Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

COLAS

Members
  • Posts

    24
  • Joined

  • Last visited

Reputation

0 Neutral

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

573 profile views
  1. Il me semble que le coût de formation des soldats est assez onéreux, et j'ai cru comprendre que la majorité des EVAT quittaient l'armée à la fin de leur 1er contrat donc je me posais la question de savoir si en augmentant cette durée de 4 ans(il me semble que c'est la durée minimale actuel des contrats) à 5 ans(donc + 1 année) cela permettrait de réduire le coût de formation ; d'ailleurs cela est valable également pour la marine ou l'armée de l'air Effectivement j'ai chercher quel sujet portait un titre qui ce rapprochait le plus de ma question, d'ou le déterrage !
  2. Si la durée des 1er contrats (notamment d'EVAT) étaient prolongés de 4 à 5 ans, combien de postes supplémentaires, ou quel pourcentage, cela ferait-il ?
  3. Quelle serait la différence de coût entre des FREMM ASM avec les mème système d'armes que celui de la Marine, et d'autres(le même nombre) mais sans le système ASM ? C'est à dire avec tourelle 76mm, Aster 15, Exocet MM 40 Block 3, brouilleurs, comme armement de base. Pareil pour des Horizon, sans le système ASM et le système Défense Aérienne (même armement qu'au dessus) ? Merci d’avance !
  4. L'intégration de fusils à pompe dans les sections de combat en zub, est-t'elle étudier ? Cela pourrait-être utile pour fracturer des portes ou autres choses ..., ou est-ce l’apanage des commandos ?
  5. Vous avez raisons, en fait je n'avais pas fait gaffe que l'engin chenillé présenté par certain comme pouvant être le bienvenue se basait sur un châssis de char lourd pour dépanner plutôt des engins lourds, effectivement les Bradley serait de toute façon trop léger !
  6. Ne serait-il pas intéressant de prendre les châssis des LRM/LRU et de les transformer en dépanneurs au profit des vbmr lourd, j'ai lu les commentaires écrit précédemment et il me semble correspondre en grande partie ; chenillé, cabine blindée..., en démontant la cage de roquettes, il devrait être possible d'installer des caisses à outils et des pièces de rechange et même une cabine blindée pour l'équipage du blindé dépannés (avec 3 ou 4 places) . Avec la masse réduite par le démontage de la cage de roquettes, il devrait ètre possible de surblinder la cabine de l'équipage d'y installer un TOP 12,7mm ! Les cage de LRU pourraient ètre installés sur des châssis de PPT 8x8 cela permettrait de ne pas rajouter de nouveaux parc de véhicule et en même temps de déployer plus facilement les LRU .
  7. Salut à tous, j'ai lus vos discussions et constate (comme vous) que le problème de la taille du groupe de combat est insoluble puisque conditionné par la taille du véhicule qui le transporte ! Je me pose la question, puisque il est impossible de changer la taille de base du groupe de combat, ne serait-il pas possible de modifier l'organisation de la compagnie de combat suivant l'action ou le type de mission qu'effectue la compagnie ! Mon propos ne porte que sur le cas de la Compagnie d'Infanterie motorisée ou légère . Lorsque une compagnie est en déplacement motorisée ou est utilisée pour une mission de gendarmerie sur armés genre Kosovo ou Cote-d'Ivoire à-t'elle besoin d'avoir la même organisation qu'en opération de guerre moyenne ou haute intensité ? Serait-il envisageable qu'une compagnie de combat ce ré-articule suivant 2 organisations bien distinctes pour faire face au problématiques qui ce poserait à elle ? Je vous donne un exemple : 2 articulations pour les compagnies d'infanterie : Articulation 17 . 1 Section de commandement et de logistique et d'appui(29h) dont groupe mortier(9h) . 3 Sections de combat(3 Groupes de 7h débarquables, 1 Groupe d'appui de 9h débarquables)+groupe de com. de 3 . 4e Section(3 Groupes de 7h débarquables, 1 Groupe MMP de 5h débarquables) . Articulation 11 . 1 Section de commandement et de logistique(20h) . 3 Sections de combat(2 Groupes de 13h débarquables, 1 Groupe d'appui de 9h débarquables) 4e Section(1 Groupe MMP de 5h débarquables 1 Groupe mortier(9h)) . 1 Groupe de TE détaché de la CEA* 1 Groupe de 2 vbl(1 12,7mm et 1 MMP) détché de la SRR de la CEA .* Les 1er et 2e Groupes de chacune des 3 premières Section pourraient fusionner pour former un Groupe de 13h. Les 3 groupes de combat de la 4e section pourraient aller dans chacune des 3 premières sections de combat(1er Groupe dans la 1ère Section, 2e Groupe dans la 2e Section, 3e Groupe dans la 3e Section) et fusionner avec le 3e Groupe de chaque Section pour former des Groupes de 13h. Le groupe mortier passerait de la Section de Com. et Log à la 4e section qui deviendrait Section d'Appui Les compagnies d'infanterie pourraient avoir 2 types d'organisation selon leurs missions et le contexte ! Pour les opérations exterieur de stabilisation type Kosovo, Cote-d'Ivoire, Kaboul, etc... , durant les phases de déplacement motorisés, durant les escortes de convois ou autres... , durant les phases de déplacement à pieds, face à des unités faibles, petites milices faiblement armés, l'organisation de la Compagnie serait l'Articulation 17 . Durant des opérations de combat haute intensité face à des unités conventionnelles ou des milices puissantes , l'organisation de la Compagnie serait l'Articulation 11 . Je n'est pas encore défini se que ferait les 6 chefs de groupes qui perdrait le commandement de leurs groupe de combat, par exemple ... . Quand pensez-vous? Est-ce absurde?
  8. COLAS

