Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Vince88370

Members
  • Posts

    1,394
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    1

Everything posted by Vince88370

  1. Sa revient toujours au même.. La chaleur utiliser par les catapultes ne servira pas à faire de la vapeur pour faire tourner les turbines. Donc moins de courant ou mois de propulsion... L'utilisation des catapultes diminuent le rendement électrique... Les catapultes vapeurs compliquent l'utilisation du réacteur et la maintenance plus de circuit qui doivent emmener la vapeur aux catapulte et l'utilisation d'une partie de la vapeur qui donne des variations. Un réacteur nucléaire sur un ford c'est plus simple un circuit vapeur pour générer de l'électricité un circuit pour la propulsion... Et ils pourrait faire encore plus simple toute la vapeur pour générer de l'électricité et des moteurs électriques pour la propulsion. Sa simplifie plein de chose plus besoin de placer le réacteur à côté de la propulsion...
  2. Les Nimitz c'est 275 MW par réacteurs pas qui fait 550 MW de puissance thermique... On m'avait expliqué que la puissance thermique d'un réacteur était en partie donné par la quantité de combustible embarquer. Les reacteurs nucléaires des Nimitz et surtout les Ford embarquent beaucoup plus de combustible que dans un réacteur k15 pour augmenter les intervalles de rechargement donc normal que les chiffres s'envolent pour les réacteur américains. Bon après est que cette personne disait vrai c'est un autre problème je laisserai les pro des réacteurs naval plancher la dessus
  3. Les SNLE ont un réacteur K15 de 150 MW donc 300 MW pour le CDG enfin normalment
  4. Embarqué le drone c'est une chose pouvoir le piloté en est une autre. Sur la dernière vidéo sur le projet slam le centre de pilotage de ces drones c'était un conteneur maritime de 12 par 3 de large... Entre le drone et le centre pilotage sa va commencer à faire beaucoup pour un patrouilleur...
  5. Justement le problème c'est les ATM 18 mois d'arrêt à chaque fois...
  6. Sur le CDG ils ont optimisé se qui ont pu optimisé sur un porte avion à construire y a moyen de réduire les IEI et l'iper. Le gros truc qui prend du temps dans les les arrêts c'est les réacteurs nucléaires... La y a 2 options moteurs conventionnels beaucoup moins d'entretien l'autre c'est celle choisi par les Américains des gros réacteurs nucléaires qui ne sont jamais rechargés. Il n'y aurai peut être pas besoin d'aller jusque là mais un réacteur avec sa durée de vie doublé voir aller jusque 20 25 ans. La sa tomberai sur la refonte à l'iper à mi-vie dans tout les cas sa serai long donc le rechargement impacterai moins la durée. Les hypothèses que si y a 2 portes avions y aura de quoi assurer de groupe aéronaval sa reste des hypothèses très hasardeuse... Ce n'est pas que des frégates ont surexploite déjà les sna avec un groupe aéronaval alors 2 faudra au moins 1 sna voir 2 de plus... On voit l'exemple britons y ont de quoi faire un groupe aéronaval. L'autre PA se bouche les troues pendant les maintenances... Niveau rentabilité de l'investissement sa reste très mauvais même à quai sa reste un gouffre à entretenir... Ils pourrait revenir en arrière y aurai sûrement que 1 PA et le nombre prévu de type 26 ... Et même si on part sur l'hypothèse qui aura 2 Pang avec 2 groupe aéronaval faut pas rêver les milliards sortiront pas d'un chapeau magique sa va tailler dans les budgets des autres armées ou sa va emprunter encore un peux plus de dette on est plus a quelque milliards prêt... A côté en projet Marine SNLE 3G repousser un peux usé un peux plus les triomphant... L'armée de l'air le scaf en prendra un cout on va acheter moins de ngf ou armée de terre moins de mgcs... Dans tout les cas y aura un perdant...
  7. Le truc du second PA c'est que dans tout les cas y aura pas assez de navire pour déployé les 2 PA Investir des milliards pour que le PA reste à quai pour juste comblé les troues capacitaire entre les iper sa fait chère.... Vaudrai mieux optimisé le temps de maintenance d'un seul porte avion Construire 2 PA c'est bien mais si à côté de sa on peux plus construire ni modernisé le reste de la flotte on est pas plus avancé.. Après si c'est qu'une histoire d'avoir suffisamment de vls en mer on peut la faire à la russes une chier de vls Aster 15/30 sur le porte avion. Ou comme les Britanniques on dépouille les frégates de premier rang de tout ces équipements pour ne garder que les vls pour l'instant les types 31 ont juste les réserve pour mettre sonar de coque et sonar remorqué sa économise de l'argent et sa permet d'avoir des frégates en plus mais elles pourront servie cas certaines tache...
