Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

FAFA

Members
  • Posts

    1,531
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by FAFA

  1. Russie : le chef de la Douma veut réexaminer un accord maritime avec la Norvège La Russie veut rompre un ancien traité portant sur l'archipel norvégien du Svalbard. Les rapports entre Moscou et Oslo se sont tendus depuis le début de l'invasion de l'Ukraine. https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/russie-le-chef-de-la-douma-veut-reexaminer-un-accord-maritime-avec-la-norvege_5239297.html
  2. FAFA

    Le F-35

    Ce qui serait intéressant c'est de savoir ce qu'il en est aujourd'hui de la ligne de visée du canon. En 2016 il y avait effectivement un gros problème mais qu'en est-il aujourd'hui. J'avais lu quelque part que les Hollandais (ou les Norvégiens) volaient avec la dernière version du casque et semblaient en être très satisfait. Si quelqu'un dispose de données actuelles en bien ou mal sur ce sujet je suis preneur.
  3. Désolé d'insister mais lorsque tu dis que la Suisse est prête a entrer dans l'OTAN je pense qu'on est très loin du compte. La neutralité est quelque chose qui n'est pas très bien comprise, même en Suisse. Pour beaucoup, lorsque la Suisse condamne l'agression de la Russie contre l'Ukraine cela signifie qu'elle s'aligne sur le camp occidental. Cela revient a penser que si un pays est neutre il ne doit pas avoir d'avis. Dans les faits ce n'est pas comme cela que ça fonctionne. Par exemple aujourd'hui les relations entre la Chine et la Suisse ne sont pas très bonne en raison des protestations des autorités contre le sort infligé aux Ouïghours ou aux Tibétains (et les US n'ont rien à voir dans cette prise de position). Dans le cas de la Russie, il est évident qu'une telle agression de l'Ukraine ne pouvait pas rester sans conséquence et être neutre n'est en rien une dispense de réagir. C'est une excellente remarque mais en 2014 la Suisse avait déjà condamné l'annexion de la Crimée. La guerre en Ukraine a soulevé un problème majeur que certain assimile à un problème en relation avec la neutralité mais qui ne l'est peut-être pas. Cela concerne la vente d'arme et de munitions à l'étranger. Le fait que la Suisse se soit doté d'une loi interdisant l'exportation de matériel militaire à des pays en guerre a empêché de livrer de la munition à l'Allemagne qui l'aurait à son tour livré à l'Ukraine. Cela a généré de nombreux débats. Par exemple la réaction de ce parlementaire appartenant au parti des "verts libéraux" qui critique cette situation: https://www.lematin.ch/story/la-suisse-doit-pouvoir-livrer-des-armes-a-des-democraties-attaquees-153930524652 Dans le faits, lors de l'élaboration de la loi, le Conseils fédéral souhaitait y mettre une clause dérogatoire donnant au Conseil fédéral la compétence de s'écarter des critères d'autorisation dans des circonstances exceptionnelles. Le parti des "verts libéraux" faisait justement parti de ceux qui ne voulaient pas de cette possibilité de faire une dérogation en cas de circonstances exceptionnelles et maintenant ils pleurnichent. https://www.parlament.ch/fr/services/news/Pages/2021/20210913190210118194158159038_bsf127.aspx
  4. Si tu veux, mais dire que la Suisse est prête à entrer dans l'OTAN alors que seule 26% de la population le souhaite c'est tout simplement faire de la désinformation.
  5. Ne dis pas n'importe quoi ! "L’enquête montre que la population suisse reste quasi à l’unanimité attachée au principe de la neutralité (97%) et peu encline à l’ouverture en matière de politique extérieure." "Alors que la crise ukrainienne se profile, seuls 26% des sondés approuvaient de rejoindre l’OTAN (+1%)." https://www.lenouvelliste.ch/suisse/les-suisses-privilegient-la-securite-par-rapport-a-la-liberte-selon-une-etude-1193891
  6. FAFA

