Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

mehari

Members
  • Posts

    6,116
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    8

Everything posted by mehari

  1. mehari

    Armée Suisse

    Il n'est pas garanti que le CAMM-ER soit le candidat. Si je lis bien ce truc, les fabriquants sont libres du choix du produit proposé. Dans certains cas, c'est assez évident (Diehl et Kongsberg n'ont qu'un produit correspondant aux demandes) mais MBDA a plus de marge de manœuvre. Par ailleurs, il n'est pas dit qu'utilisé avec succès demande une utilisation au combat (même si c'est fort probable). Si on regarde les produits de la concurrence, on a NASAMS: 30km de portée, en service, utilisé au combat. Le missile AMRAAM-ER porte la chose à 50km mais il est en développement. IRIS-T SLM: 40km de portée, en service, en développement. Il y a les SL et SLX en prime si ils sont intéressé mais j'ai des doutes et le SLX est en développement Du coup, en prenant les candidats chez MBDA, on a MICA VL: 20km de portée, en service, pas utilisé au combat. Offre le plus petit nombre de missiles en batterie. Le MICA VL NG arrive mais il est toujours en développement. CAMM: 25km de portée, en service, pas utilisé au combat. Le CAMM-ER arrive mais il est toujours en développement. Comme pour l'IRIS-T SLM, il y a probablement moyen de jouer avec la perspective du CAMM-MR. Dans les deux cas, l'upgrade est supposément simple (même plug and play dans le cas du CAMM-ER vu qu'à ce que je sache, le lanceur actuel avait été développé pour le CAMM-ER). Cependant, en ignorant les éléments en développement, MBDA a l'offre ayant le moins de portée et dépourvue d'expérience au combat. Entre les deux, je prendrais probablement le CAMM (plus de missiles en batterie, utilisé par le pays fabriquant) mais si ils se limitent à ce qui est en service, l'IRIS-T a la main même si c'est assez ouvert entre IRIS-T et NASAMS. MBDA, France et Royaume-Uni ont vraiment manqué le coche en envoyant pas de systèmes en Ukraine.
  2. Il y a quelque chose qui fait qu'il est le seul à fonctionner avec les munitions M1060CV. À en croire les morceaux de docs qui traînent sur Internet, il est prévu pour fonctionner à 120% de la pression du 105 OTAN conventionnel (le L7).
  3. Il y a d'autres arguments. Le 105 génère moins de recul et prend moins de place par obus dans le véhicule. Ça doit jouer aussi. Par ailleurs, ils se donnent beaucoup de peine à dire que le MPF n'est pas un char léger donc je ne serais pas surpris si il n'ont pas choisi le 120 juste pour ça. En ce qui me concerne, sur les char légers, je suis plutôt partant pour des missiles BLOS en tourelle mais c'est juste moi. 560mm avec le canon Cockerill et les munitions appropriées.
  4. Ça ne résout pas la question de la masse HE. L'augmentation de la pénétration apportée par le passage à 130/140 est bien. L'augmentation du volume de kaboom expédié par ces canons est aussi très bien. On avait mentionné par le passé que c'était aussi un objectif.
  5. mehari

    [EBRC/Jaguar]

    Ce n'est pas ce que @Clairon suggère. Il parle de faire un nouveau canon avec une alimentation plus classique (revolver ou alimentation par gaz) pour booster la cadence de tir. Ce serait moins compact que le système actuel mais certainement plus compact qu'un bitube. En ce qui me concerne, je ne suis pas sûr que 1200 c/min soient nécessaires mais on sait que des canons comme le 2A42 ou l'Oerlikon KCB peuvent monter à près de 600 c/min alors que le Bofors 40mm monte à 330. Je doute que 400 soit impossible.
  6. mehari

    [EBRC/Jaguar]

    Il faudrait un chargement axial plutôt que perpendiculaire pour que ça marche mais dans ce cas autant pousser la cadence à 400 directement plutôt que de s'embêter à faire un bitube. Ils doivent avoir fameusement confiance en la précision et l'efficacité de leur truc. La concurrence pousse plutôt sa cadence de tir à 330rpm (40 Bofors) ou 1000 (Oerlikon KDG/Millennium/etc.) voire au delà (Skyranger) pour saturer l'air face à des missiles adverses. Même les 57mm automoteurs russes (2S38) tournent à 120 c/min. Il faudra voir la portée que ça nous donne et si c'est suffisant. En l'état, je pense que booster la cadence de tir et continuer à utiliser les munitions actuelles serait moins cher qu'encapsuler les dards du Starstreak dans du CT40.
  7. CTAI avait mentionné qu'ils étaient partant à l'idée de faire un système allant "au delà du 57mm" portable sur un véhicule de 25-30t mais il faut voir l'utilité exacte. En reconnaissance sur un engin comme le Jaguar (ou le Rooikat) je veux bien mais sur un IFV ou un véhicule dont l'un des rôle principaux est l'appui autocanon, il faut voir à quel point l'emport de munition en pâti.
  8. mehari

