Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

pline

Members
  • Posts

    41
  • Joined

  • Last visited

Reputation

81 Excellent

Profile Information

  • Pays
    France

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. Désolé mais là c'est du Poutine dans le texte. Je n'ai jamais écrit que c'était une démocratie exemplaire. C'est une démocratie qui fait face à beaucoup de problèmes en grande partie liés à des facteurs exogènes. La pression des partis nationalistes c'est l'interprétation de la situation par Moscou.
  2. C'est une démocratie qui a eu du mal à accoucher pour au moins quatre raisons : 1) une transition plutôt douce sur le plan politique qui a eu pour effet de maintenir les dirigeants de l'ère soviétique et les directeurs "rouges" aux manettes en créant un système clientéliste (le séparatisme du Donbass résulte en partie de la manipulation des esprits par des "féodaux" de cette région) et très corrompu 2) un effondrement économique (en particulier dans le Donbass) du à l'imbrication des industries ukrainiennes et russes (pour illustration les missiles balistiques intercontinentaux russes Satan sont censés être maintenus jusqu'à leur retrait par leur constructeur ... ukrainien à Dnipro) 3) Un interventionnisme incessant des dirigeants russes (à l'origine de Maidan) 4) Une unité nationale difficile à forger compte tenu du passé très différent des différentes régions. Le président en exercice a contribué a assainir le système (bien que moins qu'espéré). Malgré ses défauts l'Ukraine dispose d'une presse libre, de puissants partis politiques d'opposition et d'une alternance politique qui fonctionne contrairement à son encombrant voisin nordique.
  3. C'est quand même marrant. Personne n'évoque parmi les motivations des pays occidentaux le fait que on est dans le cas d'une démocratie au sens plein du terme qui se fait agresser par un pays dirigé par un autocrate qui utilise des motifs complètement bidons. On a rarement sinon jamais été dans le cas d'un conflit constituant une agression aussi flagrante de la démocratie depuis la seconde guerre mondiale.
  4. L'antenne russe de la BBC a recensé dans les publications officielles russes 2120 annonces de décès liés au conflit en cours dont environ 20% officiers (environ 400 officiers). Sachant que les hommes de rang/sous-offs sont sous déclarés et que les officiers ont payé un tribut plus lourd quelle fourchette de décès total peut on en déduire ? Source : Article BBC
  5. Le déplacement de Guerasimov sur le front avait pour objectif de faire un état de lieux in situ mais pourrait égal avoir pour but de donner en "présentiel" (car plus discret) des instructions pour le cas où les armes nucléaires tactiques seraient utilisées. Source : Article de Newsweek
  6. Très très intéressante interview d'un russe (Kamil Galeev) couvrant le conflit sans doute depuis l'étranger avec semble-t'il une bonne connaissance du fonctionnement de l'état poutinien.. Beaucoup de choses intéressantes parmi les points les plus saillants intéressant cette enfilade : - Scénarios de sortie pour la Russie : 1) Transformation en état "nord-coréen" (avec Poutine en dirigeant), replié sur lui-même, état nuisible et menaçant, .. mais le maintien de Poutine au pouvoir semble de plus en improbable avec la perspective d'une défaite qui se rapproche (et les russes pardonnent tout sauf une défaite) 2) Remplacement de Poutine par un membre de l'élite actuelle qui poursuivrait sous une autre forme une tentative de restauration de l'empire colonial mais cet objectif semble de plus difficile à atteindre à cause de la démographie russe (vs autres peuples de la Russie) , des marges tjs plus faibles fournies par l'extraction des hydrocarbures (désormais très couteux à extraire) et la faiblesse de l'économie 3) Eclatement de la Russie - Poutine pourrait utiliser des bombes nucléaires tactiques mais compte tenu de l'étalement des troupes ukrainiennes, ce seraient des villes qui seraient visées. Si cette possibilité n'est pas exclue il pourrait toutefois être empêché par les élites économiques et militaires que ce scénario du pire priverait à coup sur à terme de leur confort matériel. - De nombreux russes saboteraient dès à présent l'effort de guerre. vidéo de l'interview Galeev vient du Tatarstan une des républiques abritant un des peuples "colonisés". Son discours est peut être à ce titre un peu biaisé.
  7. Sur les 1500 soldats russes tombés au combat et identifiés un seul moscovite soit moins de 0,1% alors que Moscou représente 10% de la population russe. Et encore s agit il d un cas vraiment atypique : danseur de ballet professionnel réputé il a abandonné sa carriere pour devenir militaire pro sous l influence d un père poète hyper ultra nationaliste.
  8. Cette abondance d artillerie va dans le sens de la stratégie desormais annoncée par l etat major ukrainien. Démolir l armée adverse avec l artillerie puis une fois celle-ci en miette partir à la reconquête des territoires perdus donnesk et crimee compris. La réponse du berger a la bergere.
  9. ... Le système anti-missiles américain est tout juste capable d'arrêter un unique missile multi-têtes de type Satan avec ses leurres......
  10. L'envers peu glorieux des opérations militaires russes : - Un troufion russe engagé à son corps défendant dans l'invasion, fait prisonnier, raconte son quotidien à un journaliste ukrainien avec au final une intervention hallucinante de sa mère au téléphone Interview - Témoignages des habitants d'un quartier sur l'occupation de leur village par les troupes russes : pillage, viol, meurtre,... Récit
  11. Dans de l'eau à 10°C on survit max 1h30. Mais le facteur psychologique peut fortement réduire cette espérance de survie. Donc les marins que l'explosion a tiré de leur sommeil, qui ont du affronter un enfer à bord et ont du se jeter à l'eau alors qu'il faisait nuit ...
  12. Analyse de l'évolution divergente de l'encadrement des armées russes et ukrainiennes sur deux décennies par un général américain ayant eu à plusieurs reprises l'occasion d'observer leur formation et leurs exercices. I Commanded U.S. Army Europe. Here’s What I Saw in the Russian and Ukrainian Armies.
  13. Si les ukrainiens ne récupèrent pas leur territoire c'est une défaite des démocraties face à une dictature et cela n'augure rien de bon pour les années à venir. Cf Autriche, Tchécoslovaquie à la veille de la seconde guerre mondiale. Entre la logorrhée du responsable de l'émission 60' russe qui nous rejoue un exécrable Goebbels et un peuple russe lobotomisé qui avale n'importe quelle propagande transformant les ukrainiens des sous-hommes et présentant les occidentaux comme les agresseurs, on rejoue le scénario des années 1930.
  14. Reportage dans le magazine Rolling Stones sur le front dans le Donbass avec une unité d'élite ukrainienne. Quelques points saillants : beaucoup de pertes, les unités russes ne sont pas à niveau, fort déséquilibre numérique des forces en faveur des russes, les drones à courte portée ne peuvent plus être utilisés car les russes parviennent désormais à repérer les opérateurs, besoin d'armes à plus longue portée que les AT pour démolir les blindés avant qu'ils parviennent au contact. Lien : ‘We Are Tired of Killing’: How Long Can Ukraine Trade Land for Blood?
×
×
  • Create New...