  8. La loi de programmation militaire 2020 2022 vient d'être acté l'Italie continu sur sa lancée. Ils vont construire 2 fremm supplémentaires pour remplacer les 2 vendu à l'egypte et prépare la construction des 2 destroyers de 11000 t, il prévoit également le remplacement des navires de debarquement amphibie de classe Santi. La construction de 8 corvette européen et 3 ravitailleurs Vulcano ainsi que le remplacement des chasseurs de mines et aussi la construction de navires de recherche océanique. La grande question c'est comment qui compte financé tout sa. Ils ont déjà l'une des plus grosse dette européen et la il se lance dans des projets extrêmement coûteux...
  9. Pour les Britanniques faut pas trop s'énerver avec d'ici 2023 sa risque de bouger... Ils doivent trouvé une missile anti navires de remplacement les harpoon block 1 c'est plus assez dissuasif... La France leur à proposer des exocet 40 block 3 ils n'ont pas l'air trop chaud pourtant sa serai sûrement plus facile à travailler avec le même type de missile à remplacer les harpoon font 1 m de moins qu'un exocet... Les autres choix lrasm ou naval strik et le Saab RBS 15 Si ils achètent des lrasm on peut sûrement dire au revoir les anglais ils auront tout se qui leur faut un missile anti navires et de frappe profonde. Et le plus important il est compatible avec le F35 et le vls mk41... Le gros point noir du projet côté FMC c'est que les Américains acceptent que le FMC soit adaptée pour le F35 pour l'instant ils sont loin d'être chaud pour que quelqu'un trifouille ALIS pour pouvoir utiliser des armes autre que les leurs et si ils veulent le mettre en vls faudra aussi trifouiller dans les mk41 sa c'est pareil des armes occidentale dans des silo Américains c'est encore pas fait même si dans la théorie sa devrait être faisable les mk41 sont plus gros que les A70... Dans tout sa faudra également développer une version rampe pour les navires qui sont pas doté de silo A70 ou mk41 comme les frégates horizon et les type45.. Et après faudra encore résoudre le problème du type de missile si l'on veut un missile qui fait tout ou 1 anti navires et un missile de croisière et l'un veut un subsonique furtif l'autre du hypersonique manoeuvrant.... Si avec tout sa il arrive à s'entendre et aller au bout du projet on aura déjà de la change avec les anglais on n'est jamais sur de rien sa serai pas la première fois qui ferai faut bon à la France Pour la France il est bien plus intéressant de travailler sur l'hypersonique sa permettrait de financer le développement d'un superstratoreacteur pour l'instant qui est le projet prométhée/Léa qui sera utilisé sur les ASN4G et potentiellement sur le futur missile anti missile hypersonique projet Twister.
  10. La famille Aster risque plutôt de s'agrandir les Aster 15 et 30 vont avoir des améliorations pour augmenter leur porté et à l'avenir on aura sûrement un nouveau missile Aster pour gérer les menace hypersonique issu du programme twister.... Le gros problème des navires français c'est le faible nombre de vls si on évolue vers tout les missiles en vls sa va être compliqué surtout avec le système vls français ou on peut pas mettre les missiles de n'importe quelle module... Et tout dépend du choix des missiles anti navires si il partent sur 2 missiles on sera condamné à garder les rampes horizontales qui limite la capacité des missiles...
  11. On n'a pu voir avec la France qu'ils ont du justifiés le choix de ne pas faire d'appel d'offre à du être justifié par le faite que les PO rentrent dans le cadre de la force stratégique. Et que pour les POM par contre il y avait eu un appel d'offre. Possible que sa soit le même fonctionnement pour la Grèce. Mais sa serai surtout pour un futur appel d'offre pour le remplacement des d'autre frégates grecs. Je met le liens pour que vous puissiez juger de vous même. https://www.navalnews.com/naval-news/2020/11/lockheed-martin-mmsc-to-benefit-greek-economy-and-hellenic-navy/
  12. D'après les derniers nouveauté sur l'affaire Grecs l'Allemagne aurai déposé une plainte pour non respect des règles de concurrence au sein de l'Europe. Les Allemand se n'ont pas été convié à l'appel d'offre pour modernisé les meko 200 ainsi que les sous marin. Si des sanctions tombe sa pourrai bien mettre un frein au projets grecque.... Et on apprend également que les 4 mmcs serait construite en Grèce et il y aurai une potentiel offre pour 2 flemme us avec une option pour 2 autre encore un marché sens appel d'offres qui pourrait faire réagir certains pays. Les Grecs sont pas prêt d'avoir des navires..
