Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

mehari

Members
  • Posts

    4,475
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Everything posted by mehari

  1. mehari

    [VBMR light] 4x4

    Avec une sorte de MCPV léger? Ça pourrait être sympathique. D'où sort cette image? Fan-art? On dirait la CPWS Cockerill mais avec optronique à la place. Si on veut faire un truc de ce genre, un toit avec une RWS et un mat téléscopique aurait eu plus de sens. Comme le Fennek par exemple.
  2. C'est fait par Vadot, le caricaturiste du Vif l'Express et de l'Echo et a aussi bossé pour la Première (RTBF).
  3. Verhofstadt et quelques autres sont connu pour taper assez fort sur ceux qui mettent l'UE ou ses valeurs à mal (Orban s'en est pris une belle à sa dernière visite au Parlement) mais ce sont des députés et leur parole n'engage qu'eux même, leur parti ou à la rigueur leur parti européen. Si un responsable de l'UE en tant que tel (Parlement, Conseil ou Commission) venait à faire ça et arriverait sur un plateau de télévision pour dire basiquement "Ils disent de la merde", tout les eurosceptiques monteraient sur leurs grands chevaux, crieraient à l'ingérence, à la propagande1, à la tentative de domination "d'une institution non-démocratique" sur les Nations souveraines et que sais-je encore... Au final, ça risque de leur donner de l'eau au moulin. Il faut que l'UE communique déjà passivement en fournissant de l'information non dirigée (transparence) et que les politiciens locaux prennent sa défense. Si le terrain est suffisamment favorable, elle pourra alors s'exprimer elle-même. En fait, l'UE a tellement servi de bouc émissaire au fil des ans qu'il est trop tard pour qu'elle se charge seule de se défendre. D'un autre côté, il y a quelques exemple de lutte contre les alternative facts dans le chef de l'UE, dont la campagne "Décodeurs de l'UE" sur leur site français qui a probablement été créé à l'occasion des élections FR ou cet article sur la consultation nationale hongroise (qui lui à l'air d'être dispo dans toutes les langues) mais ces deux campagnes n'ont pas reçu beaucoup de publicité (j'ai découvert la première sur un site US et la deuxième parce que j'essayais de retrouver la première sur le site de la Commission il y a 10 minutes)... 1 Ce qui n'est techniquement pas faux mais ce n'est pas plus de la propagande que les campagne anti-UE donc... De plus, la Commission a un avantage: elle risque beaucoup plus gros si elle est surprise à mentir.
  4. mehari

    [VBMR light] 4x4

    La 7,62 me paraît assez indispensable, vu ce qui a été dit sur le fil EBRC
  5. mehari

    AASM

    Bien sûr. Opéré par l'ESA. Il y a eu coopération avec les US mais sans plus. À mon que tu ne saches quelque chose que j'ignore.
  6. mehari

    [VBMR light] 4x4

    Est-ce qu'il y a toujours une coax?
  7. mehari

    AASM

    Pas besoin, les récepteurs GPS sont compatibles Galileo et il y a la possibilité d'utiliser l'un, l'autre ou les deux à la fois.
  8. Je te suis. En plus, le 35 ne demande pas de pénétration ou quoi que ce soit d'autre (je ne sais pas pour le 40). Par contre, je ne crois pas qu'il y ait encore moyen d'aménager l'avant à moins de le mettre au dessus de la passerelle et il faudra déplacer pas mal de choses. De même, au-dessus du hangar, ce serait possible à condition de déplacer ce qui s'y trouve déjà (radar de navigation, approche hélicoptère, surveillance et sat-coms). Bref, il faudrait réaménager/redesigner le dessus de la passerelle et du hangar pour supporter le poids supplémentaire et déplacer ce qui s'y trouve déjà.
  9. Horizon avec Seafire serait peut-être un peu plus compliqué. Par contre, on peut imaginer Horizon avec SMART-L EWC et MFRA (EMPAR AESA rotatif des Bergamini). En plus, ça coûtera probablement moins cher, du coup on pourrait mettre des VLS en plus sur FTI et des brouilleurs avec l'argent économisé.
  10. C'était pas 6? Ou est-ce que c'est entre 4 et 6 lanceurs?
  11. mehari

