Desty-N

Members
  • Content Count

    865
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Desty-N

  1. Lien youtube pour ceux qui voudraient voir la vidéo sans quitter le forum: Pour le moment Jeff Bezos respecte son planning pratiquement sans anicroche. Assez impressionnant. Je ne me rappelle plus combien de fois il prévoit d'utiliser la même fusée. Quelqu'un a un chiffre?
  2. Là, je tique : (...) But as we’ve all pretty much guessed with these Mars missions, some people are probably gonna die in the process simply due to the fact that nothing like this has been successfully completed. And Musk acknowledges this in his interview, which he states is just a risk people are gonna have to take if we ever wanna get to the Red Planet. "It’s dangerous and probably people will die – and they’ll know that. And then they’ll pave the way, and ultimately it will be very safe (...), and (...) very comfortable. (...)." https://mbeddedmaximum.com/2016/06/16/first-spacex-mars-mission-will-probably-kill-some-people/ Désolé, mais si jamais il y a, ne serait-ce qu'un mort américain, lors d'une expédition vers Mars, l'état fédéral et le congrès vont s'en mêler. Au mieux, il y aura une enquête, au pire, les Falcon se verront clouées au sol le temps de faire la lumière sur les circonstances du décès (comme dans l'aviation civile) . Et si jamais SpaceX entend n'en faire qu'à sa tête, alors la société pourrait perdre les contrats de la NASA, voire perdre l'autorisation des spatioports aux USA Sinon, bonne nouvelle, Space X ne néglige pas le problème de la contamination de Mars par les microbes terrestres: "(...) SpaceX takes planetary protection very seriously. We are working with NASA to develop and implement stringent procedures. (...) " https://www.washingtonpost.com/opinions/spacex-takes-planetary-protection-seriously/2016/06/16/fe1929f0-327c-11e6-ab9d-1da2b0f24f93_story.html Le détail m'intéresse, parce qu'un être humain possède moins de cellules qu'il n'y a de bactéries sur la peau, dans la bouche et les intestins. La moindre de nos déjection regorge d'êtres vivants. Le challenge s'avère donc pour le moins ambitieux ... ) (et pour la colonisation de Mars, j'en reste aux propos d'un autre CEO: "les futurs pionniers peuvent se faire une idée de ce qui les attend, en allant passer un an ou deux dans une des bases scientifiques de l'Antarctique" Bizarrement, les candidats ne se bousculent pas, alors que les conditions s'avèrent bien moins hostiles: plus d'oxygène et d'eau, moins de radiations, de froid et de poussières...)
  3. Décalage de deux jours : (...) Blue Origin de Jeff Bezos va s'élancer (...) vers l'espace. (...) ce lancement aura finalement lieu dimanche. Un report dû à une fuite dans le circuit d'azote pressurisé. (...) http://www.clubic.com/mag/sciences/actualite-809526-spacex-tour-blue-origin-live.html Retransmission sur le site : https://www.blueorigin.com/ Ils doivent vouloir éviter de tenter le diable...
  4. Un peu inattendu: La tuerie d’Orlando (Floride), survenue dans la nuit du samedi 11 au dimanche 12 juin, va-t-elle entraîner un début d’encadrement des armes à feu aux Etats-Unis ? Le débat que l’on pensait impossible compte tenu des positions irréconciliables du Parti démocrate et du Parti républicain a semblé renaître, mercredi 15 juin en fin de matinée, à la suite de plusieurs annonces. La plus importante est venue du futur candidat républicain pour la présidentielle, Donald Trump (...) annonçant sur son compte Twitter que la rencontre avec la NRA viserait plutôt à trouver le moyen d’empêcher les personnes figurant sur « les listes de surveillance antiterroriste » et celles « non autorisées à prendre l’avion » d’acheter des armes. (...) Chris Cox, le directeur (...) du lobby, (...), s’est dit « heureux » de rencontrer M. Trump, assurant que son organisation a toujours été hostile à ce que « les terroristes achètent ou possèdent des armes ». (...) Peu de temps après (...), Christopher Murphy, sénateur démocrate du Connecticut – (...) endeuillé par la tuerie de Sandy Hook en décembre 2012, (...) –, prenait la parole (...) pour commencer un « filibuster ». (...) « Je suis prêt à parler de la nécessité d’empêcher la violence liée aux armes à feu aussi longtemps que je le pourrai », a annoncé M. Murphy (...) toujours rivé à son pupitre onze heures plus tard (...) Deux sénateurs républicains, (...), ont préparé des propositions permettant de concilier, selon eux, l’impératif de sécurité avec un respect strict du deuxième amendement de la Constitution des Etats-Unis (...) La NRA, très influente au Congrès, tient cependant à ce qu’un éventuel contrôle soit le plus limité possible. La liste de surveillance fédérale antiterroriste comporte environ 800 000 noms. (...) http://www.lemonde.fr/ameriques/article/2016/06/16/la-tuerie-d-orlando-rouvre-le-debat-sur-le-controle-des-armes_4951333_3222.html Trump, les Républicains et la NRA d'accord sur un contrôle supplémentaire, même minime, des armes? Désolé, mais ma nature cynique reprend le dessus, je croirais difficilement à un changement d'avis lié au récent massacre en Floride, et je me demande ce que ça cache. Ils vont en profiter pour donner la possibilité aux magasins vendant des armes de disposer d'un accès sans restriction au fichier fédéral ? Ou pour autoriser les citoyens non fichés à rouler en char d'assaut? Je plaisante (à peine), mais je trouve cette nouvelle prise de position suspecte.
