Syvys

Members
  • Content Count

    71
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

16 Good

About Syvys

  • Rank
    Débutant

Profile Information

  • Pays
    France
  1. Tiens, c'est marrant parce-que je suis a peu près sur que si je me laissais aller à faire de la politique je pourrais te dégager l'équivalent du budget de la défense en 5 minutes en sucrant de ci de là, dans des dépenses bien moins utiles (et légitimes) que la souveraineté, l'extension du territoire et un pari sur l'avenir (oui tôt ou tard on saura quoi faire de, entre autres, ces nodules). Vu l'état de déliquescence de certaines institutions que tu cites, ce ne sont visiblement pas des priorités. S'il y avait des hydrocarbures à Clipperton, les choses seraient très différentes.
  2. Compliqué en aucun cas. Cher, pas vraiment quand on intègre ça au budget de l'état. Et de toute façon, la souveraineté n'a pas à s'inscrire dans une logique comptable. Il est plus facile de défendre une place que de la reprendre. C'est pas demain la veille. Allez, si Mars et Neptune sont de notre coté, va pour 6.
  3. Syvys

    L'Inde

    Si cela se confirme, tout le monde est gagnant. Nous : + de charge industrielle, + d'emplois, - de transfert de technologies, + de bénéfices (R&D ect...) Inde : aura ses avions + vite, les paiera bien moins cher, pourra financer d'autres choses avec l'argent économisé
  4. Ne pas oublier pour 2014 de retirer l'argent qu'on va devoir rembourser aux russes.
  5. Il y a quelques années, c'était la fête, l'ONU accordait un droit d'extension de la ZEE de 200 à 350 nautiques (ce qui est considérable, surtout dans le cadre d'une île). Mais il fallait en faire la demande et déposer un dossier. Le seul territoire, oui le seul, même pour 975 on a accepté d'aller gratter le Canada. Florence Cassez était détenue à l'époque. On connaît la suite.
  6. Vu ce que Sarkozy, le traître, a laissé entendre au Mexique pour pouvoir s'accorder une gloire aussi futile qu'éphémère dans les éditoriaux parisiens, je ne suis pas convaincu qu'un combat soit nécessaire si d'aventure le Mexique souhaitait annexer l'île de la Passion. Ile qui je le rappelle n'est pas occupée par la France, d'aucune sorte, mais par des trafiquants/pécheurs exogènes. Cette îlot étant pourtant extrêmement simple à valoriser militairement, ne serait-ce qu'à des fins d'entraînement. Un peu fallacieux ça, Sydney étant a plus de 6000 km de Tahiti, et donc encore plus loin de Mururoa. A ce que je sache le Canada n'est pas un pays méditerranéen... Le concept de voisinage est très arbitraire ici.
  7. Si on en avait eu les moyens, le Vénézuela sans aucun doute. Mais les US ne sont pas chauds. L'argentine, les anglais vont criser (le second-best, ça va 5 minutes sur les forums). Taiwan, la Chine va hurler. Les pakis, l'Inde serait capable d'attaquer la Réunion. >:D Si on accepte d'honorer le contrat BPC, ça serait déjà une bonne chose plutôt que d'imaginer des clients qui vont faire hurler aux 4 coins du globe. Je verrais bien l'Australie, mais pour cela il faudrait qu'à Paris on se mette sérieusement à davantage de considération envers ce pays. On a une GROSSE carte à joue dans le Pacifique, je ne comprends pas pourquoi on ne la joue pas. Tu penses à quoi ?
  8. @Pierre_F, avec le Qatar c'est fait, et de toute façon quelques dizaines de Rafale ne changeront pas la donne putschiste, imaginaire ici. Le Qatar a un fort tropisme français, à nous de saisir la balle au bond. On a parié sur les EAU, que j'apprécie, à voir. Peut-être aurait-on du parier sur les 2...manque de moyens et/ou de volonté politique. @Pascal, qu'on augmente les crédits affectés au MCO est une évidence, mais comme le souligne le débat sur la cadence et les livraisons Rafale, ça prend un temps fou à construire ces avions, donc autant en avoir le plus possible. Je pense qu'il est plus aisé en cas de nécessité d'augmenter la disponibilité des Rafale que d'en construire d'autres. Remarquons que ça vaut pour la plupart de nos matériels (SNA, PA notamment) pour lesquels nous n'avons aucune redondance. Je ne pense pas qu'il soit très judicieux de remplacer le reliquat d'attrition sur notre chasse par des heures de vol supplémentaires. (ce qui n'est pas forcément ton propos) On peut faire le parallèle avec le plan vigipirate...une armée, aussi efficiente soit-elle, si elle n'est capable que de tirer 1 seul coup, n'ira pas jusqu'à Saint-Pierre-et-Miquelon.
  9. Pas vraiment la meilleure solution les ravitailleurs dans ce cas là. Pour taper en méditerranée orientale, on aurait pu s'installer à Chypre (le gouvernement local nous accueille à bras ouverts, on préfère se barrer). Une base à terre remplace tous les ravitailleurs. Un GAN de plus, même si ça ne concerne pas l'ADA, est plus utile dans cette configuration. Ce d'autant que 3 escadrons de Rafale, si on maintien l'intégralité des missions indigènes, c'est pas énorme. Lors d'Harmattan, on a du sucrer pas mal de choses alors que l'opération s'appuyer aussi sur les 2000 et les F1. Actuellement les 3 escadrons de Rafale ne permettent finalement pas tant que ça, vu le faible nombre déployé en BSS/EAU. Le contrat des 12 MRTT (si on a les 12) est assez révélateur. Si on enlève ceux indispo pour entretient, ceux réservés aux FAS, celui affecté à l'Afrique (1 au minimum), celui ou ceux devant pouvoir partir au coup de sifflet si il y a un pépin OM, notamment en Guyane, et enfin pour la formation, il n'en reste pas beaucoup hors opération temporaire, cf début d'Harmattan, et encore la chance était de notre coté. Avec 12 ravitailleurs, aussi performants soient-ils, on peut oublier le " ne plus dépendre autant des USA". Si une opex/guerre devait se dérouler en dehors du contexte sus-cité, ou les US (ou d'autres fournisseurs de ravitailleurs) en sont, ou l'opération n'aura pas lieu. Comme en Syrie.
  10. Je ne pense pas qu'un quelconque gouvernement prenne la décision de fermer la chaîne Rafale, surtout en période de crise industrielle. Je pense que cette chaîne durera jusqu'à ce qu'on soit en mesure de produire un nouvel avion. Ergo, la cadence ne devrait vraisemblablement pas être augmentée de trop.
  11. Syvys

