Saber

Members
  • Content Count

    75
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

40 Excellent

About Saber

  • Rank
    Débutant

Profile Information

  • Pays
    Algeria

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. 1 C'etait des tests nucléaires où vivaient des milliers d'Algériens. 2 La France n'avait qu'a le faire dans sa metropole et se debrouiller avec les retombées en France, comme ça les victimes algériennes et leurs représentants n'auraient pas un enieme dossier a mettre à ce casier deja bien chargé. La France aurait a subir les braves victimes francaises et vous n'aurez pas entendu les mechantes victimes algeriennes se plaindre, vous savez les pauvres gardiens de chevres...
  2. Si tu pense que 3 pauvres gardiens de chevres resument le bilan des victimes je t'invite a lire et a te documenter au lieu de t'emporter sur des sujets que tu ne maitrises pas. Ensuite il faudra nous expliquer selon quel principe le fait evoquer un dossier dont se sont rendus coupables les responsables politiques francais en Algérie (et ou encore et toujours) releve du chantage, il faut assumer et arreter de croire qu'en balancer des phrases bateaux et stupides du type 'il faut tourner la page" qu'on passe a autre chose et qu'on solde ses responsabilités. Ca ca existe dans les rêves pas dans la realité.
  3. Déja faudrait arreter de parler du FLN comme tenant du pouvoir en Algérie, ca montre juste a quel point on connait pas ce pays et sa realité politique. Ensuite on pourra parler du fond et des crimes que constituaient les essais nucleaires francais dans ses terres qui n'etaient pas inhabitées.
  4. Le chiffre de 150 000 pour expliquer sa totale fantaisie et le peu de credit de ceux qui l'utilisent vient de la declaration d'un sous prefet d'Akbou (Kabylie) qui aurait estimé que dans son arrondissement il y aurait eu entre 1000 et 2000 harkis tués (deja du simple au double) et que l'Algérie comptant 76 arrondissements il y aurait donc par multiplication et extrapolation jusqu'a .... 150 000 harkis massacrés. Chiffre fantasiste mais neanmoins pas mal relayé.
  5. Je ne connais aucun historien ni source historique serieurse qui affirme cela, ni francaise ni autre. D'ailleurs il reprends à son compte le chiffre fantaisiste de 150 000 harkis massacrés qui donne un peu le ton sur la crédibilité de son "impression." Pour ce qui est des victimes algeriennes du FLN le chiffre se situe autour de 15 000 (Pervillé notamment), 10 000 environ du fait de la luttre entre nationalistes FLN-MNA dont 4 000 en France (Stora) et environ le meme chiffre pour ce qui est des purges internes (provoquées par les SR français). Il n'y a pas vraiment de similitudes d'ordre de grandeur entre les victimes par les FDO FR et du FLN loin de là.
  6. L'auteur de cet ouvrage (ecrit il y a ... 40 ans )cite lui meme en conclusion de ce meme ouvrage le chiffre de 300 000 que j'ai moi meme inclus en fourchette minimale dans mon post plus haut (car Pervillé, Stora et d'autre parlent de 400 000 et plus et je parle pas des sources algeriennes). Donc ma demonstration, meme en reprenant un Yacono qui ne fait pas consensus et qui est en terme d'estimation est connu pour etre minimaliste, (voir les estimations de la pop algérienne qu'il fait en 1830) est valable. Donc apres comparaison des victimes civiles europeenes (4/5 000) j'attends de savoir si ceux qui soutiennent la lutte "Algérie Francaise" sont toujours chauds pour accuser l'autre partie d epuration "ethnique".
  7. Tu m'as l'air bien agressif pour quelqu'un qui prétendais avoir une autorité morale pour distribuer des titres de sérieux aux autres . Est ce le manque d'argument qui te trahis ? Bref je te laisse ce terrain qui ne m'interesse pas. En l'occurence les chiffres je les ai donné, de part et d'autres, je me suis meme permis d'en rester à une fourchette etablis par les historiens francais concernant les victimes algériennes (300/400 000) pour rester dans l'ordre de grandeur. Contre 5 milliers de victimes civils européennes imputables aux indepndantistes (disparus inclus) J'attends toujours que tu me réfutes par l'argumentaire. En l'occurence celui qui soutient la partie qui a combattut contre l'independance algérienne devrait s'abstenir d'accuser le camps adverse d'epuration ethnique car les bilans sans absolument sans appel. Comme la guerre, c'est a dire totalement asymetrique. Parce que rétorquer en parlant de "sourire kabyle" c'est pour tout dire d'un ridicule sans nom. Les bombardements au Napalm de villages font infiniment + de morts qu'un couteau, cela dit la comparaison en dit long et n'est clairement pas à l'avantage de ta these. Elle conforte plutot l'inverse. Pour le reste on est dans le HS complet qu'on peut apparenter à du noyage de poisson. En l'occurence on parle de bilans civils et de pretendue "epuration ethnique". On parle pas d'immigration ni de double nationalité, bien essayé mais ca marche pas.
  8. En premier l'intervenant auquel je réponds parle de victimes civiles, donc j'exclus les pertes combattantes. Il invente aussi un concept farfelue d'epuration ethnique donc je précise les pertes civiles algériennes par la partie francaise et les pertes civiles francaise par la partie algerienne (j'exclue les pertes algéro-algériennes et franco-francaises). A partir de là je prends prends les centaines de milliers de victimes cotés algériens dûes à la repression francaise (je laisse chacun determiner le coté de la fourchette ou il se situe, je prends l'ordre de grandeurs), et je les compare aux 4000/5000 morts civils européenns dont les indépendantistes sont responsables. Quand on connait le rapport de victimes de part et autre de la barriere "ethnique" il est assez osé (pour ne pas dire autre chose) d'imputer a la partie revolutionnaire la pratique d'epuration ethnique. Sans parler encore une fois des bilans anterieurs Par contre je ne pense pas que tu disposes d'une autorité ou d'une qualification pour te permettre de juger si je suis sérieux ou non, merci quand meme.
  9. Etrange concept que celui d'utiliser cette expression pour la rebellion alors que 95% des victimes civiles sont du fait de la partie coloniale. (Pour ne parler que d'apres 1954) Quant aux harkis massacrés, ils sont jusqu'a preuve du contraire de la meme "ethnie" donc je vois pas le lien avec le terme "ethnique"
  10. Inapte mais conscient et puissant, surtout à travers son clan qui est en train d'etre renversé progressivement depuis un mois.'
  11. C'est pour aujourd'hui 10 mars et elle est largement suivie.
  12. Contrairement à d'autres, je n'ai besoin d'aucune excuses ou pretexte pour exprimer le fond de ma pensée. D'ailleurs mes propos sont tellement explicites et précis que tu as besoin de les déformer pour y trouver à y redire. Alors encore une fois c'est toi qui a un probleme avec la définition de la France et des Français. Si tu assimiles une critique de la couverture médiatique d'une partie de la presse francaise pour une attaque contre les francais c'est que tu as une drôle de conception des français. Et ca je n'y peux rien. Mais le trollisme dont l'auteur mériterait qu'on lui bote le derrière il est pas de mon coté dans ce cas là. Ensuite, oui, quand un peuple soumis a une dictature misérable comme le Bouteflikisme cherche a s'y emanciper, par un élan populaire et citoyen qu'il n'a sans doute jamais connu depuis 60 ans, le stricte minimum de la rigueur journalistique est de couvrir et d'analyser ces evenements comme tel, plutot que de conjoncturer sur des scenari apocalyptiques en deniant à ce peuple toute capacité de s'emanciper pacifiquement et civiquement et en le prenant pour rien d'autre qu'une masse encline a la guerre civile, à la violence, a la sauvagerie ayant bien entendu comme seule obsession de deferler sur la France une fois qu'elle aura mis le chaos chez elle. Faire passer ce type de délires et fantasme pour du travail journalistique crédible repondant aux "préoccupations" des français relèvent du foutage de gueule pur et simple. C'est du crachat à la gueule d'autrui et du nombrilo-populisme. Maintenant si tu n'es pas capable de déceler l'immense insulte aux autres qu'il y a dedans, je n'y peux rien non plus. Et merci de m'expliquer le rapport entre mon post sur une certaine couverture mediatique et cette injonction HS et completement déplacée qu'un intervenant balance en réponse ? " Vous voulez reprendre le pouvoir ? Faites-le ! Sortez-vous les doigts ! Faites quelque chose. Mais ne venez pas vous plaindre ensuite des Marocains, des Tunisiens, des Français ou des Chinois. A un moment donné, le misérabilisme et l'infantilisation généralisée ça suffit. Vous croyez que les Tunisiens ont attendu avec Ben Ali ? "
  13. Mon utilisation des guillements ne renvoyait pas à une citation. https://fr.wikipedia.org/wiki/Guillemet#Guillemets_d’ironie Puisque je suis visé, j'ai aucunement parlé de la France, (et encore moins donné de leçon ) simplement d'une partie de la presse française. Ce qui est quand meme bien different. Je suis etonné qu'évoquer la couverture meprisante et nombrilisme d'une partie de la presse française de ce qui se passe en Algérie soit percu comme une attaque envers la France.
  14. Quel est le rapport entre mon post et le contenu de ton post ?