Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Stark_Contrast

Members
  • Posts

    1,037
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by Stark_Contrast

  1. Herciv, permettez-moi d'être clair. Il n'est pas du tout impossible que des choses très embarrassantes se produisent avec des avions de combat tout en maintenant un niveau de préparation opérationnelle : Vous pouvez vous écraser sur des maisons et tuer une famille. https://www.foxnews.com/story/f-18-crashes-into-san-diego-homes-killing-3-on-ground On peut faire s'écraser un harrier (armé de bombes réelles) derrière un Wal-Mart en Arizona. https://www.kold.com/story/3481135/harrier-jet-crashes-into-yuma-neighborhood/ Vous pouvez même abattre un camarade de combat au sol avec un canon. On peut avoir des incidents d'aéronefs embarrassants et atteindre quand même des objectifs de préparation. Je ne rejette pas ce que disent les Coréens, mais je n'ai pas non plus une vision étroite des choses et je ne commence pas à pontifier sur ce que tout cela "signifie secrètement" sans aucune preuve à l'appui et avec des montagnes d'autres preuves qui disent le contraire. Je tiens pour vrai le rapport coréen sur les mauvais échouages de F-35 (pourquoi pas ?). Je tiens également pour vrai le fait que la ROKAF ait déclaré avoir atteint ses objectifs opérationnels, et je tiens pour vrai le fait qu'elle ait acheté encore plus de F-35 récemment et probablement encore à l'avenir. Mais ce que je rejette, ce sont vos "prises de position" et vos "analyses" absolument horribles, qui s'effondrent complètement lorsqu'on fait des recherches de base, et qui ne tiennent même pas la route avec leur propre logique. Votre histoire est la suivante : "Contrairement à l'Europe, où tout n'est que plaisir et jeux, les Coréens et les Japonais doivent prendre les choses au sérieux à cause de la Chine ! Ils rejettent donc le F-35 !" Mais ils ne rejettent pas le F-35, comme Patrick l'a souligné. Les Coréens du Sud en ont commandé davantage, et parlent d'en commander encore plus avec le F-35B. Et les Japonais ont passé une commande massive : https://news.usni.org/2020/07/10/state-department-approves-23b-japanese-f-35-fighter-deal faisant du Japon l'un des plus grands opérateurs de F-35. Votre récit semble donc s'effondrer. Ils prennent la Chine au sérieux et pourtant commandent plus de F-35 ? vous avez dit le contraire. avez-vous pris la peine de regarder ? En Corée et au Japon, ils ont commandé un premier lot de F-35, les ont fait voler, puis en ont commandé d'autres. Cela nous apprend-il quelque chose ? Cela semble être l'opposé du récit que vous essayez désespérément de faire. S'ils prennent la Chine au sérieux, alors commander plus de F-35 signifierait apparemment qu'ils considèrent le F-35 comme une arme sérieuse selon votre propre mesure. Le Japon et la Corée ne peuvent pas jouer le jeu ! Oui, et ils continuent à commander des F-35. Je ne peux qu'imaginer que si j'élaborais un récit similaire sur le Rafale en Suisse et en Finlande, je serais purement et simplement interdit. je trouve très étrange que vous ayez du mal à vous en tenir aux faits et que vous deviez inventer autant de "sens" à tout. même si les actions de ceux que vous accusez disent le contraire. si vos preuves sont si solides, je ne vois pas pourquoi vous avez besoin d'éditorialiser et d'"interpréter" autant. nous sommes d'accord que le Japon et la Corée du Sud prennent la Chine au sérieux. Et regardez ce qu'ils achètent. Pensez-vous que cela puisse être un "indice" ou qu'il y ait un autre agenda caché où les personnes qui rejettent les F-35 en achètent davantage pour une raison quelconque ? @patrick Le "désir" étant qu'ils ont déjà passé une commande pour 20 F-35, augmentant ainsi la force de 50 %, et ce pendant tous les troubles dont vous ne cessez de nous parler comme d'un bouleversement massif. C'est un discours d'avocat. La Corée a passé sa dernière commande il y a seulement 3 mois entiers, donc rien de récent LOL. Mais ont-ils acheté des F-35 aujourd'hui ? Je veux mon rejet international géant des États-Unis par la Corée et le Japon, comme promis par les mêmes personnes qui me disent que les gens n'achètent des F-35 que pour se protéger des États-Unis.
  2. Traditionnellement, Herciv prend chaque information qui soutient ce que vous voulez entendre sur le F-35 comme un "signal", un "avertissement" ou un "signe profond". toutes ces descriptions dramatiques sont bien sûr absentes lorsque d'autres avions ne sont pas à la hauteur. De la manière dont Herciv décrit les choses, de nombreux pays montrent leur mécontentement secret envers les États-Unis en achetant des F-35. Ça ne passe pas l'examen de base. Donc, pour que tout le monde comprenne bien les règles : Si le F-35 a un problème, c'est un "tir à blanc" dirigé directement vers les États-Unis et le F-35 en tant qu'avion. Mais lorsque le Rafale perd en Finlande ou en Suisse contre le même F-35, il n'y a pas de signal ou de signe à interpréter. Il n'y a pas d'image plus large à considérer sur ce que les clients essaient de montrer. Oui L'armée de l'air a déclaré que le maintien de l'état de préparation n'avait posé aucun problème, les F-35A ayant atteint leur taux d'exploitation cible de 75 %. Elle a reconnu les problèmes d'acquisition de pièces pour les défauts identifiés sur le nouveau modèle, ajoutant qu'elle s'efforcera de les recevoir rapidement du fabricant. https://en.yna.co.kr/view/AEN20221004007600325 "menace voilée" "avertissement" "coup de feu chargé à blanc" "retenir ses coups" ROKAF : "L'armée de l'air a déclaré qu'il n'y avait pas de problème pour maintenir l'état de préparation car les F-35A ont atteint leur taux d'opération cible de 75 %." vous réalisez qu'ils ont commandé 20 F-35 de plus il y a seulement quelques mois ? https://www.aerotime.aero/articles/31447-south-korea-to-order-additional-f-35s nous sommes donc quelque part entre "ils ont atteint leur taux d'opération cible de 75 % et achètent plus de F-35" et "un bouleversement complet de l'alliance américano-coréenne". même l'article original qu'herciv a posté soulignait que les F-35 sud-coréens non seulement atteignent leur objectif, mais font un meilleur travail que les États-Unis sur le F-35. Ce n'est pas de l'analyse, ça me rappelle les nombreuses théories du complot que je lis en ligne sur les vaccins, Qanon, les vols des élections de 2020, etc. En effet. S'ils se plaignent, il y a un problème, s'ils ne se plaignent pas, il y a un problème encore plus grand. Nous avions l'habitude de trouver les sorcières de la même façon ici au début de l'Amérique. Votre client est soit coupable, soit doublement coupable. Je ne bois pas de Red Bull, mais j'ai l'impression qu'Herciv pourrait en prendre un ou deux. Il travaille très dur pour vendre une faille géante pour un pays qui dit que le F-35 atteint ses objectifs et vient d'en commander 20 de plus. Ce n'est pas un récit facile à accomplir. Je vous salue à mon tour, Herciv. S'ils achètent des F-35, ils détestent les F-35. S'ils achètent d'autres F-35, ils détestent encore plus les F-35 et veulent mettre fin à la relation... ils retiennent leurs coups ! et comme je l'ai dit, cela ne passe pas l'examen de base. mais lorsque vous essayez de vendre une défaite comme une victoire, et une victoire comme une défaite, il va y avoir des chemins assez fous empruntés, comme la manipulation mathématique que nous avons vue récemment. Je suis si vieux que je me souviens de l'époque où les fanboys du F-35 devaient travailler dur pour manipuler les chiffres, et regardez maintenant où nous en sommes. On m'a appris que les actions parlent plus fort que les mots. Nous avons donc beaucoup de paroles herciviques à opposer aux actes d'achat des F-35. Herciv est l'un des vendeurs les plus acharnés que je connaisse. Si vous voyez ça comme un avocat, il doit y avoir une rupture de contrat, des dommages ou un préjudice. Les Coréens affirment que les F-35 ont atteint leur objectif et qu'il n'y a donc pas de rupture de contrat, car ils sont conformes aux spécifications. La Corée du Nord en commande 20 de plus, il n'y a donc pas de problème. Il n'y a pas de dommages ici. Si Herciv était mon client, il s'assiérait et me raconterait cette incroyable histoire d'intrigue internationale. Puis je commencerais à faire mes recherches et je découvrirais qu'il n'y a rien là qui puisse donner lieu à une action. Il y a beaucoup de conjectures et de politique interne, ce qui n'est pas nouveau, ni exploitable, et certainement pas nouveau avec les F-35. Je n'y vois pas grand-chose. Nous pouvons dire que les Coréens peuvent avoir de meilleurs objectifs, mais tant que le F-35 y répond. Acheter 50 % de F-35 supplémentaires et parler d'acheter des F-35B à l'avenir ne me donne pas l'impression d'un couple au bord d'un divorce amer. Les Japonais ont fait voler un F-35 dans l'océan et ont perdu un pilote, et cela n'a pas été considéré comme une "rupture de contrat". à ce stade, je suis curieuse de voir exactement ce qu'il faudrait pour voir le genre de bouleversement dont Herciv essaie de nous convaincre. Tout avocat qui a pris l'affaire d'Herciv estime largement ses propres capacités, ou est heureux de prendre autant d'argent que possible jusqu'à ce que l'affaire soit rejetée par le tribunal pour manque de preuves. C'est vraiment difficile de faire des dossiers qui disent "c'est sur le point de s'effondrer totalement". et puis l'autre partie dit "nous atteignons officiellement nos objectifs, ce n'est pas un effondrement, en fait ce n'est même pas en dessous des normes. nous demandons le rejet". je comprends que dans mon monde les standards de preuves sont très différents, comme dans les preuves doivent réellement exister. donc pour résumer dans un joli paquet. Herciv continuera d'accentuer chaque détail dans l'espoir qu'il informe l'image globale. Mais nous avons déjà l'image globale, et les Coréens disent que cela répond à leurs objectifs opérationnels. Je suppose que c'est à chacun de décider ce qui est le plus important, mais je rappelle aux lecteurs que le but d'Herciv est d'accentuer les petits détails dans l'idée de montrer la vue d'ensemble, mais "alerte spoiler", nous avons déjà la vue d'ensemble. Nous allons parcourir ce labyrinthe géant et nous reviendrons au point de départ, comme la plupart des choses se passent avec les F-35. Ils achètent des F-35. Le but d'Herciv est d'essayer de convaincre tout le monde que cette fois-ci, ça va se terminer différemment, je suppose. J'espère que cela explique pourquoi je vois certaines choses comme je le fais. Je ne me laisse pas trop entraîner par l'idée d'un million de "et si" possibles, car c'est sans fin. Je vais jusqu'au bout de l'histoire. La Corée est tellement en colère contre les F-35 qu'elle en a commandé 20 de plus il y a quelques mois et qu'elle parle d'en commander encore plus. Même si les F-35 sont deux fois plus mauvais, ils ne sont apparemment pas si mauvais qu'ils n'en désirent plus. Ces actions seraient en soi un "indice" de ce que les Coréens considèrent vraiment comme important. Je ne suis pas surpris. Les F-5, en particulier, sont extrêmement fiables et faciles à entretenir. Comme vous l'avez souligné, le prix à payer pour cela est ce que nous considérons aujourd'hui comme une capacité assez limitée.
