Kovy

Members
  • Content Count

    3,510
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    6

Everything posted by Kovy

  1. Encore une fois, les "analystes" politiques des media mainstream étaient à coté de la plaque... Petit recap humoristique des 12 derniers mois de clairevoyance médiatique.
  2. Victoire écrasante de Sanders au Nevada ce qui en fait le premier candidat de l'Histoire des USA à remporter le vote populaire des 3 premiers états des primaires. Si cette tendance se confirme pour le super Tuesday, la course à la primaire démocrate pourrait être pliée dans 10 jours...
  3. Ce n'est plus le cas pour cette primaire. Dans ce sondage d'ABC News du19/02, il performe quasiment aussi bien chez les "Blacks" que chez les "Whites" et il talonne Biden de près https://www.langerresearch.com/wp-content/uploads/1211a12020Politics.pdf Dans certains sondages, il serait même en train de prendre le lead chez les Afro-américains au fur et à mesure que Biden dévice. AMHA, c'est un indicateur qui ne trompe pas.
  4. ex: Changer quelques règles pour incruster Bloomberg dans les prochains débats ? Biden étant out, ils vont essayer tous les autres, un par un contre Sanders, jusqu'à épuisement du stock. (Ca rappelle quand même la primaire républicaine de 2016... Bush > Rubio > Carlson > Cruze... checkmate) J'avoue qu'il serait assez cocasse que la primaire démocrate se finissent en duel entre un indépendant démocrate socialiste et un milliardaire républicain n'ayant pas participé aux débats. Petite mise à jour des sondages nationaux avant le Nevada: Sanders clairement en tête et Bloomberg en train de bouffer Biden qui par en vrille.
  5. Ce n'est pas un scientifique et il ne se présente pas comme tel. C'est un prof en sciences politiques.
  6. Un TEDx sur le même sujet datant du 4 Fevrier dernier. La video a été taggée par TEDx comme ne s'appuyant pas sur des faits scientifiques alors que le but de la vidéo est justement de déplorer l’absence d'étude scientifique sur le sujet.
  7. En effet, ce n'est plus le cas, mais l'establishment s'est morcelé entre 4 candidats ce qui joue plutôt en faveur de Sanders que l'inverse, amha (l'Impact de Warren ayant été très surévalué) 28% chez les minorités, loin devant Biden à 20% d'après Newsweek. Oui, "quelques" progrès en effet...
  8. C'est marrant, en lisant ton analyse, on a l'impression que tous les indicateurs que tu cites sont contre Sanders et qu'il serait, en fait, un des perdants de cette primaire. Ce qui est pour le moins surprenant étant donné qu'il l'a gagnée malgré tout... Il me semble qu'il y a un point qui t'échappe: En 2015-2016, Sanders ayant des moyens financiers limités, avait dû concentrer l'essentiel de sa campagne sur les 2 premiers états. (exactement ce que Buttigieg a fait en 2019-2020). Ca lui a permis à l'époque de créer la surprise et de faire un appel d'air pour lever des fonds supplémentaires et rester dans la course pour les primaires suivantes, mais toujours avec un train de retard face à Clinton qu'il n'a jamais pu rattraper. Ce coup ci, c'est lui qui à la main car, avec les fonds considérables issus de sa base et son armée de militants, il a pu faire campagne dans tous les états, contrairement à Buttigieg et Klobuchar qui risquent de manquer de souffle rapidement malgré le support des media mainstream. même si je peux me tromper, c'est pour cette raison que je doute qu'ils pourront tenir tête très longtemps si ils restent tous les deux dans la campagne. Reste Bloomberg, qui peut effectivement littéralement acheter l'élection à coup de milliards de $... Je n'ai pas vérifié tes chiffres, mais 1 à 2 points, ce n'est pas "loin derrière", encore moins s'il s'agit des chiffres de la primaire du New Hampshire, état sans fortes minorités, ce qui favorise Klobuchar et Buttigieg, La tendance risquent de s'inverser dans les états à forte minorités. Certes, mais Sanders est majoritaire de manière écrasante sur cette tranche des 18-29 (+31 pts), et il l'est aussi significativement sur la tranche 30-44. (+14 pts).
