samson

Members
  • Content Count

    974
  • Joined

  • Last visited

    Never

Community Reputation

-1 Poor

About samson

  • Rank
    Connaisseur

Recent Profile Visitors

The recent visitors block is disabled and is not being shown to other users.

  1. http://www.youtube.com/watch?v=BMEw0lZ3k_Y La vidéo parle d'elle-même. Une belle illustration de l'idéologie dominante au sein de l'ONU.
  2. http://www.rompezlesrangs.fr/ C'est fait par un jeune de 19ans, ai-je-cru lire. Ca fleure bon encore l'amateurisme mais le créneau me semble porteur. L'idée me semble en effet géniale. Il recherche des personnels implantés localement aussi bien dans les milieux militaires que dans les entreprises. Si certains sont intéressés, l'annonce se trouve dans le blog. Encore une idée que j'aurai aimé développer grrr ;/ Souhaitons lui bonne continuation.
  3. Enfin quelqu'un qui voit un peu au-delà de ce que l'on nous présente comme inévitable, indépassable, évident, moderne... parce que c'est évident et moderne. Point barre. Rompez. Je rejoins C seven sur les points 1, 2, et modérement le 3. Le 4, c'est à mon avis excessif. Tailler son armée en fonction de ce que l'autre a ou peut faire me semble être le plus sûr itinéraire vers le mur. C'est aller là où l'autre veut nous enmener. C'est justement ce que tu déplores sur le combat urbain. Je reviendrai sur le conditionnement moral de nos troupes par la propagande ambiante. Le meilleur exemple est Israël. Voilà, la seule démocratie, le seul pays libre du MOPO et bientôt il aura à en rougir. Je considère comme nazifiant, le conditionnement idéologique qui se met en place visant à nous faire croire que le problème du MOPO c'est Israël. L'étape suivante étant bien évidemment : il faut détruire Israël pour le bien commun. Il y aurait aussi beaucoup à dire sur le court-termisme de la doctrine en place. Je ne sais pas s'il y a des gens qui s'intéressent à la théologie mais c'est assez fantastique de relever les ressemblances entre la reconnaissance d'une Doctrine par le Saint-Siège comme légitime et adéquate et la reconnaissance d'une doctrine par le microcosme militaire comme évident. C'est toujours la même chose et Burke a tout dit dans sa critique sur la Révolution française : les français font dans le théorique et l'intemporel alors que tout est spatio-temporel. L'éternel enculage de mouche français contre le pragmatise anglois So what? Il y aurait lieu de faire un bouquin là-dessus. Ce sont les mêmes processus. Bref, depuis 40, on a inventé quoi à part la Ligne Maginot et ses concours du bastion le plus fleuri? Peut-être la dissuasion du faible au fort en 60 ? Depuis, on ne sait faire que de pâles copies de ce qui se fait aux USA. Moi, ma bête noire, c'est une partie de la RMA. Plusieurs hypothèses ; -oui bien c'est un jeunisme, un modernisme. Une sorte de frénésie collective, un cycle prétendu vertueux entretenu par tous les labos, un cheminement aveugle d'ingénieurs obmnibulés par le présent. Une fuite en avant avec la Technique comme point cardinal qu'a bien décrit Ellul. - soit c'est le business plan des études. L'économie de la connaissance, la plus-value technologique... tout ça. - soit c'est une course d'endurance entre puissance. Même modèle que la guerre froide en notant comme l'a admirablement démontré Aron que la technologie est un élément de puissance aussi bien que l'économie, l'armée etc Le tout orchestré par les USA : si vous ne me suivez pas, vous serez archaïque. Si vous n'avez pas de quoi suivre, voici nos étagères. L'étrange défaite de Bloch, (re)lisez, on dirait un essai contemporain. La formation intellectuelle des haut-gradés est merdique, les militaires se pensent omniscients, un civil est illégitime pour aborder ces questions etc Des pensées mollassones, des aspirants démissionnaires, des gémissements craintifs au moindre cri de