Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

gianks

Members
  • Posts

    413
  • Joined

  • Last visited

Reputation

824 Excellent

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    Palude Pontina
  • Pays
    Italy

Recent Profile Visitors

2,098 profile views
  1. Article intéressant sur la réponse possible à une attaque nucléaire tactique en Ukraine https://www.theatlantic.com/ideas/archive/2022/06/russia-ukraine-nuclear-weapon-us-response/661315/
  2. Selon cet article, l'interruption de l'approvisionnement de Gazprom ne pose pas de problèmes à l'Italie pour le moment. Hier 155 millions de m3 de gaz importés, dont 100 consommés, 40 stockés (stockages à 90% de capacité), exportés 15 https://www.repubblica.it/economia/2022/10/01/news/eni_forniture_azzerate_dalla_russia_flussi_nulli_al_tarvisio-368134196/?ref=RHTP-BH-I367278381-P3-S6-T1
  3. https://www.avionslegendaires.net/2022/09/actu/la-guerre-en-ukraine-va-t-elle-pousser-legypte-dans-les-bras-du-typhoon-europeen/
  4. https://www.rid.it/shownews/5194 Pour la première fois, la Turquie a officiellement annoncé un éventuel achat d'Eurofighter TYPHOON en cas d'échec de l'accord avec les États-Unis sur les F-16 FIGHTING FALCON de Lockeed Martin. Le porte-parole présidentiel turc, Ibrahim Kalin, a confirmé que le gouvernement turc avait déjà entamé des négociations avec l'Europe concernant le TYPHON, et la raison en est que la Turquie ne peut jamais être sans alternatives.......
  5. Avec une loi constitutionnelle suivie d'un référendum populaire de confirmation, la composition du Sénat de la République et de la Chambre des députés a été modifiée en 2019. Le nombre de sénateurs a été réduit de 315 à 200 et le nombre de députés a été réduit de 630 à 400. Le changement est donc très récent et le parlement sortant était bien plus nombreux que celui que nous venons d'élire. Sur la base de ces chiffres, les comptes doivent être corrigés en: 400 députés : 6,6 pour un million / 1 pour 750km2 200 sénateurs : 3,3 pour un million / 1 pour 1500 km2 N.B. les valeurs calculées par Benoitleg étaient de toute façon erronées par défaut.
  6. La coalition de la droite (Fratelli d'Italia, Lega, Forza Italia) n'a besoin d'aucune alliance avec le m5s car elle dispose de la majorité absolue de sénateurs et de députés. La loi électorale italienne actuelle favorise les coalitions électorales. 61% des sièges à la Chambre et au Sénat sont attribués à la proportionnelle, 37% sont attribués au scrutin majoritaire à tour de rôle unique dans des circonscriptions uninominales où le vainqueur est celui qui reçoit le plus de préférences. Dans les différentes circonscriptions uninominales, les coalitions présentent un candidat unique qui rassemble l'ensemble des voix des listes qui le soutiennent. La coalition de droite s'est présentée comme compacte et a remporté l'écrasante majorité des sièges uninominaux. Sur la base de ce système copié, nous avons Chambre des députés majorité 201 députés, coalition de droite 237, autres 85 Majorité sénatoriale 101 sénateurs, coalition de droite 115, autres 44 Les députés et sénateurs de la coalition de droite sont répartis entre les trois composantes de cette alliance sur la base des pourcentages de vote pour la composante proportionnelle, et sur la base d'accords et de découpages des circonscriptions uninominales établis avant les élections.
  7. Certes, les gouvernements en Italie, même ceux qui semblent plus stables, par rapport aux gouvernements des autres pays européens sont bancales. Il serait stupide de nier cette preuve. Mais Ciders fait référence à toute la structure de l'État. "Le système est tellement bancal que même une solide coalition sur le papier ne tient pas." Et là-dessus je ne suis pas d'accord. Bien au contraire, le système est construit si solidement que le gouvernement a souvent des contraintes et des difficultés très fortes sur son chemin.
