Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

mehari

Members
  • Posts

    4,647
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Posts posted by mehari

  1. On 7/1/2022 at 7:47 PM, Fusilier said:

    Le Littoral Response Group X (pour expérimentation)  Composé d'éléments :

    40 Commando (standard) ; 42 Commando (Interdiction maritime etc) 47 Commando (flottille) 30 Commando (PC; Trans; log, etc... 

    Je me pose des question sur le devenir des commando Génie et Artillerie (Army) 

    Le LRG se compose d'un LSU, d'un Albion, d'un Bay, d'un Daring et d'un navire de ravitaillement. C'est l'équivalent des Expeditionary Strike Group de l'US Navy.

    Le LSU est l'élément terrestre (un Ground Combat Element des Marines) basé sur une compagnie (strike company) des 40 ou 45 Cdo, renforcée par des éléments de la 3e Brigade.

    Pour ce qui est du support Génie et Artillerie, ils fournissent aussi des éléments. De toute façon, les RM ne peuvent pas réellement s'en passer vu qu'ils n'ont autrement pas de sapeurs ou d'observateurs de feu. On peut se demander ce qu'il va se passer avec les batteries de 105mm par contre au vu des dimensions de l'unité.

  2. 3 hours ago, Fusilier said:

    Je ne sais pas si l'orientation de la Brigade Commando vers une sorte de force à la limite des FS, la guerre avant la guerre, hybride / asymétrique et toutes ces conneries, est vraiment adaptée à la donne ouverte par l'Ukraine. A vrai dire, je n'en sais rien, je pose la question.  Ils ont converti un commando en commando d'interdiction maritime, le reste de la brigade, avec les navires impliqués s'oriente vers ceci, on est aux limites des FS

    https://www.navylookout.com/understanding-the-royal-navy-littoral-response-group-concept/

    https://www.naval-technology.com/news/littoral-response-group-experimentation/

    On notera que les commandos ont toujours été borderline FS. Lors de la Seconde Guerre Mondiale, leur mission originelle est le raid et l'infiltration et sabotage en plus de l'amphibie classique avec des opérations aux dimensions allant de la brigade à des équipes de juste une dizaine d'hommes.

     

    1 hour ago, Fusilier said:

    Ca va dépendre du type de batellerie qu'ils embarquent, ces bateaux sont destinés aux RMC,  le mécanisé c'est pas trop leur style...

    Mécanisé peut-être pas mais motorisé en tout cas. Ils utilisent le Viking  (BvS 10) et le Jackal. Plus les Land Rovers

     

     

    Pour ce que je peux voir, ils ont l'air de se concentrer sur le Littoral Strike Unit (grosso-modo un SGTIA) basé sur une compagnie d'infanterie renforcée par des éléments de la Brigade Commando. La question que je me pose est de savoir quelle structure aura non seulement la compagnie d'infanterie standard et les renforcement types qui lui seront attachés.

  3. 17 minutes ago, BPCs said:

    Z comme l'utilisation de Kalibr en Ukraine :  c'est du second degré ?

    Il y a Kalibr et Kalibr. C'est une famille de missiles incluant des anti-navires, des missiles de croisière et des missiles porte-torpille. Est-ce la version anti-navire qui a été utilisée ou la version de croisière?

  4. 3 minutes ago, Titoo78 said:

    Jusqu'à 20km c'est considéré comme de la "courte portée" ?

    Il me semble que c'est un bon intermédiaire entre les SATCP type Mistral et les Mamba à base d'Aster très coûteux, avec l'avantage de pouvoir "recycler" les MICA de l'AAE.

    On peut se prendre à rêver de muscler un peu notre défense sol air avec une commande de quelques batteries !

    C'est assez flou mais oui. En gros, on peut considérer les domaines suivants:

    • Very-Short Range (Mistral)
    • Short Range (MICA)
    • Medium Range (ESSM)
    • Long Range (Aster 30)
    • Extended Range (SM-6)

    La question qui se pose est de savoir comment diviser exactement les catégories.

    • Thanks 1
  5. 5 hours ago, hadriel said:

    C'est difficile d'avoir des specs, d'après The Drive c'est autour de 38 tonnes.

    Le Griffin II original faisait 38 "tons" mais métriques ou impériales? Short ou Long? L'usage anglais veut que les tonnes métriques soient écrites tonnes mais c'est pas forcément respecté et de toute façon pas rendu à l'oral.

    En supposant impériales, aux US ils utilisent plus la short ton que la long ton (plus présente au UK) ce qui nous donne 34.5 Mg. Ceci dit, on est quand même pas très loin de la masse d'un AMX-30.