    Armée Suisse

    Merci pour le partage. Une chose me dérange dans cet article, c'est lorsqu'il est dit que le budget de l'armée devrait largement dépasser les 7 milliards de francs d'ici 2030. Je me demande sur quoi se base le journaliste pour faire cette affirmation car ce n'est pas l'armée qui décide de son budget mais c'est le parlement. Pour l'instant ce qui a été décidé c'est que le budget allait progressivement augmenter pour atteindre 7 milliards en 2030 et c'est tout. Si le journaliste anticipait l'inflation alors il aurait dû dire que cela concernerait tous les départements (santé, communication, formation, énergie…) comme cela a toujours été le cas. Concernant les missiles sol-sol longue portée, s'il s'agit de moyens anti-char, j'avais évoqué sur ce fil le 9 mai qu'il y avait quelque chose dans l'air. Les informations données par le Blick recoupent en grande partie ce document qui il y a quelques semaines a été mis en source ouverte sur le site de la Confédération. C'est un résumé de trois rapport distincts sur lequel il est possible de voir en page 7 quels sont les systèmes qu'il faut remplacer avec des dates approximatives. A partir de la page 37 il y a aussi quelques passages intéressants mentionnant les enseignements tirés de la guerre en Ukraine. https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/71749.pdf
  7. Grosses tensions entre la Russie et la Bulgarie. La décision du gouvernement bulgare d’expulser 70 diplomates russes pour “espionnage” a entraîné une crise sans précédent entre les deux pays, qui pourrait aboutir à la fermeture réciproque d’ambassades et à la rupture des relations diplomatiques. https://www.courrierinternational.com/article/surchauffe-expulsion-de-diplomates-la-bulgarie-rejette-l-ultimatum-russe
  8. L'Ukraine a commencé à exporter de l'électricité de manière 'significative' vers l'Union européenne, via la Roumanie, a annoncé jeudi soir le président ukrainien Volodymyr Zekensky. Le réseau électrique ukrainien a été connecté au réseau européen à la mi-mars. "Nous nous préparons à augmenter les livraisons', a-t-il ajouté, en soulignant que 'l'électricité ukrainienne peut remplacer une part considérable du gaz russe consommé par les Européens. 'Ce n'est pas seulement une question de revenus d'exportation pour nous, c'est une question de sécurité pour l'Europe entière', a-t-il insisté." https://www.lemanbleu.ch/fr/Actualite/Economie/2022070198330-L-Ukraine-a-commence-a-exporter-de-l-electricite-vers-l-UE.html
  9. FAFA

