Benoit

Members
  • Content Count

    194
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Benoit

  1. Le raz-de-marée consécutif devrait faire pas mal de dégâts tout le long de la vallée et sinistrer uniquement des Azéris mais le manque à combler dans la production électrique du pays n'est pas si considérable que ça. https://www.cia.gov/library/publications/the-world-factbook/geos/aj.html Production électrique totale du pays: 23,7 milliards de kWh Production du barrage: 1,4 milliards de kWh (6%) Electricity - from fossil fuels: 84% of total installed capacity (2016 est.) Electricity - from nuclear fuels: 0% of total installed capacity (2017 est.) Electricity - from hydroelectric plants: 14% of total installed capacity (2017 est.) Electricity - from other renewable sources: 2% of total installed capacity (2017 est.)
  2. Les Finlandais sont historiquement les moins russophobes de la région pourtant l'URSS les a agressé et leur a volé un pourcentage à 2 chiffres de leur territoire, notamment pour un meilleur accès aux mers arctiques et une meilleurs sécurisation de Saint-Petersbourg. Après guerre les Soviétiques leur avaient gentiment expliqué que, certes ils ne leur rendraient jamais les territoires acquis par la force, mais qu'ils ne leur feraient plus de problème si la Finlande restait neutre dans la guerre froide. En gros le même truc que ce que Poutine essaye tant bien que mal d'expliquer aux Polonais et aux Romains (en cas de guerre nucléaire, les installations américaines que vous avez laissé installer chez vous feront que les premières ogives seront pour votre pomme - pour que les ogives suivantes aient plus de chance d'atteindre l'Europe de l'Ouest et l'Amérique du Nord) . C'est la raison pour laquelle la Finlande ne fait pas parti de l'OTAN. Et les Soviétiques ont toujours tenu leur parole. Les Russes actuels continuent de tenir à la neutralité de la Finlande, seul pays riverain européen non-russophobe et dont la frontière est très ouverte (on peut entrer en Russie sans visa). Du coup certains font observer qu'acheter beaucoup d'avion de combat américains ou tout du moins plus que ce qu'ils ont déjà en dotation pourrait être perçu à Moscou comme une provocation / un début d'intégration atlantique. Le choix du Rafale français ou du Grippen suédois serait perçu comme bien plus neutre. Celui du Typhoon anglais aussi, mais le Typhoon n'a pas un bon rapport qualité prix comparé aux 2 autres euro-canard. Cette remarque est sans doute vachement plus vraie pour le cas de la Croatie... si on vend là-bas, même d'occasion, ce sera exclusivement du à la politique turcophobe du président Macron ! C'est dingue ce que vous êtes pessimistes les gens !
  3. http://www.opex360.com/2020/10/16/la-russie-lance-un-exercice-naval-en-mer-caspienne-avec-le-conflit-du-haut-karabakh-en-toile-de-fond/
  4. Benoit

    [Rafale]

