web123_2

Members
  • Content Count

    52
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

54 Excellent

About web123_2

  • Rank
    Débutant

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Normes anti chimique ? J'veux pas connaître les normes anti physiques ni anti mathématiques.
  2. Des volontés ? De la curiosité, de la bienveillance, pourquoi pas, mais pour qu'il y ait volonté il faut être volontaire, or ils ne sont pas, en tout cas pas aujourd'hui. S'ils s'étaient, par exemple, engagés dans les études initiales pour faire le cahier des charges (qui ne sont pas très onéreuses si partagées à plusieurs), oui il y aurait volonté. Mais tu le dis : RIEN. Ils sont volontaires pour attendre.
  3. Merci pour ces précisions, mais, à tort ou à raison (l'histoire en jugera), ça ne change pas mon avis. Que des industriels s'intéressent au Tempest pour avoir de l'activité n'est pas significatif. Je ne crois pas qu'on n'y verra plus claire (en bien ou mal pour le Tempest) tant que le brexit ne sera pas bouclé. Or aujourd'hui le brexit est de plus en plus un sujet d'inquiétude que d'espoir (sachant qu'à la base il n'est pas bon). On a aussi des "jeux à trois bandes". Par exemple, et tu le dis plus loin, l'Espagne continue de s'intéresser au F35. C'est peut-être dans le cadre des négociations sur le SCAF (pour faire pression dans les négociations). L'Allemagne l'a fait. De même, on peut considérer que le R-U le fait avec le Tempest. C'est mon avis, mais le R-U est peut-être allé trop loin et s'est piégé. Il pensait que ça suffirait pour faire craquer le France (et l'Allemagne?), ce n'est pas le cas. Le R-U ne veut pas avouer avoir foiré son coup de bluff et pour ne pas se ridiculiser il doit continuer. Je ne crois pas qu'il y aura 2 chasseurs "haut de gamme" en Europe. Et je devrais dire 3 car il y a déjà le F35. C'est trop de pognon. Comme il ne peut y avoir qu'un chasseur européen, "the winner take it all" comme disait les philosophes des années 80. On n'est plus à l'époque du Rafale/Eurofighter où tout le monde pouvait sortir gagnant. Certains préfèrent qu'il n'y ait aucun gagnant (européen) pour se sentir moins looser (c'est le choix F35). Certains pays de l'UE préfèrent perdre face aux USA (y a pas de honte), quitte à faire perdre toute l'Europe, que de perdre face à un autre membre de l'UE, un égal. C'est très malheureux. Le premier problème du Tempest est sa crédibilité (se fera ou pas?). Premier problème pour sa crédibilité, le R-U a choisi le F35. Si le Tempest est crédible, il aura des partenaires. S'il n'a pas de partenaire, il n'est pas crédible. Donc le R-U fait le forcing pour le rendre crédible, faire croire qu'il aura des partenaires. En partenaire il aura peut-être les USA, mais c'est aussi un repoussoir. La Suède me semble un partenaire potentiel si le Tempest a des ambitions modestes (et donc s'il n'est pas un concurrent direct du SCAF). Est-ce qu'avoir un chasseur de seconde classe correspond aux ambitions du R-U ? J'en doute. J'ai beau tourner le problème dans tous les sens, pour moi le Tempest n'est pas viable. La tragique erreur du R-U est de persister à ne pas reconnaître qu'il a bluffé (et perdu). Plus le R-U continue dans cette erreur, moins il aura de place dans le SCAF (et plus ça fera de la place pour d'autres pays qui voudront être avec le "winner"). #QueMonAvis
  4. À ma connaissance (limitée), l'Italie n'est pas dans le Tempest, mais une branche anglaise d'une boite italienne. Initiative d'une boite privée, pas d'argent de l'état italien.
