Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Albatas

Members
  • Posts

    79
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Albatas

  1. Au sujet de la propulsion hybride pour les véhicules militaires, je me pose une ou deux questions : - Si on mets les batteries dans le plancher, peuvent-elles participer à la protection anti-mines ? (Histoire de rentabiliser le surpoids) - Comme architecture, c'est quoi qui est envisagé : le diesel dans un groupe électrogène découplé de la transmission, avec des condos/batteries tampons et un gros moteur électrique, comme les locomotives diesel/électrique, ou on garderait un couplage directe entre le diesel et les roues avec le moteur élec couplé à la transmission ? Ou encore autre chose ? (Si c'est trop HS je comprend !)
  2. @Stark_Contrast Je tente réellement de me faire une idée des capacités actuelles des F35, sans mauvais esprit. Pour l'instant je trouve la situation extrêmement confuse. On peut lire alternativement des déclarations positives puis extrêmement sévères provenant de hauts gradés US. J'avoue être plus sensible aux déclarations sévères, car c'est plus inhabituel venant de responsables militaires --- Je comprend facilement que les marines puissent "embellir" la situation pour soutenir un programme dont ils ont absolument besoin (les marines n'ont pas vraiment de plan B en cas d’échec du programme) ; je comprends moins l’intérêt qu’aurait un général à noircir la réalité...
  3. Merci pour la réponse. Je me demande, au vu de cette déclaration, ce qu'il manque au F35, selon les marines, pour être "FOC" ? Certaines des capacités citées sont encore partielles ?
  4. Savez vous si, lorsque les différentes forces aériennes ont prononcé différents IOC, elles ont communiqué précisément sur les missions "validées" ? Si je pends l'exemple de l'A400M, qui a connu lui aussi des retards, les différentes capacités ont été déclarées opérationnelles petit à petit, mais de manière plutôt transparente. Le transport stratégique, puis les opérations depuis des terrains sommaires, les ravitaillements en vol... On peut suivre facilement ce que signifie "opérationnel" pour un A400M au fil du temps. A-t-on ce genre d'infos pour le F35 ? A-t-on des informations précises sur les missions comprises dans les IOC ? Genre "le F35 est déclaré apte à assurer la PO". "Le F35 est qualifié pour entrer en premier au dessus d'un territoire hostile" ? Si les IOC sont prononcées sans en révéler la teneur exacte, elles ne signifient rien...
  5. Au delà de pouvoir faire "les derniers km" en mode "furtif", je pense qu'un des avantages à avoir un véhicule hybride, c'est d'avoir plus de batteries et plus de puissance électrique disponible. Ça doit permettre d'utiliser plus longtemps les équipements de bord moteur éteint (et à l’arrêt). Après savoir si les gains opérationnels justifient les coûts supplémentaires à l'achat et à la maintenance... Je n'en ai pas la moindre idée... Pour l'histoire de la capacité d'emport (et de la remorque éventuelle !), faut voir ce que demande l'adt. Pour le moment c'est un proto sur fond propre il me semble. J'imagine qu'ils vont l'adapter au besoin exprimé par l'éventuel client !
  6. Plus haut dans ce fil, il été établi que le coût du F35 sur 30 ans a été calculé avec 20% d'heure de vols en moins que pour les autres avions (selon armasuisse), en raison d'une "facilité de pilotage". Ceci explique cela...
  7. Albatas

