EOA

Members
  • Content Count

    614
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by EOA

  1. Ca me parait très étonnant aussi tu peux développer? Peut-être que dans l'état actuel de l'outil industriel ca met trois ans, mais qu'avec la montée en puissance prévue par Dassault ils raccourciront le délai ?
  2. Ils possèdent environ 40 F16 A/B block 15, 40 F16 block 32 et 140 F16 block 40, plus les 20 block 52 qu'ils sont en train de recevoir. Donc si les premiers sont effectivement un peu anciens, mais suffisent quand meme amplement à taper sur barbu dans le désert, ils ont encore un bon potentiel! La modernisation concerne essentiellement les infrastructures de soutien et de MCO (pas d'upgrade des versions) pour améliorer la disponibilité et la sureté des appareils. C'est vrai qu'en tout état de cause il ne serait pas très logique pour l'Egypte d'entretenir une micro flotte de 24 Rafale, il faudrait au moins une deuxième commande équivalente pour arriver à une cinquantaine d'appareil ce qui commencerait à être cohérent. Donc pourquoi pas après la livraison des 24, ils seront surement tellement conquis par le Rafale qu'ils en reprendront! Et comme l'Arabie Saoudite signe le chèque ou garantit le crédit c'est tout bénéf pour eux! Sur les F16 ils semblent quand même moyen chaud pour en reprendre après le coup tordu des américains suite à l'arrivée au pouvoir de Sissi. A noter que depuis les visistes de Sissi en Russie et de Poutine en Egypte, l'armée de l'air égyptienne serait en train de négocier l'acquisition de Mig 35 comme chasseur de supériorité aérienne. Ce qui pourrait aussi être plutot logique avec des Rafale chasseurs/bombardiers et des Mig 35 dernier cri de défense aérienne/aussi aptes à du bombardement. Ca serait un sacré pied de nez aux américains. Après les égyptiens ont tellement de matos US que ca semble difficile qu'ils se passent d'eux mais bon ...
  3. On ne comprend pas grand chose à cette réorganisation à part quelques annonces esseulées. Ou en est on de l'ordre de bataille? Les 1ère et 3ème brigades mécanisées sont-elles dissoutes pour devenir des divisions? S'oriente-t-on vers donc vers un modèle à 2 divisions de 3 brigades interarmes chacune (2 et 7 BB, 6 et 9 BLB, 11 DP et 27 BIM)? Dans ce cas là comment vont-ils ventiler les unités des BM? Bref beaucoup de questions qui devraient être tranchées depuis longtemps ... Après c'est toujours une bonne nouvelle de voir une nouvelle unité d'infanterie créée, mais dans ce cas là on peut se demander quelle était l'utilité de dissoudre le 110eme RI pour en recréer une autre 1 an après ? ...
  4. EOA

    [Rafale]

    Non mais la question n'est pas pourquoi créer une escadre, mais pourquoi créer une escadre avec un seul escadron dedans? C'est assez logique de chapeauter plusieurs escadrons présents sur une même base (surtout si ils ont une même dominante comme les FAS ou la RECO) par une structure supérieure comme une escadre, mais dans ce cas la il serait temps de réunir une bonne fois pour toutes les escadrons de défense aérienne Cigognes et Ile de France dans une même escadre au lieu d'en créer deux différentes avec un escadron chacune. Et tanpis si Luxeuil doit fermer on a plus les moyens d'avoir une base avec seulement un escadron dessus ...
