Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Paschi

Members
  • Posts

    928
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by Paschi

  1. Du 16 au 23 mai avait lieu le challenge CoHoMa. Organisé par le Battle Lab Terre et labellisé par l’Agence de l'innovation de défense (AID), le CoHoMa invite de nombreux organismes à réfléchir sur de nouvelles capacités de combat, en s’appuyant sur des systèmes automatisés (drones et robots). Le challenge CoHoMa, du 16 au 23 mai, a permis à une quarantaine d’entités issues du monde de l’industrie, de la recherche, de l’enseignement supérieur et de la Task Force Vulcain de préparer, la conduite de missions de reconnaissance sur le terrain, par des « unités » constituées d’un véhicule, d’au moins deux robots terrestres et un drone aérien. Cette collaboration homme-machine s'est exercée au travers d'un challenge au camp de Beynes. 10 équipes composées de grandes entreprises, petites entreprises, école et laboratoires de recherche ont incarné des sections de reconnaissance robotisée et ont été immergées dans un scénario réaliste inspiré de situations de combat vécues auprès les soldats de l'armée de Terre. Elles ont dû présenter un minimum de trois robots et drones qui ont pu s'essayer sur un parcours parsemé de pièges. Chaque piège, simulant un obstacle (char ennemi ou populations civiles par exemple) devait être désactivé pour pouvoir avancer. L’innovation se confrontant à la réalité du terrain. Ce challenge, organisé par le Battle Lab Terre en collaboration avec l'Agence de l'innovation de défense, permet à l'armée de Terre de découvrir des projets industriels innovants mais aussi aux industriels civils de se rendre compte des besoins militaires en se confrontant à la réalité du terrain. Dans une période d’accélération inédite des évolutions techniques, l’armée de Terre se prépare à défendre la France lors des conflits de haute intensité. Plus durs et plus exigeants, ces conflits feront toujours plus de place à la technologie de pointe. La robotique, notamment via sa capacité à collaborer avec les humains, est donc un maillon essentiel de la vision qu’a l’armée de Terre du champ de bataille du XXIe siècle. En participant à ce challenge, les candidats contribuent pleinement aux réflexions portées par la Task force Vulcain, initiée par l’armée de Terre en 2021. CoHoMa ambitionne de tirer parti des possibilités offertes par l’innovation robotique afin de produire une rupture opérationnelle sur le champ de bataille à l’horizon 2040.
  2. Paschi

    Armée Suisse

    En effet, le parlement a accepté d'augmenter le budget de l'armée de 300 millions par an jusqu'en 2030. Selon ce qui est rapporté, il devrait atteindre au minimum 1% du PIB. Donc écrire que le budget devrait largement dépasser les 7 milliards est quelque peu optimiste. Mais bon c'est le Blick et même s'il s'est quelque peu amélioré ces dernières années il reste un tabloïd dans l'âme. https://www.letemps.ch/suisse/budget-larmee-va-augmente-7-milliards-francs-dici-2030
  3. Paschi

    Armée Suisse

    Le budget de l'armée devrait largement dépasser les 7 milliards de francs d'ici 2030. Cela permet d'envisager de nouveaux projets d'acquisition. Un document interne, obtenu par Blick, montre en détail où ces fonds supplémentaires seront investis. Le document interne de 21 pages, daté du 23 juin, a pu être consulté par Blick. L’armée y fait référence à des enseignements importants tirés de la guerre en Ukraine: il est par exemple d’une importance décisive de disposer d’armes antichars modernes, d’une artillerie performante, mobile et à longue portée, mais aussi de véhicules blindés et de moyens de communication sécurisés contre les cyberattaques, détaille le document. L’armée a également rappelé que des moyens lourds sont nécessaires pour reconquérir un terrain attaqué. Pour repousser des attaques aériennes et permettre des engagements au sol, il faudrait par exemple «des capacités de feu air-sol performantes, avec un effet dissuasif». 