Benoit

Members
  • Content Count

    214
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

298 Excellent

About Benoit

  • Rank
    Connaisseur

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Hum de nos jours on obtient un poste d'enseignant du secondaire si on est capable d'obtenir au moins 9/20 de moyenne générale au test d'admission. Le métier est sous tension à cause des conditions de travail déplorables dans certaines zones et de l'impossibilité traditionnelle d'obtenir une mutation dans la zone de son choix généralement avant les 5 dernières années de sa carrière. Comme dorénavant il existe un risque de décapitation dans l'exercice de ses fonctions, il est fort possible que l'éduc nat soit encore mois regardante qu'avant dans la distribution du sésame... Compte tenu du laxisme pour obtenir pour obtenir un poste d'enseignant contractuel, j'ai de gros doute que l'obtention d'une procédure de naturalisation soit beaucoup plus stricte que ça...
  2. Je m'excuse d'étaler ici mes connaissances rudimentaires de l'histoire du bas moyen-âge et de l'empire Mérovingien... mais puisqu'on est parti dans un hors-sujet totalement décomplexé, j'aimerais demander une petite précision: J'avais toujours cru comprendre que Charles le Marteau n'avait jamais été roi de France mais chef de guerre ou généralissime chargé de repousser l'invasion des chiens islamiques depuis le sud-ouest. Le roi des Francs était plutôt son contemporain Pépin le Bref qu'on surnommait ainsi du fait sa petite stature et qu'il fut également le père de celui qu'on appellera plus tard Carlus Magnus (grand ou magnifique) un peu pour la brillance de son règne, un peu par malignité sournoise du au fait qu'il n'était pas tellement plus grand que son aïeule. Alors au terme de mon cursus d'histoire géo à l'éducation national je n'aurais absolument rien compris à cette période historique ?
  3. Sans doute qu'on parle d'un 9 décembre de l'an dernier voir d'il y a 2 ou 3 ans minimum non ? Erdogan avait fait une grosse colère contre l'attaque d'Al Watya en rendant les Émiratis responsable par défaut...
  4. @Snapcoke un truc essentiel à savoir sur le sujet c'est qu'un détenu français coute à l'état 36 000€ / an (RSA compris ???) et c'est une somme non négligeable ! Depuis l'arrivé à la présidence de la République de Sarko, on fait voter une loi d'exception (comme l'état d'urgence est une loi d'exception) quand au bienfondé de lancer la construction de nouvelle prison. La différence entre une loi organique qui nécessitera la majorité des 2 tiers de l'assemblé pour l'abroger, un loi "normale" qui nécessitera la majorité des députés pour l'abroger et une loi d'exception, c'est que ladite loi d'exception à par défaut une date de péremption et qu'il faut périodiquement faire revoter l'assemblée pour pouvoir la prorogé sinon elle se retrouve de facto abrogée arrivée à son terme. Donc depuis Sarko, nos députés se réunissent une fois par an pour reporter à l'année suivante la construction de nouvelles prisons. Et l'administration pénitentiaire se retrouve dorénavant en sous-capacité d'accueil et doit fonctionné en flux tendu. Quoiqu'un effort minimum est tout de même été fait: il y a dix ans ont avait 50 000 place en prison pour 75 000 détenus soit un taux de remplissage de 150%. Aujourd'hui le nombre de place disponible a augmenté de quelques milliers tandis que le nombre de prisonniers a également un peu diminué. Pour comparer à ce qui est comparable: la Belgique est un pays de 12 millions qui dispose lui aussi de 50 000 places en prison. Du coup ils ne sont pas loin d'atteindre l'encellulement individuel, cette lubie de pays développés qui a le mérite d'éviter un minimum certains drames carcéraux. La raison, sans pour autant être extrémiste commendrait de se mettre au niveau de nos amis Belges: 50 000 places pour 12 millions d'habitants = 250 000 places pour 67 millions d'habitants. Sinon ce serait au moins d'augmenter nos capacités carcérales de 50 000 places supplémentaires. Le fond du problème c'est qu'il en couterait une augmentation de budget de 3 milliards d'€ par an sur le budget de la justice. Dans un premier temps pour construire les nouvelles prisons, dans un second temps pour gérer tout ces nouveaux prisonniers. Cette mesure démagogique n'est clairement pas compatible avec la bonne gouvernance et l'équilibre budgétaire de la France... Contre mauvaise fortune bon cœur, les responsables des plannings et autres juges d'applications des peines essayent tant bien que mal de démerder des mises en liberté conditionnelle ou autre stage poney dominical de réinsertion pour les détenus les moins dangereux afin de libérer des lits les week-end pour faire entrer un détenu potentiellement plus dangereux et plus nécessiteux. Ce mode fonctionnement à flux tendu marche tout pareil dans les hôpitaux psychiatrique qui se retrouvent également à servir de roue de secours à l'administration carcérale quand elle est surbookée. Évidemment avec ce mode de fonctionnement des fois il y a mort d'homme mais la rigueur budgétaire n'a pas de prix et ne souffre aucune contestation.
