bobmorane

Members
  • Compteur de contenus

    7
  • Inscription

  • Dernière visite

Réputation sur la communauté

6 Neutral

À propos de bobmorane

  • Rang
    Petit nouveau

Profile Information

  • Pays
    France

Visiteurs récents du profil

Le bloc de visiteurs récents est désactivé et il n’est pas visible pour les autres utilisateurs.

  1. bobmorane

    [Rafale]

    Le gamin en question il a fait ces deux années de classes prépas il y a 30 ans et je pense que je connais assez le secteur pour en parler. La France diplôme aujourd'hui 34 000 "ingénieurs" par an soit autant que les USA (320 millions d'habitants). Des ingénieurs qui ne sont pas capables de couvrir les années de mathématiques supérieures que l'on faisait à mon époque et où il y avait 75% d'échec. Tu veux des faits? En 2005 j'étais de passage dans un labo et je m'entends dire de la part du directeur du labo que les étudiants cherchent aujourd'hui les filières les plus faciles et qu'il ne sait plus comment faire pour que ses étudiants aient leurs examens. Même année une responsable d'orientation m'explique que la filière dans laquelle j'ai poursuivi (électronique-automatique) ne veut plus rien dire aujourd'hui. En 2007 ou 2008 je lis dans le Point le témoignage d'un enseignant de l'INSA Lyon qui explique que l'école ne couvre plus le programme de math qu'elle couvrait avant sur les deux premières années (prépa intégrée) car si ils le font il n'y a plus d'élèves au bout de 2 ans. L'an dernier le medef tire la sonnette d'alarme, les entreprises ont du mal à recruter des ingénieurs qualifiés. On croit rêver, 34 000 ingénieurs et on manque d'ingénieurs qualifiés. Je vais te traduire ce que cela signifie. Ce qui sort de ces écoles est tellement médiocre que tu leur donnes la responsabilité d'une chaine de fabrication dans une usine et ils te la bousillent. Voilà le souci du Medef. L’astrophysicien André Brahic déclarait avant sa mort, toujours dans les colonnes du point, que 70% des thèses de doctorat étaient fausses. Ca existait déjà à mon époque mais aujourd'hui on bat des records. Je pense notamment à un enseignant à Strabourg qui a fait une thèse complètement farfelue en math où il invente 3 unités temporelles différentes etc...Le délire total. Je finis par polytechnique qui va recruter sur dossier, pour moi ce ne seront plus des polytechniciens. Et comme dernier exemple une entreprise locale de 250 salariés avec un bureau d'étude qui embauche dans l'école d'ingénieur locale. Le patron m'a confié que son bureau d'étude faisait travailler des bureaux d'études chinois. big lol C'est vrai mais je t'ai mis un lien expliquant que les arbitrages seraient effectués en 2021 pour savoir qui ferait quoi. Et je comprends au passage l'inquiétude des sous-traitants de Dassault en fonction des résultats de ces arbitrages. Ce que l'on peut présager déjà c'est qu'Airbus va absorber Dassault comme elle l'a fait avec tout le reste. Une belle volonté de cette gauche fasciste, qui en passant détruit tout.
  2. bobmorane

    [Rafale]