2023 Missiles PAC-3 MSE ultramodernes pour le système de défense antiaérienne «Patriot» (400 millions de francs) Acquisition supplémentaire et équipement complet de véhicules pour les sapeurs de chars (200 millions) Munitions supplémentaires (200 millions) Fusils d’assaut et mitrailleuses supplémentaires (30 millions) 2024 Véhicules de commandement protégés Mowag Eagle V 6x6 pour remplacer les véhicules de commandement M113 âgés de plus de 60 ans (260 millions) Missiles sol-sol à longue portée pour combler le déficit de capacité en matière de défense antichar (200 millions) c'est nouveau ça Crédit supplémentaire pour la plateforme de numérisation du centre de calcul du DDPS (130 millions) Radar passif de surveillance aérienne (120 millions) Valorisation des avions Pilatus PC-7 Turbo Trainer (60 millions) Solutions d’encryptage uniformisées (50 millions) Gestion standardisée des identités numériques (40 millions) Crédit supplémentaire pour les systèmes de communication du système radio terrestre de vol 20 (20 millions) Mini-drones pour la reconnaissance au niveau tactique (20 millions) Au total, les investissements s’élèveraient à environ 1,5 milliard de francs en 2025. Il est prévu de prolonger la durée d’utilisation des chars de combat Leopard, d’installer un radar partiellement mobile de plus grande portée pour la surveillance de l’espace aérien moyen et supérieur. L’achat de nouveaux véhicules de commandement protégés et de mini-drones est également planifié. Ainsi, environ 2,8 milliards de francs seront investis pour 2026 et 2027. Parmi les principales dépenses figurent des pièces d’artillerie de sol à moyenne portée, qui doivent remplacer les obusiers blindés, ainsi que des pièces pour combattre des cibles dans l’espace aérien inférieur et moyen, comme les missiles de croisière, les drones armés ou les avions de combat. D’autres investissements sont envisagés: camions, véhicules de guerre électroniques ou véhicules pour les troupes du génie. Achats de capteurs aériens, d’hélicoptères et de moyens de défense sol-air figurent dans les prévisions pour 2028 à 2035. Les responsables de l’armée ont également indiqué quels systèmes seront mis hors service au cours des prochaines années. Il s’agit notamment des avions de combat Tiger, du chasseur de chars 90, du système de défense antiaérienne Rapier et du Pilatus PC-9. https://www.blick.ch/fr/news/suisse/missiles-vehicules-blindes-voici-la-nouvelle-liste-de-courses-de-larmee-suisse-id17622827.html
  4. Il y a une semaine, une nouvelle tentative de passage en force de la frontière entre le Maroc et l'Espagne (à Melilla)a eu lieu. Suite aux affrontements on compte 27 morts du côté des migrants. J'ai bien peur qu'avec les famines annoncées, conséquence indirecte de la guerre en Ukraine, la pression ne fasse que s'accentuer. https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/06/29/emotion-et-controverses-apres-le-drame-de-melilla-dans-le-nord-du-maroc_6132511_3212.html
  5. Concernant la force du rouble: https://www.blick.ch/wirtschaft/das-sind-die-gruende-rubel-so-stark-wie-schon-lange-nicht-mehr-id17617539.html Peu impressionnée par le défaut de paiement russe en début de semaine, la monnaie nationale, le rouble, a atteint hier soir un nouveau sommet face aux devises de référence, le dollar et l'euro. "Le dollar coûte moins de 52 roubles pour la première fois depuis le 28 mai 2015. L'euro coûte moins de 55 roubles pour la première fois depuis le 26 mai 2015", annonce l'agence de presse Interfax mardi après la fermeture de la Bourse de Moscou. Pour expliquer la force du rouble, les experts en devises de l'agence évoquent les paiements d'impôts à venir en Russie et le prix élevé du pétrole. Après avoir nettement chuté peu après le début de la guerre d'agression ordonnée par le chef du Kremlin Vladimir Poutine, le rouble est désormais sur la voie de la reprise depuis des mois et a entre-temps atteint le double de sa valeur la plus basse. Une hausse du rouble sans frein Même le défaut de paiement technique de la Russie, constaté mardi par l'agence de notation Moody's, n'a pas entamé la hausse du rouble. Il ne s'agit certes pas non plus d'une faillite d'Etat habituelle, mais de problèmes techniques dans le transfert des paiements de la dette, bloqués par l'Occident. La force du rouble s'explique également par les restrictions drastiques imposées par la banque centrale russe aux opérations de change et par les sanctions occidentales, qui touchent surtout les importations russes. En effet, alors que les recettes russes issues de l'exportation de pétrole et de gaz continuent de couler à flot, les importations en Russie ont diminué de moins de la moitié, notamment en raison de l'embargo occidental sur les produits de haute technologie, les machines, l'armement et les produits de luxe. Les besoins en devises ont donc également nettement diminué. (ATS) Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite) Eh oui, quand on sait que l'UE a importé pour 57 milliards d'euros d'énergies fossiles depuis la Russie sur les 100 premiers jours de la guerre (24 février - 3 juin). https://www.latribune.fr/economie/international/l-ue-a-achete-57-milliards-d-euros-de-petrole-de-gaz-et-de-charbon-a-la-russie-depuis-le-debut-de-la-guerre-en-ukraine-921509.html
