EOA

Members
  • Content Count

    614
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by EOA

  1. C'est à dire en cas d'évènements imprévus et soudains pour le terrorisme. Donc si le FA est dans la voiture, "sous scellé" en quelque sorte jusqu'à ce que survienne un évènement terroriste, en quoi est ce utile? Surtout que dans ce genre de cas ce sont les policiers qui remplissent les missions de sécurité générale qui sont au premier rang quand ca commence à tirer. Typiquement celui qui se déplace dans la rue et qui tombe au mauvais endroit mauvais moment comme pour Charlie ... On est loin de l'hypothèse d'un FA par voiture d'ailleurs avec 4000 exemplaires.. Les FA et le 5.56 posent problème en cas de mission Vigipirate : la munition est trop puissante et risque de faire des dommages collatéraux. Le 9 mm est bien mieux indiqué. Quant a la dissuasion un FAMAS ou un MP 5 je ne pense pas qu'il y ait une grande différence. Mon idée c'est que : - Pour le terrorisme c'est tellement peu courant et soudain, qu'acheter quelques milliers de FA ne servira a rien. Toutes les interventions sont faites par des groupes spécialisés qui en ont déjà. Armer les CRS ou le policier lambda avec du 5.56 c'est une course à l'armement et à l'effet d'annonce. - Pour le grand banditisme on n'affronte quand meme pas des bandes armées de kalach tous les jours dans les banlieues. Armes de poing et calibre 9 mm sont plus courant d'ailleurs dans ce genre d'affrontement du coté des délinquants. Sans compter qu'ils sont loin posséder un entrainement semblable à celui des forces de l'ordre en matière de tir et de tactique. Donc des MP en 9mm avec une instruction suffisante suffiraient largement à répondre à la situation. Et si certaines zones sont trop chaudes comme certains quartiers à marseille ce sont les groupes d'interventions qui y interviennent, avec les autres forces en soutien. Bref je ne suis pas contre un renforcement des moyens de la police, notamment la modernisation et la généralisation du parc de PM et de carabines semi auto en 9mm, mais introduire un FA en 5.56 est il vraiment nécessaire, je ne sais pas...
  2. Les croiseurs classe Kirov étaient sensés escorter les PA mais dans un rôle beaucoup plus offensif que leurs équivalents occidentaux, le porte-avion russe étant en réalité dans la doctrine un croiseur porte-aéronef disposant lui aussi de P 700 Granit. Les Kirov étaient considérés comme des tueurs de GAN occidentaux : une fois le GAN repéré le croiseur devait balancer une bordée méga puissante avec ses 20 P700 plus ceux du PA (12 de mémoire) d'une portée théorique de plus de 600/700 km. Les Slava étaient des mini Kirov dévolus aux mêmes missions. Les destroyers Udaloy et Sovremennyy étaient eux sensés fournir la protection des groupes aéronavals et navals contre l'aviation et les sous-marins. Dans le modèle moderne, les BPC auraient du constituer un groupe homogène avec chacun un croiseur slava, un Udaloy et un Sovremennyy.
  3. Pareil ca m'a choqué mais à mon avis on est plus dans une erreur / approximation du journaliste de 20 minutes qui a mal dû comprendre. Le système envisagé par la police est de posséder à la fois une carabine semi-auto en 9mm et une arme en 5.56. D'ou la confusion peut etre ... Les compagnies de CRS possèdent pourtant des carabines semi auto en 5.56 Ruger. Est-bien utile de les changer pour du 9mm? Quant aux FA pourquoi ne pas utiliser des PM simples et efficaces en 9 mm type MP5 pour remplacer ces PM italiens qui ne fonctionnent pas? Le calibre 5.56 se justifie-t-il réellement pour des unités de terrain en dehors des groupes d'intervention type RAID?