guerre, des humilitaires, voilà l'équipe de choc. Mon avis : les doctrineux n'ont que trop peu d'assise intellectuelle en dehors de leur formation militaire. Ne pas comprendre que l'armée est le dernier maillon, le bras armé d'un corps plus vaste, c'est être dans la lignée des patronymes figurant sur les PV de nominations du MinDéf en 36. Les militaires sont des missionnaires, des postes avancés, de la Maison France autant que des profs, les politiques, les influents de Bruxelles ou les plaideurs à l'OMC, les chercheurs ou les diplomates. L'Armée est le dépositaire d'une Nation. Elle supporte les ambitions de celle-ci. Après, est-ce que la France a encore des ambitions, c'est un autre débat. En tout cas, la compassion est une vertue privée, elle ne peut certainement pas faire un ordre politique. Et comme disait Albright : multilateral when we can, unilateral when we must
  4. Du Colonel Lacheroy. Connu surtout pour sa doctrine relative à la guerre contre-révolutionnaire. Théorie qui s'avère de plus en plus visionnaire au vu des actualités. Mais forcément, politically incorrect. D'ailleurs, j'ai comme le sentiment qu'il a du avoir du mal à publier ce bouquin vu la modestie de la maison d'éditions et la difficulté à trouver ce bouquin. Bref, qui l'a lu? Ca m'enmerde un peu de l'acheter maintenant en prévention de sa future indisponibilité.
  5. MAM, sans machisme, je trouve que c'est la caricature de la femme en politique. On sait tous pourquoi Chirac l'a sollicité. Et puis, la France résumée à la Tour Eiffel et à Jacques Chirac, c'est trop pour moi. Et puis, c'est encore une tenant de ce que j'appelle le pseudo-gaullisme. Mais, MAM, non, vraiment. Pas d'intelligence propre, pas de vision, une certaine rigueur certes mais on doit tous en avoir ici dans nos activités respectives. Je ne vois donc pas en quoi c'est une qualité déterminante. Une bonne gestionnaire à la limite mais certainement pas un génie stratégique. Après, n'est-ce pas précisément ce que l'on demande à un MinDéf? Avec Sarko au MinInt, on a un peu oublié qu'un Ministre ce n'est qu'après tout qu'un exécutant. Un Ministre face à un Président, ça pèse pas lourd. Encore moins quand il s'appelle Sarkozy et qu'il a amorçé une réforme en profondeur de la police française. Donc les marges de manoeuvre sont réduites. Quant à son bilan au MinDéf, elle a fait ce qu'elle a pu mais en contextualisant, on peut estimer qu'avec Chirac à l'Elysée, tout bilan un brin positif prend de l'ampleur et suscite presque l'admiration. C'est précisément pourquoi elle a été respectée. Je n'ai pas lu tout le topic mais si "le pire" c'est Royal, oui on l'a échappé belle.
  6. L' "embargo" me semble contre-productif, anachronique et contraire à nos intérêts. C'est une évidence. Reste à en convaincre la secte tiers-mondiste du Quai d'Orsay. Mais ce n'est pas la priorité sur le MOPO. Et en 5ans, tout est affaire de priorité.
  7. Ah... le Sirpa, un des fleurons de l'Administration française. Un des innombrables exemples qui témoigne de la vigueur de la volonté politique portée sur l'Armée française. Il y aurait beaucoup à dire.
  8. Notre nouveau Président (ça fera plaisir à Alexis) : Le discours de Gallo au Bois de Boulogne (admirable, à voir) : "ce n'était que l'ombre inéluctable de la Lumière" dit-il de mémoire. Très beau discours, vraiment. http://www.dailymotion.com/video/x213cs_max-gallo-la-france-ne-passera-pas Discours de Sarkozy avec un Chant des Partisans superbe à la fin : http://www.dailymotion.com/video/x1ztug_hommage-aux-martyrs-nsarkozy-160507 Sur la lettre de Môquet justement : Sur la réforme de l'Etat : Critique intelligente de Saint-Etienne, un des meilleurs économistes fr à mon sens. Fait chier qu'il copine avec Bayrou. Sur la diplomatie en général : Sur l'Europe et la Turquie, chaud devant : Sinon, Kouchner va aller au Liban d'ici peu.
