Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

mehari

Members
  • Posts

    4,182
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Everything posted by mehari

  1. Rien de négatif je pense. Ils ont été largement testés par le SFG avant adoption donc si il y avait un problème avec, ils l'auraient probablement trouvé.
  2. Un bataillon belgo-luxembourgeois pourrait voir le jour... Vers un retour du 2e Bataillons de Chasseurs Ardennais?
  3. Remarque que la vis en dessous n'apparaît pas sur les images sorties par FN. Il s'agit peut-être d'un prototype et les autres images sont le produit final. On notera que ce bouton n'est pas vertical, comme si il agissait sur quelque chose qui ne l'était pas non plus. Mais ça ne dit rien sur la façon d'enlever le canon une fois qu'il est désolidarisé du reste ou de la façon dont on en re-solidarise un autre. Au passage, le changement de canon sur une MG 6.8 se fait comme ça: On notera qu'ici aussi, pas moyen de changer facilement le canon sur le champ de bataille et c'est plus une question de changement de calibre et surtout facilité de maintenance. Ceci dit, rien n'interdit de faire quelque chose comme sur la MG 338 où le dessus du garde main s'ouvre pour laisser passer une poignée permettant un QCB si quelqu'un le demande mais ça va coûter l'intégrité du rail supérieur qui ne peut plus être monolithique ainsi qu'une contrainte de masse vu que ce sera fatalement plus lourd. Par ailleurs, pas de moyen apparent de monter un trépied. On notera que ce faire n'était pas demandé par le programme NGSW et qu'un seul des compétiteurs semble effectivement avoir un moyen de le faire, SIG. Cependant, on peut imaginer que ce soit aussi quelque chose qui soit possible si un client le demande. Si FN veut en faire une MMG pour remplacer la MAG en support d'infanterie avec un canon plus long (20in, 24in), je pense que le QCB et le trépied seraient alors avantageux. Même dans sa configuration courante, un moyen de monter l'arme serait avantageux pour les forces spéciales qui pourraient vouloir monter une EVOLYS sur un véhicule et l'en sortir rapidement quand nécessaire. Est-ce qu'on pourrait imaginer utiliser le rail Picatinny inférieur en point de montage? Si c'est trop faible, on peut imaginer un système qui viennent s'accrocher au Picatinny et utilise la rangée de MLOK la plus basse en renfort, comme ce que fait l'espèce de couverture noire qu'on voit sur certaines des images.
  4. @Patrick Petite update sur l'EVOLYS, on dirait qu'il y a un petit bouton carré à l'avant de l'alim sur le côté gauche. Peut-être un mécanisme pour libérer rapidement le canon mais je ne vois pas de façon de facilement aggriper le canon. Donc, mieux vaut avoir une solide paire de gants...
  5. Pas que la LAMG. Je crois pas qu'elle ait été vue comme un concurrent sérieux. La SIG MG6.8 cependant, c'est une autre histoire... Même si le projet NGSW échoue, SIG a clairement mentionné que leur mitrailleuse était compatible 7.62. L'absence de QCB continue de me perturber mais à mon sens, on est face à quelque chose d'assez intéressant pour les groupes/sections, même si les SF auront comme d'habitude l'occasion de jouer avec en premier...
  6. Comme d'habitude, FN ne sait pas se mettre d'accord sur les couleurs (plus, avec la tonne de crosses de SCAR qui traînent, il pouvaient pas en prendre une beige?). Ceci dit, je suis plus dérangé par le nom. On dirait un Pokemon. Plus sérieusement, le manque apparent de QCB me dérange un peu. Ça va un peu de la perspective de remplacement des MAG d'infanterie par ces MG. La longueur de canon pourrait être un problème également. Ceci dit, on pourrait peut-être aussi s'attendre à une version canon long et QCB pour ce rôle spécifique. D'un autre côté, la MAG restera probablement en usage pour les véhicules quoi qu'il arrive, les modifications effectuées pour alléger la MG et réduire son recul n'étant pas forcément nécessaire pour une RWS ou une arme coaxiale...
