Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

leclercs

Members
  • Posts

    2,040
  • Joined

  • Last visited

Everything posted by leclercs

  1. Superbes images, heureusement que c'était un voilier et pas le paquebot ..., mais bon moins de risque de voir un paquebot bourré d'explosifs .. quand à la barque du pécheur ... A INSPECTER IMMÉDIATEMENT! :)
  2. http://www.opex360.com/2021/11/13/la-securite-du-porte-avions-charles-de-gaulle-prise-en-defaut-par-un-voilier/ Ce que je ne digère toujours pas c'est qu'un voilier ait pu s'approcher de notre PA... sans parler qu'il ait été détecté ou pas, que l'erreur soit humaine ou technique. le fait est qu'un voilier a pu heurter notre PA ... et ça ne passe pas. j'espère que l'enquête permettra de comprendre et d'amener la marine à réagir pressement...
  3. Je rêve... c'est une blague .... comment imaginer qu'une telle chose se produise... une collision entre le fleuron de la marine française et un voilier... on veut donner des idées à des terroristes? on veut dire comment neutraliser l'aéronavale à d'éventuels ennemis? j'ai compris c'est un message disruptif... pas besoin pour la ... Turquie par exemple ... d'investir dans des missiles hypersoniques, des sous-marins, des équipes de plongeurs offensifs: un voilier avec 5 tonnes d'explosifs suffira ... Pffff ....
  4. dune part et un navire c'est constamment en mouvement... la notion d'angle mort est donc relative ...
  5. Les zumwalt ont déja des canons de moyens calibre ? ... 35 mm je crois?
  6. une nouvelle en faveur des futurs chars de combat dans le sillage du T14 .. cela dit ou avez vous lu que le tireur et le chef de char disparaissait du blindé ? rien n'interdit à priori une solution type châssis intégrant les 3 membres d'équipage .. sans parler du fait que le conducteur tout seul dans son blindé doit se sentir bien esseulé au niveau psychologique ....
  7. Une version V4 de l'ABRAMS .... tourelle téléopérée ... https://blablachars.blogspot.com/search/label/SEPV4 Pas d'infos sur le calibre de l'arme qui sera retenue, mais pas de limitations puisqu'il y aura un chargeur automatique
  8. leclercs

