Mister Libek

Members
  • Content Count

    4
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

6 Neutral

About Mister Libek

  • Rank
    Petit nouveau

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Mister Libek

    Achat suisse

    Des officiers mendient pour obtenir de l'argent des fabricants d'avions de chasse La société des officiers veut une injection financière des quatre fournisseurs pour la campagne électorale. Au moins une personne a l'intention de payer. Le titre de la lettre aux quatre avionneurs semble inoffensif : "Quatre avions de combat possibles pour la Suisse". Cependant, le contenu de ces jets est explosif. Il s'agit du financement de la campagne Pro pour le vote sur l'acquisition des nouveaux jets militaires, qui est prévue pour l'automne 2020. La lettre a été signée par le président, le chef de la politique de sécurité et le secrétaire général de la Société suisse des officiers (SOG). Il est rédigé en anglais, daté du 26 juillet et est à la disposition du SonntagsZeitung. Le SOG, qui compte quelque 22 000 membres, y expose son projet de lancement d'une campagne de communication. Il offre aux constructeurs Airbus, Boeing, Dassault et Lockheed Martin "l'occasion d'expliquer aux citoyens suisses ce qu'un avion de combat moderne peut faire pour la sécurité de leur pays". Nous serions ravis de vous rencontrer prochainement pour discuter plus en détail de cette question, en particulier des aspects financiers qui s'y rapportent. Comme le SOG l'informe sur demande, des rendez-vous ont été pris. "Les quatre fabricants se sont montrés intéressés et ont accepté de nous parler ", déclare Stefan Holenstein, président de SOG. Il estime que le "référendum si important" coûtera au moins deux millions de francs. Holenstein souligne : "Jusqu'à présent, pas un seul franc de campagne n'a coulé. Des sources bien informées savent, cependant, que le GOS veut une somme à six chiffres de la part de chacun des quatre fabricants. Airbus veut la bénédiction du DDPS Une enquête auprès des fournisseurs montre : Chez le fabricant de l'avion furtif F-35, le SOG rencontre des oreilles ouvertes. "Lockheed Martin a l'intention de soutenir la campagne publique ", déclare la porte-parole Laurie Tortorello. Cependant, Lockheed Martin ne veut pas révéler des détails en vue de la concurrence. La compétition est beaucoup plus fermée. Le deuxième candidat américain, Boeing, qui est en course avec le F/A-18 Super Hornet, fait référence au SOG. Et ne révèle que ceci : "Nous vérifions chaque demande de sponsoring et nous nous assurons qu'elle est conforme à l'appel d'offres". Et tandis que Dassault, producteur du Rafale, reste silencieux, Airbus, le constructeur d'Eurofighter, se montre prudent : "La demande du SOG est une question qui doit être approuvée par le gouvernement suisse", déclare le porte-parole David Flötner. Airbus ne prendrait pas de décision sans l'accord du Département de la Défense, de la Protection Civile et des Sports (DDPS). C'est aussi l'espoir de la société des officiers. Comme l'a fait remarquer le président Holenstein, le SOG a toujours communiqué de façon transparente qu'il traite les quatre fabricants sur un pied d'égalité et qu'ils participeront financièrement à parts égales. "Avec la réserve explicite que le DDPS approuve l'approche du SOG, dit-il. Le SOG souhaitait prendre contact avec le DDPS à cet égard au plus tard à la fin du mois de septembre. Selon leurs propres déclarations, les responsables du DDPS n'ont pas connaissance de l'intention d'impliquer les quatre fabricants dans une campagne. "Le financement relève de la seule responsabilité des comités de vote", déclare le porte-parole Renato Kalbermatten. Ni le gouvernement fédéral ni le DDPS ne devraient mener une campagne. A la question de savoir si la conseillère fédérale Viola Amherd approuverait un tel projet, Kalbermatten répond : "La Société suisse des officiers est une organisation indépendante du DDPS. Il n'a pas le pouvoir de lui donner des instructions. "La vente de la démocratie suisse" Cela ne s'applique pas à Balthasar Glättli, membre de la Commission de sécurité nationale. Il qualifie l'action de la SOG de "trahison de la démocratie suisse". Les avionneurs étrangers, qui sont étroitement liés à leur pays d'origine, ne doivent en aucun cas intervenir dans un référendum suisse. "C'est d'autant plus vrai lorsqu'il s'agit de neutralité et de sécurité nationale ", dit-il. "J'attends du conseiller fédéral Amherd qu'il prenne des mesures contre cela. C'est pourquoi Sättli soumettra une proposition politique. "Le SOG n'a apparemment rien appris des erreurs du passé." Géraldine Savary, SP stand appliance Géraldine Savary frappe dans la même encoche. Elle a été "choquée" par le plan du SOG. "Il est inacceptable que des entreprises étrangères s'immiscent dans un référendum en Suisse, dit-elle, le plan SOG est très maladroit, il semble qu'il n'ait rien appris des erreurs passées. C'est précisément ce scénario qui a suscité l'indignation dans toute la Suisse en 2014 : avant le vote sur le Gripen, on a appris que le fabricant Saab avait transféré 200 000 francs sur le compte du Comité Pro. Le Comité Pro a ensuite remboursé l'argent. En outre, le gouvernement fédéral a convenu avec Saab et le gouvernement suédois qu'ils n'interviendraient pas dans le vote. Pour Hans Wicki, membre du FDP, la demande du SOG aux producteurs d'avions à réaction est "légitime". On ne peut l'accuser d'avoir cherché à savoir où il y avait une volonté de financer la bataille électorale. Mais s'il était responsable de la campagne pro, il s'abstiendrait de s'adresser aux fabricants : "Il y a suffisamment d'organisations en Suisse qui ont intérêt à ce que les gens disent oui. Ils devraient être prêts à payer pour cela ", déclare le Conseil des États Wicki. Traduit avec www.DeepL.com/Translator
  2. Merci :) Et oui, ça fait un long moment que je suis inscrit, et plusieurs années que je lis ce forum :)
  3. Merci Conan Merci Phacochère
  4. Salut à tous. J'ai 24 ans, bientôt 25. Originaire de Metz, je suis actuellement Gendarme Adjoint Volontaire depuis bientôt 3 ans dans le Vaucluse, je suis en attente d'incorporation en école sous-officier. Je suis et lis attentivement le forum depuis plusieurs années, et je suis inscrit depuis plus d'1 an, je pense qu'il est temps de faire ma présentation ^^ A bientôt sur le forum