  3. Stark_Contrast

    USMC

    Une brève introduction à l'organisation et à l'expérience de l'USMC car il semble y avoir une certaine confusion. La loi Douglas-Manfield de 1952 a établi que l'USMC doit avoir 3 Air Wings, avec 1 Air Wing en réserve. L'aile aérienne de l'USMC a 6 fonctions : soutien à l'assaut, guerre anti-aérienne, soutien aérien rapproché, guerre électronique, le contrôle des avions et des missiles, et la reconnaissance aérienne. (tous les moyens aériens sont censés effectuer des reconnaissances en tant que rôle secondaire). L'USMC possède également de l'artillerie. 155MM M777 pour l'artillerie conventionnelle et HIMARS. L'USMC développe massivement les HIMARS et l'artillerie à tubes se réduit. Je dois être clair pour ceux qui tenteront de déformer les choses. L'USMC utilise simultanément des F-35 et d'autres chasseurs à voilure fixe, des hélicoptères, de l'artillerie de 155 mm et bien sûr des HIMARS. Les USMC sont des maîtres des armes combinées et comprennent les attributs et les inconvénients de ces différents systèmes. Il y a quelques années, il y a eu un "symposium" sur l'artillerie. Je ne suis pas un historien de l'artillerie. Mais, pour l'essentiel, il y a eu un changement dans la manière dont l'artillerie était prévue d'être incorporée. Traditionnellement, l'artillerie était utilisée pour soutenir les troupes et les opérations au sol, directement et indirectement. Directement, c'est-à-dire lorsque les troupes étaient déjà engagées dans un combat, et indirectement, c'est-à-dire les tentatives de bombarder l'ennemi avant un assaut ou dans le cadre de la "mise en forme du champ de bataille", il y avait également l'aspect important de l'utilisation de l'artillerie dans la "contre-batterie" pour empêcher l'artillerie ennemie de faire de même. Le symposium a évoqué un abandon de cette tradition. L'artillerie serait utilisée pour des frappes pénétrant en profondeur. Des "tirs" de précision à longue portée (c'est l'abréviation USMC pour les tirs d'appui et les armes combinées) frapperaient profondément derrière les lignes ennemies pour éliminer les aspects critiques du commandement, du contrôle, de la logistique et d'autres vulnérabilités clés de l'ennemi. Ceci est facilité par la précision croissante de l'artillerie et l'amélioration de la portée. Si vous avez suivi l'évolution de la situation en Ukraine, vous avez pu voir ce changement en action. Les HIMARS frappent les dépôts de munitions situés loin derrière les lignes ennemies, au lieu de se contenter de réduire les tranchées ennemies à néant. Pour ne citer qu'un exemple. Le concept semble être valide, ce qui est une bonne chose car c'est essentiellement le modèle à suivre pour l'avenir. https://www.marinecorpstimes.com/news/your-marine-corps/2018/10/05/marines-connect-f-35-jet-to-himars-rocket-shot-for-first-time/ en 2018, l'USMC a validé un aspect clé du futur en faisant désigner par un F-35, sans l'aide du pilote, une cible automatisée avec un niveau de précision permettant à un HIMAR d'attaquer directement la cible. C'était un changement radical. Bien qu'il ne soit pas nouveau que les avions fassent appel à l'artillerie (je pense que cela remonte à la Première Guerre mondiale), c'était la première fois que les capteurs de l'avion envoyaient directement la cible à l'artillerie et que celle-ci était détruite avec précision. Cela signifie essentiellement qu'avec le FD2030, le F-35B est la pièce maîtresse des opérations de combat des Marines à l'avenir. Le F-35 a la capacité de survoler un champ de bataille, et les capteurs détecteront les cibles avec peu ou pas d'aide ou d'intervention des pilotes, et transmettront cette information aux unités voisines et aux unités de tir d'appui, avec un niveau de précision tel que les cibles peuvent être éliminées avec peu ou pas d'aide ou d'ajustement nécessaire. Il est peut-être révélateur que certains des plus grands défenseurs des F-35 viennent des forces terrestres. C'est un changement très différent. Ce n'est pas que "l'aile" et les forces terrestres n'ont pas l'habitude de travailler ensemble. Mais il n'y a jamais eu de facilitateur comme le F-35 auparavant. Comme me l'a dit un officier HIMARS, "le F-35 est notre capteur". aucune quantité d'artillerie ou de tirs navals ne peut remplacer un avion. Encore une fois, je ne suis pas historien, mais je suis presque sûr que cela a été "fermement établi" et parfois à la grande surprise de la Seconde Guerre mondiale. Il faut également tenir compte du fait que l'USMC est tenue de maintenir un niveau déterminé de puissance aérienne, et cela inclut non seulement des capacités pour elle-même, mais aussi des capacités qui aident et renforcent l'US Navy. Cela dit, le F-35B aura d'autres tâches que l'appui-feu, comme le soulignent les six fonctions susmentionnées, dont beaucoup ne peuvent pas être accomplies par l'artillerie, et bien sûr l'artillerie dépend du F-35 dans une très large mesure. En 2015, le colonel "Chip" Berke a expliqué que le F-35 échangerait "des munitions contre l'accès", ce qui signifie que le F-35 ne transporterait pas une grande quantité de bombes pour la puissance de feu directe, mais que cela serait compensé par "l'accès", la capacité de pénétrer profondément derrière les lignes ennemies. Le concept de feux d'appui à longue portée en fait un compromis intelligent, et donne une idée du plan global. Je dis "indices" parce que l'expliquer en termes simples et évidents n'a pas fonctionné. Si les gens se plaignent du fait que le F-35 n'emporte "que" deux bombes, c'est qu'ils n'ont rien compris et qu'ils sont en retard sur les plans actuels. L'avion sera plus qu'un "transport de bombes", il sera un nœud d'armes combinées pour le soutien des feux sur terre, en mer et dans les airs. À mon avis, cela a été mal expliqué pendant des années. Le fait que le F-35 soit extrêmement controversé, et constamment embourbé dans la controverse, n'aide pas. Le puits a été empoisonné très tôt et, apparemment, toute tentative d'expliquer en quoi le F-35 fonctionnera différemment du Harrier, du Hornet et du Prowler est considérée comme une "excuse". Le FD2030 est manifestement orienté vers le Pacifique (peut-être, comme je l'ai suggéré, à un degré trop extrême), mais il est néanmoins utile de le comprendre. Les HIMARS sont préférés pour leur portée et d'autres avantages, mais ils sont plus coûteux que le M777 et sont limités dans certaines missions spécifiques. Mais il n'y a pas beaucoup de substitut à la puissance aérienne, surtout dans le Pacifique.
  4. vous pourriez commencer par vous excuser. J'ai posté des sources crédibles qui ont prouvé le point, même vous avez concédé que la disponibilité des F-35 coréens est "pas mal". Maintenant vous vous repliez sur des détails qui ne sont pas pertinents parce que, encore une fois, vous avez déjà concédé et êtes d'accord sur le point principal. Le reste, c'est votre tentative de "faire le ménage" et de "revenir sur terre", c'est-à-dire votre tentative de vous regrouper et de me mettre sur la défensive avec ces questions. J'ai posté mes sources. Les sources sont crédibles et prouvent que vous avez tort dans vos évaluations de salon. Elles contredisent directement vos affirmations. Puisque ces mêmes sources, sont des sources que vous avez utilisées vous-même, nous savons que vous les trouvez crédibles. Vous avez également posté vos sources qui sont même en accord avec les miennes, et vous étiez également d'accord. Donc encore une fois, je ne suis pas sûr de ce dont nous discutons. "pas mal", citation directe.
  5. Vos propres mots étaient "pas mal", ce qui est étrange pour quelqu'un qui essaie de montrer la "catastrophe". "L'armée de l'air a déclaré qu'il n'y avait pas de problème pour maintenir le niveau de préparation, les F-35A ayant atteint leur taux d'exploitation cible de 75 %." https://en.yna.co.kr/view/AEN20221004007600325 Votre argument entier est que le F-35 ne peut pas répondre aux normes minimales et les Coréens disent que cela signifie leurs normes. Même vous dites "pas mal". Je ne sais pas quoi vous dire. Le F-35 atteint l'objectif en Corée. si vous pensez que l'objectif est trop bas, alors peut-être devraient-ils le changer. mais vous ne pouvez pas reprocher au F-35 d'atteindre l'objectif, et la base de tout votre argument était que le F-35 pouvait atteindre les objectifs - et pourtant, même vous nous dites que le F-35 atteint ces objectifs, et même vous admettez que ces F-35 d'exportation ont de meilleurs taux de préparation que les F-35 américains. Je suis d'accord. Nous pouvons donc mettre fin à la "catastrophe" et rétrograder la disponibilité à "pas mal" ? Je vais être honnête et vous dire qu'une fois de plus vous "lisez les feuilles de thé", vous prenez des bribes de preuves circonstancielles et vous essayez de construire un récit autour d'elles. En attendant, nous disposons de rapports crédibles et vérifiables qui vont directement au cœur du sujet. Le fait que vous évitiez de tels rapports, et que vous inventiez des preuves -était-ce en 1700 ou en 1200 encore?- m'en dit long. vous avez maintenant essayé la méthode d'argumentation "regardez par ici !", mais vous dites aussi vous-même que c'est "pas mal" ; en effet, nous sommes d'accord. Pas mal. ce serait bien que vous admettiez votre tentative de manipulation, mais il y a tellement d'autres manipulations à faire, où serions-nous sans elles. c'est amusant à regarder. Le F-35 "vit dans votre tête... sans payer de loyer", comme disent les jeunes. Regarder chaque rapport, chaque plainte, chaque fraction de preuve ou de rumeur vous amène toujours à la même conclusion - impartiale bien sûr, et pas toujours en faveur de vos propres systèmes - le F-35 est terrible et devrait être rejeté en faveur de l'artillerie étant l'un de vos arguments récents (drôle d'ailleurs) ce serait en fait une nouvelle si pour une fois vous arriviez à une conclusion différente. mais le défaut est que le F-35 est toujours incroyablement mauvais. Victoire en Suisse = toujours mauvais Commentaires de Ate Chuet = toujours mauvais Rapport du CBO = toujours mauvais Article coréen = pas mauvais. Je vais prendre la victoire, je suppose. Pas mauvais est au moins différent, même si vous essayez d'annuler votre propre témoignage sur ce post. Les heures de vol des F-35 ne sont pas une "catastrophe", mais elles ne font pas non plus partie de la catégorie "tout va bien". Vous semblez incapable de penser en dehors des extrêmes. Tout est soit merveilleux, soit catastrophique. Je vous mettrais en garde en toutes circonstances, surtout si l'on tient compte de mon expérience selon laquelle le gris est une couleur plus courante que le noir et le blanc. Toute tentative que je fais pour essayer d'ajouter une comparaison et une perspective est rejetée bien sûr comme ayant des fins néfastes. Je vais vous raconter une histoire. Un de mes amis était en Irak en 2007-2008. Il m'appelle et me dit : "La guerre est finie, nous rentrons à la maison". Cela me semblait extrêmement étrange et hautement improbable. La guerre faisait rage et n'avait fait qu'empirer année après année. Et puis soudain, c'était effectivement comme mon ami me l'a dit "terminé", ils ont tout emballé et sont partis. Et pour la première fois en 5 ans, ils ont quitté la base aérienne et personne d'autre n'est venu après leur départ. Mon premier réflexe a été l'incrédulité. Mon ami mentait-il ?! ou avait-il tout simplement tort !? n'avait-il pas regardé les informations ?! n'avait-il pas lu les rapports !? Mais mon ami était un bon ami, il était intelligent et digne de confiance et le plus important, c'est qu'il était là. Et il n'essayait pas de me piéger. Il n'était pas devenu une sorte de propagandiste de la guerre, il n'était pas un homme de main de Bush. J'ai découvert plus tard qu'il avait raison, qu'il y avait eu un "réveil" et que la guerre (du moins pour l'instant) était terminée, et que sans guerre à mener, l'unité avait été retirée. J'ai alors vu son unité se retirer. J'ai vu les hommes de son unité rentrer à la maison avec des arrêts divers dans le monde entier. Si vous ne me faites pas confiance, c'est compréhensible, et ça ne m'empêche pas de dormir. Mais en vous voyant insister sur le fait que la guerre fait toujours rage, je suppose que c'est juste un peu bizarre étant donné ce que nous pouvons voir et entendre. Vous devez travailler très dur, je le remarque. Vous devez regarder sous plus de cailloux au pied d'un château géant, même si vous insistez sur le fait que le château n'existe pas. Je suis neutre sur le château, mais je ne prétends pas non plus qu'il n'existe pas, ou qu'un caillou le menacera. je vois donc votre grande "chasse au caillou" comme de plus en plus périlleuse. Je préfère aussi effectivement la vérité, et vous dire la vérité. Vous continuez à insister sur le fait que le F-35 est une sorte de mode passagère, même si je vous informe que, d'ici, des services entiers centrent toute leur doctrine et leurs plans opérationnels autour de lui. Je vous informe simplement comme mon ami m'a informé. N'hésitez pas à tuer le messager, mais même vos messages montrent des tendances intéressantes.
  6. Il atteint les seuils coréens, c'est, selon vos propres mots, "PAS MAL". Et encore selon vos propres mots, le F-35 coréen dépasse la disponibilité américaine. Rappelez-vous que tout votre argumentaire est fondé sur l'idée que toutes les "victimes de l'exportation" du F-35 n'atteindront pas leurs heures. En un seul message, vous avez détruit votre propre récit et maintenant vous essayez de zoomer sur un détail qui, selon votre propre mesure, n'est pas pertinent, puisqu'il n'est "pas mauvais" et que vous l'avez déjà admis. vous avez, en effet, désamorcé votre propre bombe. Pas besoin d'aller ligne par ligne sur ce sujet. Pas besoin d'un long post. C'est un mécanisme d'adaptation, et je ne suis pas psychiatre, mais une sérieuse projection.
