Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

mehari

Members
  • Posts

    4,633
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Everything posted by mehari

  1. Oui mais pas de la défense anti-missile (ou alors moins efficacement). Hors, des deux, c'est ce dernier qui a le plus de chance s'approcher au plus près du navire (quoique avec le nombre de missile d'une FREMM ou d'une FTI, on risque fort d'avoir besoin de tout les moyens possibles...). En ce qui me concerne, je ferais plus confiance à une pièce dédiée comme un CIWS. Certes, c'est le rôle de l'A3B mais comme on en a déjà discuté, les 200 rpm du 40 CTA sont un désavantage pour la défense anti-missile par rapport à son concurrent direct (soit la pièce utilisant le même principe pour le même rôle): le Rheinmetall Millennium. Un A3B comprend 200 "billes" de tungstène pesant 3.3g chacune. Si on en croit le site de CTA, il est tirè à une vitesse de 900 m/s pour une portée de 4 km avec une cadence de tir de 200 rpm. Un AHEAD comprends 152 "billes" de tungstène pesant 3.3g chacune. Ces obus seraient tirés à 1050 m/s pour une portée de 3500 m (effectif) avec une cadence de tir de 1000 rpm. Si on estime qu'un Millennium a besoin d'une rafale de 24 coups pour éliminer une cible, cela signifierait qu'il a besoin d'environ 3648 billes de tungstènes pour éliminer sa cible. Il les tire en 1,44 sec. Si on juge que le RSG a besoin du même nombre de billes pour éliminer une cible, ça signifie qu'il doit tirer 18,24 obus (arrondi au supérieur, ça ferait 19 obus mais on va compter 18). A 200 rpm, il lui faut 5,4 secondes pour les tirer. Maintenant, si on prend un Kh-35 arrivant à 272 m/s ~= Mach 0.8, en comptant que le missile est touché par le premier obus à la distance maximale effective renseignée précédemment, au moment où le dernier obus A3B, le Kh-35 n'est plus qu'à 2531,2 m du navire et il faut encore 2,16 secondes pour que cet obus touche sa cible, à une distance de 1944m du navire. Pour le Millennium, au moment où le dernier obus est tiré, le Kh-35 est à 3108,32 m du navire et il faut encore 2,35 secondes pour que cet obus touche sa cible, à une distance de 2400m du navire. On constate donc, qu'il faut 3,79 secondes au Millennium pour éliminer une cible subsonique classique alors qu'il faut 7,56 secondes au RSG pour faire de même, avec une distance d'interception de 500m de moins. En pratique, ces deux solutions sont bonnes (surtout comparées au Goalkeeper qui pourrait finir d'intercepter sa cible à 300m du navire (pour un P-270, en commençant à tirer à 1500m ) mais le Millennium reste plus efficace grâce à sa cadence de tir et sa vitesse à la bouche plus importante. Le seul cas où le RapidSeaGuardian pourrait être plus intéressant est le cas où la solution serait plus légère que le Millennium (3300 kg) avec une empreinte au sol inférieure mais ça reste à prouver (on a pas encore de chiffres). D'un autre côté, le CTA40 reste un excellent canon et je pense qu'il s'agit de la meilleure option sur le marché (surtout européen) actuellement pour les IFV. Il n'est simplement pas le meilleur pour l'AAA. Je n'ai pas dit ça. Cependant, j'ai cru comprendre que l'AVT ne serait absolument pas le rôle des FTI. C'est plutôt le rôle des FREMM. Donc, si il vous fallait absolument un navire équipé de 127mm pour faire de l'AVT, c'est là qu'il faudrait chercher.
  2. Je ne sais pas si 2 127mm sont utile (surtout un de chaque côté). Ces canons ne vont pas être utilisé pour autre chose que de l'AVT (et occasionnellement à l'anti-navire) avec leur rôle limité à l'anti-surface. Tout engagement avec un navire adverse résulterait en un tir de missile (contre lesquels ils sont incapables de luter). Si on veut vraiment un canon puissant sur l'arrière, on peut faire comme les Italiens et mettre un 127 devant et un 76 (ou un 57, au choix) derrière. Avec ça, tu te permets une artillerie "correcte" à l'arrière et surtout plus polyvalente. 32 VLS aurait du être un must have pour une frégate dont l'un des rôles est la DA. 48 aurait pu être sympa mais il faudrait éviter d'en faire des Horizon (ou de faire une FTI trop grosse...). Ceci dit, 32 A50 pour les SAM + 16 A70 pour des MdCN et le futur Perseus auraient pu être sympathique. On verra peut-être quelque chose de similaire sur les remplaçants des Horizon. Je crois que ça avait été discuté sur ce fil mais je ne me souviens plus de ce qui était ressorti. Toujours est-il que les lanceurs de MU90 et l'hélicoptère embarqué font pour l'instant l'affaire. Pour quoi faire exactement les CTA? De la défense anti-missile ou juste de l'asymétrique? Dans le premier cas, on en a déjà discuté et le Millennium est meilleur dans ce rôle que le RapidSeaGuardian de Thales (à cause de sa cadence de tir). 2 Millennium auraient été sympa (sur les FTI ou même les FREMM ou les Mistral). Plus réalistiquement, je pense qu'on aurait pu attendre 32 VLS A50 et des moyens softkill plus avancés sur cette FTI. Si on était prêt à accepter que la MN sorte un peu de ce qu'elle fait habituellement, on aurait peut-être pu avoir 2 CIWS (Millennium ou RSG peu importe) ou un 127 (et encore, le 127 aurait eu plus de sens sur les FREMM) mais sans plus.
  3. Pas de souci. Cependant, vu que tu t'y connais en camouflages, quelle est l'efficacité du Splinter suédois?
  4. Je faisais juste remarquer que les camo vu sur le VBCI et le Leclerc avaenit un côté Splinter à la Suédoise, laissant penser que quelqu'un frottait les fabriquant de Surströmming dans le sens du poil. Je n'ai pas dit qu'ils allaient en acheter (ou qu'ils en avaient).
  5. mehari