  5. Suite d'une histoire déjà évoquée dans ce sujet, me semble-t-il: L’Iran a déposé une plainte devant la Cour internationale de justice (CIJ), mardi 14 juin, exigeant le déblocage de ses fonds (...) . Cette requête intervient à la suite de la décision, le 20 avril, de la Cour suprême américaine de saisir deux milliards de dollars (...) . Actuellement gelés à New York, ces fonds iraniens correspondent à des obligations dans lesquelles avait investi la banque centrale d’Iran. Cette somme est réclamée par un millier de victimes et familles de victimes d’attentats fomentés ou soutenus par Téhéran, selon la justice américaine. Parmi eux, figurent les proches des 241 soldats américains tués le 23 octobre 1983 dans deux attentats-suicides qui avaient frappé les contingents américain et français de la Force multinationale de sécurité à Beyrouth. (....) Téhéran accuse les États-Unis de « violations du traité d’amitié de 1955 » et soutient que « l’Iran et les sociétés publiques iraniennes jouissent de l’immunité de juridiction (...)». Le mois dernier, en réaction à la décision (....)la Cour suprême (....) , le Parlement iranien a voté une loi obligeant le gouvernement à réclamer des dommages aux États-Unis pour les « actions hostiles et les crimes » commis contre l’Iran depuis le coup d’État contre le gouvernement (....) de Mohamed Mossadegh en 1953. Le texte cite « les dommages (....) » causés durant la guerre Iran-Irak (1980-1988), ceux provoqués par la destruction de plates-formes pétrolières (....) ou encore l’espionnage mené par les Américains (....) http://www.lemonde.fr/international/article/2016/06/16/l-iran-porte-plainte-contre-une-decision-americaine-aupres-de-la-cour-internationale-de-justice_4951324_3210.html J'ignore si la décision américaine se conforme aux standards du droit international. Même si ce n'est pas le cas, les États-Unis du fait de leur puissance peuvent répondre "on s'en fiche, on est les USA, on fait ce qu'on veut". (et les anglais pro- Brexit qui croient qu'ils pourront aussi agir ainsi, après le 23 juin ...) Par contre je trouve savoureux que l'Iran fasse appel au traité d'amitié de 1955, alors que la révolution islamique entendait faire table rase de ce qu'ils considéraient comme de scandaleuses compromissions passées. Surtout, que ce traité date d'une période postérieure au renversement de M. Mossadegh, une époque vues par beaucoup d'opposants comme exemple flagrant de soumission aux États-Unis! Edit: ça me fait penser au parti communiste chinois qui s'immisce dans la nomination du Panchen-lama tibétain au nom des traités conclus par les dynasties impériales (oppressives, impérialistes… )
  6. Vidéo du lancement et de l’atterrissage: https://www.youtube.com/embed/gLNmtUEvI5A L'Usine Nouvelle, publie un article assez objectif, à mon avis : Ce 15 juin, SpaceX a réussi à mettre en orbite deux satellites géostationnaires. Mais, la tentative de faire revenir le premier étage du lanceur (...) s'est soldée par un échec (...) Comme à chaque décollage depuis décembre 2015, la société a tenté de faire revenir sur terre le premier étage de son lanceur (...) ". Cette démarche s’inscrit dans une volonté de proposer des fusées réutilisables. Pourtant, aucun des quatre lanceurs revenus sur terre n’a été réutilisé. Elon Musk a annoncé que la réutilisation de fusée n’interviendrait pas avant l’automne 2016. (...) L'un des moteurs a eu une défaillance, ce qui a provoqué une dislocation à l'atterrissage. (...) http://www.usinenouvelle.com/article/en-images-spacex-echoue-dans-la-recuperation-de-son-lanceur.N397442 Je pense qu'actuellement, on devrait donc plutôt qualifier les fusées lancées par SpaceX de récupérables. On va attendre vendredi 17, pour la réutilisation d'une fusée spatiale ...
  7. Je ne semble pas le seul à me poser des questions: Attentat à Magnanville: le terroriste visait-il vraiment le commandant Salvaing? (...) les enquêteurs tentent de déterminer si le crime est opportuniste ou s'il existait un passif entre les deux hommes. (...) http://www.lexpress.fr/actualite/societe/attentat-a-magnanville-le-terroriste-visait-il-vraiment-le-commandant-salvaing_1802610.html
  8. Le principal, c'est que SpaceX aie mis les satellites en orbite. Mais ça ne va pas les aider à tenir leur planning...
  9. Il me semble que le port du voile ne concerne également que les femmes pubères. Cela explique pourquoi un imam égyptien de la mosquée Al-Azhar avait publiquement condamné le port du voile par des fillettes: ce vêtement impliquait -faussement- qu'elles avaient atteint l'âge de la puberté, donc également celui du mariage et des rapports intimes.