    Il faut voir si il y a quelque chose qui force la désignation assault gun et empêche le système de jouer le rôle d'un char médian. On sait qu'il est prévu pour jouer un rôle de cavalerie (i.e. reconnaissance aux US) dans les futures divisions légères autrement dépourvues de la reconnaissance divisionnaire présente dans les divisions JFE et de pénétration ou de l'escadron (i.e. bataillon de cavalerie aux US) de reconnaissance des divisions lourdes.

  6. 35 minutes ago, g4lly said:

    Ce qui me surprenait c'est qu'on ait besoin de MLRS pour lancer ça en fait.

    Comme l'engin est piloté tout le vol, que c'est un engin de croisière et que le moteur fusée ne sert qu'à popup initial avant allumage du turbo ... Autant lancer ça d'une vulgaire rampe sur un petit PL.

    Il faut le lancer de quelque chose et le concept RC encourage la collaboration entre effecteurs donc autant pouvoir en lancer plusieurs simultanément. Le MLRS me semble tout indiqué même si en soit pas nécessaire.

  7. 15 minutes ago, g4lly said:

    Si c'est un RC100 c'est plus de l'artillerie balistique mais un simple missile de croisière sol sol ?!

    Quel intérêt ?

    D'avoir une munition sol-sol à longue portée? Vu que c'est un missile de croisière, il peut faire du vol à basse altitude et apparaîtra aussi plus tard sur les radars ennemi. L'usage du RC100 permettrait aussi des synergies avec le SCAF réduisant les coûts.

  8. La défense va acheter 19 obusiers CAESAR à Nexter. En plus des 9 déjà commandés.

    Ça porterait le total à 28. @LYS 40 disait qu'on aurait à terme 2 bataillons d'artillerie avec une batterie de CAESAR chacun mais soit on va avoir des batteries de 12 ou 14 obusiers, soit quelqu'un aura une batterie en plus, soit on se dirige vers 2 batteries de 6 obusiers par bataillon.

     

    https://www.lecho.be/entreprises/defense-aeronautique/la-defense-va-acheter-a-nexter-19-obusiers-caesar-supplementaires/10398987.html

    • Like 2
    • Thanks 1
    • Upvote 1
  9. 2 minutes ago, Fusilier said:

    Ce concept, JFE, semble plutôt se référer à  "entrée de théâtre".Non?  

    Peut-être mais je considère que les unités aéroportées ou héliportées sont assez importante pour les opérations de choc et créer des ruptures en affaiblissant les arrières pour qu'une autre unité puisse percer.

    Mais je suis globalement très perplexe devant ces divisions, surtout les unités légères et leur absence de cavalerie et la quasi-disparition du segment médian.

  10. 37 minutes ago, Fusilier said:

    En français on dirait division de choc-rupture, à savoir combien ils veulent en faire.  

    Ce serait plutôt les Joint Forcible Entry ça non?

    Pour les Divisions de Pénétration, je crois qu'ils tablent pour l'instant sur la 1st Cavalry et 1st Armour

  11. 2 minutes ago, wielingen1991 said:

    Commission de la Défense nationale à la Chambre le 28 juin 2022, d'après la ministre, nos futures frégates seraient  sujettes à des "problèmes de flottabilité" !!! Je pense qu'on a pas fini de se marrer avec ce fameux programme  ASWF...

    Je n'ai pas trouvé le compte-rendu intégral de la Commission de la Défense nationale du 28 juin 2022 !

     

    Blâme les néerlandais. Ils sont de retour à la planche à dessin de toute façon donc l'état actuel des choses n'est pas forcément important.

  12. 17 minutes ago, Sovngard said:

    Selon Alexander Kuhrt de Rheinmetall, il n'a jamais été question d'occuper le poste de l'opérateur système avec quelque chose d'autre.

    Si le client ne veut pas d'opérateur système, le poste reste vide car, pour une question de survivabilité, il est inenvisageable de mettre du carburant ou des munitions à cet endroit.

    Au temps pour moi dans ce cas.

    Donc tant l'EMBT que le KF51 souffrent d'un faible nombre de coups disponibles.

  13. 29 minutes ago, Sovngard said:

    Le Panther KF51 n'embarque aucune munitions de 130 mm en caisse, Rheinmetall a envisagé d'en transporter dix à l'extérieur du char, dans une espèce de coffre fixé tout à l'arrière du châssis, à la manière des bidons de carburant largables.

    D'après ce que j'ai compris, c'est peut-être pire. Le system operator optionnel remplace 10 obus en caisse. Donc si on veut cette capacité et les munitions rôdeuses (qui ont l'air d'aller ensemble), on réduit la capacité en munitions de 30 à 14 coups (dont 4 Hero 120).

  14. 7 minutes ago, BPCs said:

    Une structure, tu n'as pas à braquer ton canon de toute urgence à 45° pour la défoncer  Tu te présentes de face ou presque, comme ont toujours fait les canons d'assaut... :wink:

    Si la géométrie le permet. Pas toujours le cas en combat urbain.

