Bouzino

Members
  • Content Count

    72
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Bouzino

  1. Bouzino

    Le successeur du CdG

    Merci pour ces précisions techniques, mais inutile de caricaturer mon propos, je n'ai jamais prétendu que c'était facile... Les questions sont : - est-ce-que ces modifications ne seraient pas financièrement compensées par l'abandon de la composante PA (et la vente de CDG) ? - est-ce-que du fait de l'absence de PA, le fait de ne plus pouvoir faire d'amphibie dans un contexte de moyenne intensité serait rédhibitoire (étant entendu que PA ou pas, on n'a pas l'ambition et les capacités d'en faire dans un contexte de haute intensité) ?
  2. Bouzino

    Le successeur du CdG

    Là c'est une autre histoire...
  3. Dans "ma" source, ils sont partis sur les fameuses déclarations officielles de "- de 300 têtes" et ont donc conclu à 5 tn par missile en moyenne . Si on rajoute les 54 tn sur asmp comme l'a dit hollande, on arrive à un total crédible de 3 * 80 + 54 = 294 Après pour les FAS, votre lien du sénat parle de 24h/24h ce qui n'est peut-être pas équivalent au terme "on alert" utilisé par mon lien ("on alert" signifiant sans doute que les appareils sont déjà armés) Votre 2nd lien du sénat apporte effectivement des infos intéressantes mais 280 tn déployées, c'est comme s'il comptait les 3 jeux de slbm !
  4. Oui, à la nuance près que les FAS n'en n'ont plus (idem le cdg en temps normal). ça en ferait donc un arrondi à 80 pour la fRANCE (quand je disais qu'un coup de trafalgar nuke avec désarmement total et "instantanné" du Pays n'est pas à exclure,...) D'après cette source relativement fiable (très pointu techniquement mais ayant tendance à sur évaluer les potentiels/risques par plutôt pro-désarmement par vocation) : https://fas.org/wp-content/uploads/2014/05/Brief2017_GWU_2s.pdf
  5. Bouzino

    Le successeur du CdG

    OK, compris. De ce qui ressort de vos explications c'est que ce sont surtout les opérations amphibies (en ambiance haute voire moyenne intensité) qui sont condamnées sans PA
  6. Bouzino

    Le successeur du CdG

    Est-ce-que l'ajout de systèmes d'armes ad-hoc (sans prendre en compte la contrainte prix) pourrait leur donner une vraie valeur combattante ou est-ce-que leur géométrie les condamne pour toujours ? Concernant l'asm : c'est trop tard pour unsonar de coque, mais pas pour un sonar embarqué et encore moins pour des sonars aéroportés... Concernant l'AA : il y a t-il une impossibilité technique à mettre un batterie de aster 30 sur le pont ? Concernant l'antinav : des batteries cotières de mm40 ne pourraient-elles pas prendre place sur le pont ? Concernant le mer-sol : mettre des scalp dans des container (genre tel) qui prendraient place sur le pont serait hors de portée d'un pays comme la France ??
  7. Bouzino

    Le successeur du CdG

    C'est vous qui me parlez de "profil bas"...
  8. Dans le snle en patrouille d'après la plupart des sources.
  9. Bouzino

    Le successeur du CdG

    La conception géométrique compte, bien sûr... Mais de nos jours, il me semblait que c'était secondaire par rapport aux systèmes d'armes embarquées et à leur intégration....
  10. Bouzino

    Le successeur du CdG

    Vous avez oublié ça... http://www.francesoir.fr/societe-faits-divers/une-entreprise-colombienne-propose-une-croisiere-comprenant-alcool-et-sexe-prostituee-cartahegene-good-girls-company-sexe-orgie-drogue-alcool-video
  11. Bouzino