  5. EOA

    [Rafale]

    Ca veut dire concentration des escadrons FAS à St Dizier? Donc à terme on aura la 30eme escadre à Mont de Marsan avec 2 escadrons de chasse/bombardement, la 4ème FAS à St Dizier avec 2 escadrons aussi, la 3ème à Nancy avec 3 escadrons chasse/bombardement j'imagine (ou réduite à deux escadrons si les commandes Rafale ne tiennent pas leur promesse de 225 appareils). + le Corse à Djibouti et le Provence donc aux EAU avec probablement à terme 6 Rafale chacun. Quid des escadrons esseulés Ile de France à Orange et Cigognes à Luxeuil? Mea culpa j'ai vu l'article après. Quel intérêt de créer des escadres à 1 escadron ... ? Si les 9 escadrons de première ligne actuels sont conservés et à raison de 20 appareils par unité ca fait environ 180 Rafale. Plus ceux des escadrons prépositionnés à l'étranger (12), celui de transformation (10) et celui des expérimentations (10) ca fait à peu près 212 appareils, donc pas très loin de la cible de 225.
  6. EOA

    L'Inde

    Au dela de la question du délai dans lequel sera signé le contrat, l'autre grosse information qui confirme ce que beaucoup pensaient c'est la présence apparemment d'une option supplémentaires aux 36 commandes fermes prévues par le contrat. Le Rafale est donc bien parti pour être un des principaux appareils, et non pas s'arrêter à 36 exemplaires comme certains s'effrayaient avec l'abandon du MRCA dans son aspect "production locale sous licence". Il apparait aussi très probable que l'option du Qatar soit confirmée à l'issue des 24 premiers. Et avec les prospects à court terme aux EAU et en Malaisie (que le contrat indien aura bien contribué à faire avancer) on risque de se retrouver d'ici 1 an ou 2 avec un peu moins de 200 commandes! Sacrée success qui permettrait de renouer avec les grandes heures des Mirage III et 2000 qui se refourguaient comme des petits pains!
  7. Le plus drôle c'est que l'empereur Mutsuhito et son gouvernement avait tout fait pour bannir le bushido et les pratiques guerrières traditionnelles à la fin du XIXème siècle. Avant de le redécouvrir et d'en user de manière un peu détournée pour l'adapter au nationalisme des officiers et du gouvernement, le tout effectivement en mettant en avant la personne de l'empereur. Pour le service de santé je pense aussi qu'on peut le rattacher globalement à l'insuffisance énorme des services de soutien et de logistique de l'armée japonaise. Il serait intéressant de comparer les ratios de troupes combattantes / troupes de soutien, et là où on trouverait les américains en premier, les japonais ne devraient pas être très loin de la dernière place. Si on y rajoute les moyens de transport et de logistiques limités, la rareté des ressources et du potentiel industriel, on comprend que les japonais utilisaient tout pour l'armement. Et c'est assez paradoxal quand on voit la modernisation et le développement de l'armée impériale à la fin du XIXème et jusqu'à la Grande guerre. Après on tombe dans un conservatisme et un dogmatisme forcenés qui tranche avec le foisonnement des nouveautés et innovations des décennies précédentes. Alors que les officiers supérieurs qui vont mettre en place ce conservatisme sont issus de ces époques d'innovation et de modernisation.
  8. Pas à ma connaissance. La doctrine militaire et la culture guerrière japonaise étaient d'une grande brutalité (objectivement). Sans compter que les japonais détestaient et méprisaient les chinois au plus haut point (toujours d'ailleurs) ce qui n'aidait pas à adoucir les relations entre eux et les civils/prisonniers chinois. D'un point de vue plus général, les japonais et une bonne partie des peuples asiatiques n'accordaient pas la même valeur au prix de la vie que nous autres occidentaux, y compris pour eux-même. Les officiers pétris des anciennes règles d'honneur préféraient lutter jusqu'à la mort et mourir avec honneur plutot que de se rendre ou se se replier, ce qui pouvait entrainer des non sens tactiques ou stratégiques d'ailleurs. Et on retrouve ici un trait marquant de cette culture japonaise dont les actes ne recherchent en réalité pas l'efficacité et l'efficience comme dans la culture occidentale mais bien plus la perfection et l'adéquation aux règles, notamment celle de l'honneur. L'éducation guerrière et morale des officiers, souvent dès le plus jeune âge, en faisaient des gens très durs ce qui explique en partie ce que nous qualifions de crimes de guerre, mais qui à leurs yeux ne devaient pas paraitre ainsi : les vaincus n'ont aucun droit en quelque sorte, sauf de celui de mourir avec honneur en se suicidant. D'ailleurs des milliers d'officiers japonais se sont suicidés suite à l'annonce de la capitulation en 1945.