  8. Prémisse : Je participe à ce forum pour mieux comprendre, et à mon tour j'essaie d'apporter une contribution pour une meilleure compréhension, quoique avec une contribution unique et personnelle. En écrivant mes messages, j'essaie d'utiliser un ton conversationnel, et même si j'utilise un traducteur, je suis sûr de ne pas utiliser de termes offensants. Bien sûr vous pouvez commenter, critiquer tout en étant extérieur à un problème, Dieu nous en préserve. J'ai la conviction, j'ai écrit et continuerai d'écrire que ne connaissant pas ou peu un sujet, quel que soit le sujet, il serait préférable (au conditionnel, il existe en italien et aussi en français et a le même usage dans la construction de la phrase) de éviter d'écrire des commentaires superficiels et méprisants : ils sont de peu d'utilité et rendent la compréhension du problème encore plus complexe. (*) Ciders dans son commentaire démontre qu'il ne connaît pas le problème, extrêmement complexe comme le dit Fusilier et de surcroît peu compris par de nombreux Italiens comme je l'ai écrit (pour être juste envers ceux qui ont écrit il est bon de citer les phrases entières et de ne pas extrapoler seulement certaines parties ). L'instabilité gouvernementale est un problème "congénital" dans la construction politique italienne. Le système a été construit dans l'après-guerre avec le plus grand soin pour empêcher qu'un seul homme n'arrive au pouvoir (et il y avait une bonne raison à cela). C'est un choix qui est la fille de l'histoire du pays, mais le fait que les gouvernements puissent ne pas durer n'indique pas que le système Italie est bancale. @Claudio Lopez: le droit-centre gouvernera sans aucune alliance avec le m5s. Bien que la politique soit l'art du possible, même pour un politologue très pauvre comme moi, il est facile de dire qu'il est tout simplement impensable que FdI (Fratelli d'Italia) à 4% en 2018 et toujours a l'opposition dans ces dernières années, et récompensée aujourd'hui à 24% pour sa ligne d'opposition cohérente peut s'allier avec le m5s toujours au gouvernement depuis 2018 (d'abord avec la LEGA centre-droite, puis avec le centre-gauche, enfin avec le gouvernement Draghi d'urgence nationale). La campagne électorale de la coalition de centre-droit visait toutes les principales décisions politiques souhaitées par les gouvernements menés par le m5s. En réalité, la victoire du centre-droit est une victoire de la droite et une défaite de Salvini et de la Lega. Il sera intéressant de voir ce qui se passe dans la Lega maintenant. Quelle ligne prévaudra, si l'ancienne « autonomiste » qui criait « Rome voleuse » ou la plus récente modérée, pragmatique et atlantiste qui a su apprécier le gouvernement Draghi. Dans le premier cas il s'agira de voir comment la vision nationaliste de la FdI et la vision autonomiste de la Lega vont se concilier, dans le second cas le nationalisme de la FdI devra trouver un point de rencontre avec l'intérêt pour l'Europe que les entrepreneurs de l'Italie du Nord et du Nord-Est semblent avoir redécouvert avec la politique du gouvernement Draghi. Si ce n'était pas pour le fait que je vis ici, on devrait acheter une semi-remorque de pop-corn et une citerne de bière (réfrigérée). (*) Je donne un exemple. Je ne connais pas le rôle du premier ministre en France, je sais seulement qu'il est différent de celui du premier ministre en Italie. Je sais que la politique en France est dirigée par le PdR. Si je participais à un sujet de politique intérieure française en écrivant : le système politique français est redondant et pompeux parce que le premier ministre est inutile, n'aurais-je pas fait un commentaire superficiel et méprisant, seul enfant de mon ignorance du sujet ? N'aurais-je pas juste loué ma méconnaissance du système politique français ? Premessa: partecipo a questo forum per meglio comprendere, ed a mia volta cerco di contribuire, per quanto con un contributo singolo e personale, per far meglio comprendere. Nella scrittura dei miei messaggi cerco di utilizzare un tono colloquiale, e per quanto utilizzi un traduttore sono certo di non utilizzare termini offensivi. Certo che si può commentare, criticare pur essendo esterni ad un problema, ci mancherebbe. Ho la convinzione, ho scritto