Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

mehari

Members
  • Posts

    4,974
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Posts posted by mehari

  1. 16 hours ago, hadriel said:

    Le différentiel de coût entre un système à Aster et un à Mica NG doit pas être énorme une fois qu'on a mis le radar, le C2, les personnels, etc.

    Ce sont des coûts non récurrents (en supposant des unités de tir de même taille et avec le même radar). Le coût marginal est représenté par le missile.

  2. 3 minutes ago, g4lly said:

    Des Aster ... C'est pas plus d'emmerdement à déployer et c'est autrement plus capable.

    C'est aussi un peu plus cher. La problématique de la masse en transport est aussi à considérer. L'Aster 15 pèserait 2.76 fois la masse du MICA tandis que le 30 ferait 4 fois le total. Le silo particulier de l'AAM pourrait troubler un peu les calculs mais ça reste une considération.

     

    Par ailleurs, j'irais aussi dans une autre direction pour le remplacement en faveur d'un système plus similaire au Crotale NG ((relativement) léger, stand-alone, sur véhicule avec mobilité correcte) pour les brigades de l'armée de terre.

    • Like 1
    • Upvote 1
  3. 5 hours ago, hadriel said:

    pas délirant mais vu la portée des 155 modernes est-ce vraiment nécessaire?

    Tu peux vouloir un chenillé à cause des aspects CBRN ou simplement fournir des appuis à plus courte portée pour augmenter la précision des munitions non-guidées et réduire les délais de feu (plus, les munitions spéciales qui n'ont pas forcément la même portée que les HE sur lesquelles tout le monde se concentre).

    Dans ce genre de cas, tu pourrais avoir des 155mm chenillés sous casemate au niveau de la brigade, supportés par un bataillon de CAESAR et un bataillon MLRS à la division pour fournir des feux à plus longue portée et de la masse.

    • Upvote 2
  4. 3 hours ago, Patrick said:

    @mehari à mon tour de te poke! :biggrin:

    Malheureusement, j'ai pas vraiment l'argent pour ce genre d'investissement. Par contre, je peux toujours voir si certains de mes collègues ont des contacts à la FN (je doute qu'ils soient intéressés par contre).

     

    Sinon, je me souviens que les US avaient rejeté le XM29 parce que les grenades de 20mm étaient trop faibles (c'était pas le seul problème mais c'en était certainement un). Du coup, je me demande ce que ça donnerait ici.

    Ça fait un petit temps que je me pose la question des appuis de compagnie pour l'infanterie motorisée avec un potentiel groupe HMG/AGL (au côté du groupe ATGM et du groupe mortier) et ce 20mm pourrait former un hybride intéressant entre les deux. Cependant, un AGL 40mm allégé comme le QLZ-04 (20kg) fournirait plus d'explosif. Si on a aussi des MMG en .338NM dans le groupe d'appui des pelotons, le 40mm serait alors plus intéressant que le 20mm.

    On a des échos sur les performances du PAW-20?

    • Like 1
  5. 16 minutes ago, Patrick said:

    TFB sur le .264USA dit l'inverse. Donc il y aurait eu un rework complet de la munition pour aboutir au 6.5x43? Possible mais oui il faudra attendre et voir.

    Je doute qu'ils aient juste raccourci la douille. Ils ont du essayer de s'arranger pour maintenir un certain volume de chambre. Après, il y a "développé à partir de la douille de .264 USA" et "développé à partir du concept .264 USA".

    Par ailleurs, Drummond travaille pour FN donc je suppose qu'il a des infos.

    20 minutes ago, Patrick said:

    Simplement Sig a voulu faire un fusil plus léger alternatif à une arme en 7.62 OTAN comme le HK417 par exemple, et il n'est pas certain que l'exercice soit si concluant que ça. Mais seul l'avenir le dira.

    En même temps, c'est pas compliqué de faire plus léger que le 417. Le truc fait 4.22kg (canon de 13"). Le SIG Spear fait 3.8kg, donc c'est clairement mieux.

    Sauf si on se souvient que le SCAR-H Mk2 fait 3.7kg... Bref, le XM5 est clairement plus lourd que certains battle rifles mais ce n'est pas incroyablement compliqué en soi.