  10. Original : La Nasa finance le projet de la start-up californienne Made In Space qui consiste à métamorphoser un astéroïde en vaisseau spatial autonome pour le faire venir jusqu'à nous et l'étudier. (...) http://www.usinenouvelle.com/article/la-nasa-veut-transformer-un-asteroide-en-vaisseau-spatial-grace-a-l-impression-3d.N396297 Plus d'infos en anglais: (...) the vision of California-based company Made In Space, which was recently awarded NASA funding to investigate how to turn asteroids into giant, autonomous spacecraft. The project, known as RAMA (Reconstituting Asteroids into Mechanical Automata), is part of Made In Space's long-term plan to enable space colonization (...) Made In Space's idea involves sending an advanced, robotic "Seed Craft" out to rendezvous with a succession of near-Earth asteroids in space. The Seed Craft would harvest material from the space rocks, then use this feedstock to construct propulsion, navigation, energy-storage and other key systems onsite with the aid of 3D printing (...) Thus transformed into autonomous spacecraft, the asteroids could be programmed to fly to a mining station in Earth-moon space, or anywhere else they were needed (...) The converted asteroids wouldn't resemble the traditional idea of spacecraft, with rocket engines and complex electronic circuitry. Rather, everything would be mechanical and relatively primitive. For example, the computer would be analog, akin, perhaps, to the Antikythera mechanism invented by the ancient Greeks (...). And the propulsion system might be some sort of catapult that launches boulders or other material off the asteroid in a controlled way, thereby pushing the space rock in the opposite direction (...) Project RAMA is not starting from scratch. Autonomous 3D printers that use mechanically driven systems already exist, (...) as do mechanical computers made of 3D-printed parts. Still, making it happen will require significant advances in a number of areas, including in-situ resource utilization (ISRU) (...). Made In Space is counting on NASA to push ISRU technology forward, (...) Made In Space's larger vision won't be realized for a while, because RAMA is still in the very early stages. (...) http://www.space.com/33079-turning-asteroids-into-spaceships-made-in-space.html Au vu des images très steampunk, je reste réservé, concernant plus sieurs points du projet: pour l'ordinateur analogique à base de roues dentées et d'engrenages, pourquoi pas? Sans remonter jusqu'à la Grèce ancienne, la machine de Babbage ( https://en.wikipedia.org/wiki/Charles_Babbage#Computing_pioneer ) au XIX ème siècle prouve la faisabilité de la chose. Il faudra sans doute renoncer à un engin programmable, mais, sauf erreur de ma part, les soviétiques ont fait voler leurs Soyouz avec une électronique peu voire pas programmable (tout passait par le câblage d'origine des circuits) je reste beaucoup plus sceptique concernant l'énergie. OK pour le stockage par ressorts, mais comment disposer d'une source de puissance? enfin, je ne vois pas comment étalonner le système de navigation. Je peux concevoir qu'il se base sur un ensemble d'accéléromètres et de gyroscope, mais il lui faut pour le moins disposer d'une position d'origine. Traditionnellement, on recourait aux étoiles, mais mêmes avec la meilleure volonté du monde, je ne vois pas une imprimante 3D s'en tenir à un ordinateur analogique et capable en parallèle de fabriquer des capteurs optiques Par contre, je crois envisageable une approche visant à construire l'infrastructure d'une catapulte électromagnétique avec les ressources de l’astéroïde ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Catapulte_électromagnétique ) La sonde amènerait non seulement les engins d'extraction et de terrassement, mais aussi les bobines électriques et l'électronique nécessaire pour le fonctionnement. L'engin ferait également bénéficier le météore de son système de navigation afin d'orienter les projectiles propulsés par la catapulte. On peut aussi imaginer des mécanismes analogues aux catapultes trébuchets médiévaux, qui feraient surtout appel aux ressources de l'astéroïde. Mais tout cela restera sans doute encore du domaine de l’hypothétique, pendant un lonnnnnng moment. Edit: les fans de SF auront sûrement reconnu le clin d'œil dans le nom du projet
  11. Je vais sans doute double-poster, mais les perspectives de moyen terme me semblent intéressantes: Les futurs blindés Griffon et Jaguar de l’armée française seront de véritables véhicules connectés (...). Le reflet de la montée en puissance du digital dans les équipements militaires. (...) Le salon Eurosatory, le plus grand salon mondial de la défense, s’est ouvert lundi 13 juin à Villepinte dans un contexte porteur. Selon le cabinet IHS Jane’s, les ventes d’équipements militaires ont atteint la somme record de 65 milliards de dollars en 2015, une hausse de 11,3% par rapport à 2014. (...) Et la France est bien placée pour bénéficier à plein du boom du secteur: le carnet de commandes des industriels français est passé de 36,1 à 54 milliards de dollars. A l’horizon 2018, la France devrait même devancer la Russie à la deuxième place des exportateurs mondiaux d’armement. (...) Mais les nouveaux matériels (le véhicule multi-rôle Griffon et l’engin de reconnaissance et de combat Griffon) sont loin de se limiter avec de simples blindés renforcés. (...) En jargon militaire, on appelle cela le "combat collaboratif". "Un véhicule pourra savoir, en temps réel, combien de munitions ou d’essence il reste à un engin allié, quels ennemis l’entourent, et s’il a besoin d’un appui" (...). Le tout sans que le combattant soit noyé sous le flux d’informations brutes: "Le système se charge de présenter des synthèses claires: c’est ce qu’on appelle l’infovalorisation" (...) L’architecture électronique commune (...), dite "vétronique commune Scorpion", permettra même d’assister les soldats (...): la tourelle d’un blindé pourra ainsi se tourner automatiquement vers un véhicule identifié comme ennemi par un engin allié. La radio logicielle Contact, (...), permettra de transférer voix, données, voire des images prises par des drones, pour (...) une représentation fidèle de la situation tactique toutes les cinq secondes, contre (...) une minute avec les équipements actuels. (...) Tout en haut de la pyramide de commandement, le français Atos, via (...) Bull, développe (...) le SICS (Système d’information du combat de Scorpion), qui remplacera les six systèmes utilisés actuellement (...). Ce système permettra à tous les composants des groupements tactiques interarmes (...) de communiquer entre eux, et d’éviter les tirs sur engins alliés grâce à une technologie dite "blue force tracking". http://www.challenges.fr/challenges-soir/20160613.CHA0500/a-eurosatory-les-armees-se-convertissent-au-digital.html L'article reste flou sur la nature des capteurs embarqués, mais je me demande ce que pourrait apporter les approches dites "big data" pour optimiser le traitement des flux de données ainsi obtenues? Quelques idées: affiner en temps réel les prévisions de consommation d'essence, donc l'évolution des stocks, et permettre d'anticiper l'approvisionnement logistique. effectuer de la maintenance prédictive sur les véhicules se servir des capteurs des véhicules (GPS et suspension a minima) pour effectuer automatiquement des relevés topographiques extrêmement détaillés lors des premières patrouilles. Dans ce cadre, on peut même imaginer de comparer les enregistrements à l'allure des routes lors des nouvelles rondes, ce qui pourrait permettre de révéler des modifications liées à l'installation d'IED relevés de données météo pour des prédictions ultra précises et localisées (en Afghanistan, le temps peut varier d'une vallée à l'autre, et les précipitations influent tant sur l'équipement embarqué que sur les conditions de combat) détecter l'origine des tirs ennemis par triangulation(?) Prometteur, en tout cas .
