Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Desty-N

Members
  • Content Count

    955
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Desty-N

  1. Le rapprochement avec la Russie a tout de même ses limites: On peut sans doute s'attendre à ce que le consensus sur les sanctions fasse partie des points qu'Athènes mettra dans la balance lundi, lors des négociations budgétaires. Mais pour l'instant, je trouve qu'on assiste surtout à une énorme partie de poker. Et Moscou n'a pas toutes les cartes en main: Comme pour la Grèce, considérations techniques et politiques se trouvent intriquées. Mais il faut une habileté redoutable pour subordonner les premières aux secondes. La stratégie de Poutine va s'avérer intéressante...
  2. Porter le problème sur le plan politique ne veut pas dire s'affranchir des problèmes techniques. Pour citer Richelieu "Tout l'art du politique consiste pour lui à rendre possible ce qu'il juge nécessaire". En l'occurrence, les politiques amèneront des facteurs humains et pas seulement comptables, mais cela ne vaut pas dire qu'on s'affranchira de la réalité. Cela me fait penser aux japonais de la 2nde guerre mondiale, qui balayaient les chiffres indiquant la supériorité américaine, en arguant de leur meilleure motivation. Par ailleurs, il ne faut pas oublier que la Grèce et ses créanciers
  3. Le FT précise-t-il que l'Islande a aussi appliqué des mesures d'austérité? Peut-être même plus drastiques que celles appliquées en Europe. Lâcher l'Euro pour échapper à l'austérité, et se devoir subir encore pire, je ne suis pas sûr que les électeurs grecs, apprécient. Mais comme Alexis l'a expliqué, au final, c'est la chancelière allemande qui va devoir prendre ses responsabilités et trancher entre deux mauvaises options. Cela va s'avérer intéressant à observer...
  4. Soit le bienvenu. Au plaisir de te lire
  5. Desty-N

    Le F-35

    "En même temps qu'y a t-il face a Tsahal qui pourrait contester le F35 dans les airs?" Je ne me plaçais pas seulement dans l'optique du combat aérien. Par exemple quid de l'hypothèse d'un raid de F-35 contre les installations nuclé-aires iraniennes? À priori, il s'agira du domaine de prédilection (!) du pigeon obèse, mais je ne sais pas si une telle idée inquièterait plus Téhéran ou les pilotes israéliens...
  6. Pour coller au sujet de cette page, je me plaçais sans le cas d'une trajectoire balistique courte, qui laisserait peu de temps de réaction à d'hypothé-tiques systèmes américains d'interception. J'ignorais l'existence des sous-marins de type 094, merci pour l'information (c'est grâce à ce genre de decouverte, que je me réjoui de mon inscription sur Air-Def !) Merci également pour les précisions concernant le détroit de Bashi. Je pense qu'il vaudrait mieux déplacer la discussion vers le fil approprié, mais comme j'écris depuis mon téléphone, je ne dispose pas des outils pour transférer les der
  7. J'imagine que si un sous-marin chinois tirait ses missiles depuis la limite du plateau continental américain, les engins s'avéreraient impossibles à intercepter. Mais une fois l'agresseur identifié, les USA le rayeraient de la carte. C'est le principe de la dissuasion. Mais encore faudrait-il que le sous-marin réussisse à se positionner. Jusqu'ici Pékin ne brillait pas par la discrétion de ses submersibles. De plus Washington redoute ce genre d'action depuis la guerre froide et a déployé des lignes de sonar pour y remédier (système SOSUS) D'ailleurs ses alliances avec la Corée, le Japon, Taïw
  8. Desty-N

