Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

mehari

Members
  • Posts

    4,175
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Everything posted by mehari

  1. Je suis d'accord. La disparition des financements britanniques à l'UE va être compensée par la disparition des programmes d'aides de l'UE à la Grande-Bretagne. Ainsi, toutes le bourses accordées aux étudiants britanniques vont disparaître. Les fonds de recherche également. Même chose pour les aides européennes au développement, les soutiens à l'agriculture (le Pays de Galle survit quasiment grâce à ces deux dernières). Au total, ça fait énormément de chose que la Grande-Bretagne va devoir payer d'elle-même.
  2. C'est moi ou ils ont dit qu'il y aurait des SM-2 sur les F-110? Parce qu'avec seulement 16 VLS, ce serait pas un chargement un peu léger? Si on les suit, la F-110 est censé avoir un rôle AAW limité mais il lui donne du SM-2. Il n'y a pas contradiction?
  3. En Europe, ça ne fait aucun doute. Cependant, la position des gouvernements belges successifs a toujours été ceci: http://i.imgur.com/Pvlq8u9.png Par le passé, il y a bien eu des manifestations de pacifistes ou d'anti-nucléaires devant la base de Kleine Brogel mais la dernière remonte à 2010. Du côté du politique, on évite d'en parler à part pour Écolo (coté francophone en tout cas. Ça doit être la même chose côté néerlandophone). Cela vient du fait que les différents gouvernements en place depuis des années ont toujours été soit socialistes, soit chrétiens-démocrates, soit libéraux (tout le temps une combinaison de ceux-là) et les familles politiques ayant le rôle principal ont toujours toléré la présence de ces bombes. Autrement dit, il serait mal vu qu'un de ces partis retourne sa veste et annonce qu'il est contre la présence de ces bombes dont ils ont toujours refusé de confirmer l'existence. Même Écolo est en mauvaise posture sur ce point puisqu'ils ont effectivement participé (une fois) à un gouvernement en tant que faiseurs de rois (en apportant le siège manquant à la coalition socialistes-libéraux), mais en tant que parti traditionnellement d'opposition, ils sont les mieux placés pour en parler. En résumé, tout les partis sont liés par leurs déclarations antérieures et la majorité de la société civile s'en fout un peu, sauf pour Écolo et les pacifistes.
  4. On notera aussi que la Livre supporte plutôt bien l'annonce (elle est même en hausse par rapport à l'EUR) et compte tenu de la sortie annoncée du Marché Unique qui leur ferait perdre leur passeport financier. Si on en croit La Libre Belgique, cette montée de la Livre Sterling est due à l'annonce par May du fait que l'accord final serait voté par le Parlement. Autrement dit, ils savent qu'ils auront la possibilité de faire du lobbying auprès des MP britanniques pour rejeter un accord ne mentionnant pas leur passeport. Si, en plus, on tient compte du fait que la justice britannique doit bientôt statuer sur le rôle du Parlement britannique après un premier avis favorable au contrôle parlementaire, ils doivent être en train de penser à faire pression sur le Parlement pour influer sur les négociations. D'un autre côté, je suppose que c'est du à la fin de l'incertitude (nous savons tous à quel point les marchés détestent l'incertitude): les milieux financiers britanniques savent désormais à quoi s'attendre...
