Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

gianks

Members
  • Posts

    142
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by gianks

  1. http://www.opex360.com/2021/11/25/la-turquie-cherche-lappui-de-lespagne-pour-son-futur-projet-de-navire-porte-drones/ Compte tenu des "difficultés" de l'Espagne et de la Turquie avec le F35, les deux marines pourraient effectivement converger vers une solution de ce type.
  2. gianks

    Eurofighter

    AMI semble satisfait de ses Tr1 Block5 qui sont utilisés de manière intensive dans leur rôle "original" de défense et de supériorité aérienne, rôle pour lequel leur radar non-AESA est considéré comme approprié. Raisonnablement, le Tr1s sera utilisé avec AMRAAM et IRIS-T jusqu'à la fin de la décennie lorsque les cellules auront atteint la limite
  3. En effet, certains messages ont poussé la discussion à des sommets d'absurdité remarquables, surtout lorsqu'on veut apprendre à un Suisse à être Citoyen Suisse.
  4. Ceci est le lien pour télécharger la version italienne du traité https://www.governo.it/sites/governo.it/files/Trattato_del_Quirinale.pdf Article 2 Sécurité et défense paragraphe 3 Les parties développent une coopération dans le domaine de l'augmentation de la capacité d'intérêt commun, notamment pour concernant la conception, le développement, la construction et le soutien en service, afin d'améliorer l'efficacité et la compétitivité de leurs systèmes industriels respectifs et de contribuer au développement et au renforcement de la base industrielle et la technologie de défense européenne. paragraphe 4 Les parties s'engagent également à renforcer la coopération entre leurs industries de défense et de sécurité respectives, promouvoir des alliances structurelles. En particulier, ils facilitent la mise en œuvre d'accords conjoints, bilatéraux ou plurilatéral, en lien avec la mise en place de partenariats industriels dans des secteurs militaires spécifiques, ainsi que des projets joint-ventures dans le cadre de la coopération structurée permanente (PESCO), avec le soutien du Fonds européen pour la la défense.
  5. Merci pour ces réponses, mais je me rends compte que j'ai écrit la partie à laquelle vous avez répondu trop hâtivement. Disons que c'était une introduction à la question suivante, et je voulais juste souligner le fait que, certainement en Italie, mais je crois aussi en Allemagne et en Espagne, pour la France je m'en remets à votre jugement, les hommes politiques ne gagnent pas les élections ou ne gagnent pas en popularité en se disputer sur des programmes liés à la défense et des discours complexes et glissants tels que la coopération internationale Cependant nous sommes vraiment très HS
  6. Ces interventions sont très intéressantes car pour moi elles cadrent le problème. Etant donné que le développement des futurs programmes d'armement coûtera très très cher, par exemple sans entrer dans la diatribe SCAF-TEMPEST, le nombre de F22 achetés par l'USAF nous dit qu'ils le seront, et que donc les collaborations internationales seront quasiment inévitables. Comme nous le dit Emixam, l'approche française est davantage basée sur les compétences, pour les autres pays européens il s'agit plus d'un problème financier et il est donc clair que d'un point de vue politique l'aspect financier va devenir de plus en plus prédominant sur l'aspect technique : lequel électorat accepterait de payer pour que la technologie et le marché du travail d'un autre pays se développent « seulement » parce que ce deuxième pays a de plus grandes capacités technologiques ? (S'il vous plaît ne le renvoyez pas sur "mais alors pourquoi l'Italie a-t-elle acquis le F35 des États-Unis?", J'aurais des arguments à répondre mais nous ouvririons une autre bataille sans fin avec peu de sens et encore une fois sur le F35.) Pascal écrit que la France sur certains aspects stratégiques continuera seule, disposant de capacités techniques et industrielles. Excusant l'extrême simplification de la question, je vous demande si à votre avis il n'y a pas de risque que l'approche française (plus technique et compte tenu des conditions environnantes plus « solitaire ») conduise à terme la France à devoir faire un choix entre « la notion d'indépendance nationale acquise du gaullisme » ou le risque d'un « cauchemar » de ce qu'a vécu l'Union soviétique lorsqu'elle s'est évanouie pour courir après le développement technologique (évidemment avec toutes les différences des sutuations des deux pays). Par choix dramatique j'entends le risque de devoir accepter des compromis beaucoup plus durs que ceux négociables dans des situations "normales" Merci à qui voudra répondre
  7. Quelques nouvelles sur l'engagement italien. (Article en italien) https://aresdifesa.it/tempest-ora-litalia-fa-sul-serio-previsti-6-miliardi-di-euro-per-le-prime-due-fasi/ Articles sur les déclarations du chef d'État major de l'armée de l'air italienne à la commission de défense du Sénat italien le 23/11 https://t.co/8ezYwhCi1d https://www.thedrive.com/the-war-zone/43267/italian-air-force-boss-envisages-merger-of-europes-next-generation-combat-aircraft-programs
  8. gianks