    300 Rafale c'est justement la taille de la flotte que le chef d'état major AAE demandait dans sa lettre au père Noël de fin septembre. Moi j'avais plutôt pris ça comme un coup de semonce pour dissuader le gouvernement de lui réduire encore la taille de sa flotte future voir actuelle pour cause d'achat d'occasion. Sinon c'est clair que si il y a un alignement des planètes avec des contrats suisse, finlandais, croate, plus une option égyptienne et un nouvel achat sur étagère de 36 pour les Indiens, soit plus de 150 avions, l'armée de l'air ne pourra pas se permettre d'être mise en attente au profit des contrats exports comme depuis 5 ans et il faudra que Dassault augmente sa cadence pour livrer simultanément la France et les exports. Sans doute que c'est un cas de figure qui commence à apparaitre plausible en haut lieu si l'état major se met à réclamer.
  5. http://www.opex360.com/2020/10/14/la-france-maintient-son-offre-visant-a-livrer-12-rafale-doccasion-a-la-croatie/ Après le chef d'état major de l'armée de l'air qui a récemment déclaré souhaiter 300 Rafale et que Dassault augmente sa capacité de production pour répondre à un effet d'entrainement plus de commandes -> baisse du cout unitaire -> plus de commandes export, voila que le chef d'état major des armées dit qu'il veut bien revendre aussi à la Croatie si les livraisons sont étalées dans le temps et qu'il demande aussi à Dassault d'augmenter ses capacités de production. Ça commence à faire beaucoup de chefs d'état major qui demandent d'augmenter les capacités de production ! L'ouverture d'une ligne de production en Inde c'est une augmentation des capacités de production globales non ?
  6. La Grèce a porté ses eaux territoriales à 12 nautiques uniquement en mer Ionienne pour le moment et c'est très récent: l'assemblée grecque s'est prononcée sur la question dans la foulée de la ratification de l'accord de délimitation entre les ZEE grecque et italienne. Pour passer les eaux territoriales de 6 à 12 nautiques, un état n'a besoin de rien d'autre que de le déclarer unilatéralement, tout du moins si il n'y a pas de riverain et/ou de conflit de délimitation. Maintenant la question est en suspend depuis le milieu des années 90 parce que l'assemblée turque a fait voter une loi qui stipule que le passage unilatérale des iles de la mer Égée à 12 nautiques "enferme la Turquie à l'intérieur de ses propres terres" et sera considéré comme un acte de guerre. Cela ne lui enlève rien à son droit à des eaux territoriales coté sud, coté nord elle a droit à 1km et la cote Anatolienne 1km, coté Est et Ouest c'est la règle de l'équidistance qui s'applique. Si le pirate Barberousse entre dans les eaux territoriales de Kastellorizo, les autorités grecques sont en droit de l'arraisonner pour le contrôler, le forcer à accoster dans un de leur port, voir de le confisquer lui ou sa cargaison et d'embastiller les marins si un prétexte est trouvé. Mais pour le moment les eaux territoriales sont à 6 miles.
  7. Ou sinon pour ménager le Sultan, un peu comme l'Allemagne qui avait estimé que la Grèce et la Turquie avaient toutes les deux leur part dans l'escalade de cet été...
  8. Lu sur opex d'un commentateur généralement bien renseigné: "167 personnes arrêtées ce jour en turquie à la suite du coup d’état manqué de 2016. Notons que presque toutes les personnes arrêtées sont des militaires d’active…" Je ne trouve aucune confirmation par contre. Est-ce que c'est vrai ? Est-ce que c'est un signe que l'eau bout dans la marmite turque ? J'ai trouvé ça: https://www.arabnews.fr/node/22421/monde-arabe Si ils continuent de mettre aux arrêts leurs pilotes, il ne va vraiment plus leur en rester beaucoup. Peut-être que l'état major estime pouvoir tout faire avec les drones...
  9. Le congrès américain a l'air de s'énerver. Les Américains ont la 2eme diaspora arménienne du monde derrière la Russie et devant la France. J'ai vu passer que Kim Kardasian a donné 1 millions de $ pour soutenir la cause.
  10. Opex en parle aussi: http://www.opex360.com/2020/10/13/les-etats-unis-exigent-que-la-turquie-cesse-sa-provocation-deliberee-en-mediterranee-orientale/ De leur coté et juste à coté les Russes et les Égyptiens viennent de décider un exercice conjoint inédit en mer Noire: http://www.opex360.com/2020/10/13/la-russie-et-legypte-vont-organiser-des-manoeuvres-navales-conjointes-inedites-en-mer-noire/ Il ne faudrait pas non plus que les Égyptiens en viennent à se dire que la France n'a pas les reins pour calmer le Turc, ça couterait surement beaucoup en commandes futures.
  11. Sauf que les frontières du Donbass sont bien plus poreuses que celles de la Géorgie... ça permettra de voir ce que les Russes savent vraiment faire en matière de guerre électronique ?
  12. Ce qui est malheureux c'est qu'en matière énergétique tous les pays européens ont des intérêts à peu près convergents, hormis le fait que certains ont besoin d'un peu plus d'uranium et d'autres un peu plus de gaz ou de charbon. Pourtant si la grande majorité (excepté l'Allemagne) tombent d'accord sur le principe que l'union est trop dépendante du gaz russe, ils ont du mal à voir que remplacer nos amis russes par un partenaire moins fiable tel que la Turquie et aux dépends des Grecs n'est pas une très bonne idée. C'est à se taper la tête contre les murs et à se demander si vraiment ça vaut le coup de continuer à investir dans une union comme ça qui nous coute, qui nous demande sans arrêt des efforts de toutes sortes et qui nous laisse seul chaque fois qu'on soumet un problème.