    [EBRC/Jaguar]

    Je soupçonne fortement que la réduction de vélocité est due à l'augmentation de 400g de la masse du projectile. Les énergies des projectiles du CT40 sont les suivantes APFSDS-T: >619 kJ (la vitesse est mentionnée comme étant >1500m/s) KE-AB (anciennement A3B): 567 kJ GPR-AB-T: 490 kJ On voit que la munition est déjà plus énergétique que la GPR. Si ils avaient voulu faire correspondre les vitesse, à masse constante, ils auraient du trouver un moyen de faire passer le truc à 700 kJ et il est difficile de dire si une telle chose est possible dans le volume de poudre disponible, ou tout simplement désirable. Tant qu'on y est, Think Defence a révisé son article sur le CT40. Je l'ai parcouru en surface mais on y trouve ceci: https://www.thinkdefence.co.uk/2024/04/the-40mm-cased-telescoped-armament-system-ctas/ Est-ce qu'on ne pourrait pas/devrait pas se donner la peine de développer cette version pour un usage C-RAM/C-UAS/AAA?
  9. 30 ou 35mm. Le CEKM avait les specs suivantes: Length: 1.5m Range: 10km Weight: 45kg Velocity: Mach 6.5 Si le missile est similaire, ça fait 20cm de trop pour un ASCALON. Et ça suppose que le diamètre était de 140mm.
  10. C'est pas une nouvelle idée mais j'attend vraiment de voir quelle structure d'unité ils envisagent avec ça. Je peux envisager que le truc ait du sens en tant qu'élément d'appui (section/peloton anti-char au niveau de la compagnie ou du bataillon) mais directement intégré dans le peloton, j'ai un peu plus de mal. Ça va compliquer les groupages char-infanterie.
  11. D'ailleurs, à ce sujet, les CRT de chez Soucy sont un des trucs les plus intéressants pour la prochaine génération, si ils arrivent à les adapter à quelque chose du calibre d'un MBT.
  12. De deux choses, l'une: il faut voir combien de fois la règle de l'unanimité a arrangé la France et combien de fois elle l'a frustrée. Pour l'instant, et ça se voit avec les Hongrois surtout, j'ai l'impression quelle est plus frustrante qu'autre chose. Ensuite, quand on travaille ensemble, il faut accepter que les choses n'iront pas toujours dans notre sens. Et il faut aussi considérer les dégâts causés par cette même règle. L'Europe est régulièrement en retard sur sa réaction aux crises à cause de ce besoin d'unanimité.
  13. Les Italiens ne sont pas encore fermement dans le projet. Je me demande si l'objectif n'était pas de faire le truc à deux et d'élargir avec ceux qui veulent si ils sont d'accord avec le cahier des charges.
  14. Je ne veux pas dire que c'est ça ou rien, je dis juste que la France n'a pas ouvertement d'alternative (peut-être à cause de l'attentisme des entreprise française sur ce segment?) tandis que Rheinmetall serait très heureux de vendre leur KF51 à l'armée allemande, même si cette décision serait politiquement compliquée à cause de l'impact sur KNDS DE (en gros vous prenez les problèmes qu'ils ont eu quand il a semblé que Rheinmetall serait viré du MGCS et vous les inversez avec KNDS DE cette fois). Je ne m'inquiéterais pas trop de ce côté là. Les allemands ont déclaré qu'ils suivaient la vision française (ou du moins ce qu'on considère être la vision française) sur ce que devrait être le MGCS (avec les différents véhicules et un focus placé sur la mobilité). Pareil pour la modularité (surtout si ils veulent en faire des AEV et ARV derrière, voire des IFV). Et si du côté tropicalisation, il peut sembler que l'Allemagne ne soit pas intéressée par un char pouvant se battre en dehors de la plaine nord-européenne, pour des raisons exports, ils ont intérêt à ce que ce soit possible. Le Léopard 2 s'est vendu dans pas mal de pays dont l'Indonésie, le Chili, la Norvège, la Finlande et le Canada et je pense que les Allemands aimeraient bien revendre dans tous ces pays (au minimum). Ça veut donc dire qu'ils veulent un char qui puisse se battre aussi bien dans une plaine tempérée que dans la savane, la steppe, le désert ou la toundra. Le seul environnement que je pense qu'ils voudront bien ignorer, c'est les zones de haute altitude où les chars légers (et raisonnablement spécialisés) sont rois (Tibet et montagnes environnantes, Altiplano, etc.). Mais c'est assez spécifique comme zone.