    Le F-35

    Merci Gustave. Au fur et à mesure que je l'écrivais, j'ai rejoint ce forum pour essayer de comprendre un point de vue "non italien". Grâce à votre message, je comprends désormais mieux ce que le Dassault/Mirage/Rafale signifie pour vous français, et l'indignation (que je comprends mais ne approuve pas) de ce forum envers le gouvernement suisse et les raisons qu'il a données sur la question et pourquoi elles ne sont pas acceptables pour vous. Et je comprends pourquoi le sujet du F35 acheté par la Suisse ne suscite pas autant d'intérêt sur les forum italienns et espagnols. Comme il se doit, chaque pays choisit ses propres symboles et les défend.
  9. gianks

    Le F-35

    Si c'est un service gratuit.... pire pour ceux qui le font, s'il est payant... il y a peu à ajouter
  10. gianks

    Le F-35

    Et ici, on peut entendre,fort, mais vraiment fort, le bruit des ongles de quelqu'un qui essaie d'escalader un miroir (pas d'acrimonie avec un sourire sympathique) Laissons les Suisses décider de ce qui est important pour la défense de la Suisse, qui ne s'en tirent pas si mal sur le sujet Ciao
  11. gianks

    Le F-35

    Je dois dire que ces derniers messages ont la rationalité d'un fan de football. Évidemment, cette réponse est suffisante pour ceux qui ont dû prendre la décision..... alors ..... ball, set, match et beaucoup de salutations aux perdants (dont l'EFA car il n'est pas certain que le Rafale aurait gagné). Ce qui, alors, le gouvernement suisse a exprimé ses raisons mais ne suffisent évidemment pas pour certains perdants. Alors, que voulons-nous faire du gouvernement grec ? Il a lancé un appel d'offres pour la fourniture de nouvelles frégates avec obligation de production de navires en Grèce pour la relance de la construction navale puis a attribué le contrat à Naval Group qui produira l'ensemble des navires en France. Peut-on crier au scandale ? Demandons-nous des explications au gouvernement grec ? Accusons-nous la France de manipuler la course en introduisant une alliance? Demande-t-on au gouvernement grec de rejeter l'alliance avec la France parce qu'elle n'était pas dans les termes de l'appel d'offres ? Je ne le fais pas parce que je pense que c'est légitime et dans le cadre des pouvoirs des gouvernements grec et français. Je te le laisse, par souci de cohérence, alors que tu es indigné par le comportement du gouvernement suisse.
  12. gianks

