr/emissions/le-monde-des-espions-saison-2-les-nouveaux-corsaires/jonathan-powell-le-mercenaire-de-la-paix (Ne pas louper cette série documentaire passionnante reprend pour une saison deux avec des témoins clefs, on abordé la privatisation des question régaliennes) "Peut-être son nom ne vous dit-il rien ? Et c'est à la fois normal et inquiétant. Car ce premier corsaire de l'été, Jonathan Powell, fait partie des personnes à qui les Etats concèdent les fonctions les plus régaliennes. Figure de l'ombre qui apparaît sur les clichés pris lors de grands événements... Le point commun à tous ces nouveaux corsaires, c'est qu'ils n'aiment pas la lumière, et que leurs missions, toujours sensibles, parfois polémiques, s'accommodent plus volontiers de l'ombre. Le cas de Jonathan Powell est, à cet égard, particulier. Car avant d'entrer, il y a dix ans, dans la confrérie des nouveaux corsaires, Powell a été, au Royaume-Uni, l'un des barons les plus en vue du New Labour, cette vague travailliste qui a porté Tony Blair au pouvoir. Directeur de cabinet de Tony Blair pendant dix ans, Powell a été, avec Alastair Campbell, l'une des principales éminences grises du Premier ministre britannique. Il a été sur toutes les photos, de tous les combats. Puis, lorsque Blair a quitté le pouvoir en 2007, Powell a brusquement disparu. Il fallait avoir l'œil particulièrement exercé pour le remarquer, en 2016, assis au premier rang de la salle de l'Institut Nobel à Oslo lors de la remise du prix Nobel de la Paix au président colombien Juan Manuel Santos. On l'a également vu sur les rares photos existantes de l'équipe qui, pendant dix ans, a négocié le désarmement de l'ETA au pays basque. On l'a aussi aperçu en Birmanie, en Indonésie, au Mozambique, en Libye... Car Jonathan Powell est devenu ces sept dernières années l'un des très rares prestataires privés au monde à exercer la profession de médiateur de conflit armé. Des Etats le mandatent pour négocier avec des guérillas, des séparatistes, voire des terroristes. Par une après-midi de janvier, nous avons donc sonné à la porte d'Inter-Mediate, la petite organisation fondée et dirigée par Powell et installée à l'ombre des tours de Westminster, à Londres. Nous sommes entrés dans une maison désuète, meublée comme un cercle de bridge de quartier. L'atmosphère oscille entre Agatha Christie et Downtown Abbey : difficile d'imaginer que c'est là que Powell a préparé ses missions sur les lignes de front du Mozambique et de Colombie et reçu des insurgés de tous les pays et de tous les bords. Nous installons notre micro dans une petite salle de réception. Sur les étagères, on remarque une sorte de calumet, cadeau des indépendantistes musulmans d'Aceh, en Indonésie, et un éléphant en porcelaine, don du Conseil National de Sécurité de Thaïlande. Autour d'un thé, Powell retrace pour nous son basculement dans la diplomatie privée"
  9. Phacochère

    AASM

    @Picdelamirand-oil à toujours pris le soin de partager ses connaissances. c'est déjà beaucoup. Quant à son besoin de parler je te laisse seul juge. Dans son cas ce n'était jamais gratuit et certainement plus altruiste.
  10. Phacochère

    [Rafale]

    C'est validé et opérationnellement ? Edit: @DEFA550, mon délire de béotien, c'est d'apprendre, de rebondir pas de me sentir coincé entre Jacquie ou Michel. ReEdit: Merci pour ta bienveillance ...
  11. Phacochère

    [Rafale]

    On a encore le droit de dire de la merde ! Pour être juste, j'ai interprété un commentaire. Edit: et j'avais faux.
  12. Phacochère

    [Rafale]

