Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

FAFA

Members
  • Posts

    1,541
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by FAFA

  1. Ce qui est amusant c'est que le dirigeant du plus grand pays du monde trouve que son pays n'est pas assez grand, l'amenant de ce fait à vouloir piquer un morceau de territoire d'un de ses voisins. Je pense que le dirigeant en question n'a pas compris que la grandeur d'un pays ne se mesure pas seulement au nombre de ses kilomètres carrés.
  2. Je ne serais pas étonné si les Danois commandaient quelques F-35 supplémentaires. En tout cas pour eux les drones deviennent un élément majeur et ils ont décidé d'augmenter le budget ! "Les drones sont quelque chose que nous allons voir beaucoup plus souvent, à la fois en termes de capacité à gérer les drones des autres, mais aussi les nôtres  », a-t-il déclaré. L’augmentation des dépenses de défense profitera également à la marine, aux systèmes de défense aérienne terrestres et aux véhicules de combat d’infanterie". https://www.euractiv.fr/section/politique/news/le-danemark-va-augmenter-son-budget-de-defense-en-vue-datteindre-les-objectifs-de-lotan/
  3. C'est possible et je ne le conteste pas car je n'en sais rien mais à ma connaissance le Danemark n'a pas encore évoqué ce problème. Par contre c'est clairement le conflit en Ukraine qui conditionne la prolongation possible de l'utilisation du F-16. Si il n'y avait pas cette guerre les F-16 auraient été retiré selon le plan initial.
  4. Non tu ne complètes pas l'article, tu en ajoutes un morceau. Peut-être que le Danemark sera impacté par des "problème de module de puissance" mais cela n'a pas de rapport avec ce que décrit l'article. Dans le cas présent tu fais de la spéculation
  5. J'espère bien Franchement en Suisse je n'ai pas l'impression que les lobbies et les pouvoirs publics font le forcing pour promouvoir le bois comme combustible. Chez nous c'est plutôt la pompe à chaleur qui est mise en avant. Ce qui m'interroge, c'est la phase suivant la captation du CO2 par les sols. Si le sol est saturé de CO2 celui repart-il dans l'atmosphère ? Je m'étais posé cette question lorsque j'avais lu l'influence qu'avait le dégèle du pergélisol sur la libération de CO2. « Le permafrost est rempli de matières organiques et végétales. S'il se met à fondre, c'est comme si vous ouvriez la porte d'un congélateur géant. Les microbes vont dégrader ces matières et les transformer en CO2. » Un problème majeur lorsque l'on sait que la quantité de CO2 piégée dans le permafrost équivaut à quatre fois celle que les activités humaines ont émise depuis le milieu du XIXe siècle." "Ils renferment pas moins de 1.700 milliards de tonnes de carbone, soit environ le double du dioxyde de carbone (CO2) déjà présent dans l'atmosphère." "Avec la hausse des températures, le permafrost se réchauffe et commence à fondre, libérant progressivement les gaz qu'il neutralisait jusque-là. Et le phénomène devrait s'accélérer avec le changement climatique en cours, selon les scientifiques." Je crois que dans les gaz libérés par le dégèle il y a aussi du méthane qui joue un rôle important https://www.futura-sciences.com/planete/actualites/rechauffement-climatique-fonte-permafrost-met-danger-climat-toute-planete-43336/ C'est cela qui m'interpelle car il faudrait savoir si les sols sont de véritables pièges à carbone durables ou si le carbone qu'il contiennent repart rapidement dans l'atmosphère. Mais là j'avoue que cela dépasse largement mes compétences et qu'il est fort possible que le monde scientifique n'ait pas encore totalement tranché la question.
  6. L'article qu'a posté Pakal ne traite pas de cela et visiblement c'est un problème de calendrier entre le retrait du F-16 et la mise en service du F-35 qui pose une difficulté. Les Danois pensaient faire une économie en retirant un peu trop rapidement leur F-16 et l'actualité les remet à l'ordre.
  7. Mais je suis d'accord avec vous ! Je savais que le sol stockait une partie de CO2, mais je ne pensais pas que c'était en si grande quantité. Par contre, je pense que d'un point de vue du CO2 il est préférable de consommer du bois de provenance local prélevé dans les forêts de façon pérenne pour se chauffer plutôt que de consommer du pétrole ou du charbon que la nature à mis un temps fou à stocker. Le bilan du CO2 sera bien meilleur. C'est cela que je dis.
  8. Certains pays ont une très forte densité de population donc s'entraîner dans des régions désertiques aux USA diminue les nuisances dans leur propre pays. Il me semble que les pays-Bas font la même chose depuis très longtemps. Comme le mentionne également FATac les Allemands le faisaient avec les F-104 mais aussi avec leur Phantom. D'ailleurs il me semble que les avions des pays européens qui restent sur sol américain portent des marquages américains. En tout cas c'était comme cela pour les F-4 allemands. Apparemment ils disposent encore de 44 avions et en utilisent une partie pour les pièces de rechange. Par contre faire durer la flotte de F-16 trois ou quatre ans de plus ne veut certainement pas dire qu'il faut que les 30 restent opérationnels. Certainement qu'ils feront un tuilage qui durera plus longtemps et qu'ils feront le nécessaire afin d'augmenter un peu les ressources humaines afin d'y parvenir.
  9. Si je lis l’article j’y apprends qu’aujourd’hui les Danois disposent de 44 F-16 dont 30 sont opérationnels. Ils pensaient les retirer définitivement du service en 2025. Le Danemark a commandé 27 F-35 et 6 d’entre eux resteront aux US pour faire de la formation. Les premiers F-35 devraient se poser sur le sol danois en 2023 et ces avions devraient être pleinement opérationnels en 2027. Sans faire une longue analyse on s’aperçoit que si le Danemark retire ses F-16 en 2025 et que les F-35 ne seront pas encore pleinement opérationnel avant 2027, durant une période de plusieurs années il y aura un manque de capacité. Cela empêchera les Danois de se déployer par exemple dans les pays Baltes. Ce qui était admis il y a quelques mois ne l’est plus depuis le début de la guerre en Ukraine. Donc l’idée de maintenir les F-16 quelques années de plus afin de garder un potentiel intact jusqu’à ce que le F-35 soit pleinement opérationnel me semble cohérant. Après, je ne comprends pas ce que les simulateurs viennent faire dans cette affaire.
  10. FAFA