    Le F-35

    On suppose donc que les décideurs suisses, qui connaissent mieux que tous leurs "clients", les électeurs suisses, (qui pourraient organiser un référendum pour les désavouer) ne se sont pas posé la question de savoir pourquoi le budget est plus bas. Ni qu'ils se soient posé la série de questions : « LM s'est engagé, mais pour quoi ? Dans combien d'années ? Que se passe-t-il si vous êtes en rupture de stock ? Si la pièce détachée coûte plus cher ? Si Odin ne fonctionne pas ? pas mis à jour comme prévu ? si l'armée américaine arrête la production ? " Ni qu'ils exigeaient des réponses à ces questions.
  13. Une photo particulière. Aujourd'hui pour la première fois un F35B de l'AMI, l'armée de l'air italienne, a posé ses roues sur un navire de la MMI la marine italienne.
  14. gianks

    Le F-35

    Il y avait un erreur dans mon message. Pour moi c'est assez laborieux. Cependant, je m'excuse. Est une faute de frappe, un "altro" italien qui se traduit par autre a été orthographié par erreur "alto" qui se traduit par élevé. A part cette erreur (je t'ai envoyé un MP avec la réponse avec la correction) j'ai répondu à tes questions dans mon premier MP.
  15. gianks

    Le F-35

    Je crois que les réponses à tes questions sont fortement HS, alors je t'ai envoyé un MP Ciao
  16. gianks

    Le F-35

    Etant donné que certes chacun a le droit d'exprimer son point de vue sur tous les choix politiques et tactiques des autres, et que je ne suis pas hostile à la coopération européenne, je réponds d'abord à la deuxième partie de votre message : Je trouve simplement que la vôtre est la bonne approche pour aborder la question du F35 : dans son ensemble, est-ce le bon outil pour garantir la défense européenne à l'avenir ? (pas par rapport au Rafale, mais comme outil F35). Si ce fil se développait selon votre approche il aurait peut-être un tiers des pages. Malheureusement, ce n'est pas le cas. Quant à la première partie du message, évidemment la France fait partie de ce monde, mais elle n'est le centre du monde que pour les Français, comme il se doit. Et je le répète, pour mieux comprendre les choix des autres, je crois qu'il faut mettre les lunettes de ceux qui choisissent, puisque ceux qui choisissent sont soumis au jugement de leurs électeurs. Je vous pose une question : y a-t-il quelqu'un parmi les membres du groupe que vous avez mentionnés (qui n'est pas français) qui a son mot à dire dans les choix de la France quand ils ont des conséquences pour les autres membres du groupe ?
  17. gianks

    Le F-35

    Je ne voulais pas dire qu'il est interdit aux Français de discuter de n'importe quel sujet, absolument. J'ai suggéré que pour mieux comprendre certains choix, il fallait essayer de regarder les choses du point de vue de ceux qui doivent faire les choix, et de ne pas se limiter, dans votre cas, au seul point de vue français. En effet, le niveau de dépendance vis-à-vis des États-Unis est l'un des principaux termes du problème ainsi que le niveau de menace potentielle perçue. Bien plus important que les performances de l'avion et ses coûts d'exploitation ou sa disponibilité. Que sur le choix de la Suisse il n'y a pas crié au scandale ..... eh bien il suffit de lire le fil sur l'armée de l'air suisse.
  18. gianks