  5. Discours de Theresa May en Live sur Euronews pour l'instant: http://fr.euronews.com/live
  6. Ils avaient demandé la même chose à l'UE. Qu'ils demandent la levée des sanctions, soit. Qu'ils demandent le remboursement des pertes engrangées par ces sanctions, c'est osé mais passons. Après tout, si le jeu en vaut la chandelle, pourquoi pas? Mais qu'ils demandent le remboursement des pertes qu'ils se sont auto-infligés... Ce que je note surtout dans les dernières déclarations de Trump, c'est qu'il semble prêt à appliquer le traitement chinois aux voitures allemandes (et on sait à quel point les Allemands aiment leurs bagnoles1) pour le simple fait que Chevrolet n'est pas présent en Europe (alors que GM a retiré Chevrolet d'Europe au profit de son autre marque: Opel). Est-ce qu'il pense vraiment ce qu'il dit? 1http://i.imgur.com/QOjfDrR.png
  7. Le consensus général semble être que le CAMM-ER fera l'objet, comme son parent, d'une version terre et d'une version mer (la version air me semble improbable par contre). Ainsi navyrecognition annonce que le CAMM-ER rentrera dans les SYLVER A50 des PPA1. De même, il semble être annoncé sur le Trieste. Je sais mais ça ne devrait pas poser de problème. Voilà ce que @Gaspardm avait noté dans le fil FTI. Personnellement, je pense que son raisonnement tient la route. Je sais que tu as formulé l'opinion contraire plusieurs fois par le passé et, si tu as une source qui confirme tes dires, je serais heureux de la voir. Cependant, en attendant, je vais suivre le consensus général qui dit que le CAMM-ER rentre par groupe de 4 dans un SYLVER. 1http://www.navyrecognition.com/index.php/news/defence-news/2016/september-2016-navy-naval-forces-defense-industry-technology-maritime-security-global-news/4364-dcns-to-supply-the-sylver-a50-vertical-launch-systems-vls-for-italian-navys-ppa-patrol-vessels.html
  8. Ça doit être pour ça qu'ils développent le CAMM-ER. Avec des CAMM-ER, ils peuvent remplacer les Aster-15 et avoir une configuration du style 16 CAMM-ER, 6 Aster 30, 6 Aster 30 Block 1 NT ou un 16-8-4.
  9. Ça montre surtout la faiblesse de leur situation. Pour limiter les dommages à son économie, l'UK a besoin de rester dans le marché unique car la sortie pourrait avoir de lourdes conséquences et le secteur financier (qu'on sait tous très important Outre-Manche) et les marchés ne pardonneraient probablement pas une sortie de ce Marché, sans compter les multiples entreprises qui ont prévenu que la sortie de ce Marché rendrait leur établissement ou maintien au UK moins intéressant qu'un établissement en Europe continentale (de l'Est ou de l'Ouest). Par conséquent, elle doit faire son possible pour maintenir le passeport européen de ses banques et la liberté de circulation de ses produits. Une taxation des produits britanniques à leur entrée dans l'UE pourrait les rendre bien moins attractifs aux yeux des citoyens européens. De l'autre côté, elle doit satisfaire son électorat qui voulait sortir de l'UE pour récupérer "350M £ par semaine pour le NHS1", sa souveraineté pour ne plus avoir à dépendre de réglementations votées à Bruxelles et stopper le flux d'immigrants, venant autant de l'extérieur de l'UE2 et de l'intérieur de celle-ci. Cependant, les Européens ont d'ors et déjà annoncé que les 4 libertés de circulations étaient indissociables de l'accès au Marché Unique. Par conséquent, ça signifie que les travailleurs de toute l'Union seraient libre de se déplacer et d'aller travailler au UK sans aucune restriction3. Autrement dit, pas de contrôle de l'immigration de l'UE. De même, si le Royaume-Uni reste dans le Marché Unique, il doit continuer à payer des frais à l'Union et ceux-ci ne sont pas nécessairement inférieurs à ce que l'UK payait avant4. Enfin, le retour de la souveraineté serait tout à fait relatif. Certes, l'UK ne serait plus obligé de suivre une politique étrangère ou de défense commune (ce qu'elle ne faisait pas de toute façon avant) et sera libre de faire ce qu'il veux dans plusieurs domaines mais Londres sera obligée de faire appliquer toutes les réglementations européennes relative au Marché Unique. La