Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Kelkin

Members
  • Posts

    6,437
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    62

Everything posted by Kelkin

  1. L'éclatement de la Russie en Royaumes Combattants avec les armées privées des seigneurs de la guerre Prigojine, Kadyrov, Pope Kyril, etc. Tant qu'à aller dans la politique fiction, autant y aller à fond et prendre le scénario le plus Tom Clancyesque !
  2. Pourquoi l'Allemagne inviterait-elle l'AAE ? C'est un exercice pour les pays que l'Allemagne considère comme étant ses partenaires pour la défense de l'Europe... À titre d'illustration, voilà les pays et organisations invitées. J'ai rajouté une astérisque aux pays qui ont aussi rejoint l'initiative "Sky Shield" de l'Allemagne basée sur du matériel germano-américano-israélien. USA OTAN Bulgarie* Croatie Estonie* Hongrie* Lettonie* Lituanie* Pologne Roumanie* Slovaquie* Tchéquie*
  3. La problématique est assez simple. Quelle est la dépendance de l'Ukraine envers la Chine, et quelle est la dépendance de la Russie envers la Chine ? En l'état actuel des choses, vu que l'Ukraine n'est plus en situation d'avoir véritablement une économie fonctionnelle, la perspective de rétorsions chinoises si l'Ukraine persiste à libérer son territoire me parait très mince. Il y a juste la menace de fournir du matériel militaire à la Russie, ce qui serait contraire à une intention de faire cesser les offensives des deux côtés. Par contre, la dépendance de la Russie envers la Chine, c'est autre chose. Si la Chine veut exercer une pression sur la Russie, elle le peut. Combien de temps durerait l'économie russe si la Chine se mettait à appliquer des sanctions contre la Russie ? Donc Macron s'adresse à une puissance qui peut tordre le bras de la Russie pour lui demander de mettre un terme aux offensives. Il me semble clair qu'il ne s'agit pas de mettre un terme aux opérations militaires de l'Ukraine ; uniquement celles de la Russie. D'autant qu'on va encore livrer un nouveau lot de CAESAR à l'Ukraine, c'est pas pour leur demander d'arrêter les offensives. Il y a des limites au "en même temps"...
  4. On a vu ça récemment avec le pistolet lanceur de fusée d'alerte qui était devenu un lance-roquette.
  5. Au vu des éléments connus pour le moment, le scénario le plus probable est qu'un missile russe a été lancé sur une centrale thermique ukrainienne près de la frontière : et qu'un missile ukrainien a été lancé pour intercepter le missile russe, et ce serait celui-ci qui serait accidentellement retombé en Pologne, tuant deux agriculteurs.
  6. C'est le plus logique. Si cette deuxième tranche de 12 à 18 appareils est validée, il en resterait 18 à 24 à prendre en une troisième et peut-être une quatrième tranche.
  7. Pour moi, le problème n'est pas que les Allemands veuillent prendre du Arrow-3 (c'est en effet pas la même couche), ni qu'ils aient pris du Patriot. C'est qu'ils aient décidé de faire du Patriot la norme en Europe avec leur initiative SkyShield qui regroupe 14 pays qui sont donc tous invités à devenir clients du Patriot si ce n'est pas déjà le cas.
  8. Kelkin

    Nom du NGF ?

    Le Chimère. Ça colle bien avec les autres animaux fantastiques (dragons, griffons, etc.) et proies insaisissables (fantômes, mirages) ; et en plus on peut vraiment dire que c'est un projet on en chie, mer**!
  9. Kelkin