    31 minutes ago, Patrick said:

    J'aurais tendance à penser que tous ces nouveaux 6.quelque chose millimètres vont prendre cette place qui était auparavant tenue par le 7.62 justement. Un calibre plus important et semi-auto, déjà déverminé, et moins gros que le 8.6x63, je n'en vois pas des masses. Oui le .300 win mag existe, a été utilisé par des unités spéciales, mais ne perce pas, et pourtant il est parfaitement connu. Il y a bien une raison, je ne sais pas laquelle.

    Je serais d'accord pour le 6.5CM ou le 6.8NGSW mais pas pour le LICC qui semble justement un peu plus en retrait. Il bat toujours la 7.62 et est donc intéressant au niveau squad mais pour des équipes mitrailleuses ou des snipers, il faudra probablement un peu mieux, surtout si on est plus autant restreint par le fait que la munition doit être utilisable par le fantassin moyen.

    Le .300WM ne perce pas? Je veux bien que ce n'est pas le calibre le plus moderne qui soit mais il reste quand même supersonique à 1350m (220gr Hornady, canon 24in) avec 1000J à 1200m et 500 à plus de 2000. Ça va faire des trous dans pas mal de truc.

    46 minutes ago, Patrick said:

    Si c'est le 6.8x51 ils sont mal, parce que les deux calibres seront trop proches pour qu'il soit rentable de maintenir les deux. Je pense qu'il faut un delta important entre deux calibres dédiés, et malheureusement ça nous ramène vers au moins un 8mm.

    J'ai effectivement du mal à trouver des calibres en .300 autre que celui là qui feraient l'affaire. Tout le reste est du calibre du .300 NM qui est peut-être un peu trop chaud pour ce qu'on veut (.300LM, .300PRC, etc.).

    Dommage que le 8mm ne soit pas plus développé. Le 8mm Mauser était excellent pour son temps avec des balles de 200gr au coefficient balistique de .3 (G7) mais il y a assez peu de munitions dans ce calibre. J'ai un peu l'impression qu'il y a un saut de .300 à .338 et rien au milieu. Le seul truc que j'ai trouvé, c'est la 8mm Rem Mag.

    1 hour ago, Patrick said:

    Pour ne pas réitérer l'épisode du .280 british remplacé par le 7.62x51. En effet. Sachant que si on avait gardé le .280 en Europe en suivant l'exemple anglais, on ne se serait pas posé a posteriori toutes ces questions de calibres intermédiaires, de 5.56, puis aujourd'hui de 6mm je ne sais quoi.

    Et d'ailleurs, longueur de l'étui de .280? ...43mm. Amusant non? :biggrin:

    L'histoire est un cercle...

    • Like 1
  6. 2 hours ago, Patrick said:

    Je viens de vérifier, en effet my bad. C'est intéressant cela dit, parce qu'un article de TFB (https://www.thefirearmblog.com/blog/2014/11/10/usamu-264-usa/) mentionne que le "taper" (la conicité en français) de l'étui du .264USA, est faible. Donc qu'en théorie la munition devrait s'accommoder d'un chargeur droit comme les Lancer justement. Mais à la place FN a opté pour un chargeur courbe propriétaire. C'est intéressant.

    Est-ce que tu sais si la même conicité a été conservée pour le 6.5x43 FN (je vais l'appeler comme ça par commodité) que pour le .264USA?

    La douille a supposément été retravaillée donc aucune idée. Typiquement, d'après Nicholas Drummond, la case head est de 12mm (comme pour la 7.62x51mm) donc la douille a manifestement été complètement revue et il est difficile de faire une quelconque prédiction sur les dimensions.

    Une conicité très faible pourrait permettre d'optimiser le volume et ce n'est pas comme si FN n'avait jamais fait de munitions purement cylindrique par le passé donc ils ont peut-être fait pareil ici. Cependant, ce n'est pas forcément le cas au vu des chargeurs incurvés (on notera que si la plupart des chargeurs de 7.62 sont droits, les PMAG de MAGPUL sont incurvés aussi). La courbure n'est par ailleurs pas très élevée donc c'est peut-être pareil qu'avant ou pas.

    On a des images des munitions donc on peut essayer de s'amuser à mesurer mais honnêtement, je doute que ça en vaille la peine.

    3 hours ago, Patrick said:

    Tu as des données précises à ce sujet sur la longueur hors-tout de la munition de 6.5x43 FN? J'ai pas trouvé de dessin ou de valeurs nulle part.