    Le F-35

    Mais alors dans un conflit de haute intensité qu'est ce qui détermine la disponibilité ? Tu me diras que le personnel joue un rôle essentiel mais pour ce qui est des pièces de rechange ? A partir de quel moment un avion est considéré comme inapte au vol ? Bien sûr que si son moteur ne démarre pas les choses en reste là, mais les opérations préventives seraient-elles totalement abandonnées ? Qui détermine que l'avion est apte au vol malgré des disfonctionnements sur certains systèmes ?
  11. FAFA

    Le F-35

    Ils y a des personnes plus compétentes que moi pour répondre. Par contre tout dépend ce que tu veux connaître. Si tu regardes ce qui se passe en opex, je pense que des moyens plus importants sont déployés pour que les appareils bénéficient d'une bonne disponibilité. C'est probablement aussi le cas sur un porte-avions. Par contre si tu veux savoir de quoi est capable ton aviation pour un conflit de haute intensité se déroulant sur ton propre territoire ou à sa frontière il me semble que c'est la disponibilité de l'ensemble de ta flotte qui est importante. Si je me trompe que les spécialistes n'hésitent pas à me contredire. Je pense effectivement qu'aujourd'hui le Rafale a dans ce cas une meilleure disponibilité.
  12. Ces 5 millions de m3 de CO2 vont de toutes façon être rejeté dans l'atmosphère lorsque le bois se décomposera. Par contre je vais te demander de baisser d'un ton car ton attitude devient franchement limite. Je ne sais pas si tu t'ennuies et je m'en moque mais je n'ai aucune envie de te servir de défouloir.
  13. Je ne connais pas les pouvoir publics français ou américains mais si la forêt suisse produit 10 millions de mètres3 et que seule la moitié est exploitée je ne vois pas où est le problème si on en utilise un peu plus. Par contre il est certain que si tu rases de forêts dans ce but c'est complètement idiot, si tu importes le bois de pays lointain c'est complètement idiot, si tu coupes plus de bois qu'il n'en poussent c'est complètement idiot. Après chacun a son point de vue mais je parle d'une exploitation de proximité avec des volumes raisonnables, je ne parle pas d'exploitation intensive. J'ai exprimé mon opinion, chacun se fera la sienne.
  14. Désolé, mais je vais m'arrêter là. Ce débat devient complètement stérile. Tu me traites d'idéologue par contre moi je pense que tu as une attitude dogmatique et que ta condescendance ne fait pas avancer le débat.
  15. Mais où veux-tu que les civils trouvent refuge ? Tu es chez toi et tout à coup une colonne de chars passe devant ta maison tu fais quoi ? Tu prends ta voiture pour quitter la ville ? Mais seras-tu moins en danger sur la route, y aura-t-il des mines ? Passer par les champs qui sont des marécages ? Et une fois parti de chez toi tu dormiras où, à la belle étoile avec tes enfants dans la nuit glaciale ? Tu leur donneras quoi à manger ? Les civils ukrainiens sont chez eux et ils perçoivent leur maison comme une sorte de refuge même si c’est faux et irrationnel. Si cela se passait chez moi je ne saurais pas où aller. Mes proches habitant dans un rayon d’une trentaine de kilomètres de chez moi, l’insécurité sera la même chez eux ou chez moi.
  16. C'est plus intelligent de consommer le bois produit sur place que de faire venir du pétrole de l'autre bout du monde, surtout que ce pétrole n'est pas du tout neutre en ce qui concerne les émissions de CO2. Je pense que tu ne sais pas comment fonctionne la sylviculture en Suisse mais ce n'est pas grave. De ton côté tu trouves que mettre la filière du bois à contribution pour résoudre des problèmes environnementaux n'est pas une bonne idée. De mon côté je pense que c'est une excellente idée si c'est fait de façon réfléchie. Donc je vais en rester là sur ce sujet. Par contre j'ai trouvé que le graphique que tu as posté et qui concerne les émissions de gaz à effet de serre était particulièrement intéressant (mis à part l'expression de salops que je trouve particulièrement vulgaire). Prenons l'exemple du Danemark, un pays qui ne peut pas faire de grands barrages du fait de sa topographie et qui a un climat rigoureux qui n'aide pas d'un point de vue consommation d'énergie. On remarque que même si aujourd'hui il ne se trouve pas dans les meilleurs élèves de la classe, le Danemark