  9. Bientôt l'action violente et le jet de pavé démocratique et alternatif Hitmoon? Hitmoon, n°36 page 5 du JO, tu lis quoi? J'adore aussi ta façon de condamner le recours à des moments historiques pour user de la même méthode dans le post après. Du grand art. Pour le fascisme, sans vouloir être pédant, un article de Wiki c'est limite. L'antifascisme, en tant que police de pensée, peut très bien être clairement un fascisme. Regarde dans la liste que tu donnes il y a un mouvement "anti-fasciste". Un anti-raciste peut vite devenir anti-blanc aussi. Pendant le communisme-pas-du-tout-fasciste, on a tué des innocents au nom de l'antifascisme. Et même des prolétaires ! Et même des communistes qui ne l'étaient pas assez ! Même pas des capitalistes, quel gâchis. Pendant ce temps-là en Chine et au Darfour on gonfle ses bras à coup de machette. Mais les palestiniens tués par les immondes juifs sont un crime paraît-il plus Mal. L'anti-sionnisme, c'est mal. En revanche, le nationalisme palestinien, ça passe. C'est ce qui se dit dans les collèges et lycées du moins de l'Education dîte Nationale. Donc ça doit être vrai. L'Histoire a d'ailleurs montré qu'il faut se méfier des "anti". Mais passons. Et je serai surtout curieux que tu nous expliques en quoi être réactionnaire c'est être fasciste. C'est pour moi la grande découverte de la soirée. Réac? Anti-Moderne? Contre-Révolutionnaire? Conservateur? De Maistre, fasciste? Péguy fasciste? Céline fasciste (heu oui mais plus tard)? Nieztsche fasciste? Chateaubriand? Flaubert? Baudelaire? C'est quoi être réactionnaire : refuser ce qu'on nous présente comme un Progrès (Vichy était LA solution rationnelle, LA solution qui allait dans le bon sens, LA solution à nos problèmes qu'ils nous disaient le Maréchal et ses copains socialistes ; la colonisation c'est l'avenir de la France, la guerre était inévitable qu'il nous disait Mitterrand et de Gaulle c'était la décadence qu'ils nous disaient les autres), faire le salut nazi ou penser qu'aucune pensée dominante n'a à nous dicter ce qui est bon mais uniquement ce qui est mauvais ou d'autres courants de pensée innombrables qui ont posé ces questions bien avant nous ou encore bien d'autres choses et encore plein d'autres? L'avortement, un Progrès? Pourtant le Conseil Constitutionnel a du trancher entre deux droits constitutionnellement et strictement égaux, le droit à la vie et le droit de disposer de son corps. Il a donc du choisir. Trancher. Un choix c'est politique, pourquoi ne pourrait-on pas le contester? Quelle police de la pensée veut nous empêcher de penser sur un choix? La liberté de disposer de son corps pour quelques gamines qui ont le feu ou quelques trentenaires qui après une soirée arrosée oublie la pillule, ça vaut 150 000 bébés tués ? La possibilité pour une femme violée de ne pas accoucher d'un enfant qu'elle n'a pas voulu ça les vaut plus? En quoi, sur quel fondement, le droit de la femme de disposer de son corps est plus important que le droit du pas encore né? Comment le droit, sur l'embryon, fixe-t-il la limite à partir de laquelle il ne s'agit pas d'un meurtre? Pourquoi un embryon de 1 semaine et un autre à peine plus âge n'a-t-il pas le même statut juridique? C'est le Progrès. On sait pas toujours pourquoi mais c'est ce qu'il faut intégrer. Le mariage homosexuel? Le couple, copulare, qui éthymo veut dire copuler, dans le sens de la reproduction. Le droit reconnaît le couple dans sa dimension reproductrice. C'est parce que le couple a une connotation reproductrice qu'il