    Juste des extrapolations. Faisons la supposition que les 71.8 du 6.5CM sont la longueur maximum de la munition. Il s'agit vraisemblablement alors de la balle de 147gr. La .264 USA a plus ou moins la même longueur de douille mais est plus courte à cause de sa balle de 125gr plus courte. Ça donne un gain de 5mm par rapport à la 6.5CM.

    En supposant que la balle est identique et qu'elle est placée dans la douille de façon identique (seated en anglais), on peut donc extrapoler à partir de la longueur de douille de 43mm une longueur maximum de 61.45mm (66.04 - 47.5742 + 43). On peut supposer qu'il s'agit de la longueur prévue pour le chargeur, ce qui serait possible (après tout, pourquoi essayer de tirer les balles les plus lourdes dans un trucs beaucoup plus faible que ce qui était initialement envisagé) mais vu qu'ils pourraient sur-pressuriser la munition pour obtenir de meilleures performances, il est aussi possible qu'ils aient eu les balles de 147gr en tête.

    Dans ce cas, il faut prendre la longueur max de la 6.5CM, soustraire la longueur de douille et ajouter celle de 6.5LICC, ce qui nous donne 65.99mm.

    Dans le premier cas, on est entre 61.45 et 65.99, ce qui donne entre 5mm et un centimètre entier de différence. On notera que la différence entre la 7.62 et la 5.56, c'est ~14mm donc suivant l'estimation qu'on fait, on peut être plus proche de la 5.56 que de la 7.62...

     

    Mais on en saura plus si des dessins sont un jour publiés.

     

    4 hours ago, Patrick said:

    Dans l'absolu je suis d'accord avec ces notions, mais attention, le M5 Spear est un relatif contre-exemple. J'espère que FN ne sera pas tombé dans les mêmes travers

    Je ne suis pas sûr de comprendre. La M5 Spear est à ma connaissance un simple fusil au format 7.62. Rien de bien particulier de ce côté.

     

    4 hours ago, Patrick said:

    À voir franchement. Certains freins de bouche innovants sont proprement bluffants. La question de la nécessité du tir semi-automatique se posera probablement si une carabine à verrou allégée peut obtenir la même performance pour un poids modique, quitte à fournir une arme secondaire au tireur dans ce cas-là, ou à son binome.

    Honnêtement, je suggère autre chose que la .338 NM plus pour le principe de la discussion qu'autre chose. Si un .30-06 Springfield ou un .300 WM modernisés pour être compatible avec les balles les plus longues de la catégorie 7.62 seraient à mon sens, la .338 est probablement le meilleur candidat.

    J'ignore si le semi-auto est absolument nécessaire mais je pense que les snipers apprécieront la possibilité d'avoir quelque chose avec une meilleure cadence de feu à longue distance. Je sais que les M110 et autres sont utilisés dans ce genre de cas ou dans les cas où l'extrême portée d'un fusil en .338 n'est pas nécessaire mais pour être honnête, j'ignore les détails.

    La vraie question sera de savoir si le 6.5LICC suffirait à leurs besoins en la matière ou si il faudrait quelque chose de mieux.

     

    4 hours ago, Patrick said:

    J'ai en effet le sentiment qu'on risque d'assister prochainement à une nouvelle guéguerre des entreprises armurières, façon 5.7 vs 4.6, sur fond de résurrection de nouveaux calibres, avec des entreprises qui vont désormais chacune venir avec leur calibre propriétaire, chercher des marchés, et surtout vouloir imposer le fait du prince via des acquisitions fermes même en faible volume, avec l'espoir de ne pas rééditer l'affaire du .280 british et de se faire une place sur un marché OTAN qui va nécessairement être redynamisé pour plein de facteurs convergents dont la guerre en Ukraine n'est évidemment pas le dernier.

    Je dirais que les européens devraient se ruer sur un calibre (que ce soit le 6.5LICC ou un autre truc (compatible magwell AR-15 pour tous les pays qui viennent d'acheter des fusils en 5.56?)) pour contrer le retour US au pays du battle rifle. Histoire de ne pas se faire prendre au dépourvu sans alternatives quand les US voudront pousser un nouveau standard OTAN. L'article de Soldier System mentionnait un intérêt de forces étrangères donc si des FS européennes sont intéressés, c'est tant mieux.