    VBCI

    TRES SYMPA!
  9. https://www.google.com/maps/@13.4381382,144.666769,162m/data=!3m1!1e3 le connecticut est visible, les bouées sont placées différemment...
  10. je vois quand à moi une contiguïté entre les parties de l'avant immergées et émergées ... des spécialiste dans le forum à la rescousse?
  11. Il passe très légèrement au dessus de l’extrême droite du dôme sonar... je ne vois pas ce qu'on peut en conclure ... comme le barrage qui passe au dessus des gouvernes et du pump jet
  12. il passe sur la droite du sous marin ou j'ai besoin de lunettes?
  13. je cite les conclusions du site, tu vois quoi dans ce que tu appelles chelou? 11 blessés légers de mémoire ... il y a bien eu un choc ... le sujet a va etre combien pour réparer le soum (temps et argent). mais surtout qu'est ce qui c'est passé ? pour l'instant on peut écarter un soum (les dégats seraient plus important?)
  14. Premières photos du connecticut à Guam après la collision https://www.thedrive.com/the-war-zone/42851/this-is-our-first-look-at-the-uss-connecticut-after-its-underwater-collision Apparemment pas de dommage important ...notamment au niveau du dôme sonar
  15. http://www.opex360.com/2021/10/15/la-suede-a-demande-le-statut-dobservateur-au-sein-du-projet-de-char-de-combat-franco-allemand/ Au moins un observateur potentiel qui sera pros 140 mm au regard de leurs travaux passés!
  16. Acheté ce jour! En partenariat avec l’armée de Terre EDITORIAL A HAUTEUR D’HOMMES « La France assume sa vocation de puissance d’équilibre » Par Thierry Burkhard, général d’armée, Chef d’état-major des armées « Produire des effets et apporter des solutions stratégiques » Entretien avec Pierre Schill, général d’armée, chef d’état-major de l’armée de Terre. « L’homme reste le cœur de l’armée de Terre » Entretien avec le général de corps d’armée Hervé Gomart, major général de l’armée de Terre. Infographie. Vision stratégique de l’armée de Terre Garantir la ressource humaine SCORPION Par Marc Conruyt, général de corps d’armée, directeur des ressources humaines de l’armée de Terre. Les réserves rénovées : un an plus tard Par colonel Rodolphe Hardy, chef de la division réserve du commandement Terre pour le territoire national Ambition Jeunesse de l’armée de Terre : plus qu’un rôle, une responsabilité Par colonel François-Régis Légrier, chef de la division jeunesse du commandement Terre pour le territoire national Maisons Athos : accompagner les blessés psychiques Par G.Q., chargé de mission du projet ATHOS / DRHAT La rénovation de la formation initiale des officiers Entretien avec Hervé de Courrèges, général de de division commandant l’Académie militaire de Saint-Cyr Coëtquidan (AMSCC) L’École militaire des aspirants de Coëtquidan : alma mater des officiers sous contrat. Par C.R., Commandement de la formation ENSOA : les nouvelles technologies au service de la formation Par le général de brigade Franck Chatelus, commandant l’École nationale des sous-officiers d’active (ENSOA) L’école militaire technique pour les sous-officiers Par G.D., sous-direction des études et de la politique / DRHAT. L’ÉVOLUTION DU SOUTIEN La maintenance terrestre : pemettre à nos hommes de surclasser leurs adversaires. Par Christian Jouslin de Noray, général de corps d’armée directeur central de la Structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT) Vers une nouvelle gestion des parcs terrestres pour consolider la préparation au combat de haute intensité Par Laurent Kuntzmann, colonel, adjoint parcs au chef de la division des parcs de la SIMMT Le Centre opérationnel interarmées et interservices (CO2I) de la maintenance terrestre Par Dimitri Henrard-Iratchet, commandant, officier traitant de la section coordination des opérations, Structure intégrée du maintien en condition opérationnelle des matériels terrestres (SIMMT) COMBATTRE La mue vers la haute intensité du 21ème siècle Par Vincent Guionie, général de corps d’armée, commandant les forces terrestres Un nouveau concept pour l’armée de Terre Par la Division doctrine du « centre de doctrine et de l’enseignement du commandement » (CDEC) Approche par les effets, l’armée de Terre en ordre de marche. Par Rémy Rousseau, colonel, CDEC Orion : un exercice majeur Par Vincent Saint Denis, colonel, chef du bureau entrainement du CFT. S’entraîner pour la haute intensité Par Franck Nicol, général de division Retour sur Warfighter 24-1 Par Laurent Michon, général de division L’entraînement au CENTAC Par Pierre-Antoine Simon, lieutenant-colonel, chef de corps du CENTAC-1er BCP. Proposition : Savoir s’allier. Les relations internationales à l’EMAT Par Nicolas Guisse, colonel, chef du bureau Relations Internationales de l’état-major de l’armée de Terre. DEMAIN EST LÀ Un chantier de simplification pour l’armée de Terre Par Marc Ollier, général de division, commandant la Task Force simplification de l’armée de Terre. Regards croisés : la simplification de l’armée de Terre Avec le colonel Alexandre de Feligonde, le capitaine Grégory et le major Mathias Titan : le futur de la haute intensité Par le bureau plans de l’état-major de l’armée de Terre L’adaptation du soutien Par la sous-chefferie performance-synthèse de l’état-major de l’armée de terre
  17. sourire, une attaque aérienne n'implique pas une trajectoire directe je ne crois pas à une attaque de Taïwan, le prix a payer serait disproportionné, et de toute manière à moyenne ou longue échéance Taïwan tombera, le seul intérêt de prendre Taïwan par la force serait dans le cadre d'un conflit avec les USA donc le gouvernement chinois fait passer un message ...