    Le successeur du CdG

    Si le PA2 fonctionne avec EMALS, ce n'est pas un problème vu que c'est électromagnétique. Par contre, qui dit électro-aimant, dit montant dingue de puissance à fournir...
  6. Non, trop visible. Par contre, il suffit de droguer l'accès d'eau et une fois qu'ils sont défoncés, tu leur fais signer (et voter) n'importe quoi. Bien sûr ce plan ne marche pas sur les néerlandais...
  7. Hop! Hop! Hop! Hop! On se calme tout de suite. Les Italiens vont râler. Les deux consuls seront à Rome. Point final. Ou alors à Bruxelles en terrain neutre. Oui mais ça serait contre les constitutions allemandes, belges, espagnoles, italiennes, etc. Tu ne peux pas utiliser l'argument que ce serait conforme à la constitution française alors que ça va à l'encontre de toutes les autres...
  8. mehari

    Le successeur du CdG

    Est-ce que les Brits avaient des bassins correct avant de construire les QE?
  9. mehari

    Le successeur du CdG

    Les Ford compteront "75+" appareils mais ils font 330m de long pour 78 de large (au niveau du pont) avec un déplacement de 100 000 tonnes. Les Queen Elizabeth ont 40 appareils, "extensible jusqu'à 70" et font 280 de long pour 73 de large avec un déplacement de 70 000 tonnes. Il est probable que le PA2 se trouve dans ces eaux là, ce qui représenterait quand même une amélioration par rapport au CdG1... Je ne pense personnellement pas que la France ait la capacité de financer le PA2 comme autre chose que le remplacement du CdG. Sans parler de 2 PA2 (avec ce que ça implique comme Frégate d'escorte, ravitailleur, personnel, etc.)2... Alors si on doit parler en plus d'un navire de 100 000 tonnes... N'oublions quand même pas que le Ford coûtes 10G USD à l'unité. Le CdG a coûté plus de 3G EUR et les QE devraient être autour de 3.1G GBP (6.2 pour le QE et le PoW)... 1 28 à 40 appareils dans un navire de 260m de long par 63 de large avec un déplacement de 42000 tonnes (2000 de moins qu'un America...) 2 Bien sûr, on peut envisager, dans le contexte actuel que l'escorte (ou une partie de celle-ci) des PA français soit faites de navires européens comme les F124, les DZP, les F-100 ou les Orrizonte (qui seront probablement en fin de vie) ou leurs équivalents pour l'ASW. Cependant, en l'absence d'engagement européen concret (et par là, je veux dire traité, UE ou Europe à plusieurs vitesse), c'est une option sur laquelle il ne faut pas trop tabler. Bien sûr si un traité est signé dans 3 ans qui institue ce genre de comportement, c'est envisageable mais dans le cas contraire, il faudra faire comme si la France devait assurer elle-même l'escorte de ses deux PA3. 3 Ma vision de la politique étrangère et des politiques de défense est "espère le meilleur et prépare toi au pire". En l’occurrence, en l'absence de traité, le meilleur c'est l'escorte des PA par des forces européennes et le pire, c'est qu'un jour tout le monde soit trop occupé (ou s'en foutent trop) pour pouvoir escorter le second PA pendant que le premier est indisponible...
  10. mehari