    Par ailleurs, les canons d'assaut modernes (et certains moins modernes, cf. M4A3 (105)) peuvent parfaitement tirer sur une structure sur leurs côtés ou leurs arrières. C'est cependant généralement pas conseillé vu l'armure plus légères sur ces arcs.

  15. 19 minutes ago, BPCs said:

    Mais dans ce cas, le besoin est-il obligatoirement celui d'un canon de 130 mm ?

    On a vu le tourelleau ARX-30 sur l'EMBT et perso, je proposais une T40 téléopérée au-dessus du "canon automoteur" pour traiter la menace "molle".

    Sauf que si tu veux faire de l'anti-structure, ça va être un problème. Le gros HE a aussi ses avantages et c'est aussi la raison pour laquelle les Russes ont mis un 100mm sur leur BMP. Si on savait tout faire avec du 30mm airburst, ça se saurait.

  16. Tant que j'y suis, les chinois ont aussi une dichotomie entre leur artillerie de brigade et les niveaux supérieurs. Pour autant que je sache, leur artillerie de brigade (brigade blindée) se compose de 3 batteries de 9 obusiers de 122mm (PLZ-07: 18km standard, 22km base bleed, 27km rocket assisted (certains parlent de 27 à 30 ou 40km pour ces version ER)), une batterie de 6 lance-roquettes multiples de 122mm et une batterie de 6 véhicules lance-missiles avec AFT-10 (HJ-10)).

    Ils ont aussi des obusiers de 155mm (PZL-05 par exemple) qui eux sont placés au niveau de la brigade d'artillerie du groupe d'armée (corps), les chinois ayant éliminé l'échelon divisionnaire.

    4 minutes ago, leclercs said:

    il y a des infos sur ces futures divisions de "pénétration"?

    Ça fait partie de la restructuration de l'US Army en 5 types de division différents. C'est assez bizarre pour être honnête. Plus de détails ici: https://www.battleorder.org/post/waypoint-divisions

    • Thanks 2
  17. 4 minutes ago, leclercs said:

    L'évolution des M109 A7 intègre un L58

    Exactement. Et pour en revenir à ce que je disais précédemment, à l'avenir, les divisions dites "de Pénétration" seront dotées de 3 brigades de combat (dépourvue d'artillerie hormis les 120mm organiques aux bataillons), d'un escadron (bataillon aux US) de cavalerie blindée et d'une brigade d'artillerie. La dite brigade serait alors dotée de 4 bataillons d'artillerie dont 3 sont des obusiers normaux, manifestement destinés à appuyer chacune des brigades, tandis que le 4e, équipé du 155L/58 serait réservé pour la division.

    • Thanks 1
  18. 2 hours ago, hadriel said:

    Le toit c'est là ou l'APS apporte les plus grands avantages: il n'y a pas à encaisser de tirs directs, juste des fragments de munitions airburst et des têtes antichar. Pas d'impacts directs d'obus quel que soit leur calibre. Si tu veux faire un toit résistant aux ATGM par contre ça va peser hyper lourd.

    Bon après l'APS ça reste un peu de la finance-fiction pour l'instant.

    Sauf qu'à ma connaissance, très peu d'APS hardkill sont prévus pour gérer le toit pour l'instant. La plupart semblent concentrés sur les missiles à trajectoire horizontale (comme les anciens SACLOS (MILAN, TOW, Kornet, etc.) ou sur les roquettes (RPG-xx, RGW90, AT4, M72, etc.).

    Les Russes clament en avoir mis un sur leur T-14 mais pour autant qu'on sache, seule la partie softkill est capable de travailler avec des menaces plongeantes avec des leurres.

     

    Sinon, les menaces de toit n'incluent pas que des HEAT ou des airburst. Il y a aussi des EFP qui sont des projectiles hypersoniques tirés par munitions BONUS.

    • Upvote 1
  19. 1 hour ago, gargouille said:

    La question n 'est pas obusier chenillé contre Caesar mais camion 8x8 avec 155 téléopéré contre Caesar 6x6.

     

    Si tu peux tirer sous blindage mais que tu n'arrives pas sur ta zone de tir car le camion est trop long, trop lourd, ça te fais une belle jambe.

    D'un autre côté, c'est un canon de 60 calibres. Tu n'as même pas besoin d'être dans la même province pour tirer ce canon.

    L'autre avantage de pouvoir tirer sous blindage est la protection CBRN.

     

     

    Ceci dit, je pense que le but de ces canons à super longue portée est avant tout le feu divisionnaire tandis que des véhicules plus légers ou chenillés sont plus pensés pour les feux de brigades.

×
×
  • Create New...