dr.watson

Members
  • Content Count

    662
  • Joined

  • Last visited

Posts posted by dr.watson


  1. 17 Pays Ouvrent leurs frontières aux Syriens, encore faudrait-il y accéder.

    Par l'Algérie c'est impossible, le meilleur moyen est de rejoindre les territoires Espagnol en territoire Marocain, les syriens n'ont aucune vocation a rester en Algérie puisqu'ils n'y ont aucun intérêts. C'est de la provocation et de la désinformation, c'est une attitude hostile a l’Algérie. 

     

    http://www.liberation.fr/monde/2013/10/01/17-pays-ouvrent-leurs-frontieres-aux-refugies-syriens_936086

     

    Ps: SousLieutenantANP cesse de croire que tu peux duper les gens en utilisant un Pseudo Algerien, les Modos ont eu une formation chez les Spetsnaz dans la Lutte anti-troll 

    • Upvote 1

  2. C'est une armée qui n'est pas suffisamment puissante pour remporter un conflit contre ses voisins Algerien/Espagnol mais suffisamment puissante pour dissuader d'une agression. En cas de conflit l'agresseur n'en sortira pas indemne, c'est ce qui compte le plus, le Maroc n'a pas l'ambition d’être une puissance Militaire régionale. 


  3. Bonjour à tous, Etant dans la réalisation de mon 2ème roman "Corne d'Abondance" comme je l'ai déjà évoqué, une scène se déroule dans le sud algérien où une paire de SU-24 détruit une colonne djihadiste, trop éloigné pour être traité par des Hind, grâce aux infos des militaires français. C'est un techno-thriller et même si c'est romancé j'essaye d'être le plus plausible possible: j'ai vu une vidéo d'un su24 lourdement chargé (30 bombes) mais je pense que cette configuration lourde était dû à un entrainement sur un champ de tir à proximité. Pour une attaque "normale" d'une colonne de véhicules dans le désert qu'elle est la configuration habituellement utilisé par l'armée de l'air algérienne pour ses Fencer ? et il me faudrait le nom de leur base d'attache (c'est mieux que d'écrire que "les avions décollent d'une base aérienne..." en restant trop vague !) sans bien sur vouloir dévoiler des secrets militaire. merci par avance

     

    La base d'attache est a Laghouat 

    http://www.scramble.nl/orbats/algeria

     

    Il y a des Su-24 dans plusieurs Bases Tindouf, Ouargla Ain Oussera Tamanrasset (proche du Mali) et meme au Nord en ce moment a Bousfer

     

    Etant un Techno-Thriller je propose l'Utilisation du Missile Air-Sol Raptor II qui est utilisé par les Su-24 de l'AAF, c'est plus sympa qu'un tapis de bombe Lisse 

     

     

    919388781.jpg

     

     

    58257820100921EOS500D027939.jpg


  4. Avant de songer a l'acquisition du S-80 ou d'un 636 (qui équipe déjà le voisin) , il faut déjà trouver les fonds pour le Financement de la Frégate FREMM Mohamed 6 qui s'impatiente a Brest et aimerait goûter aux eaux chaudes de la Méditerranée.  


  5.  
     
    L'Algérie a du coup mené un raid contre une base djihadiste en Libye, à 200 km du site gazier où avait eu lieu la prise d’otages massive de janvier.
     
    Le 24 octobre dernier, plusieurs centaines de membres des forces spéciales de l’armée algérienne, appuyées par des avions chasse, des hélicoptères et des chars, ont mené un raid contre une base djihadiste en Libye, à 200 km au sud du site gazier d'In Amenas, là où avait eu lieu la prise d’otages massive de janvier 2013. Depuis deux mois, des informations collectées par les services secrets algériens faisaient état d’une nouvelle attaque de groupes terroristes en préparation sur ce même site, proche de la frontière libyenne. De plus, les forces régulières libyennes qui assuraient la sécurité le long des mille kilomètres de frontière entre l'Algérie et la Libye s’étaient retirées, il y a un mois, pour maintenir l’ordre dans les villes libyennes où règne l’anarchie. Elles avaient été remplacées par des milices islamiques, avec lesquelles Alger a refusé toute coopération, fermant ses frontières. C'est ce qui a précipité son attaque éclair.
     
    La constitution algérienne interdit formellement à l’armée, en tant de paix, de combattre hors du territoire national, mais l’état-major a considéré qu'il s'agissait-là d'un cas de force majeur. Les militaires ont découvert une véritable caverne d’Ali Baba : des centaines de missiles toutes catégories, des dizaines de mitrailleuses 12,7, autant de ceintures kamikazes, des centaines de kilos d’explosifs et de mortiers, 500 kalachnikovs, 150 lance-roquettes, des centaines de pistolets mitrailleurs scorpions et d’armes de poing. Cultivant le culte du secret, le ministère de la Défense à Alger a refusé de dire s’il y avait eu des morts de part et d’autre lors de l’assaut et si des djihadistes avaient été faits prisonniers.