    Le F-35

    Des choix imposés par quoi ? des conditions extérieures ? Bien sûr. Mais quel homme politique ne fait pas ses choix en tenant compte des conditions environnantes dans lesquelles il évolue. Et il ne doit répondre qu'à ses électeurs. Qui sont les seuls à pouvoir juger de la justesse du choix. Et donc ce ne sont que les électeurs suisses qui pourront juger le choix suisse, les Belges pour le choix belge et ainsi de suite. Les Français, même ceux qui écrivent sur ce forum, n'ont que le jugement sur les choix de la politique française. La définition du « libre choix » varie selon le point d'observation à partir duquel on regarde les choses. Si vous êtes citoyen d'un pays qui a, en toute légitimité, un siège permanent à l'ONU et des armes nucléaires, la définition de « libre choix » est assez simple à définir et se limite essentiellement à « je peux me permettre de le faire économiquement ? ". Mais si vous n'avez pas ces atouts, alors "libre choix" prend un sens un peu plus étroit, et vous devez faire face à des situations plus difficiles, ne serait-ce que pour être accepté, je vous assure. Pour être clair, en un mot, et en négligeant de nombreuses questions économiques et industrielles, l'un des sujets de la discussion qui a eu lieu en Italie sur l'achat du F35 était PRO : l'achat du F35 permettra à l'Italie d'avoir un rôle dans le réseau multinational qui pourrait se retrouver à gérer de futurs conflits. Cela donnera à l'Italie un rôle plus important aux yeux des États-Unis,et donc plus d'opportunités en politique étrangère. CONTRE : De cette manière, cependant, le rôle des "Ascari" (troupes coloniales de l'Afrique orientale italienne) sera certifié, et l'Italie ne pourra pas avoir un rôle autonome dans la politique étrangère. PRO : Mais sans le soutien des USA, quelles sont les marges de manœuvre de notre politique étrangère ? Je sais, ça ressemble à un virelangue, mais malheureusement ce n'est pas le cas. Je crois qu'un Français, avant de se lancer dans des jugements sur les choix des décideurs d'autres Pays, devrait essayer d'oublier sa position privilégiée (que je ne conteste pas, l'histoire vous a assigné ce rôle, et jusqu'à de futurs bouleversements géopolitiques imprévisibles ce est la situation. ).
  19. gianks

    Le F-35

    C'est exactement ce que je voulais dire dans mon message du 09/10 lorsque j'ai écrit que pour de nombreux pays, faire la DEFENSE est aussi le seul CHOIX du F35, indépendamment de nombreuses considérations techniques ou économiques.
  20. Et cela pourrait être le but de cet accord https://www.infodefensa.com/texto-diario/mostrar/3310540/espana-lidera-proyecto-equipar-futuras-fragatas-destructores-europeos
  21. https://www.infodefensa.com/texto-diario/mostrar/3308019/navantia-explora-fincantieri-participar-programa-destructores-ddx Les premiers développements de l'accord Fincantieri-Navantia ?
  22. https://www.startmag.it/innovazione/fincantieri-iveco-e-non-solo-ecco-le-aziende-che-vogliono-oto-melara-da-leonardo/ Quelques nouvelles de l'affaire. Il y aurait une offre conjointe Fincantieri-KNDS avec le premier qui reprendrait la division navale et WASS, tandis que la division terrestre irait à KNDS. Sur ce dernier pourrait se présenter IVECO DEFENSE Vehicles qui a formé avec OTO Melara un consortium industriel pour la production d'armements terrestres.
  23. Je pense que la première partie de l'article avec les mots du ministre de la défense est plus intéressante que la deuxième partie qui rapporte les réflexions d'un syndicaliste. Pas de commentaires dans la presse française ? peut-être sur un périodique économique ? En Italie, il y a beaucoup de discussions car la vente d'OTO Melara est justifiée par le besoin de liquidités de Leonardo pour acquérir une participation significative, 25%, de Hensoldt et renforcer sa position dans l'industrie de l'électronique et des radars.
  24. Les premières déclarations du ministre italien de la Défense https://www.milanofinanza.it/news/leonardo-guerini-assicura-il-presidio-italiano-sull-ex-oto-melara-non-deve-venire-meno-202111161428203084
  25. Cependant, qui d'autre aurait pu parler à Loukachenko ? quel leader politique aurait accepté le risque de recevoir les accusations que les verts portent contre Frau Angela ? Elle a un pied sur la porte, elle n'a aucun dommage politique à craindre de rencontrer et peut en toute sécurité faire de la "realpolitk" sans craindre de catastrophes diplomatiques pour l'Allemagne. Et puis on est sûr que Loukachenko n'est pas une marionnette avec la main de Poutine à l'intérieur ? Mieux vaut parler à la marionnette ou au marionnettiste ?
×
×
  • Create New...