Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

mehari

Members
  • Posts

    4,182
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    7

Everything posted by mehari

  1. Les Grecs. La demande grecque est de 4 frégates neuves plus 2 frégates de seconde main. Sauf que DAMEN propose plutôt que d'acheter 2 frégates de seconde main, d'acheter deux corvettes neuves. Je ne sais pas si ils vont réussir à faire tenir ça financièrement parlant mais c'est de loin l'option la plus intéressante.
  2. Ils proposent les 4 unités construites localement plus les 2 10514, de nouveau construites localement.
  3. Je viens de regarder, et le sonar de coque proposé serait un Kingklip Mk2, le même que sur les FDI. En ASW, les facteurs différentiatifs entre les deux propositions seront la furtivité des deux coques, la propulsion (CODLOG contre CODAD) et la présence de missiles ASROC sur la SIGMA. Au delà de ça, la SIGMA bénéficie d'un système radar dual band et de missiles 4-pack avec l'ESSM (ou CAMM) mais la France peut répondre avec les performances supérieures de l'Aster face aux SM2 aussi proposés. Enfin, la vraie grosse différence serait probablement la présence (à confirmer) de MdCN sur la proposition française. On reste sur deux propositions très similaires. La vraie différence risque de se jouer sur le coût et la valeur de l'offre complémentaire. Damen offre de faire construire en Grèce 2 SIGMA 10514 neuves ce qui est un plus certain si ils arrivent à faire tenir ça dans une enveloppe de coût raisonnable. Ils pourraient aussi vanter une complémentarité accrue en mettant des systèmes très similaires sur les deux (NSM, CAPTAS2/4, ESSM ou CAMM (CAMM marcherait mieux), RAM, Kingklip, etc.). En ce qui me concerne, si l'une de celle-là gagne, je suis content.
  4. Tu ne fais pas de l'ASM avec un sonar de coque. C'est pour l'autodefense, principalement si tu ne sais pas déployer ton VDS/towed array. C'est ces derniers qui sont le plus utiles et ici, Damen a toute la place nécessaire pour caser un CAPTAS 4 Compact.
  5. J'en doute. Les ExLS sont supposées être plus compacte que des Mk41, avec entre autres des cellules au plus de la même taille (vu que les containers ExLS sont utilisables en Mk41) et pas d'évacuation de gaz à prendre en compte. Or, ce qu'on voit sur l'image est plus large que les cellules Mk41.
  6. Elle fait très bricolage de mon point de vue. Le placement du RAM avec son heatshield pour protéger les lanceurs AShM par exemple... Ceci dit, c'est quoi les trucs devant le Mk41 dans le bloc VLS? Des Mk56?
  7. Malgré un extérieur pompé sur l'AR-15, le mécanisme de la 416 est basé sur le G36, lui-même basé sur l'AR-18.
  8. Justement, on est pas censé avoir des SYLVER Mk2 qui vont arriver vers ce moment là?
  9. HK n'allait pas trop accepter, c'est un fait, et ce même si la 5.7mm est la munition supérieure. Surtout en l'absence de concurrence frontale. Le truc est que le P90 est une arme exceptionnelle mais qui a un peu été tuée par l'arrivée des fusils à canons court comme la Mk18 (ou même plus court) pour les forces spéciales. Celle-ci sont plus puissantes et compactes, même si elles ne sont pas aussi compact. Ces forces spéciales pourraient malgré tout continuer à l'utiliser comme arme secondaire, surtout si elles ont une arme longue comme un sniper à côté mais, contrairement au MP7 et autres MP9, le P90 ne se holster pas. Malgré toute sa compacité, il n'est pas si compact (et je crois d'ailleurs que le SFG utilise des MP9 pour les cas où une arme très compacte est nécessaire, la seule arme en 9mm de l'inventaire belge). Reste donc des usages plus limités comme fournir des P90 aux troupes auxiliaires: logisticiens, artilleurs, médecins, policiers militaires, personnel véhicule. Cependant, dans la plupart des cas, les pays préfèrent soit utiliser des armes en 9mm (SMG, surtout pour les policiers militaires), des armes en 5.56 (généralement la même que celle donnée aux fantassins) ou juste pas d'arme longue avec un simple pistolet. La Belgique est d'ailleurs un des seuls pays à utiliser ses P90 comme prévu à l'origine avec la PDW entre les mains notamment des médecins de la Composante Médicale. L'Allemagne fait un usage similaire de la MP7 pour ses équipages de véhicules. Ce que FN devrait faire à mon sens, serait une plateforme au format pistolet, capable de tir automatique, disposant d'une crosse rétractable et de la possibilité de monter tout ce qu'il faut comme accessoire. Cette plateforme devrait accepter des chargeurs de Five-Seven pour bien faire. Ceux-ci sont déjà disponibles à 30 coups et pourraient être étendus à 40 sans trop de problème. Ça peut être tout et n'importe quoi tant qu'il à un coefficient de friction avec l'acier inférieur au combo laiton-acier. J'ai un doute. Si je me souviens bien, la compétition s'était déroulée en deux parties: concours ouvert et puis finale entre 2 compétiteurs. La finale s'était déroulée entre la 416 et le SCAR. Ça veut dire que la VHS2 ne peut pas avoir fini seconde. Après rien ne dit qu'elle n'avait pas été un bon candidat.
