Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

KnewEdge

Members
  • Posts

    287
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by KnewEdge

  1. Il y a 5 heures, Bon Plan a dit :

    Se souvenir qu'on a été très prêt de vendre 12 SNA Rubis au Canada.   Je vais essayer de retrouver un article lu il y a 2 ou 3 semaines sur le sujet (sais plus dans quel canard).

    Là encore intervention des américains....

    Alors là....   Ca pourrait être une occasion pour les ricains de se racheter. 

    Le veulent ils?  pas forcément évident.  Humilier la France n'a pas du complètement leur déplaire.

    Les Australiens se feront la même réflexion dans 25 ans et plus.

    Les anglais sont des fouteurs de merde.

    Oui "on" est souvent près en effet... le problème c'est le positionnement d'un appareillage politique qui ne soutient plus son industrie, et qui quand il voit sonner le numéro nommé "Washington" sur son téléphone portable, commence à perler à grosses gouttes... Puis qui après avoir reçu la mauvaise nouvelle, ou bien l'ordre un peu déplaisant, se contente, dans le meilleur des cas, d'une petite gesticulation pour sauver la face.... alors que pour c**** les c****** au dit numéro qui peut parfois même harceler, une visite en grandes pompes à Moscou avec à la clé de nombreux partenariats, contrats, et une vision stratégique commune sur le long terme pourrait donner un petit bol d'air... Bon il est vrai qu'après ça il faudra peut-être bloquer le numéro W pour quelques jours, sinon le téléphone risquerait la surchauffe.

    On ne peut pas reprocher au réseau de pouvoir actuel de ne pas avoir essayé au début, mais très vite il s'est fait rappeler à l'ordre par une affaire déplaisante sur un garde du corps encombrant.

  2. Le 05/10/2021 à 23:48, Benoitleg a dit :

    Bof, cette perte astronomique n'est pas très visible à l'œil nu (annonce de l'annulation de contrat BPC le 5 aout 2015). On observe plutôt une légère montée des exportations françaises vers la Russie à partir de 2015, après une chute nette commencée en 2012 :

    spacer.png

     

    Relations économiques France – Russie

    https://www.tresor.economie.gouv.fr/Pays/RU/les-relations-commerciales-bilaterales-franco-russes-juin-2018

    Réduire la relation franco-russe à la balance commerciale... c'est bof. Si tout est fait pour séparer l'Europe de l'Ouest de la Russie, c'est bien parce que la qualité stratégique énorme de cette relation est le chemin vers une Europe qui, par son histoire, sa culture, son industrie, et ses déploiements mondiaux, revient concurrencer le maitre actuel du monde. Hors l'ordre du monde post 1945 a été pensé pour éviter une telle éventualité. 

    Bien à vous, et fin du HS eurasien

    • Upvote 1
  3. Il y a 4 heures, Scarabé a dit :

    A l'époque les US nous avaient fait pressions pour ne pas livrer les BPC Russes. Alors qu'ils auraient trés bien pu l'être, vue, qu'ils étaient construit sans systemes de combat, sans armements, et bien sur sans radomes Syracuses. Les Russes devaient y installer leur propre systeme. Franchement un BPC vide de tout systeme c'est comme si tu livrais un gros ferry. Par contre un sous marin avec sa pompes à hélice etc... c'est hautement plus sensible. 

    C'est un impératif de la stratégie anglo-saxonne de séparer l'Europe de l'Ouest de la Russie. Même sans système de combat ou armement, laisser ce genre de contrats assez visibles et emblématiques que sont de gros bateaux gris, ça peut ensuite cheminer vers beaucoup plus... Il faut vite fermer la porte avant que le courant d'air ne soit trop fort.

    Edit: par curiosité il aurait été marrant de voir ce que ça aurait donné sous Trump ce contrat d'ailleurs.

    • Upvote 1
  4. Si ça intéresse quelqu'un j'ai mis en ligne ce reportage de Thalassa qui date du début des années 2000 sur la base navale suédoise de Musko.

    Bon visionnage.

    https://www.youtube.com/watch?v=fIXB1WnX2iw

    • Like 2
    • Upvote 2
  5. Il y a 5 heures, Scarabé a dit :

    Tu comprend pas toi dans la 8 il y un SNLE Le 3 est reservé pour les FREMM et les autres bassins sont disponible en fonction des AT 

     

    Pour finir l'aparté sur les bassins, et comme vous savez tout mon cher Scarabé, est-ce que le bassin 10 construit pour les SNLE M4 a toujours un usage?