  12. Cocorico! (...) Le salon Eurosatory, le plus grand salon mondial de la défense, s’est ouvert lundi 13 juin à Villepinte dans un contexte porteur. Selon le cabinet IHS Jane’s, les ventes d’équipements militaires ont atteint la somme record de 65 milliards de dollars en 2015, une hausse de 11,3% par rapport à 2014. (...) Et la France est bien placée pour bénéficier à plein du boom du secteur: le carnet de commandes des industriels français est passé de 36,1 à 54 milliards de dollars. A l’horizon 2018, la France devrait même devancer la Russie à la deuxième place des exportateurs mondiaux d’armement. (...) http://www.challenges.fr/challenges-soir/20160613.CHA0500/a-eurosatory-les-armees-se-convertissent-au-digital.html
  13. Pourtant, Daech à revendiqué la paternité des crimes, comme pour le double assassinat de ce matin à Magnanville
  14. Mission accomplie pour le satellite LISA Pathfinder, après seulement deux mois d'opérations scientifiques. Non seulement les technologies nécessaires pour le futur observatoire spatial d'ondes gravitationnelles eLISA (...) sont validées, mais les performances du démonstrateur de l'ESA sont cinq fois supérieures au cahier des charges, et très proches de ce qui est requis pour eLISA.(...) http://www.techno-science.net/?onglet=news&news=15236 Comme il n'y a qu'un seul satellite, la mission ne pourra pas effectuer remplacer la future mission eLISA ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Evolved_Laser_Interferometer_Space_Antenna ): Mais les performances remarquables du matériel d'essai s'avèrent de très bon agure! Par contre, il semblerait que LISA Pathfinder pourrait servir à évaluer la plausibilité de certaines théories alternatives à la relativité: LISA Pathfinder is an extremely sensitive gradiometer, able to measure small changes in the external gravity gradient (...). A number of alternative theories of gravity have been proposed over the last few decades, primarily with the aim of explaining the observed rotation curves of galaxies (as an alternative to invoking dark matter). These alternative theories often have a characteristic acceleration scale below which deviations from Newtonian dynamics should be observable. One such place where the Newtonian background drops below this characteristic acceleration scale is at the Earth-Sun saddle point. A possible mission extension is currently being studied whereby LPF would be (...) navigated through the Earth-Sun saddle point. In doing this, LPF would have a velocity which would put the signals predicted from theories like MOND, right within the LPF sensitive band (...). Currently a team of scientists, (...) is studying the possible mission scenarios and the details of the data analysis to assess what can be tested. https://www.elisascience.org/articles/lisa-pathfinder/lpf-science/testing-newtonian-gravity-earth-sun-saddle-point MOND signifie Modified Newtonian dynamics ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Théorie_MOND ) et constitue une alternative au concept de matière noire, dont l'existence reste actuellement sujette à caution. Le concept recouvre un grand nombre de théorie différentes, défendues par des scientifiques, certes minoritaires, mais plutôt sérieux. Personnellement, je garde un œil sur la version MiHsC ( Modified inertia by a Hubble scale Casimir effect ) du britannique M.E. Mcculloch , parce qu'elle entreprend de faire aussi le lien avec l'énergie dite "de point zéro". Séduisant, mais comme on dit "les faits seront le juge de paix"...
  15. RIP D'après le Parisien, le criminel et ses victimes étaient voisins ( http://m.leparisien.fr/yvelines-78/yvelines-un-policier-poignarde-a-mort-a-magnanville-13-06-2016-5880893.php ) Loup solitaire ou querelle de personne?
