Bruno

Members
  • Content Count

    8,777
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by Bruno

  1. Ou l'art (dans lequel les américains excellent de + en +) de gaspiller un max de pognon : cela en perdant au passage beaucoup d'efficacité pour les missions d'appui-feu rapproché aux troupes (CAS : Close Air Support), en remplaçant un appareil relativement rustique et très manoeuvrable à basse vitesse & basse altitude, par un appareil ultra-sophistiqué valant 5 fois + cher, consommant 4 fois plus de kérozène, et pas du tout manoeuvrable à basse vitesse & basse altitude !...
  2. Bruno

    Hydravion

    Bien vu, Boule, j'avais pas noté ce point. Par contre un truc plus "classique" qui m'étonne c'est de voir les panaches de fumée grise s'échappant des moteurs (cf entre la 6ème et le 12ème seconde de la vidéo Youtube), dont le rendement énergétique semble donc laisser à désirer... J'imagine que ce ne sont peut-être pas les moteurs "définitifs" du bel oiseau ?
  3. Bruno

    Hydravion

    Le magnifique grand hydravion chinois AG-600 a entamé ses essais en mer >
  4. Bruno

    Mars

    En complément du post de Shorr kan, juste ci-dessus, une vidéo explicative sur le petit héli-drone de moins de 2kg qui se détachera de la sonde Perseverance, et qui sera le premier aéronef à voler sur une autre planète que notre bonne vieille Terre. Arrivée de l'ensemble sur Mars en février prochain (2021), si tout va bien >
  5. Les Etats-Unis franchissent le seuil des 150 000 morts du Coronavirus, et le total des cas recensés depuis le début de la pandémie approche les 4.5 millions. > https://www.worldometers.info/coronavirus/country/us/ Nul doute, qu'avec cela (et tous les arrêts maladie induits) leur culte de la "croissance" va, comme en Europe, devoir être mis en berne.
  6. C'est clair, et donc il faudrait commander 6 bateaux-mères (dans l'idéal 8, mais bon, j'essaie de rester raisonnable...) au lieu des 4 aujourd'hui prévus. Voilà une suggestion que le tout nouveau CEMM peut faire à Florence Parly, dans le cadre du volet industriel du fameux "plan de relance économique"
  7. En effet, les BRS n'ont "que" 25 ans, donc on peut supposer qu'ils seront soit utilisés à d'autres tâches pendant une bonne dizaine d'années (ou proposés aux marines à faible budget sur le marché export ?). ils ont plusieurs autres fonctions ? Vous m'en voyez ravi, très cher, en somme ils étaient des précurseurs des BMM / B2M, avant l'heure et en format réduit, quoi... Ces autres missions que tu cites pourront être remplies par les 4 "bateaux-mères" du SLAMF qui seront commandés dans un 2ème temps, avec une bien plus grande autonomie. Ceci dit, tu me feras remarquer qu'en raison de leur gabarit bien supérieur aux BRS de type "Altaïr", malgré les progrès faits par les motorisations ils consommeront plus : eh merde, voilà, tu as ruiné ma bonne humeur écologique de la semaine ! (Vilain, va !)
  8. Vu le gabarit et la masse bien + modestes des vedette-drones de Thalès (12-13m de long, contre 28m30) par rapport aux vieux remorqueurs de sonars aux noms d'étoiles (Altaïr, Aldébaran, Antarés), les partisans d'une réduction de notre dépendance au pétrole, et de la fameuse "transition écologique", (dont je suis) ne pourront qu'en être satisfaits : le drone de surface porteur d'un sonar remorqué et/ou de drones sous-marins consommera 3 fois moins (voire 4 fois moins) que cette barcasse à l'aspect de gros chalutier qu'est un BRS de type Altaïr. Le tout, avec de meilleures perfs quant à la détection de mines, ou de sous-marins indésirables. "What Else ?"