  7. merci Je ne l'ai pas "évité", je l'ai déjà abordé, tout comme vous : et qu'en a pensé herciv ? c'était une catastrophe ? non. "Pas mal" alors pourquoi essayez-vous encore de provoquer une dispute, sur un sujet que vous dites ne pas être mauvais ? Je ne comprends pas.
  8. La saison est également une excellente explication. Aux Etats-Unis, l'année fiscale se termine en septembre, et la "nouvelle année", en ce qui concerne le budget, commence le 1er octobre. Les vols peuvent diminuer en septembre si l'argent est épuisé, ou bien il peut y avoir une furie de vols, les services tentant d'utiliser toutes les heures disponibles avant l'expiration de l'année, car l'argent ne sera pas reporté sur l'année suivante. Bonne FY23 à tous
  9. Je pense que vous confondez une fois de plus les opinions de quelques-uns avec une sorte de consensus de masse. Il semble qu'il y ait un thème commun, ce qui est plus évident dans les faits : Le F-35 est déjà entré en guerre avec eux et ils estiment que c'est un succès spectaculaire. Je suis heureux que la crédibilité soit dans votre esprit. Vous êtes devenu si désespéré pour prouver un point que vous avez délibérément déformé les chiffres et vous avez été pris en flagrant délit. Je ne comprends pas pourquoi, après une série de victoires du F-35 en Europe, vous vous inquiétez de la "crédibilité" du F-35. Je m'inquiéterais davantage de votre crédibilité, personnellement. Mais vous semblez plus intéressé à trouver n'importe quelle preuve, y compris des preuves inventées, pour essayer de prouver votre point de vue, et ça ne marche pas. Il faut un sacré ego pour regarder la série de pertes de l'Europe et m'asséner "Si vous cherchez un industriel qui fabrique des avions qui volent, nous pouvons vous en trouver un !". C'était ça votre argumentaire de vente ? car si c'est le cas, je vous suggère un changement, il semble être défectueux. Je n'essaie pas d'être méchant, mais le Rafale a subi des pertes très publiques - contre le F-35, remarquez - et votre préoccupation est "Je suis inquiet pour le F-35 à l'avenir". C'est ça votre point de vue ? Vous êtes plus inquiet des succès du F-35 que des défaites du Rafale ? En tant qu'Américain, je vous dis de continuer, mais je pense qu'un jour vous voudrez peut-être faire un peu d'introspection et peut-être réévaluer la situation. Cela devient désespéré. Vous êtes maintenant carrément en train d'inventer des choses. Ce serait bien que vous admettiez simplement que vous avez essayé de déformer les faits et que nous puissions passer à autre chose au lieu que vous redoubliez d'efforts. Maintenant, nous sommes passés aux Coréens (en ignorant le post du CBO que j'ai fait) et même les Coréens disent que les F-35 atteignent l'objectif. DANS VOTRE PROPRE POST. Alors je suis désolé, mais qui s'en soucie ? Je ne vois pas l'intérêt de lire 1 000 plaintes pour arriver à "mais il atteint quand même ses objectifs". Même Ate Cheut dit que le F-35 a un avenir. Vous devez trouver une nouvelle ligne d'argumentation. Même si le nombre de F-35 est faible, il ne l'est pas au point d'atteindre des "niveaux catastrophiques" ou tout autre type d'urgence que vous essayez de fabriquer ici. Ça n'a pas marché dans le fil de discussion suisse, et ça ne marche pas ici. Vous continuez à utiliser ces "mots effrayants", mais aucune preuve ne semble les valider. Le CBO et le DoD affirment que le F-35 a une meilleure disponibilité que les autres chasseurs. Cela inclut le Super Hornet. En fait, le CBO dit le contraire de ce que vous prétendez. Vous dites "catastrophique" ces deux dernières années, et eux disent que les choses se sont améliorées ces deux dernières années. une amélioration catastrophique. Ça ne colle pas. Vous n'êtes pas la première personne à qui j'ai dû expliquer calmement que les faits ne sont pas de leur côté, et qu'il n'y a pas beaucoup de cas ici. J'ai hâte de voir quels grands mots vous utiliserez ensuite. Mais les preuves, encore une fois, ne sont pas de votre côté et je présume que c'est pour cela que l'"invention" est apparue. Une fois de plus, vous retirez vos Rafales et nous penserons à retirer nos chasseurs de pointe. Si vous voulez adopter la doctrine des Ukrainiens, nous pouvons vous vendre des HIMARS. Si cela peut vous aider, considérez le F-35 comme un "vieux mig", ce qui vous aide mentalement ces jours-ci. Je suis heureux que vous ayez lu un rapport et que vous ayez complètement changé votre vision du monde, parce que vous continuez à parler de cela, et je vous ai déjà expliqué pourquoi ces tactiques et cette doctrine ne fonctionneront pas pour nous. mais pour le reste d'entre nous, nous nous en tiendrons à ce que nous avons planifié. Merci. Nous prévoyons d'utiliser les F-35 et les HIMARS. C'est ce dont tout le monde parle aux USA depuis des années. Bienvenue à la fête. Je n'ai aucun problème à regarder les chiffres des vols mois par mois. Mon problème est apparu lorsque Herciv a commencé à "deviner" le nombre de pilotes effectuant ces heures de vol afin d'essayer d'évaluer leur temps de vol annuel. Il a utilisé un chiffre dont nous avons déjà discuté et, sachant qu'il était erroné, il l'a quand même utilisé afin de faire paraître les chiffres des F-35 plus mauvais. Il y a un ordre du jour, et il doit être servi cependant, donc de mauvaises données ont été délibérément utilisées. Cela me dérange bien plus que le problème discuté. Nous faisons tous des erreurs, mais déformer sciemment des données est une erreur. Les 1 700 pilotes de F-35 énumérés dans le document "Fast facts" ne sont pas des pilotes actifs. Il s'agit de tous les pilotes qui se sont qualifiés pour piloter des F-35. Art Tomasseti et Dave Berke sont deux pilotes de F-35 qui, à ma connaissance, ont volé sur des F-35, puis se sont retirés du service. Tomasseti en 2013 et Berke en 2014. À la différence d'autres suppositions d'Herciv, Dave Berke a piloté des F-35 pendant moins de trois ans avant de prendre sa retraite. Nous avons donc toute une série de pilotes qui ont piloté des F-35 et qui ont quitté l'armée. Si l'on se souvient que le F-35 est un programme de longue haleine et que de nombreux pilotes étaient des vétérans qui avaient moins de temps à consacrer à leur retraite, cela paraît logique. Il y a d'autres personnes, comme Steve Gillette, qui est un pilote de F-35, mais qui se trouve actuellement à MAWTS-1 et ne vole pas, pour autant que je sache. Il est donc toujours dans l'armée, mais ne vole pas beaucoup. S'il vole pour maintenir son statut, ce n'est peut-être pas sur F-35. Le système du personnel américain fonctionne par rotations très fréquentes. Les pilotes ne se contentent pas de voler toute leur carrière, ils sont affectés à des postes d'état-major et, dans l'USMC, ils sont même affectés à des unités terrestres. Berke a en fait combattu sur le terrain avec l'armée à Ramadi, en Irak, en tant qu'ANGLICO. Ce n'est pas la voie habituelle pour les pilotes, même aux États-Unis, mais dans l'USMC, les pilotes doivent effectuer des rotations et certaines de ces rotations incluent des unités terrestres. Tous les postes de pilotes ne sont pas des "coups de bâton". L'un de mes amis proches est un pilote de F-22 qui a été muté à un poste d'état-major de planification opérationnelle pendant des années, puis il a fait l'erreur d'être très bon dans ce domaine, et a donc été prolongé. Je suis sûr que, comme vous le savez, même lorsque l'on essaie de calculer les heures de vol des pilotes, les heures de vol des avions ne sont pas forcément le meilleur indicateur, car les avions sont "partagés" en escadrons, qui comptent généralement plus de pilotes que d'avions. Le but du post d'Hercivs était de nous dire que les heures de vol des pilotes sont faibles, et la raison en était que le F-35 ne vole pas assez. par conséquent, le F-35 n'est pas fiable. J'ai simplement suivi les chiffres du CBO qui affirment que la disponibilité du F-35 s'est améliorée et qu'il est meilleur que les anciens chasseurs actuellement en stock. J'ai simplement utilisé le rapport du CBO qui contient plus d'explications et de détails sur la disponibilité. Il y a aussi les Australiens qui ont retiré tous leurs F-18 - travaillant effectivement "sans filet" maintenant. et les Coréens que Herciv mentionne et qui, après un long article, arrivent à la conclusion de 75 %. Entre-temps, les Suisses, les Allemands et les Finlandais ont signé. Soit je ne comprends pas le mot "catastrophe", soit il est mal utilisé. Je pense que les heures de vol des F-35 pourraient être améliorées, mais vous devez comprendre que je suis de la génération Osprey et que 30 morts, c'est vraiment catastrophique. J'espère donc qu'on me pardonnera si je ne panique pas, et pas seulement ça, mais si je ne panique pas au point d'être indigne. Les F-35 sont plus ennuyeux que catastrophiques. Les problèmes de démarrage d'un avion qui devrait probablement être terminé en sont beaucoup maintenant. Mais la frustration n'est pas une "catastrophe". Les escadrons de première ligne, du moins aux États-Unis, reçoivent beaucoup de soutien pour faire leurs heures et terminer leurs déploiements. De nombreux F-35 étrangers semblent s'en sortir beaucoup mieux que les F-35 américains. Je pense qu'il y a plusieurs raisons à cela.
  10. Absolument, d'autant plus que ce que vous avez présenté était : A. une estimation B. une estimation utilisant des valeurs dont vous savez qu'elles ne peuvent pas être exactes. C. pas une preuve. C'était une estimation personnelle. S'il vous plaît, ne vous empalez pas en disant que vous "refusez" une "preuve" que vous avez modifiée et admise comme n'étant pas exacte ! maintenant que vous avez été pris en train d'essayer de mentir, vous me dites que je "refuse une preuve mathématique" afin de couvrir vos propres erreurs. Je n'ai rien fait de mal, si ce n'est de souligner que vous avez utilisé des estimations plutôt que des données réelles, et j'ai demandé les données réelles. J'imagine que vous savez que 1700 n'est pas un nombre exact de pilotes en service actif - et sachant que ce n'est pas exact, vous l'avez quand même utilisé ! C'est l'un de mes problèmes au-delà des données. Vous auriez pu choisir 1200 comme vous l'avez fait lorsque j'ai fait remarquer que 1700 était inexact. Encore une fois, mon problème n'est pas seulement les chiffres, mais le fait que vous ayez délibérément et sciemment menti, en choisissant d'utiliser la valeur mathématique la plus élevée possible afin de fausser les résultats. C'est malhonnête... et aucune contre-accusation ne peut y changer quoi que ce soit. plutôt que de l'admettre, vous m'accusez d'incrédulité hérétique à l'égard de mauvais calculs que même l'auteur original n'a pas soutenu. Si vous saviez que 1200 était plus proche de la vérité, pourquoi avoir posté 1700 ? Du CBO : Disponibilité des aéronefs. La disponibilité des F-35A et F-35C a diminué de 2015 à 2018, mais a augmenté en 2019 et 2020. (La disponibilité est mesurée comme le pourcentage de temps pendant lequel un aéronef peut être piloté à l'entraînement ou en mission). La disponibilité des F-35B a généralement augmenté depuis le début de l'exploitation de ces appareils en 2012. En 2021, les taux de disponibilité des trois flottes de F-35 étaient plus élevés que ceux de la plupart des autres chasseurs du DoD. Les flottes de F-35 sont beaucoup plus récentes que la plupart des autres chasseurs, et les nouvelles flottes ont généralement des taux de disponibilité plus élevés que les anciennes. Maintenance au niveau du dépôt. Bon nombre des F-35 les plus anciens ont passé de longues périodes - totalisant un an ou plus - à faire l'objet d'une maintenance au niveau du dépôt (c'est-à-dire une maintenance approfondie dépassant les capacités du personnel où l'avion est exploité), en partie parce que le DoD a dû mettre à niveau les premiers avions pour qu'ils répondent aux normes opérationnelles actualisées. Les F-35 plus récents peuvent ne pas nécessiter autant de temps pour la maintenance au niveau du dépôt, car ils ont reçu les mises à niveau lors de leur fabrication. Heures de vol annuelles. Le nombre total d'heures de vol annuelles pour chaque flotte de F-35 a généralement augmenté avec la taille de la flotte. Ces dernières années, les F-35C ont effectué plus d'heures de vol par appareil que les F-35A et les F-35B. À ce jour, les trois flottes ont effectué moins d'heures de vol par avion et par an que le nombre moyen d'heures annuelles (sur la durée de vie de la flotte) prévu dans les plans du DoD. https://www.cbo.gov/publication/57842 plus : "la disponibilité du F-35 s'est améliorée ces dernières années" "la disponibilité des F-35 a été plus élevée que celle des autres avions, mais les F-35 sont beaucoup plus récents" "Les heures de vol des F-35 par avion ont généralement augmenté" https://www.cbo.gov/publication/58218 Catstrophique ? Rappelez-vous que le but initial des heures de vol divisées par le nombre de pilotes était de montrer que les pilotes ne volaient pas assez - parce que les F-35 ne peuvent pas voler assez. c'était votre objectif. montrer un manque de disponibilité des F-35 mais le CBO montre le contraire de ce que vous avez prétendu. je ne peux pas insister assez sur le fait que je suis plus consterné par votre tactique que par le sujet. ce serait bien si vous admettiez simplement que vous avez pris un chiffre délibérément élevé que vous saviez ne pas être exact et que vous l'avez utilisé quand même. vous ne vous aidez vraiment pas. non seulement votre "cadre de travail" était un morceau délibéré de désinformation, mais il contredit l'évaluation du CBO qui montre que les heures augmentent, et non pas qu'elles diminuent comme vous le prétendez. votre méthodologie est donc défectueuse, tout comme votre honnêteté.