dépasse le champ de la vie privée et que l'Etat, par le droit, s'en occupe. Couple, copuler, reproduire amène des enfants. Questions de successions, d'autorité parentale, de garde, de responsabilité... Donc questions intéressant l'Etat. Le couple homosexuel, ne peut se reproduire, pourquoi devrait-il donc intéresser l'Etat? La sexualité sans connotation reproductrice et donc sans rapport à l'Etat (mis à part des questions fiscales résolues par le PACS) ça intéresse Big Brother? Le choix du tout technologique, en quoi ça tombe sous le coup de l'évidence? Parce que c'est le Progrès? Le Progrès c'est la centaine de millions la bécane? Ca sauve les vies de nos soldats? Israël a sa survie avec la bombe nucléaire? L'impotence des armées occidentales, la raideur budgétaire etc soient toutes les conséquences du tout-technologique qui empêche d'aller sur des théâtres où se déroulent des conflits sanguinaires, ça sauve aussi des vies? Lesquels? Les nôtres? Celles des français en CI il y a peu? La professionnalisation des armées, c'est un progrès? Quel Progrès? Economique? Social? Militaire? Et si demain, il n'y a plus d'aspirants parce que l'interface que constituait le Service jadis ne diffuse plus l'esprit de défense, ça sera toujours un Progrès? Revenir aux Mercenaires comme les US? Etre pro-SN, c'est être un vieux con réac ou un idéologue déconnecté des réalités économiques et militaires mais focalisé sur les réalités sociales ? On peut continuer à l'infini. Donc, attention au mot réactionnaire. Ce qu'on nous présente comme un Progrès indépassable sent souvent l'arnaque. D'où ma profonde aversion pour les pseudo-progressistes de gôche. D'ailleurs, être marxiste aujourd'hui c'est être totally réac tant le capitalisme a montré par A+B qu'il était le seul modèle économique viable et efficient. C'est donc le Progrès. Je sens que tu vas devenir réac (et donc fasciste?). Etre réactionnaire, ça peut être très révolutionnaire. Une révolution réactionnaire. La poule et l'oeuf. Toujours. A ce sujet, je suggère à tous de lire l'article de Wiki sur le mot réactionnaire. Un morceau de bravoure, une minute de triomphe absolu de la Raison, la Vérité enfin touchée, un grand moment d'Encyclopédie avec en prime une citation de Marx ! Que demande "le peuple de gauche"? Faudrait que je retourne sur wiki moi. Et vive les réac !
  10. Dario, C'est pas une question d'âge ou d'effectifs, c'est une question d'appartenance syndicale et/ou politique. T'es pas au courant que le fascisme est au pouvoir? Lis les journaux mon vieux ! Sinon, Petite revue de presse : http://www.timesonline.co.uk/tol/news/world/europe/article1813489.ece Grinch, concrètement ça se passe comment? Quelles sont les attributions de compétence? Qui fait quoi? La DGA n'est-elle pas la seule à chapeauter le processus d'acquisition?!
  11. Sur le débat des sources. Camarades du GPU, Membres de l'Amicale de la Glorieuse Industrie Automobile Russe, Je réclame un court glasnost. Ferro c'est un tract permanent, le genre d'experts de l'EHESS dont les pages de Libé et du Monde pullulent. C'est comme demander à Jean Tulard de regretter que les tentatives d'assassinat de son Idole n'aient pas abouti. Ferro reste un point de vue mais on ne peut prétendre assoire et légitimer son argument en citant une telle source aussi orientée et encore moins parler de "grand spécialiste" ou source indépassable. Il n'en reste pas moins que des des gens d'origines slaves ou russes ont été aperçus sur le front Est. Des grands spécialistes de la IIème Guerre Mondiale (McCarthy etc) ont depuis conclu qu'il s'agissait de représentants de Smirnoff venus démarcher. Au passage, quitte à lire un coco, concentrez vous sur Malraux, Aragon ou autres. Et vive Boulgakov ! Post Communun : ça fais quoi d'être 1.93% ? Ne craignez-vous pas l'individualisme avec une telle solitude? D'après Wiki (libéral, pro-américain tout ça) le dit monsieur avait une Chaire à l'EHESS, doctor honoris causa de l'Université de Moscou (bon c'est facile je reconnais) et signataire de l'appel d'intellectuels auto-proclamés devant la droite arrogante et pour une gauche d'espèrance ( [17] )... Ca ne s'invente pas. Au fait, puisqu'on parle de source indépassable, Eugen Weber n'est plus des nôtres. [17]
  12. Vous verrez. Sinon, Grinch. CT = Collectivités territoriales = maquis administratif français où l'argent des français disparaît pour servir de rustine à un système intrinséquement bancal et voué à la dérive. UM = Union de la Médi. Sinon, Philippe avait posté une note de Lellouche. J'aimerai avoir des avis. Il parle d'améliorer les process d'achat. Mais, sur les réductions de coût dans le processus d'achat, je ne vois pas trop. Les protocoles de checking ne semblent pas de trop ni exagérés vu la durée de vie d'une acquisition... Après, peut-être qu'il y à tailler au niveau des personnels affectés à ces tâches. Mais je ne sais pas quelle direction a en charge cette tâche et ses effectifs. M'enfin, présomption de compétence, s'il dit ça c'est qu'en amont des études montrent que c'est bancal. Il y a des gens spécialistes en évaluation des stratégies d'acquisition de la DGA pour nous éclairer peut-être? Ca parlait aussi pas mal des fonctionnaires et des endroits à tailler. La LOLF 2008 est déjà prête dans une importante proportion. Si tout se passe bien le non-remplacement d'un fonctionnaire sur 2 sera opérationnel dès cet été. Idem, les principales lois sont prêtes. Il y avait une cellule pendant la campagne qui s'occupait des textes à préparer en parallèle. Session extraordinaire cet été de l'AN, à la rentrée il y aura déjà un beau boulot. Sur le Secrétariat à l'Industrie de Défense, à vrai dire, je n'ai jamais compris pourquoi il n'y en avait pas. Sans doute une honte du lobbying. Sarkozy n'a pas ces états d'âme. Une équipe de hauts-fonctionnaire sera à mi-temps et à plein temps d'ailleurs à Bruxelles pour faire valoir nos intérêts. Il était temps. Sarkozy taille sec il paraît dans les nouveaux paramètrages. Les corps d'Etat d'ingénieurs, certaines directions auraient déjà été victimes du karcher. Mines, Télécom etc ça saute. J'espère qu'il n'y a pas de maths spé ici sinon le changement d'orientation ou le privé t'appellent. Brutal. Du Sarkozy pur jus. Ami haut-fonctionnaire, prépare ta mutation à la DDE de Vesoul au service de gestion du stock de sel. La tronconneuse Sarkozy entre dans le maquis de l'Etat. J'ai hâte de savoir ce que Sarkozy dira pour l'Afghanistan. Ses déclarations n'étaient apparemment qu'un signal pour les talibans. On verra. Sinon, parlons du Bois de Boulogne, non pas pour ce que vous croyez mais pour le jour du Sacre. J'ai regretté Chartres mais passons. Très, très grand discours de Gallo et Sarkozy. URL Vous pouvoir voir le discours en cliquant sur l'icône Windows Media.
  13. Les FARC sont l'équivalent de nos casseurs démocrates en plus infusé et plus évolué. Un crocodile new generation version uploadée du karcher ferait l'affaire dans la jungle. Oui, la priorité doit être donnée aux négociations. Il faut être raisonnable.