  4. "Il existe 4 unités de ce type de croiseur, dont une seule, le Pierre le Grand, est en service comme vaisseau amiral de la flotte du Nord. Le ministère de la Défense russe et OSK (consortium des constructions navales) ont signé au mois de juin 2013 un contrat portant sur la modernisation du croiseur Amiral Nakhimov, qui est la seconde unité du Projet 1144.2. La première unité, l'Amiral Ouchakov (Projet 1144), a été retirée du service en 2004, et la seconde, l'Amiral Lazarev (Projet 1144.2), a été placée en réserve dans la flotte du Pacifique. La modernisation de ces 2 unités est jugée trop coûteuse compte tenu de leur état. Tandis que le bureau d'étude Severnoe (Saint-Pétersbourg) s'est chargé des aspects techniques, c'est Sevmash (Severodvinsk) qui se charge de la mise en oeuvre de la modernisation. D'après le chantier naval, ce sont 70% des équipements de l'Amiral Nakhimov qui doivent être remplacés. Les travaux ont commencé cet été à Severodvinsk, et il est prévu que le bâtiment soir remis en service en 2018." "La modernisation de ce bâtiment de 26 000 tonnes coutera très certainement plus que les 5 milliards de roubles (soit environ €120 millions) mis sur la table par la Russie à l'été 2013. Cette somme permettrait en fait de remettre l'Amiral Nakhimov en état de marche, sans lui apporter de modifications, encore moins de le moderniser. Selon les sources, le coût réel estimé d'un tel chantier se situerait plus entre 40 et 60 milliards de roubles (€950 millions et €1,4 milliard). La marine russe souhaite en effet qu'à l'issu de sa modernisation, l'Amiral Nakhimov puissent emporter jusqu'à 80 missiles de différents types. Des UKSK devraient donc être installés en remplacement des P-700 Granit, et permettraient au bâtiment de mettre en oeuvre des missiles de la famille Kalibr. Il est également prévu d'installer un complexe "Poliment-Redut" (défense anti-aérienne). Un système Pantsir-S1 navalisé devrait également être installé de même que une version navalisée du système de défense anti-aérien S-500 (si cette version est prête d'ici 2018). Le système de propulsion nucléaire du vaisseau ne sera pas changé, mais il sera réparé et modernisé. L'Amiral Nakhimov sera donc en 2018 un croiseur atomique polyvalent, capable d'opérer contre des groupes de bâtiments ennemis en mer, comme de mener des opérations contre des cibles à terre. Après cette première modernisation, Sevmash a d'ores et déjà prévu de procéder à celle duPierre le Grand, dont le rôle de vaisseau amiral de la flotte du Nord devrait alors être repris par le Nakhimov modernisé." http://www.rusnavyintelligence.com/article-la-modernisation-des-forces-de-surface-russes-les-unites-ex-sovietiques-122171094.html Deux beau bébés effectivement ... Et la Marine russe devait également recevoir en 2015 un 3ème exemplaire des croiseurs classe Slava de 12 000t : le maréchal Oustinov modernisé qui rejoindrait le Slava et le Variag qui vont eux aussi faire l'objet d'une modernisation. Enfin il avait été question de finir la construction du 4eme de la série mais avec les affaires ukrainiennes je ne sais pas ou les russes en sont. Et les 8 destroyers ASM Udaloy devraient également faire l'objet d'une modernisation. Pour les 5/6 destroyers AA Sovremennyy je ne sais pas. Ca ferait 5 (2 + 3) grandes unités modernisées.
  5. Tout à fait d'accord. Le regroupement de plusieurs équipes GCP permet d'obtenir un groupe d'une masse importante plus réactif et entrainé aux opérations aéroportées sur le théâtre local sans consommer des ressources FS déjà bien employées au niveau global du théâtre. Ce n'est pas une découverte, plus les conditions opérationnelles qui ont amené à déployer à nouveau ces unités avec des effets de masse qu'on ne connaissait plus depuis longtemps.