    Armée Suisse

    Alors que la quantité de munition disponibles (notamment le nombre d'obus d'artillerie) est un sujet important dans la guerre qui se déroule en Ukraine, je suis tombé sur ce document d'Armasuisse: Matières explosives et surveillance des munitions On y découvre les différents tests qui sont effectués Évaluation de la sécurité de stockage Les propriétés mécaniques des explosifs Détermination de la stabilité Il y a également un PDF qui explique que des munitions ont été vieillies artificiellement puis tirées à des fin d'expérimentation. Pour ceux qui sont intéressés: https://www.ar.admin.ch/fr/armasuisse-wissenschaft-und-technologie-w-t/explosivstoffe.html
  10. Le maire ukrainien élu de Kherson arrêté par les forces d'occupation prorusses "M. Kolykhaev avait été écarté du pouvoir local par les forces russes en avril, quelque semaines après la conquête par Moscou de cette ville et de sa région éponyme. “Il est considéré comme un maire héros dans le milieu nazi (...) Cette personne qui faisait beaucoup de mal au processus de dénazification a enfin été neutralisée”, a jouté M. Stremooussov. La Russie et ses alliés considèrent que les autorités ukrainiennes sont pilotées par des dirigeants “nazis”. Le Kremlin justifie son offensive contre l’Ukraine par la nécessité de “dénazifier” le pays". https://www.7sur7.be/monde/le-maire-ukrainien-elu-de-kherson-arrete-par-les-forces-d-occupation-prorusses~a6ea2708/?referrer=https%3A%2F%2Fwww.google.com%2F
  11. Sur la forme tu as raison. Par contre sur le fond, ceux qui trouvent que c'est de la négociation se foutent un peu de la gueule du monde.
  12. J'ai vraiment de la peine à comprendre pourquoi le terme de négociation est utilisé alors qu'un des belligérants demande à l'autre de capituler !
  13. Le Service de renseignement de la confédération (SRC) a publié son nouveau rapport sur la sécurité de la Suisse. Il y est dit : " Dans ses analyses de situation, le SRC signale déjà depuis longtemps la menace grandissante de la Russie. Dans son rapport de novembre 2021 sur la politique de sécurité, le Conseil fédéral a indiqué que la Russie adoptait une attitude toujours plus hostile et qu’elle pourrait aussi provoquer un conflit armé en Europe. Ce rapport signalait également que la Russie pourrait déployer des moyens militaires qui entraîneraient une escalade. Ces messages essentiels se sont malheureusement vérifiés après seulement quelques semaines…" Les thématiques abordées concernent de nombreux aspects parmi lesquels on trouve: La guerre en Ukraine, les rivalités Chine - USA, l'espionnage, le terrorisme ... Pour ceux que cela intéresse c'est assez complet https://www.newsd.admin.ch/newsd/message/attachments/72198.pdf
  14. FAFA

    AMX-45 - Char 45T

    Ce serait effectivement une option intéressante qui pourrait diminuer l'un des principaux points faibles des chars actuels.
  15. Tu as tout faux. La menace existentielle pour les Russes c'est les Nazis.
  16. FAFA