  6. ??? Je ne comprends pas trop ta remarque. Il n'est pas fait mention de la Russie
  7. Début de mise à exécution des menaces proférées par la Russie contre la Lituanie : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1894063/russie-pirates-informatiques-killnet-kaliningrad-sanctions
  8. La guerre en Ukraine pourrait favoriser la production de drogues. La fabrication illicite de drogues pourrait tirer profit de la guerre en Ukraine pour prospérer, a averti l'ONU lundi, à la lumière de l'expérience des conflits dans d'autres zones. https://www.rts.ch/info/monde/13201349-la-guerre-en-ukraine-pourrait-favoriser-la-production-de-drogues.html
  9. La guerre en Ukraine au centre du rapport du Service de renseignement L'invasion de l'Ukraine par la Russie a bouleversé l'ordre sécuritaire suisse et européen. Cette guerre aura un effet durable sur la politique nationale et internationale de sécurité, indique lundi le Service de renseignement de la Confédération (SRC). https://www.rts.ch/info/suisse/13202012-la-guerre-en-ukraine-au-centre-du-rapport-du-service-de-renseignement.html
  10. Les soldats du 3e Bataillon de la 3e Brigade, The Royal Australian Regiment, se sont déployés dans la zone d'entraînement de Townsville pour l'exercice Kapyong Warrior en juin 2022. Au cours de l'exercice, les soldats ont effectué des tirs de qualification, des tirs réels contre les blindés et des profils de mission complets en utilisant une gamme d'armes d'appui au tir direct, notamment le Carl Gustav de 84 mm, les mortiers de 81 mm et le missile Javelin pour engager les cibles ennemies. Le bataillon est maintenant prêt à exécuter l'exercice Brolga Run de la 3e brigade en juillet. Les soldats du 4e régiment de la 3e brigade, Royal Australian Artillery, se sont déployés dans la zone d'entraînement de Townsville pour l'exercice Chau Pha en juin 2022. L'exercice Chau Pha fournit un entraînement dynamique et technique pour s'assurer que le régiment est compétent dans la coordination du soutien offensif dans l'espace de combat. Le régiment s'est maintenant préparé et certifié pour sa participation à la prochaine série d'exercices " Brolga ", où il sera intégré en tant qu'appui-feu organique de la 3e brigade de combat.
  11. https://soldat-und-technik.de/2022/06/bewaffnung/31897/indien-warmate-loitering-munition/ L'Inde a reçu 100 systèmes de Warmate Loitering Munition, comme il ressort de différents rapports concordants des médias nationaux et internationaux. Selon ces informations, le Warmate, produit par le fabricant polonais WB Electronics, introduit un autre type de munitions rôdeuse dans les forces armées indiennes. La commande sera probablement exécutée par la filiale WB Electronics India Pvt Ltd. fondée en octobre 2020 et dont le siège est à New Delhi. Selon les informations, les nouveaux utilisateurs de Warmate devraient être les forces spéciales indiennes. La munition Warmate Loitering est introduite dans les forces armées polonaises depuis 2017. La même année, la coopération avec le fabricant ukrainien CheZaRa a débuté dans le but de développer un ensemble de moyens d'action appelé Sokil sur la base du véhicule à roues protégé Varta. Depuis avril 2022, les systèmes d'armement Warmate ont été documentés à plusieurs reprises lors de la guerre en Ukraine. En outre, la Pologne a récemment annoncé l'acquisition d'un vaste ensemble comprenant des drones de reconnaissance et des systèmes de commandement, ainsi que des composants logistiques et de formation associés, pour une valeur de 450 millions d'euros. En outre, un achat supplémentaire de munitions d'une valeur de 11 millions d'euros a été lancé pour la défense territoriale polonaise. Avec une vitesse maximale de 150 km/h, le Warmate a une portée de 30 km et peut être équipé, outre d'une ogive HE, d'ogives thermobariques et à charge creuse. A l'exception de la livraison du système à l'Ukraine, le fabricant reste très discret en ce qui concerne les commandes à l'exportation. Il en va de même dans