Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

WizardOfLinn

Members
  • Posts

    831
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by WizardOfLinn

  1. On ne vote pas pour un candidat uniquement pour un point de son programme, surtout si on n'apprécie vraiment pas le candidat en question sur d'autres sujets, mais quand même, c'est assez amusant de voir le syndicat des énergies renouvelables flipper un peu :

    https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/la-filiere-renouvelable-met-en-garde-contre-une-election-de-le-pen-e18f49a84ce09bca8e7289198da338c6

    L'une vire radioactive, l'autre fait les yeux doux aux écolos pour gratter quelques pourcents, mais n'ose quand même pas (encore?) revenir sur ses déclarations de la fin de l'année sur la relance du nucléaire.

    • Haha 1
  2. L'inflation est en train de s'emballer un peu partout, avec une hausse attendue à plus de 8% aux USA (en annuel), au plus haut depuis 40 ans. Pour la zone euro, 7.5% en mars.

    https://www.boursorama.com/bourse/actualites/la-bce-sous-pression-4ef363237d7334b9c9f51543a5dddf19

    https://www.boursorama.com/bourse/actualites/baisse-des-actions-en-vue-en-attendant-l-inflation-aux-etats-unis-ecb030e65f8c698244aee1dfeeabfab3

    A ce rythme, les rustines et digues ne vont pas tenir longtemps.
    Relèvement des taux d'intérêt => endettement plus couteux pour les Etats.

  3. Petit panorama des réactions des medias à l'étranger :

    https://www.courrierinternational.com/article/en-direct-macron-et-le-pen-au-second-tour-les-analyses-de-la-presse-etrangere

     

    Outre-Manche, pour ceux qui ont un tempérament un peu joueur et qui souhaitent valoriser leur compréhension de la politique française, il y a moyen de gagner quand même de l'ordre de 10% sans trop de risque en pariant sur E.Macron, et il y a même une cote à 2/13 (en misant 100, on récupère 115) :

    https://www.oddschecker.com/politics/european-politics/french-politics/next-french-president?selectionName=marine-le-pen

    M.Le Pen est en moyenne à 5 contre 1 (donc gros grain si elle est élue).

     

    • Upvote 1
  4. Barakah-2 entre en service commercial :

    https://www.world-nuclear-news.org/Articles/Second-Barakah-unit-begins-commercial-operation

    Les réacteurs 3 et 4 sont en cours d'achèvement et après leur démarrage, les quatre réacteurs fourniront 25% de l'électricité de EAU.
    Les EAU pourront exporter un peu plus de gaz au lieu de le brûler dans leurs centrales électriques, ce qui est appréciable par les temps qui courent. Avant le démarrage des deux réacteurs nucléaires déjà en service, quasiment toute l'électricité était produite à partir du gaz.

     

    • Thanks 1
    • Upvote 2
  5. Je pense aussi qu'il ne se passera rien, et que ça fermera comme prévu, une fois l'émotion retombée.
    En plan B, même si la Energiewende traine un peu ou plafonne, le sous-sol allemand contient assez de lignite pas cher pour au moins un siècle de consommation.

    On peut néanmoins rêver que l'Allemagne arrête d'intriguer au niveau des institutions européennes pour torpiller le nucléaire français. Tiens, on n'entend plus beaucoup les adversaires de l'inclusion du nucléaire dans la taxonomie.

     

  6. il y a 12 minutes, Ciders a dit :

    Curieusement, une part majoritaire de la population se plaint justement de l'inaction de l'Etat dans le domaine de la sécurité mais aussi de la justice. La prison de Borgo est une plaisanterie à ciel ouvert faute d'investissements. La Corse est aussi connue pour le dramatique manque d'efficacité des enquêtes policières, faute de volonté publique. Mais le gros problème du moment est l'apparition plus qu'avancée de groupes mafieux... ce que l'Etat se refuse à reconnaître. Et sans reconnaissance, pas de moyens dédiés, pas de pool anti-mafia, pas de confiscation des biens. Et ne parlons pas du taux scandaleusement bas de résolution des homicides.

    ...

    Je suis d'accord. L'idée est que ce serait probablement pas mieux si l'Etat se désengageait encore plus en accordant une autonomie plus large.

    • Upvote 2
  7. Il y a déjà des élections locales, avec des majorités qui vont et qui viennent, la démocratie fonctionne comme ailleurs, avec un peu de clientélisme, comme sur la côte d'Azur.
    On peut néanmoins se demander si une réduction des compétences de l'Etat central n'ouvrirait pas une voie au renforcement de l'emprise de groupes semi-mafieux sur l'économie locale. Je ne sais pas si la "brise de mer" est toujours active, mais il y a toujours de temps en temps des voyous qui se butent entre eux, indication qu'il y a des luttes de pouvoir.

     

  8. @WizardOfLinn a lancé un fil Conflits et pénuries  parce qu'il savais pas très bien où référencer ces nouvelles. - Collectionneur le fusionne avec celui-ci pour qu'il soit plus visible -


    Il ne s'agit pas de ressources primaires contraintes par la géologie ou le climat, mais de pénuries de n'importe quoi résultant de conflits, y compris de biens manufacturés (engrais, semi-conducteurs, etc.). A la limite, dans le cas présent, ça irait mieux dans les conséquences du conflit en Ukraine que dans des discussions sur les ressources.
     

    Voici un fil pour essayer de rassembler des informations souvent un peu dispersées sur les pénuries associées à des conflits.
    On surveille d'assez près les approvisionnements en ressources énergétiques, et ces temps-ci, le gaz focalise l'attention.
    Mais il est d'autres dépendances moins connues : par exemple, l'Ukraine produit en temps normal la moitié du néon à l'échelle mondiale, ce gaz étant utilisé en particulier dans la fabrication des semi-conducteurs.

    https://investir.lesechos.fr/marches/actualites/exclusif-ukraine-deux-grands-producteurs-mondiaux-de-neon-cessent-leur-production-2006934.php

    https://www.01net.com/actualites/penurie-de-semi-conducteurs-bientot-une-crise-du-neon-et-du-krypton-ukrainien-2055411.html

    Il y avait déjà un problème de production d'engrais à la fin de l'année dernière, résultant de l'envolée des prix du gaz, avec de nombreuses usines de production arrêtées en Europe, mais cela ne résultait pas d'un conflit militaire ouvert.
    Maintenant, ce sont les importations russes d'engrais qui vont manquer, pour cause de conflit cette fois, la Russie étant le premier exportateur d'engrais azotés, et le gouvernement russe a bien recommandé aux producteurs de suspendre les exportations.

    https://www.boursorama.com/actualite-economique/actualites/la-dependance-aux-engrais-russes-une-epine-dans-le-sol-europeen-c83a3c0cf6a6260bfec36a8b3e48590b

     

    • Like 1
    • Thanks 1
×
×
  • Create New...