    • Like 1
  7. 9 minutes ago, Patrick said:

    Je pensais au Lancer 25 coups utilisé pour le M5 Spear justement. Marche pour le 7.62x51, le 6.5x47, et le 6.8x51. Pourquoi pas le LICC? Forme de l'étui incompatible?

    Le programme NGSW utilise des chargeurs de 20 coups. Je ne dis pas que le fusil ne peut pas accepter de chargeur de 25 (et c'est probablement un truc que les civils vont utiliser sur leur SPEAR) mais l'US Army ne les achète pas.

    Pour ce qui est du LICC, c'est techniquement possible d'y mettre des 6.5LICC (ou du moins je ne vois pas pourquoi ça ne le serait pas) mais ça pose plusieurs problèmes. Le 6.5LICC est significativement plus court que la 6.5CM ce qui signifie que, si on peut peut-être la chambrer dans une arme initialement prévue pour du Creedmoor, ce n'est pas efficace vu qu'on ajoute x mm de longueur de trajet pour la culasse, de longueur de magwell, etc. Au final, ça fait une arme plus longue pour aucune raison. De la même manière, je suppose qu'il serait possible de faire rentrer des 5.56 dans un chargeur de 7.62 et de modifier l'action d'un FAL pour que ça tourne mais en pratique, ce n'est pas vraiment très optimisé.

    Du coup, l'arme est plus courte qu'une arme en 7.62 OTAN, tout comme le magwell. Les chargeurs de 7.62 ne rentreront donc pas dans l'arme. Additionnellement, utiliser des chargeurs plus long, ce qui veut dire utiliser plus de matériaux et avoir un chargeur plus court, sans véritable raison.

    18 minutes ago, Patrick said:

    Probablement le .338 Norma s'il faut là aussi augmenter les calibres. Mais ce ne sera pas la même portabilité non plus, donc on retombe sur le problème précédent. À moins d'avoir recours à des technologies d'allègement drastique et d'accepter que les pièces d'usure aient une vie plus courte au point de devenir quasi-consommables, à commencer par les canons.

    La 338 Norma est intéressante mais au final très lourde et avec beaucoup de recul. Ça pourrait passer pour des MMG mais pas pour des snipers semi-auto. On pourrait aussi moderniser des calibres plus anciens comme le 300 Win Mag, le 30-06 Springfield ou le 8mm Mauser ou même des trucs plus obscurs comme le 7.5x55 Swiss. En les faisant tourner à des pressions modernes avec des balles à haut BC, on pourrait peut-être aussi obtenir quelque chose d'intéressant.

  8. 1 minute ago, ogo said:

    Moi je m'interroge sur la nécessité d'un camouflage bleu ? Pour mieux passer inaperçu en cas de chute à la mer ?

    Je doute qu'il y ait vraiment une utilité. La vraie raison de passer sur un camouflage bleu est que les NL en ont pris un et que du coup on fait pareil parce qu'on a décidé de normaliser les uniformes avec eux pour la Marine.

    Pourquoi est-ce qu'on ne pouvait pas faire pareil pour les autres branches plutôt que de prendre du Multicam, je ne sais pas. Personnellement, j'aurais préféré du NFP pour la Composante Terre et du bleu uni pour la Marine mais c'est pas comme si j'avais été consulté...

     

  9. 5 hours ago, Patrick said:

    Et comment! Merci du feedback, pas grand chose à ajouter, et en effet ça a l'air beaucoup plus pragmatique que la proposition de Sig dans un calibre approchant et avec encore une fois un coefficient balistique venu de l'espace.

    Le coefficient ballistique est une priorité pour beaucoup de calibre modernes. Vu que ça permet d'obtenir une meilleure trajectoire et une meilleure rétention d'énergie, c'est une bonne manière d'augmenter la portée sans trop de pénalité sur d'autres aspects.

    5 hours ago, Patrick said:

    Super fan du (des) levier(s) d'armement, mais risque de l'emmêler dans les brêlages, enfin de visu ça me semble assez évident.

    Ils finiront probablement par proposer des variantes pliables avec profil plus petit (plié) ou avec des variantes non ambidextres.