  11. vous ne semblez même pas avoir de problème avec le fait que vous avez sciemment présenté de mauvaises preuves. vous saviez que 1700 pilots était faux et vous l'avez quand même utilisé.
  12. Je ne négocie pas, c'est pourquoi j'ai dit que je ne négociais pas. vous avez sciemment présenté de fausses preuves. lorsque je vous ai interpellé à ce sujet, vous avez repris les fausses preuves et les avez ajustées pour qu'elles soient, selon vous, moins fausses. Vous ne pouvez pas nous dire combien de pilotes actifs il y a. Cela pourrait être un facteur très important pour déterminer le nombre d'heures de vol par pilote ? Vous avez essayé 1700, puis quand j'ai fait remarquer que c'était inexact, vous avez arbitrairement décidé "1200". Le fait qu'en un seul message, vous vous soyez contenté de "réessayer" et que vous ayez admis que vous vous demandiez souvent vous-même quels sont les chiffres réels, ne fait que confirmer ce point. Deuxièmement, je me demande pourquoi vous avez pris la peine de faire la première analyse alors que vous saviez, au moment même où vous l'avez publiée, que les chiffres n'étaient pas exacts. Pourquoi l'avoir postée en premier lieu ? désinformation délibérée ? paresse ? excitation un peu trop forte ? était-ce une sorte d'"hypothèse" ? Pourquoi avez-vous fait cela ? "Il n'y a pas vraiment 1700 pilotes actifs. Ah bon ! 70 heures par pilote ! quelle blague !" *soumettre la réponse* Je ne négocie pas. Je ne vais pas vous faire dire "1700 pilotes" et quand je dis "c'est faux" vous dites "oups vous avez raison ! pourquoi pas 1200 ??" parce que c'est moins faux, mais faux quand même. Je ne vois aucun intérêt à divertir une estimation avec des chiffres que vous avez inventés. Je veux les chiffres réels, pas une autre estimation. pour avoir les chiffres, il faut les détails. C'est tout ce que je veux dire. "Je n'ai pas les chiffres réels, mais c'est mauvais", n'avons-nous pas besoin des chiffres pour savoir si c'est mauvais ou, pour utiliser vos mots, "vraiment mauvais" ? et vous dites déjà que vous vous interrogez sur les chiffres réels vous-même ? "Je doute qu'ils ne les forment que pendant 5 ans" c'est une opinion. Ce sont des estimations. Quelque part entre 1700 et 1200 ? pourquoi 1000 ou 1300 ? c'est une supposition de toute façon. Si je n'avais pas souligné les mauvais chiffres, vous les auriez volontiers laissés tels quels. Ce n'est qu'après avoir été mis au défi que vous avez soudainement dit "oups !". Si la vérité est mauvaise, alors très bien. Mais j'aimerais voir la vérité. fausse dichotomie et la "raison obscure" dans ce cas est le système de rotation des pilotes et du personnel. cela ressemble à une théorie de la conspiration, mais l'ensemble de l'armée fait constamment tourner les postes et les emplois. les pilotes plus âgés partent et de nouveaux pilotes arrivent et prennent leur place. Je ne suis pas surpris qu'un grand nombre des pilotes de F-35 de l'USAF qui ont effectué 1 000 heures sur F-35 soient des réservistes. Quelle surprise !
  13. vous pourriez être surpris. rappelez-vous que la plupart des pilotes de F-35 ont commencé avec d'autres avions et avaient déjà volé pendant des années avant de passer au F-35. Ce n'est qu'au cours des dernières années que nous avons eu de "nouveaux" pilotes de F-35 de catégorie 1. De nombreux pilotes de F-35 les ont pilotés pendant 5 ans ou moins, notamment en raison de la rotation de l'armée américaine tous les 3 ans environ, et bien sûr des départs à la retraite et des départs du service. Vous avez besoin des données réelles. Je ne vais pas rejeter une mauvaise analyse pour ensuite accepter une analyse légèrement moins terrible. J'ai énuméré les normes que j'attendais. Nous savons tous deux que vous n'avez pas ces données. Je ne vais pas "négocier". pas la façon dont ça fonctionne. bien sûr que le F-35 est misérable, je ne m'attendais pas à ce que vous arriviez à une autre conclusion, le F-35 est invariablement dans presque toutes vos évaluations (dont certaines sont erronées, illogiques, ou font des bonds étonnants) conclure la même chose. Le F-35 est "misérable" et en grande difficulté alors même qu'il continue de réussir au vu et au su de tous. Cela semble être un incroyable paradoxe.
  14. J'aurais pensé qu'une analyse élémentaire et précise exigerait des chiffres plus détaillés pour parvenir à des conclusions plus exactes. Je ne dis pas cela comme un "fanboy du F-35", mais comme quelqu'un qui aimerait voir un peu plus de diligence et de soin dans ces "évaluations". Vous ne disposez tout simplement pas des données nécessaires pour effectuer un comptage précis et vous finissez donc par diviser paresseusement le nombre de pilotes ayant suivi une formation sur le F-35 par le nombre d'heures présentées, pour arriver à "70 heures par an". Je suis d'accord pour dire que 70 heures par an est extrêmement faible pour les pilotes de chasse actifs, et extrêmement élevé pour les pilotes de F-35 qui ne sont même plus dans l'armée. C'est pourquoi nous avons besoin de plus de détails, d'informations et de contexte, si nous voulons des évaluations précises. J'utilise le mot "si" à dessein. Combien de F-35 sont actifs et "en ligne", pour reprendre votre terme (il n'y en a pas 840, et vous le savez, car vous avez publié des articles à ce sujet, en utilisant les sources que je vous ai fournies) ? Combien de pilotes de F-35 sont encore dans des créneaux de vol et n'ont pas été affectés à de nouveaux postes ou ont complètement quitté l'armée ? (indice : pas 1 700 pilotes, et vous le savez car nous en avons déjà parlé). si vous voulez comparer les heures de vol d'un mois à l'autre, faites-le. mais vous vous mettez dans le pétrin quand vous commencez à utiliser ces chiffres sans avoir une idée de ce que vous comptez ou de ce qui "compterait" dans les évaluations militaires réelles. Je vais vous donner un exemple pour que vous ne criiez pas à l'injustice. Il y a quelques années, l'USN a déclaré avoir atteint un taux de disponibilité de 80 % pour ses Super Hornets. L'USN a ensuite dû publier une déclaration plus explicative expliquant que ces 80 % ne concernaient que les Super Hornets "actifs", et non les appareils considérés comme "hors liste", comme ceux qui font l'objet d'une maintenance lourde, de travaux en usine, de mises à niveau, de tests ou d'autres activités qui ne sont pas comptabilisées dans l'état de préparation de l'escadron, car l'appareil est "parti" et n'est plus sous le contrôle de l'escadron pendant des mois, voire plus longtemps. Nous ne faisons plus voler les avions qui se sont écrasés et qui ont été retirés du service. C'est une autre raison pour laquelle le nombre d'avions construits ne correspond pas au nombre d'avions en vol. Au sein d'un même escadron, les heures de vol par mois ne sont pas réparties de manière égale entre les pilotes. certains volent plus, d'autres beaucoup moins. diviser les heures de vol au sein d'un escadron serait une donnée mauvaise et inexacte, et une violation majeure. Ceci est important parce qu'il y a un minimum d'heures de vol requises pour maintenir le statut de vol, et nous comptons chaque pilote individuellement. Je pense également que j'ai manqué votre concept de "l'effet 1000 heures" et j'espérais que vous pourriez l'expliquer plus en détail.