  9. Ca bouge beaucoup dans les derniers sondages nationaux juste avant la primaire du New Hampshire ce soir. Biden s'effondre après sa débâcle en Iowa Sanders récupère la première place Bloomberg grimpe très fort et prend la 3e place à Warren (par transfert des supports de Biden + matraquage publicitaire ?) Bouttigieg reprend du poil de la bête en 5e place
  10. Il y a apparemment plusieurs erreurs dans ta description. dans l'interview du commandant de l'escadron, il dit bien qu'il a survolé l'objet pendant 5 min en l'observant a l'oeil nu à 1 nm, et que l'objet était en stationnaire au dessus de l eau. C'est quand il tente de se rapprocher que l'objet commence à se déplacer puis accélère très fortement et disparait. Sur la vidéo flir réalisée par un autre pilote quelques minutes plus tard l'objet est aussi stationnaire au début. Le pilote a d'ailleurs une piste radar avant de se faire brouiller (...) et de switcher sur le flir. Le commandant indique clairement, au tout début de son interview que le Princeton, le Nimitz ainsi que les E-2 ont tous pistés une douzaine de ses objets pendant les 15 jours qui précèdent son interception. A chaque fois : début de détection à 80,000 pieds (limite de détection de L'aegis du Princeton), descente à 20,000 pieds ou ils restent en stationnaire 2-3 heures avant de remonter et disparaitre à 80000 pieds.
  11. + l'interview de bob Lazar dont ils parlent dans la video précédente, qui traite des machines anti-gravitationnelles que Lazar aurait étudié dans zone 51S4 en 1989 Témoignage assez fascinant.
  12. Entretien avec David Flavor, commandant du VFA-41 Black Aces lors des observations d'ovni par l'US Navy en 2004 au large de San Diego:
  13. Mais 30% de participation en plus chez les moins de 29 ans...
  14. Y a t-il vraiment encore le moindre doute possible ? Un type qui tortille du cul ,comme tu dis, est forcément un "establishment" (ou un fake populiste) puisqu'il est condamné à promettre des mesures populaires pour essayer de monter dans les sondages et à flip flopper dès que les grosses corporations qui le financent lui tapent sur les doigts. Un vrai populiste, par définition, ne peut pas se faire financer par les multinationales et les lobbies financiers. Dans cette élection, il n'y en a qu'un qui remplit ce critère. La réponse est dans la question. Les media mainstream ont bien essayé de la pousser artificiellement, mais il n'y a rien à vraiment pousser. Sa Campagne est de type "text book DNC" des années 90, aucune proposition exaltante, c'est du tiède, du mollasson bien dans les clous du neo-liberalisme ambiant, bref de la pâtée pour Trump. Le jour où tu auras une pub pour Klobuchar qui ressemblera à ça, on en reparle:
  15. Bof, tu sembles mettre sur le même plan une attaque wokiste savamment orchestrée dans les media mainstream par les communicants de la campagne de Clinton et les réactions irrationnelles de fanboys de Sanders dans leur bulle "réseaux sociaux". On n'est pas vraiment au même niveau quand même... Par ailleurs, de mémoire, Sanders avait approuvé les modifs du systeme de vote. Donc bon, la polémique n'est pas allez bien loin. Pourtant cela semble t'avoir traumatisé. je ne comprends pas trop.
  16. Simple précision de ma pensée. Mais j'avoue que c'est assez drôle de te voir défendre une manœuvre électorale typiquement "wokiste"
  17. Invention dans le sens amplification et distorsion de la réalité. Factuellement, le terme berniebros est une invention de la campagne de Clinton pour faire passer l'idée que les supporters les plus combatifs de Sanders sont de "jeunes mâles blancs misogynes". La réalité étant qu'ils sont juste des fanboys /fangirls comme il y en a dans toutes les crémeries.
