Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Kelkin

Members
  • Posts

    5,620
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    53

Everything posted by Kelkin

  1. C'est quoi le coeur de métier de l'éducation nationale ? Traditionnellement, l'éducation est la responsabilité des parents ; l'école est là pour assurer l'instruction, par pour assurer l'éducation. Le basculement d'Instruction Publique à Éducation Nationale a donc marqué un changement de rôle, avec l'école se substituant aux parents et faisant donc office de garderie pour enfants, et on constate en effet que les gens ne sont plus instruits. Par contre, sont-ils éduqués ? J'en ai pas vraiment l'impression.
  2. L'autre chose à voir c'est que plus il y a de CAESAR dans la mêlée, plus le risque est grand que l'un d'entre eux soit capturé... Et même si on a retiré le SPACIDO, ça contient quand même des technos qu'on n'a pas vraiment envie de permettre aux Russes d'analyser.
  3. Les machins genre France Soir qui n'emploient pas de journalistes et se contentent de récupérer des articles clickbait pondus par... qui, en fait ? Les machins genre Thinkerview qui interviewent constamment des membres de l'intelligentsia russe pour leur demander comment ils expliquent le monde. Les machins genre blog "Echelle de Jacob" ou "Moutons Enragés" où des anonymes relaient avec diligence la propagande russe sur le thème "nous sachons la vérité".
  4. Le Suffren est entré en service actif, le Duguay-Trouin a été mis à l'eau, et les quatre autres de la série sont à divers stades de complétion. Alors oui, c'est la version nucléaire du Barracuda, pas la version conventionnelle. Mais dire qu'est partir de zéro -- surtout si on n'a pas besoin de remplacer le système d'arme par un système américain et donc qu'on peut le faire dériver de celui développé pour nous -- c'est un peu fort de café.
  5. Mettons six pour l'Atlantique nord (métropole), trois pour l'Atlantique équatoriale (Antilles-Guyane), six pour la Méditerranée, 3 pour la zone Mayotte-Réunion, trois pour la zone Nouvelle Calédonie-Wallis et Futuna, trois pour la zone Polynésie Française. Ça fait 24 sans la réserve et la capacité expéditionnaire. Si on arrête de négliger l'Outremer, la France a deux fois plus de longueur de côte et cinq fois plus de surface de ZEE que l'Inde. Ce qui fait un besoin un avions de surveillance et de patrouille bien plus grand pour la France. D'autant qu'il ne faut pas oublier la tyrannie des distance, ce n'est pas un avion parti de Landivisiau qui pourra faire la patrouille en Nouvelle Calédonie...
  6. N'empêche que tant que la Russie était occupée avec Marioupol, elle progressait beaucoup plus lentement ailleurs... Depuis que la ville est tombée complètement sous leur contrôle, le grignotage de l'Ukraine s'est accéléré.
  7. Les médias occidentaux qui rapportent fidèlement la propagande mensongère de leurs sponsors russes n'apporte aucune information réelle. C'est de la pure sédition. On a pu voir ça avec l'explosion du conspirationnisme à deux balles sur les vaccins (contenant des nanopuces 5G pour espionner les gens) et le covid (créé en laboratoire exprès pour favoriser le grand reset) et on voit ça avec la guerre d'invasion de l'Ukraine (les Ukrainiens sont des nazis qui sont en fait absolument pour la Russie mais le régime de Kiev les opprime). On voit ça aussi en Afrique (les généreux bienfaiteurs désinterressés de Wagner viennent pourfendre les vils colonialistes que nous sommes nous Français et apporter la justice et la liberté). Le jour où on finira par comprendre qu'il s'agit là, de la part de la Russie, d'une forme de guerre informationnelle menée contre nous depuis de nombreuses années et que nous n'avons jamais rien fait pour nous défendre ni pour contre-attaquer et qu'il serait peut-être temps de réagir, on fera un grand progrès.
  8. Donc c'est ainsi qu'une contre-offensive n'a pas de suite et est stoppée...
  9. Vladimir Poutine. Et l'OTAN n'est qu'un prétexte ; la Russie n'a jamais toléré l'existence d'une Ukraine indépendante, que ce soit au temps des Tsar, sous l'URSS, ou maintenant.
  10. Il y a toujours le copier-coller. L’Ukraine réclame davantage d’artillerie aux Occidentaux L’Ukraine reçoit de l’artillerie, mais a besoin de davantage d’armes pour renverser la situation. Les soldats ukrainiens ont « un besoin vital d’armes lourdes qui peuvent contrer l’artillerie ennemie », a affirmé Serhi Haïdaï, gouverneur de l’oblast de Louhansk, réclamant de « l’artillerie occidentale ». Oleksiy Arestovych, un conseiller militaire auprès du président Zelensky, a déclaré au Guardian que, même s’il pensait que les lance-roquettes [M270 MLRS et M142 Himars] étaient « une arme qui change la donne », les Occidentaux n’en fournissent pas suffisamment pour renverser le cours de la guerre. « Moins nous en aurons, plus notre situation sera mauvaise. Nos troupes continueront à mourir et nous continuerons à perdre du terrain », a déclaré M. Arestovych, en particulier si les pays disposant de dizaines de systèmes de lance-roquettes multiples ne « décident d’en donner que quatre ou cinq ». Néanmoins, dans un message posté sur Facebook, « les Forces armées d’Ukraine et l’ensemble du peuple ukrainien remercient sincèrement le peuple et les dirigeants militaires et politiques de la République française pour leur aide et leur soutien dans la lutte contre l’occupant et l’ennemi russe ! (…) Les artilleurs ukrainiens (…) ont maîtrisé [le] “CAESAr” et détruisent efficacement les occupants russes. Longue vie à la France ! ». On peut annoncer la levée des sanctions sur les produits agricoles russes ; puisqu'il n'y en a aucune...
  11. Il y a eu un vote. Et le résultat a été annoncé par voie d'arrêt de bus : BoJo est maintenu par 211 voix contre 148, des chiffres correspondant par une amusante coïncidence aux numéros des lignes de bus desservant le parlement...
  12. Mais là il va falloir mobiliser en permanence un CBG autour des sites de prospection et de forage pour les protéger contre la marine turque...
  13. Oui, c'est explicitement la définition du nazisme en Russie. Le nazisme est le nationalisme autre que le nationalisme russe. Il y avait eu tout un éditorial publié à ce sujet au début de la guerre expliquant que l'Ukraine était nazie non pas parce que l'extrême droite y était trop forte ou que l'antisémitisme y était particulièrement virulent ou quoi que ce soit du genre ; mais simplement parce qu'elle avait un projet d'identité nationale se substituant à l'identité russe.
  14. Kelkin