  14. Salut à tous, Les Ministères sous Sarkozy n'ont presqu'aucune importance. C'est le tryptique Sarkozy-Fillon-Guéant qui impulsera, les Ministres devront appliquer. Le CNS aussi sera important. Ce qu'il faut attendre ce sont les Agences. J'y reviendrai. Notamment sur l'UM. Pour Kouchner, je n'approuve pas du tout. Et c'est peu dire. Mais à l'UMP, on marche en rangs serrés. On verra donc. . Je ne comprend pas car il y aura une dichotomie fondamentale, une diplomatie à 2 têtes entre les gaullistes et la clique à Kouchner. Ca fais longtemps que Sarkozy et Kouchner s'entretiennent sur le MAE. Le plus important à mon avis c'est qu'avec Kouchner, on risque d'aller au Darfour. C'est presque sûr. C'est évident. Ca sera sa première priorité. Je suis convaincu, j'y mettrai ma main à couper que Kouchner a accepté parce que Sarkozy lui a assuré qu'il fera tout pour le Darfour. Ce qui me semble donc le plus important aujourd'hui, c'est que le PV de nomination de Kouchner vaut ordre de mobilisation à terme pour le Darfour. C'est E-VI-DENT. Amis militaires, préparez les moustiquaires et les vaccins. Amis diplomates, révisez vos cartes de l'Afrique et vos règles de grammaire de mandarin. C'est évident que Kouchner a été nommé et a accepté pour cela. Pour Morin, c'est (cétait) le Fillon de Bayrou. C'est lui qui a coordonné le projet UDF 2007. Je ne suis pas un expert de l'UDF mais je crois savoir que c'est quelqu'un d'intelligent et d'assez chaleureux. Il pourra aussi bien lire des fiches de la DGSE que boire des pintes dans une caserne. Après, sur sa capacité de réforme, je n'en sais strictement rien. Je pense que Sarkozy a continué la méthode Chirac : mettre des fidèles ou des pantins et gérer en amont. Mais sincèrement j'ignore ce qu'il adviendra avec Morin. J'y reviendrai. L'information du jour, me semble être que Kouchner a été nommé et a accepté pour le Darfour. Défi très très relevé. Mais si réussite il y a la France sera de retour dans la cour des grands. I'll come back. J'aimerai bien parler des autres Ministères, de l'Afghanistan et surtout de l'UM.
  15. Heuu, pour info si Royal passait, c'était Hollande et Djack' pressentis respectivement au MinDéf et au Quai d'Orsay. Vous imaginez l'équipe. Douste à la défense, je ne sais pas quel voix off a dit cela du journaliste mais en tout c'est réussi. Ou alors, s'il y va, il faudra savoir qui sera en réalité son donneur d'ordres. Et puis, Douste n'est pas non plus l'abruti des guignols. Mais, personnellement, ça me semble louche. Le MinDéf, avec Bercy (qui sera scindé en 2 Ministères : Stratégie Economique et Comptes publics) me semblent être les plus grandes énigmes. Ce sont là que les pointures en politique se font les plus rares. Les conseillers ne manquent pas, les personnels capables d'administrer un Ministère se font rares. Et c'est là à mon avis que les surprises sont à attendre. J'ai lu dans Le Monde que Chirac aurait aimablement proposé à Royal des experts militaires... Il est soucieux de nous le grand con. Faut dire que si Royal passait, les perspectives étaient craignos à ce niveau là (pas uniquement). Son staff de cantonnales et l'équipe de bras cassés du PS, c'est pas brillant. Il paraît, paraît-il, que ce seraient les amis de Chevènement qui auraient tenu la barraque au 2-8-2. Mais c'est une hypothèse. Royal ne voulant pas faire appel au PS, elle se retrouvait seule avec son équipe dont on ne soulignera jamais assez la qualité... J'aurai vraiment aimé que Guéant y aille au MinDéf, c'est un homme d'Etat carré et suffisament droit dans ses bottes pour casser les corporatismes et conservatismes. Malheureusement pour nos militaires Sarkozy le voudra auprès de lui. Les hommes d'Etat se font rares. En revanche, si la situation internationale se durcit, c'est évident qu'il y ira. Donc, voilà mon avis, 2 paramètres fondamentaux : -avoir l'expertise certes mais être capable de gérer un Ministère avec toute la dimension politicienne que cela comporte (conf de presses à chaque "événement historique" traduire à chaque résultat un brin positif...). Autant dire, qu'il