Syvys

Members
  • Content Count

    71
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Syvys

  1. Tiens, c'est marrant parce-que je suis a peu près sur que si je me laissais aller à faire de la politique je pourrais te dégager l'équivalent du budget de la défense en 5 minutes en sucrant de ci de là, dans des dépenses bien moins utiles (et légitimes) que la souveraineté, l'extension du territoire et un pari sur l'avenir (oui tôt ou tard on saura quoi faire de, entre autres, ces nodules). Vu l'état de déliquescence de certaines institutions que tu cites, ce ne sont visiblement pas des priorités. S'il y avait des hydrocarbures à Clipperton, les choses seraient très différentes.
  2. Compliqué en aucun cas. Cher, pas vraiment quand on intègre ça au budget de l'état. Et de toute façon, la souveraineté n'a pas à s'inscrire dans une logique comptable. Il est plus facile de défendre une place que de la reprendre. C'est pas demain la veille. Allez, si Mars et Neptune sont de notre coté, va pour 6.
  3. Syvys

    L'Inde

    Si cela se confirme, tout le monde est gagnant. Nous : + de charge industrielle, + d'emplois, - de transfert de technologies, + de bénéfices (R&D ect...) Inde : aura ses avions + vite, les paiera bien moins cher, pourra financer d'autres choses avec l'argent économisé
  4. Ne pas oublier pour 2014 de retirer l'argent qu'on va devoir rembourser aux russes.
  5. Il y a quelques années, c'était la fête, l'ONU accordait un droit d'extension de la ZEE de 200 à 350 nautiques (ce qui est considérable, surtout dans le cadre d'une île). Mais il fallait en faire la demande et déposer un dossier. Le seul territoire, oui le seul, même pour 975 on a accepté d'aller gratter le Canada. Florence Cassez était détenue à l'époque. On connaît la suite.
  6. Vu ce que Sarkozy, le traître, a laissé entendre au Mexique pour pouvoir s'accorder une gloire aussi futile qu'éphémère dans les éditoriaux parisiens, je ne suis pas convaincu qu'un combat soit nécessaire si d'aventure le Mexique souhaitait annexer l'île de la Passion. Ile qui je le rappelle n'est pas occupée par la France, d'aucune sorte, mais par des trafiquants/pécheurs exogènes. Cette îlot étant pourtant extrêmement simple à valoriser militairement, ne serait-ce qu'à des fins d'entraînement. Un peu fallacieux ça, Sydney étant a plus de 6000 km de Tahiti, et donc encore plus loin de Mururoa. A ce que je sache le Canada n'est pas un pays méditerranéen... Le concept de voisinage est très arbitraire ici.
  7. Si on en avait eu les moyens, le Vénézuela sans aucun doute. Mais les US ne sont pas chauds. L'argentine, les anglais vont criser (le second-best, ça va 5 minutes sur les forums). Taiwan, la Chine va hurler. Les pakis, l'Inde serait capable d'attaquer la Réunion. >:D Si on accepte d'honorer le contrat BPC, ça serait déjà une bonne chose plutôt que d'imaginer des clients qui vont faire hurler aux 4 coins du globe. Je verrais bien l'Australie, mais pour cela il faudrait qu'à Paris on se mette sérieusement à davantage de considération envers ce pays. On a une GROSSE carte à joue dans le Pacifique, je ne comprends pas pourquoi on ne la joue pas. Tu penses à quoi ?
  8. @Pierre_F, avec le Qatar c'est fait, et de toute façon quelques dizaines de Rafale ne changeront pas la donne putschiste, imaginaire ici. Le Qatar a un fort tropisme français, à nous de saisir la balle au bond. On a parié sur les EAU, que j'apprécie, à voir. Peut-être aurait-on du parier sur les 2...manque de moyens et/ou de volonté politique. @Pascal, qu'on augmente les crédits affectés au MCO est une évidence, mais comme le souligne le débat sur la cadence et les livraisons Rafale, ça prend un temps fou à construire ces avions, donc autant en avoir le plus possible. Je pense qu'il est plus aisé en cas de nécessité d'augmenter la disponibilité des Rafale que d'en construire d'autres. Remarquons que ça vaut pour la plupart de nos matériels (SNA, PA notamment) pour lesquels nous n'avons aucune redondance. Je ne pense pas qu'il soit très judicieux de remplacer le reliquat d'attrition sur notre chasse par des heures de vol supplémentaires. (ce qui n'est pas forcément ton propos) On peut faire le parallèle avec le plan vigipirate...une armée, aussi efficiente soit-elle, si elle n'est capable que de tirer 1 seul coup, n'ira pas jusqu'à Saint-Pierre-et-Miquelon.
  9. Pas vraiment la meilleure solution les ravitailleurs dans ce cas là. Pour taper en méditerranée orientale, on aurait pu s'installer à Chypre (le gouvernement local nous accueille à bras ouverts, on préfère se barrer). Une base à terre remplace tous les ravitailleurs. Un GAN de plus, même si ça ne concerne pas l'ADA, est plus utile dans cette configuration. Ce d'autant que 3 escadrons de Rafale, si on maintien l'intégralité des missions indigènes, c'est pas énorme. Lors d'Harmattan, on a du sucrer pas mal de choses alors que l'opération s'appuyer aussi sur les 2000 et les F1. Actuellement les 3 escadrons de Rafale ne permettent finalement pas tant que ça, vu le faible nombre déployé en BSS/EAU. Le contrat des 12 MRTT (si on a les 12) est assez révélateur. Si on enlève ceux indispo pour entretient, ceux réservés aux FAS, celui affecté à l'Afrique (1 au minimum), celui ou ceux devant pouvoir partir au coup de sifflet si il y a un pépin OM, notamment en Guyane, et enfin pour la formation, il n'en reste pas beaucoup hors opération temporaire, cf début d'Harmattan, et encore la chance était de notre coté. Avec 12 ravitailleurs, aussi performants soient-ils, on peut oublier le " ne plus dépendre autant des USA". Si une opex/guerre devait se dérouler en dehors du contexte sus-cité, ou les US (ou d'autres fournisseurs de ravitailleurs) en sont, ou l'opération n'aura pas lieu. Comme en Syrie.
  10. Je ne pense pas qu'un quelconque gouvernement prenne la décision de fermer la chaîne Rafale, surtout en période de crise industrielle. Je pense que cette chaîne durera jusqu'à ce qu'on soit en mesure de produire un nouvel avion. Ergo, la cadence ne devrait vraisemblablement pas être augmentée de trop.
  11. Syvys

