Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Chachnaq

Members
  • Posts

    264
  • Joined

  • Last visited

Reputation

237 Excellent

Profile Information

  • Pays
    Algeria

Recent Profile Visitors

3,540 profile views
  1. C’est vrai et ça sera peut-être le cas avec la vaccination contre le SARS COV-2 sauf que le virus de la grippe mute très rapidement (phénomènes de cassures et glissement) avec une mutation majeure tous les 30 ans environ Du coup on doit se faire vacciner tous les ans et le vaccin inclus la souche mutante de l’an passé qui sera la plus répondue Pour le SARS COV-2 on a pas tout cerner et les scientifiques apprennent toujours
  2. Oui je sais qu’ils s’appellent vaccins inactivés si vous revenez à mon avant dernier post vous allez retrouver le terme j’ai utilisé le terme « basé sur le virus lui même » à un but bien précis Autrement, je suis au courant qu’il existe plusieurs vaccins « inactivés » « à la phase expérimentale » sauf que ses derniers n’ont pas reçus l’autorisation de l’OMS et n’ont pas été largement diffusés, vous savez très bien que plus de 1,7 milliards de personnes ont déjà reçu un vaccin chinois (la grande majorité de la population de chine en plus de quelque centaines de millions des populations des pays en voie de développement)
  3. C’est le message que je voulais faire passer les autres fragments du SARS COV-2 ne sont pas très immunogènes probablement L’avantage avec les vaccins inactivés c’est la facilité de leur synthèse, le vaccin chinois semble avoir une efficacité réduite contre le variant Delta, mais il est facile de fabriquer un nouveau vaccin qui inclut le variant Delta cultivé sur cellules Vero et inactivé (peut être que les chinois sont entrain de le faire déjà en attendant d’évaluer la vraie efficacité de leurs produits actuels)
  4. Dans ce cas quitte à utiliser le vaccin chinois qui est basé sur le virus lui même, non ?
  5. Non en principe puisque pour l’histoire naturelle de l’infection à SARS-2, une grande partie des personnes infectées seront asymptomatiques ou paucisymptomatiques (tableau clinique d’un simple rhume) et ces derniers ne développeront pas une atteinte respiratoire basse, les poumons ne seront pas impliqués c’est à dire que les examens radiologiques seront normaux l’autre partie qui développera une pneumopathie aura des anomalies radiologiques individualisées à la tomodensitométrie (Scanner thoracique) cet examen dans ce cas a une meilleure sensibilité que la PCR de l’ordre de 95% versus 70% pour la PCR Ça permet également d’estimer la sévérité de l’atteinte (minime, modérée, étendue ou sévère)
  6. Justement cet avion n’est pas du tout ITAR free et ne peut être vendu à quiconque sans l’accord préalable de l’oncle Sam Il va accomplir assez vite et sans problème les objectifs de son développement puisque il repose sur des éléments déjà développés par les fournisseurs américains/européens Donc à mon humble avis il ne risque pas d’accuser du retard Le projet similaire turc était en principe un partage avec les coréens pour le même avion puis y a eu séparation et les coréens ont pu continuer seuls alors que les turcs stagnent
  7. Le faire couler est la pire des solutions, le canal est peu profond
  8. La densité de la population en Algérie est « relativement faible » ce pays compte 42 millions d’habitants pour une superficie de 2.3 millions de Km2 l’implosion démographique est un défi majeur, car ce chiffre va doubler pour atteindre les 80 millions en 2080 si je me rappelle bien Donc on comparant avec d’autres gros pays, comme la Russie ou pire le Canada qui ont une croissance démographique en déclin, ou même l’Arabie saoudite ou la Libye c’est complètement différent
  9. و الله العظيم c’est l’équivalent de je te jure en français Mais en arabe on jure au nom du Dieu et l’expression veut dire au nom du seigneur le tout puissant
  10. Oui, le test est désagréable, trop parfois, le prélèvement nasopharyngé est le plus recommandé pour garantir une meilleure sensibilité, anatomiquement parlant le nasopharynx est bien profond, parfois la cloison nasale n’est pas toujours symétrique chez certains individus, ça peut rendre l’examen difficile et provoquer un léger saignement et une sensation très désagréable voire douloureuse. d’autres techniques de prélèvement sont aussi validées, qui sont moins invasives comme le nasal ou l’oropharyngé mais les risques de faux négatifs sont élevées.
  11. C’est pas du tout la même technique, entre la recherche du génome d’une particule virale et celui de déchiffrer un génome humain et l’attribuer à une personne bien définie il y a une différence majeure. les tests ADN humains prennent toujours un certain temps, mais pour les germes, il y a la PCR en temps réel avec une réponse en 6 heures.
  12. Ils sont revenus à la première méthode, car la définition radio-clinique a tendance à largement surestimé le nombre de cas réels, surtout qu’il est impossible de faire la part des choses entre une grippe saisonnière et une infection modérée à COVID-19
  13. Je ne sais pas d’où proviennent les chiffres de votre source, mais le CDC européen parle de: 73 328 reported cases with 1 873 deaths Situation update 18 February 2020, 8:00 CET
  14. Pour l’épidémie à coronavirus, l’OMS a changé les critères de définition d’un cas suspect depuis le moi de février pour l’étendre à tout le territoire de la Chine continentale, avant, le cas suspect était toute personne présentant une symptomatologie de grippe provenant de la province de Hubei. pour suivre l’évolution de l’épidémie il y a ce site intéressant: https://www.ecdc.europa.eu/en/novel-coronavirus-china En plein épicentre de l’épidémie, c’est à dire à Wuhan, la définition d’un cas probable a changé, comme dans toute épidémie d’ampleur, actuellement c’est toute personne présentant une symptomatologie de grippe avec une radiographie thoracique pathologique, il est inutile de faire le test de dépistage.
  15. Sputnik n’ fait que reprendre l’information des médias locaux qui est vraie.
×
×
  • Create New...