    5 hours ago, Patrick said:

    Je suis très curieux de voir quel est le profil du projectile et quelle longévité du canon on peut attendre en conséquence, ainsi qu'avoir une idée de sa performance cinétique, vu que le sujet du moment c'est la perforation de protections balistiques de plus en plus performantes (quoique la situation de l'armée russe en Ukraine tende à laisser penser que les nouveaux gilets russes ne sont plus vraiment un sujet de débat).

    On a plus ou moins les profils de projectile (on a les masses donc il suffit d'aller sur le site d'Hornady ou Sierra pour se faire une idée) mais il nous faut les vitesses à la bouche si on veut se faire une idée plus précise.

    5 hours ago, Patrick said:

    Une remarque: il n'y a pas d'optique "smart" associée, du moins pas encore. Donc ça veut probablement dire que le LICC et le Sig M5 Spear ne sont pas sur le même segment.

    C'est pas le même projet non plus. NGSW est pour l'Army tandis que LICC est pour un organisme de recherche et éventuellement les forces spéciales. C'est aussi séparé du MRGG qui est un programme du SOCOM.

    Quant à savoir si c'est le même segment ou pas. Je pense que le LICC est plus dans la catégorie fusil d'assaut/DMR tandis que la M5 avec son "super 6.8" est plus adapté pour un sniper semi-auto ou une MMG. Ou du moins c'est ce que je penserais si l'US Army n'avait pas en tête de ressusciter le battle rifle...

    En pratique, c'est le même segment (même rôles) mais pas le même organisme. Ceci dit, le smart optic pourrait être utile pour la version DMR.

    5 hours ago, Patrick said:

    Autre chose, les chargeurs de 25 coups ça commence à devenir une habitude... Et j'ai beau chercher une raison je ne sais pas trop quoi en penser, alors que de plus en plus de quad stacks assez avancés commencent à apparaître.

    Surpris qu'ils aient pas juste repris un chargeur en 6.5 creedmore... Sig vient de sortir un M5 dans ce calibre avec le même chargeur: https://www.thefirearmblog.com/blog/2023/01/17/shot-show-2023-sig-mcx-spear-6-5-creedmoor/

    Le 25 coups, c'est assez rare dans les programmes officiels. Il y a des 7.62 de 25 coups mais j'en ai jamais vu dans la nature. Pour le reste, c'est 30. Ceux qui vont vraiment chercher des chargeurs de 25 sont plutôt ceux qui utilisent des calibres peu conventionnels comme le 6.5 Grendel qui ne permettent pas vraiment de mettre 30 coups dans un chargeur STANAG. Ici, l'avantage principal est que le 25 coups a des dimensions et surtout une masse semblable au 30 coups de 5.56.

     

    Ils n'auraient pas pu prendre un chargeur de 6.5 vu que le magwell est plus court que pour du 7.62. La 6.5×43 est ~5mm plus courte que la 6.5 CM, ce qui se répercute sur l'arme et le chargeur. Sinon, ils auraient juste pu réutiliser un SCAR-H.

     

    La question que je me pose c'est, en supposant des performances quelque part entre 6.5 Grendel et 6.5 Creedmoor et égalant ou surpassant 7.62×51 NATO (dépendant de la portée et du canon), quel serait le calibre idéal pour complémenter la 6.5×43mm dans des MMG et autres snipers semi-auto?

  10. Qui se souvient du .264 USA? C'était un 6.5 (6.5×47.5 je crois) inventé par l'US Army Marskmanship Unit situé quelque part entre la 7.62×51 et la 5.56×45. Et le fusil qui devait la tirer était aussi entre l'AR-10 et l'AR-15.

    Le but était d'avoir un calibre intermédiaire ayant des capacités se rapprochant autant que faire se peut de la 7.62×51 (voire de la dépasser) dans un système plus léger et générant moins de recul et sans s'imposer les limites des plateformes existantes.

    En 2018, le Combating Terrorism Technical Support Office (CTTSO) publie un appel d'offre appelé LICC (Lightweight Intermediate Calibre Cartridge) IWS (Individual Weapon System) pour un fusil dans ce calibre et on n'en entend plus vraiment parler jusqu'à hier.