    Le F-35

    Je me demandais si Tsahal a fait connaître ses réflexions sur le F-35? Cela s'avérerait intéressant car on peut s'attendre à voir un jour les appareils israéliens à l'œuvre dans un conflit, et ce, seuls, sans l'aide des multiplicateurs de force américains. Je n'ai pas trouvé grand chose sur le sujet, mais l'exemple du F-16I indique qu'ils devraient tirer le maximum de cet avion. Ils possèdent le savoir-faire technologique, la motivation et ... l'autorisation de Washington. Je développerai plutôt mon propos dans le sujet consacré à l'armée de l'air israélienne, mais je vois trois domaines par
  9. J'ai continuer à creuser le sujet pour trouver une explication vraisemblable et je suis tombé sur un article de Slate : "(...) en mai 2014, la Fondapol (think tank libéral) publiait une étude sur l’émigration française réalisée par Julien Gonzalez (diplômé de l’IAE d’Aix-en-Provence et de Sciences Po Aix, responsable des affaires économiques d’un syndicat professionnel, à Marseille), titrée: «Trop d’émigrés? Regards sur ceux qui partent de France». (...) Les départs des juifs en Israël et leurs motivations recoupent d'ailleurs en partie ceux des Hexagonaux qui quittent la France pour d'aut
  10. En ce qui concerne la politique de dénigrement, tant Sharon que Netanyahou y ont eu recours. Paradoxalement, Naftali Bennet adopte un discours beaucoup plus intéressant (en tout cas pour ce que j'ai trouvé en français): " (...) Ce que je remarque quand je viens ici [en France], c’est que toutes ces distinctions entre courants du judaïsme, sionistes, orthodoxes, laïcs… sont moins radicales qu’en Israël, les tensions sont beaucoup moins violentes. Cette chose-là, les Juifs français l’emmènent avec eux, et cela va beaucoup aider le pays. (...)" http://www.israelvalley.com/news/2014/10/06/44611/
  11. J'espère ne pas me tromper en citant ces informations, mais la démographie d'Israël me semble liée à sa sûreté géostratégique: Le nombre d'immigrants juifs français arrivés en Israël a baissé de 15,1% depuis le début de 2015 par rapport à la même période de 2014, (...), a indiqué (...) le ministère de l'Immigration. Durant les quatre premiers mois de l'année 2015, 1.398 juifs de France se sont installés en Israël contre 1.647 l'an dernier, (...) .Ce ralentissement devrait toutefois être compensé par un afflux prévu d'immigrants français cet été, estime un responsable de l'Agence juive, (..
  12. Je ne suis pas sûr que la tentative de faire levier sur l'opinion publique grecque aie très bien marché, puisqu'au final, ils ont porté Syriza au pouvoir. En ce qui concerne le "plan pourri mais qu'on maîtrise", j'ai cité Tancrède à ce sujet: "ça pose problème, surtout quand on prend en compte le facteur Murphy, omniprésent en politique et dans les relations entre Etats: tout ce qui peut merder va merder". Plus exactement, plus les négociations durent, plus il y a de chances que le facteur Muyrphy finisse par jouer. L'euroscepticisme monte en Europe. En Autriche, il y aura bientôt un
  13. Je vais me permettre de citer des propos de Tancrède, issus du sujet sur les Conflits territoriaux dans la Mer de Chine méridionale: Sans doute Athènes se trouvait-elle dans une situation très difficile. Mais à ce rythme là, elle va finir d'exaspérer les opinions publiques européennes. Et si les gouvernements peuvent se permettre de ne pas en tenir compte immédiatement, j'ai plus de doutes en ce qui concerne les députés. Or plusieurs nations (Allemagne? Pays-Bas?) devront faire valider le plan de sauvetage par leurs parlements
  14. Insolite: Quand le Japon fabriquait des ballons-bombes pour attaquer les Etats-Unis (...) C’est à quelques kilomètres de Tokyo, au laboratoire Noborito, une institution de recherche clandestine de l’armée impériale japonaise aujourd’hui transformée en musée pour la paix, qu’a été développée cette arme restée relativement confidentielle, composée d'une bombe suspendue à un ballon de 10m de diamètre rempli d'hydrogène, conçu pour franchir le Pacifique et frapper les Etats-Unis. (...) Environ 9.300 de ces ballons auraient été lancés entre novembre 1944 et avril 1945. A l’issue d’une «traversée»
  15. On pourrait imaginer une découpe des nouveaux districts, aussi alambiquée que certaines circonscriptions électorales US : Cela s’avérerait ironique de détourner ainsi ce genre de mauvaises habitudes, pour aider à la mixité sociale. Mais j'ai un doute...
  16. Je ne crois pas avoir vu l'information sur le forum: Washington cherche une réponse à la violation par la Russie du Traité sur les forces nucléaires à portée intermédiaire En février 2014, l’on apprenait que l’administration américaine s’inquiétait de l’essai d’un nouveau missile de croisière russe (...) quelques années plus tôt, les autorités russes avaient déjà voulu remettre en cause ce traité en expliquant qu’elle avait besoin de mettre au point des missiles d’une portée comprise entre 500 et 1.000 km étant donné qu’elle était menacée « dans sa périphérie » (...) Quoi qu’il en soit,
  17. Liberation: La guerre du pétrole n'aura pas lieu L'Opep se dit prête à composer avec le pétrole de schiste américain afin de rééquilibrer le marché. Une première alors que sa stratégie consistait jusqu’à présent à écarter ce nouveau concurrent. (...) «En fait, tout le monde s’est planté sur cette affaire. On pensait qu’à 50 dollars le baril, les extractions de pétrole de schiste allaient être abandonnées. Le seul effet de la baisse des cours résultant d’un maintien des niveaux de production de l’Opep, c’est la baisse du rythme des mises en chantier de nouvelles prospections de pétrole de schi
  18. Talent et motivation obtiennent toujours reconnaissance. Les membres du forum qui visiteront le salon pourront donc vous saluer. Et on profitera tous de vos articles. Bonne chance, car vous ne risquez pas de chômer à partir entre le 15 et le 21 juin.
  19. Je viens de voir ça, c'est génial! Cela valait vraiment le coup que je m'inscrive.
  20. Bonjour Je consulte le forum depuis des années, mais je n'avais pas franchi le pas jusqu'à maintenant. La demande de soutien pour le Bourget 2015 me pousse à me lancer. Grâce à vous, j'ai accès à une mine d'informations géopolitique et militaires. Le seul sujet sur le Rafale suffirait à justifier mon inscription. Parisien, j'ai assisté à plus d'un salon du Bourget. J'ai encore en mémoire les démonstrations successives de l'avion de Dassault et de l'Eurofighter, au milieu des années 80. Malheureusement, je ne pense pas pouvoir participer souvent, mais je ferai de mon mieux.
×
×
  • Create New...