  16. Une application que je n'avais pas vu venir: L'un des plus grands chantiers naval du monde, Newport News Shipbuilding, teste l'utilisation de la réalité augmentée depuis 5 ans. (...) . Elle pourrait faire économiser 1 milliard de dollars à l'US Navy pour la construction de son dernier porte-avions nucléaire. (...) Il y a des fabricants d’ustensiles de cuisine, et il y a le chantier naval Newport News Shipbuilding (NNS), (...) qui construit les porte-avions (...) des Etats-Unis. Alors quand deux cadres de NNS fondent une spin-off spécialisée dans la réalité augmentée (...) et parlent de faire économiser un milliard de dollars pour la construction d’un porte-avions nucléaire de nouvelle génération (...)… On les écoute. Et les chiffres font tourner la tête. AR Index Solutions a réalisé 50 projets pilotes jusqu’ici (...). L’un de ces pilotes a porté sur l’inspection des structures (...) mises en place pour soutenir la structure d’un navire lors de sa construction. Une étape délicate qui prend traditionnellement 36 heures de travail, mais qu’AR Index Solutions a réduite à 90 minutes. (...) L’avantage, c'est qu’un projet pilote en réalité augmentée peut être opérationnel en quelques mois. (...) Après, pour un déploiement complet, il faut entre 2 et 4 ans. "Passer à l’échelle industrielle (...) ne se fait pas du jour au lendemain. Les plans sur papier existent depuis plus d’un siècle, (...). Il faut donc se dire dès le départ qu’il faudra réévaluer les choses en cours de déploiement, (...)." Les trois cas d’usages les plus mûrs sont l’inspection qualité, les manuels d’utilisation interactifs, et la formation. (...) Plus besoin de plans ou d’outils, tout est immédiatement apparent. Pour les instructions, il faut "éviter de trop en faire. Il est rarement nécessaire de détailler une procédure étape par étape. On peut par exemple mettre en surbrillance le chemin que doit suivre un câble, c’est beaucoup plus utile." Même chose pour la formation : "il faut que cela reste utile. N’essayez pas de rivaliser avec la réalité virtuelle, chaque techno a son usage. (...)." A noter (...) que les casques de réalité augmentée ne sont pas encore prêts pour un déploiement industriel. "Ils sont trop distrayant en matière de pollution lumineuse lorsque les techniciens se déplacent," (...) Pour l'instant des tablettes (généralement des iPad) sont utilisées dans la plupart des cas. "N’attendez pas l’arrivée du hardware parfait, conseille le directeur. 95% du travail est dans le software et l’adoption culturelle dans l’entreprise," (...) http://www.usine-digitale.fr/article/l-us-navy-utilise-la-realite-augmentee-pour-construire-ses-porte-avions-et-vous-devriez-faire-pareil.N396307 Je me demande si à la place des tablettes, on ne pourrait pas recourir à de classiques casques de chantier, sur lequel on fixerait un smartphone, comme le Phab2 Pro: (...) Lenovo lance Phab2 Pro, premier smartphone à embarquer la technologie de réalité augmentée Tango de Google. Une innovation prometteuse en nouvelles applications. (...) Avec leur puce GPS et leur fonction de triangulation (...) , les smartphones se contentaient (...) de fournir leur position. Avec sa caméra 3D d’Infineon Technologies et les logiciels Tango de Google, le Phab2 Pro présente des capacités de mesures spatiales et de détection d’objets (...), ouvrant la voie à des applications de cartographie 3D (...) . Une fonction inédite susceptible de bouleverser les usages (...) http://www.usine-digitale.fr/article/lenovo-joue-son-va-tout-avec-son-smartphone-a-realite-augmentee-phab2-pro.N396437 Principal avantage, il laisserait les deux mains libres. Et on peut même imaginer de le relier à une batterie portée à la ceinture, pour augmenter l'autonomie. Le Cardboard a permis à Google de lancer les smartphones dans le domaine de la réalité virtuelle. Avec Tango, ils pourraient bien faire de même en ce qui concerne la réalité augmentée..
  17. Je viens de chercher rapidement la confirmation: SpaceX prévoit toujours un lancement mais mercredi 15 et non jeudi 16: http://www.spacex.com/webcast
  18. Annonce pour le prochain vol : Private spaceflight company Blue Origin will attempt to launch and land its New Shepard rocket for the fourth time this week — and this time, we’ll get to watch the test flight live. CEO Jeff Bezos tweeted out today that the company is aiming to launch on Friday and that a live webcast will show the event at BlueOrigin.com . An exact time for the flight has yet to be announced. (...) http://www.theverge.com/2016/6/13/11920390/blue-origin-rocket-launch-livestream-landing À priori donc lancement vendredi 17 juin, retransmis en direct et toujours avec la même fusée, qu'ils réutiliseront pour la 4ème fois. Il faudra vérifier si la fréquence des tirs, varie. Le précédent remonte à avril, ce qui fait environ deux mois. Edit : le 1er vol date de novembre 2015, le 2nd de janvier 2016, le 3ème d'avril, soit des écarts de trois mois. Si le 4ème à bien lieu vendredi, cela ne fera que deux mois, ce qui indiquerait une accélération.