  9. Oui, c'est publié sur la page RSS du forum. A voir si les responsables de cette étude confiée à Naviris arriveront à trouver un compromis intéressant pour la fourniture de la nouvelle suite radar de veille & poursuite. Ce sera sans doute leur plus gros challenge, que d'arriver à ce que les 4 FDA de type Horizon conservent la même suite de senseurs, sans léser ou sacrifier l'un des grands électroniciens des 2 pays au profit de l'autre, sur l'autel de la coopération européenne. Thalès et Leonardo étant devenus rivaux, avec depuis peu des nouveaux produits relativement similaires (SeaFire-500 et Kronos, par ex) sur toute la fourchette des portées et capacités possibles.
  10. Mise en service pour 2023 concernant l'action des "drones de surface, porteurs de drones sous-marins" depuis nos côtes ; et sans doute pas avant 2025-2026 pour les "bateaux-mères" dont le modèle n'a pas encore fait l'objet d'une sélection, et dont la construction ne commencera, au mieux que fin 2021. Le SLAMF pourra théoriquement être déployé partout via des containers spéciaux, par avion ou navires Ro-Ro, mais cette solution promet d'être plutôt chère. La meilleure solution pour pouvoir le projeter en tout point du globe sera bel et bien celle de disposer des 4 navires-porteurs prévus.
  11. Sans doute qu'ils attendent une prise de position du gars Donald, qui semble s'en foutre complètement ; et puis se rappeler que par ailleurs les British espèrent que la Turquie va participer au financement de leur très cher projet du nouvel avion de combat "Tempest", concurrent annoncé du SCAF franco-germano-espagnol...
  12. En fait, il semble que, comme Philippe l'expliquait assez souvent l'an dernier, le programme des FTI, devenues FDI, dont la MN n'était au départ pas du tout fan (l'EMM aurait préféré plus de FREMM, avec leur grande autonomie...), soit une sorte de "lot de consolation" pour avoir cassé le contrat initial des 17 FREMM (à livrer tous les 7 mois), réduit à 11, puis à 8. Naval Group voulait à la fois en être "dédommagé", et faire tourner ses bureaux d'études sur une frégate intermédiaire de 4000-4500 tonnes qui manquait à son catalogue, tandis que Thalès avait besoin d'un client de lancement pour son nouveau radar AESA à antennes conforme... Là où la MN pourrait y trouver son compte opérationnel, c'est si le SeaFire-500 tient ses promesses, même en "petite version" avec seulement 12 modules émetteur-récepteurs par antenne. Sans doute aussi au niveau de la furtivité radar (mais pas de la furtivité IR...). L'absence de brouilleurs sur les 2 premières FDI laisse dubitatif, mais quand les brouilleurs nouvelle-génération seront prêt, ça devrait pas être bien compliqué de les intégrer, surtout que normalement c'est déjà prévu pour. D'ailleurs l'un des mérites du "contrat grec" s'il se confirme sera d'aider au financement de ces brouilleurs NG (qui d'après ce que j'ai compris seront cette fois 100% français) : les grecs veulent se réarmer, persuadés que ça va chauffer avec les turcs qui sont de mieux en mieux équipés, et ils seront sans doute désireux de mettre des brouilleurs puissants sur leurs 2 ou 3 FDI.
  13. Une présentation de l'AUV anti-mines "Seafox" de l'allemand Atlas Elecktronik (avec le suédois Saab l'un des 2 grands concurrents de nos gros champions nationaux, ECA Group et Thalès, en la matière)... On y apprend notamment que la charge qu'il dispose contre la mine à faire sauter fait 1.4 kg. > https://navalnews.net/seafox-the-riskless-solution-of-atlas-elektronik-for-mine-disposal/
  14. Nouvelle compagnie aérienne québecquoise, à priori dédiée aux vols "régionaux" sur l'Amérique du Nord : OWG, qui devrait commencer ses vols dans 2 mois > http://psk.blog.24heures.ch/archive/2020/07/13/une-nouvelle-compagnie-aerienne-dans-le-ciel-quebecois -869483.html