    Eurofighter

    La vraie question, c'est ce qu'en pense les fans du F-15 parce que si j'ai bien compris, il se fait battre par le Rafale et par le Typhoon.
  10. EU waters down its buy-local defence push. New draft could permit subsidies for US weapons purchases It was initially billed as a €500mn sweetener to encourage European governments to work together on joint procurements of European weapons. Rebuild stocks depleted by the war in Ukraine while at the same time boost the continent’s military-industrial complex, went the thinking. It’s less clear now. The latest draft of rules governing the European Defence Industry Reinforcement through common Procurement Act (EDIRPA) remove that link. What member states are now proposing is a workaround that will — in the name of speed and short-term fixes — allow this EU fund to support joint purchases of arms from third countries. No prizes for guessing which particular third country is likely to be top of shopping lists. It makes the F-35 fighter jet and the Patriot missile system — both in high demand from European capitals since Russia’s invasion of Ukraine began in February. When EDIRPA was first announced in July by internal market commissioner Thierry Breton, reporters were told that the fund would give cash to joint procurement of weapons “made in the EU but with no strings attached”. But the latest draft of the regulation, first reported by Bruxelles2, appears instead to be quite strings-friendly, stating that “in light of the current situation”, products “subject to a restriction by a non-associated third country” are also allowed. Negotiations are ongoing and the text could yet change again, but EU officials involved in the drafting say that the dilution is needed to meet short-term needs and restock arsenals cleared out by the necessity to supply weapons to Ukraine. Russia’s war against Ukraine has made stark Europe’s reliance on the US for defence and security, despite determined language from Paris and Brussels on the need for “strategic autonomy”. No member state thinks that Europe should rely on the Americans for all their defence kit. But many have spent the past eight months reassessing the feasibility of going all-European, and whether it makes sense spending years developing new platforms with other EU states when you can buy off-the-shelf stuff from Washington (and get a handshake in the White House as part of the deal). As a case in point, the Czechs last month became the most recent EU member state to submit a bid to buy Lockheed Martin’s F-35s. With current and pending orders, by the end of the decade at least 15 of the EU’s 27 member states’ air forces will be flying American fighter jets. “This idea that we can protect ourselves without the Americans? It doesn’t exist anymore,” said one senior EU official. “But we can take better care of ourselves at the same time as leaning on them.” Voilà voilà, on a eu un bel effort concerté pour transformer une subvention à l'achat de produit européens en subvention de produits américains. Je vous garantis qu'il n'y aura aucun client du SAMP/T en Europe puisque tout le monde pourra à la place utiliser les subventions européennes pour acheter des Patriot et rejoindre l'initiative SkyShield allemande.
  11. Et les Allemands en troisième rideau, les chars français étant apparemment trop lourds pour franchir le Rhin... (Au passage : une décade, c'est dix jours. C'st un anglicisme de l'utiliser pour dire une décennie.) L'Allemagne a une vision stratégique chez ses politiques : la destruction de ce qui reste de la puissance française en interdisant le nucléaire, en étouffant l'industrie de défense, et en prenant la première place sur le spatial. L'idée étant qu'une fois la France suffisamment affablie dans ces trois domaines où elel reste leader, il n'y aura plus aucune menace à l'hégémonie complète de l'Allemagne sur l'Union Européenne. Ça a été tout l'enjeu de la bataille de la taxonomie, où il fallait faire dire que le gaz russe acheté à Gazprom était une solution verte et éco-friendly tandis que l'énergie nucléaire était sale et polluante ; ainsi que le refus de considérer l'industrie de défense comme étant une industrie "durable" afin de la priver de la capacité à se financer. Ensuite on ajoute cette idée fixe de permettre à l'UE de bloquer les ventes d'armes de ses pays membres, ce qui est clairement une recherche d'un moyen de contrôle par l'Allemagne sur la France (premier exportateur européen d'armes après tout). Et pour le spatial, il y a le phagocytage d'Arianespace, malgré une préférence affichée pour la concurrence américaine, et le projet de lancer des concurrents allemands. Et donc, je ne pense pas que les blocages à répétition et les demandes inacceptables de l'Allemagne sur les projets communs soit causés par un manque de stratégie à long terme ; c'est au contraire parfaitement en ligne avec leur stratégie. Avec le FCAS et le MGCS, ils nous font perdre du temps, de l'argent, et de l'énergie pour des trucs qui au final ne se feront pas, ou bien même s'ils se faisaient ils seraient à la fois trop cher et pas assez performant pour être de la moindre utilité, nous obligeant à les abandonner et à acheter aux Américains comme le reste de l'Europe.