    AASM

    Ça n'existe pas déjà? Cependant, pour détruire du pick-up, c'est un peu overkill
  12. mehari

    AASM

    Vraiment? J'avais l'impression que tout le monde en parlait comme si c'était designé, testé, confirmé et utilisé. Ça rend l'AASL d'autant plus important. Par contre, pour un programme qui est censé finir dans deux ans, on en sait très peu sur cet AASL.
  13. mehari

    AASM

    Tu es sûr que c'est quadruple? Ce que je vois ici m'a l'air d'être sextuple. Cependant, le Durandal fait 200kg. On a pas besoin de pylône pour un truc aussi lourd pour l'AASL. Mais si c'est bien des lanceurs sextuple, on peut parfaitement reprendre le concept. Si ça tient sur un Rafale bien entendu...
  14. mehari

    AASM

    Une Mk82 pèse 227 kg ce qui signifie un moteur de 113 kg et donc une AASM 125 pesant entre 175 et 232 kg. Un lanceur triple ferait donc entre 525 et 696kg tandis qu'un lanceur triple d'AASM250 fait 1020 kg (plus lanceur). C'est une idée mais un missile de 160mm de diamètres va être long. De plus, l'idée des tubes me paraît un peu compliquée compte tenu de la forme à attendre du missile qui doit posséder une paire d'aile déployable afin d'améliorer la portée, sans compter la contrainte posée pas les ailerons repliables. Mais rien d'insurmontable en soi. On peut imaginer des tubes possédant une forme spécifique pour pouvoir loger les ailes et ailerons repliés. C'est une idée aussi. On pourrait mais ça n'aurait pas de sens pour l'usage qu'on compte en faire. Pour un simple missile d'attaque au sol, la vitesse supersonique du MICA est inutile et va juste s'ajouter aux coups. Cette vitesse aurait pu être intéressante pour un ARM mais dans ce cas, je suggère plus tôt de faire un missile à part basé sur le MICA ou le Meteor (je suggère le Meteor: Mach 4 et meilleure portée) auquel on aurait donné une nouvelle tête (si nécessaire) et un mode air-sol. À l'inverse, un missile supersonique n'est pas spécialement nécessaire contre les cibles subsoniques incapables de se défendre (et même pour celle qui peuvent (SAM) c'est pas forcément important si on en croît ce qui est dit plus haut) et coûte plus cher en fabrication alors qu'on cherche justement à minimiser les coûts. Mon idée est plus simple: il y a deux ou trois possibilités qui dépendent de la configuration des hardpoints du Rafale. Tout d'abord prenons les dimensions du missiles. Je suggère de rester compact au maximum, à la fois en longueur et en largeur. Ainsi, je recommande un missile faisant maximum 190mm de "diamètre" et 2m de long (le SPEAR 3 et la SDB II sont tout les deux plus petit, il s'agit juste de poser une limite haute). On a donc 190×190×2000mm (ce qui est plus petit qu'une AASM 250 ou 125) pour une forme et un principe qui se rapprocherais du SPEAR 3. Le but de mon raisonnement est de maximiser la capacité d'emport de l'appareil et surtout de permettre un emport équivalent ou supérieur à un Typhoon équipé en SPEAR 2 ou 3 (soit 12 ou 16 missiles avec 2 fuel-tanks (et 4 Meteor et 2 ASRAAM)) et tout revient à une question: combien de lanceurs de SPEAR 2 ou 3 est-ce que le Rafale pourrait emporter tout en ayant 2 ou 3 fuel-tanks? À mon sens, le Rafale est limité à 2 hardpoints pour ses emports d'AASM et je ne vois pas de raison d'en avoir plus pour les emports de Brimstone ou de SPEAR 3, ce qui signifie qu'il faudra maximiser l'emport sur ces hardpoints. Ce qui fait qu'on peut faire plusieurs choses: On recycle les lanceurs triples de l'AASM ou du SPEAR 2. Ça nous donne 6 missiles mais c'est peu et au final, ça apporte pas grand chose par rapport aux AASM125 et 250 sinon une charge plus légère et plus de portée. On prend les lanceurs quadruples des SPEAR 3 et SDB II. Ça fait 8 missiles. C'est mieux mais c'est toujours moins qu'un Typhoon (en fait ça se rapproche d'un F-35). On innove en combinant les deux concepts ci-dessus et en créant un lanceur sextuple d'AASL (2 sur la longueur et 3 sur la largeur). Un tel lanceur chargé ferait environ 4m de long pour 60 cm de large et pèserait moins qu'un lanceur d'AASM250 chargé (600kg plus lanceur contre 1020kg plus lanceur). Avec ça un Rafale pourrait emporter 12 missiles sans trop de problème (ce qui correspond à un chargement de Typhoon avec des Brimstone). On innove encore plus en faisant un lanceur nonuple2 de 3×3 AASL. Mais c'est assez probable vu que ça ferait un lanceur de 6 mètres (c'est plus long que n'importe quel missile dans l'inventaire français) et poserais de sérieuses questions en terme d'équilibrage de l'appareil entre les lancements. Pour ce qui est de la masse, elle doit tourner autour de celle du SCALP, peut-être un peu plus... D'un autre côté, ça donne 18 missiles au Rafale... Alternativement au 4, on peut tenter des lanceurs octuple (4×2) mais c'est tout aussi peu probable. Le développement du 3 est à mon sens la meilleure idée. Le 4 et 5 sont peut-être possible mais mes connaissances sont trop faibles pour dire si ils sont réalisables ou si ils sont utiles. À mon sens, l'idéal serait le développement d'un nouveau missile (ou partant du MLP comme le SPEAR 3 part du Brimstone qui part du Hellfire) avec un guidage dual-mode IR/laser (avec du GPS Galileo en plus?), dans un lanceur sextuple (ou plus). A noter qu'avec des AASL sur lanceur sextuple, on peut diminuer le nombre de Rafales attaquant dans le raid décrit précédemment. Par ailleurs, j'ai vu plusieurs photos de Rafale M qui semblaient au décollage et qui n'emportaient que 2 AASM 125 ou 250 (je n'arrive pas à juger) sur leurs lanceurs triples. C'est une question de masse max au décollage, d'augmentation d'autonomie en diminuant la masse de l'appareil ou est-ce que les pilotes ne s'attendent pas à lancer plus de 4 missiles chacun lors de la mission? 1 D'après les visuels de MBDA: http://www.mbda-systems.com/wp-content/uploads/2015/07/spear-1.011-900x500.jpg 2 J'ai vérifié, ce mot existe.
  15. Ils auraient pu attaquer en 1939, ils avaient un solide avantage numérique. Cependant, si ils avaient réussi à éliminer les nazis, ils n'auraient récupérés que la moitié de la Pologne. Le reste aurait toujours été sous contrôle soviétique et je vois mal les franco-britanniques occuper l'Allemagne, s'assurer de l'immobilisme de l'Italie (ou de son occupation) et envahir l'Union soviétique en même temps...
  16. D'où sors tu cette information? La Lettonie comprend les groupes ethniques suivants1: 61,8% Lettons 25,6% Russes 3,3% Biélorusses 2,3% Ukrainiens 2,1% Polonais 1,2% Lituaniens 0,3% Tziganes 4,8% "Autres" Par ailleurs, le Russes n'est la langue maternelle ou parlée à la maison que pour un tiers de la population (36,38 et 37,23% respectivement). 1http://www.csb.gov.lv/sites/default/files/skoleniem/iedzivotaji/etniskais_sastavs.pdf
  17. Ça, c'est le truc qu'on a montré à Euronaval. Je crois qu'à ce moment là, on avait répété que rien n'était fixé et que justement pas mal de chose étaient en suspens. Je me souviens même d'un article de NR.com disant que la MN était en train de consulter les fabricants pour l'artillerie principale. Le 76 à l'image n'était pas forcément vu comme une évidence et le 57mm de Bofors était évoqué (tout comme le 127/64 et le Mk45). Si le choix de l'artillerie principale n'était pas fixé, les VLS et leur nombre aurait pu changer. Ou quelqu'un aurait pu se dire que des brouilleurs ou des leurres plus avancés ne seraient pas du luxe...
  18. Certes mais le fait que l'AEGIS Ashore soit un système défensif n'a pas non plus empêché les Russes de dire qu'il pouvait servir à attaquer la Russie... Ici, on est probablement avec un mélange entre mésinformation (gens qui ne savent pas exactement ce qu'est le THAAD) et idéologie (anti-militarisme ou simplement opposition à la présence de moyen américain supplémentaires en Corée).
  19. mehari