    Le successeur du CdG

    Je suis sur la même ligne que François et propose de compléter le titre du topic "coulons le PA2.... et vendons le PA1". Je sais que ce n'est pas politiquement correct de le dire comme ça mais force est de constater que même les plus fan du PA n'ont eu de cesse de répéter qu'il en fallait au moins 2 pour que le dispositif soit cohérent. Qu faire avec ces économies ? Perso j'irais sur une "croisiérisation" de nos 3 bpc (via mdc naval, aster 30...) avec, pour le coup, un dispositif avec permanence opérationnelle et redondance
  12. Ben il n'y en a pas tant que ça non plus... Et je pars du principe u'une puissance capable de nous détruire simultanément nos snle, PA et bases aériennes et navales pourrait assez facilement ajouter 3-4 freg (grand max à l'eau à l'instant t) au tableau de chasse, même si elles sont déployées. Sinon par rapport aux intéressantes remarques sur le niveau de permanence à la mer, je n'ai pas les connaissances en terme de cylce opérationnel, dispo des équipages, entraînement.... Mais je pense qu'on pourrait faire mieux (à savoir 2 sur 4) tout simplement parce qu'il me semble que nous le faisions dans le passé et aussi,en comparant avec les usa qui en maintiendraient 8-10 en mer "at any given time" sur 14 (par forcément en patrouille opérationnelle, mais quand même !!) http://www.tandfonline.com/doi/pdf/10.1080/00963402.2016.1145901
  13. Oui c'est à peu près ce scénar que j'imaginais (à savoir rester très dangereux même après avoir été rasé). Par contre pas de prédéploiement dans mon esprit (justement en raison des risques que vous évoquez) -> la réplique (par camion, bateau de pêche, container, mdc rustique...) peut donc être longue à venir, même très longue. C'est pour ça que je ne souhaitais pas être contraint par la durée dde vie es TN modernes sans maintenance. Mais il ne s'agit pas de remplacer les tn modernes qui seraient conserv&es dans leurs fonctions actuelles. Mais de prévoir un petit stock (une centaine) de nouvelle tn pour ces missions "environnement dégradé"; c'est là que l'argument low-cost apparait comme un autre atout des tn rustiques Par contre etes-vous sûr qu'il faille un (ou même deux !) snle de plus pour en avoir 2 constamment dans l'eau ??? Il me semblait qu'on pouvait, il n'y a pas si longtemps, avoir une permanence de la moitié du parc
  14. Je crois que la norme c'est "au moins un" c'est pour ça que j'ai utilisé le terme "parfois"... Le fait d'en n'avoir qu'un entraîne une certaine vulnérabilité que je m'étonne de devoir rappeler tant elles semblent évidentes (risque de détection, avarie...). En toutes choses et particulièrement pour la chose militaire, il faut un minimum de redondance. (Mais je crois qu'on dérive vers le hs et qu'il y a un fil snle)
  15. Sans parler de générations, garantir une réplique même si le Pays a subi un "trafalgar nucléaire" (ce qui n'est pas à exclure vu qu'on n'a parfois qu'un snle en patrouille) et que ces principales forces et infrastructures de soutien sont HS., même si cette réplique doit intervenir dans des mois voire années.
  16. Oui dans l'absolu même si ça reste relativement lourd ça rentre. Mais e n'est pasle but recherché qui est, je le répète la résilience (sur le long terme, cad bien plus qu'une patrouille de snle et la facilité d'entretien). je parle d'une situation où on ne serait même plus capable de tirer du missile balistique. Il y a bombe à fission et bombe à fission. Celles qui constituent les primers d'ue TN thermonuke ne ferait pas l'affaire. Elle sont relativement moderne (à implosion et non pas du type "canon" , souvent dopéé et avec un tamper transparent aux rayons devant comprimer l'étage àà fusion). Le gun désign est imbattable en terme de résilience et de simplicité.
  17. Oui sans doute... Initialement je pensais plus à une histoire de pression admissible.
  18. "combien" dans l'idéal ? pour un pays comme la France je pense aussi qu'il en faut suffisamment pour pouvoir cibler autant d'ennemis qu'il y a de français au minimum... A côté de cet aspect quantitatif, je pense aussi qu'une partie de l'arsenal devrait être constituée de tête résilientes, demandant peut d'entretien et facile à mettre en oeuvre (de façon à garantir une réplique même longtemps après que le Pays aurait été mis à genou). Je milite donc pour qu'on s'équipe d'une centaine de bombe à fission pure à l'uranium du type "gun-design" qui sont les plus fiables, simples et durables (et les moins chers !). Ces atouts compensent sa relative faible puissance et son poids
