Desty-N

Members
  • Content Count

    866
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by Desty-N


  1.  UE : la réponse de Jourova à Orban 

    Révélation

    (...) La commissaire européenne tchèque, dont Viktor Orban a demandé la tête après qu'elle a traité la Hongrie de « démocratie malade », ne s'est pas laissé impressionner et, avec le soutien de ses collègues et de la présidente Ursula von der Leyen, a présenté mercredi, comme si de rien n'était, son rapport sur l'état de droit dans les 27 pays de l'Union. (...) 

    C'est tout l'enjeu de cet instrument nouveau : un rapport annuel qui passera en revue les progrès et les imperfections des démocraties européennes en s'appuyant sur des éléments factuels  (...) . Ce rapport doit servir de base à un dialogue  (...) afin que, petit à petit,  (...)   la situation s'améliore un peu partout. Entendons-nous bien : il ne s'agit pas de dénoncer d'affreuses dictatures à la Castro ou à la Pinochet, mais de souligner les lentes et souvent subtiles dégradations apportées à l'état de droit par les gouvernements. Les démocraties européennes ne seront jamais à l'abri de la tentation (...) . Parmi les pays les plus critiqués par le rapport, on retrouve la Pologne, la Bulgarie, Malte, la Roumanie… et bien sûr la Hongrie. (...) 

    Naturellement, le rapport sur la Hongrie n'a pas fait plaisir à Viktor Orban. Il a eu l'occasion de le lire en amont comme les vingt-six autres chefs de l'exécutif afin d'y apporter des précisions et corrections  (...) si besoin. Le résumé des défauts de la démocratie hongroise porte principalement sur la corruption. C'est aussi sur ce point que l'opposition  (...) affûte ses attaques. Il s'agit d'un point de fragilité du fait que l'entourage du Premier ministre s'est beaucoup enrichi en très peu de temps.

    C'est bien la question qui hante ces jours-ci les responsables européens au moment de rédiger la clause budgétaire sur le respect de l'état de droit qui devrait, à l'avenir, conditionner le versement des fonds européens. Viktor Orban a fait savoir que le libellé de la clause ne lui convient pas  (...) . La présidente allemande a formulé une nouvelle proposition qui assouplit les critères. (...) . La décision de suspendre le versement des fonds devait être prise à la majorité qualifiée  (...) . La négociation  (...) est en cours, mais inquiète les Allemands, qui butent contre les revendications opposées de la Hongrie et de la Pologne d'un côté, des pays frugaux et du Parlement européen de l'autre. Les Hongrois et les Polonais menacent de faire capoter l'adoption du plan de relance européen  (...) . De tous les côtés, on fait monter les enchères…  (...) 

    À noter que le rapport sur l'état de droit, présenté mercredi, ne servira pas à l'évaluation des États dans la gestion des fonds européens. Celle-ci fera l'objet « d'un autre rapport », a précisé Vera Jourova.

    https://www.lepoint.fr/monde/ue-la-reponse-de-jourova-a-orban-01-10-2020-2394447_24.php 

    Je retire une impression bizarre de la menace sur le plan de relance par la Pologne et la Hongrie. Un peu le même sentiment que pour la dernière loi passée par B. Johnson sur le Brexit. Théoriquement c'est contrariant, mais en pratique l'UE garde un calme remarquable.

    Et ça montrait plus la faiblesse que la force de Londres, Budapest ou Varsovie. La GB a plus à perdre que l'Europe en cas de no deal. La Pologne et la Hongrie feraient partie des principaux bénéficiaires du plan de relance. Et si les deux derniers bloquent le processus budgétaire, ils ne toucheront pas les fonds européens dont ils bénéficiaient tant jusqu’ici ...

    • Thanks 2
    • Upvote 1

  2.  Ça se rapproche : Un conseiller de Trump contaminé par le coronavirus, le président parie sur un vaccin rapide :

    Citation

    L'un des hommes les plus proches de Donald Trump, le conseiller à la sécurité nationale, (...) Robert O'Brien, qui par son poste est l'un des hommes les plus souvent en contact avec le président, avait été testé positif. (...)
    Plutôt que de remettre l'économie à l'arrêt, Donald Trump juge que la sortie de crise sanitaire passera par les vaccins et les médicaments.
    "La solution (...) nous espérons que ce sera le génie américain qui permettra aux thérapies et aux vaccins de l'emporter", a dit son chef de cabinet Mark Meadows, dimanche sur ABC.
    Washington a dépensé au moins 6,3 milliards de dollars depuis mars pour financer des projets de vaccins concurrents, chez des laboratoires établis comme Johnson & Johnson, Pfizer et AstraZeneca, et chez deux petites sociétés de biotechnologie qui n'ont jamais fait leurs preuves pour un vaccin, Novavax et Moderna.
    Sans compter des milliards supplémentaires pour financer le développement de traitements contre le Covid-19, la construction d'usines de production, ainsi que la fabrication de seringues, de flacons... (...)
    https://www.lepoint.fr/monde/un-conseiller-de-trump-contamine-par-le-coronavirus-le-president-parie-sur-un-vaccin-rapide-27-07-2020-2385720_24.php