  13. Dans le projet FMAN/FMC, ils sont partie sur 2 options un missile antinavire et un missile de croisière ou la deuxième option 1 seul missile qui fait les 2 rôle. Le LRASM américain est peut aussi bien faire de l'antinavire que de la frappe a terre. Il y a aussi la version JSM du naval strike missile. Ou encore le démonstrateur MBDA CVS 401 Perseus. Si il parte sur 1 missile qui fait les 2 rôles une simple rampe horizontale pourra apporter à la fois la capacité antinavire et la capacité de frappe terrestre mais par contre il y aura surement une limitation de porté à cause de la capacité des rampes. Dans se cas la on ne se limite plus au simple navire équiper de cellule A70 comme les frégates horizon ou les type 45. Pour les navires équipés de cellule A70 ou MK41 suffira extrapolé une version lancement verticale même logique que le MDCN. Les cellules américaines étant plus grosse que les cellules française sa donne la possibilité d'adapté le missile pour les 2 plateformes. Et on peut voir sur les 3D anglaises qui a aucune rampe horizontale sur les frégates type 26 et type 31 par contre y a un grand nombre de cellule VLS MK41 une drôle de coïncidence non. Le projet FMAN/FMC n'a pas été prévu initialement pour faire un missile de croisière naval mais suivant le choix fait par les pays il pourrait très bien le devenir... Et même si la version missile de croisière naval n'est pas développer pendant se projet il faudra penser un jours au remplacement du MDCN. Et la il y aura la même logique que pour le MDCN ont partira du missile de croisière air pour faire une version mer en y ajoutant un booster donc autant prévoir pour ne pas avoir le même problème d'adaptabilité que le MDCN en faisant un missile de croisière avec une base carrée.
  14. Le rapport du Sénat dit l'inverse. Les RC de MBDA est un drone jetable avec sa taille, il peut être transporter par grappe et larger comme un missile ensuite il servira a divers tache comme faire un leurre ou transporter des petites charges Le gros d'Airbus sera largué par A400M et potentiellement équipé d'un train d'atterrissage ou récupérable en vole grâce à un système sur l'A400M une fois larguée fera comme le loyal wingmam il servira de drone d'assistance au scaf http://www.senat.fr/rap/r19-642/r19-6425.html
  15. Je vois plus un système de surveillance par couche à la place de monopolisé un gros drone ou un falcon 2000 qui sont plus coûteux. Les drones léger comme le patroler ou l'ar5 serait utilisé pour la surveillance côtier comme Se qui libère les falcon 2000 ou un gros drone pour des missions plus loin en mer se qui optimise les coûts de fonctionnement de chacun. La vitesse du falcon lui permettra en cas de menace côtière détecté par un drone de venir sur zone rapidement. Et après il restera le patmar qui fera en priorité de la lutte anti sous marine. Vouloir tout faire avec le même drone multiplie les contraintes qui risques de compliqué la conception. Les américains sont parti du mq9 et on développer des versions dériver comme le skygardian et le seagardian pour l'export car il y avait une demande. Mais pour leur utilisation, ils ont préférés développer le triton qui est optimisé pour la maritime... Le remote carrier de Airbus n'est pas sensé être déployer depuis un chasseur je crois mais plutôt d'un Airbus A400M. Après niveau taille si on se base sur les remote carrier montré en même temps que la maquette du scaf autours des 12 m pour le remote d'Airbus semble cohérent peut être un peux long j'aurais dit autours de 10 m. Après pour la taille des MBDA ont sais que la munition SmartGlider qui est ressemble à les RC100 et 200 de MBDA fait 2 m pour 125 kg sa donne une idée que les RC pourront faire
  16. C'est les gouvernes qui font la forme du silo pas le corps du missile en lui même... Le SYLVER A70 est conçu exclusivement autour du MdCN qui a un corps cylindrique et repose sur une "base circulaire" de par la forme donnée par ses trois gouvernes à son assise. Donc le silo du SYLVER A70 est de forme cylindrique. Les ASTER 15 et 30 sont à "base carrée" de par les formes générales de la munition, notamment l'assise qui lui est donnée par ses quatre gouvernes. Donc le silo des SYLVER A43 et A50 est de "basse carrée". Le problème réside dans la genèse des SYLVER. Ce n'est pas un problème d'ingéniérie mais d'expression des besoins et de leur mise en cohérence. Le SYLVER A43 a été conçu pour l'ASTER 15 et l'ASTER 30 n'était alors pas connu. Le SYLVER A50 a été conçu pour les Horizon et l'ASTER 30. Le SYLVER A70 pour les MdCN apparu en 2001. Il