Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

capmat

Members
  • Posts

    3,421
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    11

Everything posted by capmat

  1. capmat

    LUFTWAFFE

    J'observe que sur le F35, les alarmes de dysfonctionnement fonctionnent bien.
  2. Il me semble avoir lu que le journal "Le Figaro" qui appartient au groupe Dassault serait éventuellement a vendre.... De la a jeter le bébé avec l'eau du bain.........
  3. Merci de penser a Janmary, nous avions sympathisé sur un autre forum. Je n'ai pas non plus de ses nouvelles et j'espère que sa discrétion n'est que temporaire.
  4. Les allemands sont dans l'état d'esprit de celui qui vient de découvrir qu'il était le seul a ne pas savoir qu'il était cocu. Il faut leur laisser un peu de temps pour se ressaisir.
  5. D'un côté de la balance le temps qu'il faut pour "occuper" l'Ukraine et de l'autre côté de la balance le temps qu'il faut pour que le sol se dérobe sous les pieds du Tsar.
  6. Les capacités de Dassault Aviation sont déjà bien occupées avec les programmes en cours. Les "avions de ligne" sont hors du champs de ses objectifs et de ses vocations.
  7. Un nouveau programme d'avion de transport ne serait pas prêt a servir avant une dizaine d'années. Ce nouveau programme couvrirait probablement une partie des besoins des soixante années suivantes. A cette échelle, les 747 sont en train d'entrer dans la préhistoire. D'autre part, pour pérenniser la chaine des A400M, leur production se déroule à très faible cadence. Les quelques A400M en service ont des taux de disponibilité faibles par effet de col budgétaire. Pour un avion de grande capacité pouvant couvrir des besoins stratégiques, il n'y a que le marché des affrètements civils qui peut l'amortir. Il faut donc définir une passerelle de compatibilité structurelle entre les besoins militaires et les besoins civils.
  8. Nous serons alors passé au stade donnant-donnant : tu me prends ça, je te prends ça. Autrement dit "la guerre". Je ne dis pas que tu ne pourrais pas avoir raison.
  9. Du transport, c'est du transport. Il suffis de tergiverser encore un tout petit peu et il nous sera offert d'acheter aux chinois un super cargo aérien stratégique toutes options. Dans ce domaine, la souveraineté, c'est juste du savoir faire et la volonté de le faire.
  10. La question serait plutôt l'inverse. Les habitants de Kaliningrad disposent d'un statut privilégié pour allez faire leurs courses en Pologne et le moins qu'on puisse dire est qu'ils ne s'en privent pas. Le blocus pourrait plutôt venir de leur "tutelle" dérangée par cette proximité pleine de tentations.
  11. capmat