     

    Si jamais les chinois valident un vaccin avant les anglo-saxons, ils vont faire une drôle de tête à la Maison-Blanche...:ph34r:

     


  3. Petite info fraiche liée à la surconsommation d'opiacés aux USA, un thème récurrent depuis quelques années :

    Citation

    Opiacés : accusé de tromperie, un laboratoire verse 600 millions de dollars aux Etats-Unis
    Le laboratoire pharmaceutique Indivior, accusé d’avoir fait de fausses déclarations pour promouvoir un médicament dans le traitement de l’addiction aux opiacés, a accepté de verser 600 millions de dollars (515 millions d’euros) pour solder les poursuites
    (...) Les autorités accusaient Indivior d’avoir cherché à profiter de la profonde crise des opiacés qui touche les Etats-Unis pour pousser les ventes de son médicament Suboxone, destiné à aider les personnes dépendantes aux opiacés ou à l’héroïne à se désintoxiquer, mais qui contient lui-même l’opiacé buprénorphine. (...)
    Indivior a admis avoir cherché à convaincre en 2012 les autorités de l’Etat du Massachusetts de préférer une version du Subutex à administrer sous la langue en leur affirmant, à l’aide de données trompeuses, qu’elle était moins dangereuse que d’autres médicaments similaires en cas de prise accidentelle par les enfants. (...)
    En plus des 600 millions de dollars d’amende, le groupe s’est engagé à dissoudre l’équipe commerciale chargée de promouvoir le Suboxone et à retirer de ses listes les médecins qui risquent de ne pas prescrire le médicament à bon escient. (...)
    https://www.lemonde.fr/sante/article/2020/07/25/opiaces-accuse-de-tromperie-un-laboratoire-verse-600-millions-de-dollars-aux-etats-unis_6047244_1651302.html

    Un médicament qui aide à se désintoxiquer, mais qui te rend accro à une nouvelle substance. Autrement dit, creuser un trou pour en boucher un autre ...:ph34r:

    • Confused 1
    • Sad 2
    • Upvote 2

  4. Twitter a supprimé 7000 comptes liés à des adeptes de la théorie du complot dite "Qanon":

    Citation

    Les Etats-Unis sont contrôlés par des puissances occultes que seul Donald Trump pourra contrer... s'il est réélu: cette théorie du complot, propagée sur les réseaux sociaux par la mouvance "QAnon", rassemble de nombreux adeptes, se frayant un chemin jusque dans les couloirs de la Maison Blanche.
    Twitter a annoncé mardi avoir supprimé plus de 7.000 comptes liés à "QAnon" et va limiter la circulation des contenus liés à ses théories conspirationnistes, considérées désormais par la plateforme comme un "effort coordonné pour nuire".(...)
    https://www.lepoint.fr/monde/qanon-une-armee-de-complotistes-qui-veulent-faire-reelire-trump-23-07-2020-2385308_24.php#xtmc=qanon&xtnp=1&xtcr=1

    Les fans de Qanon m'ont l'air bien gratinés. Une de leurs dernières "découvertes":

    Révélation

    (...) Tout commence vers le 9 juillet par la découverte d’armoires en vente sur Wayfair à des prix semblant délirants – des milliers de dollars pour des meubles ou accessoires de décoration d’une grande banalité. 
    Des apprentis enquêteurs, intrigués (...) , tapent les numéros de référence de ces produits sur le moteur de recherche Yandex – leader en Russie, 5e dans le monde –, dont la modération n’est pas réputée très pointilleuse. Ils associent cette recherche aux termes « src usa », suspectés (...) sur Reddit et YouTube d’être un code utilisé par des pédocriminels (...) . Or à cette requête, le moteur de recherche russe renvoie des photos de très jeunes filles, dont certaines dans des poses suggestives.
    C’est, pour eux, l’indice que les clients de Wayfair n’achètent pas seulement une armoire, mais aussi des enfants. (...) . Ainsi naît le « Wayfairgate », comme l’appellent ses adeptes.
    L'ampleur prise par la rumeur contraint l’enseigne à contester publiquement :
    « Il n’y a (...) aucun fondement à ces allégations. Les produits en question sont des armoires de qualité industrielle dont le prix est justifié. Nous reconnaissons que les photos et descriptions offertes par le fournisseur n’expliquaient pas le haut niveau de prix (...), et avons donc temporairement retiré ces produits du site (…). »