  18. Réaction à la déclaration du G7? Sondage des défenses taïwanaises? prémices d'une action militaire? auquel cas ils ont frappé à la porte avant d'entrer... les forces de Taïwan sont certainement en état d'alerte .. à moins qu'ils maintiennent la pression ... ils ont ont les moyens ... l'étape suivante pourrait être la capture d'un ou plusieurs ilots stratégiques comme les PRATAs ... sans pour autant risquer un conflit ouvert avec les USA ou un blocus ...
  19. La chine se mettrait à dos le monde occidental ... le gouvernement chinois est beaucoup trop intelligent pour faire une telle bourde ...
  20. Article intéressant sur une piste laser, qui intègrerait une solution abordable pour détruire des drones sans utiliser des missiles hors de prix, solution apparemment déployable sur de petits véhicules https://breakingdefense.com/2021/10/what-does-it-take-to-out-maneuver-enemy-drones/ la traduction de l'article Un petit quadcoptère, comme ceux vendus pour quelques centaines de dollars dans les grandes surfaces, vole dans un ciel bleu sans nuage. Au sol, au sommet d'un buggy des dunes, une tourelle vitrée pivote dans la direction du drone. A l'intérieur du véhicule, il y a un ronronnement motorisé. Quelques instants plus tard, des flammes commencent à vaciller près d'un trou microscopique au centre des ailes du drone, et le plastique dur commence à fondre. Quelques secondes plus tard, il s'écrase au sol. C'est ce qui se passe lorsque Raytheon Intelligence & Space, une entreprise de Raytheon Technologies, fait une démonstration de l'utilisation de lasers pour vaincre des drones hostiles. Les lasers de lutte contre les UAS, tels que le système d'armes laser à haute énergie de RI&S, offrent aux militaires et aux responsables de la sécurité publique un moyen relativement peu coûteux de vaincre des essaims de drones armés bon marché. Le système d'armes laser à haute énergie de Raytheon Intelligence & Space offre une solution rentable pour contrer les UAS, plutôt que de tirer un missile de plusieurs millions de dollars pour mettre hors d'état de nuire un quadcopter commercial de 500 dollars. En outre, les petits drones commerciaux sont devenus beaucoup plus sophistiqués, volent plus vite et peuvent naviguer de manière autonome sans utiliser de fréquences radio, ce qui les rend résistants aux brouillages. Voici comment ils fonctionnent Tous les lasers - qu'il s'agisse de scanner les courses au supermarché ou de lire un DVD Blu-Ray - partent de la même idée : convertir l'électricité en lumière. "Les lasers à diodes semi-conductrices sont de loin le moyen le plus courant de convertir l'énergie - l'électricité - en photons ou en lumière", explique Iain McKinnie, directeur technique des technologies électro-optiques/infrarouges et laser chez RI&S. Mais les diodes seules ne peuvent pas abattre un drone. Les lasers à diodes semi-conductrices s'étalent et se diffusent sur de grandes distances, ce qui, en soi, les rend inefficaces pour neutraliser les drones. "Pensez à la buse d'un tuyau d'arrosage réglé sur un jet large", a déclaré M. McKinnie. "Seulement environ 50% de l'énergie électrique est convertie en lumière laser et les autres 50% sont de la chaleur perdue. Nous avions besoin d'un deuxième étage pour convertir la lumière laser de la diode semi-conductrice en lumière laser que nous pouvons utiliser dans notre système anti-UAS. Nous le faisons avec des fibres, en transformant ce large jet en un jet concentré et étroit." Les lasers à diodes ne sont que la première étape, servant de "pompe" pour un laser à fibre. "Les diodes sont l'élément de base d'un amplificateur laser à fibre. Dans cet amplificateur, un certain nombre de diodes pompent leur lumière dans une seule fibre optique, ce qui produit un faisceau très puissant et parfaitement formé", a déclaré Evan Hunt, directeur du développement commercial pour les lasers à haute énergie et les contre-systèmes UAS chez RI&S. Obtenir suffisamment de fibres Les câbles à fibre optique utilisés dans le système d'armes à laser à haute énergie de RI&S sont très similaires à ceux utilisés par l'industrie des télécommunications - sauf qu'ils peuvent supporter des niveaux de puissance beaucoup plus élevés, et le câble à fibre optique de HELWS est environ 10 fois plus large, à un niveau microscopique, que les câbles utilisés par l'industrie des télécommunications "Les lasers à fibres sont devenus élégants, efficaces et assez robustes grâce à la recherche, aux investissements et au soutien qu'ils ont reçu de la très grande industrie commerciale du découpage et du soudage", a déclaré M. Hunt. "Ils ont un rendement de 80 à 90 % et génèrent très peu de chaleur. Et en plus de cette efficacité, la fibre sert à amplifier la puissance du faisceau." Selon M. McKinnie, les lasers à fibre utilisent beaucoup de câbles pouvant atteindre des dizaines ou des centaines de mètres de long. En raison de leur encombrement, les câbles sont "enroulés comme du fil de pêche" afin de pouvoir être placés sur une plate-forme mobile et de faciliter la distribution de l'excès de chaleur. Le faisceau laser à fibre est beaucoup plus focalisé que les lasers à diode. "Au lieu d'une lampe de poche, vous avez un pointeur laser", a déclaré M. Hunt. Et contrairement aux faisceaux rouges, verts ou violets émis par les pointeurs laser courants, HELWS produit une lumière laser dans le spectre