  15. En ce qui me concerne, ce n'est pas une question d'y croire ou pas. C'est la seule perspective d'avenir pour l'instant, en tout cas pour la France, donc je vais partir du principe qu'il s'agit de ce qui est sérieusement envisagé. Au delà de ça, je ne fais pas de prédiction sur le succès ou l'échec. Et je ne pars pas du principe que ça va forcément échouer.
  16. La tourelle sera identique mais la critique sur l'usage de munitions fondamentalement différentes reste valide. Peut-être plus que le reste vu que ça complique la logistique et ne fait que reporter le choix à plus tard (e.g. quand l'adoption d'un standard ou l'autre par une part de l'OTAN force le choix du reste et fout le partenaire restant dans la merde). Après, si on s'arrange pour qu'un 120 rentre aussi, ça pourrait peut-être faciliter l'export vers des pays hésitant à adopter des armements non-standards?
  17. Le CAMM-ER est 4-packable. Les deux missiles ont paradoxalement la même empreinte donc si un CAMM est 4-packable, un CAMM-ER l'est. Et l'image visible dans ton post le confirme. Le truc cependant est que le CAMM-ER est un programme des forces terrestres et aériennes, pas de la Marine qui n'a toujours pas confirmé d'achat. Certains ont mentionné par le passé que ça permettait à la Marine de ne pas payer pour le développement mais je ne suis pas sur de la véracité de ces déclarations. Pour ce qui est de l'avenir, aucune idée.
  18. Seulement si tu considères la division comme un élément administratif et non de combat, à la britannique. Et du coup, tu te retrouves avec des trucs comme la 6 (UK) Division.
  19. Je m'attendais à un truc à la britannique avec 3 (UK) Division comme formation blindée et 1 (UK) Division comme formation légère. 3 Div est de façon assez évidente prévue pour les déploiements "domestiques" (i.e. UE) et une 1 Div prévue de façon expéditionnaire. Mais là on dirait qu'on a deux divisions aux compétences et capacités symétriques (mais en fait pas vraiment) qui vont changer de casquettes tout les 3 ans. Et je vois déjà venir le moment où on se rendra compte que ça ne marche pas vraiment pour les brigades spécialisées que sont les brigades légères (ou est-ce qu'on les sort des divisions du coup?).
  20. Le choix des DF90 n'est même pas le plus gros problème (encore que prendre du 90mm au lieu du 105 était monumentalement stupide (surtout que Cockerill avait une tourelle dans ce calibre à l'époque)). C'est surtout l'achat de véhicules en nombre insuffisant pour correspondre au besoin. De Crem est en partie responsable mais il n'est pas seul en la matière.
  21. Non. Ça a été fait après. Mais c'est lui qui a décidé de ne pas rentrer dans le programme JSF avec les Pays-Bas (qui étaient et restent notre partenaire principal pour la Marine, l'Air et les forces spéciales), un grand nombre des réductions hasardeuses de financement et l'absence totale de vision stratégique. Chose qui sera largement continuée par le ministre suivant. Avant l'arrivée de Vandeput en 2014, on avait aucune perspective en terme de défense en Belgique.
  22. Parfois, je regarde l'état de nos forces armées et je me demande comment on en est arrivé là. Et puis, je me rappelle qu'il a été ministre...
  23. Il veut dire qu'il doit y avoir un effecteur cinétique (canon, missile) présent au cas où.
  24. Je ne sais pas pour les éléments infiltrés mais les gardes-frontières polonais ont déjà été montrés en train de faire des patrouilles à cheval à la frontière biélorusse. J'imagine que ça peut être utile pour patrouiller dans des zones difficiles d'accès en voiture (réserve naturelle comme la forêt de Białowieża par exemple). Mais je doute que ça s'applique ici vu la situation de la France.
×
×
  • Create New...