    Des explications qui n’ont guère convaincu QAnon, un réseau (...)de centaines de milliers d’internautes persuadés qu’un employé anonyme de la Maison Blanche, surnommé « Q », et secrètement aidé par Donald Trump, lutte (...) contre un réseau pédosatanique impliquant (...)’Hollywood et le Parti démocrate. QAnon a joué un rôle moteur dans la diffusion du Wayfairgate
    (...) Ils ont ainsi tissé des liens entre Wayfair et George Soros, milliardaire qui obsède QAnon. A partir d’un simple coussin à motifs, les noms de Bill Gates, Bill Clinton ou encore John Podesta, souvent cités dans la complosphère anglophone, ont également été rattachés à la rumeur. De même que celui de Tom Hanks, pour avoir posté, en 2016, la photo d’un gant tombé à côté des fameuses lettres « src usa », à même le goudron. (…)
    Autant de preuves, pensent-ils, quitte à tomber dans une erreur de raisonnement que Gérald Bronner appelle, dans La Démocratie des crédules (PUF, 2013), la « négligence de la taille de l’échantillon ». En l’occurrence, ces coïncidences isolées sont très peu significatives une fois rapportées aux quantités (…) étudiées : 460 000 signalements d’enfants disparus ont lieu chaque année aux Etats-Unis, et pas moins de 18 millions de produits commerciaux différents sont répertoriés sur Wayfair.

    Le site de vérification américain Snopes juge l’idée même « absurde » :
    « Est-ce qu’une grande entreprise utiliserait (…) son site officiel pour permettre à des gens d’acheter des enfants en ligne ? »
    Prudente, l’Internet Watch Foundation (IWF), qui lutte contre les contenus pédopornographiques en ligne, explique au Monde n’avoir « vu aucune preuve » de ce supposé réseau criminel.

    Pourtant, au-delà des outrances sur Wayfair, ces théories mettent le doigt sur un problème bien réel : le moteur de recherche russe Yandex renvoie dans ses résultats vers du contenu illégal, davantage que Google ou DuckDuckGo, plus regardants sur la question. (…)
    ttps://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/07/16/wayfairgate-comment-un-site-de-commerce-en-ligne-s-est-retrouve-accuse-d-organiser-un-reseau-pedocriminel_6046413_4355770.html

    Il y a quelque chose de fascinant dans ce genre de théorie. L'organisation à qui on attribue le complot devient vite au fil des échanges, une sorte d'entité omnisciente et omnipotente à l'origine de tous les malheurs du monde. Le genre d'entité qu'on va prier dans les temples et les églises, sauf qu'elle ne cause que des malheurs.

    Même ceux qui ne croient plus à dieu croient encore au diable :rolleyes:

    • Like 2

  5. Je ne suis pas expert en la matière, mais il me semble que pour des raisons d'aérodynamique un avion dépense beaucoup moins d'énergie qu'un hélicoptère pour se maintenir en l'air, non? Au dessus d'une certaine vitesse, le profil de son aile tend à le faire planer, et en dessous il décroche.
    On peut donc s'attendre à ce qu'un Canadair dispose, par nature, d'un avantage en la matière par rapport à des hélicoptères comme le Dauphin ou le NH 90. Sans oublier qu'un avion, souvent plus lourd, devrait pouvoir emporter plus de carburant.

    D'après wikipedia : 
    - Canadair CL-415 : vitesse de croisère max, 333 km/h, autonomie 2 443 km. (~7h20 d'autonomie), 12.8 t à vide et emporte 5 812 l kérosène (800 kg m−3 ), soit +/- 4 000 kg
    - Dauphin : vitesse 296 km/h , autonomie 897 km. 2.2 tonnes à vide
    - NH 90 : vitesse 260 km/h , distance franchissable 880 km. 6.4 t à vide, 2035 kg carburant

    Si le CL-515 tient du 415, il disposera donc de quelques atouts ...:happy:


  6. Il y a 13 heures, Bechar06 a dit :

    Oui, le premier article est très clair: Merci !  mais ... Quelle Source ?   Le second ( sourcé: le point ) est plus confus

    En fait il s'agit d'un seul et même article. Désolé, mais hier j'ai posté depuis mon smartphone, vite fait pendant une pause. Je n'ai pas pu soigner la mise en page :blush:, mais je viens de corriger :combatc:

    Sinon, à la fin du premier jour, ça coince: 

    Citation

    Le projet d'un plan massif pour relancer l'économie de l'UE après le coronavirus s'est heurté vendredi à l'inflexibilité des pays dits "frugaux"  (...)
    M. Rutte réclame que les plans de réforme de chaque Etat soient validés à l'unanimité des 27, et non à la majorité qualifiée. En d'autres termes, il veut un droit de veto, une demande qu'il est le seul, selon plusieurs sources, à formuler.   (...) 
    "Ce que demandent les Pays-Bas est légalement impossible et politiquement difficile à avaler", a renchéri un   (...) diplomate.

    Selon une source (...), le président du Conseil européen, Charles Michel, a proposé,  (...) un mécanisme permettant à un pays ayant des réserves sur (...) un (...) Etat d'ouvrir un débat à 27. Mais cette idée a braqué plusieurs participants.
    Si les autres "frugaux" n'ont pas suivi M. Rutte sur le droit de veto, ils conservent leurs réticences, en particulier sur l'enveloppe des subventions, qu'ils veulent réduire.