  5. À parité de pouvoir d'achat quand ça va dans le sens que vous voulez. Pouvoir d'achat de quoi ? De patate et d'essence de ce qui constitue le panier de la ménagère ? La Russie importe beaucoup en produit manufacturier (acheté avec les profits de l'exportation du pétrole, pas du tout des ventes d'arme). Les importations ne sont pas en prix russe, c'est le prix du pays exportateur. On devrait alors avoir comme référence le pouvoir d'achat du pays exportateur ? Quand la Russie achète des machines outils, c'est au prix de l'Allemagne, les voitures au prix du Japon ou de l'Allemagne, les frigo au prix de la Chine, des ordinateurs au prix de Taïwan, etc. Et oui, la Russie ne produit pas tout ce qu'elle a besoin. Je trouve marrant qu'on essaie de faire la Russie une référence économique. C'est le premier exportateur de pétrole (ou il ne doit pas en être loin). Son économie est hyper dépendante du cours du pétrole (et en gros son PIB suit le cours du pétrole). C'est grosso-modo comme l'Arabie Saoudite. Enlevé le pétrole et le gaz, et tout s'écroule. La comparaison avec l'Espagne n'est pas juste ? Et bien enlevez les profits liés au pétrole de la Russie, l'Espagne n'a pas de pétrole. Dans ce cas gardez le pouvoir d'achat de la Russie vous voulez.
  6. Et ? Donc la Russie est une puissance économique en Russie. Drôle de concept. Si tu veux dire que le pouvoir d'achat russe est meilleur que ce que laisse croire les données de comparaison internationales, je suis complètement d'accord. Dans le pouvoir d'achat (des citoyens) on a principalement l'alimentation (la Russie a son agriculture) et l'énergie (la Russie a du nucléaire et du charbon pas chers pour le chauffage et du pétrole pas cher pour se déplacer, probablement subventionné par les exportations de pétrole qui font 65 % des exportations !). La Russie a une économie de rente, pas de haute technologie lié à l'armement. Que les Russes qui gagnent peu d'argent (dans un repère international) puissent vivre convenable (car agriculture et énergie locales peu chers) n'en fait pas une puissance économique. La Russie a un potentiel économique énorme (pétrole, métaux, agriculture) mais son bilan est mauvais.
  7. Mes œillères ? Si on suit tes arguments la Russie devrait être une puissance économique, hors c'est le PIB de l'Espagne (qui n'a pas de pétrole, une industrie militaire quasi anecdotique, et 3 fois moins d'habitants). Si j'ai des œillères, au moins j'ai pas perdu la tête.
  8. L'énergie on va pouvoir la faire, j'espère, avec la fusion nucléaire, y a le projet ITER. On doit pouvoir "vraiment" recycler les déchets nucléaires à terme (ça se compte en années et probablement décennies). L'énergie que l'humanité consomme est à relativiser. C'est rien à côté de ce qu'envoie le soleil par exemple. C'est rien par rapport à l'activité du noyau terrestre. Le problème est qu'on utilise des mauvaises sources d'énergie (notamment le fossile) et mal. Au début on a cherché le moins cher et le plus facile à utiliser (par manque de moyen technique). J'arrête le HS. Ça me dérange de "t'emmerder", ça me dérange d'emmerder tout le monde.
  9. Pense le ainsi si tu veux. Mais moi les gens qui ne sont que dans la rhétorique, l'idéologie, ça me saoule.
  10. La croissance c'est l'augmentation de l'activité économique. L'économie c'est l'activité humaine. Où est-il écrit que l'économie est la pollution ? Si on met de côté les pays très pauvres, dans les pays qui polluent le moins on a beaucoup de pays riches et développés dont la France. En passant, l'année dernière il y a croissance économique de la France et ... baisse des émissions de CO2 (de 4% de mémoire, à vérifier). Bon, j'en ai marre de tes discours "no futur" d'ado. Ce n'est pas qu'une question de risque. Le risque sur la distance se gère. Là en moyenne il y a perte, c'est tout, c'est économiquement pas viable pour une boite privée quelque soit ses moyens. Il y a bien des "niches militaires" où les boites privées peuvent s'engouffrer, mais globalement c'est ainsi.
  11. On s'en fout comment vivent les politiques écolos, des gens votent pour eux. Jean-Luc Mélenchon est millionnaire, tu crois que ça empêche les pauvres de voter FI ? Le parti des pauvres, ou le parti avec une base populaire comme on dit maintenant, c'est le RN, la famille Le Pen élevée dans un château. Ça pose pas de problème pour ceux qui votent. Les plus anti-système, encore le RN. Mais qui profite le plus du système, le RN. Les plus anti-corruptions ? Le RN toujours et pourtant c'est probablement le parti le plus magouilleur qui soit. Logorrhée verbale.