  19. Trois Syriens ont été arrêtés jeudi en Allemagne, suspectés de préparer un attentat de grande ampleur pour le compte de l'organisation Etat islamique (EI). A l'origine du coup de filet, les aveux d'un djihadiste "repenti", qui s'est livré à la police française. (...) Âgé de 28 ans, Saleh A. s'est présenté de lui-même le 1er février dernier à un commissariat de Paris (...). Selon Le Monde, l'homme a expliqué être arrivé en 2014 en Europe sur les ordres de Daech et avoir transité dans plusieurs camps de réfugiés, en attendant le feu vert pour commettre des attaques. Se disant "fatigué", il a livré le nom de ses complices, arrivés au printemps et à l'été 2015, via la route des migrants et la Grèce pour le soutenir. Le scénario du (...) projet est similaire à celui du 13 novembre à Paris: des kamikazes et des tueries aveugles à la kalachnikov dans le vieux quartier de Düsseldorf. (...) http://www.lexpress.fr/actualite/monde/europe/attentat-dejoue-en-allemagne-les-confessions-de-saleh-a-djihadiste-repenti_1798588.html Les français ont donc recueilli l'information en février, et ils l'ont transmise aux allemands qui ont fini par l'exploiter en juin. Heureusement que nous n'avons pas trainé les pieds, comme Berlin rechigne à envoyer au Mali les 650 soldats promis en novembre ... ( http://www.opex360.com/2015/11/25/berlin-envisage-de-deployer-jusqua-650-soldats-au-mali/ ) Je ne résisterai pas à la tentation de placer une de mes citations de prédilection: "tout l'art du politique consiste pour lui à rendre possible ce qu'il juge nécessaire". Imaginons que le Brexit passe, Cameron tombe, B. Johnson prend sa place. Il entreprend de négocier la séparation GB-UE avec le même tact qui l'avait amené à estimer que le soutien de Barack Obama au maintien était dicté par ses origines kényanes et une forme de rejet de l’Empire britannique. Avec les élections de 2017 qui se rapprochent, Merkel et Hollande refusent de se montrer accommodants. L'incertitude s'accroit ce qui ne plait guère à la City de Londres et les cours de Bourse en pâtissent. Alléchés par l'ambiance des affairistes type Soros périodes 90's trouvent qu'il s'agit d'une belle occasion et lancent une attaque spéculative contre la Livre Sterling qui s'effondre, amenant la Banque d'Angleterre à hausser fortement les taux d’intérêt. Parallèlement les indépendantistes écossais étudient les résultats des bureaux de vente et constatent que leur région a massivement voté contre le Brexit. Ils en profitent pour réclamer à corps et à cris un nouveau referendum afin qu'ils choisissent entre la Grande-Bretagne et l'Europe. Refus de Downing Street. En réaction, appel à la manifestation, avec à la clé des centaines de milliers de personnes dans les rues d’Édimbourg. Bref: crise économique, menace d'éclatement de la Grande-Bretagne et chaos dans l'opinion publique. Si après cela, de nouvelles élections survenaient, on peut très bien imaginer des "populistes europhiles" expliquer-pas tout à fait à tort- que l'ensemble de ces nouveaux problèmes trouve sa source dans la décision de quitter l'Europe. Par conséquent, ils promettent que s'ils gagnent, ils lanceront un nouveau referendum où les électeurs pourront se prononcer en toute connaissance de cause... Honnêtement, j'estime les probabilités de ce scénario, à moins de 1%. Mais, il y a 6 mois, j'aurais fait la même évaluation pour les chances que la Brexit passe, ou en ce qui concerne les probabilités que Trump décroche l'investiture républicaine.
  20. Et si les allemands ont démantelé la cellule terroriste qui voulait agir à Düsseldorf, c'est grâce aux français. Heureusement que nous avons trouvé "nécessaire" la coopération sur le terrorisme. Je vais radoter, mais je persiste à ne pas voir beaucoup de bonne volonté de la part de la chancellerie allemande. Parce que quand Mme Merkel a décidé d’accueillir un million de réfugiés, elle a très bien su forcer la main tant à son opinion publique qu'à ses députés, et elle n'a prêté aucune attention aux protestations de ses alliés bavarois. J'en suis à me demander si sa jeunesse passée en Allemagne de l'Est, n'altère pas son europhilie? Mes posts récents témoignent de mon animosité vis-à-vis des anglais, mais je dois reconnaître que dans les coups durs, ils s'avèrent autrement plus présents que nos voisins d'outre-Rhin. Et en ce qui concerne le symbolique, je ne digère toujours pas les leçons de morale de la chancelière aux états de l'UE, concernant l'accueil des migrants. Si l'Allemagne veut se considérer comme une nouvelle Suisse, grand bien lui fasse, mais qu'elle évite de jouer sur tous les tableaux.
  21. Même si depuis quelques temps, les prises de position allemandes ont le don de m'exaspérer, je dois tout de même rappeler que Berlin a refusé de suivre Washington en Irak. Pour le reste plutôt d'accord: l'Allemagne avait promis à la France, une aide militaire au Mali, mais on voit plutôt ses soldats participer au dernier exercice de l'Otan. (Et je ne m'étendrai pas sur la question syrienne ...) Je vais sans doute verser dans la facilité, mais, tout commence par la vision et la volonté des dirigeants. Il existe un outil, prévu par les traités, appelé coopération renforcée (https://fr.wikipedia.org/wiki/Coopération_renforcée ), qui permet à des membres de s'associer plus étroitement sans attendre les autres. Bien sûr, il existe des contraintes (par ex, il faut au moins neuf états pour lancer la démarche), mais les moyens existent. Maintenant, nous avons -évidemment- un tropisme militaire sur ce forum. Vu qu'il s'agit d'un des domaines les plus sensibles de la souveraineté, il conviendrait peut-être de ne pas commencer par ce sujet? On le sait peu, mais la