    Autre sujet délicat: le lien entre le versement d'argent et le respect de l'Etat de droit, inscrit pour la première fois dans un budget de l'UE. (...)
    La Pologne et la Hongrie, qui font l'objet de procédures de l'Union en raison d'atteintes à l'indépendance de la justice ou aux droits fondamentaux, freinent des quatre fers. (...)
    https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/le-plan-de-relance-de-l-ue-bloque-par-les-etats-frugaux-4c159610ea2149ac5f186ecd632b03e8 

    Pour le moment, je ne suis pas inquiet. Les sommets de l'UE connaissent toujours une phase où chacun montre ses muscles pour intimider les autres. Il semble que les deux points d'opposition tournent autour des conditions pour attribuer l'argent : réserves des pays donateurs vs liberté d'action des pays utilisateurs. L'histoire de l'UE montre bien qu'on finit(le plus souvent) par trouver un compromis surtout que maintenant la GB n'est plus pour mettre le souk.

    • Upvote 2

  7. Bon article, plutôt factuel, sur les enjeux du sommet européen qui commence aujourd'hui : 

    Citation

    Après deux mois de préparation intenses, les 27 leaders européens se retrouvent à Bruxelles, vendredi  (...) , pour deux jours d'un sommet marathon. Une occasion historique s'offre à eux de valider un plan de relance de 750 milliards d'euros  (...) pour faire face à la crise  (...) et jeter les bases d'une croissance  (...) écologique et numérique. (...)

    En fait, les discussions préalables ont (...) permis de faire converger les points de vue. Désormais, même Sebastian Kurz, le chancelier autrichien, et le Premier ministre néerlandais Mark Rutte ne remettent pas en cause le principe des subventions du fonds de relance. Charles Michel, dans sa proposition, a repris la répartition de la Commission entre  (...) prêts (250 milliards d'euros) et  (...) subventions (500 milliards d'euros). Reste à savoir si cette balance survivra aux tractations du week-end. (...)

    Comment financer le grand emprunt de la Commission ? Charles Michel propose de créer quatre nouvelles taxes  (...) : une taxe sur les plastiques non recyclables à mettre en place dès 2021, une taxe carbone aux frontières, une taxe sur les transactions du marché du carbone européen (dit « ETS ») et une taxe numérique. La Commission est invitée à faire des propositions  (...) dès le premier semestre 2021 afin que ces différentes sources de revenus soient en place avant 2027… Un chemin très escarpé quand on connaît l'aversion de certains pays pour l'instauration de ressources fiscales européennes.  (...) 

    Enfin, il reste une question délicate d'un point de vue politique : les frugaux, tout comme la France et l'Allemagne, ont soutenu une conditionnalité liée au respect de l'État de droit. Viktor Orban, le Premier ministre hongrois, ne veut pas en entendre parler. La Pologne, dont le système judiciaire est attaqué en raison de sa partialité, n'est pas non plus très enthousiaste… On va donc jouer au maximum sur les mots (...) . La notion d'État de droit sera restreinte à son acception la plus strictement liée à la « bonne gestion financière » des fonds. Si un État membre rompt avec des principes qui pourraient compromettre la « bonne gestion financière » (comme l'indépendance des juges), alors la Commission proposerait au Conseil de constater, à la majorité qualifiée, une « défaillance généralisée de l'État de droit », ce qui suspendrait les paiements… Il se peut que la discussion de cette clause du fond de relance demande de longues heures de négociations et que les 27 décident de prolonger les discussions le dimanche 19 juilletpour aboutir.  (...) 

    https://www.lepoint.fr/politique/emmanuel-berretta/ce-sommet-ou-les-27-leaders-ont-rendez-vous-avec-l-histoire-17-07-2020-2384586_1897.php

    A priori, le budget se votera donc bien à la majorité qualifiée, mais pour le financer, il faudra de nouvelles ressources fiscales, qui elles se votent à l'unanimité. Je ne peux m’empêcher de me demander si les positions autrichiennes et néerlandaises ne relèvent pas d'une tactique de négociation? Les deux pays semblent accepter le principe du plan de relance, mais ne veulent sans doute pas signer un chèque en blanc. Cela pourrait permettre de faire passer plus facilement auprès de la Pologne et de la Hongrie la nécessité de respecter l'état de droit. 
    Maintenant, on ne devrait peut-être pas trop se réjouir non plus: la justice de l'Union européenne a allumé la France un certain nombre de fois, on pourrait aussi finir par recevoir des injonctions de la commission. Par exemple, j'ai un vague souvenir d'une réforme du code de procédure pénale pour tenir compte de la jurisprudence de l'UE, voici une vingtaine d'années. On avait trainé les pieds à l'époque, cela risque de devenir plus compliqué à l'avenir. :dry:

    La taxe carbone aux frontières me semble particulièrement intéressante. Les USA et la Chine qui utilisent beaucoup les énergies fossiles en général et le charbon en particulier risquent de ne pas apprécier. Cela pourrait constituer un atout pour lutter contre certaines délocalisations, mais il faudra veiller à éviter certains écueils. En caricaturant un peu : trop faible, la taxe ne rapportera pas grand chose; trop forte, elle poussera à la fraude; trop compliquée, les entreprises vont gaspiller des moyens pour s'y conformer. Comme on dit, le diable est dans les détails ...:wink:

    • Thanks 1
    • Upvote 2

  8. il y a 54 minutes, seb24 a dit :
    • Et non l’évolution des batterie ne suit pas la loi de Moore et a ma connaissance personne de sérieux ne l'a pretendu, c'est un beau sophisme.

    Je me rappelle avoir lu, voici quelques années, dans un éditorial de l'Usine Nouvelle que les batteries suivaient une loi de Moore avec une période 10 ans. Maintenant, comme je l'ai écrit ailleurs, même dans les journaux spécialisés, les journalistes ne brillent pas toujours par la pertinence et l'impartialité de leurs analyses, surtout quand il s'agit d'éditoriaux (spéciale dédicace à @Tancrède :happy:)

    EDIT : pour essayer moi de faire preuve d'impartialité, je voudrais rappeler que même la loi de Moore peut s'appliquer de plusieurs manières. En informatique, grosso modo, à prix constant la puissance double tous les 2 ans. Cela tombe bien, les PC ont besoin de toujours plus de puissance. Mais on aurait aussi pu imaginer que pour une puissance donnée,  le prix se trouve diminué de moitié tous les deux ans. Dans le cas des batteries, est-ce que, à puissance égale, le prix est resté le même depuis 10 ans?
    Et à cela, il faut aussi ajouter le problème de la masse. Pour la même puissance, il vaudra mieux doter un véhicule d'une batterie plus légère: comme il pèsera moins, il dépensera moins d'énergie pour se déplacer, ce qui augmentera son autonomie.
    Je reste très sceptique sur l'avion électrique, les carburants de synthèse avec un faible bilan carbone me semblant à court terme nettement plus intéressant. Mais je sais aussi que, dans l'industrie, la conception d'un produit nécessite des compromis parfois frustrant. Et ça vaut aussi pour l'aéronautique.

    • Thanks 2

  9. Désolé si ça a déjà été posté, mais je viens de trouver une vidéo donnant quelques  détails sur le Viking Air CL 515, le successeur du Canadair CL-415, le modèle actuellement mis en œuvre par la sécurité civile : 

    De ce que j'en ai retenu : il embarquerait 15% d'eau en plus (7000 litres au total), il pourrait opérer de nuit (mais peut-être "juste" larguer, pas écoper, ce qui serait déjà énorme). Viking proposerait un simulateur de vol, ce qui permettrait de réduire le temps de formation sur les appareils eux-même, sans perdre en qualité.

    J'ai l'impression que le constructeur considère qu'il ne faut pas restreindre ces avions à la seul tâche de la lutte contre les incendies, ce qui concentre leur activité sur l'été. Cela expliquerait pourquoi il précise qu'on pourrait aussi utiliser le nouveau modèle pour la surveillance maritime, ou le sauvetage en mer, voire pour l'épandage de produits chimiques (contre les nappes de pétrole) Je manque d'info sur la pertinence de cette analyse, mais il y aura sûrement quelques contributeurs de ce forum qui auront une idée sur le sujet ... :happy:

    Pour le moment, je n'ai trouvé trace que d'une seule commande de cet avion, en Indonésie :  Indonesia to receive world’s first CL-515 in seven aircraft deal with Longview   https://www.wingsmagazine.com/indonesia-to-receive-worlds-first-cl-515-in-seven-aircraft-deal-with-longview/ 
    Je pense que c'est le moment pour sortir une de mes marottes : la coopération européenne. Entre nous, l'Espagne, l'Italie et la Grèce, cela doit faire une bonne soixantaine de CL-415, qui doivent avoir pour la plupart dépassé les 20 ans d'activité. Sauf erreur de ma part les services mettant en œuvre ces aéronefs coopèrent d'ors et déjà. On tient là une bonne occasion de faire une commande groupée de plusieurs dizaines d'exemplaires, en échelonnant les livraisons sur plusieurs années. Ça nous permettrait de pouvoir négocier un peu les tarifs et pourquoi pas d'obtenir l'installation d'un simulateur dans l'un des pays acheteurs. Comme ça les pilotes des autres nations viendraient aussi s'y former.

    Ils pourraient même partager leurs expériences lors de soirées quelque peu arrosées au cours de repas conviviaux et chaleureux.