  12. (J'ai évidemment noté que tu me prends pour un con, mais je ne vais pas le prendre de façon personnelle, tu fais ainsi avec presque tout le monde, l'arrogance est ta nature). Si l'état met du pognon dans n'importe quel domaine, même les aides sociales, ça gonfle le PIB. Que ça arrive dans le militaire est sans intérêt. Cette année on devrait avoir une croissance potable, c'est en parti à cause l'augmentation de la prime d'activité, etc. Après il y a le problème de la soutenabilité. Si l'état met du pognon dans n'importe quel domaine où ça exporte, c-à-d le subventionne (ou seulement baisse les taxes), le déficit commercial baissera. Que ça arrive dans le militaire n'a, ici encore, aucun intérêt. Le problème est ici aussi de voir si c'est soutenable. L'argent de l'état ne tombe pas du ciel, il est limité et il faut le "placer" là où il y a le meilleur rendement si on ne considère que l'angle financier. Le militaire n'est pas le meilleur rendement ! C'est même mauvais, quasi tous les pays le subventionne ! Je me marre de voir qu'on essaie de nous vendre le militaire que sur l'aspect financier ! Arrêtez, vous vous tirez une balle dans le pied ! Que la France fasse son matériel militaire, le subventionne, ce n'est pas en premier pour les finances (croissance ou ce que vous voulez), c'est pour notre souveraineté. Après, et seulement après, on essaie de grappiller du pognon.
  13. Avec le score des écolos en Allemagne, j'en doute fort. Oui les écolos français ont fait un bon score aux européennes, mais à mon avis il va se passer ce qu'on a déjà vu plus d'une fois. Dans les élections importantes, ils vont s'effondrer. Les objectifs sont tout à fait tenables sur la distance. Aujourd'hui si on extrapole les progrès ça ne tient pas, mais ça ne fige pas l'avenir dans le marbre. Le plus gros problème est de s'assurer que ceux qui ne jouent pas le jeu n'en tirent pas un avantage compétitif. Si on arrive à le faire au niveau européen, c'est bon. Actuellement 24 pays sur 27, plus que 3 à convaincre (C'était 4/27 il y a moins d'un an).
  14. C'est principalement les engagements qui découlent de la COP21. Si on suit ton raisonnement il faut dire que la majorité des pays, et même presque tous, pètent plus haut que leur cul. On ne peut pas dire qu'on ne tient rien de ce qu'on propose. Par rapport à la COP21 on est même bien classé, mais on partait avec un avantage : le nucléaire (hérésie des écolos de vouloir le supprimer) . Juste en passant, par habitant on est le 74ème pays le plus polluant en CO2. C'est très bon. L'Allemagne produit 75% de plus que nous en CO2 par habitant. J'suis pas là pour faire de la politique, mais évitez ces caricatures, ces effets de manche qui flattent votre égo mais loin de la réalité.
  15. Je viens de voir passer ça : Quand on croit qu'il est facile pour l'état de dégager du pognon pour le militaire ou autre, on se trompe lourdement. Après la crise des dettes souveraines européennes, la France a uniquement augmenter les impôts pour corriger sur ces 7 dernières années. Aujourd'hui on ne peut plus augmenter les impôts et les baisser est un enfer (nos médias se font un plaisir pervers d'être des caisses de résonance des mécontents des baisses de dépenses de l'état). Aujourd'hui l'état se fait épingler par le tout nouveau haut conseil pour le climat, actuellement la France ne tiendra pas ses engagements. Demandez aux Français s'ils veulent que leurs impôts, qu'il est hors de question d'augmenter, aillent prioritairement dans l'écologie ou dans un programme pour remplacer le Rafale. Ils s'en foutent du remplaçant du Rafale. Donc *politiquement* c'est très compliqué pour avoir l'argent nécessaire pour faire seul le remplaçant du Rafale.