  18. Ils t'ont fait des méchants tweets c'est ça ? De là à en faire le point central de sa campagne contre Sanders, de se faire passer pour une victime (lol), avec reprise massive par les media au lieu de parler du fond, où est la mauvaise foi? :/
  19. Ah ouais quand même Bon, on verra bien si tout cela se concrétise de cette façon... ou pas. Je note toutefois que tes différents points semblent plus relever de l'impression personnelle. Or, si on regarde les chiffres, on voit 3 marqueurs très intéressants: 1- Le programme de Sanders est, de loin, le plus apprécié dans l'opinion. 2- Dans les sondages l'opposant à Trump, c'est le démocrate qui a, en moyenne, la plus grosse marge positive depuis le début de la campagne. Cela étant notamment dû au fait qu'il arrive à convaincre plus d'indépendants que les autres démocrates. 3- Contrairement à Clinton, il n'est pas détesté par la classe moyenne ou les travailleurs, qu'ils soient démocrates ou républicains. (Un enregistrement de Trump vient justement de leaker, dans lequel il explique qu'il aurait probablement perdu en 2016 si Clinton avait pris Sanders comme VP) Mais bizarrement, les électeurs démocrates pensent qu'il a beaucoup moins de chance de l'emporter face à Trump que Biden. Un paradoxe que l'on peut expliquer assez facilement par le traitement assez négatif / méprisant que les grands media ont fait de sa campagne (incluant les fameux "Berniebros", invention de la campagne de Clinton pour dénigrer Sanders en 2016 et qu'ils ont ressorti du chapeau en 2019)
  20. Belle analyse Tu remplaces Sanders par Trump dans ta phrase et tu as le discours des media mainstream en janvier 2016.
  21. Les courbes de RealClearPolitics ne donnent pas le résultat d'un sondage mais l’agrégation de la plupart les sondages nationaux (de provenance diverses) à un instant t. Donc c'est plutôt pas mal pour avoir les grandes tendances sur tous le pays. Par exemple pour le mois de janvier ils ont agrégé 17 sondages différents: Il font la même chose état par état. Par exemple pour l'Iowa, (caucus dimanche prochain) ça donne ça :
  22. Pour la première fois, Sanders passe devant Biden dans un sondage national (CNN) https://cdn.cnn.com/cnn/2020/images/01/22/rel1b.-.2020.pdf
  23. Petite mise à jour suite au débat en Iowa https://www.realclearpolitics.com/epolls/2020/president/us/2020_democratic_presidential_nomination-6730.html Biden toujours indéboulonnable en 1ere place dans les sondages nationaux. Sanders consolide sa deuxième place mais émarge en première place dans les sondages de certains états (réveille des média qui admettent enfin sa chance réelle) Warren rechute après sa désastreuse tentative de faire passer Sanders pour un sexiste juste avant le dernier débat Buttigieg continue sa lente chute et se fait doubler par Bloomberg qui continue à progresser sans avoir eu à participer à aucun débat avec ses adversaires Note : Plus que 12 jours avant les caucuses de l'Iowa.
  24. S'il gagne la primaire, Sanders n'a plus vraiment besoin du parti démocrate pour affronter Trump car il est totalement indépendant financièrement: il a encore explosé tous les records de financement au dernier trimestre en s'appuyant uniquement sur des millions de petites donations de simples citoyens. Il ne fera jamais l'erreur de virer à droite en prenant un vp démocrate corporatiste vérolé par l'argent des multinationales, #Hillary 2.0 La victoire en 2020 se jouera sur la mobilisation des abstentionnistes et en convainquant les indépendants, pas en tentant de récupérer l'électorat de Trump en faisant du Biden.