    40 CTA

    Votre petite conversation sur des engins pouvant faire du combat sol-sol ou sol-air ressemble beaucoup, je trouve, à mon idée de VAD(véhicule d'appui direct) que j'avais mis dans <<ûne-autre-organisation-de-ladt/page-5>> VAD VBCi Tourelle T 40 . VAD(9H) --> 2 pods de 2 missiles MLP + 2 missiles Mica-vl . ou 2 pods de 4 roquettes de alcotan + 2 missiles Mica-vl .
  9. Pensez-vous que ce type d'organisation puis-être intéressant en mission de combat ? ---> 4 Escadrons de Combat (12 VBCC 120 FER, 8 VBL, 4 VAD VBCi) Tourelle T 40 . > peloton de commandement, de logistique et d'appui . . 1 VPC . 1 mortier Bitube Type AMOS de 120 mm(châssis VBC)(3h). > 2 P.Combat : . 2 VBL (1-7,62mm, 1-12,7mm)(5h) (escouade d'éclairage) . . 3 VBCC 120 FER (places pour 2 fantassins de l'escouade d'éclairage) . . 1 VAD(9H) --> 2 pods de 2 missiles MLP + 2 missiles Mica-vl . ou 2 pods de 4 roquettes de alcotan + 2 missiles Mica-vl . > 2 P.Combat : . 2 VBL (1-7,62mm, 1-alcotan)(5h) (escouade d'éclairage) . . 3 VBCC 120 FER (places pour 2 fantassins de l'escouade d'éclairage) . . 1 VAD(9H) --> 2 pods de 2 missiles MLP + 2 missiles Mica-vl . ou 2 pods de 4 roquettes de alcotan + 2 missiles Mica-vl . + 2 engins de dépannage-ravitaillement sur châssis bradley (ancien LRM) .
  10. Le 2e REP possède une compagnie de combat spécialisé dans l'utilisation d'explosifs(de manière offensive), cet spécificité aurait-elle un intérêt à être généralisé aux CC des autres régiments, ce qui permettrait peut-être de réduire par moment le besoin génie ?
  11. Ne serait-il pas possible d'avoir des régiments inter-armes ? Genre pour les motorisés : 4 Compagnies de combat d'infanterie 1 CEA 1 Compagnie de génie de combat 1 Escadron de reconnaissance C'est quelque part déjà le cas à l'heure actuelle avec les régiments d'artillerie qui intègrent des Batteries de tir sol-sol, 1 BRB, 1 Batterie d'artillerie sol-air .
  12. J'ai été(et pas "j'ai était" comme certain O0) répondre au sondage il y a 5 minutes, je n'est pas compris le principe de l'escouade donc je n'est rien répondu à cette question ! Pour l'organisation des gdc, pour les motos j'ai mis 2 équipes de 4 et 1 cdg, pour les médians-mécas 2 équipes de 3 et 1 cdg pour faire rentrer tout le monde dans les blindés !
  13. Ne serait-il pas logique de regrouper le volet aéro-maritime des douane, la gendarmerie-maritime(hormis les unités basés dans des ports de la marine) et les affaires-maritimes dans une seule administration genre les "affaires-maritimes" au sens large ? Chaque type de "bureau" pourrait conservé sa propre formation, mais ils pourraient partager des bâtiments communs (si aujourd’hui ils en occupent 80, il serait possible de réduire à 60, les gendarmes maritime si il n'y à pas assez de place pourraient aller dans les brigades territoriales côtières(ou ce trouverait les bureaux inter-spécialités disons), et pourraient partager tous les mêmes véhicules, vedettes, patrouilleurs, avec des personnels spécialisés dans la spécialité pilotes et équipages de vedettes ou patrouilleurs, et les personnels des divers "bureaux" pourraient utiliser les moyens matériels communs en cas de besoin , cela éviterai que chaque administration achète et utilise des moyens utilisables par les autres, en solo dans son coin, et avec la réduction du nombre d’implantation, des bateaux pourraient se trouver en plus grand nombre au endroits aujourd’hui faiblement dotés .
  14. Si le vab mk3 permet l'emport de 12 h, mon organisation à 3 groupes de 12 serait réalisable, le groupe d'appui dans le 4e blindé pourrait n’être doté que d'un chef d'équipe et un binôme armé d'un mortier commando de 60 mm(pour 2 double formation mo60 mm/MMP) l'auxsan, le soa, le mitrailleur et un gv du 3e groupe .
  15. J'imaginais que le sherpa "caesar" pouvait ètre moins haut que le higuard, mais je doit me tromper !
×
×
  • Create New...