le cas actuel de l'Inde. Interrogé à ce sujet, Soldat & Technik a reçu la réponse suivante : "Pour des raisons contractuelles, nous ne souhaitons pas nous prononcer sur ce dossier". On ne peut donc que supposer que l'acquisition résulte d'une Request for Information (RFI) des forces armées indiennes datant de 2020. Manifestement, le moyen d'action a pu s'imposer face à un champ de concurrents dont on ignore le nombre. Il semble toutefois qu'il n'y ait pas eu d'appel d'offres formel. Dès septembre 2021, les forces armées indiennes ont déclaré leur intention d'acquérir immédiatement 120 systèmes de munitions létales de type SkyStriker du fabricant israélien Elbit. La production des systèmes devait être assurée par la coentreprise entre Elbit et le fabricant indien Alpha Design Technologies. On ne sait pas encore à l'heure actuelle dans quelle mesure WB Electronics India est impliquée dans le cas présent dans la fabrication ou le support du Warmate. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
  12. En janvier 2021, le ministère britannique de la Défense [MoD] annonçait un investissement de 30 millions de livres sterling [34 millions d’euros selon le taux de change alors en vigueur] pour développer un démonstrateur de drone de combat léger appelé « Spirit Mosquito », dans le cadre du programme LANCA [Lightweight Affordable Novel Combat Aircraft], lancé quatre ans plus tôt par le Rapid Capabilities Office [RCO] de la Royal Air Force [RAF]. En clair, le MoD souhaitait un drone de type « Loyal Wingman ». (...) Le 24 juin, la Royal Air Force a annoncé l’arrêt du projet « Spirit Mosquito », sur la base d’une évaluation du Defence Science and Technology Laboratory [Dstl, l’équivalent de la DGA française, ndldr], celle-ci ayant conclu que de « meilleures capacités à un rapport coût-efficacité plus avantageux pouvaient être obtenues en explorant des capacités ‘additives’ plus petites et moins coûteuses ». Cela étant, le programme LANCA continue… Mais il prendra une « autre direction », permis par l’expérience acquise avec le projet « Spirit Mosquito », la RAF ayant fait des progrès « significatifs » dans la « compréhension et l’exploitation d’une gamme de futures capacités sans équipage ». Aucune précision supplémentaire n’a été donnée, si ce n’est qu’il est toujours question d’intégrer des « capacités avancées sans équipage à court terme, avec une valeur ajoutée plus immédiate ». http://www.opex360.com/2022/06/27/la-royal-air-force-annule-le-projet-de-drone-de-combat-spirit-mosquito/
  13. Pour contre-carrer la Chine, les pays du G7 veulent mobiliser d'ici 2027 600 milliards de dollars en faveur des pays émergents. Quand je vois la liste des conditions à remplir pour obtenir des fonds, je me dits que la Chine n'a pas trop de soucis à se faire, les bénéficiaires des investissements ne seront pas si nombreux que cela. "Le président des Etats-Unis a assuré que ce programme était fondé sur des « valeurs partagées » telles que la « transparence », le respect des droits des travailleurs, de l’environnement, de l’égalité des genres." https://www.lemonde.fr/international/article/2022/06/26/au-g7-washington-lance-un-vaste-programme-d-investissements-cense-contrecarrer-la-chine_6132118_3210.html
  14. Concernant le missile sol-air russe qui fait un joli 180°. Hypothèse d'un ancien de la DCA US https://www.thedrive.com/the-war-zone/russian-boomerang-missile-video-explained-by-air-defense-expert Pour essayer de mieux comprendre ce qui a pu se passer dans cet incident présumé de missile russe, nous nous sommes tournés vers David Shank, qui a été commandant de l'école d'artillerie de défense aérienne de l'armée américaine à Fort Sill, en Oklahoma, avant de prendre sa retraite en tant que colonel. "Pour moi, cela ressemble à l'une des deux choses suivantes", a déclaré Shank à The War Zone vendredi après-midi. "Il est possible qu'il s'agisse simplement d'une mauvaise munition. Une sorte de raté au moment où la munition est lancée, et ensuite elle fonctionne mal. "Nous avons vu cela se produire", a-t-il ajouté. "Cela arrive avec les systèmes américains. Ce n'est pas fréquent. Ce n'est pas beau à voir. C'est très rare, mais cela arrive. J'ai personnellement vu cela se produire avec des missiles Stinger à deux ou trois occasions au cours de ma carrière, où le missile se lançait puis n'avait plus de boost et tombait simplement sur le sol. Je l'ai également vu avec un intercepteur