infrarouge, invisible à l'œil nu. Croisement des faisceaux Mais un seul faisceau laser à fibre n'a pas la portée et la vitesse d'engagement nécessaires pour détruire un drone attaquant. La troisième étape consiste à combiner plusieurs faisceaux amplificateurs laser à fibre. "Il est incroyablement difficile de gérer une lumière aussi puissante et la chaleur associée dans un système aussi petit", explique Justin Martin, ingénieur en chef de HELWS. "Les optiques doivent être alignées avec précision et spécialement revêtues pour ne pas fondre au contact." Une fois le puissant faisceau construit, le laser doit trouver sa cible. Pour accomplir cette étape cruciale, RI&S a équipé le système de son système de ciblage multi-spectral, ou MTS, qui utilise la lumière de plusieurs bandes du spectre électromagnétique pour acquérir et suivre les cibles, puis indiquer à l'opérateur où tirer le laser. Le MTS est utilisé sur plus de 20 systèmes aériens sans pilote à voilure tournante et sur des plates-formes à voilure fixe pour la surveillance à longue distance, l'acquisition de cibles, le suivi, la télémétrie et la désignation laser. Le domaine d'expertise de Raytheon Intelligence & Space est celui des capteurs électro-optiques infrarouges comme le MTS. La société l'a modifié non seulement pour qu'il détecte la cible, mais aussi pour qu'il dirige le faisceau vers la cible et l'engage. L'objet spécifique sur lequel l'opérateur zoome, qu'il regarde et qu'il suit optiquement, est exactement celui que le faisceau invisible atteint lorsqu'il est déclenché, faisant silencieusement un trou en quelques secondes. "Le faisceau laser le plus puissant du monde est inutile si l'opérateur ne peut pas le trouver et le fixer sur sa cible", a déclaré M. Hunt. Le système a une portée de quelques kilomètres, et les opérateurs utilisent une manette de jeu vidéo pour pointer le système vers la cible, identifier le drone, le distinguer de son environnement et marquer un endroit où le laser doit frapper. Le système est si précis qu'il permet aux opérateurs de placer le réticule directement sur la caméra d'un drone, par exemple, ce qui leur donne la possibilité de neutraliser la menace sans faire chuter l'appareil au sol. "Le système optique est si puissant, si haute résolution que les opérateurs peuvent identifier et suivre le plus petit drone bien au-delà de la portée visuelle, même dans des environnements encombrés", a déclaré Martin. "Cela permet également aux opérateurs d'avoir une connaissance situationnelle des environs d'un drone afin de déterminer le meilleur endroit pour abattre la cible." Le système est modulaire, ce qui signifie qu'il peut être facilement personnalisé pour s'adapter à plusieurs plates-formes, et il est compact - assez petit pour être monté dans le lit d'un pick-up. "Je dis toujours que c'est quatre boîtes et une balle", a déclaré Hunt. "Nous avons deux boîtes d'alimentation avec la dernière et la meilleure technologie de batterie qui proviennent de l'industrie des voitures électriques commerciales. L'une alimente le système et l'autre sert de chargeur d'énergie pour les résultats du laser. Ensuite, nous avons une boîte avec toutes les bobines de la fibre laser, et nous avons un module de gestion thermique, qui fait recirculer l'eau dans le système. Et enfin, nous avons le directeur de faisceau, la tourelle, qui se trouve au sommet avec le module optique". HELWS frappe exactement là où l'opérateur vise et à la vitesse de la lumière. Il dispose d'un chargeur profond et rechargeable permettant un nombre illimité de tirs. Lorsque les batteries commencent à s'épuiser, le système peut être commuté sur un générateur pour le maintenir en état de marche. "L'idée derrière ce système est de pouvoir détecter, identifier et engager ces choses bien avant qu'elles ne deviennent une menace imminente", a déclaré M. Hunt. "Et il le fait très bien".
  21. https://www.thedrive.com/the-war-zone/42620/a-record-setting-56-chinese-warplanes-flew-into-taiwans-air-defense-zone-today Les incursions montent en fréquence et en densité, je me demande quel est l'objectif, mais il y en a un... prémices d'une opération limitée ou de plus grande envergure? toutes ces opérations dépassent la simple volonté d'impressionner les taïwanais ... vos idées?
  22. https://militaryleak.com/2021/05/01/marine-air-defense-integrated-system-madis-mk1-mk2-in-progress/ MADIS 1 MADIS 2
  23. Je pense sincèrement que les drones, les munitions rôdeuses tueuses sont une capacité qui prend et qui rendra de plus en plus d'importance, ce n'est en revanche qu'un moyen supplémentaire qu'il nous faut posséder et être capable de contrer (comme tout système d'arme. Maintenant est ce que les drones et consœurs vont saturer le champ de bataille, 24h sur 24h, de jour comme de nuit, quel que soit la météo, sans qu'il soit possible à un blindé de sortir de sa tranchée sans être immédiatement prit à partie, sans qu'il existe de contre mesure pour ne pas être vu, identifié et ciblé ...
  24. Le jaguar est un engin de reconnaissance, l'objectif est donc de reconnaître de mettre en en évidence le dispositif de l'adversaire, pas de combattre, sauf pour découvrir ou mener une embuscade. L'objectif premier est donc de ne pas être détecté... d’où l'absence de nécessité d'avoir un stock important de missiles en dotation propre, juste de quoi faire face à la surprise ou mener une action ponctuelle. Dans EBRC il y a combat ... la je suis plus dubitatif ....
×
×
  • Create New...