    L'Inde

    La réalité est toujours la même, l'Inde vient d'acheter 36 Rafale.
  12. Syvys

    [Rafale]

    Sur les 60, on n'exporte pas les M et on en garde quelque uns pour l'armée de l'air. Et même en modernisant les 2000, on ne 'conservera' pas de flotte numériquement crédible. Il reste combien de 2000 ? 60 D, 40 N et 20 2000-5, en gros ? Il faudrait tous les moderniser à fond et leur redonner 20 ans de cellule pour sauver les meubles. Si c'est une modernisation à minima des D, ce sera insuffisant. Au vu de la course à l'armement dans le monde, 200 appareils de combat de premier rang en parc sont insuffisants. Quand aux moyens je ne sais pas si on les a. JY Le Drian a dit à plusieurs reprises que sa priorité était les hélicos, les drones US et les moyens des FS. Pas la modernisation des 2000. A iso budget je ne suis absolument pas convaincu que l'armée de l'air bénéficie de quoi que ce soit.
  13. Navire déjà payé, équipage formé, typique le type de navire qui pourrait nous être très utile dans l'océan Indien ou dans l'océan Pacifique.
  14. Syvys

    [Rafale]

    Ce qui serait encore plus génial, c'est que Dassault engrange une commande de la France. Pour au moins 3 raisons => 2ème escadron nucléaire GAN à 60 appareils pallier à l'absence de modernisation des 2000
  15. Syvys

    L'Inde

    Impossible. >:D Euh...on s'en fout ? C'est quoi cette mentalité de m**** ?