    Le successeur du CdG

    Vu comme ça, ce serait intéressant...
  11. mehari

    LUFTWAFFE

    Mais il ne faudrait pas que les chaînes soient toujours opérationnelles dans les autres pays du consortium EF? Est-ce qu'ils pourraient aussi en profiter pour remplacer leurs Tranche 1 par des T3B? Que comprend (ou comprendrait) cette T3B, au fait?
  12. mehari

    Le successeur du CdG

    Toujours nucléaire? Par contre, j'avais vu que la France avait lancé des discussions pour l'EMALS. http://www.navyrecognition.com/index.php/news/naval-exhibitions/2017/sea-air-space-2017-show-daily-news/5148-future-indian-navy-and-french-navy-aircraft-carriers-likely-to-be-fitted-with-emals-aag.html
  13. Je dois avoir manqué ce post... Qu'est-ce que c'est exactement? Une proposition de remplaçant pour la Karel Doorman? J'ai fait une recherche et je ne trouve pas de correspondance pour l'image (Google a l'air de croire que c'est une FREMM).
  14. mehari

    Le successeur du CdG

    Je ne sais pas non plus mais je ne suis pas expert donc je demande.
  15. mehari

    Le successeur du CdG

    J'aurais bien comparé le QE et le PA2 mais ce dernier devait être à propulsion conventionnelle. On peut essayer de comparer les sous-marin et j'aurais tenté de comparer l'équipage des Suffren et des Shortfin mais on a pas les chiffre pour ces derniers.
  16. mehari

    Le successeur du CdG

    Les QE auront un équipage de moins de 700 hommes, sans compter le personnel dédié au opération aériennes. Est-ce qu'un navire nucléaire demande plus d'équipage qu'un navire classique?
  17. Quel type de missile au fait? Tomahawk? La Suède ne peut pas fournir de missiles de croisière (surtout lancé par sous-marin et encore moins en VLS) et les MdCN ne se lancent pour l'instant pas en VLS sous-marins (je suppose qu'il faut un missile spécial). Donc cette offre est limitée à l'autorisation de l'export par les US de Tomahawk sub-launched aux Polonais. Sinon, le Type 216 incluait aussi ce genre de proposition pour les Australiens mais il est peut-être un peu gros pour la Baltique...
  18. mehari

    Le successeur du CdG

    Donc pour limiter les coûts on construit plus gros... Est-ce que c'est la raison pour laquelle les Brits construisent des QE de 70 000 à propulsion classique, peu armés1 et n'emportant que 40 appareils (extensible mais pour l'instant 40 de prévu)? 1 Par rapport aux autres porte-avions occidentaux d'importance: Les Nimitz sont équipés de 16 à 24 Sea Sparrow et de 3 à 4 RAM ou Phalanx Les Gerald R. Ford seront équipés de 2 lanceurs ESSM (probablement des lanceurs octuples Mk.29), de 2 RAM et 3 Phalanx (+ des M2, etc.) Le Charles de Gaulle est équipé de 32 Aster 15, 2 Sadral et 8 20mm Le futur Trieste (pourtant bien plus petit) qui aura 3 76mm et 3 25mm, avec en plus la possibilité d'avoir 2 lanceurs A50 pour Aster 15/30 et CAMM-ER (apparement les VLS sont récemment passées en FFBNW) En comparaison, les QE n'auront que 3 Phalanx et des 30mm DS30. Pourtant, il n'aurait pas du être trop compliqué d'installé 6 ou 12 lanceurs de CAMM pour fournir un nombre substantiel de missiles à courte portée...
  19. mehari