différence avec ce qui se faisait avant? C'est simple: maintenant, ils ne pourront plus les voter car ils n'auront plus de représentants au Conseil et au Parlement. Autrement dit, le moyen le plus simple pour satisfaire les promesses électorales et donc ce pour quoi les électeurs ont voté (immigration principalement). Le Royaume-Uni doit quitter l'UE et le Marché Unique. Autrement dit, avec la position officielle de l'Union Européenne qui est en gros "On veut bien vous proposer le deal norvégien avec quelques modifications mineures si vous les êtes prêt à offrir quelque chose de vraiment intéressant. Sinon c'est rien.", le gouvernement May a le choix entre satisfaire la City (et limiter les dégâts) et satisfaire les électeurs (et risquer beaucoup). Du coup, ils essaient désespérément de trouver une solution médiane mais se heurte au refus de l'Union qui dit "Pas de Marché Unique sans le respect plein et entier des 4 libertés". Dernier recours, menacer de baisser tellement les taxes sur les sociétés que les pénalités à l'entrée dans l'Union n'auront au final aucune influence. C'est ce changement de modèle dont ils parlent, @Alexis. En gros, ils sont prêts à risquer une guerre commerciale pour obtenir ce qu'ils veulent. Cependant, à ce petit jeu, l'Union pourrait aussi décider de, vu que l'UK menace de dumping fiscal, il faut contre-balancer ce dumping en taxant plus ce qui vient du Royaume-Uni... A mon avis, cette position montre surtout à quel point ils sont désespérés. Certes, l'UK garderait son accès commercial à l'UE mais les règles de l'OMC sont infiniment moins favorables que celles de l'UE... Et le temps qu'ils réalisent ça et qu'un avantage se paye, la chute risque d'être dure. Comme je l'ai dit plus haut, ils sont dans une position impossible. Et d'ailleurs, les marchés n'ont pas l'air d'être rassurés par les déclarations d'Hammond et ont fait leur troisième baisse soudaine depuis le 8 janvier. Comme je l'ai dit, la chute risque d'être dure... 1 Ils ne paient pas la moitié de ce montant à l'UE. Pourtant le NHS a désespérément besoin d'argent. 2 Qu'ils n'acceptent de toute façon pas... 3 Il n'y a pas si longtemps (juste après le Brexit), une étude avait demandé aux Brits si ils pensaient que se déplacer et pouvoir aller travailler dans n'importe où dans l'UE sans restrictions était normal. Une majorité (ou presque) avait répondu "oui". Quand on leur a demandé si il était normal qu'un citoyen de l'UE ait se même droit au Royaume-Uni, ils étaient cependant beaucoup mois nombreux à répondre oui... 4 C'est selon le Guardian. Voici l'article: https://www.theguardian.com/politics/2016/dec/01/can-the-uk-adopt-the-norway-model-as-its-brexit-solution
  10. Dépendant du chargement, certaines frégates russes (Admiral Gorshkov) peuvent embarquer 16 P-800. Dans le même style, les MEKO algériennes embarquent 16 RBS-15. D'un autre coté, dit toi que quelqu'un a été suffisamment déterminé pour tirer 4 et peut-être 6 missiles depuis des batteries côtières sur un DDG-51. Considérant le chargement potentiel de ces navires, c'est assez vain et suicidaires (parce que si le DDG-51 n'est pas chargé à bloc de SAM, c'est qu'il a un paquet de Tomahawk prêt pour la riposte). Le but n'était probablement pas de détruire le DDG mais de l'inquiéter. Cependant, si quelqu'un d'assez déterminé pour tirer 4 ou 6 missiles vers un DDG-51 juste pour l'inquiéter se mettait en tête de détruire une FREMM, ça ne m'étonnerais pas qu'il se lâche sur le nombre de missiles.
  11. En théorie oui. Mais, si je suis le cas de figure repris ci-dessus, il semblerait que le Mason ait lancé un SM-2 par missile (soit 2) et un ESSM. Je suppose que le raisonnement était que les SM-2 ont une bonne chance d'intercepter au moins un missile et que l'ESSM peut-être redirigé sur celui qui rate. Ce raisonnement ne marche que si les deux missiles viennent de la même direction.