    Le F-35

    Et pour moins cher
  12. Je ne suis pas dans cet état d'esprit. Les USA disposent d'un potentiel d'avions stratégiques qu'ils souhaiterons, sans doute, réserver pour leurs propres intérêts, dont nous savons qu'ils sont de plus en plus tournés vers la zone Océan Pacifique. Nous connaissons la part budgétaire excessive dévorée par le programme F35. Nous savons que leur flotte de ravitailleurs en vol approche de sa date de péremption sans apercevoir une solution de remplacement réellement opérationnelle. Le renouvellement d'une flotte de transport stratégique arrive probablement, au mieux, au quatrième rang dans l'ordre de leur priorité d'investissement.......évidemment, si ils parviennent à nous convaincre d'en supporter une part appréciable des coûts de développement aux détriment de nos intérêts industriels (idem F35) alors ils peuvent êtres tentés de modifier leur ordre de priorité. Je ne fais pas grief aux USA de profiter du potentiel d'investissement des européens au détriment des intérêt de leur industrie........tant que ça dure, ils auraient bien tord de ne pas en profiter. C'est aux européens de se réveiller.....si leur naïveté peut décroitre. La proposition C5 rafistolés ne me paraît absolument pas viable. L'AN-124 a été construit selon des normes "URSS". Mais l'AN-124 remplit un créneau nécessaire a beaucoup d'opérateurs occidentaux et comme il n'y a pas d'autre solution sur ce créneau, l'AN-124 dispose d'un régime dérogatoire qui arrange tout le monde, USA compris. Je suppose qu'avec l'avenir très incertain de l'Ukraine, la navigabilité des AN-124 encore disponibles est très compromise.
  13. Il y a bien le besoin d'un avion cargo civil dont le profil ressemble à un avion de transport stratégique, c'est a dire avec au moins une porte d'accès à l'extrémité du fuselage sur la totalité de son diamètre. Le C5 et l'AN124 ont leur soute cargo accessible par les deux extrémités. La possibilité de parachuter du fret privilégie la porte d'accès arrière dans le cas du choix structurel d'une seule porte. Embarquer du fret de haute densité à partir d'infrastructures sommaires suppose un plancher de soute accessible par rampe, qui impose une hauteur du plancher de soute le plus proche du sol possible. Donc un avion a aile haute. A ce stade je ne sais pas dire si la formule quadri-moteurs s'impose encore....le bi-moteurs semble se généraliser. En occident : d'un côté Boeing, de l'autre Airbus. C'est entre ces deux acteurs de force équivalente que ça se joue. Si on considère que la part du marcher est à 90% civil et a 10% militaire, alors c'est jouable a condition de libérer ses neurones de l'ascendant stratégique des USA sur l'ensemble de la galaxie...ce temps est dépassé.
  14. Pas de chars, ils veulent juste une villa à Neuilly et des gros SUV avec la clim
  15. Achat de C5 totalement exclu. Les Antonov 124 encore en service en occident ne pourront plus être maintenus en état de vol sous délai assez court. Ce qui sera déterminant pour décider d'un programme de transport stratégique sera l'éventuel constat que l'US Air Force va probablement décider de gérer au mieux pour les intérêts des USA du potentiel restant de ses transporteurs stratégiques. Aux USA il faut reconstituer en priorité le potentiel des ravitailleurs en vol.... Est-ce que les armées européennes peuvent justifier d'un besoin en volume suffisant pour des investissements dans un programme de transport stratégique ? Très probablement non ! Le marché civil des avions 100% cargo est actuellement florissant. D'autres parts une majeure partie des avions cargos civils va devoir être renouvelée a faible échéance, d'une part à cause de l'âge moyen de la flotte, d'autre part à cause de nouvelles normes de consommation d'énergie qui entreront en vigueur en 2027. Les avions cargos civils sont basiquement des avions "passagers" spécialisés en cargos. Ce type d'avion ne convient pas aux exigences du "transport stratégique" qui requière une adaptation aux missions "particulières" des armées sur des infrastructures sommaires. Il faudrait donc trouver une formule structurelle qui puisse convenir aux besoins des armées et aux marchés civils avec une extension de la clientèle potentielle vers un ou d'autres continents........
  16. Le coeur de l'industrie aéronautique, c'est la norme de certification. L'AN-124 n'entre pas dans la norme de certification "occidentale". Donc la messe est dite. Pour éviter la confusion, il est important de préciser que le cahier des charges de l'A380 n'est pas celui d'un transport stratégique. Le seul point commun entre l'A380 et "un transporteur stratégique" c'est la dimension de l'outil industriel dont l'Europe dispose. Evidemment, pour justifier d'un programme de "transport stratégique" il faut pouvoir identifier un marché suffisant pour en amortir les coûts. L'effondrement de l'URSS a offert l'opportunité de disposer du "transporteur stratégique" AN124 pour un usage d'affrètement essentiellement civil et accessoirement militaire. Cet usage du potentiel des AN124 permet d'identifier un volume des besoins de transports beaucoup plus important dans le secteur civil que dans le secteur militaire.
  17. Effectivement ! Il y a un truc bizarre qui s'appel la démocratie, pas facile a comprendre. Mais ça peut se soigner sur ordonnance.
  18. C'est très sérieux....et l'abonnement est très, très cher.
  19. L'avantage de décoller de Mont-de-Marsan (qui est la plus à l'Ouest des bases de l'AAE), c'est, autant que possible, de garder discret au départ l'armement des avions. En vol, pour connaitre la nature de l'armement, il faudrait venir voir de près.
  20. Ce qui fait fantasmer, ce sont les cents milliards... Je me suis demandé ce qui pourrait être plus constructif pour les intérêts industriels allemands tout en étant aussi constructif sur les intérêts stratégiques allemands et européens. A l'évidence le créneau du transport stratégique vient de s'éclaircir avec la fin malheureuse d'Antonov...
  21. Quand on s'entoure d'une coure soumise, on fini par en être la victime. Les acquiescements empressés et les flatteries d'usage finissent par isoler le "chef suprême" du sens des réalités. Il se pourrait que cette perte du sens des réalités soit irréversible.
  22. capmat

    LUFTWAFFE

    Avec un plan de chez IKEA ?
  23. La cohérence de l'ensemble de la Fédération de Russie est très fragile. Une fédération, c'est plusieurs états avec des peuples. L'amalgame de ces peuples est un chantier permanent avec des avancées et des reculs. Sur une "longueur" de onze fuseaux horaires, les infrastructures et les niveaux de vie sont très dissemblables. De l'extérieur de la fédération nous apercevons un homme, président de la fédération, qui donne l'impression de diriger une force compacte et redoutable. Le doute me semble permis. J'ai toujours été convaincu qu'une "Russie puissante et sûre d'elle même" serait un facteur d'équilibre et de paix. Nous apercevons qu'en réalité la Russie se comporte en état faible en s'en prenant à ceux qui sont plus faibles numériquement et économiquement.
×
×
  • Create New...