    • Like 1
    • Thanks 1
    • Upvote 2

  10. En tout cas, je comprend mieux maintenant l'intérêt qu'il y aurait à embarquer un drone à bord d'une frégate. Si on le dote d'un radar et d'une liaison de données sécurisée, il doit pouvoir assurer une veille au delà de l'horizon sans risquer d'user un pilote. Et si le bateau capte et traite de son côté les échos radar envoyés depuis les airs, ça permettrait de  détecter certains avions aux formes furtives.

    Comme on n'est sûrement pas les seuls à développer ce genre de technologies, je comprends mieux que l'US Navy rechigne à déployer un avion dont le nom commence par F- et finit par 35 (j'ai pitié de lui, je préserve son anonymat :tongue:)


  11. Il y a 12 heures, hadriel a dit :

    C'est envisagé sur les bateaux. La veille coopérative navale (VCN) permettra de faire du multi-statique avec les sonars (les CAPTAS sont prévus pour). Au niveau radar c'est pas hyper clair ce que permettra de faire la VCN à part tirer sur des pistes venant du réseau, c'est pas dit que ça permette le multistatique. Apparemment ça permettra de de partager et de fusionner les échos radars directement, sans devoir en faire une piste avant. En synchronisant les rotations des radars on devrait pouvoir augmenter la cadence de rafraichissement.

    Léger HS : si dans le cadre d'un GAN, les Rafales  peuvent eux-aussi partager leurs infos radars avec les différents bâtiments, ça ouvre de sacrées perspectives !!:wub: Y compris pour la frégate d'escorte. (histoire de me raccrocher au sujet:ph34r:)

    • Like 1

  12. On peut aussi imaginer que ces fuites permettent à Pékin de faire pression sur Washington. Genre: "si tu veux un rapport de force, j'ai les moyens de jouer à ça, moi aussi. Tu es sûr que c'est ça que tu veux?"

    Le problème, c'est qu'en face, ils ont Trump. Je crois le président US capable de répliquer en annonçant la prochaine installation d'une base militaire à Taiwan. (Un casus belli immédiat vis-à-vis de l' "île rebelle" à mon avis, ne serait-ce que pour empêcher l'armée américaine de s'installer)

    • Upvote 2

  13. Il y a 2 heures, rogue0 a dit :

    Apparemment, la situation affecterait tous les grands fleuves du sud de la Chine depuis fin mai : les précipitations de la mousson sont les plus fortes depuis 60 ans.

    Il n'y a pas une vieille croyance chinoise comme quoi les catastrophes naturelles signifient que les divinités retirent le "mandat du ciel" au gouvernement? D'abord le Coronavirus (qui s'incruste) puis les plus fortes pluies de mousson depuis 60 ans, sans oublier une bonne petite crise économique. A Pékin, il se pourrait que quelques dirigeants commencent se faire du souci ...:sleep:

    • Like 1
    • Upvote 1

  14. Il y a 3 heures, cracou a dit :

    et en espérant que le virus soit stable....

    Je crois que le problème se pose déjà avec la grippe, non? Toute mutation un peu trop importante, conduit à l'apparition d'une souche contre laquelle le vaccin annuel protège peu. Je crois que la dernière fois, ça a fait des milliers de morts supplémentaires rien qu'en France.

    En plus si le vaccin marche trop bien, tu trouveras vite des c...rétins pour expliquer que se faire vacciner tous les 3 mois est un scandale, une trouvaille des grands laboratoires qui tiennent le gouvernement sous leur emprise. Avec un argument massue : le vaccin ne sert à rien puisque personne n'est malade.
    Désolé pour la tirade, mais j'ai dû supporter ce genre de diatribe il n'y a pas longtemps. Gonflant :angry:

    • Upvote 1

  15. Merci à  @pascal et @hadriel  :smile:
    Je vais peut-être abuser :blush:, mais je me demandais aussi jusqu'où allait le partage de données de la L11? Je m'explique : on parle régulièrement dans les sujets sur le Rafale de la possibilité que quand plusieurs appareils volent en même temps, un seul allume son radar mais tous captent les échos réfléchis. L'avion émetteur partagerait suffisamment d'informations avec les autres pour qu'ils puissent traiter les signaux reçus. Un des avantages consisterait à détecter plus facilement les formes furtives, élaborées pour leurrer les radars dont l'émetteur et le récepteur se trouvent accolés.

    Si on peut envisager ce genre de système sur un avion, pourquoi pas sur un bateau? Un navire disposerait de plus de place d'énergie et de puissance de calcul pour traiter les échos radar du NH90 qu'il capterait de son coté. Comme les bateaux de guerre aussi se veulent furtifs, la vieille opposition épée-bouclier doit jouer ici aussi.


  16. Je me posais une question au sujet des FREMM: leur hélicoptère embarqué peut-il partager avec son bateau mère les informations recueillies par son radar? A l'heure de la fusion de données, cela me semblerait logique de faire bénéficier directement le navire d'un capteur déporté en altitude capable de voir au delà de la ligne d'horizon, mais j'ai un peu cherché sur le Web, sans rien trouver là-dessus.
    (désolé si la question a déjà été posée :blush:, j'ai parcouru plusieurs pages de ce sujet mais je n'ai rien vu)


  17. Il y a 6 heures, FoxZz° a dit :

    Sinon il y a l'hypothèse missile de croisière. Un MdCN ? Un scalp émirati ?