    L'Inde

    La réalité est toujours la même, l'Inde vient d'acheter 36 Rafale.
  12. Syvys

    [Rafale]

    Sur les 60, on n'exporte pas les M et on en garde quelque uns pour l'armée de l'air. Et même en modernisant les 2000, on ne 'conservera' pas de flotte numériquement crédible. Il reste combien de 2000 ? 60 D, 40 N et 20 2000-5, en gros ? Il faudrait tous les moderniser à fond et leur redonner 20 ans de cellule pour sauver les meubles. Si c'est une modernisation à minima des D, ce sera insuffisant. Au vu de la course à l'armement dans le monde, 200 appareils de combat de premier rang en parc sont insuffisants. Quand aux moyens je ne sais pas si on les a. JY Le Drian a dit à plusieurs reprises que sa priorité était les hélicos, les drones US et les moyens des FS. Pas la modernisation des 2000. A iso budget je ne suis absolument pas convaincu que l'armée de l'air bénéficie de quoi que ce soit.
  13. Navire déjà payé, équipage formé, typique le type de navire qui pourrait nous être très utile dans l'océan Indien ou dans l'océan Pacifique.
  14. Syvys

    [Rafale]

    Ce qui serait encore plus génial, c'est que Dassault engrange une commande de la France. Pour au moins 3 raisons => 2ème escadron nucléaire GAN à 60 appareils pallier à l'absence de modernisation des 2000
  15. Syvys

    L'Inde

    Impossible. >:D Euh...on s'en fout ? C'est quoi cette mentalité de m**** ?
  16. Syvys