de type plus grand lors de tirs au-dessus de plans d'eau, où l'intercepteur était tiré puis tombait directement dans l'eau." Il existe une autre possibilité, a déclaré M. Shank, qui reconnaît qu'il s'agit d'un système russe montré dans les vidéos. "Mais il pourrait en fait avoir défendu cette zone, et il pourrait avoir visé une cible entrante", a-t-il dit. "C'est juste difficile à dire". M. Shank a également évoqué la possibilité que le missile en question ait été endommagé lors de son chargement ou lors d'un mouvement quelconque dans la station de lancement de l'érecteur. "Un aileron plié, peut-être, qui aurait également pu causer la manœuvre du missile d'une manière aussi radicale et catastrophique", a-t-il ajouté. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
  15. Le postulat n'est pas d'aller se battre pour l'Ukraine mais de fournir à celle-ci les moyens de se défendre face à l'agression russe. Les dirigeants occidentaux veulent faire passer un message à V. Poutine. Là tu es allé trop loin, c'est stop. Es-tu contre ce soutient et pour laisser l'Ukraine se débrouiller toute seul ?
  16. https://www.lemonde.fr/international/article/2022/06/24/les-dirigeants-des-brics-marquent-leur-difference-en-s-affichant-aux-cotes-de-vladimir-poutine_6131935_3210.html Les dirigeants des BRICS marquent leur différence en s’affichant aux côtés de Vladimir Poutine. Le sommet virtuel réunissant Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud a offert une tribune au chef du Kremlin et rappelé que Moscou n’est pas un paria pour les pays du Sud. En pleine guerre en Ukraine, le sommet des BRICS, jeudi 23 juin, revêtait une symbolique particulière : il s’agissait de la première apparition publique – virtuelle – de Vladimir Poutine lors d’un sommet international depuis le début du conflit. Mis au ban par les pays occidentaux, le président russe a souligné sa volonté de « renforcer les liens » entre les cinq Etats : Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud. « Un rôle de meneur de la part des pays des BRICS est aujourd’hui nécessaire comme jamais pour élaborer une politique unificatrice, positive, visant à créer un système [mondial] réellement multipolaire », a assuré le dirigeant russe. Même idée pour le président chinois, Xi Jinping : « Notre sommet aujourd’hui arrive à un moment crucial pour choisir l’avenir de l’humanité. En tant que marchés émergents clés et pays en développement, nous, les pays des BRICS, devons assumer nos responsabilités. » La réunion a montré que ces dirigeants étaient plus préoccupés par les conséquences de la guerre en Ukraine que par le conflit lui-même et les responsabilités des protagonistes. Dans leurs allocutions respectives, les dirigeants évitent d’ailleurs le terme de « guerre ». Le communiqué final relate qu’ils ont abordé la « situation en Ukraine » et appelé à des discussions entre Moscou et Kiev. Pour ces chefs d’Etat, pas question de boycotter la Russie, ce qui risquerait de renforcer l’inflation et l’insécurité alimentaire. Le président sud-africain, Cyril Ramaphosa, a souligné l’inquiétude en Afrique à ce sujet : « Nous sommes préoccupés par le fait que l’attention et les ressources de la communauté internationale ont été détournées d’autres conflits et crises humanitaires. » Cynisme » des Occidentaux Vladimir Poutine a dénoncé le « cynisme » des Occidentaux sur les risques de crise alimentaire, vendredi 24 juin, lors d’un « Dialogue de haut niveau sur le développement global » rassemblant les dirigeants des BRICS et ceux d’autres pays (Algérie, Argentine, Cambodge, Egypte, Indonésie, Sénégal). Pour les dirigeants russe et chinois, qui ont échangé trois fois ces deux dernières semaines, c’est le renforcement de l’alliance occidentale qui inquiète. Les deux présidents ont tenté de profiter de ce sommet annuel, dont les enjeux sont habituellement principalement économiques, pour rallier les grands Etats du Sud à leur cause face à l’Occident. Derrière les critiques chinoises contre la « mentalité de blocs », il y a l’inquiétude de voir un camp occidental plus soudé derrière les Etats-Unis La suite est réservée aux abonnés. Outre la Chine, la Russie veut resserrer ses coopérations économiques avec l'Inde, le Brésil et l'Afrique du Sud Alors que se tient, jeudi, un sommet virtuel des Brics, Vladimir Poutine a affirmé la volonté de la Russie de renforcer sa coopération économique avec le Brésil, l'Inde, la Chine et l'Afrique du Sud. Le pays entend « réorienter de manière active ses flux commerciaux et ses contacts économiques extérieurs vers des partenaires internationaux fiables », visant ainsi les pays occidentaux qui lui ont imposé une série de sanctions. https://www.latribune.fr/economie/international/outre-la-chine-la-russie-veut-resserrer-ses-cooperations-economiques-avec-l-inde-le-bresil-et-l-afrique-du-sud-922897.html