    Est-ce que le MDCN a été validé pour les tirs depuis nos SNA? Je me souviens des tirs sur la Syrie depuis nos FREMM, mais depuis pas de nouvelles. 
    Allumer une base neo-ottomane, tout en en profitant pour certifier discrètement combat proven le lancement de MDCN depuis un sous-marin, ce serait joindre l'utile à l'agréable, non?:happy:

    • Haha 1

  18. Le 11/07/2020 à 18:29, mehari a dit :

    À mon avis, ça vient surtout du fait qu'il s'agit de quelque chose devant être voté à la majorité qualifiée: si les contestataires ne peuvent réunir la minorité de blocage nécessaire, ils sont foutus.

    Dans le cadre des votes à majorité qualifiée, les anglais excellaient à réunir autour d'eux suffisamment de pays pour obtenir une minorité de blocage et faire obstruction. Je ne porte pas trop nos voisins d'outre Manche dans mon cœur, mais il faut être honnête et reconnaître à leurs services diplomatiques une habileté bien au dessus de la moyenne.
    Dans le cas de la réforme du transport routier, l'affaire ne me paraissait pas gagnée d'avance. La plupart des pays de l'est de l'Europe allaient en pâtir, alors on pouvait craindre qu'ils se liguent pour faire échouer le projet. Visiblement, il leur a manqué un fédérateur. :wink:

    Et je n'en démordrai pas: je considère qu'il s'agit d'une bonne chose. Je préfère qu'on ait plus le Foreign Office à l’affût pour bloquer certaines initiatives en profitant de la moindre maladresse des diplomaties françaises ou allemandes. Déjà que même dans ces conditions Paris et Berlin réussissent à  faire capoter certaines de leurs décisions :  

    Citation

    Si l'on veut vraiment renforcer les intérêts européens, il y a de quoi s'interroger sur la nomination d'un chef de l'Eurogroupe irlandais, déplore El País dans son éditorial :

    L'article cité par @Wallaby me fait cependant un peu sourire. D'abord parce que le candidat qui avait l'appui de la France et de l'Allemagne était le ministre espagnol. On peut donc avoir un petit doute sur l'impartialité de l'article d'El Pais... Et ce d'autant plus que la critique du journaliste porte sur la fiscalité ... qui ne dépend pas de l'Eurogroupe! 

    Alors même si je pense qu'il faudra un jour aborder la question de l'harmonisation fiscale (et sociale) au sein de l'UE, je crois aussi qu'il faut établir ses priorités et bien choisir ses batailles (comme à la guerre :smile:
    En ce qui me concerne, je trouve que le plus urgent consiste à faire adopter le plan de relance, en le liant au respect de l'état de droit

    Citation

    Lier le versement d’argent aux pays membres de l’Union européenne (UE) au respect par ceux-ci de l’Etat de droit : cette idée, celle de la « conditionnalité », n’est pas totalement nouvelle. Elle est évoquée depuis 2018 par la Commission de Bruxelles, lassée par le manque d’effet concret des nombreuses procédures qu’elle a lancées contre la Hongrie et la Pologne. Jamais, pourtant, ce projet n’avait été endossé par le président du Conseil européen, et certainement pas dans le cadre d’une discussion complexe et houleuse sur le futur budget 2021-2027 de l’Union, couplée à celle, non moins difficile, sur le fonds de relance « post-pandémie ».  (...)
    https://www.lemonde.fr/international/article/2020/07/11/l-ue-se-divise-sur-le-respect-de-l-etat-de-droit-pour-le-fonds-de-relance_6045932_3210.html 

    Comme il s'agit d'un projet budgétaire, les nations l'adopteront à la majorité qualifiée. Est-ce que c'est vraiment le bon moment pour se lancer dans une bataille contre l'Irlande dans la domaine de la fiscalité et risquer de la braquer? J'ai un gros doute.

    Personnellement je considère qu'il est plus facile de faire évoluer une démocratie qu'un état autoritaire, même dans des domaines comme la fiscalité, et que le dumping social de l'Est ne vaut guère mieux que le dumping fiscal, mais c'est mon avis de citoyen (que j'hésiterais sûrement à exprimer dans un régime autoritaire :happy: )

    Si on doit faire pression sur l'Irlande, je préférerais que ce soit pour qu'elle adhère à Schengen. J'ai déjà expliqué mon raisonnement ailleurs dans ce forum : avec la libre circulation des personnes jusqu'en Irlande - y compris l'Irlande du Nord, de facto - les anglais se retrouveront obligés de coopérer avec l'UE et de surveiller leur frontière dans cette zone, faute de quoi, les passeurs s'adapteront et les clandestins déferleront  en GB (sans doute avec la bénédiction intéressée de l'Ira). Accessoirement, ça permettrait de soulager Calais...

