Desty-N

Members
  • Content Count

    866
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Desty-N

  1. Tancrede évoquait l'intervention controversée de T. Cruz : Il faut reconnaître une certaine "cohérence" à T. Cruz. Déjà au congés, il préférait bloquer les finances de l'état fédéral plutôt que d'accepter un compromis. Qui n'est pas avec lui est contre lui.Ça pourrait presque passer, si ses dents ne rayaient pas le plancher, en vue de 2020. C'est drôle, les élus qui veulent "faire de la politique autrement" ne datent pas d'hier (les Gracques sous la république romaine?) mais au final la plupart veulent juste le pouvoir…
  2. Desty-N

    Le F-35

    Ça fera au moins un pays à qui le JSF sera utile !! (Ok, je --->)
  3. Desty-N

    F-22

    À mon tour d'être méchant: s'il se propulse à l'aide de gros chalumeaux, la furtivité IR du Raptor risque de poser problème. Heureusement, étant donné que la détection par infrarouge marche mieux à moyenne /faible distance, sa rapidité lui permettra de compenser ce défaut. Pas comme d'autres… (tousse JSF tousse )
  4. Comme SpaceX ne publie pas ses comptes, on ignore les ressources dont il dispose. Je doute même qu'on dispose d'un ordre de grandeur de son endettement et de ses fonds propres. Maintenant, je fais partie de ceux qui estiment qu'E. Musk compte aller sur Mars grâce aux subsides publics. Peut-être en décrochant un statut de "super sous-traitant" de la NASA, pour un projet dont il aurait défini lui-même l'objectif et les modalités (je sais ce genre de "Keynesianisme spatial" fait désordre au pays de la libre entreprise ) Dans ces conditions, il importerait qu'il garde une très bonne image auprès de l'opinion publique et une mise sur orbite réussie marque plus les esprits qu'un lancement à vide. Dans cette optique, je suis d'ailleurs surpris qu'aucun volontaire ne se manifeste. Je croyais avoir lu voici quelques mois qu'au moins une société avait manifesté son intérêt? Peut-être faut-il chercher la réponse du côté des assurances? Il semble que les compagnies refusent de prendre en charge un risque qu'elles ne peuvent évaluer. Ce principe a amené Tesla à devoir être son propre assureur pour l'AutoPilot. Si on se retrouve dans le même cas de figure, alors SpaceX devrait couvrir elle même le risque du lancement d'un satellite avec une fusée déjà utilisée. On en revient alors au problème initial: ils faudrait connaître leurs comptes pour savoir s'ils disposent des ressources pour le faire.
  5. Je vais frôler le HS mais si l'extrême droite allemande continue sa percée électorale, on peut raisonnablement supposer qu'il y a un lien avec le million d'immigrés arrivés en RFA depuis moins d'un an. Et cette décision, la chancelière l'a prise seule, n'hésitant pas à l'imposer tant à son parti qu'à son pays, voire à ses alliés et à ses voisins (ce qui infirme d'ailleurs la thèse qu'outre-Rhin, on gouvernerait uniquement par compromis)
  6. Desty-N