  7. Et on a donc la révélation du nouveau produit de chez FN, la mitrailleuse FN EVOLYS (c'est bien un nom de merde ça) qui est de façon assez claire présenté comme un remplacement direct de la Minimi. On est face à une mitrailleuse en 5.56 ou 7.62 avec canon de 14 et 16in respectivement et une masse de 5.5 et 6.2kg. Les caractéristiques exactes sont comme suit: Parmi les aspects les plus notables de cette nouvelle MG, on trouve un mécanisme d'absorption de recul et une alimentation latérale des bandes permettant un rail supérieur intégral. On notera aussi la présence d'une double rangée MLOK de chaque côté, vraisemblablement remplaçable par du Keymod pour ceux qui ne veulent pas voir le spectre de l'ITAR surgir. Grosse inconnue cependant, la capacité du canon et la possibilité de le changer facilement. Un mécanisme Quick Change Barrel n'est mentionné nulle part dans la présentation même si il est plusieurs fois fait mention de "tir soutenu". On notera aussi que FN est comme d'habitude incapable de choisir une seule et unique couleur. En ce qui me concerne, je pense que ces EVOLYS (pitié trouvez un meilleur nom) seront dans les main du Special Forces Group dans l'année et dans les mains du reste du SOR dans la décennie... https://www.edrmagazine.eu/fn-evolys-the-new-ultralight-machine-gun-by-fn-herstal https://www.armyrecognition.com/defense_news_may_2021_global_security_army_industry/fn_herstal_launches_its_new_fn_evolys_ultralight_machine_gun_5.56_or_7.62mm_caliber.html
  8. La question devient de savoir à quel point un engagement à 5000m est fréquent et quelle est l'énergie cinétique résiduelle à cette distance.
  9. Tu allais pas faire du BLOS à courte distance avec un projectile ballistique allant à Mach 4. Au mieux, ce sera de la correction de trajectoire pour augmenter la probabilité de kill au premier coup.
  10. Pas dans le sens que @g4lly suggère. Si tu as un radar allumé, tu émets des ondes EM qui peuvent être détectées par tout autre radar ou par des récepteurs spécifiques. Et les lois de la physique sont telles que cette détection se fait à deux fois la portée du radar... Cependant, il y a deux choses qui peuvent mettre ça en échec: Un radar LPI (low probability of intercept) où le radar va sauter constamment de fréquence pour rendre son signal plus difficile à distinguer du bruit de fond. Je ne sais pas cependant à quel point cette méthode est efficace ou dans quelle mesure des contre-mesures ont été développées. Une détection complètement passive avec un IRST qui permet de détecter des signatures thermiques à des dizaines de kilomètres (le Pirate du Typhoon peut détecter un avion à 50km de front)
  11. Intéressant. 4 Compagnies d'infanterie, soit une de plus que la moyenne (de 3), et une composante mortier que d'aucun pourraient qualifier de batterie à part entière.
  12. Merci pour la réponse. Vous avez 90 APC/IFV par bataillons? Ils font quelle taille (nombre de compagnie, effectif)? Sinon, je sais que le français n'est pas ta première langue, mais on parle d'Hébreux (rare) ou d'Israéliens pour parler des gens venant d'Israël en français. Le lien avec le judaïsme n'est quasiment jamais fait.
  13. C'est bien beau mais ça ne change pas la pratique: un Kh35 a toujours un radar en bande X...
  14. Tu demanderas aux néerlandais, allemands et danois. Ils utilisent un SMART-L pour la longue portée et un APAR pour la conduite de tir et la recherche à courte portée. Les néerlandais et allemands auront d'ailleurs aussi des APAR Blk 2 sur leurs ASWF (avec un radar bande S) et sur leurs MKS180 (avec un bande C). Les Italiens auront aussi une combinaison X et C sur leurs PPA Full et une combinaison X et L sur leur Trieste.
  15. Est-ce que la ZSSW-30 va être rétrofit aux Rosomak existants en remplacement des Hitfist?
  16. Ce genre de truc a un data link. Et la portée d'une GBU-53 est de 72km contre une cible mobile. Si c'est vraiment un problème, tu peux utiliser des petits missiles comme le SPEAR ou le futur SmartCruiser. La charge est plus faible mais le système est plus rapide et avec plus de portée à masse constante. Suivant le point d'impact choisi (radars par exemple), ça pourrait toujours être un mission kill.
  17. Il y a aussi une pensée, héritée du bloc de l'Est pour la Pologne et la Russie, que ces pays n'auraient pas la domination aérienne et doivent se protéger contre un adversaire aérien numériquement supérieur. Pour la Russie, c'est la perspective de centaines d'appareils UE et OTAN sur son flanc ouest. Pour la Pologne, c'est la perspective de centaines d'appareils russes sur son flanc est contre lesquels ses 48 F-16, 28 MiG-29 et 18 Su-22 doivent se débrouiller. Les Grecs pourraient aussi compter sur l'OTAN mais leur situation n'est pas idéale: loin des bases alliées et des voisins dont les armées de l'air ne sont pas exactement "state of the art". Du coup, c'est pas loin de 150 F-16 et 32 Mirage 2000 pour faire face à 235 F-16 et 29 F-4. Le match est plus équilibré mais les grecs doivent en prime faire la chasse au 139 (pour le moment) drones armés et aux munitions rôdeuses que les turcs alignent désormais. Par ailleurs, les Turcs ont aussi une défense anti-aérienne assez variée tant dans la force terrestre qu'aérienne... En ce qui me concerne, j'aime l'organisation divisionnaire polonaise même si elle n'est pas parfaite et peut-être un peu overkill sur la défense anti-aérienne et l'artillerie justement. Une division polonaise à pleine force (ils en ont 3), c'est Division Bataillon QG 3 Brigades Bataillon QG 3 Bataillons de manœuvre (chars ou infanterie) 1 Bataillon d'artillerie (122 ou 155) 1 Bataillon AA (SPAAG, canons tractés ou MANPADS) 1 Compagnie de Reconnaissance 1 Compagnie ou 1 Bataillon de sapeurs 1 Bataillon logistique 1 Régiment d'Artillerie Batterie QG 4 Bataillons d'artillerie (155 ou MLRS) 1 Compagnie sappeur 1 Bataillon logistique 1 Régiment Anti-Aérien Batterie QG 3 à 4 Bataillons AA (du MANPADS au Kub) 1 Bataillon logistique 1 Régiment logistique Compagnie QG 1 Bataillon de Maintenance 1 Bataillon de Transport 1 Bataillon de Ravitaillement 1 Bataillon de Soutien Médical À mon sens, ils s'en sortiraient avec un Régiment d'artillerie mixé comprenant 2 bataillons d'artillerie et 2 bataillons anti-aériens mais sinon, c'est impressionnant. En contrepartie, j'augmenterais le génie au niveau bataillon pour toutes les brigades et je transformerais la compagnie de reconnaissance en bataillon cavalerie (modèle Italien par exemple) mais c'est juste moi.
  18. Ouais mais là dedans il y a aussi défense aérienne. Et qui d'autre de mieux pour faire du contrôle aérien au dessus d'un théâtre que l'armée de l'air? Dans ce domaine, on trouve de tout d'ailleurs. Certains pays groupent tout dans un unique commandement AA reprenant des unités tant des forces aériennes que des forces terrestres (UK, Pays-Bas). Ou mettent tout au niveau terrestre (Espagne). D'autres mettent tout au niveau terrestre mais en laissant des unités AA à la force aérienne (Italie). Ou mettent tout au niveau aérien à l'exception de MANPADS (Allemagne, France). Et enfin, on a ceux qui ont quelque chose de plus échelonné. La force terrestre a sa propre défense anti-aérienne, allant de la très courte à la moyenne portée pour protéger ses forces tandis que la force aérienne a l'ensemble du spectre destiné à protéger ses terrains d'aviation et à créer des bulles de défense anti-aérienne large qu'elle coordonne avec son contrôle aérien pour assurer une défense AA intégrée. C'est le cas de la Russie, de la Grèce et de la Pologne. Ceci dit, ces guerres de chapelles sont un petit peu contre productive. On ne voit pas l'aéronavale se plaindre du fait que le GAN soit doté de frégates AA... Redondance? Jamais entendu parler.
  19. Esrange Space Centre, Kiruna, Norrbotten, Suède. C'est un petit centre spatial situé tout au Nord du pays. Ou du moins c'est ce que leur site web suggère vu qu'ils sont établis là-bas. Pour des lancements de petites masses à basse orbite, ça pourrait passer. Ça en ferait la base de lancement la plus septentrionale que je connaisse (5° plus au Nord que Plesetsk).
  20. Pour ceux que ça intéresse (et ils sont nombreux j'en suis sûr), FN a sorti un teaser pour un nouveau système d'arme qui sera révélé le 6 mai. Ce système est décrit comme étant Le teaser nous en donne plus vu qu'il présage du 7.62 belt fed, soit une nouvelle mitrailleuse. Il n'y a pas vraiment plus d'information mais on peut supposer qu'on est soit face à un remplacement de la MAG ou de la Minimi 7.62 (voire de la Minimi normale via conversion de calibre). Dans les deux cas, en suivant les tendance actuelles, on est très certainement face à une arme significativement plus légère et dotée d'un système de modération de recul. EDIT: Et j'ai évidemment oublié de poster le lien: https://www.fnherstal.com/en/news/new-product-launch À dans deux semaines!