    Pour la réforme de la fiscalité, actuellement décidée à l'unanimité, il faudra attendre une éventuelle réforme de l'UE et une généralisation du vote à majorité qualifiée. Mais ça, je pense que ce n'est pas pour demain.

    • Like 2
    • Upvote 1

  19. M

    Citation

    Trump annonce une coupe drastique des effectifs militaires américains en Allemagne

    Donald Trump a confirmé lundi 15 juin 2020 vouloir nettement réduire le nombre de militaires américains stationnés en Allemagne, paraissant utiliser la sécurité européenne comme un levier dans ses négociations commerciales avec Berlin. Le locataire de la Maison-Blanche a assuré à la presse que 52 000 GI étaient actuellement stationnés en Allemagne (...) . «  Nous allons donc réduire le nombre, nous allons le porter à 25 000. »

    Donald Trump a justifié sa décision par le fait que l'Allemagne ne contribue selon lui pas assez au budget de l'Otan. «  L'Allemagne a des arriérés,  (...) et ils doivent des milliards de dollars à l'Otan, et il faut qu'ils paient  », a-t-il argué. «  Nous protégeons l'Allemagne et ils ont des arriérés, c'est ridicule.  »

    En outre, le président américain a reproché à la première puissance économique de l'Union européenne de «  traiter très mal  » les États-Unis en matière commerciale  (...) 

    https://www.lepoint.fr/monde/trump-annonce-une-coupe-drastique-des-effectifs-militaires-americains-en-allemagne-16-06-2020-2380031_24.php

    À ce rythme là, si Trump est réélu, dans 5 ans on se retrouvera à envisager une confédération européenne.

    • Haha 2

  20. Citation

    Boeing entraîne l'équipage de sa capsule Starliner en réalité virtuelle

    Boeing mise sur un simulateur en réalité virtuelle pour préparer l'équipage de sa capsule Starliner à la mission qui l'emmènera sur la Station spatiale internationale l'année prochaine. Il utilise pour ce faire le casque VR spécialisé de la start-up finlandaise Varjo. (...)

    L'un des principaux avantages de ce produit est le gain en lisibilité (...) , qui rend les sessions d'entraînement plus simples et réalistes et surtout qui permet d'y effectuer des manœuvres complexes, comme la procédure d'amarrage à l'ISS. D'après Varjo, l'équipage de Starliner va passer plusieurs centaines d'heures dans ce simulateur virtuel pour préparer les procédures du vol : lancement, amarrage, puis départ, rentrée dans l'atmosphère et jusqu'à l'atterrissage. (...) 

    Il faut dire que le numérique a l'avantage d'être beaucoup moins coûteux et encombrant, et donc de pouvoir être déployé dans de multiples établissements si besoin. Il permet aussi de poursuivre l'entraînement de l'équipage même lorsqu'il est en quarantaine avant un lancement. Enfin, il rend possible la simulation réaliste de scénarios "catastrophes", difficiles voire impossibles à reproduire autrement. (...) 

    https://www.usine-digitale.fr/article/boeing-entraine-l-equipage-de-sa-capsule-starliner-en-realite-virtuelle-avant-son-depart-pour-l-iss.N973446

    Video youtube : 

    https://youtu.be/9EjH5TVAaoI

    Je me demande si Boeing ne pourrait pas, dans certains cas, utiliser la réalité virtuelle à la place de ses simulateurs d'avions classiques? L'article en rappelle les principaux avantages : le prix, la disponibilité, la possibilité de reconstituer facilement de nombreux scénarios. Dans les conditions actuelles, je rajouterai la facilité à respecter les conditions d'isolation liées au confinement.

    Je ne vois cependant pas la VR remplacer de but en blanc le simulateur classique. A court terme, je l'imagine plutôt comme un moyen de diminuer le nombre de séances sur ces machines, ce qui permettrait d'aménager au mieux leur calendrier d'utilisation. A terme, je ne sais pas, il faudrait faire un premier bilan un an ou deux  après les premiers usages de la VR pour les pilotes.

    Je sais bien que dans la période actuelle de crise pour l'aéronautique, il y aurait un risque à prendre cette décision, même si on l'appliquait de manière progressive, mais parfois, le plus gros risque c'est ce ne pas en prendre.

    • Like 1

  21. il y a 40 minutes, pascal a dit :

    çà m'a été confirmé par une amie dont la fille kiné a eu à travailler sans masque en milieu hospitalier sur des Covid+

    Dans ces conditions, je me demande ce que ça va donner, quand ils commenceront à déconfiner. Jusqu'à l'arrivée d'un vaccin, on ne peut compter que sur une propagation "contrôlée" de l'épidémie pour arriver à l'immunité globale sans trop de dégâts. Si le personnel soignant manque de matériel ça ne va pas être évident de contrôler quoi que ce soit ...