don_ccicci

Members
  • Content Count

    1,458
  • Joined

  • Last visited

    Never

Community Reputation

0 Neutral

About don_ccicci

  • Rank
    Vétéran
  1. Oui, c'est le modèle soviétique, mais l'armée de terre a-t-elle véritablement besoin de systèmes aussi performant que les Buk-m2 ? Ne vaudrait-il mieux pas fournir plus de S-300 et pantsyr a la DAT si il y a un besoin supplémentaire de protection AA. Et ne doter l'armée de Terre que de systèmes a courte portée.
  2. Ils ont sortis récemment une version améliorée aspide 2000 pour les batteries spada 2000, elles même modernisées. Ils en ont vendu au Pakistan je crois, et ont modernisées ainsi les anciens spada du Koweit. Bof, mieux vaut miser sur un duo pantsyr-s1 + S-300PMU2, le Buk n'offre pas vraiment d'avantages par rapport a ces deux la.
  3. Avec des missiles de croisière tires a grand distance, il peut être une menace pour beaucoup de monde dans le coin. Il faudrait connaitre son autonomie, ce serait intéressant, et la portée des missiles qu'il embarque. Avec des missiles portant a 600km par exemple, et une descente du bomber en BA sur les 150 derniers km avant de tirer... S'il n'y a pas d'awacs en l'air a ce moment avec des chasseurs prêts a intervenir, on ne le revoit jamais. Et arme de missiles anti-navires, il participe aussi a l'effet de saturation sur un GAN US. Et j'adore sa nouvelle gouaille.
  4. A red flag édition 96, deux 2000D se sont permis de shooter deux F-15C avec des magic-2. Les eagle pouvaient pas shooter a distance a cause des CME, ils ont voulu se rapprocher, et bang. Le 2000D étant issu d'un chasseur, il lui sera toujours bien plus facile de se défendre par rapport a un IDS.
  5. C'est franchement dommage, quand on voit l'investissement effectue en matière de capteurs radars, ir, CO/senit ces dernières années sur ces navires. Les ricains proposaient l'upgrade SM-2/NTU pas trop cher, et on savait depuis une douzaine d'années facile qu'on n'aurait pas les Hzn 3 & 4. Maintenant, avec les priorités budgétaires actuelles et sachant que ces navires partent dans 10 ans a peine, c'est trop tard. Dans le même genre, je n'ai jamais compris pourquoi les 3 F-70 modernisées OP3A a l'époque n'ont jamais reçues en même temps une modernisation au standard NG (mode FLF) de leur crotale de base. Cela aurait grandement amélioré leurs capacités d'auto-défense AA/AM pour vraiment pas cher. D'autant plus que la aussi on avait investi : sadral, 30mm Breda/Mauser, senit, IR, dagaie mk2, passerelle... En fait j'ai l'impression d'un mauvais goût d'inachevé a chaque fois. Les nouvelles frégates arrivent, donc tout ça n'est plus vraiment d'actualité, mais bon, j'espère qu'on évitera ce genre d'économies a l'avenir.
  6. On met des brouilleurs plus puissants que les BSM sur le PA, alors pourquoi pas sur BPC. D'autant plus qu'ils ont prévu l'infrastructure pour installer les BSM. Pour ce qui est du crotale vl quadpack, il n'a jamais été développe au delà de la théorie, et le lancement vertical lui ferait perdre de sa portée. Et il faudrait installer au moins deux conduites de tir sur l'îlot.
  7. Bah, avec deux 30mm Breda Mauser recuperes sur les 3 f-70 OP3A, ou sur le dernier tcd, et deux lanceurs sadral qu'on prendrait sur les mêmes frégates ASM ou sur les 2 F70 AA, on s'en approcherait déjà un petit peu. Il n'y a plus qu'à attendre leurs mises a la retraite. =) Quoique les sadral nécessiteraient sûrement une petite modernisation niveau capteurs. Après, pour les mica vl il faudrait le budget, mais il y a l'avantage de la présence du radar MRR-3D NG qui pousse en ce sens. Par contre l'absence de brouilleurs (BSM) me semble difficilement compréhensible.
  8. Je me demandais s'il y avait des infos concernant la modernisation des CME des Su-24, c'est une partie importante du système d'armes de ce genre d'appareils. J'avais déjà vu le schéma global de modernisation des appareils russes, le même que celui présente ici pour les Su-24 algériens. Mais rien sur les CME. La tradition du secret peut-être.
  9. Pas forcément de quoi s'exciter trop vite non plus. Pas sur qu'entre les Buk-M2 et Ss-n-27 places en vls, et les tourelles de pantsyr naval en ciws, et les systemes associes, il y ait tant de place que ça pour tout caser. Sans compter les équipements ASM dont ils parlent (sonars, torpilles, rbu etc...). Sauf si c'est prevu des la construction, mais dans ce cas on aura vraiment l'air de fieffés menteurs. Mais bon, il ne faut pas se tromper non plus, ce sont nos BPC qui sont clairement sous équipes niveau armement défensif et équipements (brouilleurs absents).
  10. don_ccicci

