Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Manuel77

Members
  • Posts

    311
  • Joined

  • Last visited

Reputation

970 Excellent

Profile Information

  • Gender
    Male
  • Location
    La Hesse
  • Pays
    Germany

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. La France est louée dans cet article de journal allemand. Ils ont un plan pour sécuriser les infrastructures au fond de la mer. Malheureusement, derrière la barrière payante. https://www.welt.de/politik/ausland/plus241329093/Kritische-Infrastruktur-Wie-Frankreich-seinen-Meeresboden-schuetzt.html @Wallaby Article sur Waleza déjà mis deux fois au moins. Je supprime. Collectionneur
  2. Un ingénieur en développement affirme que l'une des possibilités de surcharge du système de chargement pourrait être le fait de tirer fréquemment et successivement en mode MRSI. Pour le premier tir, le tube du canon doit être fortement relevé (environ 60 degrés). La charge sur le système pneumatique de chargement est alors particulièrement élevée, car le projectile doit être soulevé presque à la verticale. En outre, le cylindre pneumatique pourrait subir une modification du joint d'étanchéité en raison de l'échauffement lors d'un tir continu permanent. Il perd alors de la pression et le projectile n'est pas poussé avec suffisamment de force dans le tube. Il faut cependant dire que l'arme a été délibérément conçue pour bien fonctionner sans chargeur automatique. Les munitions sont facilement accessibles manuellement et il y a suffisamment de place pour les soldats présents. Je ne comprends pas pourquoi les munitions SMART devraient poser des problèmes particuliers. Il est certain que le canon peut être détruit prématurément si l'on tire en continu à longue portée.
  3. Il existe un scénario officiel pour le gaz datant de début août. Il est un peu dépassé. Le scénario de base suppose que Nordstream ne livre plus et que cinq pour cent de gaz en moins sont consommés par rapport à la normale. Sinon, l'importation et l'exportation de gaz se poursuivent dans des proportions normales. Les stocks de gaz seraient vides le 18/12/22. Or, comme nous l'avons dit, ces hypothèses sont dépassées, car les réservoirs de gaz sont aujourd'hui sensiblement plus remplis que prévu. Ils se situent à 91,5 %, alors que l'objectif minimal était de 85 %. L'Allemagne continue d'exporter du gaz, notamment vers la République tchèque et l'Autriche. Mais cela a beaucoup diminué depuis juillet. Dans cinq des huit scénarios, les réservoirs de gaz sont vides à un moment donné. Dans le plus optimiste de ces cinq scénarios, cela se produit à la mi-février 23. Tous les scénarios partent du principe que du GNL d'une puissance de 16 GW sera livré à partir de janvier 23. https://www.bundesnetzagentur.de/DE/Fachthemen/ElektrizitaetundGas/Versorgungssicherheit/aktuelle_gasversorgung/Hintergrund/Gas_Szenarien.pdf;jsessionid=F4C492E7BE585B6F4E3E422D8A3AC323?__blob=publicationFile&v=4
  4. Je suis extrêmement méfiant lorsque j'entends la supercherie de "l'Europe forte sans l'Amérique" en provenance de Moscou. Pour le Kremlin, cela ne serait à mon avis attrayant que dans la variante d'une domination russe. Nous imaginons un retrait des États-Unis d'Europe. Comme réaction minimale, nous aurions un énorme réarmement conventionnel en Europe de l'Est et probablement aussi en Allemagne. En outre, certains souhaiteraient posséder leurs propres armes nucléaires. Qui devrait alors équilibrer la politique d'équilibre des moyennes et petites puissances ? Cela ne fonctionne que si tu as des hommes politiques très raisonnables et intelligents dans la majorité des pays. Ou comme on disait autrefois chez nous, Bismarck savait jongler avec cinq balles, ses successeurs en étaient incapables. Dans ces conditions, le maintien de la présence américaine est nécessaire. La Russie est actuellement trop grande et trop militariste pour l'Europe. La France joue volontiers avec l'idée de son implication, parce qu'elle est située à l'extrême ouest et qu'elle est confortablement installée sous un parapluie. Navalny a d'ailleurs affirmé dans une nouvelle interview que le changement en Russie ne peut réussir que dans une démocratie parlementaire. Un système présidentiel y engendrera toujours des tyrans.
  5. J'ai malheureusement vu trop tard qu'il y avait un thème spécifique "Panzerhaubitze 2000". Peut-être qu'un modérateur pourrait le déplacer. Bien sûr, on ne peut pas comparer Caesar avec l'obusier blindé 2000. Il a été développé pour des combats intensifs contre un adversaire compétent (donc pas la Russie, semble-t-il). Il serait intéressant de comparer avec le K9. Ne pourrait-on pas mieux faire avec des actionneurs pour le chargeur automatique ? D'où vient cette obsession pour le MRSI ? Pourquoi faut-il absolument que ce soit 1,2 seconde ? Juste pour détruire des ponts ?
  6. Une interview très intéressante de l'ingénieur (Frank Abels http://www.fac-gmbh.de/ueber-uns.html) qui a conçu l'obusier blindé 2000. Il a également travaillé sur le projet franco-allemand "Char 90", qui a été abandonné à cause de la politique (je ne trouve aucune information à ce sujet, qu'est-ce que c'est ?). Il a été impressionné par le général Israël Tal, qui lui a expliqué le concept de Merkava (la survie de l'occupation est la priorité absolue, sinon on ne trouve pas de soldats dans les sociétés modernes). Le projet "obusier blindé 70" avait échoué après avoir gaspillé inutilement 1,2 milliard de DM.https://de.wikipedia.org/wiki/Panzerhaubitze_70 Les entreprises impliquées, Rheinmetall et KMW, voulaient absolument utiliser la coque des chars existants pour économiser de l'argent. C'est totalement inadapté, un bon obusier doit avoir le moteur à l'avant et l'alimentation en munitions à l'arrière. Pour s'assurer que cinq projectiles frappent simultanément, les trois premiers coups doivent impérativement être tirés dans les dix secondes (MRSI). Cela signifie que le chargeur doit impérativement fonctionner à l'air comprimé, car l'hydraulique a une viscosité trop importante et est donc lente. Pour la construction, il était important que la position puisse être changée en trente secondes. C'est pourquoi un éperon arrière, comme celui utilisé par César par exemple, n'est pas acceptable. Le recul du canon doit être dirigé vers les chaînes afin de pouvoir effectuer les tirs suivants sans corriger la trajectoire. Cela ne fonctionne pas non plus avec un éperon arrière. Le centre de gravité du véhicule doit se trouver au milieu. Les munitions ne peuvent pas être stockées dans une tourelle, car elle serait trop lourde et nécessiterait trop de force pour tourner et freiner. C'est pourquoi on utilise un bras de préhension qui saisit les obus qui se tiennent debout. Normalement, les obusiers ne peuvent guère détruire un pont. C'est pourquoi il était souhaitable de synchroniser les impacts de quatre obusiers de manière à ce que 20 obus s'écrasent simultanément sur la chaussée. Les problèmes de l'obusier en Ukraine sont probablement dus à une surcharge du système de chargement pneumatique. Il est conçu pour tirer au maximum 10 coups, après quoi il y a un changement de position et donc une pause. Le compresseur ne peut pas fournir une telle pression en permanence (on pourrait toutefois créer une dérivation avec des réservoirs de pression supplémentaires). Il craint que les 100 milliards de fonds spéciaux pour l'armée allemande ne se transforment en scandales d'armement comme dans les années 1960. Une longue interview : https://www.youtube.com/watch?v=7X-DBS6NuDY&t=775s Comparaison avec César : https://www.youtube.com/watch?v=PYY8dYM0ub0 MRSI : https://www.youtube.com/watch?v=MHWIdUc2vDc Transport de munitions dans l'obusier : https://www.youtube.com/watch?v=N0YfLF5h-7E
  7. Probable attaque terroriste contre l'approvisionnement en gaz européen Baisse de pression sur Nordstream 2 Trois fuites sur Nordstream 1 Les autorités allemandes affirment qu'une coïncidence peut être exclue. https://www.lemonde.fr/planete/article/2022/09/27/les-gazoducs-nord-stream-touches-par-des-fuites-inexpliquees-soupcons-de-sabotage_6143382_3244.html https://www.zeit.de/wirtschaft/2022-09/gaspipeline-nord-stream-lecks-druckabfall
  8. Je pense que si nous voulons considérer le cas de l'Ukraine, nous ne devons pas oublier notre vieil ami Bill Clinton : "It's the economy, stupid !" Prenons comme fait que l'Ukraine a vécu dans la sphère d'influence de l'empire russe de 1991 à 2014. Ou appelons cela "neutre", cela n'a pas d'importance. Quel a été l'effet de cette influence russe ? L'Ukraine est restée obscènement pauvre. Même les pays les plus pauvres de l'UE, la Bulgarie et la Roumanie, sont trois à quatre fois plus riches que l'Ukraine. Ce ne sont pas des nuances, ce sont des mondes. Comment la France apprécierait-elle de vivre à côté d'une Allemagne dont les citoyens sont individuellement trois à quatre fois plus productifs ? Ce simple fait montre que l'"empire" russe a échoué. Il n'est pas question pour l'Ukraine de continuer à vivre dans cette zone d'influence, ce serait un suicide à petit feu. L'empire n'a pas de raison d'être, puisqu'il est incapable de créer un minimum de richesse dans sa périphérie.
  9. Attention, le prétendu avantage allemand du gaz russe bon marché a été contredit par une étude :https://think-beyondtheobvious.com/stelters-lektuere/deutschlands-wirtschaft-hatte-keinen-vorteil-durch-billiges-gas/ Au cours des dix dernières années, l'Allemagne a acheté du gaz 10 % plus cher que le reste de l'Europe. L'Allemagne a besoin d'une quantité inhabituellement faible de gaz pour produire une "unité" de PIB L'Allemagne souffrira moins du prix élevé du gaz que l'Italie et l'Espagne. Bien sûr, elle est moins bien lotie que la France, à cause du nucléaire. Je pense que l'avantage concurrentiel de l'Allemagne consiste essentiellement à se procurer des produits intermédiaires en Europe de l'Est ou en Chine, à les affiner ici et à les vendre ensuite au prix fort. L'énergie bon marché ne joue pas un grand rôle dans ce processus.
  10. Je peux tout aussi bien publier un article d'un journal allemand renommé qui prouve le contraire : https://www.faz.net/aktuell/wirtschaft/frankreichs-netzagentur-gefahr-eines-blackouts-gebannt-18316653.html -une croissance économique plus forte en France cette année - moins de contraction de l'économie en France l'année prochaine - problèmes dans les centrales électriques résolus d'ici février Mais il est vrai que la plupart des journaux allemands se montrent critiques sur l'état du parc de centrales français. La crise actuelle y est parfois utilisée comme argument contre l'énergie nucléaire allemande (pas toujours avec des arguments bien fondés). Mais la joie de nuire n'est pas au rendez-vous. Malheureusement, nos amis français du nucléaire doivent avaler la pilule amère de l'arrêt de tant de centrales au moment où ils en ont le plus besoin - ce n'est tout simplement pas une bonne publicité et beaucoup de malchance. Il est également tragique que nos partis, qui étaient ou sont traditionnellement pro-nucléaires (CDU/FDP), soient plutôt orientés vers l'économie transatlantique et n'aiment pas prendre la France comme modèle en tant que pays à l'économie très étatique. Un paradoxe qui entrave le nucléaire européen.
  11. Mettrais-tu également fin à l'interdiction d'exportation de technologies vers la Russie ? Revenir à la politique commerciale du 23 février ?
  12. Malheureusement, il n'existe pas d'organisation spécifique pour les réservistes de l'armée de l'air. Tu peux trouver ici de nombreux articles du magazine des réservistes "loyal". Ils sont parfois intéressants parce qu'ils sont en même temps des initiés, mais peuvent exprimer leur opinion plus ouvertement que les soldats d'active. https://www.reservistenverband.de/kategorie/loyal/
  13. Bonjour Boule, je ne pense pas qu'il y ait un malentendu de traduction dans autarcie, autonomie et souveraineté. Quand je parlais à l'époque de la volonté d'autarcie de la France, je parlais uniquement de sa politique d'approvisionnement énergétique. Disons qu'en matière de ressources stratégiques, la France est plus soucieuse d'autarcie et de diversification que l'Allemagne. Bien sûr, cela ne veut pas dire que nous parlons de la Corée du Nord. Je dois également être précis lorsqu'il est question de "souveraineté européenne". Je pense que le concept de Macron de 2017 est devenu entre-temps plus acceptable pour le gouvernement allemand. Voici comment je vois le nouveau compromis : on agit dans le cadre de l'UE, mais il n'est pas nécessaire que tous les membres soient impliqués. Or, il y a aussi des membres du forum qui sont favorables à une souveraineté traditionnelle de l'État national. C'est leur droit, mais je ne comprends pas pourquoi ils l'appellent "souveraineté européenne".
  14. Je suis toujours prêt à critiquer l'Allemagne, mais cela doit rester objectif. Automne 2021 : tout le monde dit que l'Allemagne ne supporte pas son fardeau militaire. Bon, d'accord. Automne 2022 : l'Allemagne annonce qu'à terme, elle dépensera plus pour sa défense. À court terme, on achète beaucoup aux États-Unis. Les projets européens à long terme sont incertains. Macron le dit depuis des années : "Nous avons besoin de l'"Europe de la défense" !" Allemagne : "D'accord, mais en parallèle, l'OTAN doit rester en place. Peut-être qu'à long terme, elle sera remplacée par l'UE !" Le forum : "L'UE ? C'est une organisation déguisée de l'hégémonie allemande ! Nous parlons de l'Europe !" Allemagne : "...... ?........... ? Qu'est-ce que ça veut dire, je ne comprends pas un mot". Le forum : "La souveraineté européenne signifie que chaque pays s'arme. Pour cela, il devrait acheter en France. Sinon, il est possible d'acheter dans n'importe quel autre pays européen, à l'exception de l'Allemagne. Bien sûr, il ne faut en aucun cas acheter aux États-Unis". Allemagne : "Cela ressemble un peu à l'Europe de 1912... est-ce vraiment une bonne idée ?" Le forum : "Oui, nous allons mieux pratiquer la politique des coalitions européennes ad hoc cette fois-ci, parce que... (reste du message incompréhensible)" --------- J'ai vraiment beaucoup de mal à comprendre le concept Macron/du forum de "souveraineté européenne". On dirait un ensemble d'États-nations qui s'armeraient au maximum en renonçant aux équipements américains. Le tout ne doit alors pas être coulé dans des institutions, mais rester soumis au libre jeu des besoins du moment en matière de politique étrangère. Pour mes oreilles allemandes, cela ressemble à une bande armée qui pourrait facilement répéter les erreurs de l'histoire.
  15. N'oublions pas que le fait de traiter l'UE d'organisation économiquement libérale et donc "anti-française" est quelque peu biaisé. La France, comme d'autres pays d'Europe (plutôt même plus), est le produit de grandes personnalités entrepreneuriales du XIXe siècle. La culture boursière française remonte à plusieurs centaines d'années. Sans l'initiative privée, il n'y aurait pas de trains, pas d'électricité, pas d'avions, pas de voitures en France. On a nationalisé (parfois à juste titre) des organisations qui avaient été créées par le privé. L'Etat est presque incapable d'organiser une industrie à partir de rien.
×
×
  • Create New...