s'écoule plus ou moins vingt ans entre le SYLVER A43 et le SYLVER A70. Le lanceur américains mk41 est beaucoup plus polyvalent tout à la même forme et tout est prévu pour le missiles le plus gros de la gamme. À l'arriver du Tomahawk ils ont rehaussés les silos c'était fini. Il change de cartouche le missile et en place. En france on change de module qui on chacun leur taille respective et certain doivent être adapter pour le missile repose sur la bonne base et que l'évacuation des gaz soit la même pour tous. Après c'est soit on met des emplacement A70 partout pour pouvoir mettre tout les modules mais on perd de la place... Et vu que la France construit toujours tout au plus petit sa peut posé problème soit on met des modules différent mais on limite la possibilité dévolution des navires.... On a eu le problème pour les fremm Version asw module A-43 pour les Freda du A-50 il y a fallu reprendre tout l'intégration des modules dans la coques car les A50 sont a peine plus haut. Tout sa a un coup non négligeable... Et pose problème a l'export c'est plus facile de vendre un navire qui peut intégré tout les types de missiles qu'un navire qui faut reprendre l'integration des modules à chaque fois en fonction des besoins du client... Le seul avantage d'avoir un module pour chaque type de missile c'est l'intégration de la conduite de tire qui est optimisée comme pour le système PAAMS pour le système Aster...
  17. Justement non si j'ai bien compris l'histoire du développement du silo. Il a été fait par naval group ils ont pris le cahier des charges un missile rond donc ils ont fait un silo rond qui épouse la forme du MDCN pour bien le guidé lors du lancement... Sauf que les Aster elles ont besoin de silo carré a cause des ailettes. Résultat l'aster ne rentre pas dans le silo A70 à cause de sa taille... Donc c'est plus une histoire d'entretoise au font du silo pour passer du rond au carré mais plus une histoire de dimension du silo... Tout le monde a suivi le cahier des charges à la lettre MBDA est parti du scalp pour faire le MDCN et naval group à fait un silo qui puissent l'accueillir sauf que dans le cahier des charges personne n'a pensé à dire qui fallait que sa soit compatible avec les Aster... Résultat le A70 est compatible uniquement MDCN avec aucun moyen de changer sa a part de développer un nouveau silo de la taille du A70 en prennant une base carré et en développant un sabot pour le MDCN.... Sa ne devrait pas changer d'ici la fin de carrière des MDCN. Le nouveau silo compatible avec les Aster sera sûrement développer pour accueillir le nouveau missile de croisière développer avec les Britanniques...
  18. On aura toujours le même problème avec l'intégration des MDCN sur les frégates si on met des MDCN sur un navire sa veut dire un silo sylver A70 qui n'est compatible uniquement avec le missiles de croisière... Résultats on bouffe 8 silos en permanence pour pouvoir transporter les MDCN... Les systèmes de lancement américains ou russes sont compatible avec toute la gamme de missiles se qui rend les navire beaucoup plus polyvalent embarqué des MDCN en permanence n'est pas forcément utile. Il serait beaucoup plus intéressant de pouvoir embarqué des Aster suivant les missions... Faudra espérer qu'avec le développement du nouveau missile de croisière qui face un missile qui utilise un silo qui permet l'utilisation des Aster...
  19. Pas moins de personnel l'euromale aura autant voir plus d'operateur que sur un reaper soit 4 opérateurs alors un drone sensé contrôler du trafic maritime ou de la pêche illicite. C'est autant que dans un falcon 2000 albatros... Un drone ne fait que déplacer le personnel rien de plus faudra toujours traiter les données et le piloter... Après le turbopro et moins chère qu'un Turboréacteur mais la vitesse de déplacement n'est pas la même non plus.... Et vu le coût d'un drone de se type pour un minimum rentabilisé l'investissement faut pas que le drone fasse des ronds dans le ciels pour surveiller des navires de pêche et des cargos... Un falcon 2000 Albatros coûtera moins chère à l'achat qu'un drone euromale et reste bien plus adaptée à de la surveillance maritime Des drones plus léger est moins coûteux ont été conçu pour se genre de mission... La France teste actuellement un drone AR5 pour la surveillance maritime le coût de fonctionnement et très faible le drone peux coûteux... Après un drone patroller pourrait très bien faire sa aussi il a un point d'emport sous le fuselage il pourrait emporter une chaîne sar en cas de besoin. Il a un radar une boule Optronique.