  6. il y a 14 minutes, alexbaba a dit :

    Effectivement, merci pour la correction ! Dans tous les cas la 8 est dispo (et il reste le bassin 3 voir le 1 pour l'entretient de la flotte ... je sais qu'une Fremm et le Dupuy de Lome ont fait un entretient dans le 3 récemment donc techniquement c'est possible même si très peu pratique puisqu'il faut lever le pont de Recouvrance pour pouvoir y accéder)

    Etant donnée la structure qui a été installée dans la forme 8 pour les sous-marins, ça m'étonnerait qu'une frégate y entre de si tôt !

  7. Une petite explication qu'on pourrait s'amuser à avoir dans la différence de point de vue d'un Français et d'un Américain dans le genre de discussions qui animent ce "thread" ou celui des sous-marins australiens, c'est une question du genre: empire vs état dominé.

    L'Américain prétend voir de la qualité dans son matériel car il gagne les marchés. Hors il est évident que c'est l'Empire, pouvoir de maniement des perceptions et donc de "modelage" de la réalité, qui définit le matériel américain comme le meilleur, et qui dans la même veine du rapport de force politique, au sens de la capacité à représenter un très gros poids central dans le réseau des intérêts mondiaux qui leur font gagner les contrats.

    Au contraire, le petit Français, qui n'a pas cette capacité, a continué à agir là où il le pouvait, et donc dans le réel de la production d'un matériel qui répond à ses besoins. Puis avec les capacités intellectuelles et industrielles, qui malgré tout sont encore dans son pays, arrive à produire des matériels qui sont réellement au top mondial...

    On serait tenté d'en arriver à: le matos français marche dans le réel, mais pas dans la réalité définie par l'Outre-Atlantique, et c'est le contraire pour le matos américain. Ces propos sont surement à nuancer, mais peuvent donner des pistes pour comprendre notamment l'écart de point de vue des quelques intervenants d'Outre-Atlantique et nous. En bref ils sont complètement perchés, et nous on a encore un peu de retard dans le "perchage", mais on est pas loin derrière...

    • Thanks 1
    • Haha 1
    • Upvote 2
  8. Honnêtement on peut surement faire des reproches à la partie française, mais on peut sans trop de folie imaginer que beaucoup ait été fait pour mettre des bâtons dans les roues au processus par la partie australienne avec volonté de faire capoter le contrat.

    Quand la construction a été donnée au produit français, c'était déjà une grosse surprise (comme le Rafale en Suisse, une telle surprise que beaucoup d'entre nous étions extatiques à l'annonce de A&C), particulièrement quand on connait la guerre commerciale très intense qui anime en réalité, derrière le spectacle, les relations Anglo-saxons vs Europe. La France a dû beaucoup donner pour obtenir ce contrat dans une période où la crise n'était pas très forte et où apparemment des marges de manoeuvres étaient laissées à des "alliés"... A présent et avec la crise économique sévère qui était déjà sous-jacente mais dans un creux, il semble que même les miettes ne soient plus laissées et que le tour de vis, qui correspond à l'administration Biden, soit assez fort. Dassault parlait déjà il y a quelques décennies qu'ils avaient les marchés que les Américains leurs laissaient... A présent c'est peanuts.

    Grossièrement, s'ils font ce qu'ils disent avec des sous-marins nucléaires anglais ou US, ça va leur coûter bien plus cher, mais l'argent restera dans la "famille", soit dans le maillage des intérêts de ce réseau.

    • Like 1
    • Upvote 2
  9. Il y a 2 heures, vno a dit :

    En France, seule la technique utilisée sur le Redoutable permet l'ouverture au public ( toutes les parties ayant présenté un contact avec la chaufferie ont été démontées ). La législation européenne a été renforcée dans les années 90 pour l'accès du public rendant l'accès quasi impossible à des zones potentiellement encore très faiblement actives. D'autre part, le risque incendie/asphyxie bien que minimisé est toujours présent. Le désamiantage explique que la machine ne soit plus complète. Il me semble que les circuits d'asséchement de la zone arrière ont également été démontés, et les installations sensibles bien sur. Bien que pas nucléaire, l'EE Maillé-Brézé qui conserve ses armes et systèmes a vu sa propulsion rendue impossible a remettre en route ( par découpe des arbres d'hélice de mémoire ). Il a donc appareillé avec remorqueur pour participer à un film récent. Quant aux Américains, ils n'ont pas hésité a utiliser des aérosol radioactifs dans une de leurs grandes villes pour réaliser une étude sans informer la population et à ce titre il m'est impossible de vraiment faire confiance à leur expertise pour la visite d'un vieux bâtiment historique qui a connu des fortunes diverses et dont l'histoire me passionnait dans ma jeunesse.