e continuerò a scrivere che non conoscendo o conoscendo poco un argomento, qualunque sia l'argomento, sarebbe preferibile (condizionale, esiste in italiano ed anche in francese ed ha lo stesso utilizzo nella costruzione della frase) evitare di scrivere dei commenti superficiali e sprezzanti: servono a poco e rendono ancor più complessa la comprensione del problema. (*) Ciders nel suo commento dimostra di non conoscere il problema, estremamente complesso come dice Fusilier e per altro poco compreso anche da moltissimi italiani come ho scritto (per correttezza verso chi ha scritto è bene citare le frasi intere e non estrapolare solo alcune parti ). L'instabilità di governo è un problema "congenito" alla costruzione politica italiana. Il sistema è stato costruito nel dopoguerra con grande attenzione ad evitare che un solo uomo potesse arrivare al potere ( e ce n'era una buona ragione). E' una scelta figlia della storia del Paese, ma il fatto che i governi possano non durare non è indice del fatto che il sistema Italia sia traballante.......... (*)Faccio un esempio. Io non conosco il ruolo del primo ministro in Francia, so solo che è diverso da quello del primo ministro in Italia. So che la politica in Francia è diretta dal PdR. Se partecipassi ad un topic di politica interna francese scrivendo: il sistema politico francese è ridondante ed ampolloso perché il primo ministro non serve a nulla non avrei fatto un commento superficiale e sprezzante figlio solo della mia ignoranza dell'argomento? non avrei solo fatto un elogio della mia scarsa conoscenza del sistema politico Francese?
  9. bien sûr, on peur écrire ce que on veut ... et donc j'écris qu'il serarait mieux éviter d'écrire des commentaires superficiels et méprisants. Je n'ai rien censuré, j'ai exprimé mon opinion comme cela a été fait par ceux qui ont écrit avant moi. Je ne peux pas faire ça? La censure m'est-elle appliquée ?
  10. non, ce n'est pas bancal, la construction politique italienne est fille de l'histoire. Notre système est né après la guerre en tenant compte du fait que "l'homme fort" en Italie a produit de belles catastrophes. C'est un jeu raffiné de poids et contrepoids qui rend souvent la réforme difficile et peut être un lourd fardeau à porter, mais bancal, je dirais non. Et un système pas facile à comprendre même de l'intérieur, et donc il serait bon d'éviter de tels commentaires superficiels et méprisants de l'extérieur, et cette fois aussi cela garantira le respect des valeurs démocratiques, malgré la victoire des forces de l'extrême droite. Je suis persuadé que, grâce à la construction politique que nous ont laissée nos pères constituants, nous avons les « anticorps » pour faire face à cette éventualité.
  11. Officiellement, les doutes polonais envers le M346 sont liés aux valeurs de disponibilité opérationnelle définies nettement inférieures à celles du TA-50. Les voix bien informées habituelles en Italie estiment plutôt que les raisons de ce choix ne sont que de nature politique
  12. https://www.rid.it/shownews/5166 570 nouveaux véhicules de combat à chenilles pour l'armée Le programme AICS (Armored Infantry Combat System) pour l'acquisition d'une nouvelle famille de véhicules de combat chenillés par lesquels l'armée remplacera le DARDO et le M113 est également arrivé au Parlement. Dans le document, le nombre d'exemplaires à acquérir est définitivement fixé à 570, en différentes versions : combat, porte-mortier, contre-char, défense anti-aérienne/anti-drone, etc. Parallèlement, le programme est divisé en 3 phases : une première phase de 345 millions d'euros pour l'étude, les analyses préliminaires et les activités concernant les prototypes ; une deuxième tranche de 3,3 milliards d'euros pour l'acquisition d'une première participation dans des véhicules ; et une deuxième phase de 2,3 milliards pour l'achèvement du programme. L'autre aspect important est que dans le formulaire il est précisé que l'objectif est d'attribuer le contrat à un consortium européen, dans le cadre d'un appel d'offres qui se tiendra dans les mois à venir, au sein duquel toutefois, pour maintenir "l'autorité de conception de véhicules développés "(un schéma qui pourrait être similaire à celui du programme Eurofighter)