  9. Le dogmatisme n'est pas l'idéologie attention à ne pas confondre. On peut dire que l'idéologie était prégnante aussi bien chez les allemands que les japonais. Les japonais mettaient en avant le bushido et étaient elevés dès le plus jeune âge dans le respect et le dévouement du système impérial et de l'armée. Les allemands depuis 1870 avaient aussi été elevés dans le système nationaliste et militariste de l'Allemagne impériale, puis les plus jeunes dans les idéaux nationaux-socialistes (même si la Wehrmacht n'est pas comparable à la Waffen - SS). En excluant l'idéologie les allemands étaient d'excellents (les meilleure surement) techniciens de la guerre moderne, qu'ils associaient à une industrie et un économie forte, tout en possédant le caractère rationnel, efficace et pragmatique des civilisations européennes. Les japonais, malgré une révolution doctrinale et technologique à la fin du XIXème siècle qui a précédé d'importantes victoires (en chine et contre la russie) ont ensuite vu leur corpus doctrinal décliné et devenir sclérosé avec une doctrine de l'assaut et de l'infanterie surannée, surtout pour l'armée de terre. Le tout associé à la culture très rigide et stricte du bushido et du système social japonais, et à des capacités industrielles très contraintes. On rencontre cependant dans les armées japonaises des officiers supérieurs très innovants et des techniques de pointes, c'est un paradoxe constant chez eux, notamment dans la marine où s'affrontaient violemment les partisans des navires de ligne et ceux de l'aéronavale. Donc l'armé japonaise malgré un carcan doctrinal assez déclinant pouvait tout de même faire preuve d'innovation et d'excellence dans certains cas.
  10. MBDA est apparemment en train de négocier un contrat pour armer ces 4 ou 6 bâtiments qui se chiffrerait à 500 millions environ. Je n'arrive plus à remettre la main sur l'article en question ... Dans le contrat initial il me semble que ces deux options devaient être construites à Lorient non? Encore une bonne nouvelle pour DCNS !
  11. Pour le moment on est sur une campagne aérienne d'interdiction et de frappes au sol anti EI et Kurde (?). Avec éventuellement une occupation de ces territoires par les rebelles et islamistes modérés. Les américains doivent être contents de se voir rejoindre par la Turquie! Et étendre cette zone jusqu'à Alep avec l'imbrication des combattants ça me semble difficile. Attendons de voir la réaction des russes et des iraniens. Bref wait and see.
  12. Moi j'appelle plus ça une variable d'ajustement. Sérieusement l'hypothèse n'est pas très crédible, hormis dans la région de la frontière jordanienne solidement tenue, les rebelles modérés ne représentent plus grand chose. Dans la région d'idlib et de Jisr ils sont fortement imbriqués avec Al Nosra et donc plus vraiment apparentés à des rebelles modérés, sans compter qu'ils sont coincés entre les trois autres factions : armée qui semblent décider à reprendre l'offensive sur Jisr afin de sécuriser la région alaouite une fois l'opération de zabadani bouclée, ce qui ne devrait plus prendre beaucoup de temps, les kurdes au nord ouest et l'EI qui grignotent les territoires au nord est. Enfin je ne suis pas sur qu'ils représentent une alternative crédible, mais plus un moyen pour les turcs et les pays du golf de prolonger les hostilités.