    Dans les jours précédant SHOT Show, FN a en effet présenté le résultat du contrat (qui lui avait été attribué en 2019 apparemment). La munition a manifestement été retravaillée pour créer un 6.5×43mm et est disponible en version 103, 109, 120 et 125gr.

    iws-264_ammo_lineup-440x314.jpg

    Point particulier, la douille est en fait une douille en acier en deux pièces. Ça permet d'obtenir une masse plus faible (20% de réduction). Initiallement, la munition devait se voir dotée d'une douille en polymère mais je suppose que ça ne s'est pas fait... Point intéressant, il serait apparemment possible de pousser la pression au delà de "la spécification SAAMI pour la 6.5mm Creedmoor" (soit ~430 MPa).

    Mais quel fusil pour tirer cette munition? Et bien, vu que c'est FN, il s'agit évidemment d'une nouvelle version du SCAR. Ou du moins c'est ce que je m'attendais à dire mais il semblerait qu'ils soient parti d'une feuille blanche avec pour conséquence une arme à long stroke piston (la première depuis quelques années il me semble).

    iws-264_angle_left_high_01.jpg

    iws-264_angle_right_low_01.jpg

    Le fusil est doté d'un groupe de contrôles ambidextre manifestement inspiré de celui de l'AR-15 au dessus duquel se trouve la poignée de rechargement, ambidextre et "non-reciprocating. La crosse est télescopique et se plie par ailleurs dans les deux sens. Vu la taille du receiver à cet endroit, je me demande si la crosse du SCAR n'est pas compatible... Au dessus se trouve un rail Picatiny monolithique courant sur toute la longueur du fusil. Sur les 7 autres côtés du garde main octogonal, on trouvedes points de montage MLOK. Enfin, le fusil vient avec un silencieux amovible.

    Le système est décrit comme ayant une masse de moins de 8lbs (soit <3.64kg), soit plus léger que le SCAR-H CQC Mk2 et probablement autour du SCAR-L Mk2. Je suppose que cette mesure a été prise avec le canon de 14.5in et non ceux de 11.5 et 18.5in également disponibles.

    De cette arme, les évaluateurs ont obtenu ~2 fois plus de précision (dispersion, flèche déviation?) par rapport à la M4 et ~70% plus d'énergie à l'impact. Sur l'énergie, je n'ai aucune idée des paramètres qu'ils ont et c'est un puzzle qu'il est vain de chercher à régler sans une idée de la distance, munition et de la vitesse à la bouche (for ex. en supposant un très faible 2500ft/s à la bouche et en supposant une 120gr ELD Match d'Hornady, la 6.5 commmence avec juste 37% d'énergie en plus à la bouche, est autour de 70 à 200m, de 98 à 300m et 198 à 700m).

    Dernier point, des chargeurs de 25 coups ont du être spécialement créés pour l'arme. Chargés, ceux-ci pèsent plus ou moins la même masse que ceux de 5.56, signifiant ainsi qu'un paquet de 175 coups va peser la même chose qu'un de 210 de 5.56.

    Le système serait déjà passé par au moins un tour d'évaluation par des militaires à Fort Benning et aurait subi plus de 40 changements en conséquence.

    Par ailleurs, une LICC Assault Machine Gun (AMG) qui est naturellement une version de l'EVOLYS.

    FmnJ-lCWQAAgeCu.jpg

    55 IWS (en trois configurations), un "nombre limité" d'AMG et des centaines de munitions seront livrées aux militaires pour tests cet été.

    Plus intéressant, outre le CTTSO (renommé depuis Irregular Warfare Technology Support Directorate (IWTSD)), les clients seraient des forces spéciales US et canadiennes. La participation canadienne, et l'intérêt mentionné d'autres partenaires étrangers sont parmi les éléments les plus intéressants de cette proposition.

    À mon avis, on est probablement face à un système très intéressant. La portée accrue et la précision sont de vrais avantages mais j'attends d'avoir un feedback correct sur le recul et surtout la masse. La perte de 16% de l'emport en munition est le désavantage le plus important ici.

    On notera cependant, qu'il s'agit vraisemblablement d'un système plus sensé (et léger) que le NGSW...

    Cependant, attendons d'en savoir plus. Si FN montre ces systèmes aux SHOT Show, on pourrait avoir plus d'info mais j'attends quand même de voir les chiffres.

    Ping @Patrick que ça pourrait intéresser.