    Eurofighter

    La vraie solution anglaise est de mettre les réservoirs sur le dessus des ailes... C'est ce qu'ils ont fait sur le Jaguar notamment. Ma foi j'ai pas vu beaucoup de fans de la Taillefine. Juste notre vieil ami Sancho, et il n'est pas tant fans de Typhoon qu'exécrateur professionnel du Rafale... Et même là il a du mal à déverser sa bile habituelle.
  15. Le Tempest (même si beaucoup sont sceptiques quand à son avenir) est bien géré : c'est un projet contrôlé par un pays (le Royaume-Uni) et où la participation étrangère est relativement restreinte. Nous on ne peux pas suivre parce qu'on veut faire un truc en répartition égale avec les Allemands et les Espagnols et c'est une façon de procéder qui multiplie les points de blocage et les tentatives de chantage. Conclusion, 2050, c'est la date à laquelle Airbus signera l'accord pour la phase 1B.
  16. Et oui, toute la politique étrangère américaine du "en fait mes promesses ne m'engagent pas parce que je ne fait pas ratifier les accords internationaux par le congrès, ahahah" marche moins bien quand les autres pays se méfient.
  17. "rascists" est un mot-valise entre "russian" et "fascist" que l'on trouve employé en anglais. Il faut dire qu'en anglais, "russian" se prononce "reucheune" et "fascist" se prononce "feucheust", donc le calembour est plus facile. Ce serait bien d'éviter ce genre d'épithètes qui n'apportent rien à la teneur de la conversation. On note aussi l'emploi du terme "AFU", acronyme anglais pour "armed forces of Ukraine". Bref on est dans le vocabulaire Twitter.
  18. 126 ? Non, 36 ! Plus 114. Non, 57. Non, 114. Plus 57. Non, 26. Avec l'Inde, on n'avance pas beaucoup, mais on ne s'ennuie jamais !
  19. Il faudrait établir une traçabilité des armes entre le fabriquant, les vendeurs, les clients... Un peu comme ce qui se fait pour les voitures avec leurs cartes grises. Et engager la responsabilité personnelle du possesseur légal de l'arme pour tout crime ou accident causé par l'arme ; même si ce n'est pas ladite personne qui a commis le crime ou l'accident. Mais ça serait très, très mal vu de la population américaine.
  20. Un peu facile d'écarter les explosions intentionnelles d'armes nucléaires, d'autant qu'elles sont plus de mille fois plus nombreuses que les explosions accidentelles de centrales nucléaires. (Je compte au moins 2090 explosions intentionnelles d'armes nucléaires, deux utilisations guerrières à Hiroshima et Nagasaki, et 2088 tests nucléaires officiels, dont plus de 400 en atmosphérique...) Mais néanmoins, je compte de très nombreuses explosions non-intentionnelles de bombes nucléaires. C'est juste que ce furent des explosions conventionnelles, sans réaction en chaine, ce qui ne veut pas forcément dire sans pollution radioactive. Par exemple, rien qu'en 1950, il y a eu cinq explosions de bombes nucléaires aux États-Unis causés par des problèmes sur les bombardiers les transportant. https://en.wikipedia.org/wiki/1950_British_Columbia_B-36_crash https://en.wikipedia.org/wiki/1950_Fairfield-Suisun_Boeing_B-29_crash https://en.wikipedia.org/wiki/1950_Rivière-du-Loup_B-50_nuclear_weapon_loss_incident et deux autres incidents qui n'ont pas de pages wikipedia pour eux : un B-29 à Kirtland AFB le 11 avril, et un B-50 à Biggs AFB le 13 juillet, tous les deux se sont écrasé au sol, entraînant l'explosion des charges conventionnelles des bombes nucléaires qu'ils transportaient. Ce qui me fait en une seule année deux fois plus d'explosions non-intentionnelles de bombes nucléaires que d'explosions de centrales nucléaires.
  21. Ce genre de chose existe déjà, le problème étant que ça ne marche pas parce que : Ce n'est pas au niveau fédéral, donc il est possible de simplement prendre sa voiture et acheter plus loin là où de telles restrictions n'existent pas. Même là où de telles choses sont en vigueur, elles ne sont pas forcément appliquées avec rigueur, notamment pour les ventes de seconde main.
×
×
  • Create New...