  15. il semblait que tout le monde connaissait l'issue inévitable, sauf les Canadiens eux-mêmes. Il est difficile de résumer 15 ans de Drama, mais ce document fait un bon travail : https://macdonaldlaurier.ca/politics-delayed-f-35-choice-by-over-a-decade-leaving-canada-worse-off-richard-shimooka-in-the-national-post/ Je vais corriger et souligner que le gouvernement Harper n'a jamais commandé le F-35, et donc que Trudeau n'a jamais annulé le F-35. Trudeau a fait plusieurs promesses bizarres et contradictoires au sujet des F-35, puis il ne s'est jamais retiré du programme JSF. Il a donc fini par mettre en place une "compétition" dans laquelle le gouvernement canadien, comme vous le soulignez, était déjà officiellement impliqué dans un partenariat lucratif avec l'un des concurrents. Tout cela après que le gouvernement Harper soit déjà arrivé à la même conclusion qui se répétera invariablement... (Je dis cela en tant que personne n'ayant "aucun intérêt" ou préférence pour la politique canadienne)
  16. oui Le Canada et les États-Unis sont les seules nations impliquées dans "2 Eyes" en raison des engagements de NORAD. Saab se plaint du processus pour sauver la face. Vous noterez dans cet article qu'il leur est même suggéré de porter l'affaire devant les tribunaux (en d'autres termes, déposez une plainte officielle ou taisez-vous - il est étonnant de voir comment les témoignages et les souvenirs changent comme par magie lorsque les choses deviennent officielles et que les gens sont obligés de dire la vérité, et donc ils s'assurent de ne pas aller au tribunal). Le PDG de SAAB s'est récemment plaint d'un manque de ventes de grimpettes, mais il s'est assuré de rejeter la faute sur la politique (cela ne pouvait pas être leur produit !) Je pourrais continuer encore et encore, mais pour gagner du temps, je vais énumérer les nombreuses rumeurs, suspicions et évaluations que j'ai entendues de la part de personnes en qui j'ai confiance, et les analyses que j'ai pu rassembler : Saab restait dans les parages pour absorber autant d'informations que possible sur le 2/5 eyes pour ses propres besoins futurs. À cause des 2/5 yeux, Saab n'est pas autorisé à installer, et n'est pas au courant des 2/5 yeux, car la Suède n'est pas une nation 2/5 yeux. Ainsi, le Canada serait chargé d'installer tout l'équipement nécessaire tout en essayant de ne pas partager trop d'informations avec les Suédois. De plus, les Gripen canadiens seraient à jamais soumis à des réparations lourdes et à des mises à niveau exclusivement canadiennes, etc. Le Gripen E ne pouvait pas atteindre la portée d'urgence et les distances imposées entre les aérodromes du Grand Nord. @PolluxDeltaSeven Au-delà de ces exigences, le Gripen E présente toujours un risque très élevé, car il est toujours en cours de développement et d'essai. Je sais que cela peut paraître étrange pour beaucoup de personnes ici présentes lorsqu'on le compare au F-35, qui reste un prototype quoi qu'il fasse, mais le F-35 est beaucoup plus mature, testé, déployé, utilisé, connu, éprouvé au combat et dispose de beaucoup plus de données vérifiées que le Gripen E qui, même près de 20 ans plus tard, n'en est encore qu'à ses débuts à bien des égards. Le F-35 possède une avionique bien plus sophistiquée. Le F-35 est plus interopérable, y compris la possibilité pour le Canada d'envoyer ses pilotes aux États-Unis pour s'entraîner, ce qui signifie qu'il n'aura pas besoin de gérer un escadron d'entraînement distinct dans son pays. Cela permet d'économiser beaucoup d'argent et de soulager la pénurie de pilotes qu'ils ont eux-mêmes créée (récemment). Ravitaillement en vol - le Canada adopte le style de l'USAF pour une meilleure compatibilité (Dieu merci). Il est impossible sur la planète Terre que Saab puisse un jour rêver de rivaliser en termes de bénéfices industriels avec le F-35. Saab n'est pas pressé de publier ses propres chiffres si les questions sont poussées au-delà des plaintes habituelles que nous avons pris l'habitude d'entendre de leur part. Si les données sont publiées, Saab tuera tout espoir de vente qui pourrait leur rester. Les Gripen Es sont chers. En fin de compte, les Gripen Es ne pouvaient pas répondre aux exigences canadiennes. Si Saab pensait vraiment avoir une chance, je ne sais pas si je dois en rire ou en pleurer. La seule chance de Saab était de ne pas tenir compte de tout ce qui concerne le F-35 et de choisir le Gripen uniquement parce que le premier ministre ne voulait pas acheter de F-35 sur la base de promesses politiques. Un tel exploit aurait suscité une réaction négative au sein du Canada, de RCAF et du DND. Avant même d'entrer aux États-Unis, les Américains ont dû envoyer plusieurs fois des lettres officielles au Canada pour lui rappeler qu'une telle folie serait en violation de plusieurs accords antérieurs déjà conclus. Je pense que le Canada aurait été embarrassé s'il avait été capable d'avoir honte. Ces lettres ressemblaient beaucoup à un "n'oubliez pas le Canada, vous avez signé ceci et accepté cela", le Canada étant souvent incapable de se souvenir de lui-même. La tentative d'un "combattant intérimaire" était également embarrassante, et ignorait les propres promesses contradictoires de Trudeau. Certains Canadiens craignaient qu'Ottawa ne déchire simplement toutes les données et ne choisisse de toute façon le Gripen. C'était la meilleure chance de Saab, et pendant un certain temps, cette option semblait plausible. Je l'ai déjà dit, mais sur la base des données - et non de la politique - le F-35 l'emporte. Nous pouvons prendre l'exemple de la Suisse. Le F-35 l'emporte sur le plan des coûts et des capacités. La seule façon pour les Canadiens de choisir autre chose est de le faire pour des raisons politiques, en ignorant leurs propres processus. Dans ce cas, pourquoi s'embêter avec de tels processus en premier lieu ? il suffit de tirer à pile ou face et de choisir ? mettre des photos devant le patron et laisser le patron décider de l'apparence de l'avion ? La seule façon pour le F-35 de perdre est d'ignorer les données que les clients ont eux-mêmes compilées. C'est alors très difficile à expliquer, et cela inviterait vraisemblablement à des contestations judiciaires et à des cris ouverts de corruption. "nous avons choisi l'avion le moins performant et le plus cher qui ne répondait pas à nos exigences. mais au moins, ce n'est pas le F-35". Pendant des décennies, les Canadiens ont passé en revue les chiffres, encore et encore, et ont toujours tiré la même conclusion. Ils ont créé de multiples bureaux spéciaux, des processus, un audit externe (qui a été mis à jour chaque année jusqu'au gouvernement Trudeau) et même un "secrétaire aux chasseurs" chargé d'évaluer les options. Le Canada a modifié et assoupli les exigences afin d'attirer davantage de concurrents, mais cela ne change pas le gagnant, cela ne fait qu'élargir le champ des perdants. Comme l'indique l'article, Dassault l'a remarqué et n'a pas voulu jouer le jeu. En fin de compte, tout cela n'était qu'une farce. Dans une ironie étonnante, Trudeau a juré de ne jamais acheter de F-35, puis a fini par choisir le F-35, et non seulement par choisir le F-35, mais grâce à ses cascades stupides, il obtiendra plus de F-35 que le gouvernement Harper ne l'a jamais prévu, et avec plus d'argent dépensé que les conservateurs n'ont jamais rêvé - qui, bien sûr, ont été accusés de dépenser trop pour les F-35 en premier lieu et d'utiliser de mauvais processus qui ont lancé toute la controverse sur le remplacement des CF-18. Grâce au gouvernement Trudeau, les Canadiens dépenseront des milliards de plus et achèteront davantage de F-35, tout en perdant du temps et de l'argent dans des concours inutiles, en dépensant des milliards de plus pour moderniser les CF-18 et, bien sûr, en achetant des Hornets de la RAAF pour combler un "déficit de chasseurs" inventé, si politiquement inventé que le chef de RCAF n'était même pas au courant et a immédiatement contredit le premier ministre en affirmant qu'un tel déficit n'existait pas.
  17. Pas de haine. :) Tous les F-35C sont basés sur la côte ouest grâce à la Chine. Le Ford est sur la "mauvaise côte" et va en Europe.
  18. Je ne peux pas m'attribuer le mérite, je ne suis qu'un messager. Fil de discussion intéressant, j'ai toujours aimé ce cuirassé de classe Iowa de classe L
  19. il s'agit d'une "plaisanterie récurrente" sur internet. une plaisanterie sur une plaisanterie, en d'autres termes. Joyeux vendredi
  20. @herciv Je m'excuse si j'ai semblé grossier. Et je ne veux pas être insultant. mais je ne pense pas que vous compreniez vraiment quel est le plan avec le F-35 et pourquoi beaucoup de gens s'y ruent. il ne s'agit pas seulement de l'avion --mais l'importance est la doctrine et les capacités opérationnelles. J'ai parlé à un de mes amis de la boutade de @Ball75 sur les HIMARS. Mon ami a commandé une unité HIMARs pendant 4 ans avant de revenir à la "vraie artillerie" (155MM M777) . Il était d'abord confus, puis il a ri et a dit : "Le F-35 est notre capteur", ce qui signifie que le F-35 sera, comme le dit la Marine, "les yeux et les oreilles de la flotte" de l'USMC. Ce n'est pas un chasseur pour lui, c'est un capteur pour l'artillerie et les tirs d'appui des armes combinées. Lorsque le nouveau commandant a présenté le projet Force Design 2030, le F-35 était l'un des rares systèmes dont il était satisfait, alors que de nombreuses autres unités et systèmes ont été rapidement retirés. De toute façon, les unités aériennes de l'USMC font plus que du CAS, mais au-delà de cela, le F-35 n'est pas censé être un simple remplacement du F-18 ou du Harrier, c'est un mode de fonctionnement complètement nouveau pour l'ensemble de l'USMC. Je n'essaie pas d'être méchant, mais des messages comme "utiliser des 155MM au lieu de F-35B" me montrent que vous ne semblez toujours pas comprendre ce que fait exactement le F-35. Le F-35 n'est pas seulement un camion à bombes et de nombreuses personnes ont essayé de le souligner. C'est une erreur de comparer le F-35 à d'autres chasseurs, car ils ne le vendent pas comme un "chasseur". Ce n'est pas un "bug", c'est une "caractéristique", comme on dit. Je comprends qu'il est plus facile de crier à l'injustice, de crier à la politique et de claquer la porte. Mais cela pourrait valoir la peine d'être exploré. Certaines de ces choses, comme la comparaison de la génération de sorties, ne sont pas seulement hors de propos, mais elles ne font qu'empirer les choses. C'est comme comparer un porte-avions à un cuirassé. Peu importe le nombre de fois où je tente d'expliquer l'utilisation opérationnelle d'un porte-avions, les gens rétorquent que le porte-avions ne peut pas tirer des salves comme un cuirassé et qu'il n'est pas blindé. Oui, c'est vrai. Mais ces mesures "traditionnelles" ne sont pas pertinentes et démontrent une fois de plus que la compréhension du fonctionnement d'un porte-avions est insuffisante. Le F-35 est beaucoup plus proche du porte-avions. Il ne s'implique pas aussi directement, mais utilise ses capacités de facilitateur pour placer d'autres moyens létaux dans des positions de frappe appropriées. Le F-35 n'est pas simplement un "F-16 avec un meilleur radar et moins de signature", pas plus qu'un porte-avions n'était un "cuirassé avec un meilleur blindage et de plus gros canons". On pourrait peut-être rétorquer que "ha ! fan de porte-avions ! le cuirassé transporte aussi des avions !" En effet, le cuirassé le fait, mais ce n'est pas la même chose, n'est-ce pas ? et ainsi nous prouvons encore une fois que la compréhension fait défaut. (Les arguments sur Internet dans les années 1930 auraient été stupéfiants à voir). une fois que l'on aura compris que le F-35 n'est fondamentalement qu'un outil d'espionnage armé, qui communique ce qu'il voit en temps réel à d'autres éléments pour tuer les cibles qu'il trouve, on comprendra beaucoup mieux. certaines décisions auparavant déroutantes prendront soudainement un sens. Imaginez une attaque moderne de CVN. 40 F-18 transportant 4 bombes chacun. Imaginez maintenant la flotte de surface qui entoure le CVN et les centaines de missiles de croisière qu'elle transporte. Disons 160 missiles pour garder les choses égales. Quatre F-35C s'envolent, et mettent automatiquement en évidence 160 cibles. 160 missiles de croisière volent. 160 cibles. Nous n'utilisons pas les Super Hornets comme "les yeux et les oreilles de la flotte". Le F-35 sera probablement un changement fondamental dans l'utilisation et la facilitation de la puissance maritime. 40 sorties contre 4 sorties. Oui, le F-35C a effectué moins de sorties. Oui, le F-35C a desservi autant de cibles. C'est pourquoi le F-35 est populaire. Avec l'option F-18, le CVN tue des cibles. Avec le F-35, c'est toute la flotte qui tue des cibles. Vous pouvez imaginer que cela rend tout le monde très heureux dans la flotte. Et c'est ce que fait le F-35, il fait ressortir le potentiel de l'ensemble de la force. et il le sait. ce n'est pas un secret. Ils ne se tournent pas vers le F-35 parce qu'il peut transporter 10 bombes. Le F-35 "échange des munitions contre l'accès", ce qui signifie que l'emport interne signifie seulement 2 bombes, mais le faible emport interne est un compromis pour pénétrer profondément dans les lignes ennemies où d'autres avions plus conventionnels ne peuvent pas aller. C'est également la raison pour laquelle (et ce n'est qu'une opinion, je n'en ai pas la preuve) les Suisses, lorsqu'ils ont opté pour le Patriot, ont jugé que le F-35 était inévitable, car ce dernier fonctionne déjà avec le Patriot. Et les Finlandais travaillent déjà avec le M270 qui est le même système de roquettes que le HIMARS. Ils peuvent choisir un Super Hornet et améliorer leur force aérienne. Ou ils peuvent choisir le F-35 et améliorer leur armée, leur marine et leur force aérienne d'un seul coup. Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'il est très difficile de résister. Achetez un Super Hornet, obtenez une bonne force de combat. Achetez un F-35, et obtenez une bonne force de combat. Voilà la différence. Maintenant, les patriotes suisses peuvent être dirigés. Maintenant, l'artillerie à roquettes et la marine finlandaises peuvent frapper en profondeur et avec précision. Cela rend l'armée plus meurtrière, pas seulement l'armée de l'air. Mais le F-35 coûte plus cher que l'avion B ! peut-être, mais cela n'a rien à voir avec le compromis. Si vous analysez toujours la génération de sorties, alors je m'excuse mais vous n'avez pas compris. Si un F-35 ne survole un champ de bataille qu'au cours d'une seule longue sortie, en se ravitaillant et en restant en altitude pendant des heures, tout en ne larguant que deux bombes mais en "desservant" des dizaines et des dizaines de cibles, ce n'est pas que la génération de sorties n'est pas pertinente, mais la mesure sera très différente. Si cela vous semble de la science-fiction absurde, rappelez-vous que le F-22 a fait la même chose au-dessus de la Syrie. Les services observent et apprennent. Si l'objectif est de devenir un "camion à bombes" et de mesurer combien de fois un avion peut voler d'un point A à un point B, larguer des bombes et répéter l'opération, alors vous n'avez rien compris. Le F-22 n'est pas le meilleur bombardier du monde. Et pourtant, l'USAF a été très impressionnée par son vol en rade au-dessus de la Syrie, et cela a plus à voir avec la reconnaissance et d'autres choses classifiées, qu'avec le largage de bombes. J'ai débattu de la possibilité de mettre ceci dans le fil USMC ou ici, mais comme je pense qu'il est important de comprendre la nature de certaines de ces décisions concernant le F-35 en Europe, à savoir la Finlande et la Suisse, comme je l'ai mentionné, je ne vous dis pas cela parce que je pense qu'il s'agit d'un problème de sécurité. Je ne vous dis pas cela parce que je suis le fanboy numéro 1 du monde pour les F-35. Je vous le dis parce que ce sont les arguments qui sont avancés et dont peu de gens semblent avoir conscience. Ou alors, ils en ont conscience, mais choisissent de les ignorer. Entre-temps, les acheteurs de F-35 ont l'impression qu'il s'agit de la plus belle réussite. Ce ne sont que des rêves fous ! peut-être que toute l'idée est une erreur, qu'ils ont tiré les mauvaises leçons, que ça ne marchera pas comme ils l'espèrent, etc. mais pour l'instant, le concept semble de plus en plus validé. on peut dire ce qu'on veut des guerres impérialistes maléfiques des Américains, mais elles ont permis d'acquérir des décennies d'expérience de combat. une pratique réelle de ces tactiques. C'est ce que je veux dire, et c'est ce que j'ai essayé de présenter et de montrer en utilisant divers liens, et même des témoignages de première main de nombreux opérateurs de F-35 disant que le F-35 a prouvé qu'il peut faire ce qu'il faut à la fois comme un chasseur traditionnel et comme un "nœud de capteurs" ou "C4ISR" ou tout autre mot à la mode. Notez que je n'entre pas dans le débat sur les chasseurs de "5e génération". C'est un faux-fuyant. Curieusement, le malentendu a commencé avec le F-22. Même les pilotes de F-22 ont avoué avoir fait les mêmes erreurs au début. De la même manière que le F-18 est appelé "F/A-18" pour souligner son approche multirôle (et à partir de l'idée avortée du A-18), une nouvelle nomenclature aurait peut-être dû être adoptée pour le F-22 et le F-35. Si vous dites "le problème du F-35, c'est qu'il n'est pas un Rafale", LM et le consortium F-35 seront heureux de vous donner raison. Ils ne le nient pas du tout. Après tout, c'est précisément le but recherché. L'USMC évolue en fait dans la direction exactement opposée que vous suggérez. Elle se débarrasse d'une grande partie de l'artillerie de 155 mm, avec de nombreuses critiques à la clé, mais elle s'éloigne. La force est centrée sur le F-35 au point que même les artilleurs comprennent ce que l'avenir leur réserve. Je ne veux pas être méchant, mais vous avez une capacité étonnante à comprendre souvent ce qui est complètement opposé à ce qui se passe. C'est devenu une véritable curiosité pour moi. Encore une fois, je ne mentionne pas tout ce qui précède comme un "fanboy", j'essaie d'expliquer de la même manière que beaucoup le font pour moi ici, sur ce forum. C'est une langue différente, une culture différente, des idées différentes, des conclusions différentes. Les nombreux Français qui tentent de m'aider à naviguer et à comprendre les différences ne le font pas dans l'idée d'une "supériorité française", mais par gentillesse. Parfois je comprends, parfois non. @Fatac essaie d'aider à expliquer avec ce mignon comédien suisse mais cela ne fait qu'ajouter à la confusion parce que ce n'est pas sous-titré donc je me débats. et aussi les femmes ne peuvent pas être drôles.