    Eurofighter

    Je ne connais pas exactement le travail apporté par Airbus ESP dans le consortium. Donc j'ai assumé qu'ils avaient apporté quelque chose. Si c'est effectivement aussi faible...
  20. Je suppose qu'un radar d'engagement est nécessaire par cible. Ce qui signifie que le Shtil peut tirer/demander jusqu'à 3 missiles par cible ou est-ce que je comprends ça mal. 3 missiles pour descendre une cible me paraît quand même beaucoup...
  21. Pour le recrutement, je suppose qu'il serait sage de le faire sur base linguistique. Si je parle français, certifié à un niveau (disons B2 ou plus), je peux intégrer un bataillon parlant français. Après, si je suis bilingue et que je parle aussi allemand ou italien (toujours certifié à un niveau B2 ou plus), rien ne m'empêcherait d'intégrer un bataillon parlant allemand ou italien. Ou alors, on force l'usage d'une langue dans toute l'armée européenne mais ça m'étonnerais que ce soit une bonne idée. Ça m'étonnerais que le Danemark accepte: ils ne sont pas spécialement europhile. Un cas plus probable serait une jonction Benelux - AlleFrance avec un ralliement de l'Italie et ensuite des Ibériques. Si on ne commence pas directement avec tout ceux là vu que ce sont des pays qui ont déjà tablé sur l'Europe à plusieurs vitesses.
  22. Personnellement, je trouve que les deux derniers camos vus sur ce fil donnent l'impression que vous voulez vendre aux Suédois... Mais ils sont effectivement très sympa. Qu'elle est l'efficacité du camo M90 Splinter sur les uniformes?
  23. mehari

    Eurofighter

    Quel est la durée de vie d'un chasseur? 30 ans? 35? 40? Disons 40, grand maximum. Si on fait un Mid-Life Update des premiers modèles, on le fait donc aux 20 ans de l'oiseau. Si on reporte ça sur le Rafale qui est entré en service en 2001, c'est donc d'ici 4 ou 5 ans. Avec des mises à jour continue pour les versions suivantes qui reçoivent un paquet de mise à jour aussi. En attendant, il faut aussi prévoir la suite, parce qu'en 2035, tu te dis qu'il faudrait peut-être songer au remplacement des premiers modèles. Quand on est un pays sans industrie aéronautique importante, tu te contentes de lancer un appel d'offres pour voir les options et tu en achètes un. C'est le cas de la Belgique. À l'inverse, si tu possèdes une industrie capable de produire des chasseurs (et que tu y tiens), tu as deux choix: Acheter l'évolution du chasseur que tu vas jeter Acheter son remplaçant Dans le premier cas, tu te contentes de rester sur tes bases, ça ne coûtes pas cher, que ce soit en développement, en logistique ou autres, vu que tu rachètes globalement le même produit. Cependant, tu rempiles pour 40 ans avec un chasseur entré en service en 2001. Ce qui veux dire que ton nouveau coucou sera à la moitié de sa vie en 2060... Et sortira du service en 2080... Si on suit ce raisonnement, on pourrait se demander pourquoi est-ce qu'on a eu besoin d'un Rafale à la base? Pourquoi n'aurait-on pas pu juste faire des nouvelles versions de Mirage 2000 au fil des ans et continuer jusqu'en 2150. Parce qu'à un moment ton avion devient dépassé et qu'il faut le remplacer... On a donc la seconde option, développer un nouvel appareil. Quel est la durée de développement d'un chasseur? Si on prends les exemples connus que sont le Rafale, l'EF-2000, le F-22 et le Grippen on constate les choses suivantes Le développement du Rafale a commencé en 1985 avec la séparation entre la France et le reste du groupe FEFA. À noter que la France parlait d'un appareil en complément du 2000 dans les années 70, qu'elle avait lancé le développement d'un ACT92 en 78, annoncé la construction d'un démonstrateur en 82, commencé la construction du démo en 84 et celui-ci à volé en 86, c'est le Rafale A. Temps de développement: 16 ans sans compter le développement de l'ACT 92. L'Eurofighter a aussi commencé en 1985 (avec études antérieures) et est entré en service en 2003. Temps de développement: 18 ans. La RFP US pour l'ATF a été lancée en 1986. Le F-22 est entré en service en 2005. Temps de développement 19 ans. Les études gouvernementales pour le Gripen ont commencé en 1979. L'appareil est mis en service en 1997. Temps de développement: 18 ans. On a donc entre 15 et 20 ans de développement. Si on considère qu'on remplace la première tranche d'appareils par le nouveau avec une durée de vie de 40 ans, ça signifie que le nouveau chasseur doit être prêt en 2041. Avec un développement de 15 ans (un minimum), il faut avoir lancé le développement en 2025. Dans l'idéal, il faudrait que ce développement soit lancé ou préparé quelques années avant. Soit entre 2020 et 2025, soit dans 2 ans et 7 mois... Vous avez l'air, pour certain, considérer une chose: le Rafale est le meilleur avion de combat au monde, insurpassé, insurpassable et à l'abri des ravages du temps. Je ne peux pas me prononcer sur les deux premiers mais les deux derniers sont absolument faux: le Rafale sera surpassé et il sera obsolète. Et vous oubliez aussi deux ou trois trucs: Il a fallu remplacer les Mirage III, IV, V, F1 et 2000, le Super-Étendard, le F-14, le F-4, le MiG-19 et le F-104 (pour en prendre quelques-un au hadsard), il faudra remplacer le Rafale Le Rafale n'est pas jeune. Son démonstrateur a volé en 1986. Le premier Rafale entré en service a déjà 16 ans. Le développement d'un chasseur prends du temps. Et ça ne se compte pas en années mais en demi-décennies.
  24. mehari