  21. Je crois que je préfère toujours un Bushmaster. Ou alors le nouveau Sisu GTP. Mais je crois que j'ai un faible pour les véhicules finlandais
  22. Tant que j'y suis, une des grosses inconnues pour moi est l'insertion de lance-grenades 40mm et de mortier de 60 dans l'arsenal français. J'ai un peu de mal à voir comment ils rentrent dans cette configuration. Certains pays ont des mortiers de 60 au niveau de la section, d'autres en ont au niveau de la compagnie (US par exemple). Est-ce que ces mortiers sont envisagés en remplacement des 81mm pour les unités aéroportées lorsqu'elles ne peuvent pas embarquer leurs véhicules par exemple? Pour les 40mm, les seuls que je pourrais voir en emporter seraient les chefs d'équipes des groupes de combat. Sinon, je ne sais pas trop. Sinon, j'ai une question concernant les régiments des transmissions/signaux. Est-ce que il y a des pays qui ont déjà pensé à mettre des compagnies EW intégrées à ces régiments?
  23. On a déjà le niveau section et le niveau régiment mais on pas le contenu exact du niveau compagnie. Essayons de rassembler ce qu'on sait. En suivant ce que Wiki dit sur le 2e REI Régiment d'infanterie Compagnie de commandement et logistique QG Section transmission Section médicale Section maintenance Section transport 5 Compagnie de combat Section commandement ? 3 sections de combat QG: Officier responsable Adjoint Radio 3 groupes de combat Chef de groupe: 416 Tireur de précision: FRF2, SCAR-H PR Équipe 600m Chef d'équipe: 416 Mitrailleur: Minimi Grenadier: 416 + LGI Équipe 300m Chef d'équipe: 416 2 grenadiers voltigeurs: 416 + AT4 Groupe d'appui Chef de groupe: 416 2 équipes de 2 hommes avec Eryx ou AT4 Section d'appui QG ? Groupe MMP ? Groupe mortier 81mm ? ? Compagnie d'appui QG ? Section MMP ? Section Tireurs d'élite ? Section GCP/GCM (si applicable) ? Section de reconnaissance ? ? À cela, il faut ajouter un nombre variable de compagnie de réserve (1 à 2) et dans certains cas, une compagnie d'administration et de soutien. À noter aussi que certains régiments n'ont l'air d'avoir que 4 compagnies de combat. En ce qui me concerne, j'aimerais beaucoup trouver un équivalent de ce graphe sur l'armée italienne mais sur l'armée française (même si chez eux, la distinction Régiment/Bataillon est toujours perturbante)
  24. Qui a dit que le missile devait être tiré par le canon? Il peut simplement utiliser son tube pour se lancer. Par ailleurs, les missiles tirés par canon sont loins d'être une nouveauté. Les Russes en maintiennent en service avec le Refleks et sont en train d'en développer un nouveau avec le Sprinter pour T-14.
  25. Abus de langage de ma part. Quand je parle de canon de 105CT, je parle de l'ensemble du système d'arme C'est pour ça que je dis assez incroyables. Dans le sens, j'ai du mal à croire que ce soit vraiment utile. Ceci dit, on peut trouver des justifications. La portée NLOS, l'élévation et la cadence de tir suggères qu'ils considéraient le système autant comme un système direct de cavalerie que comme un système indirect d'artillerie. En gros, faire un char et un obusier avec le même système d'arme voire le même véhicule. On notera aussi que l'élévation permet de taper aisément en hauteur, quelque chose qu'on retrouve aussi chez la série 3000 de John Cockerill Defence. J'avais vu des commentateurs dire que ça avait un avantage notable en combat urbain. Chez eux, ça donne 10km en tir indirect à 42° HE. Bien sûr, ça laisse effectivement une zone difficile à blinder ce qui n'est pas forcément un problème chez JCD dont la tourelle 3105 n'est de toute façon pas une tourelle de MBT mais potentiellement plus pour le système US. À mon sens, ce système n'est pas forcément utile pour un MBT où un 120, 130 ou 140mm obtiendra des performances plus appréciables au vu des menaces actuelles mais il pourrait conserver un intérêt sur des systèmes plus léger comme un char léger ou un véhicule de reconnaissance/tank destroyer comme le Centauro. Cependant, une version simplifiée pourrait être plus avantageuse. C'est juste des concepts présentés par les fabricants pour essayer de se faire bien voir. Je ne doute pas qu'il y ait des éléments développés derrières mais à mon sens, dans l'image de Nexter, seul le canon en fait réellement partie, le reste étant un concept. On y verra plus clair lorsque le cahier des charges sera proprement rédigé par la DGA et son pendant allemand.
×
×
  • Create New...