    Le F-35

    Merci pour cette réponse limpide !
  8. Albatas

    Le F-35

    - J'apprends là que la distance de détection est proportionnelle à la racine quatrième de la SER. (Je ne m'étais jamais posé la question cela dit) Quelqu'un a une explication relativement simple ? Intuitivement j’aurai vu une relation linéaire ou pourquoi pas une racine carrée. (Je ne conteste pas la formule, je suis juste curieux) - Du même coup je remarque que l'effort pour réduire la SER d'un appareil est "mal payé". Une réduction d'un facteur 100 de la SER, ça réduit la distance de détection de "seulement" 3. (3.1622776601683795 pour ceux qui aiment les chiffres vides de sens --- mes élèves, lorsqu'ils m'écrivent des trucs comme ça ils écopent d'une bonne grosse remarque en rouge ) Pour le côté guerre électronique/détection des émissions, je passe mon tour, ça me semble trop délicat de savoir les capacités réelles des uns et des autres. Il faut juste ne pas être trop confiant dans ses dispositifs, à ce jeu les choses évoluent vites...
  9. C'était je pense une note historique... Pour les CRS/GM, comparés aux policiers des commissariats, ils ont un rôle différent. Ils pourraient plus facilement être dans des situations délicates s'il devaient intervenir trop proche de leur lieu de résidence. Par exemple pour une fermeture d'usine sauvage, s'il y a des troubles, et que les licenciés sont des amis/potes de sport/voisins..., ça peut poser des cas de conscience... (Ça peut aussi à 800 km de chez soi, mais c'est plus facile de ce concentrer sur la mission quand on a pas de liens émotionnels). Il y a peut être aussi la peur de l'institution de voir les forces de l'ordre sympathiser avec les manifestants... Les policiers "territoriaux", en principe, se retrouve moins dans ce genre de situation. (Je veux dire lutter contre la criminalité, ça pose moins de problèmes étique.) L'éclairage des policiers du forum serait bienvenu !
  10. J'imagine que dans une compagnie les origines géographiques sont divers, donc le risque de retomber sur une vielle connaissance reste marginale et ne concernerait que très peu de monde. Sur place c'est une autre affaire... - Les lycéens foutent la merdes. Allez, on envoie une compagnie pour sécuriser. - Les lycéens : On est pas contant ! Et en plus on va plus en cours ! CRS enculés ! On fume des bedots dans la rue c'est cool les manifs ! - Un CRS : Tiens salut fiston. Elle se passe bien ta journée de cours ? - Salut papa ! La j'ai pas le temps de te parler...on se retrouve ce soir à l'heure du goûté ?
  11. Absolument pas. C'est seulement une hypothèse qui me semble plausible. Sans quoi c'est le sommet du ridicule de ne pas utiliser en priorité les forces en place. Edit : g4lly confirme.
  12. Je suis prof et ne suis qu'à 3 poignées de mains de Blanquer ! C'est moi qui tire toutes les ficelles de l'éducation nationale ! Ça va vite la croissance exponentielle. Si on compte que chaque personne en connait 100, et que l'on néglige (C'est Une très très grosse approximation) les cycles, à deux poignées de mains on atteint 10000 personnes, et à 6 100**6 = 10**12 = 1000 milliards. Evidemment les relations humaines ne fonctionnent pas comme cela (des groupes de gens entiers se connaissent entre eux), mais malgré tout on voit que ça grimpe vite vite vite...
  13. C'est pour éviter qu'ils ne se retrouvent face à des potes civils ? Genre "Salut Bob t'es gilet jaune maintenant ?"
  14. Ou alors, ils prennent en compte 2 ans de discussions, pour un contrat qui serait signé en 2023 ? (Même si de toute façon s'il y a une commande, on peut s'attendre à une plus forte part de production locale)
  15. octobre 2017 sur Youtube. Je comprend pas bien ce qui bloque dans la tête de la sénatrice à propos du "pump-jet"... Elle croit que c'est un synonyme de nucléaire ?
  16. Je trouve le contre-amiral très pédagogue et très patient, même si on le sent un peu blasé. S'il veut changer de branche, je le vois parfaitement en instit' spécialisé pour les élèves en difficultés, il en a les qualités !
  17. La classe Attack c'est un système de combat US dans une coque française. Si on devait développer le truc, la logique serait de repasser à un système de combat Français. Une version classique des Barracouda. Sans doute beaucoup moins cher que d'intégrer des systèmes us pour un résultat tout aussi bon.
  18. Le pompage/turbinage ce pourrait être possible si la corse développe du PV, il faudra bien absorber les pics de productions. Après c'est pas facile à bien dimensionner, et c'est sans doute difficile d'en faire la principale source d'élec Corse.
  19. Merci de la réponse. C'est ce que j'avais entendu pour la métropole, mais pour le Corse je ne savais pas. Et oui, pour l'environnement, ce n'est pas anodin.
  20. C'est vrai que pour la Corse, avec un afflux de monde pile quand il fait théoriquement beau et que les journées sont longues, cela semble plutôt pertinent. Je ne connait pas du tout le cas de la Corse. Construire des barrages (et donc des lacs de barrages) tu penses que ce serait bien accepté par la population niveau impact écologique ?
  21. Il y a beaucoup de solutions renouvelables qui s'applique à des contexte particuliers, et alors bien sûr il faut les mettre en place. La difficulté c'est de savoir si c'est réaliste à l'échelle d'un pays. Ce problème d'échelle est très souvent éludé, et alors les débats ne ressemblent plus à rien...
  22. J'ai lu sur ce fofo que cela a été évoqué. (location d'un SNA) En même temps comme absolument rien ne semble un tant soit peu fixé, tout est possible, même des soum' à fusion nucléaire. (Pas cher et dans pas longtemps, promis !)
  23. J'ai peur de voir un exploitation massive de charbon pour compenser le prix du gaz... Ce genre de situation laisse des traces, mais c'est j'espère aussi une "bonne nouvelle" pour le nucléaire. J'espère voir lors des élections des politiques énergétiques crédibles de la part des candidats
  24. Avec en plus le problème que c'est bien souvent dans des pays qui produisent un bonne part de leur électricité au charbon :-/ (Chine, Pologne en Europe...)
  25. Pour l'honneur de la France, j’aurais préféré "tartines d'époisse, fromage de tête et grattons !"
×
×
  • Create New...