Kovy

Members
  • Content Count

    3,575
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Posts posted by Kovy


  1. Il y a 13 heures, Picdelamirand-oil a dit :

    Les performances des Radar Américains sont donnés pour un balayage de 14° seulement en site.

    En BVR oui,  mais pour les modes de combat rapproché le balayage vertical peut être >50° (dans ce cas le radar ne scanne plus en azimut)

    • Thanks 2

  2. il y a 39 minutes, Teenytoon a dit :

    On aurait aussi pu décider d’en faire un Rafale, mais du coup c’était plus simple d’en acheter directement. Des Rafale. 

    :tongue:

    Tu ironises mais c'était effectivement le plan de l'armée de l'air : "Ok on réduit la flotte à 185 avions, mais pour compenser il nous faut des Mirage 2000D au niveau des Rafale en terme de versatilité".

    Le budjet n'a pas suivi et on aura donc une période serrée jusqu'à la livraison de la tranche 5 de Rafale vers 2030.

    il y a 33 minutes, Oxcart a dit :

    Dans le dernier livre blanc de la défense, ainsi que dans la loi de programmation militaire, il n'est pas question de Mirage 2000D "multi-rôles"( ou alors je veux bien une copie d'écran). C'est pas parce qu'un CEMAA fait une lettre au Père Noël que c'est quelque-chose de validé et de prévu, et qu'il y a une volonté de l'armée de faire évoluer cet avion vers du multi-rôle. Il avait été évoqué à un moment la possibilité de faire prendre la PO au 2000D, mais ça a vite été étouffé dans l’œuf.

    Ce doit être dans l'avant dernier livre blanc.

    Personne n'a dit que cela avait été validée par une lpm ou un budjet. Par définition un livre blanc est une collection de prospectives et de recommandation sur l'avenir, qui résiste rarement intact aux aléas de l'alternance politique.

    Néanmoins cela prouve que l'armée de l'air souhaitait avoir des 2000D multi-rôles et que la modernisation à minima fut imposée par des contraintes budgétaires et non par des limitations d'un concept d'emploi qui serait gravée dans le marbre.


  3. il y a une heure, Oxcart a dit :

    Le 2000D n'a pas vocation à faire cela. Ce n'est pas un avion dont le but est de faire de l'air-air.

    J'ai un peu de mal avec cet argument.

    Il n'est pas interdit d'ajouter des rôles / missions à un avion qu'on modernise et de modifier sa doctrine d'emploi.

    Il a été décidé de faire une modernisation limitée, mais on aurait pu décider d'en faire une plateforme multi-rôles en lui ajoutant une capacité BVR "light".


  4. Il y a 21 heures, bubzy a dit :

    Non. Cette histoire est enterrée. Faut replacer cette histoire de reprise dans le contexte. C'était à l'époque où le Rafale n'avait été vendu à aucun pays. La France devait acheter 11 avions par an au GIE Rafale et un export était fortement attendu. A ce moment là (en 2009) la France aurait été prête (le conditionnel est important) à reprendre les 2000 pour les revendre. Aujourd'hui, nous en sommes à plus d'une centaine de Rafale vendu à l'export avec une situation sur le carnet de commande qui a de bonnes perspectives. Donc plus de 11/12 ans plus tard, cette idée de rachat/revente n'a plus vraiment de sens. 

    Pas sûr. De mémoire (A vérifier donc), la reprise des 2000 par la France en cas d'achat de Rafale est une close du contrat d'achat des 2000-9.

    • Thanks 1
    • Upvote 1

  5. il y a 6 minutes, Kelkin a dit :

    La Belgique adhèrera à la défense européenne le jour où la défense européenne aura une armée .....

    Tu peux t'arrêter là vu que ça n'arrivera jamais.

    Une armée ça n'a aucun sens si tu n'as pas un pouvoir politique unique et souverain pour la diriger. L'UE n'est pas un pouvoir politique souverain. CQFD.

    • Like 1
    • Upvote 3

  6. Citation

    une europe de la défense basée sur une véritable définition européenne d'une politique de défense commune

    1- "l'Europe de la défense" telle que fantasmée en France, c'est un marché commun de l'industrie de défense grâce auquel la R&D et la prod serait mutualisée et auprès duquel tout pays européen serait plus ou moins prié d'acheter son matériel moyennant quelques offsets. 