    L'Inde

    Elle a déjà montré les crocs, la concurrence, et à chaque fois ça n'a servi à rien. L'EF n'a jamais gagné contre le Rafale, que ce soit en Suisse, en Inde ou ailleurs et n'a jamais démontré en situation de guerre des capacités pouvant faire rougir le Rafale, c'est même le contraire. Concrètement qu'ils soient furax, tout le monde s'en fout, hors ceux qui se créent un univers parallèle sur les réseaux sociaux. Pas sur que le PM indien et l'état-major indien en aient quelque chose à faire de toute façon. C'est sur que la vente du Rafale est une pilule amère à avaler pour les autres pays d'Europe puisque, in fine, cette vente renvoie une réalité qu'on essaye de dissimuler depuis un certain temps. Dans ce genre de ventes, on sait très bien quels sont les tenants et les aboutissants surtout pour un pays comme l'Inde avec son propre projet et sa propre géopolitique. Que le Rafale ait gagné démontre ou que la France est plus capable et plus avancé technologiquement que le reste de l'Europe réunie ou bien qu'elle pèse plus diplomatiquement que le reste de l'Europe réunie. En regardant bien on s'aperçoit que c'est un peu un mélange des deux, va falloir faire avec. Si possible sans larme et sans coups de couteaux dans le dos messieurs les "partenaires".
  17. Syvys

    Gripen

    Un peu facile ça. La plupart des marchés "captifs" des USA le sont non pas par une inféodation de la vision internationale mais parce-qu'ils estiment à tord ou à raison avoir besoin des USA pour se protéger. Tout en sachant que ces derniers se sont engagés à bouger. En corollaire, c'est une vision auto-centrée qui prévaut davantage qu'un souhait de suivre les EU. A se demander qui utilise qui d'ailleurs. Alors je suis conscient que tant que les US seront à ce point dissuasif conventionnellement il n'y aura pas de souci. Tant que ça dure. La France a à plusieurs reprises refusés de s'engager (on se souvient de la Roumanie) soit par manque de moyens, soit par manque de volonté politique. Y a qu'en Afrique qu'on est convaincu que la France bougera en cas de pépin, c'est donc là qu'on a le plus d'influence. A vrai dire tous ces termes journalistiques, souvent repris, et humiliants comme "inféodés, vassaux et cie" ne correspondent à rien géopolitiquement et ne reflète pas la réalité des choses. Le monde à changer et beaucoup d'états souhaitent une protection d'un grand. Et tout le monde se souvient de qui a volé dans les plumes de Saddam Hussein en 1991 et de qui a envoyé à grand peine 18 000 H. Si la Finlande s'estime menacée réellement par la Russie et que les US mettent leur protection dans la balance, ce sera comme en Corée, il faudra plier les gaules. Si possible sans participer à un pseudo appel d'offres, on perd du temps, de l'argent et ça donne du grain à moudre à la page Rafale anglaise de wikipédia. Et je ne suis pas convaincu que grand monde en Finlande en aura quelque chose à carrer à ce stade de la politique étrangère de Washington.
  18. Syvys

    Le F-35

    Si on signe un accord, c'est bien qu'il y a des soucis et que le comportement de l'Iran inquiète, tropisme ou pas. Et concernant ce dernier, ce n'est pas son effondrement économique, ou ses exports de fruits et légumes qui nous inquiètent mais bien le fait que l'acquisition de l'arme nucléaire et des vecteurs adéquats provoqueraient un bouleversement géopolitique au Moyen-Orient qui n'est pas vraiment dans notre intérêt. Et puis, ce n'est pas comme si nous n'avions pas d'accords extrêmement contraignants de défense avec des pays qui n'ont pas en sainteté la chiisme et la révolution. Même ceux qui faisaient un cluque pendant le briefing sur la géopolitique du golfe, lassés de cet orient bien trop compliqué, savent pertinemment que l'Iran est l'ennemi juré des monarchies sunnites qui, jusqu'à preuve du contraire, sont considérées comme étant de très proches alliées. Cet accord, comme dirait le Grand Charles, durera ce qu'il durera. Je ne suis vraiment pas convaincu de la capacité pour la France, et même pour les USA qui pourtant peuvent se permettre bien plus, de jouer sur les 2 tableaux en se rapprochant de l'Iran et de garder les billes qu'on possède de l'autre coté du golfe.
  19. Syvys

    Le F-35

    Tiens, je serai curieux de savoir quel pays au monde peut se prévaloir d'avoir les capacités requises pour envoyer 5000 H armés et prêts au combat avec les moyens aériens afférents en un si cours préavis à + 5000 km de ses bases dans un pays enclavé ? Comparaison n'est pas raison. Le Vénézuela n'est pas une menace pour nous et même pas pour les USA, contrairement à l'Iran.
  20. Syvys