  20. Un dérivé avismar du drone euromale aura un coup d'exploitation bien trop important pour faire juste de la surveillance maritime.... Le drone patroller développée par la France fera quasiment le même résultat pour un coups d'exploitation beaucoup plus faible...
  21. Elle n'aurait plus de sens les Indiens n'auraient pas demander que les p8 soit modifier pour emporter un mad Des recherches du côté des Canadiens. On permis de développer un mad de petite taille qui est justement utilisable sur des petites drones. Lockheed est entrain de faire des études la dessus avec les Canadiens pour l'instant c'est sur un hélicoptères mais à terme si sa se révèle efficace sa pourrais migré sur un drone
  22. Pour l'instant, mais on voit qui ont une volonté d'utiliser les drones ils ont développé le MQ4 Triton pour être complémentaire du P8 Poséidon. Et il parlait justement de développer un petit drone qui pourrait larguée depuis un avion pour faire du mad Les australiens ont achetés 4 drones Triton qui montre qui ont fait le même choix que les Américains l'avion reste haut à l'abris des système anti aérien et détecte les cibles potentiel. Et ensuite le drone fait la confirmation visuel. Les Indiens sont restés sur un moyen plus conventionnel avec un mad par contre ils seront obligés de volé à basse altitude et avec un avion comme le p8 Poséidon qui à des turboréacteurs le vole à basse altitude n'est pas sa zone de confort...
  23. Il n'est pas si lourd que sa au final, on prend comme exemple le reaper, Il fait gros mais le reaper fait en grand partie de surveillance terre et du combat...Ils commencent à faire des versions surveillance maritime mais c'est que de la surveillance les contraintes liée à l'environnement marin n'arrange pas les choses.... Si on prend des vrai drones conçu pour de la patrouille maritime comme le triton c'est 14 t et il est prévu pour être complémentaire du P8 Poséidon. Donc un drone autonome en surveillance maritime type asw et asuw faudra plus que les 11 t de l'euromale... Un drone de patrouille maritime viendra en complément d'un vecteur lourd comme un ATL2 dans le meilleur des cas le drone pourrai être contrôler directement depuis l'avion de patrouille maritime... Mais un drone ne remplacera jamais un PATMAR Et encore sa c'est les petites qui avait avant .... Les nouvelles bouées acoustique de thalès sont encore plus grosse
  24. Faut pas que l'Europe s'égare si on commence à vouloir faire un drone qui peut tout faire. On va finir avec un drone qui ne fera rien de bien pour la patrouille maritime faut un drone spécialisé la dedans avec des systèmes de détection. Les Américains pour sa on le mq4 Triton et RQ 4 qui sont classés dans les drone Hale et plus Male... L'utilisation d'un drone pour la patrouille maritime dépend du type d'avion de patrouille maritime les Américains ont développer le P8 Poséidon qui vole haut et vite se qui permet de limiter la vulnérabilité au système de défense anti aérien mais volé en haute altitude empêche l'utilisation des système comme le détecteur d'anomalie magnétique (MAD) ou si l'avion est au dessus des nuages il n'a aucune visibilité. Toute c'est perte de fonction sont compensées par le drone qui est une moindre perte si il se fait abattre. Après suivant la tournure que prend le programme maws pour le développement d'un avion de patrouille maritime si on part sur la solution Américains vite haut faudra un drone en complément si on reste sur une méthode plus conventionnels en volant bas et doucement pas forcément. L'eurodrone devrait déjà voler d'ici que le programme maws aboutissent il sera temps plus tard de réfléchir à une version dérivé pour faire de la patrouille maritime.
  25. Les Italiens sont restés inflexibles sur le faite qui fallait 2 mats car 1 seul mat il risquerait d'avoir des interférence. Si la France voulait un seul mats fallait que sa soit sur c'est fond proprepour le développement Et plus sur le fond de développement conjoin du coup ils ont plié au volonté italienne... Et après ils ont remit sa sur la table pour l'export avec le Canada et les saoudiens mais sa a fait comme les FDI en Grèce fallait qui paye pour le développement de la version mat unique et du seafire 500 sa a été radicale...
×
×
  • Create New...