    AMX-45 - Char 45T

    J'ai l'impression qu'avec un canon positionné aussi bas, la moindre petite bosse sur le terrain ou par exemple un simple petit mur en combat urbain, risque d'empêcher un tir. Mowag avait développé le Taifun II de 1978 à 1980. Il pesait 26.5 tonnes, se déplaçait à 65 km/h et était doté d'un canon de 105 mm avec l'intention à moyen terme de passer au 120 mm Rh-120 / L44 de Rheinmetall. Dans un premier temps l'équipage était de 4 personnes mais il était prévu de doter le char d'un chargeur automatique et de réduire cet équipage à 3. Mowag espérait remplacer les 200 AMX-13 avec ce nouvel engin. Dans la pratique, ce char a été jugé inférieur aux modèles plus conventionnels avec tourelles classiques. Qu'en serait-il avec les technologies d'aujourd'hui? Ci-dessous une présentation de ce véhicule avec des photos intéressantes mais malheureusement un texte très mal traduit. https://fr.topwar.ru/167867-shvejcarskaja-reinkarnacija-hetcera.html
  17. « Sécurité 2022 » : la sécurité avant la liberté: Extraits: Selon un sondage réalisé en janvier 2022, la plupart des citoyennes et citoyens estiment que la sécurité prime la liberté (57%, +1 point de pourcentage [pp] par rapport à 2018), la proportion des personnes qui pensent le contraire ayant enregistré une baisse significative (45%, -9 pp). Par rapport à 2008, les personnes interrogées sont moins souvent d’avis que l’État doit assumer un nombre croissant de tâches (50%, -7 pp). Sur une échelle de 1 = « aucune confiance » à 10 = « confiance totale », les institutions suivantes continuent d’inspirer confiance : la police (7.9, ±0.0), la science (7.8, ±0.0), les tribunaux (7.6, ±0.0) et le Conseil fédéral (7.3, ±0.0) conservent les premières places du classement. L’économie (7.0, +0.1) occupe désormais le cinquième rang devant le Parlement (6.8, - 0.1), suivi de l’armée (6.7, - 0.1). C’est aux partis politiques (5.5, - 0.1) et aux médias (5.4, - 0.1) que la population se fie le moins. La population suisse reste quasi unanimement attachée au principe de la neutralité (97%, +1 pp) et est toujours peu encline à l’ouverture en matière de politique extérieure. Alors que la médiation accrue des conflits (75%, +4 pp), l’aide au développement (66%, +1 pp) et la coopération économique avec l’Union européenne (83%, ±0 pp) sont approuvées par la majorité des personnes interrogées, le rejet de l’adhésion à l’Union européenne (16%, +3 pp) ou à l’OTAN (26%, +1 pp) reste d’actualité. La majorité de la population approuve la nécessité de l’armée (75%, +2 pp) et le système de milice (60%, +2 pp). En raison de la guerre qui a éclaté en Ukraine le 24 février, l’ACAMIL et le CSS ont organisé un sondage complémentaire afin de déterminer l’impact de cet événement sur l’état d’esprit de la population. L’enquête représentative a été réalisée du 30 mai au 17 juin 2022 auprès d’un millier de personnes et les résultats seront présentés cet été. https://www.admin.ch/gov/fr/accueil/documentation/communiques.msg-id-89353.html
  18. Aujourd'hui il a changé de discours, mais voir ses voisins s'occidentaliser (Belarus, Kazakhstan, Géorgie, Ukraine...) c'est un peu comme voir une épidémie se rapprocher. Pour lui l'Europe est bien plus dangereuse que les USA.
  19. Tu as raison. Mais il est aussi possible de régler les problèmes autrement qu'à coups de canons. Les Russes sont membres permanents du Conseil de sécurité des nations unies et ils y ont aussi des amis. C'est par ce biais qu'il faut régler ce genre de chose.
  20. Ce n'ai pas ce que je dis et c'est même le contraire. Parfois certains font de telles analyses qu'ils en perdent les réalités les plus élémentaires. J'ai de sérieux doutes lorsque tu dis que Poutine était pour une appartenance de l'Ukraine à l'Europe. Ce qui est certain c'est que Poutine n'aime pas l'Europe car la façon dont on y vis pourrait donner des idées au peuple russe. Ce n'est pas pour rien qu'il devient tout agité lorsque son copain Alexandre Loukachenko du Bélarus est remis en cause par sa population. Car apparemment une grande partie du peuple du Belarus veut également "vivre à l'Occidental". Une autres chose est certaine. Si les anciens pays de l'Est se sont empressés de rejoindre l'OTAN, c'est tout simplement qu'ils percevaient la Russie comme une menace. Ils ont longtemps été dans le même camp que les Russes donc ils savent mieux que les meilleurs analystes ce qu'il en est.
  21. Il oublie juste un détail ! C'est très bien d'étudier l'histoire car il y a toujours des leçons à en tirer. Par contre il y a aussi le risque d'avoir une vision passéiste des choses. Les Ukrainiens n'ont-ils pas le droit de choisir eux-mêmes leur destin et les pays avec lesquels ils ont le plus d'affinité. Trouves-tu normal que les Américains, les Chinois et les Russes peuvent s'octroyer le droit de choisir la destiné des peuples de la terre entière ? Dans le cas présent les Ukrainiens semblent avoir décidé de faire parti du camp occidental et même européen. Veux-tu leur refuser ce droit avec comme argument que cela va provoquer une crise mondiale, que cela sera bénéfique aux exportations de gaz de schiste américain, qu'il y aura une augmentation de l'inflation, que le système monétaire sera impacté et qu'il risque d'y avoir une famine dans le monde ? Car dans ce cas, les Ukrainiens sont condamnés à lécher les bottes des Russes jusqu'à la fin des temps. Ma vision des choses est peut-être simpliste mais dans certains cas complexes il est parfois bénéfique d'en revenir aux fondamentaux et dans ce cas pour moi il repose sur le libre arbitre des Ukrainiens.
  22. FAFA