  12. Pour avoir suivi les twitters ukraniens qui ont des contacts sur place, il me semblait que l'évacuation était en cours depuis un moment déjà, mais avec remplacement des troupes professionnelles et du matériel lourd par des mobilisés et du matériel léger. On a quand même vu partir des convois entier de matos pillés (le contenu des musées et des églises, la dépouille de Potemkin (si si !), tous les camions de pompiers, autobus, et ambulances des parages, les grues des docks, dont une a d'ailleurs servi aux travaux de réparation du pont de Kertch, des camions chargés de tout et de n'importe quoi allant des machines à laver omniprésentes aux fauteuils de bureau et aux fenêtres et boiseries, etc.). D'ailleurs, il ne me semble pas que l'évacuation ait été complètement complète de toute façon. Les Ukrainiens ont annoncé avoir capturé de nombreux russes dont les derniers ordres avaient été de se mettre en habits civils et de s'éparpiller dans la nature...
  13. Faut pas croire non plus que le camp qui se déclare "pro-vie" n'est constitué que d'hommes... (Cette appellation "pro-vie" est d'ailleurs assez ironique vu qu'ils n'hésitent pas à appeler au meurtre des chirurgiens qui pratiquent l'avortement et des femmes qui avortent. Et qu'en général, ils sont aussi tout à fait pro-armes à feu, et très opposés à l'idée d'assistance sociale pour les enfants pauvres et les mères célibataire. En fait, seule la vie des fœtus est sacrée, et cette protection est retirée immédiatement après la naissance.)
  14. Quelle interprétation biaisée... Aucune réjouissance face aux violences, simplement un manque d'indignation quand au fait que ces violence pourrait éventuellement se retourner contre ceux qui en sont les instigateurs. Pas "l'Occident" ; juste l'Anglosphère.
  15. L'expression "comme un seul homme" est bien choisi vu le nombre de votants.
  16. Ont-ils chopé des Mollahs pour leur arracher leur turban ? À la lecture j'ai plutôt eu l'impression qu'on état dans l'effigie, la représentation... Mais bon, même si des Mollahs ont été agressés physiquement, je dirais juste que c'est de bonne guerre : https://fr.ncr-iran.org/communiques-cnri/iran-protestations/echec-de-la-repression-des-manifestations-en-iran-le-regime-theocratique-condamne-a-mort-les-manifestants-arretes/
  17. Clairement, on se dirige vers un âge sombre où la vie des femmes aura droit à un plus grand respect qu'un couvre-chef en tissu. C'est horrible, on est bien tous d'accord. Atroce tyrannie que de devoir supporter la vue de femmes marchant tête nue quand on se rend en ville ! Il faudra alerter le Haut Commissariat aux Droits de l'Homme sur cet épouvantable calvaire infligé aux malheureux intégristes extrêmistes.
  18. L'idée allemande était simple : l'Allemagne s'équipe en 100% américain sans aucune contrepartie, mais pour sauver la BITD allemande qui se retrouve avec rien à faire, on se débrouille pour qu'ils aient à faire un bidule, de préférence très très très très très cher et aussi complètement inutile, que les Français achèteront et utiliseront. D'où les programmes FCAS, NGCS, MAWS, etc. Mais maintenant comme les programmes franco-allemands sont au point mort et que leur abandon prochain semble inéluctable, les entreprises allemandes se réveillent. Trop tard.
  19. Quels Ukrainiens ? Il est dit que c'est un test par les Russes de leur ligne Wagner...
  20. Ça fait cinq ans qu'on dit sur ce forum que les positions sont irréconciliables.
  21. Il ne faut pas oublier que l'Italie n'est pas montée dans Airbus. Leonardo n'a pas été fusionnée avec les autres. Du coup, l'argument d'acheter Airbus parce que c'est européen fait à peu près autant recette en Italie que, mettons, l'argument d'acheter des Typhoon parce que c'est européen en France.
  22. Kelkin

    Eurofighter

    Pour les non-anglophones, c'est un jeu de mot entre Spey et spay... Effectivement, une bestiole châtrée a tendance à devenir grasse, lente, et paresseuse.
  23. Il me semble que l'utilisation d'armes nucléaires contre l'Ukraine était déjà considérée comme étant une ligne rouge par la Chine, vu que ça briserait un tabou (celui de l'utilisation d'armes nucléaires contre une puissance non-nucléaire, après la fin de la 2GM et la création de l'ONU et du TNP) et ça inciterait Taiwan a développer un arsenal nucléaire en conséquence. Ça a été beaucoup dit, en tout cas. Mais peut-être que la nouveauté est une déclaration officielle plutôt que simplement des rumeurs dans les couloirs des ambassades...
×
×
  • Create New...