  6. Pour revenir sur une perspective un peu plus générale, l'armée syrienne que beaucoup d'observateurs jugeaient moribonde il y a quelques semaines semble avoir repris du poil de la bête : - L'assaut sur Alep a été contenu et la majorité de l'espace perdu a été reconquis. - L'axe stratégique Damas - Beyrouth est en passe d'être réouvert avec la chute prochaine de Zabadani qui semble très probable (les forces gouvernementales et le Hezbollah seraient entrés dans la ville). - L'armée syrienne a reconquis le territoire perdu dans la région de Palmyre et est arrivée aux portes de la ville. - Aujourd'hui dans ce qui semble une tentative de reprendre l'offensive pour verrouiller et protéger le réduit alaouite, l'armée lancerait une offensive sur Idlib. - Enfin à Hassaké l'armée syrienne et les kurdes semblent avoir passé un accord local contre l'EI et seraient sur le point de l'encercler dans la ville.
  7. Nos interventions en Afrique depuis les années 60 n'ont jamais eu pour objectif d'instaurer la démocratie mais de préserver notre pré carré et nos intérêts sur le continent. Moi je trouve que jusqu'ici on s'est plutot bien débrouillé, surtout quand on compare aux bourbiers du proche orient ou de l'afrique centrale/ du sud / de l'est. Ca fait seulement depuis quelques années qu'on s'occupe de donner à toutes nos interventions une apparence démocratique et une assise légale, comme en RCI ou en RCA récemment. Quant au nord Mali ca fait depuis plus de 20 ans (sans compter la période coloniale) que la France est active dans la région, depuis l'association de ces organisations rebelles aux islamistes. Et la DGSE était active (très active) au nord Mali bien avant l'intervention Serval, alors que le gouvernement malien n'était pas du tout aux abois. On intervient quasiment systématiquement en Afrique, même si la dernière décennie avait été plutot tranquille avec la volonté affichée par les derniers présidents de rompre avec la "Francafrique". Enfin pour la DGSE en Libye, au délà de la réussite opératoire ou tactique des opérations, il faut bien garder en tête que les services n'interviennent pas à leur guise pour destabiliser ainsi un pays, et si c'est le cas c'est la présidence de la république qui donne l'ordre.
  8. Je ne suis pas du tout d'accord. Hormis "l'enrobage légal" avec la résolution de l'ONU les deux interventions n'ont rien à voir. Nous sommes intervenus au Mali non pas pour protéger des populations ou pour instaurer la démocratie / Droits de l'homme mais bien pour soutenir un gouvernement légal allié avec lequel nous sommes liés par un accord bilatéral et pour détruire des groupes rebelles islamistes / révolutionnaires / indépendantistes. L'intervention au Mali c'est de la bonne vieille realtpolitik comme on en fait depuis 50 ans, et plutot avec succes, en Afrique. Tout le contraire des motifs de l'intervention en Libye qui reposait sur le droit humanitaire et la volonté d'instaurer une démocratie après la guerre civile. L'opération semblable à Harmattan c'est bien davantage Sangaris que Serval. On est allé en Centrafrique presque pour les mêmes raisons idéologiques qu'en Libye. Si on avait fait la même chose en Centrafrique qu'au Mali on serait intervenu avant la chute de Bozizé, pour le soutenir au nom des accords bilatéraux, en détruisant les forces de la Seleka. D'ailleurs quand on regarde les différentes réussites de ces modes opératoires, il n'y a pas photo entre le "succès" de Serval, et les échecs libyen et centrafricain (plus relatif mais bon). Quant au SSGN déployé en Méditerranée il ne faut pas non être étonné ou crier au complot, il est très probable que ces unités soient souvent déployés dans la zone vue son importance, et de plus ca faisait plusieurs jours/semaines avant l'intervention que cette dernière était préparée et discutée au niveau militaire et politique (ONU). Donc les américains auraient largement eu le temps de déployer un sub sur zone. De mémoire il me semble que plus d'une centaine de Tomahawks ont été tirés, et pas uniquement par un SSGN mais aussi par des destroyers et des SNA.