  12. Regardons un peu... Je pense qu'il voulaient dire le seul à tremplin à pouvoir embarquer des chasseurs lourds... Parce que sinon... Le F-14 a la même masse max au décollage de us que le Su-33 et le Super Hornet a une masse max au décollage de 3000 tonnes de moins mais une capacité d'emport d'une tonne et demi de plus. De même, je suppose qu'ici, Sputnik a voulu dire "parmi ceux actuellement en service"... Ou alors, il fallait supprimer "pouvoir". A partir de quand est-ce qu'on dit qu'un chasseur est "lourd"? Il a probablement plus pris de la place qu'autre chose. En même temps, l'espace aérien et maritime est assez encombré dans le coin... Entre les groupes français, russes et américains, plus les forces de la Coalitions... Ceci dit, ce serait drôle de voir la réaction russe si les groupes aéronavals américains venaient croiser simultanément en Mer Noire, de Norvège, de Barents et de Bering, au large des Kouriles et du Kamtchatka, un ou deux LCS (une fois qu'ils auront été équipés en AShM) voire un DDG-51 en Baltique et les Charles de Gaulle et Reine Elizabeth quelque part au milieu. D'ailleurs, depuis quand est-ce que les Nimitz piétinent en Méditerranée Orientale? Les US ont eu des problèmes dans leurs frappes depuis leurs GAN? Ils essaient de se dédouaner et de dire que ce genre d'incidents est inhérents à la condition de porte-avion mais il s'agit quand même d'atterrissages ratés.. Si j'en crois Defence-Blog, le Su-33 s'est crashé après avoir manqué les brins pour la deuxième fois consécutive par temps calme et le MiG s'est aussi crashé à l'atterrissage, pendant la phase d'approche. J'ai aussi retenu: Le simple fait que le navire était correctement approvisionné semble être digne d'intérêt et est marqué en grand. C'est exceptionnel dans la Marine Russe? Les missiles Tor n'auraient apparement qu'un diamètre de 3cm et ne seraient pas guidés... Félicitations, ces trucs sont moins gros qu'une Hydra 70. Il y a quelques exagérations ou formulations incorrectes en ce qui concerne l'armement. Le navire embarque bien 12 P500. C'est inhabituel pour un PA mais ça viendrait du fait que les Russes ne verraient pas leur aviation comme un moyen de projeter de la force mais simplement de protéger leurs navires. Dans ce sens, c'est le PA qui projette, grâce à ces missiles. Ainsi, celui qui a longtemps été le seul chasseur aéronaval russe, le Su-33, ne possède que de R-27/AA-10, des R-73/AA-11, des bombes et des roquettes et n'a jamais reçu les nombreux missiles anti-navire russe comme le Kh-35/AS-20, Kh-31/AS-17 ou Kh-59(M)/AS-13(18). Le plus récent MiG-29K est cependant capable de tirer les Kh-31 et -35. Cependant, l' A.K. n'embarque pas "24*8 Kinjal, 192 9M330-2, 8 Kortik et 256 9M311-1". Le Kinjal n'est pas un missile mais un système, lançant le 9M-330. Il s'agit en fait du système Tor navalisé. Le Kortik est le nom de la composante missile du CIWS Kashtan qui combine 8 missiles avec 2 canons rotatifs à 6 tubes de 30mm (celui de l'AK-630) et 24 missiles de réserve (en plus des 8 installés). Les missiles sont ceux du SPAAG Tunguska, les 9M311-1. Ces deux systèmes se marchent un peu sur les pieds cependant. En effet, le 9M330 a une portée de 12 km et le 9M311 a une portée de 8-10 km avec en plus le même mode de guidage, à peu près la même vitesse (50 m·s⁻¹ de différence) avec au final juste une grosse différence dans la masse (le 9M330 pèse le triple du 9M311) et le plafond (6000 contre 3500). En gros, ils sont quelque peu redondant... Ça dénote peut-être un manque de confiance dans un de ces systèmes ou une répartition des tâches: les avions pour les 9M330 et les missiles pour les 9M311. Pour le reste, 6 CIWS AK-630 (le Phalanx ou Goalkeeper russe) et 8 Kashtan peut paraître beaucoup (voire énorme) du point de vue des standards occidentaux (ou le nombre de CIWS oscille entre zéro1 (France) et cinq (classe Ford US)) mais les Russes aiment beaucoup leurs CIWS et en ont généralement un grand nombre sur leurs navires2. Et les mortiers ASW sont aussi très fréquents sur les navires russes. 1 Deux si on compte les lanceurs Sadral comme des CIWS. Par contre, le Charles de Gaulle emporte aussi 32 Aster 15 pour sa protection. 2 Là où une Udaloy I emporte 4 AK-630 (et une Udaloy II 2 Kashtan), les US se contentent de mettre un Phalanx sur une partie seulement de leurs Arleigh Burke (depuis 2000).