    FREMM Italie

    En fait, c'est vrai, pas besoin de forte menace. Qu'il s'agisse des F-125 ou Fremm-avt Italie, ces navires n'ont ni capacité ASM sérieuse, ni une grosse capacité AA. ( respectivement deux RAM pour F-125, et 16 aster pour Fremm ) Donc un seul SSK dans le coin, et c'est escorte obligatoire. Le truc marrant, c'est qu'à la base, les frégates sont faites pour escorter. Maintenant on fait des frégates qui doivent l'être a leur tour a la moindre menace. Au final, ils nous re-inventeraient presque les FLF, mais en version moderne, customisee et de luxe : 6000t et bien plus couteux. Tout ça pour tirer au 127 et promener des commandos. Pour ce qui est d'aller tirer au canon en Lybie, envoyer des commandos en Somalie, ou n'importe quelle mission du même genre, n'importe quelle frégate/corvette/OPV moderne le fait. Aller dessiner des navires de 6000t qui coutent un bras pour faire ça, cela parait overkill. Le souci aujourd'hui, c'est que le nombre de frégates commandées en Europe se réduit comme peau de chagrin. Et comme les frégates AA sont bien représentées, ce sont les capacités ASM qui risquent de manger si on on suit cette voie. Or les frégates ASM sont des instruments de maitrise de l'espace maritime bien plus important qu'une frégate avt. Surtout a une période de renouvellement des flottes soum, voire même de prolifération dans certains cas. Des navires plus légers et moins chers pourraint s'acquitter aisément de l'essentiel de la tache, sachant que si le "client" est trop sérieux, on enverra au préalable d'autres moyens pour sécuriser la zone. Pour info, une FLF c'est dans les 3500t, et moyennant une modernisation, pourrait faire largement le boulot. Ou encore un des grand modèles de gowind, a 2500t.
  11. don_ccicci

    Marine Danoise

    Et une vitesse de 23n ce qui est peu... On critique des fois les FLF qui sont a 25.
  12. don_ccicci

    FREMM Italie

    Je me suis toujours demande si la forte représentation de frégates/destroyers AA en Europe n'était pas du a un mimétisme avec la stratégie US. En effet ces derniers n'ont construits, depuis 25 ans, que des ticon et AB dont la vocation est principalement AA. De plus, la lutte ASM est bien plus complexe que la lutte AA. Dans lutte AA les radars et les calculateurs font aujourd'hui 95% du boulot. Dans la lutte ASM il ne suffit pas d'avoir le sonar remorque kivabien. Il faut du personnel entraine et expérimente, des tactiques éprouvées et parfaitement maitrisées, et même dans ce cas le résultat n'est pas toujours assure face a un soum au niveau. La lutte ASM c'est comme une partie de chasse, si les rabatteurs sont mal coordonnes avec les tireurs, ou les chiens mal dresses, le sanglier se barre a coup sur. Dans ces conditions, certains pays peuvent ne pas vouloir faire l'effort, les capacités AA étant en comparaison bien plus faciles a obtenir. Il faut aussi se méfier de ce que l'on appelle des frégates dites "polyvalentes". Si on parle de navires tels que les Karel doorman en service dans 3 marines en europe, ou encore les F-80 espagnoles, ou d'autres dans le même type, ces navires n'ont aucune spécialité dans laquelle ils excellent. Qu'il s'agisse de lutte AA, ASM, ou même AVT, ils sont rarement au niveau. Et puis les navires AVT, faudra voir a l'avenir. Je ne suis pas persuade de l'intérêt de construire des navires de 6000t dans ce but, qui coutent la peau des couilles, et qui en cas de fortes menaces AA ou ASM doivent être escortes.
  13. don_ccicci

    Eurofighter

    Aujourd'hui, c'est a dire ans l'aesa et le meteor qui viendront plus tard, un 2000-5 mk2 n'a pas grand chose a envier a un typhoon.
  14. En plus d'un Herakles aesa, avec modules en GaN si possible, il faudrait un système de mature unique. Afin de conférer au radar, qui fait aussi office de conduite de tir, une capacité de détection sur 360. Ça et 48 silos bien entendu =D Équipées de cette manière, on obtiendrait au final de bons navires tout de même.
  15. @g4lly Le sonar remorque ATBF des Fremm est donne jusqu'à 70 km max, dans les conditions de propagations favorables évidemment. Sinon, pour l'helico qui chasse seul, j'ai du mal. Il a besoin de savoir ou aller, d'avoir une zone définie par laquelle commencer. Ou alors on va faire du quadrillage au pifomètre avec une autonomie et une capacité de détection limitée sans même savoir si un soum est bien présent ou pas. On va dire que je suis d'accord avec Dippermo, il peut mais sur une surface et une durée limitée.