    2- La défense européenne commune est impossible tant qu'il n'y a pas de souveraineté politique commune. Tout au plus on peut faire un traité similaire à l'OTAN (mais vu qu'il y a déjà l'OTAN, à quoi bon ?), mais certainement pas déléguer notre défense (incluant le nucléaire) à l'UE.

    • Like 1
    • Upvote 2

  7. il y a 15 minutes, Patrick a dit :

    Hypothèse:

    Je pense que la nature modulaire du propulseur de l'AASM empêchait de classifier d'office comme un missile ce qui dans certaines versions peut n'être "qu'une" bombe guidée et plus ou moins planante quand elle ne dispose pas de propulsion.

    Ça aurait supposé de classifier l'AASM soit en GBU, soit en SBU, soit en AGM, en fonction de l'utilisation qu'on en fait. Et imaginons qu'il devienne possible de sélectionner le mode de propulsion depuis le cockpit dans une version future, l'arme pourrait même être les trois à la fois au cours d'une même mission.

    Dans le doute ils ont dû se dire que SBU c'était le plus proche de la réalité.

     

    Il est possible que l'arrivée de nouveaux armements, avec des capacités dynamiques et cinétiques très différentes des anciens, va rendre ces classifications bombe/missile/roquette, etc, obsolètes à court-moyen terme.

    Je ne saurais pas étonnée que le l'acronyme SBU soit plus issu de considérations purement marketing (à une poque où toute nouveauté devait être "smart-truc") que d'une réelle volonté de rigueur de classification.

    • Like 1

  8. Il y a 1 heure, Patrick a dit :

    Bien pour ça que dans la nomenclature OTAN ses versions sont définies comme des SBU. "Smart Bomb Unit".

    SBU-38 (INS/GPS)
    SBU-54 (INS/GPS/LASER)
    SBU-64 (INS/GPS/IR)

    https://www.safran-electronics-defense.com/aerospace/weapons-and-missiles/aasm

    C'est d'ailleurs étrange que cette désignation ait été acceptée.

    Si on prend l'exemple des munitions américaines on trouve 1 exemple d'erreur de nommage : l'AGM-62 walleye, qui est une bombe planante guidée non propulsée (bref, une GBU) et n'aurait donc pas due être classée dans les missiles (AGM).

    La même erreur a failli être faite pour la GBU-15 (non propulsée) que l'USAF voulait initialement nommer AGM-112 ce qui lui fut refusé. La version propulsée de la GBU-15, développée 20 ans plus tard, sera correctement classée dans les missiles et nommée AGM-130

    Enfin, la version propulsée de la GBU-16, est également correctement classée dans les missiles A2G sous la désignation AGM-123

    On ne peut pas faire plus clair : une GBU à laquelle on colle un propulseur devient un AGM :

    AGM-123_A-7_China_Lake_1985.jpeg

    • Thanks 1
    • Upvote 1

  9. Il y a 3 heures, DEFA550 a dit :

    Exactement. Mais si tu veux bien payer pour qu'il en soit autrement, je n'y vois aucun inconvénient. :rolleyes:

    On finit toujours par payer le prix de la perte de souveraineté d'une manière ou d'une autre.

    • Upvote 3

  10. Il y a 1 heure, DEFA550 a dit :

    Oui c'est américain, mais c'est fabriqué un peu partout sous licence. Et comme ça ne demande pas des compétences extraordinaires, s'il y a un problème d'approvisionnement on est largement capable d'en fabriquer nous même. On ne le fait pas parce que ça coûte moins cher ailleurs, et parce qu'on n'en consomme pas assez pour pouvoir maintenir en permanence une capacité de production.

    Comme les masques en papier ou les medocs de base ? :rolleyes:

    • Like 1
    • Haha 1
    • Upvote 2

  11. Il y a 18 heures, g4lly a dit :

    20km à M4 ... c'est 15 secondes par exemple.

    15 sec à mach 4, c'est possible pour un mica qui de mémoire est propulsé pendant moins de 10 s ? :unsure: 


  12. Le 02/12/2020 à 19:15, Ponto Combo a dit :

    Il en est capable du fait des diverses phases de test en usine

    D'ailleurs, le mica EM n'est-il pas utilisable en mode "lock on before launch" ou en mode recherche (scan de l'autodirecteur) comme le mica IR, ce qui pourrait nécessiter des temps de fonctionnement  relativement "long" de son radar avant le tir dans certains cas ?


  13. Le 29/09/2020 à 13:22, DEFA550 a dit :

    C'était fréquent un peu partout jusque dans les années 80 et ça n'émouvait personne. Aujourd'hui la moindre occurence fait la une des journaux et floode les réseaux anti-sociaux. 

