Saber

Members
  • Content Count

    99
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

58 Excellent

About Saber

  • Rank
    Débutant

Profile Information

  • Pays
    Algeria

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. 1 Ce n'est pas parce que des commercants d'un pays circulent dans un territoires etrangers que ce territoire appartient à la souverainté de leur pays. 2 Des états organisés au Maghreb il y en a depuis l'Antiquité. 3 Oui, il s'agit d'un fantasme, Je t'invite a intéresser a la superficie de l'état marocain avant l'arrivée des français. Notemment sur ce qu'on appelle le "Siba". Tu sauras que l'intervention française a permis au Sultan de "recuperer" ce territoire qui lui echappait, bien loin de le diminuer, lui a permis de retrouver une superficie superieure. https://fr.wikipedia.org/wiki/Siba_(Maroc) Si il y a eu un "Grand Maroc" c'est certainement pas avant l'arrivée des européens.
  2. Cette carte est une carte imaginaire (fantasmée) et non historique. Avant les colonisations européenes le Maroc n'avait aucune souvereinté sur ces territoires, bien que l'histoire officielle enseigne que cette derniere le lui ont spolié.
  3. "Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction."
  4. Interessant de savoir que seulement 1/3 des locuteurs sont en Azerbaidjan, les 2/3 a l'exterieurs, notamment ne Iran. D'apres la carte le pays azéri iranien est plus grand geographiquement et démographiquement que l'Azerbaidjan. Ce qui aide a comprendre la sensibilité iranienne sur le sujet. Quant a l'Arménie, elle est presque completement enclavée dans l'espace turco-azeri
  5. C'est le point de vue du Kremlin, pas le mien ou le tient. Ce n'est pas une question d'imposer ou de faire endosser exterieurement à un pays contre sa volonté. Ta comparaison avec l'Allemagne n'a pas lieu d'etre. L'état actuel allemand s'inscrit lui meme en totale opposition et rupture vis à vis de l'Allemagne nazie. Toutes decision anterieure de cette état est rejetée de facto par l'actuel état Allemand. A l'inverse du rapport du régime actuel russe avec l'URSS. Ce n'est absolument pas le cas. Ce n'est pas mon point de vue ou le tient, mais le régime russe qui considère le pays comme héritier de l'URSS et fait siens une grande partie de l'héritage de l'URSS, sur les points que j'ai expliqué. Et sur ces sujets, Poutine ne s'inscrit pas en rupture de l'URSS (contrairement à ta compraison avec l'Allemagne), il considere que les territoire de l'ex URSS comme devant faire partie d'une ceinture de glacis pour la Russie. Donc pourquoi la Russie bien qu'alliée d'Erevan est discrete sur le HK. Parce qu'elle considère aussi que c'est un territoire azeri qui est le fruit de son propre decoupage. Quand les russes "reprennent" la Crimée ils disent c'est "nous" (les sovietiques) qui vous l'avons donné, donc maintenant que vous sortez de notre orbite (Kiev) on le reprend. Ils disent pas "oulala les soviétiques c'etaient pas nous, donc si ils vs ont donné ce territoire on endosse rien, ça nous regarde plus". Les russes assument cette continuité et legitimité, pas les allemands. Pour le Tadjikistan comme pour le Caucase, ce que cherche Moscou c'est surtout que ces pays ne bascule pas dans des regimes qui deviendraient des tetes de pont de l'OTAN, si ce scenario n'est pas à leur porte, je les vois pas intervenir (sauf violation des integrités territoriales). Donc à ce jour ils se "melent" ostenssiblement pas des bisbilles tadjiko-ouzbek car on est pas dans une situation de renversement d'alliance qu'ils redoutent. Si au Kirghizistan on arrive a une revolution qui porte au pouvoir un Saakachvili local, je doute que les russes n'interviennent pas. A mon humble avis.
  6. Un changement de régime n'est pas un changement de pays. Je pense que tu es capable de saisir la nuance. Qui plus est on parle pas de doctrine politique et economique interieure, mais d'héritage geopolitique et international. Il me semble que quand Poutine exprime une nostalgie de cette periode, il fait reference à la puissance internationale et geopolitique de l'ex URSS et non de reinstaller le communisme en Russie.
  7. C'est peut etre pas un probleme majeur d'un point de vue russe Ce qui importe Moscou c'est surtout que Aliev ne bascule pas en nouveau Saakachvili en terme de NATOphilie.
  8. Libre à chacun de penser que la Russie et le Kremlin ne se considèrent pas comme l'héritier et la continuité de l'URSS.
  9. La Russie est surtout reponsable et hauter du découpage administratif, devenu decoupage international, à l'origine des tensions. Donc pourquoi la Russie irait punir l'AZ de reprendre le territoire qu'elle lui a elle meme attribué ?
  10. Ce conflit caucasien est l'exemple type du conflit regional qui echappe totalement à l'Europe du fait que les seules puissances regionales encadrant le conflit et les belligérents (Turquie, Russie voir Iran) sont en dehors du cercles d'alliance de Paris et Berlin voir en défiance totales. Donc les capitales européenes voulant voler au secours des arméniens n'ont strictement aucun moyen d'action, sauf demander à Poutine de faire quelques chose, voir (le comble) à Teheran.
  11. Les révoltes des janissaires n'avaient pas pour but de se "libérer" d'un esclavage mais de garder leurs privilèges et pouvoir lorsqu'ils estimaient qu'ils allaient etre remis en cause par le sultan.
  12. Il faut comparer la seconde situation avec celle des autres sujets de l'empire ottoman. On notera que les janissaires avaient des carrieres militaires et politiques qui n'avaient rien de celles d'esclaves, qu'on leur confiait des terres et des pays qu'ils gouvernaient comme en Afrique du Nord etc. Dans ses contrées les autochtones qui subissaient, la caste janissaire, la milice l'odjak et toute l'organisation janissaire étaient loin de les considérer comme des victimes. Au contraire. D'ailleurs ces memes janissaires étaient hostiles à ce que les autochtones rentrent et integrent leurs milices, ne voulant pas partager leurs statuts et privilegent avec les locaux.
  13. C'est toujours intéressant de discuter avec des gens qui ne comprennent pas le sujet, qui se prennent pour des experts en consultant 5 minutes avant kikipedia et qui par dessus le marché se permettent de vous prendre de haut avec des ridicules "tiens mon petit" (on aurait cru qu'il allait me balancer ensuite un etude sociologique d'un auteur specialiste de l'empire ottoman de ses dependances, non le Mr se permet un péremptoire "tiens mon petit" en me copiant collant 2 ligne de kikipedia...bref) Donc, encore une fois, et dans l'espoir que tu saches lire et comprendre ce que ton interlocuteur te dis. Mon propos est de rappeler que les janissaires, esclaves chretiens à la base, n'avaien,t une fois enrolés et engagés dans la milice, plus rien d'esclave. Ils avaient au demeurant un statut bien superieurs aux populations musulmanes non turques, soit dit en passant. Donc si l'on lis mes posts avant de dégainer sans reflechir, on comprend qu'il ne s'agissait pas de dire que leurs situations etaient enviables ou pas, il etaient question de dire qu'ils passaient d'une situation initiales où ils etaient esclaves à une situation où ils ne l'etaient plus.
  14. Il ne s'agit plus de gamins, il s'agit d'adultes qui vivent toutes leurs vies janissaires. Je pense qu'il est evident que lorsque l'on parle de janissaires on ne parle pas d' esclaves-enfants soldats n'ayant même pas conscience de ce qu'ils sont et du pourquoi du comment de leur engagement.