    Le F-35

    Je vais ressasser une de mes obsessions, mais il me semble que les israéliens avaient réussi quelque chose dans le genre avec un de leurs anciens avions: Certes autres temps autres mœurs. Cependant, non seulement la chose s'avère possible, mais les pilotes de Tsahal ont réussi avec -relativement- peu de moyens. Reste à savoir si LM acceptera qu'on touche à une partie quelconque de son sacro saint logiciel (sur ce point précis, je fais confiance à Tel Aviv pour obtenir gain de cause )
  7. Peut-être que Mme Sturgeon fait comme David Davis. À savoir bluffer pour essayer d'obtenir un maximum de concessions. Contrairement aux anglais, elle a l'avantage de pouvoir jouer sur deux tableaux (RU vs UE) Je persiste à croire que la meilleure solution consisterait pour l'écosse à agir vis-à-vis de la GB comme cette dernière a fait avec l'UE: négociation d'un statut très avantageux, puis référendum donnant à choisir entre cette nouvelle option et l'indépendance.
  8. Il y en a qui ne doutent de rien: J'espère que les gouvernements de l'UE réalisent que toute concession substantielle donnera raison aux eurosceptiques. Cela les conforterait dans leur conviction qu'on peut faire rendre gorge aux institutions de Bruxelles.
  9. Actuellement, toujours pas de revendication de Daesh, presque 24h après. Encore une journée avant de commencer à se poser des questions. L'Express rapporte une info inattendue : Je n'ai pas réussi à retrouver la source de M6, donc à prendre avec réserve. Il existe néanmoins encore un certain nombre de zones d'ombre: location d'un camion frigorifique pour déménager(!), motivation, revendication … EDIT: grillé par Pierre_F. Mais moi non plus, je n'aimerais pas être dans la peau de ces agents. Tant humainement que professionnellement.
  10. Je vais aller encore plus loin: Daesh a-t-elle revendiqué l'attentat? L'auteur a-t-il laissé un message de revendication, comme la vidéo du tueur de la boîte gay de Floride? D'habitude (p…n! maintenant on a des éléments de comparaison ), l'État Islamique se dépêche de s'attribuer la paternité des événements, mais pour le moment, je n'ai rien vu de tel dans les médias.
  11. Pour les herses, je pensais à des systèmes du type Stop-stick: Utilisation: La manipulation ne semble pas trop dangereuse. Mais je pense moi aussi que le camion aurait continué à avancer.
  12. Là par contre, ça dénote déjà une réflexion (un peu) plus poussée. L'enquête en cours devrait permettre d'évaluer le degré de préparation. On pourrait peut-être commencer par des herses mobiles, non? On en voit sur les barrages police, gendarmerie, douane. Quoique à 30 km/h, je ne suis pas sûr que ça aurait fait une différence si le camion avait roulé sur les jantes.
  13. Je viens de lire l'article. Pour l'audiovisuel, on a une autorité de tutelle: le CSA. Qu'ils se réunissent et prononcent des peines d'interdiction d'émettre pour les chaînes concernées. De 1 semaine à 3 mois me semble raisonnable. Le manque à gagner publicitaire devrait marquer les esprits de Bouygues, France Televison & cie
  14. Si jamais l'Écosse fait sécession, je pense qu'il va à nouveau s'agiter Déjà qu'il avait pas trop apprécié l'indépendance de l'Inde …
  15. On dirait que les choses de calment un peu avec l'OTAN: Je reste perplexe sur les transpondeurs à bord des avions militaires. On ne me fera pas croire que les avions des deux camps ignoraient où ils étaient et omettaient involontairement de répondre aux appels radios. Mais il s'agit peut-être d'un moyen de sauver les apparences?
  16. Je vais essayer de ne pas trop verser dans le HS, mais je suis tombé sur une réflexion qui peut s'appliquer à nombre de start-up: "une des raisons majeures de la réussite fulgurante d'Uber, c’est son financement illimité: la startup a levé près de 14 milliards de dollars, en 16 tours de table auprès de fonds de capital risque (Benchmark, Fidelity), de banques (Goldman Sachs), de géants technologiques (Google, Baidu) et d’entrepreneurs stars comme le fondateur d’Amazon, Jeff Bezos" Je pense qu'on peut porter le même jugement pour SpaceX (et Tesla): il s'agit de sociétés en phase de forte croissance qui se procurent facilement de nouveaux capitaux (aidées en cela par les taux très bas de la Réserve Fédérale... pour le moment). Parce qu'elles se focalisent sur le gain rapide de parts de marché, ces entreprises ne considèrent pas leur rentabilité comme prioritaire. Clairement, le modèle qu'elles préconisent attirent les investisseurs. Mais cela n'aura qu'un temps, et à un moment, il faudra afficher quelques bénéfices. Si pour Tesla, on dispose de quelques éléments, du fait de son introduction en bourse, SpaceX reste dans le flou le plus total. Suite aux récents échanges sur ce forum, je pense que la meilleure solution pour E. Musk consisterait en effet à passer de maître d'œuvre (réalise l'ouvrage) à maître d'œuvre (fixe les objectifs) pour le compte de la NASA. Il faudrait donc qu'il réussisse à convaincre l'agence (et les politiques) qu'il importe de se poser sur Mars au plus vite. Plus il aura acquis de techniques et de savoir-faire, plus il sera crédible. On assiste donc à une course contre la montre. En fait, c'est sans doute la banque fédérale américaine qui détient le fin mot de l'histoire. Tant qu'elle conserve ses taux bas, les investisseurs disposeront de liquidités et E. Musk devrait réussir à les convaincre. (A moins que la bulle n'éclate pour d'autre raisons: mort d'un usager, enquête de la SEC, arrivée de concurrents redoutables...)