    Armée Suisse

    J'ai quelques doutes. Je m'intéresse à ce futur système d'artillerie depuis longtemps et je n'ai pas vu passé beaucoup d'informations sur ce sujet. A quel stade en est l'évaluation (échange de prospectus, démonstration sur le terrain, rédaction d'offres concrètes) ? Je me suis fait la même remarque. Il semble qu'à l'exception des léopard II et des CV-90 (car le choix se fera ultérieurement) la Suisse misera dorénavant sur des véhicules à roues, de préférence à la chenille. Le châssis de base choisi est le Piranha IV (déjà acquis en véhicules des sapeurs et en porte-mortier) et il semble que ce châssis sera décliné avec différents armements et équipements de façon à limiter le nombre de véhicules et faciliter la logistique. C'est pour cela que l'adaptation de la tourelle emporté par le Boxer sur le Piranha me semblait une bonne idée. Par contre selon Wikipédia la charge utile du Piranha IV est de 10 tonnes alors que la tourelle pèserait 12,5 tonnes. Donc au final y a t-il une solution ? Dernièrement est paru un résumé du rapport concernant les forces terrestres. Ce rapport insiste beaucoup sur le fait que la surface bâtie a considérablement augmenté et que les grandes zones non bâties n’existent presque plus, même dans les vallées des régions de montagne. En conséquence l’armée doit se préparer à mener le combat en zones urbaines. Ci-dessous quelques extraits de ce qui est dit à propos de l’artillerie : "Les formations d’appui au combat (génie, artillerie) doivent être dotées de plateformes protégées et harmonisée… La capacité d’appui de feu indirect à moyenne portée doit être qualitativement améliorées en ce qui concerne la distance de tir, la précision et la mobilité. La portée doit quant à elle être nettement augmentée (de 20 km aujourd’hui à 50 km ou plus). Les forces terrestres doivent pouvoir utiliser la force avec discernement dans un environnement complexe. En d’autres termes, elles doivent pouvoir combattre un adversaire à l’aide d’un feu précis à des distances variables tout en limitant les dommages collatéraux… Pour que les formations de combat puissent bénéficier de l’appui feu à moyenne distance (au moins 50 km), l’artillerie devra être renouvelée dans la seconde moitié des années 2020. Un système d’artillerie qui remplit les exigences élevées en matière de portée, de mobilité et de précision doit être acquis pour remplacer des obusiers blindés M-109 qui datent des années 1960 et 1970. La protection et la mobilité sont une priorité. Les forces terrestres doivent être capables d’échapper à l’exploration et au feu adverses tout en combattant l’adversaire avec leur propre feu..."
  23. FAFA

    Armée Suisse

    J'espère que tu ne sous entends pas qu'il y a un complot anti français. Car dans ce cas les Américains ne semblent pas dans la course et apparemment le système choisi a de très fortes probabilités d'être européen. J'ai lu ce tweet et j'ai été étonné par son commentaire. Lorsqu'il est dit le Caesar avait les faveurs des opérationnels, il faut juste savoir qu'en Suisse il y a très peu d'opérationnels et beaucoup de miliciens et je ne pense pas que ces derniers s'intéressent à quel sera le nouveau système d'artillerie. Pour ce qui est du prix, le Caesar est certainement moins cher, par contre il faudrait savoir lequel des systèmes envisagés est le plus approprié à une armée de milice. De plus, le fait que l'équipage soit réduit sur le deux systèmes retenus pourrait également être un facteur d'économie. Le système retenu devra remplacer les 133 M-109 KAWEST encore en service. Ces derniers étant légèrement blindés il y a une certaine logique à ce que l'équipage soit protégé par un blindage. Par contre, pour ce qui est du poids, le Ceasar plus léger semblait mieux adapté au déplacement sur les routes de montagne. Si le RH 155 était choisi, je pense que le canon serait adapté à un châssis de Pirahna car les militaires désirent limiter le nombre de véhicules afin de faciliter la logistique.
  24. Oui, mais que cela se produise en 2022 sur le continent européen est vraiment affligeant.
×
×
  • Create New...