  5. Oui mais au bout d'un moment on doit aussi affronter la réalité en face: un clandestin tunisien, vrai-faux réfugié politique en provenance d'un pays qui n'est pas en guerre, à débarqué début octobre à Lampédusa en se prétendant persécuté outre-Méditerranée et 3 semaines à un mois plus tard on l'a ramassé à entrer dans la cathédrale de Nice où il a poignardé à mort le diacre bénévole qui était chargé d'ouvrir le bâtiment pour que gens ouverts et tolérant ne viennent pas le saccager pendant la nuit, il a aussi quasiment réussi à décapiter une pauvre femme de 70 piges qui se trouvait pour prier et il a partiellement assassiné une troisième mamie qui a réussi à s'enfuir pour aller mourir un peu plus lion... Question philosophique grave: les droits de l'homme des ces trois victimes, dont les principaux sont le droit à la propriété, à la sécurité, à la liberté et à la résistance à l'oppression, ont ils correctement été respectés ? Apparemment la mamie qui demandait juste la liberté d'aller prier en sécurité on lui a un peu compissé ses droits de l'homme non ?
  6. Les Kerguelen ne servent pas à grand chose en dehors de la recherche scientifique et de la vérification des thèses Darwinienne pour le moment non ? Autrement j'ai cru comprendre qu'au large de la Guyane il y avait de petites iles très peu peuplées mais qui possèdent un poids historique et culturel indéniable. Le tourisme étant en berne jusqu'à la fin de notre pandémie de SRAS, on peut commencer par les loger là-bas en attendant qu'un camps de base digne de ce nom soit en construit aux Kerguelen... Une solution bis serait la solution israélienne: on trouve un des derniers pays africains amis qu'il nous reste (le Tchad ? La Cote-d'Ivoire ?) et on le pays une somme raisonnable pour loger et rééduquer dans des conditions confortable tous nos damnés de la terre. C'est potentiellement une meilleure affaire que de filer annuellement des milliards à Erdogan pour qu'ils s'achètent des flingues en laissant pourrir ses "réfugiés politiques".
  7. Et bien moi, au risque de passer pour un bas du front, je suis de plus en plus opposé au principe de droit du sol et de principe de double nationalité ! La double nationalité, quoiqu'on dise et quoiqu'on fasse, cela restera toujours une double allégeance qui pourra parfois devenir très problématique. Désolé pour tous les bien-pensants de tous poils, mais un binational franco-quelque chose n'est pas un sous-citoyen d'où que ce soit venu: il est Français et à ce titre jouis des mêmes droits (et supposément des mêmes devoirs) qu'un franco-français lambda. À coté de cela, ce binational est également détenteur d'un autre état civil et d'un autre passe-port qui lui conférent des droits (et supposément des devoirs) dans un autre pays (vers lequel il sera souvent tenter de fuir en cas de problèmes quelconque avec la justice de la République Française)... Ce ne sont donc pas des sous-citoyens mais des sur-citoyens, finalement plus égaux que la majorité des franco-français lambda ! Moi président, j'enclenche immédiatement un grand carénage pour la réforme du droit du sol à la française et au besoin je convoque les Français aux urnes pour confirmation incontestable de la volonté populaire par référendum et couper cours à toute accusation en fascisme: Souhaitez vous que le droit du sol soit purement et simplement abrogé ? Souhaitez vous que le droit du sol soit réformé et réservé a minima aux ressortissants étrangers dont les pays d'origine nous accordent la réciproque ? Souhaitez que rien ne change et qu'on continu avec un système qui fait presque quotidiennement la preuve de ses carences ? Mine de pas y toucher, ça fera le grand ménage au sein des ressortissants qui permettent constamment de stigmatiser la République en racisme structurel sans du tout se préoccuper des droits que leur pays d'origine tant regretté accordent en réciproque aux ressortissants franco-français qui ont pris l'initiative de migrer là-bas. Car en France les plus nombreux individus à avoir bénéficié du droit du sol sont des ressortissants africains et c'est également eux