    _Tu penses que le Rafale n'est pas concerné par le SCAF? Moi je pense qu'il en sera la base ou alors il faudra que tu m'expliques comment en 6 ans on fait un démonstrateur à partir de rien. Ce que tu dis concernant la connectivité est loin d'être prouvé. https://blog.mondediplo.net/dassault-sauve-par-l-europe "Des arbitrages devraient être rendus en 2021 sur l’architecture du système, les caractéristiques de l’avion lui-même,et de son armement. Au terme de cette phase d’étude, un contrat de développement global sera conclu, qui comprendra la mise en œuvre de démonstrateurs." _Donc ce serait Dassault qui pousserait et non les allemands tout ca pour faire tourner leurs bureaux d'études? L'article ne dit que des âneries et il fait oublier que Serge s'est toujours refusé à la moindre coopération même quand les budgets n'étaient pas assurés. Est-ce que tu te rends compte de l'ineptie de ces propos? D'une part les allemands poussent depuis longtemps pour rentrer dans le programme, d'autre part en quoi, lorsque l'on a la fabrication d'un avion de A à Z, un carnet de commande plein, est-on obligé d'aller chercher un concurrent pour lancer de nouvelles études alors que le développement de l'avion en question est déjà planifié jusqu'en 2040. La réalité est que Macron a fait un cadeau à Merkel et qu'il en obtiendra quelque chose en échange, ce qui doit bien la faire rire étant donné la nature du cadeau. Les britanniques ont une ingénierie supérieure à celle des allemands. Ils ont plus à nous apporter que les allemands et des britanniques aux américains les pas n'est pas grand. C'est cela qu'il faudrait développer comme partenariat et non se tourner vers l'allemagne qui nous pille. Les américains pensent aujourd'hui que le peuple allemand est un peuple merveilleux, voilà le résultat de la propagande allemande. Ils pensent en achetant des Porsches que l'ingénierie allemande est supérieure à l'ingénierie française. Ce qui est totalement faux. Il faut dire aussi que la classe politique aide beaucoup en la circonstance. Quand un futur candidat à la présidentielle viole une femme de chambre ou un ministre dissimule de l'argent en Suisse, et j'en passe...
  3. bobmorane

    [Rafale]

    On est partenaire de rang 1 avec les américains dans un projet beaucoup plus discret. Mais ca tu l'ignores. Il est clair qu'avec la bande d'ânes qui sort des pseudo écoles d'ingénieurs aujourd'hui ca risque de devenir de plus en plus difficile. La catastrophe est en cours. Polytechnique va recruter maintenant au niveau du BAC sur dossier, quel scandale!
  4. bobmorane

    [Rafale]

    Des sources? Je veux parler de serge. En ce qui concerne Dassault Aviation j'ai clairement le souvenir pour des raisons budgétaires (c'est la date précise qui me manque mais Chirac était au pouvoir) d'une coopération imposée avec les allemands qui déjà toquaient à la porte. Et Dassault refusant énergiquement cette entrée des allemands dans le programme. Chirac a fini par assurer un financement au Rafale. Non cette coopération a toujours été refusée par Dassault, à juste titre, quand on est capable de faire les choses seul pourquoi accepter un partenaire qui n'a rien à nous apporter? L'ingénierie ca ne se partage pas, sauf celle des moulins à café. J'ai toujours trouvé suspect l'insistance des allemands depuis des décennies (déjà que je pense qu'Airbus à détruit et pillé l'aéronautique française au profit de transferts de compétences vers nos voisins. Thalès finira par disparaitre et on passera commande chez les italiens et les espagnols pour des technos qui viennent de France). On peut aussi faire semblant de savoir quelque chose sans rien savoir de quoi que ce soit. Il te faut développer maintenant.
  5. bobmorane

    [Rafale]

    Ici : https://www.lopinion.fr/blog/secret-defense/scaf-demonstrateur-devrait-voler-autour-2025-174189 Troublante cette précipitation non? Pour une fois ou la qualité d'un projet fait clairement l'unanimité, les allemands se collent à nous et je gage étant donné l'efficacité de la propagande allemande que dans 20 ans plus personne ne saura que le rafale était 100% francais à l'origine. Les allemands nous font passer pour des cons et des dépravés chaque fois qu'ils le peuvent de façon insidieuse et j'enrage de voir comment on leur ouvre la porte alors que l'on a besoin de personne et surtout pas d'eux. Un américain se plaignait sur un forum que ce ne soit pas avec eux que l'on développe une coopération militaire et je partage grandement cet avis.
  6. bobmorane

    [Rafale]

    Que faut il penser de la coopération franco-allemande concernant le prochain Rafale? Un cadeau aux allemands qui vont se servir dans l'ingénierie française ? Je pose cette question car je pense que si le père Dassault était encore en vie cela ne serait pas arrivé. Je rappelle que la problématique s'était déjà posée sous le gouvernement Chirac il me semble et que Dassault avait réussi à maintenir le projet 100% français. Enfin je lis que les allemands exigent un démonstrateur volant dès 2025. Pourquoi tant de précipitation? Peur que le vent tourne et que de nouveaux responsables politiques reviennent sur cette coopération? Personnellement je pense que la France n'a jamais rien gagné dans une coopération mais à vue son ingénierie et son savoir divulguée à des nations plus faibles (Espagne, Italie, Allemagne).