  13. La Turquie souhaite aussi rappeler qu'elle ne tolèrera aucun état kurde indépendant au sud de sa frontière et qu'elle considère le PKK et ses émanations YPG comme des organisations terroristes au même titre que l'EI. Et c'est là que la limite de la politique Turque pointe le bout de son nez : les turcs n'ont aucun camp à soutenir en Syrie. Les turcs s'opposent à l'EI aux Kurdes et à l'Etat syrien. La stratégie turque est dans une impasse, le meilleur scénario pour le moment étant pour eux la conduite d'une guerre civile larvée qui met hors d'état les 3 belligérants. C'est pour ça qu'à mon avis après quelques frappes et déclarations symboliques la situation va revenir à la situation antérieure. Parce que sinon ça veut dire que les USA ont donné leur accord à une intervention pour créer une zone tampon (ce qu'ils ont catégoriquement refusé l'année dernière) et cela impliquerait une opération bien plus importante de l'armée turque avec des grosses troupes au sol, des pertes, des combats d'attrition dans la durée type insurrectionnel etc. Bref je n'y crois pas un instant.
  14. Bien d'accord avec vous, mais en l'occurrence nous parlions de la dotation de la FREMM ASM avec son Herakles :) Là par contre je suis pas d'accord pour l'obsolescence. Mais c'est vrai que ça ne sert à rien de rêver, les difficultés financières et industrielles dans le contexte de contraction actuel des moyens font que nous ne mettrons jamais 2 nouvelle Horizon en cale. Ce qui aurait été de loin la meilleure solution à l'époque mais bon ... Comme quand on s'apercevra dans 10 ans que la meilleure solution aurait été 10/15 ans plus tôt de tenir le nombre d'unités du programme FREMM, mais bon autre débat ;) Bien d'accord. Encore heureux que des frégates de 2015 apportent une vraie plus value par rapport à des frégates des années 70 Dark. La vraie question c'est que la Marine a besoin de 4 Frégates de défense aérienne de 1er rang au minium pour assurer la défense AA de ses groupes aéronaval et amphibie. Hors dans l'hypothèse envisagée de la FREDA récemment je trouve qu'une simple FREMM ASM dont le potentiel AA serait légèrement renforcé avec un Sea Fire 500 et 16 Aster 30 ne remplit pas cette mission. Maintenant je ne dis pas que la Marine ne changera pas des choses (même si j'en doute un peu comme G4lly) : par exemple une FREDA avec un Sea Fire 500 + 32 Aster 30 à l'avant et l'utilisation de l'espace arrière disponible pour y installé des Mica VL pour l'autodéfense courte portée (ou plutot des Aster 15 si c'est techniquement possible) me semble déjà une alternative plus sérieuse. C'est une piste possible pour les frégates Horizon puisqu'il ressort des premières années de service que non seulement la frégate est très performante en AA mais aussi en ASM grâce à l'excellent sonar de coque et au futur NH 90 couplé à la MU 90. On pourrait lui adjoindre un sonar remorqué et quelques consoles pour compléter la panoplie ASM. Maintenant la question est une frégate peut-être elle réellement entièrement polyvalente et mener à bien chacune des missions, ce dont G4lly semble douter? (je laisse les personnes plus calées y répondre ... :) ) Les américains le font bien avec leurs destroyers non?
  15. Pour le coup Pascal tu n'es pas très objectif je trouve sur ce coup la. Je comprends bien ton raisonnement que parfois tu peux être agacé par certains commentaires peu constructifs mais c'est incontestable pour le coup que le Radar Heraklès, même annoncé amélioré, est inférieur en terme de capacité au radar PAAMS des Horizons. Tout comme le serait la capacité d'emport en munitions Aster 30 des FREDA par rapport aux Horizons. Il faut bien se baser sur quelque chose pour commenter, proposer et critiquer, la critique n'étant pas forcément non constructive. Donc oui les versions FREDA seront peut être appelées à évoluer, de même que peut être les dernières FREMM ASM de la série, oui les caractéristiques des FTI ne sont pas encore totalement connues, et oui ces frégates subiront toutes au cours de leur vie des modernisations et des modifications. Mais le fait est qu'au jour d'aujourd'hui sur la base des informations que nous avons on peut estimer (personnellement ça n'engage personne d'autre) que ces frégates auraient pu avoir plus d'armement etc. Surtout quand on connait la propension des armées qui sont soumises à des tensions budgétaires à revoir parfois à la baisse les critères initiaux pour parer à l'essentiel. C'est bien ce que font les égyptiens qui ont commandé 4 corvettes Gowind de 2500 tonnes avec une possibilité qui sera probablement levée de 2 unités supplémentaires. Il faut noter que les égyptiens désiraient non pas 1 mais 2 FREMM mais ont du dans l'immédiat y renoncer faute de trésorerie. La FREMM offre tout de même un bond en avant non négligeable en matière de lutte ASM (cf problématique de la sécurisation du canal de Suez et de ses approches) par rapport aux corvettes (bien que ces dernières soient déjà très performantes). Donc au final un schéma global de 2 FREMM et de 6 corvettes si les égyptiens réussissent à dégager suffisamment de moyens parait plutot bien pensé.