    Le F-35

    Ce qui est navrant c'est que pour les clients potentiels pour qui ce fait est un avantage, on a une fâcheuse et récente tendance à s'auto-castrer. L'exemple du Vénézuela est criant. Les US ne nous font pas de cadeau, je ne vois pas bien pourquoi on leur en fait.
  21. Ce n'est pas avec une amélioration, même substantielle, de nos capacités de projection aérienne (moyennes au demeurant), qu'on va changer de catégorie géopolitique. Et avec 35 A400M, réduction que j'anticipe mais qui correspond, dans sa fraction, assez bien au réduction de l'intégralité des programmes de défense (certains + réduits, d'autres moins réduits), on n'améliore pas grand chose, si ce n'est le fossé qu'on a à l'heure actuelle. Mais en 2025 ? L'A400M est très bien pour nos opérations en Afrique certainement et pour pouvoir assurer une capacité rapide minimale de projection dans les DOM (mais pas dans les COM). Et je pense que c'est en ce basant là dessus qu'il a été conçu et non pas pour jouer dans la "cour des grands". A la base je répondais au message arguant que l'A400M a été conçu pour faire comme les USA, ce qui à mon sens est une affirmation aberrante.
  22. Je ne vois pas bien le rapport entre les ambitions géopolitiques de la France et les compromis de l'A400M. Je serai même tenté de penser qu'il n'y en a aucun. M'enfin.
  23. On ferait mieux d'acheter des C17 plutôt que des C130. D'après le Sénat 2014, le coût total de l'A400M pour la France est de 8,9 milliards d'euros soit 152,4 millions/avion et 1,28 milliards de R&D. Si on réduit à 35 appareils, on économise environ 1,4 milliards d'euros de quoi acheter 10 C17. De toute façon on n'aura pas 50 A400M. L'Allemagne, qui a un budget de la défense supérieure au notre, n'est déjà pas capable de s'offrir sa cible. A se demander d'ailleurs où passe l'argent en Allemagne.
  24. Syvys

    [Rafale]

    Pourtant il y a eu la guerre des Malouines, attaque directe des intérêts vitaux d'une puissance nucléaire. Et la guerre du Golfe en 1991, l'Irak avait une défense crédible. L'actualité géopolitique de ces 30 dernières années a démontré qu'on ne peut, in fine, pas prévoir grand chose et que le déterminisme du déclenchement d'un conflit ne correspond pas forcément à l'augmentation de l'entropie d'une région et en corollaire le court-circuitage de l'ordre mondial basé sur l'état nation mais bien, et uniquement, l'atteinte aux intérêts vitaux directs ou indirects des différentes entités.
  25. Syvys

    [Rafale]

    A la limite 2 ou 3 Mirage 2000, pourquoi pas...et encore si un 2000 est abattu il en reste 1 ou 2 alors que si c'est un Rafale, il n'y aura plus rien. Mais 6, je n'avais jamais entendu ça! Qui peut sérieusement croire que pour gagner une guerre et/ou remplir nos missions 100 ou 250 Rafale sont préférables à 600 ou 1500 Mirage 2000 ? 1500 Mirage 2000 étant la force de frappe en équivalent F16/F15, grosso merdo de la chasse USAF (et encore un bon paquet de leurs F16 ne sont pas modernisés), alors que 250 Rafale en sont très, très loin. Et, vu le temps de formation des pilotes, un si faible nombre d'appareils de combat est à mon sens une énorme erreur. Sans aller jusqu'à embrasser les propositions de certains généraux sur la fin du "technologisme", il serait censé de formater notre armée en fonction du budget actuel et prévisible sur 10 ou 20 ans. Peut-être que je me trompe, mais le modèle actuel basé sur la supériorité technologique sans aucune capacité d'attrition me semble impertinent. Ce qui s'est passé récemment le prouve, le pouvoir politique (et on parle seulement de 17 morts) a voulu déployer dans la durée 10 000 hommes, ce qui est très peu au demeurant, s'est retrouvé dans l'incapacité de le faire. Si augmenter les effectifs de l'infanterie de quelques milliers d'hommes est chose faisable dans un bref délai, il est des capacités qu'on a la jour J ou qu'on aura jamais sur la durée de la guerre.