    Disons qu'à Paris, il y a eu assez récemment un certain nombre de bangs qui étaient moins amicaux...

    J'ai moi aussi eu une brève montée d'adrénaline car d'où j'étais (en voiture dans une une rue étroite juste devant un commissariat) le dit bang ressemblait vraiment à un tir de 7.62 (pas de double bang comme c'est souvent le cas pour les jets supersoniques).

    Du reste, c'est plutôt une bonne chose que les gens soient en alerte... car le jour ou il y a une vraie explosion ou fusillade dans leur voisinage, ce serait ballot qu'ils sortent à découvert pensant voir une formation de Rafale. 

    • Upvote 2

  14. il y a 40 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

    On est quand même dans les ordres de grandeur, ça ne change pas mes conclusions

    Tout à fait :smile:

    il y a 7 minutes, Oxcart a dit :

    Ok, mais dans ce cas là, il faut y inclure tous les Rafales qu'ils possèdent (au 1/30). On peut aussi rajouter le Rafale M1 (actuellement à Istres).

    Arf c'est pas faut. Ils en on 4 ou 5 non ?

    les Rafale M ne sont pas comptés.(faudrait prendre en compte les 7 à 12 ans de stockage et retrofit des 10 premiers, c'est chiant à faire et le calcul de Pic ne les concerne pas de toute maniere :tongue:)


  15. il y a 1 minute, Oxcart a dit :

    Pour moi, le C102 n'est pas chez DGA-EV, mais bien dans les forces (au 1/30, le "30-EF").

    Le 1/30 n'est pas tout à fait un escadron comme les autres. Du coup, ne sachant pas s'ils volent plus ou moins que la normale, je l'ai exclu :sad:


  16. il y a 6 minutes, Jarod a dit :

    Un test à la poussière !

    On n'aurait pas pu le transformer en pot de fleur devant Balard ?

    Ça aurait évité de crucifier le C01 :rolleyes:

    spacer.png

    • Sad 1

  17. il y a 38 minutes, Jarod a dit :

    Le M41 a été remplacé par un avion spare qui se baladait dans le planning en cas de soucis... le hasard fait bien les choses. C'est pour ça que l'avion qui a remplacé le M41 n'est pas le M42 mais le M141, c'est un avion en plus et donc totalement transparent pour les forces.

    Du coup qu'ait il arrivé à la cellule du M41 qui est tombé ? poubelle ?


  18. Il y a 12 heures, Picdelamirand-oil a dit :

    On a produit des avions opérationnels pour l'armée de l'air de 2006 à 2016 (1seul avion en 2017, je néglige) soit 10 ans, et on a eu 106 avions pour l'armée de l'air (et de l'espace). Pendant ce temps on a volé 10*106 * 250/2 = 132500 h auxquelles il faut rajouter les quatre dernières années soit 4*106*250= 106000 h soit 238500 h en tout  (à la fin de l'année).

    J'ai refait ton calcul en prenant l'age "réel" de chaque avion et

    • en excluant les 4 avions de dev (C101,C102, B301 et B302)
    • en tenant compte du crash du B316 (qui a dû voler moins de 500 heures)

    Au total je trouve 261,260 heures +/-15,000 h pour 102 avions

    • Thanks 1

  19. il y a 10 minutes, Picdelamirand-oil a dit :

    La réalité na pas d'importance, ce qui compte c' est la perception qu'on en a. Et maintenant partout à l'export tout le monde est convaincu que la durée de vie du Rafale c'est 9000 h.

    C'est un sacré coquin le Pic :biggrin:

    • Like 1
    • Haha 1

  20. Il y a 12 heures, clem200 a dit :

    Vous êtes sur que le central n'est pas le même pylône PU708 universel utilisé sous les ailes ? 

    2012mldv092_001_088_jacques_tonard.jpg

    Oui, sauf erreur, celui de l’exocet est fabriqué par Airbus/MBDA, alors que le PU708 est produit par Dassault Raffaut (merci Clem ;)


  21. Il y a 8 heures, DEFA550 a dit :

    A partir de là, les 100% du Meteor, c'est juste de la chance.

    Un tir de missile n'est pas un tirage aléatoire, donc si avec une poignée de tirs tu es à 100% c'est que tu seras plutôt dans la zone des 80-100% que des 0-20% (pour des conditions de tir similaires)

     

    • Upvote 2