coopération renforcée a servi pour la taxe sur les transactions financières en 2013 ( http://www.economie.gouv.fr/taxe-sur-transactions-financieres-cooperation-renforcee-avalisee ) Je me demande si, par exemple, la procédure ne pourrait pas s'avérer utile en méditerranée, pour s'attaquer au problème des migrants? Pour l'alignement sur la géostratégie américaine, il faut aussi veiller à trouver des alternatives crédibles. D'abord, car nous avons quand même nombre d'intérêts en commun. D'autre part part parce qu'il faut voir quelles alternatives s'offrent à nous? J'ai constaté que nombre d'eurosceptiques considèrent la Russie comme un partenaire prometteur. Si je suis personnellement favorable à un rééquilibrage des alliances, je n'oublie pas que Poutine défend avant tout les intérêts de son pays. Il le fait à juste titre, de son point de vue, et de manière souvent habile, mais en gardant toujours à l'esprit les rapports de force. A cette aune, je ne suis pas sûr que nous gagnerions au change, en nous détournant de Washington pour jeter des œillades à Moscou. Dans ce cas là aussi, des alliances ponctuelles -des coopérations renforcées - me semblent envisageables, mais pas plus. Je suis conservateur en la matière: quitte à avoir un allié dominant et intrusif, autant garder celui qu'on a déjà et ne pas gaspiller son énergie pour au final, se retrouver dans une situation analogue avec un autre pays! On en revient au problème de la vision et de la volonté des dirigeants (sans même évoquer leur habileté). Pour le moment je ne vois ces caractéristiques ni en France ni en Allemagne Edit: @judi l'Allemagne avait promis 650 soldats au Mali ( http://www.opex360.com/2015/11/25/berlin-envisage-de-deployer-jusqua-650-soldats-au-mali/ ) Pour autant que je sache, le compte n'y est pas. Je tique d'autant plus que Berlin a envoyé un nombre non négligeable de militaires participer au récent exercice de l'Otan, et que sa participation armée en Syrie s'avère quelque peu timide. En tout cas pas à la hauteur des grandes leçons de morale de la chancelière, quand elle a décidé d’accueillir les migrants
  22. On est plutôt d'accord (sauf que le UK n'a rejoint l'UE qu'après sa fondation, sous Pompidou) Mais je ne pense que le rapport de force USA-UE s'avère plus équilibré que USA-GB. Washington aura moins de difficulté à tordre le bras à Londres qu'à la commission de Bruxelles (et ce n'est pas faute d'essayer) Pour la fédéralisation, il faudrait une initiative franco-allemande, et aucun de ces deux pays ne bougera avant leurs élections respectives de 2017. Le bon côté, c'est que ça devrait les amener à être très peu accommodants avec l'Angleterre si elle veut partir (dangereux de prêter le flanc aux accusations de mollesse lors d'un campagne électorale) S'il choisit le Brexit, le UK risque de se retrouver dans une grande incertitude pour au moins les 12 mois suivants. Tout ce que détestent les diplomates (et la bourse )
  23. Un article de La Tribune assez bien fait avec juste ce qu'il faut de précisions techniques: Brexit, la Norvège peut-elle être un modèle pour le Royaume-Uni ? Si les Britanniques décident le 23 juin de sortir de l'UE, il faudra redéfinir les relations avec les 27 autres pays. (...) Plusieurs options s'ouvriront alors. Autour de l'UE existe en effet un certain nombre de cercles concentriques où gravitent des pays aux liens plus ou moins étroits (...) Le premier (...) est celui de l'Espace économique européen (EEE) qui regroupe (...) les (...) membres de l'UE et trois autres pays : le Liechtenstein, l'Islande et la Norvège. (...) les accords de l'EEE (...) permettent (...) d'avoir un accès quasi complet au marché unique européen. (...) Mais si l'option « norvégienne » préserve, semble-t-il, une part des intérêts commerciaux britanniques, il a un revers. D'abord, l'entrée dans l'EEE implique une participation indirecte aux budgets de l'UE, (...) Selon le think tank anti-Brexit Open Europe, la Norvège verse ainsi environ 107,4 euros par personne à l'UE, contre 139 euros aujourd'hui au Royaume-Uni. Mais si l'EEE n'est pas une « option gratuite », on remarquera que le « coût » de l'UE pour la Norvège est inférieure d'un quart à celui du Royaume-Uni. (...) Le revers de l'entrée dans l'EEE est l'acceptation d'une grande partie de la législation européenne (...) qu'il devra (...), adopter sans pouvoir participer à leur conception autrement que par le lobbying. (...) Un pays de l'EEE n'a pas de commissaire européen, ni de droit de veto ou de droit de vote au conseil européen. Dans le cas norvégien, il est souvent avancé que le pays a dû accepter les trois quarts des directives européennes adoptées à Bruxelles. Mais il faut souligner également que les pays de l'EEE n'ont dû, parallèlement, accepter que 17,5% de tous les règlements européens édités depuis 2008. Il n'empêche, (...) , l'EEE accuse un véritable « déficit démocratique » (...) Certes, l'accord de l'EEE permet, en théorie, (...), un droit de veto (...) Mais ce veto n'a jamais été invoqué (...). Pourquoi ? Parce qu'il ouvre la voie à des représailles, (...) (...) Les partisans du Brexit affirment que le poids de l'économie britannique leur permettrait de se prémunir contre ce danger. (...) On voit mal comment l'UE pourrait (...) ne pas prendre des sanctions (...). En réalité, entrer dans l'EEE implique l'acceptation de règles (...) sans peser pleinement sur les décisions. (...) Cette option pose surtout un grave problème (...). Dans le cadre de l'EEE, (...) , il faut accepter les « quatre libertés de circulation », y compris celle des travailleurs. (...) La Norvège a ainsi un des taux d'immigration en provenance de l'UE les plus élevés d'Europe. (...). Or, c'est