    Eurofighter

    Quelles seraient les retombées en Belgique de l'achat d'un Rafale? C'est vrai qu'ils connaissent déjà le F/A-18 de base... mais il a tendance à se faire retirer des offres en faveurs du F-35... Pas exactement, la Belgique a acheté des F-16 qui ont été livrés entre 79 et 85 avec un complément livré en 1991. Si on suppose que seuls les avions livrés en 91 sont en service (ce qui est faux), ces avions auraient maintenant 26 ans. Or certains des avions en service en Belgique appartiennent à la première commande, ce qui leur donne un age de 31-32 ans. Il est donc temps de les remplacer. En Allemagne, le Tornado est arrivé à partir de 79 aussi. Je n'ai pas la date de livraison du dernier mais envisageons que ça a été fait entre 85 et 91 (comme la Belgique), les appareils les plus jeunes ont donc entre 26 et 32 ans ce qui signifie qu'ils approchent aussi de la date limite. Enfin, les Espagnols ont 84 EF-18A+/B+ livrés entre 85 et 90 et ayant donc entre 27 et 32 ans. Même constat. Par ailleurs, les Finlandais ont acheté des F-18 entre 95 et 2000 et ont lancé l'appel d'offre pour un remplacement autour de 2025. Donc, oui, il faut remplacer ces appareils et oui, c'est maintenant. Je n'ai pas dit ça. Le lancement du développement de ce que j'appelle EU-F-X devra être lancé autour 2025. À ce moment là, les premiers Rafales auront 24 ans (et les premier Typhoon un peu moins). Le développement d'un chasseur prends du temps. Beaucoup de temps. Il ne s'agit pas de "perdre le Rafale" mais de penser à sa succession. Et, tu peux dire ce que tu veux à propos de la situation actuelle de la France, le premier Rafale est déjà à la moitié de sa vie. En concevoir un eux-mêmes? Ils n'ont pas le temps (ou les capacités et fonds) de concevoir un appareil complet à temps. En attendant, ils sont condamnés à acheter sur étagère et espérer des retombées économiques/industrielles. Avec un Rafale par exemple... Question de point de vue... Pourtant, c'est avec ça que l'Espagne est entrée dans le consortium Eurofighter.
  25. mehari

    Eurofighter

    Normalement, les espagnols auraient du avoir 19 T1, 34 T2 et 20 T3A (soit 73 appareils). D'après ce que je lis, seuls 61 ont été livré mais je ne sais pas exactement quels sont les modèles concernés. Sinon, ils ont aussi des EF-18A+/B+ (équivalent au F/A-18C/D) livrés au cours de la seconde moitié des années 80. Ceux-là sont à remplacer bientôt. À ce moment, ils auront trois options: Acheter des F-35 et remplacer leurs Harrier par des -35B en même temps. Acheter des Rafales en même temps que les Allemands (et les Belges) et essayer de se placer pour un consortium tri-partite pour l'EU-F-X1 avec leur branche d'Airbus Tout remplacer (les 84 E-Hornet) avec des Eurofighter T3A mais même les Allemands ne semblent pas prêts à faire ça. La première option coûte cher (et ils ne sont pas spécialement en bonne santé) mais leur permettrait de garder une aéronavale (chose que les deux autres ne peuvent offrir) tout en faisant comme les Italiens. À l'inverse, les deux autres sont européens et ont une chance d'impacter favorablement sur leur industrie. 1 Remplaçant du Rafale et de l'Eurofighter.
×
×
  • Create New...