  16. En fait je crois que la quinzaine d'appareils représente la dotation usuelle de routine déployée sur le PA, avec 4/5 hélicoptères supplémentaires. Mais les installations sont faites pour intégrer jusqu'à une quarantaine d'appareils (avions et hélicoptères) si besoin est. Maintenant c'est vrai qu'on peut se demander pourquoi construire 2 pa de 70 000 tonnes si c'est pour y mettre 15 appareils sur chaque ...
  17. Connaissant un peu la manière de faire des anglais c'est bien probable : ils n'ont pas hésité à supprimer leur aéronavale pendant près de 10 ans pour des motifs économiques. Mais d'un autre coté ils auraient pu garder quelques T1 aptes à la défense aérienne pour faire la police du ciel en Angleterre (et éventuellement aller intercepter les bombardiers russes) en permettant au parc des T2 et surtout des T3 de se concentrer sur les OPEX et les missions de bombardement. Ca voudrait quand meme dire que les anglais ne seront plus capables que de déployer en tout temps : - 1 PA avec un groupe embarqué d'une vingtaine de F 35 B (en tenant compte que le second PA et les autres avions seront souvent indisponibles du fait de l'entretien, de l'entrainement, des consommables disponibles etc.). - Un groupe aérien de 20/25 d'Eurofighter modernes sur un parc d'une centaine ce qui fait déjà 25% du potentiel (possible vue la compétence et la culture anglaise de l'expéditionnaire : genre déployer 45 000 hommes en irak en 2003 avec une armée plus petite que la notre). Je ne suis pas sur. D'ici à 2020 de gros programmes d'armement auront été budgétés et seront terminés : les PA de la marine, les Destroyers et les SNA, les CH 47 et une bonne partie des A 400m. Ils seront surtout dans le renouvellement des matériels de la british army (l'équivalent de notre scorpion) qui coutent quand meme dans l'absolu moins cher, et dans les frégates Type 26. Donc ca permettrait d'envisager des achats supplémentaires d'appareils histoire de compléter le parc, surtout que d'ici la les dernieres version d'Eurofighter seront peut etre plus rodées et performantes. Et BAE en aura peut etre besoin au niveau industriel. Bref je ne serais pas aussi catégorique que vous quant à l'acceptation des anglais d'une telle réduction de leur parc :)
  18. Si tout à fait. Le RU a commandé 48 F 35 B à decollage vertical pour armer ses 2 futurs porte-aéronefs Queen Elizabeth et Prince of Wales. Ca ne laisse donc bien à la RAF que 107 chasseurs type Eurofighter. Il faut comparer aux 225 Rafales promis à l'Armée de l'air. Ou alors comparer les 155 de la Navy et de la RAF aux 286 Rafale prévus à l'AA et la Royale. Donc on est globalement sur un rapport de 1 pour 2. Et sans parler de la qualité de l'Eurofighter et des interrogations du F 35 B (version la plus restreinte : STOVL). Donc que vont faire les anglais: Commander plus d'Eurofighter F3 ou des F 35 (A?)? Envisager un 3eme Chasseur? Ou alors accepter cette réduction drastique de leur potentiel aérien? Le plus probable serait une rénovation profonde et lourde des tornados pour allonger leur durée de vie à l'instar des allemands (mais les appareils anglais ont été bien plus sollicités par les opérations que les allemands donc est-ce vraiment possible? ...).