  13. C'est ce qu'on faisait avec nos F-16 donc... Mais de fait, tu as raison.
  14. Oui mais si tu as deux attaquants, il te faudra deux missiles.
  15. Si ça marche se serait sympa mais je pense que ce serait moins cher d'avoir l'adaptation de la B61 sur Typhoon que de redesigner un Taurus (sauf si le volume occupé par l'ogive est supérieur à celui de la B61 ou est facilement transformable). Le Jigsaw ou juste la cocarde? ^^
  16. Preuve si il en faut que ce pays n'a pas besoin de gouvernement pour fonctionner... Les mauvaises langues diront même que la Belgique n'a jamais été mieux dirigée que pendant ces quelques 500 jours sans gouvernement... ^^
  17. Oui mais il faudrait un propulseur commun et des surfaces de contrôle commune, etc. Ce que tu proposes, c'est presque qu'il n'y ait qu'un AAM dans toute l'Europe et que le client choisisse son propulseur, son guidage, sa tête, etc. De plus, il n'y a aucun intérêt a avoir un même diamètre pour et, disons, le CAMM ou le MICA pour s'échanger les têtes si ils sont de fabricants différents. Cependant, ce qu'on pourrait avoir, c'est une interface commune avion-missile et des lanceurs communs (ce qui existe déjà) ainsi qu'une intégration des missiles dans les différents appareils européens (pour permettre un plug-and-play du missile avec l'avion) mais c'est plus cher. Maintenant, au sein d'un seul fabricant, il est vrai que ça aurait pu être utile. En fait, ils auraient pu s'arranger pour que le CAMM soit l'évolution d'un missile existant... Mais c'est déjà le cas. En effet, il y a une erreur dans tes données: l'ASRAAM a un diamètre de 166mm comme le CAMM. Ça vient du fait que la cellule du CAMM est une évolution de celle de l'ASRAAM.
  18. Dernier paragraphe: http://airrecognition.com/index.php/archive-world-worldwide-news-air-force-aviation-aerospace-air-military-defence-industry/global-defense-security-news/global-news-2016/december/3179-belgium-luxembourg-and-netherlands-sign-common-airspace-policing-final-act.html
  19. Protection du territoire national plus désormais celui des Pays-Bas et du Luxembourg et peut-être bientôt une partie de celui de la France, Baltic Air Policing (dont nous sommes un des plus gros contributeurs avec 6 déploiements, derrières l'Allemagne (10) et à égalité avec la France et la Pologne), missions OTAN en Afghanistan, Lybie, coalition en Syrie et Irak, (permanence nucléaire)1, défilé du 21 juillet, etc. En théorie, le F-18 pourrait aussi entrer dans la compétition et le Typhoon pourrait également emporter des B-61 (ce qui va probablement se faire vu que les Allemands pourraient avoir besoin d'un remplaçant au Tornado pour emporter la B61). 1http://i.imgur.com/Pvlq8u9.png
  20. Tu as une source ou est-ce que c'est une supposition? Parce que si c'est le dernier cas, permet moi d'en douter. Les diamètres des missiles sont assez différents en terme de diamètre (on parle de 2cm soit 11% du diamètre de l'Aster) et la tête aura besoin d'être miniaturisée pour pouvoir être adaptée. Cependant, il n'est pas impossible que le MICA-NG-EM reçoivent un radar en bande Ka.
  21. Je t'avouerai que je ne connais pas grand chose au sujet des propulsions maritimes. J'ai juste noté la similarité et continué.
  22. J'ai mis une bibliographie! C'est en bas: "Source: Wikipedia..." ^^ En gros, j'ai juste mis des espace après chaque donnée pour arriver à la colonne suivante. C'est vrais que sur ce point là. Cependant, je doute que la qualité de la nourriture sur les navires Français soit extraordinaire. Je n'ai pas d'expérience militaire ou maritime mais il me semble qu'on finit vite par ne manger que des conserves... Je suis d'accord. Les incidents récents dans le Golfe Persique montrent qu'un grand nombre de SAM est important. L'USS Mason c'est retrouvé deux fois (peut-être trois) sous le feu de missiles (probablement Houthis) dans le Golfe. Sur la première, il a tiré 2 SM-2 et 1 ESSM contre 2 missiles et la US Navy ne sait même pas si elle a touché les missiles ou si ceux-ci se sont crashés en mer. A la deuxième, on ne connait pas le nombre de missiles tirés mais sur les deux missiles attaquant, un a été touché (à 13 km donc probablement