  10. Ils ont vraiment fait ça? J'ai toujours pensé que HK devait juste laisser tomber la 4.6 et passer leur MP7 en 5.7 vu que celle-ci présente, à mon avis, un profil plus avantageux pour beaucoup d'usages (plus compact entre autres, ce qui la rend plus envisageable en arme secondaire) mais j'ai jamais pensé que quelqu'un l'avait demandé. Il y a eu des suites là dessus? Tu as une source?
  11. Intéressant mais ultimement, je préfère cette vidéo sur le P90 où il va sur la mécanique de l'arme qui est pour moi plus intéressante. Ceci dit, je crois qu'il se trompe sur le pouvoir vulnérant de la 5.7 (les tests en gel balistique montrent de sérieuses cavités dues au pivotement de la balle dans des matériaux mous) mais ça reste un point qui fait débat dans la communauté (qui n'a généralement pas accès aux SS190 de toute façon). Le seul moyen de déterminer qui a raison serait d'avoir accès aux after action reports d'unités dotées de 5.7 voire même aux dossiers médicaux/autopsies de ceux qui ont été touchés par des P90 ce qui n'est pas prêt d'arriver. Remarque intéressante (et un point que j'ignorais) cependant sur la fine couche de polymère entourant la douille pour diminuer la friction avec la chambre. À garder en tête si on fait un jour un design CT à extracteur...
  12. Je l'avais manqué mais la semaine passée, l'UE a attribué les contrats EDIPD année 2020 (appelé année 2020 parce que la date limite de soumission était le 1 Décembre 2020). Anyway, je ne vous refais pas la liste cette année mais voici le lien https://ec.europa.eu/defence-industry-space/eu-defence-industry/european-defence-industrial-development-programme-edidp_en Dans le tas, on a de la surveillance spatiale et des moyens d'alerte avancées, notamment anti-balistique (ODIN'S EYE), des systèmes terrestres (FAMOUS), de l'anti UAS (JEY-CUAS), de la communication, des systèmes d'entraînements, un paquet de trucs navals, de l'autoprotection pour hélicoptère (CARMENTA), du cyber (DISCRETION), du teaming UAV-hélicoptère (MUSHER), de l'artillerie (FIRES et e-COLORSS), etc. Les demandes de l'UE (qui ne se traduisent pas directement en projets) sont reprises dans ce document: https://ec.europa.eu/research/participants/data/ref/other_eu_prog/edidp/wp-call/edidp_call-texts-2020_en.pdf À noter qu'une partie des fonds (10M EUR) n'ont pas été attribués pour une demande particulière mais sous "Innovative and future-oriented defence solutions". L'UE a fait une (longue) liste de projets pour lesquels elle a demandé des propositions. EDIT: Oublié de créditer @hadriel pour avoir trouvé la série de contrats EDIPD 2020 en premier
  13. Deuxième tour de contrats EDIPD que j'avais manqué, merci. Pour ceux qui sont curieux sur les demandes, voir ici (page 68): https://ec.europa.eu/research/participants/data/ref/other_eu_prog/edidp/wp-call/edidp_call-texts-2020_en.pdf On a entre autres choses, des munitions 155mm guidées (seuil à 60km de portée, objectif à 80km), des roquettes guidées (seuil à 200km, pas d'objectif annoncé) et plein d'autres choses. Je vais poster dans le fil dédié pour les autres contrats.
  14. Je savais qu'il était moche! Sérieusement cependant, merci pour l'info. La mécanique des fluides n'a jamais été mon fort (et j'ai réussi ce cours de peu...).