  17. https://soldat-und-technik.de/2022/06/bewaffnung/31950/polen-piorun-manpads/ La Pologne fait l'acquisition de grandes quantités de MANPADS Piorun Les forces armées polonaises recevront dans les prochaines années un important lot de MANPADS de fabrication nationale. Le ministre polonais de la Défense Mariusz Błaszczak a signé hier, lors d'une cérémonie, l'extension nécessaire du contrat-cadre déjà existant et largement épuisé. Selon les médias, le volume de l'extension de la commande devrait comprendre 3 500 missiles et 600 lanceurs supplémentaires. Dans un communiqué diffusé par le ministère polonais de la Défense, Błaszczak a souligné l'ampleur de la commande et les étapes nécessaires à sa réalisation. Initialement conclu en 2016, le contrat-cadre portait sur la livraison de 1300 missiles et de 420 lanceurs jusqu'en 2023. Pour faire face à ce volume nettement plus important, le fabricant Mesko doit considérablement augmenter ses capacités. Selon le fabricant, la quantité de production annuelle doit être doublée dès 2022, passant de 300 à 600 missiles. À partir de 2023, une production annuelle de 1000 pièces est prévue. La quantité prévue doit non seulement permettre de reconstituer les stocks propres réduits par les cessions aux forces armées ukrainiennes, mais aussi d'améliorer les capacités transversales VSHORAD (Very Short Range Air Defense) des forces armées polonaises. Le missile Piorun se compose, comme le Grom qui lui sert de base, d'un corps de fusée de 72 mm de diamètre. A son extrémité se trouve la tête chercheuse avec son alimentation électrique et son mécanisme. En position de tir, le système pèse 18,5 kg pour un poids de missile de 10,3 kg. Avec une vitesse de pointe de 660 m/s, il peut combattre des cibles volantes jusqu'à une distance de 6500 m et à une altitude comprise entre 10 et 4000 m. Le système Piorun suscitait déjà un intérêt international avant la guerre d'Ukraine. Ainsi, les Etats-Unis sont également intéressés par le MANPADS de Mesko et ont déjà procédé à de nombreux essais et à une commande initiale. On ne sait toutefois pas combien de ces systèmes sont restés aux États-Unis et n'ont pas été remis à l'Ukraine. Le fabricant travaille en outre sur un développement ultérieur appelé Piorun 3.0 avec une portée prévue de 10 km. Traduit avec www.DeepL.com/Translator (version gratuite)
  18. Séisme en Afghanistan : plus d’un millier de morts dans une zone isolée de l’Est. Deux séismes, de magnitude de 5,9 et de 4,5, ont eu lieu presque au même endroit et à la même heure dans la province de la Paktika, une région montagneuse et difficile d’accès frontalière du Pakistan. https://www.lemonde.fr/international/article/2022/06/22/afghanistan-au-moins-255-morts-dans-un-seisme-dans-le-sud-est-du-pays_6131495_3210.html Selon un haut responsable régional, au moins un millier de personnes ont été tuées lors d'un séisme de magnitude 6,1 qui a frappé le sud-est de l'Afghanistan dans la nuit de mardi à mercredi. Des équipes de l'ONU et de ses partenaires humanitaires sont en train d'être déployées pour porter secours aux rescapés. https://www.france24.com/fr/asie-pacifique/20220623-séisme-en-afghanistan-les-secouristes-s-activent-malgré-le-manque-de-moyens
  19. Le Programme alimentaire mondial annonce devoir réduire les rations des réfugiés en Afrique. Selon l’agence de l’ONU, les ressources disponibles ne peuvent pas suivre la demande croissante de nourriture dans le monde – un problème aggravé par la guerre en Ukraine. https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/06/20/le-programme-alimentaire-mondial-annonce-devoir-reduire-les-rations-des-refugies-en-afrique_6131198_3212.html
  20. Eurosatory 2022 Présentation de l'hélicoptère Airbus H145M avec SPIKE ER et sa suite d'armes complète
  21. Du 11 au 14 juin 2022, deux bâtiments des forces navales d’auto-défense japonaise ont effectués une escale au sein de la base navale de Toulon. Il s’agit de la première escale de bâtiments militaires japonais à Toulon depuis 1983.