    Eurofighter

    Je me suis aussi posé la question, mais si les avantages surpassent la montée en prix, ça peut être intéressant. Dans ce cas-ci, la résistance des AESA au brouillage (si j'en crois Wiki) pourrait être très utile à un missile, par exemple.
  20. mehari

    Eurofighter

    C'est les premiers à avoir mis un AESA dans un missile. Je suppose que la pente croissante des performances des composants informatiques et électroniques ainsi qu'une avancée dans la miniaturisation de l'AESA qu'ils ont maintenu sous le coude a du aider. Par ailleurs, les AESA sur des chasseurs sont eux-mêmes relativement récents. Les plus anciens que j'ai pu trouver sont l'AN/APG-80 pour F-16E/F Desert Falcon (livré en 2003) et... le J/APG-1 pour F-2 (premier AESA sur chasseur en 1995) développé par les Japonais justement.
  21. Si c'est vrai, ça veut dire que la FTI, même si elle n'est pas prévue pour, sera capable de lancer des MdCN ainsi que les nouveaux AShM si ils sont lancés en VLS. En cas d'extension à 32 VLS, on pourrait avoir une FTI avec 24 Aster et 8 MdCN ou 16 Aster et 16 MdCN/AShM (soit une FREMM d'appoint). Si on a pas pensé à cet usage et qu'on veut se concentrer sur le SAM, ça veut dire qu'à un endroit où un autre, quelqu'un a pensé à un "Aster 45" ou un autre missile plus long qui aurait besoin d'une VLS A70. On peut aussi envisager que la MN veut garder les options ouvertes pour un navire qui doit rester 40 ans et verra probablement le remplacement des Aster. Enfin, il y a la création désormais obligatoire du fameux adaptateur A50→A70 qui pourrait permettre l'arrivée aisée d'Aster 30 sur les FREMM. Par ailleurs, on pourrait envisager des FREMM DA qui gardent leurs A70 avec un adaptateur pour assurer un plus grand éventail de missions pour ces deux navires.
  22. mehari

    Eurofighter

    L'histoire, c'est de prendre la tech du radar AESA. Pas le radar en lui-même (si mes souvenirs sont bons).
  23. mehari

    Eurofighter

    Est-ce que ça veut dire que tout le monde aura l'AESA des Japonais ou est-ce que ce missile-là sera un tout autre truc? Pour rappel, les Japonais s'était dit prêts à échanger la propulsion du Meteor contre la tête AESA de l'AAM4B parce que celui-ci ne rentrait pas dans la soute du -35.
  24. Je suppose que le but principal du navire est d'escorter le CDG ou les BPC et j'y connais peut-être pas grand chose en terme de propulsion mais ces deux là sont à mon avis tout sauf discrets donc est-ce qu'une propulsion ultra-discrète pour un navire qui est principalement censé escorter des trucs qui ne sont pas vraiment discret est nécessaire? Est-ce qu'il serait possible de upgrader les radars des FREMMs standard et de faire passer leurs A43 à l'A50 dans une MLU? Ou est-ce que quelque chose dans la conception du navire rendrait ces changements trop difficiles/coûteux?
  25. Tu peux placer celui-là dans FTI = FREMM. Les FTI auront le même sonar que les FREMM (CAPTAS 4) ce qui leur donne à fortiori les même capacités de détection. De plus, elles devraient aussi pouvoir opérer le NH90 utilisé par les FREMM.
×
×
  • Create New...