    Source: https://soldiersystems.net/2023/01/16/the-fn-america-fna-previews-the-lightweight-intermediate-caliber-cartridge-licc-individual-weapon-system-iws-developed-for-the-irregular-warfare-technology-support-directorate-iwtsd/

    • Like 2
    • Thanks 2
  11. 14 minutes ago, g4lly said:

    Ooops on a un ayatollah de l'académie française. Pourtant en philosophie faire sens a du sens ^_^

    Je signale simplement qu'on ne peut vraiment user d'anglicismes dans une phrase se plaignant de l'usage de ces-derniers...

    • Upvote 1
  12. 3 minutes ago, g4lly said:

    Perturbant ou bouleversant fait nettement plus sens en français...

    "Perturbant ou bouleversant ont nettement plus de sens en français."

    • Haha 1
    • Confused 1
  13. 9 minutes ago, hadriel said:

    C'est pas surtout une question d'intégration plus facile du 30x113 vu l'effort de recul plus faible (et éventuellement une moindre masse/encombrement)?

    Je veux bien pour un 4×4 mais ils ont aussi mis un 30×113 sur Stryker donc je ne pense pas que les efforts de recul soient un problème. Pareil pour la masse et l'encombrement.

    • Upvote 1
  14. 3 minutes ago, g4lly said:

    Pourtant c'est de loin la plus compliqué ... ça là ou tous les systèmes se cassent les dents ... ils sont incapable de détecter la menace à temps.

    Je voulais dire que ce n'est mécaniquement pas complexe de nos jours. Après, il y a la problématique du traitement de signal et de la conduite de tir mais c'est un autre débat. Coller 4 radars fixes sur la tourelle n'est pas en soi difficile.

    19 minutes ago, g4lly said:

    Le MHR à une portée typique de 5km ... ce qui n'est déjà pas bien grand - c'est moins que l'enveloppe d'un Mistral par exemple - ... mais en plus on ne sait pas contre quelle cible exactement.

    La version RPS-40 a une portée de 5km mais il s'agit du montage/de la version (c'est assez nébuleux dans le catalogue de Leonardo DRS) C-RAM. Dans ces conditions, on a aussi 5km de portée contre des nUAVs.

    Mais les versions RPS-42/44 (je crois que c'est la -42 montée sur M-SHORAD) offrent bien plus. Si on en croit le site de Leonardo DRS, on parle de 34 km contre un chasseur et 23 contre un hélicoptère "de taille moyenne".

    https://radausa.com/products/mhr

    Les US ont mis des Stinger et HellFire sur leurs IM-SHORAD. J'ai pas forcément une grande opinion d'eux mais ils ne sont pas cons au point de mettre des missiles de 10km de portée sur des véhicules à 5km de distance de détection...

  15. 1 minute ago, g4lly said:

    Surtout qu'il n'y a pas de solution de veille dessus ... ca implique d'assurer une veille radar autrement. Sinon le machin va être la première victime d'un drone kamikaze et n'aura servi à rien.

    Cette partie là n'est pas encore trop compliquée. On peut prendre un truc comme les MHR de Leonardo et en coller un sur chaque face de la tourelle. C'est ce que les US font pour leur M-SHORAD.

  16. 21 hours ago, hadriel said:

    L'alternative pour l'AA d'accompagnement d'un escadron de Leclerc c'est quelque chose sur VBCI (on a a plus en production), sur VBAE (très léger et pas en prod avant quelques années) ou Jaguar. Pour le VBCI et le Jaguar la mobilité est inférieure donc c'est pas génial pour l'AA courte portée des MBT.

    On peut difficilement sortir cet argument alors que la France accepte de faire des teams Leclerc/VBCI en temps normal...

    5 minutes ago, hadriel said:

    Bon en y réfléchissant un peu le Leclerc Rapidfire c'est quand même pas la panacée:

    - on a 16 escadrons de XL, si on en met 1 par escadron plus un volant pour assurer la dispo ça doit fait entre 20 et 30 plateformes, c'est pas rien

    - la portée AA est donnée pour 3.5km, et pour l'exploiter il faudrait un capteur capable de voir encore un peu plus loin, pour l'instant les capteurs antidrones légers tournent plutôt autour de 1 ou 2 km. Ca peut suffire quand l'escadron est rassemblé dans un cercle de mettons 2km de rayon, mais en terrain très dégagé si on déploie les chars avec un espacement de 1km pour occuper du front en se couvrant mutuellement ça fait 12km, et là le rapidfire n'en couvre que 7 en théorie et en pratique moins vu qu'il sera un peu derrière et que la protection à portée max c'est pas une bonne idée.