  9. Vides tu exagères un peu mais oui c'est sur que les navires ne naviguent pas avec 100% de leur dotation, loin de là parfois. Maintenant si on devait appliquer le raisonnement de "on a pas besoin aujourd'hui de beaucoup de missiles", autant se mettre à ne plus faire que des patrouilleurs et des corvettes pour les menaces actuelles de trafiquants, pour l'AEM, autant ne plus avoir de chars lourds etc. Déjà qu'on a fortement réduit la voilure sur le nombre de bâtiments sans pour autant démultiplier leur capacité d'ubiquité ... 1 Phalanx est consevée sur le flight IIA. Concernant le remplissage des 96 cellules de Mark 41 ils doivent tenir compte de la mission principale du bâtiment : escorte GAN, Task Force indépendante, etc. Ca doit être un mix entre Tomahawk, missiles AA et missiles DAMB. Et le Harpoon va être remplacé sous peu par le LARSM lui aussi lancé des VLS.
  10. Il a été question de Mig 35 il y a quelques mois lors de la visite de Poutine en Egype.
  11. La Russie a globalement le même PIB que la France soit environ 2000 milliards d'euros, de mémoire le notre est légèrement supérieur mais ils ne sont pas loin. Il faut dire qu'ils sont 140 millions aussi! Il ne faut pas oublier non plus la rentabilité de l'investissement dans la défense. La cour de comptes estime par exemple qu'en France 1 euro investi dans la défense est le plus rentable qui soit pour l'Etat puisqu'il lui rapporte environ 1,7e au final. Entre les aspects économiques purs : relance par la commande publique d'activités non délocalisables, avancement de la RD, économies d'échelles sur les longues séries, forte part à l'exportation, et les aspects fiscaux à savoir que sur l'euro investi la part qui revient à l'état sous forme de taxes/impôts des entreprises mais aussi des salariés, ca fait finalement un investissement très rentable. Après quant a l'utilité sociale c'est autre chose, mais si les russes sont près à accepter (et vu la cote de popularité de Poutine on dirait) de produire plus de chasseurs et de sous-marins que d'automobiles ca les regarde. Les russes sont plus embêtés par la contraction de leurs capacités industrielles à produire autant de matériels modernes après le chaos et le désert industriel des années 90 / début 2000 que par le financement de ces programmes. Evidemment, les effets d'annonce jouent beaucoup, et des retards ou diminutions de commande interviendront, mais il ne faut pas sous-estimer à mon sens ces déclarations non plus. Il ne faut pas oublier également que les matériels russes restent bien moins chers qu'en France ce qui explique aussi leur facilité à produire des masses d'équipements : pr exemple le cout fly away d'un SU 35 se situe globalement à 50 millions que dollars quand un Rafale est plus près de 100 millions de dollars. Ca fait déjà du 1 pour 2.
  12. Entre un detroyer US de 9000 t. portant 96 missiles, 6 tubes Lance-Torpille, 8 Harpoon, 1 canon de 127mm et tous les équipements annexes d'autodéfense et une frégate Horizon de 7000 t. portant 48 missiles (seulement) et plus ou moins les mêmes équipements sans l'autodéfense je veux bien savoir ou se situe la raison incriminant la taille, ou le blindage ... La raison je te la donne, elle est purement budgétaire. Et c'est juste désolant. Ok le mot était peut etre mal choisi mais tu as compris ce que je voulais dire. La frégate ne s'attendait pas à recevoir une attaque. En plus c'était pas non plus un Ticonderoga ou un Arleigh Burke mais une frégate Perry.