  13. Mon avis. Si l'on se réfère au transport aérien militaire, il me semble que l'instrument était bien adapté aux besoins italiens qui n'avaient pas besoin de maintenir en permanence une capacité de transport stratégique. Le concept de "Méditerranée élargie" qui redéfinit la zone d'intérêt stratégique national italien nécessite de nouvelles capacités et les forces armées formulent leurs demandes pour les "outils" qu'elles jugent les plus adaptés à ce nouveau scénario.
  14. L'opinion d'Hirondelle coïncide avec celle répandue en Italie parmi les fans, et la version la moins comprise est la Light + Pour mieux comprendre les PPA, il faut se référer au concept de Méditerranée élargie, dont la définition peut être obtenue à partir du document publié par le ministère italien de la Défense «Strategia di sicurezza e difesa per il Mediterraneo» édition 2022. La Méditerranée élargie est définie comme : "zone d'intérêt stratégique national prioritaire et système géopolitique multidimensionnel complexe, centre névralgique des flux économiques, commerciaux et sociaux. C'est une région qui comprend les zones immédiatement contiguës à la Méditerranée "au sens strict", incorporant le Moyen l'Est et le golfe Persique, en passant par la ceinture sub-saharienne, qui de la Corne de l'Afrique, à travers le Sahel, s'étend jusqu'au golfe de Guinée » Les PPA light voient leur mission principale dans une zone où le contraste militaire est de faible niveau : aucun / faible risque aérien, pas besoin de combat ASW. En conséquence, armement d'artillerie lourd pour garantir la domination de la mer, défense aérienne garantie par le canon de 76, capacité à opérer avec 2 NH-90 (plus considérable pour un patrouilleur qui chasse les pirates sur barques et barques de pêche), capteurs électroniques de bon niveau, excellente autonomie, excellente habitabilité (également liée aux dimensions importantes), équipage réduit (compte tenu de la configuration légère), faibles coûts d'exploitation. J'ai lu dans un précédent message les doutes justifiés sur l'utilisation d'une FREMM dans le Golfe de Guinée.... comme tirer sur les mouches avec un canon. La réponse de MMI pour ce type de mission est PPA Light. Pour faire face à des mers plus difficiles avec d'éventuelles zones "difficiles" mais qui ne nécessitent pas de task force navale... PPA Full en fait une frégate AsuW, AAW, non dédiée à la guerre ASW (mais pour cela il y a/sera les FREMM ) mais capable de se défendre aussi dans ce domaine, avec des capteurs électroniques de haut niveau et des capacités de guerre électronique dites excellentes (sur ce poste on mesure la vraie différence avec les FLF mais aussi avec les FREMM, et si la suite électronique de la La FREMM EVO qui a été demandée par le MMI sera basée sur une évolution de l'électronique du PPA Full......il doit y avoir une raison). La version Light + est un terrain d'entente qui n'a pas beaucoup convaincu. Cependant, il semble que la division en trois sous-classes va disparaître et qu'elles seront toutes converties en version Full en profitant pleinement du concept de base de FFBNW. Les PPA sont en fait Fitted For et leur transformation ne nécessite pas de gros travaux.. Pour les deux premiers PPA Light, cela devrait avoir lieu avec la fin les travaux de fin de la garantie, en utilisant les composants dont l'installation est prévue sur les PPA Full natifs. Pour ces derniers, de nouveaux composants Full seront acquis en acceptant un délai de livraison. Pas de CammER pour MMI
  15. La voix bien informée qui a fourni des informations sur les demandes MMI rapporte également quelles seraient certaines des demandes d'AMI - augmentation de la ligne de vol F35 jusqu'à 109 unités pour un total de 79 F35A et 30 F35B - 12 Typhons supplémentaires - acquisition de capacité de transport stratégique (avion non indiqué) - 6 MPA ASW (avion non indiqué) avec retrait du P72
×
×
  • Create New...