  15. Peut-être mais il faudra voir ça avec un modèle précis. Le Predator a une masse de 1T et une autonomie de 24h. Le problème est que la capacité d'emport de 120kg est inférieure aux 250kg annoncés pour le Patroller (en se basant sur un calcul à la main soustrayant à la masse, la masse à vide et la masse de carburant). La section frontale du fuselage à l'air d'être de 1 mètre de diamètre (plus ou moins) mais c'est difficile de faire une comparaison avec l'appareil de Safran sur ce point là vu que je n'ai pas les dimensions de son fuselage. Il a l'air assez gros à l'avant mais ça peut être trompeur. Malgré tout, on sait aussi que ce fuselage est censé pouvoir accueillir 2 humains côte à côte (le Patroller étant basé sur un design habité allemand) donc 1m ne semble pas déraisonnable. Il reste malgré tout difficile d'établir si la cellule est un facteur. Par ailleurs, il ne faut pas oublier la masse du système SATCOM qui pourrait interférer sur la capacité d'emport.
  16. Effectivement... Je vais corriger ça. Ils sont sur deux catégories différentes mais je ne pense pas que tu puisses les éliminer sur la persistance. Un Reaper d'environ 5000kg, qui est le benchmark en la matière tient 14h en l'air à pleine charge. Le Talarion, deux fois plus gros, aurait supposément tenu une vingtaine d'heure, tout comme l'Avenger. Les spécifications pour l'EuroMALE sont pour l'instant inconnues. De l'autre côté du spectre, le Bayraktar TB2, devenu la nouvelle référence au cours de la guerre du Nagorno Karabakh l'année passée, aurait une autonomie de 27 heures et le Patroller aurait une autonomie de 24h, pour des appareils faisant 650kg et probablement une tonne. Et il ne faut pas oublier que 1T, c'est aussi la masse du MQ-1 Predator. La persistance n'est pas le facteur déterminant si tu veux discréditer l'idée. Un facteur plus important serait la portée: un Bayraktar TB2 aurait une portée de seulement 150km et le Patroller de 180km. La raison derrière cette faible portée est la probable absence de communication satellite forçant l'appareil à rester à proximité de sa base pour qu'une liaison de donnée puisse fonctionner. À noter que ceci n'est pas une fatalité. Le Predator qui fait aussi une tonne avait une liaison de donnée satellite. Mais il faut se rendre à l'évidence: un appareil de 10t sera généralement plus capable qu'un appareil d'une tonne. Cependant, il sera aussi plus coûteux et plus cher à entretenir et il se peut que l'appareil d'une tonne soit suffisant pour un certain panel de missions le rendant plus approprié pour ces cas. Note également qu'un appareil intégré au SCAF, surtout si il est amené à travailler étroitement avec le NGF, ne sera pas un appareil de surveillance mais plus probablement un loyal wingman d'un certain type, optimisé non pas pour l'endurance mais pour la vitesse pour pouvoir suivre le chasseur supersonique. Enfin si tu veux de la persistance à tout prix, difficile de faire mieux qu'un pseudo-satellite comme le Zephyr qui peut tenir en l'air pour plusieurs semaines. Bien sûr, on est sur un appareil moins flexible...
  17. Traiter la problématique du drone comme tournant uniquement autour du gros MALE du calibre du Reaper ou de l'EuroMALE serait faire preuve de pas mal de myopie quant à l'étendue exacte du marché. Les drones c'est tout appareil sans pilote qui vole et ça inclut donc (c'est pas des vraies catégories, je fais juste une liste comme ça) Les mini-drones: Black Hornet Nano Les quadcopters: du petit Novadem NX70 au plus gros MBDA SPECTRE (voire même plus) Les drones lancés à la main: RQ-11 Raven, RQ-20 Puma, EMT Aladin Les drones légers lancés sur rampe: RQ-21 Blackjack, RQ-7 Shadow Les hélicoptères-drones: VSR-700, MQ-8 Fire Scout Les drones de surveillance fonctionnant comme des avions (atterrissage et décollage sur piste), armé ou non, avec Bayraktar TB2, Safran Patroller, Thales Watcheekper Elbit Hermes 900, GA MQ-1 Predator, TAI Anka Bayraktar Akıncı, IAI Eitan, MQ-9 Reaper GA Avenger, EADS Talarion, BAE Mantis, EuroMALE RPAS MQ-4C Les Loyal Wingmen/UCAV: S-70 Okhotnik-B, nEUROn, Boeing ATS Les pseudo-satellites: Airbus Zephyr, Boeing Phantom Eye Et à ça, il faut ajouter les munitions rôdeuses de toutes les tailles et formes, les remotes carriers, etc. donc, il y a de quoi se faire plaisir en la matière. On notera par ailleurs que le segment que l'EuroMALE essaie d'occuper est finalement assez vide. Les US ont des masses de Reapers à 5000t mais pour l'instant peu d'intérêt pour le plus gros Avenger. Par ailleurs, ce n'est peut-être pas là que le marché se trouve. Un Reaper (et probablement plus encore un EuroMALE) coûte relativement cher et comme l'a montré la Turquie récemment, un MALE armé plus petit comme le Bayraktar TB2 peut avoir des effets dévastateurs à relativement faible coût. Ainsi, je pense qu'un UAV entre 500 et 1000kg, pouvant emporter quelques paires de petites bombes guidées comme la GBU-69/B Small Glide Munition ou désigner des cibles pour l'artillerie (ou d'autres) pourrait générer beaucoup d'intérêt. Et pour preuve, la Pologne a déjà signifié son achat de 24 Bayraktar TB2, avec des rumeurs d'intention du côté de la Bulgarie, Lettonie et Hongrie. Il me semble que la France essaie quelque chose de similaire avec le Patroller de Safran mais j'ai du mal à trouver des specs complète pour celui-là (et il est vachement moche mais c'est un autre sujet). Par ailleurs, là où il y a aussi un segment ou quelqu'un pourrait potentiellement s'engouffrer en Europe est celui des munitions rôdeuses. MBDA avait un projet par le passé mais sinon, seuls les Polonais ont quelque chose avec leur Warmate mais on est sur quelque chose qui semble moins avancé que les Américains avec leurs Switchblade et surtout les Israéliens avec les Harop, Mini-Harpy chez IAI ou la gamme HERO de UVision.