est passé de 14 tonnes de CO2 par habitant en 1996 à 5.76 tonnes aujourd'hui. Donc malgré une prédisposition défavorable ce pays réduit drastiquement ses émissions de CO2. Alors si tu fais pleins de recherches tu trouvera certainement beaucoup de points négatifs sur la manière qu'ils ont adoptés pour y arriver. Malgré tout ils sont parvenu à un résultat honorable. A titre de comparaison (tu peux changer les pays dans le lien que j'ai envoyé), la Suisse ou la France ont diminué les émissions de CO2 mais dans des proportions beaucoup plus faibles. https://perspective.usherbrooke.ca/bilan/servlet/BMTendanceStatPays/?codeStat=EN.ATM.CO2E.PC&codePays=DNK&codeTheme=10
  17. Bien sûr que non. Par contre l'utiliser intelligemment c'est mieux.
  18. C'est peut-être la meilleure nouvelle de la journée - il faut se contenter de peu - mais cela prouve que Poutine tient encore un petit peu à sa réputation et qu'il a peut-être également peur des conséquences de ces horreurs. Il donnera donc probablement des instructions à ses forces armées pour qu'elles améliorent leur conduite sur le terrain.
  19. Pour le bois énergie je ne sais pas mais globalement la forêt suisse est sous-exploité car les coûts de main d'oeuvre étant plus élevés qu'ailleurs, bien souvent l'exploitation n'est pas (plus) rentable. https://www.swissinfo.ch/fre/la-forêt--une-richesse-mal-exploitée/3823918
  20. Je constate que tu continues de discuter avec un idéologue C'est pas le problème. C'est simplement une toute petite partie de la solution. Mais oui, c'est adapté mais à petite dose. Il ne faut pas qu'une ville entière soit chauffée au bois. Je ne connais pas spécifiquement le cas français, mais es-tu certain que ce ne sont pas les véhicules qui provoquent des dépassements en matière de pollution? Là je veux bien te croire. Si il y a beaucoup de chauffage au bois dans une vallée étroite le niveau de particule fines pose un grand problème. D'ailleurs pour aller dans ton sens, voici ce que dit la Confédération sur l'énergie au bois: "En dépit de tous les arguments en faveur du bois comme source d’énergie, il ne faut pas oublier que les chauffages au bois rejettent plus de polluants atmosphériques que les chauffages au gaz ou au mazout. En effet, les vieux chauffages en particulier, surtout lorsqu’ils sont mal utilisés, émettent des quantités importantes de suies et de poussières fines". Par contre il dit aussi: "Arguments en faveur de l’énergie bois L’énergie du bois a un bilan neutre en CO2 : pour chaque mètre cube de bois utilisé en lieu et place d’une énergie fossile, ce sont quelque 600 kg de CO2 de moins qui portent atteinte à l’environnement. Le bois pousse continuellement : il s’agit donc d’une énergie renouvelable. L’énergie du bois est économiquement avantageuse : pas besoin d’importer, approvisionnement en bois garanti. L’énergie du bois génère presque 100 % de valeur ajoutée à l’intérieur du pays et crée des emplois, même dans les zones rurales. Les chauffages au bois modernes utilisés correctement et portant un label de qualité répondent aux exigences actuelles en matière de qualité de l’air". https://www.bafu.admin.ch/bafu/fr/home/themes/forets/info-specialistes/etat-et-fonctions-des-forets/production-de-bois/energie-du-bois.html Comme quoi ce n'est pas blanc ou noir, mais globalement c'est plutôt positif. C'est une affaire de proportion. Peut-être qu'en France il y a déjà beaucoup de chauffages et qu'en mettre plus est dommageable, ça je n'en sais rien. Par contre en Suisse il est possible d'augmenter l'exploitation de cette ressource sans trop de dommages ce qui diminue les émanations de CO2. Je ne dis rien de plus.
  21. A vous lire j'ai l'impression que je suis en train de dire qu'il faut raser toutes les forêts ! Je ne dis pas qu'utiliser le bois pour limiter tout le CO2 de la planète est la solution. Ce que je dis c'est que c'est moyen parmi d'autres qui permet de progresser et qu'à petite échelle ce n'est pas si bête. Donc non, ce n'est pas neutre de perturber le cycle du carbone à grande échelle et c'est d'ailleurs ce qui est fait lorsque l'on utilise du charbon. Il est préférable d'utiliser le bois excédentaire d'une forêt qui va émettre du CO2 en se décomposant au sol plutôt que d'exploiter du charbon. C'est ça que je dis.
  22. FAFA