  13. Très bien mais beaucoup d'autres marines font les deux, elles adoptent des moyens d'autodéfense passifs et actifs. Donc effectivement niveau électronique on est au niveau, mais pourquoi ne pas se mettre également au niveau sur les moyens actifs? Surtout quand aujourd'hui on construit des bâtiments tellement chers et si peu nombreux? Surtout quand on compare le prix de ces équipements à 1 ou 2 missiles SCALP ... Pour ton exemple du Stark je ne dis pas que des brouilleurs n'auraient pas été utiles, mais l'attaque a eu lieu par accident et par surprise, le radar n'a même pas détecté les Exocet et le CIWS n'a donc pas été mis en marche. Pas de raison de l'incriminer. Je sais bien qu'il existe un débat sur leur efficacité réelle surtout avec les nouvelles technologies des missiles mais ca reste un bon moyen que toutes les marines ont adopté sauf nous. Cherchez l'erreur ... Et je ne parle pas que du CIWS. Les BPC sont tout simplement à poil (joli pour un capital ship de 20 000 t. transportant troupes et hélicos), même pas de SADRAL (défense AA la plus cheap) sur les Horizon et FREMM pour le moment. Je ne parle pas des canons de 20 mm pour la défense asymétrique qu'on attend depuis des lustres. Quand une vedette bourée d'explosif foncera de nuit sur une frégate les brouilleurs risquent de ne pas être très utiles.
  14. On touche encore une fois à une faiblesse critique des bâtiments français à savoir leur sous-armement en moyens d'autodéfense anti-aérienne et anti-missile rapprochée. Une fois les Aster 30 ou les Aster 15 tirés (et c'est pas comme si les frégates en transportaient 120 missiles non plus) il ne reste plus que le canon de 76mm ... Pour un bâtiment aussi critique pas de CIWS ou de missile AA Courte Portée c'est quand même un comble. Quand on compare aux Arleigh Burke avec 2 CIWS, 2 canons de 25 mm et la centaine de missiles embarqués on se sent un poil léger ... Je ne parle même pas des Mistral avec leur pauvre affut manuel SIMBAD! Encore des économies de bout de chandelle, quand on voit qu'on n'arrive même pas à les équiper de canons de 20 mm Narwhal... Tu parles d'affuts doubles manuels type Simbad ou d'affuts sextuples automatiques?
  15. Quid du groupe amphibie sans FDA? On est bien d'accord, on va juste pompeusement rebaptiser des FASM en FREDA juste parce qu'on a légèrement gonflé un radar polyvalent non destiné à faire de l'AA et qu'on y a ajouté quelques vecteurs AA plus puissants avec 16 Aster 30. C'est la même opération sémantique quand on baptise les FLF classe Lafayette de frégates de 1er rang. Et donc on ne pourra pas, si cette config est retenue engager le GAN seul avec une FREDA. Quant aux FTI ca m'étonnerait qu'elles soient aussi bien dotées qu'on le dit, pour causes de restrictions budgétaires surement on se retrouvera avec 4 MM 40, 16 Aster 15, un sonar de coque et peut etre remorqué... et on sera chanceux! C'est toujours mieux que les FLF mais c'est loin d'être une FREMM non plus. Autant réserver le potentiel océanique des FREMM pour les GAN et Groupe Amphibie et se doter de FTI/Frégates-Corvettes Légères spécialisées ASM pour patrouiller aux abords de Toulon et Brest ca suffirait amplement.
  16. D'ailleurs en Amérique du sud l'Uruguay devait nous commander 3 patrouilleurs modèle Adroit mais je ne sais pas où les choses en sont ... ? A mon avis les Egyptiens vont déjà intégrer les 4 corvettes Gowind 2500 t. et la FREMM avant d'envisager de remplacer leurs patrouilleurs. Ils ont d'ailleurs des options sur ces deux contrats avec 2 Corvettes supplémentaires et des discussions concernant une seconde FREMM. Un élément essentiel étant que c'est l'Arabie Saoudite qui finance en grande partie puisque les égyptiens n'ont pas la trésorerie pour, donc tout cela est dépendant du bon vouloir de Riyad.
  17. Ils réagiront comme toujours avec des frappes, opérations clandestines et occupation de territoires. Ca fait des années qu'ils subissent des attentats, ils sont depuis toujours dans une logique de survie solitaire et de psychose de l'encerclement. Enfin ca ne sert à rien d'épiloguer mais ca me semble très improbable en l'état actuel. D'ailleurs on envisage la position du hezbollah et d'Israël, mais celle de l'EI si il s'emparait de la syrie ne serait pas meilleure avec les alaouites et les libanais (hezbollah) à l'ouest, les iraniens/irakiens à l'est, les kurdes au nord et les israëliens au sud ...