  22. Vu que c'est vendredi (info pas vérifiée donc susceptible d'être de la propagande ukrainienne) : https://www.lematin.ch/story/une-chevre-aurait-blesse-des-soldats-russes-560109376519 Une chèvre aurait blessé des soldats russes. Selon les services de renseignements ukrainiens, l’animal aurait déclenché les propres pièges à grenades installés par l’armée russe. La Direction générale du renseignement ukrainien a communiqué un fait de guerre étonnant. Des soldats russes auraient été blessés à cause d’une chèvre. C’est l’«Ukrainska Pravda» qui rapporte cette histoire. Elle se serait déroulée dans le village de Kinski Rozdory, près de la ville de Zaporijia, au sud-est du pays. 40 soldats russes occupaient l’hôpital du village. Ils l’ont sécurisé en tendant des fils autour du périmètre. Quiconque tentait de passer sans voir les fils déclenchait l’explosion de grenades qui y étaient reliées. Pas de chance pour les militaires russes, l’intrus a été une chèvre d’une ferme voisine. L’animal aurait déclenché l’explosion de plusieurs grenades, blessant un nombre indéterminé de soldats russes à des degrés divers. Le journal précise qu’on ignore si la chèvre a survécu si cette courageuse chèvre est décédée, j'espère qu'on lui délivrera une médaille posthume
  23. Israël va faire venir des travailleurs du Maroc dans les secteurs de la construction et des soins infirmiers. La signature de cet accord a été décidée lors d’une rencontre à Rabat entre la ministre israélienne de l’intérieur, Ayelet Shaked, et le chef de la diplomatie marocaine, Nasser Bourita. https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/06/22/israel-va-faire-venir-des-travailleurs-du-maroc-dans-les-secteurs-de-la-construction-et-des-soins-infirmiers_6131515_3212.html
  24. Je crois que la prochaine visite de Boris Johnson à son nouveau "bro", le président Zelensky, est pour bientôt : Les cheminots britanniques entament leur plus grosse grève en trente ans. Le mouvement est supposé durer jusqu’à dimanche, mais la plus grosse mobilisation devrait avoir lieu aujourd’hui. Pour les Britanniques, cela viendra s’ajouter au chaos dans les aéroports ces dernières semaines, marqué par des files d’attente interminables et des centaines d’annulations de vol. https://www.lemonde.fr/international/article/2022/06/21/les-cheminots-britanniques-entament-leur-plus-grosse-greve-en-trente-ans_6131339_3210.html
  25. no comment... Un citoyen français vient d’obtenir exceptionnellement l’asile au Canada, parce que le tribunal de l’immigration estime que les autorités françaises n’ont pas démontré une volonté suffisante à le protéger contre les menaces et agressions liées à ses positions politiques. https://www.lapresse.ca/actualites/national/2022-06-09/un-francais-obtient-l-asile-au-canada.php Article du Monde réservé aux abonnés https://www.lemonde.fr/afrique/article/2022/06/17/le-canada-accorde-le-statut-de-refugie-a-un-citoyen-francais-harcele-par-les-services-marocains-en-france_6130773_3212.html
×
×
  • Create New...