    On peut placer des brouilleurs directionnels en RWS au niveau du peloton. Il y a aussi la possibilité de placer des 30mm comme suggéré sur EMBT Mk2 ou sur Abrams X. Les détecteurs passifs pourraient aussi aller à ce niveau.

     

    Si on veut augmenter la couverture au niveaux supérieur, on pourrait placer des MANPADS en tourelle (Mistral ou LMM par exemple) sur les véhicules AA d'escadrons ou créer des véhicules missiliers de brigade pour avoir quelque chose de similaire au Sosna-R, avec suffisamment de véhicules pour en détacher un à chaque GTIA.

    5 minutes ago, hadriel said:

    Du coup soit il en faut un par escadron et là c'est un autre délire, soit il faut autre chose. Par exemple un système très courte portée sur chaque Leclerc (rien qu'un brouilleur sur le tourelleau+ capteur RF ce serait pas mal), ou alors mettre quelque chose sur les véhicules d'accompagnement (un Hornet Air Guard par exemple si ça rentre sur les VBL et qu'on est pressés, ou un ARX25 NG anti drone sur les VBAE plus tard)

    Le 25mm n'est pas idéal pour l'AA. La payload est trop faible, raison pour laquelle la plupart des industriels se dirige vers le 30×113.

    • Upvote 1
  17. 2 minutes ago, Scarabé said:

    En enlevant la Chine et la Russie et nos alliée de l'otan combien de pays sont capable de le faire ?

    Quelques-uns je dirais. Quelqu'un s'est senti suffisamment à l'aise pour lancer 9 missiles sur un Burke.

    L'Iran pourrait très bien en lancer beaucoup plus. Pareil pour la Turquie (qui si elle est sur le papier un allié de l'OTAN, n'est certainement pas un ami). L'Algérie probablement aussi.

    • Upvote 1
  18. 1 hour ago, Heorl said:

    Et l'URSS a fait exactement la même chose aux pays baltes, en Ukraine (Holodomor, encore), puis après-guerre en Hongrie, Roumanie et Tchécoslovaquie. En comparaison les nazis ne paraissaient pas pire : à l'exception des Polonais, des Juifs et des Tziganes ils ne faisaient qu'être extrêmement brutaux et massacreurs, ils ne cherchaient pas à éliminer l'idée même d'une nation et d'une culture. Même avec les Slaves le génocide n'est pas allé aussi loin que ce que les Soviétiques ont causé en Biélorussie et Ukraine. 

    Je n'irais pas jusqu'à dire que les Nazis ne cherchaient pas à éliminer une nation/culture. On va surtout dire qu'ils en toléraient certaines tout en cherchant à en éliminer d'autres, en fonction de l'objectif local et des priorités aux yeux du leadership.

    Bandera s'était allié aux Nazis dans l'espoir de pouvoir créer une nation ukrainienne indépendante. Il a très vite déchanté, vu que les plans Nazis pour l'Ukraine était assez différent des siens. Le GPO comportait apparemment la déportation de 65% des populations locales et la germanisation du reste.

    • Upvote 1
  19. 2 minutes ago, Wallaby said:

    D'autre part, lutter contre les Soviétiques précisément à l'époque où les Soviétiques sont des alliés de la France, de la Grande-Bretagne et de l'Amérique, c'est être un ennemi. Ériger une statue de Bandera dans ce sens là, c'est une déclaration de guerre contre la France libre, contre la Grande-Bretagne et l'Amérique démocratiques et c'est faire la promotion du fascisme.

    Outre les caractéristiques particulières de ce personnage, il faut aussi considérer que les gens dans ce secteur d'Europe ne font que peu de différence entre Soviétiques et Nazis: les deux sont des occupants ayant causé de larges torts aux populations locales.

    Pour prendre l'exemple des pays baltes, que j'ai visités, ils considèrent que le passage de l'occupation soviétique à l'occupation nazie à l'occupation soviétique était tout simplement tomber de Charybde en Scylla.

    • Upvote 3
×
×
  • Create New...