  18. Je t'accorde que c'est aujourd'hui très improbable mais les russes quelle que soit la tournure des événements ne laisseront pas tomber l'Etat syrien, ils l'ont d'ailleurs redit aux saoudiens et aux turcs récemment. Et le conflit ukrainien ayant tendance à se stabiliser les russes vont retrouver des marges de manœuvres, d'ailleurs faut pas non plus exagérer, l’Ukraine consomme un infime partie du potentiel russe. Tu fais appel à une capacité de raisonnement objective dont je ne suis pas sur qu'ils fassent preuve au moment décisif. Et notamment en raison de leur contentieux idéologique et matériel avec Israel. De même malgré les avantages qu'Israel pourrait en tirer, il est fort probable que dans une telle situation les mêmes causes de contentieux soit un objet de blocage des israeliens. Bref c'est très hypothétique, pas impossible, mais on en est encore loin.
  19. Exactement! Alors certes le PA et les BPC seront aussi surement en carénage dans les mêmes proportions, mais le jour où on aura besoin de deux vraies frégates de DA HRZ et qu'une ne sera pas disponible il faudra se résoudre à laisser partir le groupe amphibie ou le groupe PA avec une FREDA ... En clair construire des FREDA si on ne leur donne pas le même potentiel que les Horizon est une ineptie uniquement dictée par une logique de contraction des ressources budgétaires. En plus ca ne serait pas très compliqué puisque la plage avant pourrait accueillir 32 Aster 30 et de l'espace existe à l'arrière pour y installer des VLS supplémentaires, donc j'imagine qu'on pourrait y caler les 16 Aster 15 de l'auto défense. Avec un Sea Fire 500. Et là effectivement on aurait pour un cout pas trop important 2 nouvelles frégates de DA complètement au niveau. FREMM AVT? Ca fait longtemps qu'elles sont passés à la trappe. FREMM ASM tu veux dire? Dans ce cas là les groupes aéronaval et amphibie seront déployés avec des FREMM ASM, les FTI serviront plus je pense à sécuriser les approches maritimes littorales (type protection ASM de Brest ou de Toulon) et la projection de forces à long rayon d'action et de haute intensité des groupes Aéro et Amphi sera soutenue par les Horizon et les Fremm ASM + FREDA. C'est à dire?
  20. . Certes jusqu'ici le soutien matériel a été limité mais c'est parce que la situation était globalement stable. Si elle devenait plus grave pour la Syrie rien n'exclut que la russie envoie plus d'armes et surtout puisse envoyer des instructeurs, des FS ou des OMLT pour doper la capacité de combat des unités syriennes. Je pense qu'ils ont tout à fait les moyens de déployer l'équivalent de quelques compagnies ou bataillons qui suffiraient à faire pencher la balance vu le niveau technique et tactique des belligérants, on ne parle pas non plus de rejouer l'invasion de l’Afghanistan. D'ailleurs concernant le matériel, les syriens ont quand même des armes assez modernes et bien entretenues, surtout au niveau de l'aviation et des chars, ca ne m'étonnerait pas que les russes aient donné un coup de main en sortant quelques exemplaires de leurs hangars et en fournissant un soutien MCO. Je suis d'accord pour l'Iran, mais ils interviennent deja de manière importante.
  21. Ben les fermes de Chebaa déjà dont le Hezbollah réclame la restitution depuis son origine, comme condition sine die. La question de la délimitation des zones maritimes des deux pays aussi, surtout vu le gaz naturel découvert dans les sous sols. Plus le passif des différents conflits et affrontements depuis un demi siècle. Ca me parait quand même très peu probable ce retournement d'alliance.