  17. Il n'y a pas qu'en France qu'on de soucie de la vie privée Quelques liens complémentaires: http://www.silicon.fr/russie-entreprises-face-defi-donnees-personnelles-127265.html https://www.vedomosti.ru/technology/articles/2016/05/27/642739-chinovniki-hotyat-internetom http://venturebeat.com/2016/07/09/nationalized-data-new-russian-legislation-is-latest-example-of-emerging-data-borders/ http://www.silicon.fr/loi-republique-numerique-retenu-cmp-rassure-industrie-151827.html Sur ce coup-là, je trouve la vision russe intéressante, mais j'ignore si Moscou réussira à la concrétiser? Il n'y a qu'à voir les difficultés de l'Europe: Si on m'avait dit que la Russie pourrait servir d'exemple pour la protection des données !! D'ailleurs je me demande quelle politique l'état hébreux a adopté en la matière?
  18. Je ne veux pas faire parano, mais je crois que les deux plus gros actionnaires de City Bank sont Abu Dhabi Investment Authority et le saoudien Al-Waleed bin Talal (prince et homme d'affaires). Maduro pourrait dénoncer un complot pétrolier de la part de la péninsule arabique, non ? En même temps, politiquement, ce doit s'avérer plus difficile à vendre qu'une persécution des USA... EDIT: ça ne s'arrange pas D'abord la misère. Ensuite la guerre civile?
  19. Désolé d'avoir initié un tel HS . Comme l'a très bien résumé TarpTent: Pour en revenir au thème "SpaceXien", je me suis creusé la tête, car je ne comprenais pas pourquoi cette société n'avait pas encore réutilisé un des étagé récupérés. Je me demande si le carburant utilisé n'aurait pas pu jouer un rôle? Bruler du kérosène présente l'avantage d'utiliser un produit facile à se procurer et à stocker, et pour lequel il existe une grande documentation concernant son usage dans les fusées. Mais cet hydrocarbure reste à l'état liquide dans les conditions normales de température et de pression. Cela pourrait compliquer la tâche quand il faut nettoyer le moteur avant de le réutiliser. De plus les longues chaines carbonées ne doivent pas toutes parfaitement se consumer, entrainant des dépôts de suies. Cela expliquerait pourquoi SpaceX travaille sur un moteur méthane-oxygène (tout comme Arianespace et Blue Origin). Le gaz naturel reste abordable et stockable sans trop de difficultés. Mais ses molécules plus petites (CH4), gazeuses, brulent plus simplement et s'évacuent plus facilement après usage. Dans cette optique, je ne suis même pas sûr que le couple kérosène-oxygène aie vocation à perdurer longtemps. Contrairement par exemple à hydrogène-oxygène qui pourra toujours servir pour les étages supérieurs. Je comprends le choix de l'hydrocarbure dans le cadre du développement rapide d'une fusée orbitale, mais je me demande s'il ne s'agira pas à terme d'une impasse, voire d'une dette technique ??? ( IE: quand on développe au plus vite et de manière non optimale, on contracte une dette technique que l'on rembourse tout au long de la vie du projet sous forme de temps de développement de plus en plus long https://fr.wikipedia.org/wiki/Dette_technique )
  20. J'ai pris le temps de me pencher un peu sur le sujet. A mon avis, les propos qui me semblent le plus restreindre notre autonomie de financement me semblent ceux-cis: Et d'où ça vient? Du traité sur le fonctionnement de l’Union européenne ( http://www.cvce.eu/obj/traite_sur_l_union_europeenne_maastricht_7_fevrier_1992-fr-2c2f2b85-14bb-4488-9ded-13f3cd04de05.html , article 104 ) . On le connait aussi comme le "traité de Maastricht". Il date des années 90, pas de 1973 et un référendum l'a ratifié en 1992. Maintenant, on peut relancer la discussion : faut-il revenir sur cette expression de la volonté populaire? (Bizarrement, je ne sais pas si dans ce cas on trouvera les mêmes partisans que pour le référendum de 2005 )
  21. Il y a une suite à cette histoire: Bilan, une épaule brisée pour l'américain. Les russes affirment qu'il s'agissait d'un agent de la CIA, sans plus de précision.
  22. J'ai bien aimé les études, car l'auteur prend la peine de donner des ordres de grandeur pour les différentes options (ex : propulsion électriques) Si Musk réduit les couts au maximum, je me dis que le contraste entre les choix techniques de SpaceX et la manière dont il les présentera ("tout est genial sera fini pour demain soir et c'est déjà bien trop long"), va s'avérer intéressant Sinon, j'avais émis des réserves sur les difficultés que SpaceX pourrait affronter en cas de décès d'un astronaute Mon principal point d'achoppement concernait les propos d'Elon Musk, du type "il y aura des morts, mais on y arrivera". J'ajoutais que si la perte d'un satellite est une opération comptable, la perte d'un homme est une tragédie. Or Tesla, autre société d'Elon Musk doit justement faire face à une polémique proche : Concernant les réactions d'Elon Musk: Je résume : Tesla et Musk minimisent l'importance de l'accident (mortel!) en le réduisant à une inéluctabilité statistique. Et ils estiment que seule le cours de l'action en Bourse compte. Je vois là un écho à mes réserves Enfin, extrait des documents que Tesla envoie au gendarme boursier américain : C'est sûr qu'en prenant les gens de haut, ça va aider pour négocier à l'amiable et éviter des demandes d'indemnités démesurées... Bien sûr, comparaison n'est pas raison, mais ces propos tendraient à me conforter dans mon analyse: un décès lors de lancement d'une Falcon pourrait s'avérer très périlleux pour l'entreprise. Surtout si SpaceX réagit aussi vivement que Tesla ...
  23. Je ne crois pas avoir vu ces info dans le fil: http://planete-mars.com/a-quoi-pourrait-ressembler-le-projet-spacex-mct-mars-colonization-transport-suite/ http://planete-mars.com/analyse-dun-concept-mars-colonization-transport-mct-a-deux-lancements/ Il s'agit d'études sur les pistes technologiques du futur vaisseau vers Mars. Extraits: Je ne crois pas les avoir vues sur le fil. Dans le cas contraire, désolé
  24. Desty-N