  21. Je vais vous expliquer cela très simplement, même si vous essayez de vous tortiller et de trouver des moyens de le contourner. Ces déploiements sont considérés comme des succès, peu importe combien vous essayez de les subvertir et de les déformer des années après les faits. L'effet "1 000 heures de vol" est quelque chose que vous devrez expliquer. Nelms et Mahoney ont déclaré que le déploiement était remarquable pour de nombreuses autres raisons. Le déploiement a été prolongé d'un mois, ce qui a permis aux marins et aux marines de rester 234 jours à l'extérieur. Ils ont eu un emploi du temps chargé pendant le transit dans le Pacifique, travaillant avec de nombreux partenaires, grands et petits. L'ARG/MEU a stationné en mer d'Oman pendant deux semaines pour effectuer des frappes en Afghanistan - les toutes premières frappes de combat du F-35 - puis a passé plus de 50 jours à effectuer plus de 100 sorties de combat au-dessus de la Syrie, pour un total de plus de 1 200 heures de combat à l'appui de la seule opération Inherent Resolve. L'Anchorage a navigué jusqu'à Rota, en Espagne - un endroit inhabituel pour un navire de la côte ouest, selon Nelms et Mahoney. La Marine et les Marines ont apporté des imprimantes 3D pour commencer à apprendre à imprimer de petites pièces en plastique en mer, comme une première étape vers la possibilité d'imprimer des pièces métalliques plus complexes. Les avions ont maintenu un taux de disponibilité moyen de 70 %, les F-35B ayant un taux de disponibilité de 75 %. https://news.usni.org/2019/04/16/f-35b-allowed-essex-arg-to-flex-new-blue-water-capabilities-in-absence-of-carrier-nearby "Selon une estimation prudente, les F-35 ont effectué 100 % d'heures de vol de plus lors de ce déploiement que lors d'un déploiement typique pour un escadron de Harrier", a-t-il déclaré. "Lorsque vous considérez que leur état de préparation était de 75 % ou plus ... tout en doublant le nombre d'heures de vol, c'est un véritable témoignage de l'avion et des mainteneurs." english: From there, they flew more than 50 days' worth of close-air support and defensive counter-air missions in Iraq and Syria. "Every day, [the pilots] were supporting over six hours of time in theater," Shoop said. Ce qui veut dire que les pilotes dans leur ensemble faisaient 6 heures par jour. Je ne sais pas comment cela a été divisé. 2 pilotes volant 3 heures ? 4 pilotes volant 90 minutes ? Il faudrait demander comment les choses étaient réparties. Il semblerait que 4 pilotes volaient 6 heures par jour. 6 heures X 50 jours = 300 heures x 4 avions = 1200 heures. Je ne sais pas quelle était la taille de leur pool de pilotes, mais 6 jets ont été amenés. Je ne sais pas si ça peut être plus clair que ça, surtout étant donné la nature de votre argument entier. pas un "opex" Dans ce pays, "OPEX" signifie exercice opérationnel, c'est-à-dire une formation pratique. C'était un combat en conditions réelles. Des munitions réelles, des personnes mortes. L'USAF a bien sûr toutes les données à analyser et c'est exactement ce qu'elle a fait. Ce n'est pas parce que les données n'ont pas été mises à votre disposition personnellement que les données et les analyses n'existent pas. et avec des personnes plus qualifiées pour collecter et analyser les données. Vous vous rendez compte que chaque heure de vol, chaque remplacement de pièce et chaque révision sont documentés dans l'armée américaine ? chaque bombe larguée, l'USAF a même répertorié les cartouches de canon dépensées dans le CENTCOM jusqu'à la balle individuelle. L'USAF considère que tout cela est un grand succès dans un test en conditions réelles, quelle que soit votre opinion. Vous pouvez le démolir autant que vous voulez, mais l'USAF et tous les opérateurs de F-35 ont également les données sur les moteurs, et même s'ils en savent plus que vous sur la flotte et la gestion des moteurs, ils considèrent toujours que c'est un grand succès, et en plus, vous arrivez des années trop tard. Je suis le messager. Vous pouvez choisir de croire ou non ce que je dis. que les opérateurs et les acheteurs de F-35 restent convaincus de sa valeur, même si vous ne l'êtes pas. Je souligne ces éléments, ainsi que d'autres que je considère comme importants et qui expliquent probablement pourquoi le F-35 a balayé l'Europe, au-delà du cri de la "politique" Et c'est ce que je ne cesse d'essayer d'expliquer. Le F-35 est vraiment nul, n'est-ce pas ? Les gens qui achètent le F-35 le voient comme un succès. Je sais que beaucoup ici ne le voient pas, mais le monde ne se limite pas aux forums Internet. Je sais que ça va sembler être une hérésie. Je ne vois même pas en quoi les heures de fonctionnement du moteur sont pertinentes. Même si le F135 est condamné à sa terrible marque des 1000 heures d'Armageddon, cela ne semble pas affecter les opérations de combat - ce qui était votre point de vue, non ? Vous ne connaissez pas le nombre d'heures de vol de tous les F-35 et de tous les F-135 en déploiement. Vous avez fait des suppositions, mais là encore, aucune donnée concrète ou prouvable. Nous sommes donc dans une impasse. Prouvez que l'un a dépassé les 1000 heures. Prouvez qu'un autre ne l'a pas fait. C'est une impasse. Comme expliqué plus haut, c'est plus compliqué. Il faut également noter que l'une des mesures d'atténuation des problèmes de moteur du F135 était de garder les moteurs plus longtemps dans les F-35, et non pas que les moteurs se soient soudainement effondrés après 1 000 heures. Même dans ce cas, un moteur n'est pas forcément inédit en combat ou en déploiement. Il y a donc une sorte de barrière ici, où je ne comprends même pas vraiment en quoi cela constitue un obstacle ? Cela fait partie intégrante d'une force aérienne de combat moderne. La capacité de réparer les avions, y compris les moteurs dans les zones de combat. Si c'est une guerre de haute intensité, alors vous survolez les heures. Les Britanniques l'ont fait pendant les Malouines. Une chose qui s'est produite pour l'USAF lors de ces déploiements centcom, c'est que le moteur s'est usé plus rapidement à cause du sable qui affectait les revêtements. Encore une fois, j'essaie de ne pas cacher les choses, mais l'USAF ne considère pas cela comme un obstacle. Encore une fois, remplacez le moteur, envoyez l'ancien pour qu'il soit réparé. Ce sont des choses assez standard. votre argument entier. Votre "argument" est que le F-35 ne peut pas faire ces choses qu'il a déjà démontré pouvoir faire. https://www.forbes.com/sites/jimclash/2022/03/22/col-berkland-keeper-of-f-35s-at-eielson-afb-on-russia-fear-more/?sh=2c1071242cb5 "le moteur est une bête" Je suppose que je dois comprendre ce qu'est cet "effet 1000 heures" ? ?? Je ne sais même pas par où commencer, si ce n'est pour dire que vous souffrez de manière disproportionnée d'un "parti pris de l'actualité". L'USMC se débarrasse de la plupart de ses pièces d'artillerie de 155 mm parce que la portée peut convenir aux Ukrainiens dans leur conflit spécifique, mais les 155 mm ne fonctionneront pas dans le Pacifique. En fait, dans les articles que vous ignorez, ils mentionnent spécifiquement le "contre-air défensif" au-dessus de la Syrie. Et bien sûr, la précision de l'artillerie a augmenté à pas de géant au cours des cinq dernières années, pas seulement "maintenant". Je ne suis jamais surpris quand tous les chemins mènent à "se débarrasser du F-35". Vous êtes libre d'abandonner votre puissance aérienne et de la remplacer par des 155 mm. Pourquoi gaspiller de l'argent dans votre force de combat ? de ne pas ramener les cuirassés. Merci quand même.
  22. Oui. Je me souviens l'avoir lu il y a des années. C'était génial de le relire. L'USMC essaie de s'éloigner de cela, mais c'est fondamentalement impossible et chaque USMC à qui j'ai parlé a dit que cela n'arrivera pas. Les troupes sont microgérées parce que la pénalité pour les erreurs se reflète lourdement sur les commandants. D'un côté, il y a le besoin constant de donner la priorité à des choses plus importantes, et c'est ainsi que cela devrait être. Mais de l'autre côté, toute erreur sera punie. Ce qui fait que les commandants ne veulent pas donner de corde aux troupes, sinon elles pourraient se pendre avec. Tant que les commandants et les troupes n'auront pas le droit de faire des erreurs, le micro-management continuera. même son exemple avec l'alcool. Cela ne durera que le temps du premier "incident lié à l'alcool" ou de la première arrestation pour conduite en état d'ivresse, puis le commandant qui a autorisé l'alcool sera renvoyé. "Comment pouvez-vous permettre une telle irresponsabilité ? !" c'est en tout cas la source d'une infinité de blagues et de comédies noires de style soviétique, qui ont donné naissance à des sites entiers d'articles et de pages web satiriques et de comptes de médias sociaux.