  18. Pourtant, les Remote Carriers sont censés entrer en service les premiers, avant même de voir un NGF approcher l'IOC. Après, il est aussi tout à fait possible qu'il y ait moins de publicité sur le sujet car c'est justement un aspect moins attrayant (ou plus difficilement compréhensible1) pour le public lambda donc moins mis en exergue que le très symbolique et visible chasseur. L'UCAV de son côté reste à confirmer. Au final, on verra bien ce que la Belgique veut. Cependant, il avait été question lors de la proposition française pour le remplacement du F-16 d'un intérêt français dans des boîtes belges bossant sur l'IA. Il est possible que ce soit un aspect sur lequel nous pourrions contribuer dans les Remote Carriers et UCAV justement.
  19. À noter qu'on pourrait se demander ce que la Belgique foutrait dans le SCAF mais elle pourrait être intéressée par certains aspects de celui-ci seulement comme certains des Remote Carriers ou un potentiel UCAV.
  20. Merci. Je vais retourner à l'état catatonique qui m'habite depuis la fin de mes examens
  21. J'ai pas suivi. Il se passe quoi en Suisse? Ils devaient pas communiquer une décision pour bientôt?
  22. Ça rejoint ma conception du lourd-moyen-léger avec un lourd centré autour du MBT utilisant des systèmes chenillés au delà de 40t comme le Leclerc, le Lynx et le K9, un médian utilisant des systèmes 8x8 comme le Centauro et le VBCI accompagnés de système Gun on a Truck pour l'artillerie et le léger pensé comme une force polyvalente amenée à utiliser soit des MRAP, soit des véhicules non blindés dépendant des situations. Mais ça pose effectivement la question du Griffon qui ne trouve pas vraiment sa place dans ce schéma, mis à part des rôles de niche dans une formation médiane qui pourraient être remplis par une variante de VBCI (la question devenant si il serait moins cher d'avoir ces capacités sur Griffon ou si l'ajout d'un nouveau véhicule pour quelques rôles est logistiquement trop coûteux).
  23. La question devient de savoir si les deux versions sont suffisamment proches pour que ça ne devienne pas un cauchemar logistique.
  24. Le problème quand tu donnes des missiles aux IFV de pelotons d'infanterie, c'est le stockage. Tu peux mettre 2 MMP en tourelle mais si tu en veux plus, il faut stocker ce qui prend de la place en caisse. Certains pays acceptent ce compromis comme les US qui ont 7 TOW par Bradley. D'autres ont des équipes missilières. Rien n'empêche ceux-ci d'avoir des missiles en tourelle cependant. On notera ainsi les Italiens qui ont des Freccia dépourvu de missiles dans leurs pelotons d'infanterie mais 2 Freccia AT dans les pelotons d'appui (et 4 de plus dans les compagnies d'appui). Ceux-ci sont équipés de la même tourelle que les versions standard mais avec 2 Spike LR et de l'espace prévu pour les missiles de réserve. Ils emportent aussi une équipe de 2 homme équipée d'un lanceur Spike-MR. Une question qu'on pourrait se poser cependant est de savoir si, en urgence, une paire de Spike-LR pourrait être placées sur les tourelles des Freccia normaux, donnant ainsi 8 missiles à chaque peloton, et si ça a un intérêt.
  25. Pas très différent du Freccia. À la différence peut-être de la tourelle qui est biplace chez eux.
×
×
  • Create New...