    Le F-35

    Admettons que le logiciel du Rafale tienne (peut-être) sur 8 millions de lignes. Et alors? Je ne crois pas que le Rafale possède un système aussi contraignant ALIS. A moins que j'ai raté quelque chose? Pour en revenir au JSF, je n'ai rien lu sur une version "régionale" d'ALIS, mais admettons encore que ce soit (difficilement) possible. Qu'est-ce qui permet de penser qu’Israël va bénéficier d'un tel système? Là non plus, je n'ai rien vu passer sur le sujet. De plus, les relations entre Obama et Netanyahu s'avèrent exécrables, et je ne vois pas pourquoi la Maison-Blanche ferait brusquement preuve de bonne volonté. Plus important encore, Rendbo a souligné, dans un post de mercredi, que ça n'allait pas vraiment dans le sens de ce que fait LM, et donc pas dans la direction que prend le développement du F-35. Quand on voit les difficultés rencontrées par le Pentagone pour imposer ses vues dans ce programme, je peine à imaginer que tout autre acteur réussisse. L'AIPAC fut-elle au mieux de sa forme risque de rencontrer beaucoup de difficultés. J'en viens même à me demander si le président américain ne joue pas volontairement un groupe de pression contre un autre, pour modifier l'équilibre des relations entre les USA et l'état hébreux Face au lobby militaro-industriel américain, Tel-Aviv va devoir batailler longuement avant de pouvoir espérer imposer ses vues.