par un ESSM) et le sort de l'autre n'est pas certain (touché ou crashé). Le Mason a également tiré ses contre-mesures dans ce qui aurait pu être une troisième attaque. Ce qui est alarmant, c'est que là où un DDG-511 possède une ample réserve de 96 VLS2, une FREMM ne possède que 16 Aster 15 pour se défendre. Alors certes, un Aster est théoriquement bien plus performant qu'un SM-2 ou un ESSM grâce à son PIF-PAF et son radar actif (ce qui donne une forte probabilité de succès en un coup), il faudra toujours tirer deux missiles pour contrer deux assaillants. Et si une FREMM s'était retrouvé dans ce cas de figure, elle aurait du tirer 4 Aster 15, soit un quart de son stock. Elle aurait même du lancer 6 missiles si la troisième attaque était confirmée et continuer avec un stock très diminuer de 10-12 missiles. Si quelqu'un voulait vraiment la descendre, il lui suffit de tirer 17 missiles. Si quelqu'un veut faire pareil avec une Type 26... Même en supposant qu'on tire 2 missiles par attaquant (3 par deux attaquant pour rediriger le troisième missile vers le raté), il faudrait 25 AShM, ce qui est déjà plus3. En revanche, avec des CAMM-ER, 4 ou 6 tirs ne représentent rien sur un stock de 64... De même, si les FREMM italiennes utilisent une combinaison de -15 et de -30 dans 16 VLS (probablement 8 et 8), comme le feront les FTI à l'avenir, le remplacement du -15 par un CAMM-ER permettrait de passer à une configuration 32 et 8 si ils gardent le même nombre de -30 ou une configuration 16 et 12 pour équilibrer. Et même si les DDG-51 ou Type 26 arrivent à cours de SAM, elles ont toujours leurs CIWS en tout dernier recours. Si une FREMM a tiré ses 16 missiles... Il ne lui reste que ses leurres et brouilleurs qui sont supposés tellement bon qu'ils justifiaient l'absence de CIWS. Je trouve personnellement cette attitude imprudente dans le sens où les DDG-51 et les Type 26 sont/seront aussi équipés de brouilleurs et de leurres mais équipent quand même des CIWS. ça montre une très grande confiance de la Marine Française vis-à-vis de ses Aster, brouilleurs et leurres. Cependant, cette confiance ne doit pas se faire au détriment du principe de précaution.4 C'est possible mais ont partira alors sur un nouveau missile. Certains ont mentionnés le fait que le MICA-NG pourrait peut-être avoir des ailerons adaptés mais ce n'est à mon sens pas le but du programme (vu que la France ne considère le MICA que comme un AAM. Cependant, il faudra un jour que la France remplace ses Crotales et il faudra voir ce qu'elle choisira à ce moment là) et donc pas la priorité. De plus, il faudrait que ce VL MICA-NG possède une solide portée à même de battre le CAMM-ER. Où alors, il conserve les même dimensions que l'ancien MICA et est dans ce cas plus dirigé vers des navires embarquant des A35 ou des VLS de ce style. Économiquement parlant, il serait plus intéressant de garder le MICA en AAM, de le transformer en BVRAAM intermédiaire modulaire en augmentant sa portée pour avoir un truc dans le style du R-27/AA-10 (avec différents guidages) et d'acheter le CAMM-ER que les Italiens auront financé à notre place, les coûts d'intégration seront de toute façon les mêmes sur FREMM-FR et FTI si on doit mettre un VL MICA-NG ou un CAMM-ER (et l'Italie paiera probablement elle-même les coûts de l'intégration sur Horizon à l'avenir). D'un autre coté, il n'y a pas de corrélation entre le fait de vendre une frégate et le fait qu'il n'y ait pas de quad-pack sur les missiles. Grâce aux VLS, SYLVER ou Mk.41, c'est à l'acheteur de choisir le missile parmi l'offre. Par exemple, la Malaisie a acheté le MICA avec le Gowind et a mis 16 VLS sur ses SGPV mais avec des CAMM, le pays pourrait avoir 64 missiles sur ses SGPV, ou diminuer drastiquement le nombre de VLS (un seul A35 de 2×2 permet d'avoir 16 CAMM). De même, si Singapour remplaçait tout les Aster 15 de ses Formidable par des CAMM-ER, ils auraient 128 missiles... Ou alors, ils pourraient se permettre d'avoir moins de VLS ou d'utiliser leurs VLS à d'autres choses (Aster 30 si ils décident de transformer certaines A43 en A50 par exemple). Cependant, le quad-pack est surtout un argument de vente