    Pouvez-vous préciser sur "fortunes diverses"? Il y a eu des trucs similaires aux 1ère générations soviétiques ou bien voulez-vous juste dire que l'engin est vieux et que l'épisode des aérosols vous met un certain doute? ^^

  10. il y a une heure, clem200 a dit :

    Vous prenez vraiment les américains pour des fous ? ^^ Ils ne font pas visiter un monument national gratuitement à 250 000 visiteurs par an depuis 35 ans si il est radioactif. 

    Le réacteur a bien sûr été enlevé entre 1984 et 1986. Mais ils n'ont pas découpé toute une section comme chez nous, donc la zone est interdite au publique.

     

    Ah je ne savais pas qu'il avait enlevé le gros du réacteur; je crois me souvenir avoir lu sur le reddit "Run Silent Run Deep", où des anciens sous-mariniers de l'US Navy interviennent souvent, que l'arrière était fermé pour le secret, mais aussi parce qu'il y avait toujours des points chauds; surtout que la technique des années 50 n'était pas 100% parfaite. On a l'image de l'US Navy propre à 100% avec maitrise impeccable mais ça n'existe évidemment pas même s'ils sont au top. Pareil sur un autre site dont je ne me souviens plus le nom (le genre truc internet des années 2000 avec juste de l'hypertexte), un ancien des rechargements de réacteurs dans les années 50-60 disait qu'il y avait des incidents avec rejets, et que le fond de la rivière Thames devait avoir du sédiment radioactif.

    • Thanks 1
  11. il y a 38 minutes, Patrick a dit :

    C'est le seul ex-sous-marin nucléaire visitable au monde. :smile:

    Il y a le Nautilus à Groton. Par contre il a toujours son réacteur, et donc toute la partie arrière est inaccessible.

    Edit: Je crois aussi que le premier nucléaire chinois, un type Han, est visitable.

    • Thanks 1
  12. il y a une heure, Deres a dit :

    Le Redoutable est à Cherbourg à la Cité de la Mer, c'est le premier navire de la classe.

    L'Espadon est à Saint-Nazaire.

    L'Argonaute est à la Cité de la Villette à Paris.

    Ce serait bien de conserver un sous-marin de chaque classe mais il faut avouer que l'on est déjà plutôt bien servi en sous-marin musée en France.

    Par contre, en navire gris, on est assez pauvre, il n'y a que le Maillé-Brézé à Nantes depuis la fin du Colbert à Bordeaux. Il faut dire que ce sont des navires souvent plus gros et il ne doit pas être possible d'en ramener un dans une grande ville non portuaire où il y aurait plus de visite.

    Il y a aussi la Flore à Lorient de classe Daphné.

    • Like 1
  13. Dans tous les cas cet achat suisse est historique car c'est, je crois, la première fois qu'un ami d'outre-Atlantique vient participer sur ce beau forum. Rien de tel pour les épisodes belges ou norvégiens. C'est peut-être le signe qu'il y a cette fois une véritable compétition. héhé.

    Espérons que la valeur d'usage l'emporte sur la valeur d'échange, mais en domination réelle du capital Karl Marx parierait sur le F-35. Heureusement, tout le monde peut se tromper.

    • Like 1
  14. C'est vrai que ça fait une belle flotte. Mais ça coûte combien de frégate de 1er rang un SNLE type "Le Triomphant"? Même sans missile ça doit bien faire 5 frégates (20 frégates de 1er rang sont basées à l'Ile Longue du coup). Et un Barracuda ça doit bien faire 2.5 type 212...

    Ils ne sont pas plus ambitieux concernant la flotte de surface je dirais; Il faut garder à l'esprit la globalité et voir des histoires différentes entre les deux pays. 

  15. Il y a 2 heures, Hirondelle a dit :

    C’est une blague, KnewEdge, hein, tu n’as pas réellement besoin d’aide pour répondre à la difficile question de ta copine Pauline ?

    :huh:

     

    Edit : je vais quand même tenter une réponse.

    Chère Pauline,

    Tant qu’il reste de l’air pour l’équipage, il n’y a aucune raison pour qu’un sous marin équipé d’un pump-jet, d’une hélice ou de nageoires ne reste pas plus de 20 mn sous l’eau.

    Bien à toi.

    Hirondelle

    Oh I was very serious of course; but your answer came in too late and i already asked our chief admiral about it;

    https://www.youtube.com/watch?v=k870cg2E4LM

    Now everything had cleared up.

    • Haha 3
×
×
  • Create New...