n'y a pas foule. La culture du secret sans doute. -non seulement, il s'agira d'un poste difficile mais deuxio ça sera sous Sarkozy. Et là, c'est plus compliqué. Sarkozy sera difficile avec ses Ministres (comme il l'est avec son équipe) et gare à celui qui ne remplira pas ses objectifs. Ca ne sera pas Lelouche car les cyrards vont devenir fous et parce qu'au Quai d'Orsay on joue encore aux fléchettes sur le drapeau US. Mais ça aurait été drôle, avouons-le. Pis, on ne sait jamais. J'avais regardé vos échanges (quel forum de bolchéviques dissidents qu'une modération tendancieuse idéologiquement laisse s'exprimer... j'espère que Fenrir ne fréquente pas de prostituées sinon surveille Paris Match) et avait commencé à répondre point par point puis j'ai abandonné, trop long. En tout cas, ce que l'on peut dire : -la politique économique de Sarkozy est une politique classique d'offre qui a fait ses preuves partout. Ce n'est en rien une politique ultra-libérale. La vraie critique majeure que l'on peut lui faire c'est que c'est avant tout une politique d'accélèration de la croissance que de relance. -la politique économique de la France sera beaucoup plus agressive que précédemment. Bouclier fiscal, rappatriement des investisseurs nationaux, défiscalisation des fonds investis dans les PME innovantes proches du foyer fiscal... Pour ne citer qu'un volet. C'est le Sarkozy des pôles de compétitivité. Là on est plus dans une stratégie économique à l'allemande et à la japonaise. Nos PME sont en nombre insuffisant, sans plus-value technologique et donc peu innovante et donc peu exportatrice. Je renvoie aux travaux de Christian Blanc, c'est quasi mot-à-mot le programme. -sur la dette : évidemment qu'il y a à dégraisser. MinDéf, Santé, Intérieur : impossible. Educ Nationale, transports, Bercy, CT : il y a gras. - sur le pseudo atlantisme. On l'aura compris Sarkozy n'est pas un gauchiste anti-amerloc. Mais Sarkozy a une doctrine très claire avec les USA : la France confond indépendance et isolement. Contre-productif car en s'isolant on ne peut rien exiger d'eux ni travailler avec eux. Le Chirac qui secoue terre et ciel dans ses discours pour le feu dans la maison planète, c'est pathétique quand on sait que sans les USA ni la Chine rien ne se fera. La déclaration sur l'Afghanistan m'apparaît a posteriori comme une déclaration improvisée. - sur la repentance : je renvoie à ce qu'a dit l'excellentissime Rama Yade. - sur l'Union de la Méditerrannée : c'est plus qu'un fourre-tout ou un lot de compensation pour la Turquie. Sarkozy a compris l'opportunité et la necessité de ce projet. J'avais filé qques liens aux qques sceptiques que ça intéressait à l'époque. - sur le Mini Traité INSTITUTIONNEL. Zapat', Merkel et Blair sont OK. Il n'y a que les puristes de la Commission qui y sont a priori hostiles. Ils changeront d'avis. -sur la capacité à faire passer les réformes. Vous sous-estimez les qualités de Fillon et Sarkozy. A eux deux, ils ont un beau palmarès : réforme des retraites (la suite de 95, nous avait-on expliqué), ouverture du capital d'EDF (le fonds de pension de la CGT et du PC... Fallait pas le dire?). Sarkozy a passé 4ans dans le Ministère le plus syndiqué : le Ministère de l'Intérieur. Après des mois d'émeutes, des objectifs de résultat difficiles etc je n'ai pas le souvenir que c'était 68 dans les commissariats. Il a des propositions intéressantes et en nombre en contrepartie : réforme des financements des syndicats, égalité salariale homme/femme (que la gôche pseudo-féministe et paritaire n'a jamais accompli), améliorations des conditions de travail, valorisation des salaires (notamment de la fonction publique)...etc Bon, évidemment, ça ne sera pas la lune de miel (comme ça ne l'aurait pas été avec Royal qui pourtant faisait tant appel face caméra aux partenaires sociaux). Mais Sarkozy a une qualité que n'avait pas Chirac le président de gauche : il a le MEDEF dans la poche. Il pourra le forcer à faire des concessions. Mais, je le répète, Bernard Thibault n'invitera pas Sarkozy dans sa R21. Mais, c'est faisable. Je le crois.