  23. William Manchester, qui a écrit un excellent livre sur son expérience de la Seconde Guerre mondiale, a très bien expliqué le principe de relativité. Pour un éclaireur derrière les lignes ennemies, les lignes de front étaient la "zone sûre" et pour les troupes de première ligne, la "zone sûre" était les bases logistiques, mais pour les logisticiens, la zone sûre était les États-Unis. Et il y a une personne sur les quais en Californie qui se plaint que les civils sont dans la "zone sûre" et ne font pas face au travail et aux dangers de leur "front". Cela existe encore aujourd'hui Pour un Ranger de l'armée de terre, une base de l'armée de l'air est un petit coin de paradis. Pour une personne de l'armée de l'air, c'est la "ligne de front". Cette bande dessinée a au moins 30 ans, et je ne plaisante pas quand je dis qu'elle est si vieille que ce que nous appellerions aujourd'hui un "mème" - devait être copié avec une photocopieuse et le papier distribué aux amis et aux collègues : Je viens de poster sur le fait que l'USAF cherche désespérément à augmenter la taille des escadrons, et c'est à la fois une bénédiction et une malédiction. Si vous parliez au personnel de l'USAF, vous constateriez qu'il est truffé de "systèmes D" qui ont été fabriqués avant sa naissance et dont la production a été arrêtée depuis des décennies. Ou bien, il s'agit d'un avion de première ligne qui, bien que moderne, a été utilisé à 300% de sa durée de vie initiale en 20 ans de guerre continue et les pièces de rechange ont disparu il y a 10 ans lorsqu'un sous-traitant a fait faillite. L'USAF reçoit sûrement beaucoup d'argent. Mais il faut se rappeler que le "beaucoup d'argent" disparaît très rapidement parce que le beaucoup d'argent est toujours considéré comme le "minimum" pour faire fonctionner les plus de 3 100 avions (la flotte de ravitailleurs date de l'ère Eisenhower) que l'USAF possède sur toute la planète. Même dans ce cas, on se plaint d'un manque d'heures de vol (ce n'est pas seulement un problème lié aux F-35, même si les gens veulent que ce soit le cas), qui ont été réduites pour... économiser de l'argent. C'est beaucoup d'argent, mais ils ont aussi beaucoup de bouches à nourrir et de tâches à accomplir, donc ce n'est pas tout rose. Même la flotte de C-5 qui a été mentionnée a été un cauchemar à soutenir logistiquement, presque dès le début le programme C-5M a aidé mais même cela a été douteux. Il n'y en a pas tant que ça, mais il n'y a pas non plus d'autre option comparable, donc ils restent un gouffre financier. Ils l'ont toujours été. Vous devriez voir le désert de l'Arizona, où les queues de C-5 sont visibles à des kilomètres à la ronde, et combien d'entre eux ont été retirés du service pour continuer à réduire la force et arrêter l'hémorragie. La dernière chose que je dirai est que l'USAF n'est pas exactement agile en termes de personnel. L'USN et l'USMC, en raison des limites de taille du personnel pour l'USMC et de la taille des navires pour la Marine, font que la plupart des marins et des USMC doivent effectuer plusieurs tâches. Le fait est que sur un CVN, il y a plus de travail que ce que même 5000 personnes peuvent accomplir. Ainsi, la plupart des marins exercent deux ou parfois même trois métiers différents à bord du navire, ce qui implique des cours et des qualifications multiples. C'est en fait pire sur les petits navires. Il y a moins de marins, mais toujours beaucoup de travail. Il est vrai que l'USAF est "grosse" dans le sens où elle utilisera soit une personne d'un rang plus élevé (les tâches confiées aux officiers de l'USAF seraient des tâches confiées aux simples soldats dans la plupart des services), soit répartira le travail sur un plus grand nombre de personnes. L'USN préfère surmener 2 personnes à mort plutôt que d'en engager 3. L'USAF recrutera une 3ème personne, voire une 4ème. L'USAF ne sait pas vraiment comment être "allégée", mais il faut espérer qu'elle s'améliorera dans ce domaine, mais l'autre aspect important de tout cela, qui inclut les commodités et les belles bases, c'est qu'elle doit recruter des personnes intelligentes en termes de systèmes, puis leur accorder une promotion excessive pour que le salaire soit au moins compétitif par rapport au monde civil. Dans l'USAF, certains sont diplômés du camp d'entraînement la même semaine. Six semaines dans l'USAF et ils sont là où les meilleurs USMC sont en termes de structure. Il y a aussi le budget opérationnel. Le budget opérationnel comprend TOUT, pas seulement les avions. Le budget opérationnel de l'USAF couvre tout, des camions aux salles d'audience. C'est beaucoup d'argent, mais il disparaît assez rapidement dans des milliers de gouffres différents. Il y a aussi de simples complications logistiques. Une base aérienne peut être chargée d'objets de valeur à transporter vers le "front", mais sans camion en état de marche, les marchandises restent sur place. Ce ne serait pas la première fois qu'une unité de la ligne de front manque de quelque chose et qu'une base située à seulement 10 km en a des centaines, mais ne peut pas les acheminer là où elles doivent aller. Toute personne ayant participé à des opérations amphibies vous dira que la distance la plus longue dans l'espace et le temps est celle qui sépare le navire du rivage. Il s'avère que le déchargement des navires sur les plages et les ports est un véritable art. Les navires peuvent être chargés d'assez d'équipement pour équiper des divisions entières, mais s'ils ne sont pas déchargés exactement de la bonne manière, l'équipement peut tout aussi bien se trouver sur Mars. Même pendant la Seconde Guerre mondiale, on a découvert qu'il y avait des différences dans le "chargement de combat", c'est-à-dire la manière dont les navires étaient organisés pour décharger des fournitures pendant une bataille, et d'autres types de chargements plus réguliers. Mélangez-les, et vous risquez un désastre. Les stocks de munitions ne servent à rien si c'est la dernière chose à quitter le navire. C'est une question de compétences, de connaissances et d'expérience, pas nécessairement d'argent, et les personnes qui peuvent le faire valent leur pesant d'or. à défaut d'un clou
  24. Je n'essaie pas de m'en prendre à vous. En fait, je devrais vous remercier car vous avez répondu de bonne foi à quelqu'un qui vous interrogeait sur les F-35, même si je vous ai odieusement corrigé. Je ne pense pas que vous soyez de mauvaise foi. Je ne veux pas que vous ayez cette impression. Mais ce que je veux dire, c'est que malgré toutes les blagues sur les avocats, nous n'aimons vraiment pas mentir. je vais parler "avocat" un moment et rester bref et j'espère que cela aidera à clarifier. concernant "obtenir des effets majeurs" Vous me dites que la clé de votre affaire est que le F-35 ne peut pas voler suffisamment pour se maintenir dans des opérations de combat dans des conditions de combat réelles. Je dois vous faire remarquer que nous ne sommes plus vraiment en 2012, mais en 2022 et que les F-35 ont été déployés au combat. Les F-35 ont effectué de nombreuses sorties dans des conditions réelles et personne n'a trouvé qu'ils manquaient d'efficacité dans les conditions de combat et, à certains égards, surtout par rapport aux avions plus anciens, ils ont volé de manière plus fiable et avec plus de capacités. Il n'a pas échoué, en particulier dans la génération de sorties, ce que beaucoup s'empressent de souligner. Je vous expliquerais alors que le gouvernement serait heureux de produire des preuves de cela, des enregistrements de vol, des images de caméras d'armes à feu et des milliers de témoins oculaires. Donc, une fois de plus, l'argument principal de votre affaire a disparu. Pour ajouter la couche la plus critique de difficulté, ces choses se sont réellement produites. Ce qui enlève le "ma parole contre la leur !" ou "ma preuve circonstancielle contre votre preuve circonstancielle" vraiment difficile à réaliser. L'affaire du gouvernement sera facile à prouver, parce qu'en fin de compte, cela s'est réellement produit, et il est vraiment difficile de contourner cela. surtout avec tous les documents et Ils ont prouvé de façon démontrable dans des conditions réelles que le F-35 est capable de faire ce qu'il prétend, non pas parce qu'ils ont des "fausses preuves", mais parce que cela s'est produit et ils seront heureux de vous le montrer. L'un de vos principaux arguments contre le F-35 est non seulement faux de manière vérifiable, mais il l'est depuis des années. Les grands déploiements du CENTCOM que je mentionne ci-dessous ont eu lieu en 2019 et 2020. Nous nous rapprochons de 2023. Il est vraiment difficile de continuer à jouer au jeu du "le F-35 va-t-il même fonctionner ? Pour les personnes qui sont au courant, il n'y a pas de mystère. "Nous avons utilisé le F-35 au combat, et il s'en est bien sorti", c'est une réponse très directe et catégorique. Et la nouvelle se répand rapidement à partir de là. Officiellement et officieusement. Le F-35 ne peut pas mitrailler ! Le F-35 ne peut pas faire de CAS ! OK, mais le F-35 l'a fait. Et maintenant ? Je n'essaie pas de provoquer une dispute. Je dis que vous allez devoir trouver de nouveaux arguments. ou construire un meilleur dossier, parce que votre point principal n'est pas seulement mauvais, mais il est facilement prouvé qu'il est mauvais. mais continuez à insister en utilisant des fragments et des morceaux de preuves qu'aucun de ces déploiements réels dans le monde réel ne "compte". certains dans ce même fil ont fait exactement cela. Et font essentiellement des "arguments de pureté". Je ne vois pas comment contourner les preuves réelles de combat dans le monde réel. Malgré de nombreuses blagues, les avocats préfèrent de loin les preuves réelles et l'honnêteté plutôt que les escrocs, les fausses preuves et les mensonges. Maintenant, peut-être que toutes ces conclusions sur le F-35 sont fausses. Peut-être que le F-35 n'est vraiment pas le bon avion pour ce travail, même s'il répond à ses propres attentes et aux désirs de ses opérateurs. Peut-être qu'un événement de type "cygne noir" rendra toute cette entreprise insensée. Les Japonais, par exemple, ont passé dix ans à "tirer les mauvaises leçons" de la guerre contre la Chine dans les années 1930. Lorsque les Japonais sont entrés en guerre contre les alliés, ils pensaient être préparés, tout ce qu'ils considéraient comme important était considéré comme fonctionnant à un haut niveau - hé, ça a marché en Chine ! Ils étaient les guerriers supérieurs, éprouvés au combat. Ils ont ensuite appris à leurs dépens que toutes les choses qu'ils considéraient comme importantes étaient fondamentalement fausses. Faire les mauvaises choses avec une grande compétence conduit toujours au désastre. Prendre le mauvais cap est toujours une erreur, quelle que soit la qualité du marin. Peut-être en est-il de même pour le F-35. Cependant, à l'heure actuelle, il est en 1940 au Japon, et tous les tests importants sont réalisés. Toutes les mesures et tous les indicateurs sont bons. Le F-35 fait ce qu'il veut. imparfaitement. mais il s'agit déjà d'un DoD imparfait, F-35 ou pas. et beaucoup seront heureux de dire que le F-35 est meilleur que ce qu'ils utilisent actuellement et les gens du programme F-35 vous diront que le programme, malgré tous ses défauts, est bien meilleur qu'il ne l'était il y a 10 ans, il y a 5 ans, etc. pour beaucoup de gens, le F-35 a été "diplômé", il a fait ses preuves là où cela compte. oui F-35B : La première frappe de combat du F-35B a eu lieu en Afghanistan en septembre, où les pilotes des Marines effectuaient des missions d'appui aérien rapproché, a déclaré le lieutenant-colonel Kyle Shoop, commandant du VMFA-211. À partir de là, ils ont effectué pendant plus de 50 jours des missions d'appui aérien rapproché et de contre-assistance aérienne défensive en Irak et en Syrie. "Chaque jour, les pilotes ont passé plus de six heures sur le théâtre des opérations", a déclaré le lieutenant-colonel Shoop. https://www.military.com/daily-news/2019/02/25/marine-f-35s-dropped-bunch-bombs-isis-during-1st-middle-east-deployment.html F-35A, mentionne spécifiquement le mitraillage : Chaque jour, les pilotes effectuent des tirs de mitraillage dans le cadre de missions d'appui aérien rapproché et d'escortes maritimes pour les groupes d'attaque de porte-avions de la marine. "Nous avons prouvé que le F-35 peut accomplir une variété de missions", a déclaré Cavazos... https://www.centcom.mil/MEDIA/NEWS-ARTICLES/News-Article-View/Article/2326844/hill-airmen-demonstrate-combat-flexibility-reliability-of-f-35-during-deploymen/ Les deux articles valent probablement la peine d'être lus dans leur intégralité, et je souligne une fois de plus que, malgré ce que beaucoup disent, ces Américains ne sont pas encore convaincus qu'ils pilotent des avions inférieurs, ils semblent revenir des déploiements de combat avec l'impression inverse.