  19. OK merci... Mais je ne comprends toujours pas pourquoi les armes d'épaules lisses ont toujours une faible VO (alors que leur canon sont aussi long que les rayés et la charge de poudre semble comparable...
  20. Je me pose une question que les connaisseurs trouveront peut-être bête, mais elle me taraude depuis quelques temps. La plupart des chars modernes ont un tube lisse car il est plus adapté aux obus flêches. ça je comprends. Ce que je comprends moins c'est pourquoi on obtient une vitesse initiale de l'obus comparable (voire supérieure) à celle des tubes rayés ?? Certes, comparaison n'est pas raison, mais quand on regarde les armes d'épaule, on remarque que ce sont les canons rayés qui permettent la plus grande vitesse loin devant les canons lisses...
  21. C'est déjà très respectable de votre part de reconnaître votre subjectivité. La fortune qu'il s'est constituée avant son élection serait donc une légende ? Je ne suis pas un ricain et j'avoue que je regarde ça de loin, mais je pense que si vous e vous forcez pas à un peu d'impartialité, vous risquez d'être à nouveau très surpris lors des prochaines élections.
  22. Vous balayez bien vite d'un simple revers de main un point important qui le distingue des autres.... Le fait de ne dépendre pas des sous d'obscurs donateurs comptepeu pour vous mais votre cas est loin d'être majoritaire.... Je ne pensepas que le fait que mes post soient "repris" par des anti, suffisent à les invalider.... Votre dernière phrase ressemble à une mise en garde / coup de pression (attention à ceux qui osent ne pas faire du Trump-bashing) ou me trompé-je ?
  23. Nouvelle "info" abondamment relayée par les grands médias... https://www.lesechos.fr/monde/etats-unis/030735501704-trump-grand-perdant-parmi-les-milliardaires-americains-2122961.php Contrairement à ce que pourraient penser ses détracteurs, cette info est + de nature à rendre le Président sympathique. D'une part, elle montre qu'il peut s'autofinancer et donc, n'est pas la botte de tel ou tel bailleur de fond, et d'autre part, qu'il ne profite pas de son mandat pour s'enrichir, lui...
  24. Disons que ça se discute https://www.lesechos.fr/industrie-services/air-defense/030717355367-defense-londres-fragilise-son-champion-en-passant-commandes-aux-etats-unis-2122540.php
  25. Les réflecteurs, explosifs puissants et boost sont des techno connues et utilisés depuis un moment ; elles peuvent jouer à la marge mais pas au point de révolutionner les principes (difficile d'obtenir une forte densité sans gros tamper). Après, effectivement, on peut toujours imaginer des concepts très modernes qui parviendraient à résoudre la quadrature du cercle c'est d'ailleurs ce que fait l'article que vous citez (issu d'un très bon site ceci dit ;-) ); mais force est de constater que c'est le conditionnel qui est utilisé, d'une part, et que les mini nuke réellement mis en service utilisaient beaucoup de Pu pour un faible rendement (10 à 15kg pour la davy croquett de mémoire pour même pas 2 kt de puissance), d'autre part. De plus, ce même article ne se risque pas à donner de poids total de l'engin ; il dit même que dans le cas où on use de peu de matière fissile la masse globalesera plus grande et que la majeure partie de celle-ci viendra du système d'implosion : "The mass of the implosion system, and the tamper/reflector in this case will result in greater overall mass and volume, even though the fissile material weight is reduced". Le malentendu vient sûrement du fait que le lien utilise la m^me expression ("minimum size") pour parler de choses distinctes (explosion de petite puissance et engin de petite taille). Pour a petite taille, il faut un tamper léger et donc relativement beaucoup de matière fissile en raison du faible rendement obtenu ; pour une petite explosion, on peut utiliser peu de matière fissile mais avec un tamper costaud et donc une masse globale relativement élevée. Pour revenir au sujet du topic, les design trop avancés sont rédhibitoires dans se scénar d'emploi que j'envisageais (commando nuke en Pays ennemi) car ils nécessitent probablement beaucoup d'entretien périodique