  19. Enfin choisir les vainqueurs, sacré dilemme pour les turcs : - L'opposition modérée ne vaut rien, ils ne gagneront jamais ce conflit. - L'EI est une créature incontrolable dont les turcs commencent à voir le danger. - Les turcs sont viscéralement opposés aux milices kurdes qui pourraient préfigurer un kurdistan indépendant, plus grande crainte de la Turquie. - Les trucs sont viscéralement opposés au régime de Bachar en raison de son soutien au PKK et aux incidents frontaliers. Plus encore avec les islamistes conservateurs sunnites au pouvoir en Turquie qui sont opposés au régime laïc alaouite de Bachar. Je ne sais pas quel vainqueur les turcs vont choisir mais ca ressemble à une situation assez inextricable pour eux. Plus que choisir un vainqueur les turs auraient davantage intérêt à faire durer cette situation conflictuelle sans qu'aucun belligérant ne prenne le dessus. Cela met hors d'état la Syrie en tant que pays et Etat, l'EI est contenu par les kurdes, l'armée syrienne et les occidentaux d'une part et les moyens qui lui sont accordés par les pays sunnites lui permettent d'entretenir le conflit sans prendre le dessus d'autre part, et enfin les kurdes sont occupés directement par l'EI et ne peuvent pas trop lorgner sur les régions turques majoritairement kurdes. Je pense que c'est le dessein d'Ankara depuis le début. Ils viennent d'avoir un léger accroc à cette stratégie mais je ne vois aucune autre option stratégique ouverte pour eux donc ca m'étonnerait qu'ils fassent plus que quelques gesticulations symboliques : type une frappe aérienne de représailles, ouvrir une base ou deux aux occidentaux limitées à des activités de soutien etc.
  20. "Il serait question que le programme BATSIMAR soit avancé de deux ans, soit de 2024 à 2022 pour l’entrée en service des deux premières unités. Elles seront alors suivies de deux bateaux chaque année pour atteindre une cible d’environ 15 à 18 patrouilleurs hauturiers. En 2025, la Marine aurait alors reçu 8 nouveaux patrouilleurs. Le paragraphe ci-dessous montre l’urgence de la situation. Ces programmes sont cruciaux pour renforcer les capacités logistiques de la Marine nationale en soutien à ses missions militaires et de sauvegarde maritime. Le nombre de navires dédiés à l’Action de l’État en Mer de 2015 (18 patrouilleurs et 3 BATRAL, p. 81) à 2019 (4 B2M + 2 PLG + 7 avisos A 69 + 6 patrouilleurs d’ancienne génération de tout type, p. 81) chute de 2 unités pour surveiller 11 millions de km²." http://echoradar.eu/2015/05/22/actualisation-de-la-lpm-2014-2019-404-500-tonnes-pour-marine-horizon-2025/ Entre 2015 et 2019 le trou capacitaire n'est pas énorme mais bon on compte dedans des B2M et les PLG qui ne correspondent pas vraiment à des patrouilleurs hauturiers. C'est vrai qu'un patrouilleur type Adroit, peut-être avec un poil d'armement en plus (au moins un 20mm Narwhal) de 1500 tonnes produit en grande série (15 à 20 exemplaires) remplirait parfaitement ce besoin. Sur une telle série on pourrait faire de bonnes economies d'échelles en plus, avec un prix d'achat qui devrait être assez bas entre 50 et 100 millions l'unité.
