Gallium nitride

Members
  • Content Count

    1,272
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Gallium nitride last won the day on April 2 2016

Gallium nitride had the most liked content!

Community Reputation

930 Excellent

About Gallium nitride

  • Rank
    Vétéran

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

1,569 profile views
  1. Abelag/Luxaviation Belgium est, comme son nom l'indique, une entreprise belge. Le fonds d'investissement chinois China Minsheng Investment détient 33% des parts de la maison mère, Luxaviation, mais cela suffit-il pour douter de la loyauté d'Abelag?
  2. Une étude est en cours pour ces éléments et pour au moins un autre programme.
  3. Ce n'était pas Roman Kondratyev plutôt? Quoiqu'il en soit, il a fallu désosser le -6 pour réparer le -5 non?. Qu'est devenu le -6 par la suite? Et le -3 transformé en С-70 «Охотник»? Bref il y a eu du rebut il me semble mais effectivement un seul et unique crash, c'est bien ce qui me semblait.
  4. Non. Il me semble que c'est le premier crash mais un autre avait subit des avaries irréparables si ma mémoire est bonne.
  5. Il me semble que ce qui est le plus génant, du point de vue de la SER, pour un emport externe n'est pas vraiment la forme de l'emport mais son interaction avec la cellule.
  6. La furtivité passive pour l'entrée en profondeur a parfaitement sa raison d'être. D'ailleurs on peut rappeler que le F-22 a été conçu pour guerroyer au-dessus du territoire ennemi. Pour les autres cas, il y a plus d'inconvénients que de plus value. Pour les pays désirant un avion capable de participer à tous les types de mission et sans aucune limitation absolue, le choix du tout furtif est à mon sens risqué. Déplacer un avion cher et dont la MCO est très chère pour aller remettre un Piper sur le droit chemin me parait ubuesque. Sans parler des missions d'interception sur panne de transpondeur, d'exercice de routine, etc...
  7. Très bon résumé du contexte actuel: D'un côté ce qui fait rêver, de l'autre ce qui fonctionne...
  8. Gallium nitride

    [Rafale]

    Quelques infos sur le futur du Rafale (puis du SCAF, peut-être): Notification du deuxième lot d’études du projet « Man Machine Teaming » (MMT) ".... En avril 2019, les nouveaux sujets d’études ont été sélectionnés par les armées, la DGA, Dassault Aviation et Thales. Ils sont répartis selon les 6 thèmes principaux de MMT : assistant virtuel & cockpit intelligent ; interactions homme-machine ; gestion de mission ; capteurs intelligents ; services capteurs ; soutien & maintenance robotisés. Sur 175 propositions émises par les industriels, qui témoignent du succès dans la durée de l’opération MMT, 19 projets ont in fine été sélectionnés pour des durées allant de 8 à 12 mois de travaux. Ils impliquent 16 ETI et PME, 8 startups, ainsi que 4 laboratoires répartis sur tout le territoire. Liste des attributaires ENIB : principes d’incarnation et de communication d’un assistant virtuel embarqué dans un cockpit PROBAYES: raisonnement dans un environnement tactique probabiliste SYNAPSE DEV: construction et enrichissement d’une ontologie métier à partir de ressources textuelles et exploitation dans un scénario de recherche d’information ESTIA: monitoring de la performance humains-machines par l’analyse de la confiance et de la coopération NAOX : monitoring intra auriculaire de la cognition et de la vigilance ELLCIE : monitoring équipage par photo-oculographie infrarouge dans un environnement sous contraintes militaires PHYSIP : développement de matériau conducteur innovant pour la captation EEG ARTELYS : optimisation de patterns de mission ELTER : approximation de fonctions complexes par apprentissage NUMALIS : explication des choix pris par un réseau de neurones EXWEX : fusion de données météorologiques multi-sources pour la prévision en préparation de mission et en opération à bord d’un aéronef de combat EARTHCUBE : apport des méthodes d’apprentissage multi-spectrales en imagerie satellite EARTHCUBE : apport des méthodes d’apprentissage issus d’algorithmes différents en imagerie satellite OKTAL : production massive de données optroniques et radar cohérentes par simulation IRT Saint-Exupery : Simulation de capteurs augmentée par réseaux de neurones NUMALIS : validation de réseaux de neurones pour l’analyse dans le domaine optronique avionique ACSYSTEM : reconnaissance de pannes par apprentissage ESI GROUP : jumeau numérique LATESYS : reconstitution de pièces de rechange pour fabrication additive https://www.dassault-aviation.com/fr/groupe/actualites/notification-du-deuxieme-lot-detudes-du-projet-man-machine-teaming-mmt/
  9. Ce sont les équipes techniques françaises qui ont évalué en condition "OPEX" le standard F3R, pas l'UAE.
  10. En l'état actuel des mentalités, les Anglais, contrairement aux Allemands, sont incapables d'admettre qu'ils ont besoin des Français pour un projet aussi important. Sinon, un résumé par domaine des efforts à fournir selon une présentation ppt: 1/ NGF • validation de nouvelles formules aéro combinant vol supersonique / maniabilité / discretion radar • Technologies: - Vol supersonique avec ou sans dérive. - Matériaux discrets pour avions supersoniques. - Délivrement d'armement depuis une soute interne à une vitesse supersonique. - Poste de pilotage de nouvelle génération. 2/ Capteurs • Technologies : - Réseau embarqué numérique. - Radar multifonctions. - Optronique multispectrale. 3/ Mules pilotées à distance • Technologies : - Connectivité et capteurs à faible coût. - Gestion des mules en essaim. 4/ Moteur • Technologies : - Hybridation - Cycle variable 5 SimLab • Simulation totale de bout en bout • Systèmes de missions intelligents 6 Very Low Observability • Discretion tous secteurs et toutes bandes de fréquences • Technologies : - Entrées et sorties d'air VLO - Antennes et ouvertures VLO - Dispositifs de guerre électronique - Intégration d'une soute d'armement. 7 Système de systèmes / connectivité • Architectures globales FCAS / démonstrations de connectivité en Cloud de combat • Technologies : - Echanges hauts volumes (connectivité) et traitement (IA) - Suites de capteurs connectés - Normalisation des interfaces - Qualité des échanges en réseau
  11. Retour aux 100% de compensation: https://www.vbs.admin.ch/fr/home.detail.news.html/vbs-internet/parlament/2019/190924b.html
  12. Coîncidence? LM continue de mettre la pression: https://www.reuters.com/article/germany-military/german-defense-minister-wants-quick-decision-on-tornado-replacement-idUSL2N26E1ED extraits: Kramp-Karrenbauer said she also had a frank discussion with Esper about Germany’s rejection of the F-35 as a possible replacement for the Tornado jets, given concerns that it could impede work on a Franco-German next-generation combat jet. Lockheed officials had hoped that Germany could reconsider its decision after the departure of former Defence Minister Ursula von der Leyen. “We made clear that ... the Future Combat Air System with the French was one of the reasons that ... we had to seek other solutions,” she said, when asked if she ruled out taking another look at the F-35. " traduction: Kramp-Karrenbauer a déclaré avoir également eu une discussion franche avec Esper sur le rejet par l'Allemagne du F-35 en tant que remplaçant possible des avions à réaction Tornado, craignant que cela ne gêne les travaux d'un avion de combat franco-allemand de prochaine génération. Les responsables de Lockheed avaient espéré que l'Allemagne pourrait reconsidérer sa décision après le départ de l'ancienne ministre de la Défense, Ursula von der Leyen. «Nous avons expliqué que le système de combat aérien à venir avec les Français était l'une des raisons pour lesquelles nous avons dû chercher d'autres solutions», a-t-elle déclaré, à la question de savoir si elle avait exclu de revoir le F-35. . " Du coup le SCAF est bien l'ennemi public N°1 pour la "diplomatie" US.
  13. En ce qui concerne la motorisation, la situation n'est pas vraiment comparable à celle qu'on a vécu pour l'EAF. A l'époque chaque prétendant avait un projet sérieux dans les cartons, le M88 était déjà en développement et de son côté RR avait une base solide qui a contribué significativement au EJ200. La demande de MTU (si c'est bien MTU qui tire les ficelles*) relayée par les parlementaires allemands est beaucoup moins justifiée que ne l'étaient celles de RR et SNECMA à l'époque. Que propose MTU comme base de départ? Ils participent à l'EJ200 dans le consortium EUROJET mais est-ce suffisant pour prétendre un co-développement à parité sur l'ensemble du moteur? N'est-ce pas une façon d'obtenir du ToT à peu de frais? *Il y a plusieurs possibilités quant à l'origine de ce lobbying "pro MTU": Les partisans du F-35 ont tout intérêt à faire capoter le SCAF. RR qui est très impliqué dans MTU, a tout intérêt aussi à ce que le SCAF ne se fasse pas étant motoriste du projet concurrent. Au pire, si le projet SCAF continue, c'est une façon comme une autre d'avancer ses propres pions au travers de MTU.
  14. Peux-tu ajouter le lien vers l'article? Sinon, quelques éléments de réflexion: Textron ne demande pas de dédommagement à Safran. Le 6X, dans lequel Safran intervient pour la câblerie et autres, est plus gros que le 5X.