un des arguments principaux des défenseurs du Brexit (...) Au final, comme le souligne le (...) Storting, le parlement norvégien, (...) l'EEE est un « compromis entre des valeurs démocratiques et d'autres considérations de valeurs et d'intérêts (...).». Or, il n'est pas sûr que le Royaume-Uni soit prêt à un tel compromis. Il faudra donc que le pays définisse ses priorités (...). Or, ce choix des priorités est (...). politique. (...) Quelles seront alors les autres options pour le Royaume-Uni post-Brexit ? Il existe la piste suisse. La Confédération (...) fait partie de l'Accord européen de libre-échange (AELE), (...) L'AELE est un accord lâche d'union douanière qui négocie parfois pour ses quatre membres des accords de libre-échange communs. La Suisse, pour avoir accès au marché unique européen, doit négocier directement avec l'UE des accords bilatéraux. Mais le socle de l'accord a été l'acceptation des « quatre libertés de circulation ». Le vote suisse du 9 février 2014 a dénoncé la liberté de circulation des personnes et les négociations sur ce sujet n'ont pas encore abouti, ni même réellement commencé. Il est donc impossible de dire si cette option suisse permet ou non d'aménager l'immigration. Si ce n'est pas le cas, il restera l'option de négocier un accord classique de libre-échange avec l'UE, (...). Des accords difficiles à négocier et qui ne garantissent nullement un accès complet au marché unique. Mais qui laisseront politiquement autonome le Royaume-Uni. Là encore, l'enjeu sera de construire une majorité britannique pour cette longue négociation et pour faire face aux conséquences économiques de l'incertitude qui en naîtra... http://www.latribune.fr/economie/union-europeenne/en-cas-de-brexit-la-norvege-peut-elle-etre-un-modele-pour-le-royaume-uni-577636.html L'article donne tout de même le sentiment s'il sortait de l'UE, le Royaume-Uni devrait quand même négocier avec cette dernière, en s'appuyant sur le lobbying, la diplomatie voire les rapports de force. Sauf que ... c'est ce qu'il fait déjà actuellement! Et il perdrait l'atout des relais internes que sont le(s) commissaires et les hauts fonctionnaires britanniques... Par contre j'imagine tout à fait Londres, poser son veto et refuser d'appliquer les réglementations européennes qui ne lui plaisent pas, en tablant sur la pusillanimité des membres de l'UE. Pari gagnant? Mystère.
  24. Désolé, je ne suis pas sûr de comprendre. Comme true_cricket, j'avais lu que pour la Maison-Blanche, la Grande-Bretagne perdrait une grande part de son utilité, si elle sortait de l'UE. Pas seulement parce que seule, elle pèserait environ 1% de la population de la planète, et 2-3% du PIB mondial. Il y aussi le fait que les USA préfèrent avoir un cheval de Troie au sein de l'UE pour défendre leurs intérêts. A moins que les pro-Brexit, si sourcilleux vis-à-vis de l'UE, s'imaginent qu'en léchant encore plus servilement les bottes américaines, ils convaincront Washington de les avoir à la bonne?
  25. Moche: fusillade meurtrière à Tel-Aviv (...) une attaque palestinienne meurtrière, par balle, dans l’un des endroits les plus populaires de Tel-Aviv, le marché Sarona : quatre personnes sont mortes et une dizaine d’autres ont été blessées, selon un bilan provisoire des services de secours. Les deux auteurs de la fusillade, présentés comme deux cousins palestiniens originaires de la municipalité de Yatta, au sud d’Hébron (sud de la Cisjordanie), ont été arrêtés, l’un d’eux étant blessé. Le chef adjoint du bureau politique du Hamas, (...), a salué cette opération, sans toutefois revendiquer sa paternité au nom du mouvement islamique, qui contrôle la bande de Gaza. (...) Dans la soirée, à 21 h 30, des coups de feu ont retenti dans une rue longeant le centre couvert (...) Une partie du site est également située en extérieur, sur une large surface piétonne où les noctambules aiment s’installer à la terrasse d’établissements ouverts sept jours sur sept. (...). Sarona est la quintessence de la vie légère et hédoniste qui fait de Tel-Aviv une ville si différente de Jérusalem. La particularité de ce lieu très populaire, réparti sur 8 700 mètres carrés, vient aussi du fait qu’il est situé en face du quartier général de l’armée israélienne, la base Kyria. C’est là que s’est immédiatement rendu le premier ministre, Benyamin Nétanyahou, dont le vol en provenance de Moscou a atterri à l’aéroport Ben Gourion au moment même de l’attaque. Le chef du gouvernement y a rejoint le nouveau ministre de la défense, Avigdor Lieberman, qui se trouve ainsi confronté à sa première crise sécuritaire majeure. Son image d’homme intransigeant face à la violence, reposant essentiellement sur des propos outranciers, est mise à l’épreuve. Des questions vont aussi être adressées à l’armée sur la façon dont les auteurs de la fusillade ont pu parvenir, armés, jusqu’au marché de Sarona. Selon la chaîne de télévision Channel 2, l’un d’eux était sur la liste des suspects du Shin Bet (service de sécurité intérieur). (...) http://www.lemonde.fr/proche-orient/article/2016/06/08/trois-morts-lors-d-une-fusillade-a-tel-aviv_4943537_3218.html Les autorités israéliennes ont annoncé, la suspension des permis d’entrée de 83 000 Palestiniens, pour le ramadan. Je me torture peut-être l'esprit, mais est-ce qu'un attentat face au QG de Tsahal ne constitue pas une forme de défis supplémentaire? On en saura sans doute plus après l'interrogatoire des tireurs. Je note aussi qu'on les a attrapés vivants. Cela altérera peut-être l'image "dure" des forces de l'ordre israélienne, mais au niveau des renseignements, ça devrait s'avérer plus intéressant. Il n'y a plus qu'à attendre la réaction de Lieberman..