  22. Bref au final : - A ne pas vouloir construire 4 Horizon,là où les anglais on construit 6 T45, on va se retrouver encore une fois avec un panachage hétéroclite de 2 Horizon de premier rang et de 2 FREDA de second rang. Cela ne sera surement pas sans poser de problèmes en cas d'opérations engageant des capital ships type PA ou BPC. Laissera-t-on partir le PA avec une FREDA pour sa protection? Je ne pense pas, il faudra toujours une Horizon. Beau casse-tête et beau gachis. - Et non contente de receptionner 2 nouvelles frégates AA aux performances dégradées comparativement aux Horizons lancées 10 ans plus tot, la Marine verra ces 2 FREDA prélevées sur la chaine des FREMM ASM qui sera réduite à 6 exemplaires ... Ca aurait été tellement plus simple de mener ces séries à leur terme avec 4 Horizon et 11 FREMM ASM, et de compléter la flotte avec les excellentes corvettes (frégates légères) Gowind 2500 / 3000 t. de DCNS qui suffiraient amplement à sécuriser les approches maritimes littorales ou à servir d'appoint aux groupes aéronaval / amphibie ...
  23. Tout à fait d'accord, sans axe Téhéran - Damas - Beyrouth / Sud Liban pas de Hezbollah. C'est de là que proviennent toutes leurs armes et leurs moyens. Le Hezbollah ne peut absolument pas se permettre de perdre la Syrie d'Assad et c'est bien pour ca qu'ils ont envoyé près de 5000 combattants selon les dernières estimations. Ca serait un calcul désastreux pour eux de penser tenir dans la durée sans la Syrie, leurs forces subiraient des phénomènes d'attrition usuels et ils ne pourraient pas les régénérer ... Un retournement d'allaince Hezbollah - Israël?? Il faudrait qu'Israel fasse de sacrées concessions au Sud Liban ce qui à mon avis n'arrivera jamais, ils préféreront être seuls à se défendre plutot que de concéder quoique ce soit.
  24. Ce procédé a été utilisé par le passé dans ces pays, ce n'est plus du tout le cas aujourd'hui, c'est même le contraire avec les populations latinos. Le remplacement de population est une acculturation d'une grande violence. Ce n'est pas parce que d'autres l'ont fait avant que cela se justifie. Au Yuannan bien que des minorités culturelles existent, il y a tout de même une forte majorité de Han. De plus ces territoires ont été détachés du Tibet dans les années 1960 et n'ont depuis posé aucun problème contestataire à contrario des tibétains et des ouïgours. Mea culpa je suis allé trop vite. Premièrement avoir plus d'un enfant est aujourd'hui autorisé sous certaines conditions pour les Han de facon à développer l'ethie majoritaire. Deuxièmement, bien que cela n'ait pas pris la forme de "l'enfant unique" un controle demographique très sévère a été mis en place au Tibet et au Xinjiang. C'est un peu gros de ne pas voir que la différenciation appliquée par la Chine envers certaines de ses minorités est limite limite ...
  25. Pour avoir été en Chine et dans ces territoires autonomes : Mongolie, Tibet, Xinjiang, les différences sont flagrantes, rien à voir avec le statut qu'ont aujourd'hui les Native Americans aux USA/Canada ou les aborigènes en Australie. Présence militaire et policière très importante et ultra violente (plusieurs dizaines de morts du fait des violences policières chaque année), peuplement massif de ces régions par des Han (ethnie chinoise majoritaire), différences de traitement légales (accès à l'emploi public restreint, possibilité d'avoir plus d'un enfant interdite). Quant à la situation économique chinoise, le gouvernement pourrait également solliciter ses immenses réserves souveraines : près de 4000 milliards de dollars (deux fois le PIB annuel de la France). Le problème c'est qu'ils savent très bien qu'ils vont en avoir besoin sous peu lorsque leur économie repassera définitivement sous les 7/8% de croissance, lorsque d'ici quelques années une immense partie de la population va se retrouver à la retraite sans protection sociale ni rien etc. Il faut bien voir que la Chine dont on ne cesse de vanter la puissance est encore plus que l'URSS de l'époque un colosse aux pieds d'argile ... J’aime Citer Multi-citation