pour le missilier (le CAMM est déjà vendu au Chili, à la Grande-Bretagne, à la Nouvelle-Zélande, au Brézil5, à l'Italie (ER) et possiblement à l'Espagne (ER)6, ce qui est déjà plus que le nombre d'acheteur du MICA VL pour navire (Egypte, Indonésie, Malaisie et Singapour)) et la disponibilité de ces missiles est un argument de vente pour DCNS et ses SYLVER. Les FREMM ont un rayon d'action de 6000 nautiques et la Type 26 aurait un rayon d'action de 7000 nautiques. Cependant, je ne pense pas que les Italiens soient à la source de la différence de rayon d'action. En effet, les FREMM-FR et -IT sont assez différentes. Elles ont des déplacements, longueurs, largeurs, propulsions et rayons d'action différents. En fait, les FREMM-IT ont un rayon d'action de 6700 nautiques. Il faudra cependant que tu demandes à quelqu'un d'autre pourquoi la Marine Française a fait ces choix et quelles sont les différences entre les navires mais ces différences doivent être à l'origine du prix des FREMMs. 1 La Classe Arleigh-Burke, le destroyer américain. DDG-51 est le code du premier de la série. 2 À répartir entre SM-2, SM-3 (pour les Aegis), ESSM (en quad-pack), ASROC, Tomahawk et bientôt LRASM/VL-JSM (dépendant de qui gagne l'OASuW Increment 2) et SM-6 3 En n'oubliant pas que le CAMM est peut-être plus efficace et qu'il ne faut probablement qu'un seul missile par attaquant. 4 Et ce principe veut qu'il n'y a pas de "trop de couches de défense" et donc on rajoute des CIWS. Sans compter que certains peuvent aussi remplacer l'artillerie secondaire et ne sont pas forcément trop compliquer à installer, comme je le mentionnais dans mon post précédent. Basiquement, le Millennium pèse 3300 kg max et s'installe juste en fixant sur une plateforme, sans pénétration du pont requise. Un système très (très très) similaire est utilisé pour le MANTIS et a été monté sur l'APC Boxer. 5 Les Marines Brésiliens ont aussi acheté le CAMM-L qu'ils comptent apparemment adapter dans leurs MLRS Astros II. 6 À confirmer. Si c'est vrai, ça signifie que l'Espagne s'éloigne de l'ESSM et potentiellement de l'armement américains qu'elle utilise pourtant massivement (tout l'armement des F-100 est américains (sauf le CIWS qui est supposé être un Meroka mais qui n'est pas installé).
  23. Pourquoi est-ce que Dassault refuserait qu'on mette des B61 sur le Rafale? C'est pas comme si il n'y avait pas déjà des bombes nucléaires sur le Rafale... Où alors c'est parce qu'elles sont américaines?
  24. Voilà une sorte de tableau comparant les missiles (C'est 48 CAMM sur les Type 26, au fait): Missile CAMM CAMM-ER Aster 15 VL MICA ESSM Pays UK Italie Italie/France France USA Masse 99 kg 160 kg 310 kg 112 kg 280 kg Longueur 3,2 m 4 m 4.2 m 3,1 m 3,66 m Diamètre 166 mm 190 mm 180 mm1 160 mm2 254 mm Portée <1 - 25+ km3 <1 - 45+ km 1,7 - 30+ km ? - 20 km ? - 50+ km Altitude ? ? 0 - 13 km 0 - 11 km ? Vitesse Mach 3 Mach 34 Mach 3.5 Mach 3 Mach 4+ Guidage Radar Actif Radar Actif Radar Actif Radar Actif (/IR)5 Radar Semi-Actif Quad-Pack Y (ExLS, SYLVER, Y (SYLVER, Mk41) N N Y (Mk41) Mk41) Ce que ce tableau ne montre pas, c'est que, parmi tout les missiles montré ci-dessus, l'Aster 15 possède la meilleure maniabilité grâce au système PIF-PAF6. De plus, il a l'avantage de posséder un grand nombre de part en commun avec l'Aster 30. En gros, le CAMM est moins capable que l'Aster 15 mais emportable en grand nombre grâce à ses dimensions. Si on devait remplacer les Aster 15 des FREMM, il serait plus sage d'y mettre le CAMM-ER qui rentre dans les même VLS, est emportable en plus grand nombre et possède une meilleure portée (au détriment de la vitesse et la maniabilité). Le CAMM est surtout destiné aux petites VLS (A35 par exemple) et à ce titre ressemble plus au MICA VL (avec un avantage à la portée et la possibilité d'être quad-pack en plus) Je ne saurais pas dire si l'Artisan 3D est moins bon que l'Herakles. Il a une portée inférieure (de 50km) mais serait capable de tracker 900 cibles en même temps (contre 400) et des cibles de la taille d'une balle de tennis naviguant à Mach 3. Sinon, le sonar est le même (CAPTAS 4 appelé "Sonar 2087") ainsi que la propulsion (CODLOG) et la vitesse (26+ nœuds et 27+ pour la FREMM). Pour ce qui est des différences notables, la Type 26 est plus grosse (900 t de déplacement en plus) et possède un meilleur rayon d'action (1000 nautiques de plus). Ceci dit, revenons en aux armements: comme tu l'as noté, la Type 26 possède 48 SAM contre 16 pour la FREMM. Si on passe sur le fait que le CAMM est inférieur à l'Aster 15 (ce missile n'a à mon sens rien à faire sur une frégate (surtout de cette taille) mais aurait plus sa place sur une corvette ou une frégate de petite taille7), on notera surtout que ce surnombre est principalement du au fait que le CAMM rentre par groupe de 4 dans les VLS, or la France n'a pas de missiles capable de faire cela. L'Italie en revanche, qui développe le CAMM-ER en remplacement de ses systèmes SPADA pourrait remplacer ses Aster 15 par des CAMM-ER mais il reste à voir si la France va suivre... La deuxième chose que tu as noté c'est le nombre de Mk.41: 24. Ça représente 8 VLS "strike length" de plus que les FREMM. Mais voilà, les T26 manquent de deux choses: des AShM et des torpilles (ce qui peut-être un problème pour l'ASW). Ce qui signifie qu'en pratique les 24 Mk.41 ne seront jamais remplies par 24 Tomahawk mais plus probablement par 8 AShM VL8, X ASROC9 et 16-X Tomahawk. Ils peuvent évidemment faire sans les deux premiers mais c'est courir le risque de se retrouver un peu nu10... Pour ce qui est des CIWS, c'est le grand mystère français... L'Italie achète des CIWS (de 76mm) sur ses FREMMs. Les Pays-Bas ont des Goalkeeper. Les Allemands ont des RAM (2 par navire). Les Danois ont des Millennium. Les Espagnols et les Norvégiens n'en ont pas mais ont de la place prévue pour (au cas où...). La France? Non. C'est pas que c'est compliqué pourtant. Un Millennium, c'est un canon Oerlikon de 35mm qui tire des munitions AHEAD à 1000 RPM, peut aussi servir d'artillerie secondaire et ne demande pas d'installation particulière: il suffit littéralement de poser le machin sur une surface pouvant supporter 3300 kg et de le connecter au navire. La dernière fois que j'ai demandé sur le forum, on m'a répondu que c'était une question de doctrine. 1 Plus booster et plus ailerons non repliables. Je recommande que tu regardes l'image de l'Aster sur Wikipedia pour te faire une idée de la taille réelle de l'engin 2 Plus ailerons non repliables. 3Selon Wikipedia, IHS Jane's rapporte qu'un test a montré que le missile pouvait aller à 60km mais rien ne garanti sa capacité à manœuvrer à cette distance. En attendant d'avoir des vrais chiffres, restons en aux chiffres annoncés par MBDA. 4 Wikipedia annonce Mach 3 sur l'article du CAMM et ne fait pas de distinction entre les variantes. Je laisse donc Mach 3 pour le CAMM-ER également. 5 Le MICA possède deux têtes: soit IR soit EM. Je ne sais pas si la version VL est seulement EM ou si le choix reste. Dans le doute, j'ai mis IR entre paranthèses. 6 Le PIF-PAF est un système de poussée vectorielle placé à proximité du centre de gravité du missile et représente . Je te laisse interroger d'autres membres du forum sur ce sujet précis car ils en connaissent beaucoup plus que moi. 7 Là où se trouvent des MICA-VL ou des Umkhonto par exemple. Le remplacement de ces missiles par des CAMM permettrait soit de quadrupler la capacité d'emport soit de placer d'autres missiles dans les VLS (des SPEAR 3 VL par exemple). 8 Le marché pour ces trucs là est un peu vide dans cette partie du monde... Les deux candidats existants sont le LRASM et le VL-JSM qui sont en compétition pour l'OASuW Increment 2 de l'US Navy. La Royal Navy ne choisira probablement pas d'AShM avant que les US ne fassent leur choix et les Harpoons Britanniques doivent être mis hors service en 2018... Il y a aussi le Perseus européen (France et UK) mais il n'est pas attendu avant 2030. 9 Là, le missile existe déjà mais encore faut il que les US acceptent de le vendre. 10 Il y a bien l'hélicoptère pour l'ASW mais il faut encore qu'il décolle. Le navire doit être capable de riposter directement si il est pris au dépourvu et sans torpille ni ASROC, ça va être difficile. Sources: Wikipedia (pour les données)
×
×
  • Create New...