    Le F-35

    En fait je me suis aligné sur tes interventions.
  23. Tu as parfaitement raison. C'est aussi pour cela que je pense que le tempo opérationnel dépend beaucoup des moyens que tu investis. Si tu as beaucoup de personnel qualifié, de pièces de rechange ou d'installation (par exemple banc d'essai), tu amélioreras beaucoup la situation.
  24. FAFA

    Le F-35

    Je veux bien te croire Tu veux me faire croire que la multitude de réactions anti- F-35, sans compter le trollage sans fin n'est pas un peu orienté ?
  25. Non, de même systèmes sont exploités en ville. Non justement pas. La solution passera par de multiples moyens décentralisés. Il n'y a pas une solution pour régler le problème du CO2, mais des solutions. Il ne faut tout de même pas dire n'importe quoi. Les chauffages actuels ne sont plus ceux d'il y a cinquante ans. Evidemment si pour toi l'énergie doit être produite à 100 % par du nucléaire et que tu penses que tout le reste c'est de la m... Il n'est pas nécessaire que je continue d'argumenter. Tu trouvera toujours quelque chose à redire sur les nouvelles technologies car aussi infimes soit-elles pour certaines, toutes les activités humaines ont des conséquences négatives sur l'environnement. J'ai mon opinion sur le nucléaire mais aucune envie de me lancer aujourd'hui dans ce débat. Par contre il suffit de se renseigner de façon objective sur ce qui se fait dans de nombreux pays (par exemple certains pays nordiques) pour constater que de multiples solutions existent et que les gens qui les mettent en place ne sont pas tous des profiteurs capitalistes ou des écolos baignant dans la béatitude. Cela je le sais très bien, ce n'est pas pour rien que j'ai écrit dans mon message à Patrick : "Les deux liens ci-dessus ne tiennent pas compte de la grande complexité du sujet mais je pense que globalement ces informations sont exactes". Si tu prends ce qui se passe dans une tourbière ou dans une zone alpines il y aura des différences importantes. On peut toujours couper les cheveux en quatre pour trouver quelque chose de négatif. Par contre globalement le phénomène est neutre.
×
×
  • Create New...