  21. La différence entre l'intervention conventionnelle niveau compagnie / section (qui sont en fait déployées en SGTIA) et ton intervention type "rangers" ne me parait pas assez importante pour justifier la création d'une unité particulière remplissant cet emploi. Je trouve au contraire que notre système des régiments para et des GCP (idem pour les alpins avec les GCM) est assez souple d'emploi et particulièrement bien rôdé. Au final entre GCP et FS ce sont plus les finalités de l'intervention que les modalités de l'intervention qui différent. Le seul "problème" c'est finalement que leur emploi est subordonné à la présence ou non de la BP ou de la BIM. Mais on avait parlé de la création de SAED un peu similaires pour les RI je ne sais pas ou ca en est ... Considérant la surchauffe, depuis deja plusieurs années, de la ressource infanterie de l'AT il serait très difficile de dissoudre une unité d'infanterie classique (alors bon les guerres de chapelles type "hey c'est pas juste les paras ont encore 4 régiment" etc.) pour en créer une autre remplissant une mission différente. Il faudrait en créer une nouvelle en plus. On pourrait créer à partir des GCP existant une nouvelle unité homogène type ranger, une sorte de super bataillon de GCP, mais bon aujourd'hui les GCP c'est 200 hommes environ (plus une centaine de GCM), donc il faudrait augmenter leur nombre (issu des régiments paras) donc augmenter le nombre de paras etc. Il faudrait aussi créer des structures de commandement et de soutien pour cette unité etc. Bref au final c'est une question de moyens, et il me semble qu'avec une contraction importante de ces derniers, le modèle GCP s'en tire pas trop mal. En réalité soit il s'agit de mener des missions stratégiques et donc c'est la tâche des FS, soit il s'agit de mener des missions tactiques et dans ce cas les unités conventionnelles assistées de quelques groupes de choc destinés à s'infiltrer, à observer, à mener actions offensives de choc, suffisent.
  22. Pour recentrer le débat sur les hypothèses d'armes ou de calibre la décision semble déjà avoir été prise par le MININT : Donc le remplacement du Beretta 12 en 9mm dans les compagnies de CRS va surement se faire par les 4000 nouvelles carabines (semi auto surement) en 9 mm qui s'ajouteront aux AMD 56 déjà détenus par ces unités (carabine semi auto 5.56). Par ailleurs je ne retrouve plus la mention dans les article de "fusil d'assaut", serait on aller un peu trop vite? Si FA, a qui sera t il distribué? ramplacera-t-il les AMD 56? Et surtout quel modèle de FA?
  23. C'est sur que l'effet d'annonce participe beaucoup à cette décision qui me parait plus dictée par des considérations politiques qu'opérationnelles. Le vrai problème qui se pose c'est celui de la modernisation du parc de pistolet-mitrailleurs de la police composé de Beretta M12 chambrés en 9mm. Dans ce cas on pourrait très bien envisager un achat pour un nouveau PM en 9mm style MP / UMP 5 pour la police / gendarmerie / armée (pour l'opération sentinelle). Prendre une rafale de 5.56 ou de 9mm, meme avec un gilet PB ca a le même résultat, et si par malchance le 9mm ne perce pas le gilet, le gars va sacrément le sentir. Sans envisager directement l'achet de FA en 5.56 ou d'AA 12 ;) La dernière fois que les CRS ont utilisé leur AMD en 5.56 ca doit remonter quand même ... Et comme le dit Clairon très justement, le PA 9mm devrait suffire dans 99% des cas. Y a qu'a voir ce qu'arrivent à en faire les groupes d'intervention! Juste une question d'entrainement ... Après si on passe à un contexte avec des attentats à l'arme lourde tous les 3 mois et si des armes de guerre se répandent comme des petits pains dans les banlieues on aura tout le temps d'acheter quelques FA mais on en est quand meme encore loin!
  24. Pour des raisons budgétaires ca sera soit du 5.56 soit du 9 mm je pense. J'avoue que je n'ai pas relu toutes les pages précédentes mais j'avais également l'impression que le HK 416 était en très bonne position aussi.
  25. Pour les CRS c'est arme de poing 9 mm - PM Beretta 9mm - AMD en 5.56. Pas de 7.62 dans l'inventaire.