    Mon interrogation était effectivement de savoir si il y avait une utilité sur le type de théâtre. SI d'aventure le renseignement indiquait un groupe important et/ou embusqué sur un site géographique complexe, "type grotte" (et sans verser dans le mythe Tora bora). Histoire d'éviter un max de perte au personnel sur le terrain et dans la mesure oû personne ne souhaite se rendre où montrer patte blanche. Une capacité d'emport double et rester sur zone le temps de faire courrir les lapins. Ici la portée de l'arme n'a pas d'interet sauf urgence.
  13. Phacochère

    [Rafale]

    C'est de mémoire et sauf erreur, la GBU une tonne sous mirage 2000-D. Cela a-t-il un intérêt une telle munition pour ce théâtre? (ou j'ai loupé la boutade). Ou alors strike d'un camp ou un endroit protégé type Adrar des Ifogas pour éviter des corps à corps impromptus au gars au sol. Ça a l'avantage de débusquer ceux qui savent qu'un deuxième coup est possible...
  14. On voit bien la source diffuser progressivement d'Ouest en Est depuis les côtés UK. Malgré sa grande exposition, la russie fait preuve de retenue sans accuser un voisin sans preuve. Perso, je trouve ça sport. C'est la marque des grands. Pour la Suède rapporter c'est pas beau.
  15. Ce qui est important ce sont les éventuelles révélations à quelques mois d'un échéance électorale.
  16. Aasm vs hawk. Effectivement, laisser acheminer sur place, laisser croire et taper.
  17. Challenges / Trump veut bloquer la parution du livre de Bolton https://www.google.com/amp/s/www.challenges.fr/monde/trump-veut-bloquer-la-parution-du-livre-de-bolton_715077.amp "NEW YORK (Reuters) - Le gouvernement américain a engagé une action en justice afin de bloquer la publication du livre de John Bolton, l'ancien conseiller à la Sécurité nationale de Donald Trump, qui contiendrait selon lui des informations classifiées. L'ouvrage doit être publié le 23 juin, a déclaré la semaine dernière l'avocat de Bolton, Charles Cooper. Donald Trump a prévenu lundi que John Bolton enfreindrait la loi si le livre venait à sortir."
  18. Opex 360 / Un navire turc a illuminé à trois reprises la frégate Courbet avec son radar de conduite de tir, selon Paris http://www.opex360.com/2020/06/17/un-navire-turc-a-illumine-a-trois-reprises-la-fregate-courbet-avec-son-radar-de-conduite-de-tir-selon-paris/ "« Dans les armées françaises, l’illumination radar est considérée comme un acte de guerre car c’est la dernière action avant l’ouverture du feu. En théorie, cela provoque le déclenchement immédiat du feu de celui qui est illuminé », a expliqué une source militaire à l’hebdomadaire. En réalité, le Courbet n’a pas fait l’objet d’une mais de trois illuminations radar de la part de la frégate turque. C’est en effet ce qu’a indiqué le ministère des Armées, rapporte l’AFP."
  19. Ne soit pas triste @Rufus Shinra, la fessée entre personnes consentantes
  20. Merci, je ne connaisais pas. N'y voit pas pas de jugement de ma part mais un souvenir ambivalent me revient systématiquement à l'évocation du terme "bôche" que j'entendais chez les grands parents. J'ai arrêté de l'utiliser le jour où mon institutrice m'a décocher une tarte monumentale en leçon d'histoire (Cm2). Plus malin, je me serais aperçu qu'un patronyme traduit souvent des origines . Je lui avais fait de la peine mais elle tenait à s'expliquer de son geste et de sa réaction avec mes parents... Je lui ai fait comprendre, la frayeur dans les yeux, qu'il était préférable pour moi de ne pas impliquer mon "kaiser", le monsieur tendu question éducation, formé à la jésuite, qui ne manquait jamais les rencontres parents-profs. J'avais eu le droit à un bisous de ma jolie maitresse. Ma réconciliation franco-allemande à moi . Mais depuis la fessée ça reste occasionnel...
  21. Avianews sort deux articles par jour en moyenne. Difficile pour un blog et son auteur de traiter précisément l'actualité, des faits et du fond quotidiennement. Un exercice...
  22. Une sorte de test de Rorschach pour débusquer les "pipes".