  25. Ce n'est pas ainsi que fonctionne l'expertise. Il n'y a pas un certain nombre de personnes et une certaine taille qui doivent être présents pour que la compréhension ait lieu. J'aurais pensé que les fans de Dassault comprendraient ces principes de base... Il n'est pas nécessaire d'être grand pour être intelligent, n'est-ce pas ? Je n'oserais pas entrer dans ce fil de discussion et dire que l'USAF est 10 fois plus grande que l'armée de l'air française, et donc que les Français n'ont pas le cerveau pour choisir leurs propres avions ou même juger les avions. "Aux Etats-Unis, les petites forces sont souvent considérées comme les meilleures, comme l'USMC, les forces spéciales, les Rangers, etc. C'est la notion d'"élite". et les pilotes de chasse et leurs équipages sont par définition et structurellement des élites. même la structure de soutien est hautement spécialisée et rare tout en exigeant un haut degré de compétence. Cela ressemble certainement à une formule d'"élite Je ne comprends pas l'idée qu'une force aérienne qui, jusqu'à ce qu'elle ne choisisse pas ce que vous vouliez, était considérée comme parfaitement rationnelle et compétente et qui connaissait son travail sur plusieurs types, comme vous le soulignez, soit soudainement suspecte parce qu'elle n'a pas choisi ce que vous vouliez. L'armée de l'air suisse est en fait plus performante que la plupart des autres, puisqu'elle utilise plusieurs types de chasseurs. Je vais également hasarder une supposition, parce que je l'ai vu avec le vote de rejet de Saab il y a des années, que lorsque les Suisses choisissent ce qui est en accord avec les critiques, les Suisses sont éclairés et intelligents. Et quand ils rejettent ce que les critiques préfèrent, ils sont soudainement ennuyeux et lents, carrément stupides en fait, et ne savent probablement rien de la façon de gérer une force aérienne. Ce n'est même pas la première fois que je vois cela spécifiquement avec ce pays. fausse dichotomie Soit le Rafale est bon et il gagne la compétition, soit il est mauvais et il perd. Vous voyez comment cela fonctionne ? En parlant de fausse dichotomie, êtes-vous en train de dire que les 36 Super Hornets conduiraient à une force plus importante que disons 36 F-35 ? Parce qu'il semble vraiment que 36 soit 36 à moins que votre plan était d'acheter plus d'avions dans le but d'avoir un plus grand bassin d'emploi. Je sais et vous le faites souvent avec des résultats bizarres. Ce n'est pas du tout ce que j'ai dit, j'ai dit que les Suisses sont des grands garçons qui peuvent prendre leurs propres décisions et oui même penser, tout le temps. rien d'impérialiste à ce sujet du tout. Je ne suis pas celui qui se tord dans de multiples fils pour prouver que les Suisses ont "tort", c'est votre travail. Les Suisses ont fait leur choix, je ne vois pas pourquoi ils ne sont pas parfaitement capables de faire de tels choix. La charge de la preuve vous incombe. Encore une fois, c'est VOUS qui n'êtes pas satisfait de leur décision, qui pensez qu'ils ont fait une erreur et qui allez maintenant passer une grande partie de son temps libre à chercher comment et pourquoi ils ont tort. Je ne vous traite pas de condescendant, je fais remarquer que cela semble très condescendant, les posters suisses n'aiment clairement pas cela, et commencent à lancer plus de points de discussion LM. Si votre but était de convaincre, cela a l'effet inverse. Ils semblent se rallier davantage au F-35 à chaque post paternaliste, par le lot habituel de posters. Je ne suis pas le seul à le voir. Que votre intention ait été d'être condescendant... je vous dis que vous semblez condescendant. Souvenez-vous de l'ancien consultant politique et avocat. "Vous avez l'air effrayant quand vous faites ça" je dis à mon client. Le client dit "mais je n'essaie pas d'être effrayant !!" oui, c'est pourquoi je vous dis d'arrêter cela, parce que vous montrez quelque chose que vous n'avez pas l'intention de montrer. oui, je dois souvent parler aux adultes comme s'ils étaient des enfants. C'est juste mon opinion. vous pouvez continuer comme ça et regarder les suisses continuer à perdre patience, mais je vois des posters que je considèrerais comme justes et neutres se transformer lentement en "shills LM" sous mes yeux, et peut-être qu'il serait temps de changer votre stratégie. ou ne le faites pas. C'est aussi très bien. Je souligne que vous dites que la décision des Suisses n'est pas bonne jusqu'à ce qu'ils aient une certaine taille de force que vous trouvez satisfaisante et seulement alors vous respecterez leur décision. Ce n'est pas mon rôle de dire aux Suisses comment gérer leur force aérienne, je suis le type qui dit "votre décision" et qui continue sa vie. C'est aussi pourquoi je ne suis pas intéressé par un débat qui ne vous fera pas changer d'avis de toute façon, parce que, comme cela arrive souvent, vous avez une idée en tête et elle reste, jusqu'à ce que le prochain objet brillant apparaisse dans une semaine. C'est une "logique" très difficile à pénétrer et donc un débat qui n'en vaut pas vraiment la peine, surtout lorsque vous arrivez toujours aux mêmes conclusions toutes faites comme je l'ai déjà mentionné. La Canopée est mauvaise, et toute tentative de prouver le contraire ne fait que le prouver davantage ! J'apprécie et je soutiens les stratégies compensatoires car je pense qu'elles sont souvent éclairantes. Mais elles ne fonctionnent pas pour tout. Parfois, un cigare n'est qu'un cigare. Ou bien nous pouvons examiner la controverse sur les heures de vol ou les pièces chinoises, examinons certaines des affirmations courantes : Le F-35A ne peut pas utiliser le canon pour un appui rapproché, cela doit être une nouvelle pour les pilotes de F-35 qui ont fait exactement cela et les forces terrestres qu'ils soutenaient. Le F-35 ne peut pas combattre à cause de ses heures de vol. Cela doit être très surprenant pour les personnes qui sont déployées avec lui et qui l'utilisent au combat. Le F-35 n'est pas "réellement opérationnel", c'est drôle parce que nous l'avons utilisé dans des guerres, mais cela ne compte pas parce que les certifications administratives et les simulations informatiques n'ont pas été correctement respectées. nous sommes dans une zone surréaliste où nous ne jugeons pas la capacité de combat par le combat réel. le F-35 ne sera pas "vraiment opérationnel" tant qu'un simulateur informatique approprié ne le dira pas ! en attendant, nous l'utilisons pour bombarder des gens, le déployons, mettons en place des escadrons de combat et effectuons des patrouilles de guerre au-dessus de l'europe de l'est et en construisons plus de 100 par an. Lorsque la simulation informatique aura dépassé le F-35, ce n'est qu'à ce moment-là que nous pourrons commander la "production à pleine cadence", même si le F-35 a déjà sa cadence de production fixée pour les trois prochaines années et qu'ils en ont déjà construit 800. Bien entendu, cela ne fait que créer davantage de confusion et rendre l'eau plus trouble, plutôt que plus claire. Je pense que ces détails ont de l'importance, surtout lorsqu'ils sont utilisés pour former votre opinion personnelle. Vous ne comprenez pas ce qui se passe avec le scandale des pièces chinoises des F-35. Alors vous vous forgez une opinion sur la base de mauvaises informations. Si vous voulez détester le F-35, c'est très bien, si c'est votre baleine blanche, c'est très bien... mais pourriez-vous au moins le détester pour des raisons précises ? Il y a de nombreuses raisons de ne pas aimer les Français. Mais vous ne devriez pas les détester parce qu'ils sont "lâches", c'est ridicule. Les Français ne sont pas des lâches, et les Français peuvent se battre et se battent réellement, ce qui n'est pas quelque chose que je peux dire pour beaucoup de nos autres "braves alliés" Les Français se battent réellement et font du bon travail. très rare de nos jours. Ils ont arrêté la production des F-35 ! Non, ils n'ont pas arrêté la production. Ils sont en rupture de stock. Sinon, pourquoi arrêteraient-ils la production de F-35, Stark ? Pourquoi prendre des mesures si dramatiques ? Non, ils ne sont pas en rupture de stock. dans le style typique, vous avez pris la première chose, qui n'était jamais vraie, et vous avez décidé que "s'ils ont arrêté la production, ils doivent être en rupture de stock !" et vous avez extrapolé une deuxième chose. qui est fausse, parce qu'elle était basée sur un mensonge en premier lieu. s'il y a de la fumée, il y a du feu ! mais vous inventez la fumée et ensuite vous imaginez le feu. Le fait de découvrir que les pièces étaient fabriquées à partir de métaux provenant de Chine n'a pas fait disparaître comme par magie les pièces des avions et des stocks. À l'heure où nous parlons, des pièces chinoises sont utilisées sur les F-35 parce qu'elles sont utilisables. À l'avenir, les pièces proviendront évidemment d'ailleurs, mais en attendant, les pièces chinoises qui sont ensuite "rendues magiquement légales" grâce à des documents administratifs seront utilisées. Nous attendons maintenant les papiers. L'alternative est de retirer toutes les pièces de centaines d'avions et d'arrêter la production jusqu'à ce que des pièces de remplacement puissent être trouvées. Je ne pense pas que clouer la flotte au sol pendant des mois et arrêter une chaîne de production qui a mis une décennie à se mettre en place soit une option. Il ne nous reste donc que le plan B. La "magie de la paperasse" ! Faire en sorte que les pièces ne soient pas conformes à la loi par le biais de bénédictions, de dérogations et d'échanges de cadeaux. À quoi servent les bureaucraties si ce n'est à fixer des règles arbitraires la moitié du temps et à passer l'autre moitié à trouver des solutions de contournement à ces règles ? Un défi urgent de paperasserie apparaît. les avions ne volent pas sans paperasserie. physique de base. Si vous voulez avoir un débat, alors la charge de la preuve est sur vous. Je ne vois aucune raison pour laquelle l'armée de l'air suisse n'est pas capable de prendre ses propres décisions concernant les avions de combat sur la base de son expérience actuelle. c'est ma position et elle n'est guère "impérialiste". c'est votre travail maintenant de lire les feuilles de thé, de trouver des preuves et d'en souligner la moitié, tout en ne prenant pas la peine de tout lire dans le fil de discussion suisse. C'est à vous de prouver que le statu quo est inacceptable, pas à moi. Je n'ai qu'à m'asseoir et regarder. C'est une chose pour les Suisses de décider eux-mêmes de leur propre problème. C'en est une autre pour les Suisses d'être "commandés" dans leur propre problème, surtout par des étrangers qui ne subiront pas les conséquences. les Suisses font-ils une erreur avec le F-35 ? peut-être. Mais c'est à eux de faire cette erreur. Rappelez-vous qu'une partie de mon expérience consiste à "jouer le méchant". Il est dans la nature humaine d'attribuer des caractéristiques peu flatteuses à ce que nous n'aimons pas. Votre ennemi, par exemple, est stupide, ignorant et mauvais. Mais ce n'est pas la vraie vie. Vous devriez prendre vos ennemis très au sérieux. Écoutez-les et écoutez ce qu'ils disent. Étudiez-les. Apprenez leurs forces et leurs faiblesses. Il peut même s'agir de les "imiter" ou de les "défendre" afin d'affiner les tactiques et les stratégies. la préparation de base d'un témoin consiste à demander à l'avocat du "méchant" de lui poser des questions probables et d'expliquer et de pratiquer les contre-tactiques. George W. Bush était une personne très effrayante. Les gens aiment le traiter d'idiot et de stupide et il parlait sûrement bizarrement. Je vous assure que c'était en grande partie une comédie. Bush était une personne très rusée, et je me suis rarement moqué des gens qui le dépeignaient comme un imbécile. Il n'était pas un imbécile. méchant. mais pas un imbécile. il a également accompli beaucoup de ses objectifs alors que ses ennemis et ses adversaires le dépeignaient comme un crétin. Je n'ai jamais trouvé W. très drôle. vous tombez dans ce piège. d'une part, le stupide F-35 ne peut même pas dire d'où viennent ses pièces ! d'autre part, il vise et réussit un plan de plusieurs décennies pour dominer l'Europe. Le grand crétin dont les plans et machinations compliqués et difficiles sont accomplis. impressionnant pour un tel imbécile. c'est un merveilleux exemple. Il est étonnant de voir ce qui peut être accompli lorsque les opérateurs sont autorisés à donner la priorité à la guerre, par opposition aux beauracrat qui placent la conformité et la paperasserie au-dessus de tout. En Ukraine, les MiG-29 tirent des HARM, aux États-Unis, les F-35 restent au sol et ne peuvent pas être livrés tant que les documents de conformité n'ont pas été "bénis" par les seigneurs compétents, après quoi ils pourront comme par magie voler et être livrés à leurs unités opérationnelles qui en manquent sûrement.
×
×
  • Create New...