  13. http://www.opex360.com/2020/10/12/la-france-est-preoccupee-par-le-retour-dun-navire-de-recherche-turc-dans-les-eaux-revendiquees-par-athenes/ Je n'avais pas trop bien suivi cette histoire de ville fantôme dont on parle un petit peu en ce moment, la je comprend un peu mieux. Le gouverneur actuel de Chypre nord s'entend donc très bien avec Erdogan et il risque de perdre son poste au profit de l'ancien gouverneur qui s'entend beaucoup moins bien... donc on prend des mesures qui flattent le nationalisme pan-turc pour inverser la tendance.
  14. http://www.opex360.com/2020/10/11/lukraine-envisage-dacquerir-et-de-produire-48-drones-tactiques-turcs-bayraktar-tb2/ En tout cas l'affaire du Haut-Karabakh aura été une bonne pub pour le matos turc. C'est Poutine qui doit être content.
  15. Alors là... le pigeon qui arrive à inclure une exigence de disponibilité dans un contrat F35 avec Lockheed devra conclure qu'il vient de faire une opération financière forcément rentable sur 20 ans et pas de signer un contrat d'armement. Ensuite il n'aura plus qu'à lancer un autre appel d'offre pour s'acheter un vrai avion de combat. Mais bon on a jamais vu un mouton manger un loup... c'est probablement pas demain la veille que LM acceptera de certifier une disponibilité à qui que ce soit pour son bijou technologique buggé.
  16. La démarche est claire: les Américains font du forcing pour placer leur fer-à-repasser et ils savent que de toutes les façons ils se rattraperont de la vente à perte sur le racket de la maintenance. Ils l'avaient déjà fait de façon un peu moins visible (puisque il n'y avait qu'un seul avion américain en compétition) sur le contrat belge. On ne change pas une recette qui gagne ?
  17. Reste à voir lequel des deux brulera en premier... pas sur que ce soit la mosquée.
  18. Paranoïa turque traditionnelle ? A un moment ils ont peut-être eu peur que leurs mauvaises manières déclenche un vrai conflit avec la Grèce ?
  19. ? Ni la Chine, ni la Corée n'ont jamais eu de débouché direct sur le Pacifique, mais sur la mer du Japon. Aujourd'hui il y a une frontière terrestre entre la Corée du Nord et la Russie, donc la Chine n'en a plus en mer du Japon. Les seuls lignes côtières russes sur le Pacifique sont effectivement situées très au nord par la péninsule du Kamtchatka. C'est pour pouvoir accéder de façon pratique au Pacifique que les Russes ont annexé les Kouriles japonaises. L'extrême-orient russe a été annexé sur un bon bout de Mandchourie (conquête de l'Est) et un jour la Chine entends bien le récupérer. Les Chinois sont très patients ! Avec éventuellement indirectement les Japonais (Taïwan ancienne Formoz), les seuls traités inégaux du XIXe siècles subsistants sont ceux signés avec les Russes. Tous les autres ont été abrogés...
  20. Et comment ils ont fait pour le savoir les Américains que les Turcs avaient activé le radar de leur S400 ? Rafale ou renseignement satellite yankee ?
  21. Erdogan est tellement contrarié par la loi sur le séparatisme ethnico-confessionnel qu'il vient encore de traiter de colonialiste et de le menacer de troubles domestiques terribles sur le sol français. L'homme est décidément hyper-culotté de tenir ce genre de propos pendant qu'il s'ingère militairement dans un conflit de séparatisme ethnique qui ne le concerne pas. Distribuons des armes aux Chypriotes pour qu'ils libèrent leur ile.
  22. A notre époque, relocalisation c'est devenu un vrai gros mot. Il vaut mort médiatique et sociale pour ceux qui l'emploient. C'est la version droitière des rouge-bruns. Sauf qu'ils sont vert-rouges comme les pastèques.
  23. Pour le coup je pense que les Russes et pas mal d'Européens se sentiront plus concernés que pour la bombe iranienne... Les Turcs ont une petite compétence en retraitement de matériel nucléaire mais, contrairement aux Iraniens, ils n'ont pas la fabrique d'eau lourde, ni les réacteur plutonigène qui l'utilisent, ni les usines d'enrichissement, ni la technologie pour les centrifugeuses et pour ce qui est des missiles balistiques ils partent de zéro (alors que les Iraniens sont plus avancés que la Corée du Nord). Donc ils sont bel et bien moins avancé que l'Iran. D'un réacteur industriel conventionnel, il sort un mélange de plusieurs plutonium. Le 239 qui est recherché pour ses propriétés fissibles, mais aussi le 240 qui est très stable, peu radioactif et toxique à l'intérieur d'une réaction en chaine (il ne demande qu'à absorber un neutron pour devenir du 241) et enfin du 241 qui est lui aussi fissible en n'empoisonnera pas une réaction en chaine mais qui a le défaut d'être extrêmement radioactif et rendre la manipulation de l'ensemble très compliquée. On peut tenir dans sa main avec un gant une galette de plutonium 239 qualité militaire quelques minutes, mais le plutonium qui sort des réacteurs à eau légère on ne peut pas.
  24. La stratégie consistant à cibler volontairement les zones civiles commence à porter ses fruits on dirait:
  25. Il y a ce qu'on dit publiquement pour calmer sa propre population azéri et il y a ce qu'on fait effectivement sur le terrain: