Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Gallium nitride

Members
  • Posts

    1,453
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Gallium nitride last won the day on April 2 2016

Gallium nitride had the most liked content!

Reputation

1,265 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

2,603 profile views
  1. Thales n'est pas dans le NGF et Safran y est en coopération bancale.
  2. Remarques: - Airbus, pour le civil, est une réussite si on ne tient pas compte des pertes collatérales (exemple: l'UK, qui ne fait plus partie d'Airbus, est maintenant en position largement dominante sur la réalisation des voilures fixes civiles). - L'Eurofighter n'est pas un produit Airbus. Airbus en a hérité. - La France, comme l'Allemagne, n'est actionnaire qu'à hauteur de 10.9% dans Airbus. Donc le retour financier pour la France de ce qui se passe chez Airbus D&S est vraiment insignifiant (presque tout se passe en Allemagne, le reste, c'est pour l'Espagne). Airbus Helicopters est une entité à part. Ne pas oublier que le projet Airbus était déjà à l'époque essentiellement un projet politique et qu'il a tué dans l'oeuf d'autres projets industriels qui auraient peut-être réussi. Personne ne peut affirmer le contraire.
  3. Non. 2022 - 1991 = 31 Non plus. Les différentes itérations imposent des calculs et recalculs.
  4. Alors? Vous voyez bien qu'un truc français peut devenir européen, non? La preuve, ce forum. Sinon, deux réflexions: - Il faut absolument que nos concitoyens européens se débarrassent de cette vision de "l'arrogance" française. C'est un frein à l'avancée européenne ultra daté, basé sur des ressentis plutôt que des faits. - la B61 ne peut pas être une réponse à la menace nucléaire russe.
  5. C'est déjà le cas, depuis 60 ans, pour la dissuasion nucléaire. L'industrie européenne de défense n'existe pas, elle ne peut donc pas être divisée. Il n'y a que des industries nationales qui tentent des coopérations, avec ou sans succès.
  6. Effectivement il n’est pas possible de prévoir ce qui va se passer d’un point de vue géopolitique dans 15 à 20 ans et c'est tout aussi difficile d'anticiper les décisions prises outre atlantique. Qui aurait pu prévoir les retraits des dispositifs US en Syrie, en Irak, en Afghanistan? De même, l'avenir politique est-il plus lisible aux US qu'en Europe?
  7. Peut-être, en effet, puisque l'enveloppe globale semblait moins élevée à l'annonce, fin juin. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas repris le chiffre de 134 millions de dollars dans ma réponse à Stark_Contrast. Mais on est quand même très loin des 85 millions de dollars. Il y a peut-être une confusion entre le prix "sortie d'usine" et le prix de vente dans les chiffres qui circulent sur le net (et entretenir la confusion serait une excellente tactique pour certains). .
  8. La proposition de LM est basée essentiellement sur des estimations, notamment l'objectif de 3000 avions vendus. Mais on sait maintenant que la production sera de 156 par an : https://news.lockheedmartin.com/2021-09-27-Pentagon-And-Lockheed-Martin-Agree-To-F-35-Production-Rebaseline 700 ont déjà été produits, il en resterait donc 2300 pour atteindre les 3000, ce qui fait 14.74 années de production, c'est à dire Q3 2036. Problème : Les engagements contractuels s'arrêtent en 2031...
  9. Non. US$ 111.9 million par a / c, c'est bien l'avion uniquement dans le dernier deal en date. Les coûts annexes sont de US$ 2,028 million pour les munitions, le matériel au sol, le spare, la documentation, la formation, le système d'entraînement, le système de planification et d'évaluation des missions et le soutien technique initial.
  10. Ta réalité. Tu ne tiens compte que de ce qui va dans le sens que tu as choisi. Tu as les mêmes oillères que ceux que tu traites de malades, elles sont justes orientées ailleurs. Maintenant on a les chiffres du dernier contrat: US$ 4,029 million for the 36 F-35As = US$ 111.9 million per a/c en y ajoutant les 20% annoncés par LM, cela fait US$ 134,28 million per a/c
  11. Il faut remettre à jour ta doc. L'EOTS actuel est dépassé. L'advanced EOTS est prévu pour le Block 4, dans 5 ans au mieux. La Mindef actuelle, le CEO de DA, Le Drian en son temps, ont tous annoncé que le Rafale sera là jusqu'en 2060 au minimum. Par contre le remplaçant du F-35 a déjà volé il parait.
  12. De fait, depuis et y compris le choix du Mirage, toutes les procédures de sélection ne concernant pas un choix US ont été remises en question. Qu'en sera t-il du F-35?
  13. On est d'accord que cela ne peut concerner que les heures d'instruction? Le rapport d'analyse de crash suivant raconte une histoire un peu différente dans sa conclusion: https://www.afjag.af.mil/Portals/77/AIB-Reports/2020/May/Eglin AFB F35A AIB Report_Signed.pdf Sinon, pour rappel, (et pour expliquer la déception de la Mindef) il y avait un engagement de coopération bilatérale en matière d'instruction militaire: https://www.senat.fr/rap/l19-643/l19-643_mono.html
×
×
  • Create New...