qui semblent poser le plus de problèmes de petite délinquance et de gros problèmes sécuritaires. Certain esprits chagrins soutiennent que le phénomène est apparu principalement du fait que leur double nationalité , loin de leur avoir donné un sentiment d'infériorité, leur aurait plutôt donné un sentiment de toute puissance: puisque j'ai la nationalité français je ne suis plus expulsable vers mon shithole d'origine, peut importe les exactions que je pourrais commettre sur le territoire français je pourrais me maintenir sur le territoire à vie. Parce que les faits sont têtus, aujourd'hui il n'y a toujours que 1 seul pays africain sur 152 qui applique le droit du sol + 3 territoires respectivement sous souveraineté française ou espagnole. Et quant au seul pays africain vraiment ouvert sur le monde, à savoir l'Afrique du Sud, sa générosité a provoqué des migrations intra-africaine massives qui aujourd'hui génèrent une version relativement hardcore et bas-du-front de la part des classes sud-africaines populaire qui organisent de pogrom et vont jusqu'à bruler tout vifs la place publique à la Nelson Mandela les métèques voleurs de travail qui sont venus envahir leur territoire et les spolier.Du coup le gouvernement sud-africain envisage depuis quelques années de supprimer purement et simplement son droit du sol. Donc je propose: 1- suppression du droit du sol pour tout ressortissant dont le pays d'origine n'applique pas la réciproque (avec effet rétroactif sur 40 ans). 2- rétablissement d'une double-peine sans pitié pour trier et se débarrasser des métèques qui n'ont pas eu un comportement correct avec les indigènes franco-français. 3- limitation des nouvelles arrivés totalement conditionnés froidement et mathématiquement au taux de chômage de l'heure. 4- évidemment chaque consulat de France se doit de mener une enquête judiciaire, psychiatrique et scolaire sur l'individu demandeur avec de donner une réponse favorable. 5- le premier métèque qui réclament plus d'inclusivité -> dehors et à grand coup de pied dans le cul. 6- effort concret d'intégration pour chaque métèque qui obtient un visa de séjour. 7- conditions de naturalisation durcis avec casiers judiciaire vierge, bonne maitrise du français oral et écrit et connaissance minimum de l'Histoire de France et des "Valeurs de la République". 8- traitement de faveur uniquement pour les anciens légionnaires déjà à moitié français par le sang versé Faites tout ça et vous verrez que d'un coup votre immigration deviendra beaucoup moins problématique à tous les points de vu et que le "sentiment" d'insécurité du reste des franco-français ira en diminuant.
  8. Vous allez sans doute encore me dire que je suis toujours pas dans le bon fil Mais un bon un consulat c'est une emprise française non ?
  9. L'une des deux victimes, une femme de 70 ans, aurait été décapitée...
  10. Et l'image du notre à l'international post-"première vague" ? Justement le président a dit hier que ça n'allait pas être possible d'envoyer nos malades à l'étranger ou de les dispatcher dans tout le pays comme en mars parce que nos voisins sont malades aussi. La France est sans doute le pays du monde où le covid est le plus actif en ce moment. Mais il est suivit de pas loin par l'Espagne et le Royaume-Unis. Puis la Belgique, l'Italie, la Hollande, la Pologne et la République Tchèque. Les Allemand (et les Suisses) restent un peu à la traine mais ils ont peur d'avoir un carnage si l'épidémie devient aussi dynamique que chez nous. Je me fais personnellement du souci pour les Tchèques. C'est un petit pays plutôt bien équipé mais je ne pense pas qu'ils pourront soutenir leur rythme de propagation actuel et personne ne va aller les aider. Ils tournent à 15 000 cas et une centaine de morts par jour. Bientôt des dizaines de milliers de mort là-bas ?
  11. Aie ouille. Il se confirme que le président Tebboune a surement chopé le covid: Sans doute que vous allez me répondre que les Français ne sont jamais content pourtant c'est un peu vexant qu'il ne viennent pas à l'hôpital en France mais chez nos voisins d'outre-Rhin. Je regrette Boutef ! Il est encore vivant Boutef ?
  12. Benoit

    L'Inde

    Le mec essaie juste de se faire payer des avions chinois plus moderne non ?
  13. Oui Erdogan a appelé ses compatriotes à boycotter à titre individuel les produits français. Il ne peut pas lancer une politique officielle d'état sur le sujet ça contreviendrait à l'union douanière Turquie-UE et provoquerait des représailles à l'échelle européenne.
  14. Alstom a racheté uniquement la branche ferroviaire de Bombardier, c'est bien ça ?