  15. L'arme de prédilection pour cela serait un accord fiscal international, entre suffisamment de pays riches/développés, pour qu'il induise un effet de modification des modes de production à l'échelle mondiale : par exemple, si l'U.E + le Japon se mettaient d'accord sur des taxes envers tout un ensemble de produits qui sont produits ou importés sur leurs territoires s'ils ne sont pas élaborés dans des conditions strictement respectueuses de l'environnement (vérifiables et vérifiée), ça aurait un effet positif global même si les Etats-Unis et la Chine refusent d'adhérer à la démarche. Ca supposerait du courage politique, et bien sûr de laisser un délais d'adaptation (de 4 à 6 ans) aux entreprises, avec si besoin un fond d'aides publiques à celles des pays signataires pendant la phase de transition, pour leurs investissements visant à respecter les nouvelles normes. Pour diverses raisons, il est peu probable que ça se fasse dans un "délais raisonnable", même avec seulement la moitié des pays développés partie prenante. C'est d'ailleurs bien pour ça que la plupart des experts, des scientifiques, sont pessimistes sur les 100 ans à venir, estimant la catastrophe globale / "effondrement global" inévitable au regard du faible degré de conscience, et de courage/capacité à changer rapidement les habitudes prises depuis 1 siècle, tant des populations que de leurs dirigeants... Le monde de "Max Max" (en version un peu moins violente tout de même, j'espère...) en devient probable à l'horizon 2060-2070.
  16. Certes, à moins que (sait-on jamais) le service "action" de la DGSE ne dispose secrètement d'un petit sous-marin (avec modèle de torpille rudimentaire non répertorié / non connu) pour ce genre d'opération. Bon, là, je rêve à voix haute, me diras-tu ! Mais, sait-on jamais... P.S / Edit : après s'ils avaient envie de croire quand même que c'est la France, sur la base de 0 preuve, on n'aurait qu'à leur rétorquer que chez nous la "liberté de croyance" est sacrée, inscrite dans notre Constitution, que nos sous-marins étaient tous occupés à des missions de véritable importance, et que si jamais on a des éléments pour les aider à trouver les ignobles crapules qui ont fait cela, on ne manquera pas de les leur communiquer, car "l'entraide entre alliés de l'OTAN est notre plus haute priorité".
  17. Rien n'empêcherait non plus que ce cargo "transportant de l'aide humanitaire" (qu'est-ce qu'ils sont sympas tout de mêmes ces fonctionnaires du régime d'Erdie et les gusses des assocs qu'ils subventionnent !), soit malencontreusement torpillé de nuit : depuis le temps qu'on dit que la Méditerranée a tendance a progressivement devenir encombrée de sous-marins, un "accident" de ce genre est si vite arrivée...
  18. Exact ; par contre, s'ils doivent envoyer des "mercenaires syriens" en Lybie afin de rendre leur engagement militaire là-bas indolore pour la population, il s'affaibliront forcément en Syrie : pour la bonne raison que ces centaines (ou milliers) de mercenaires retirés du théâtre syrien, laisseront du champ libre aux forces du régime de Bachar-El-Assad, aux "Pesh Mergas" kurdes, et aussi aux milices laïques-démocratiques syriennes... Bref, ça aidera toutes les forces qui, avec des objectifs bien différents, y combattent les islamistes de Daech et Al-Nosra, soutenus par Erdogan.
  19. Le mieux que notre gouvernement aie à faire, maintenant, c'est de fournir (discrètement, bien entendu) des armes efficaces (missiles Mistral, Eryx et "Milan II" ?) au maréchal Haftar, dans l'espoir qu'il inflige un maximum de pertes aux forces du perfide Sultan : les familles turques sont comme les autres, si elles ont des enfants, des frères, qui meurent à des milliers de km, sans démonstration que c'est vraiment nécessaire à la sécurité du pays, alors ça finira par engendrer une contestation interne, qui pourrait calmer les ardeurs belliqueuses de + en + inquiétantes du calife "Erdie Ier"...
  20. Et pendant ce temps là, aucun projet de petit réacteur Nuke mobile en France ? Pourtant, vu qu'il va falloir développer un nouveau réacteur nucléaire compact pour les SNLE 3G et, peut-être, 2 nouveaux porte-avions, il serait pas si compliqué d'en extrapoler une version civile, capable d'alimenter l'équivalent d'une ville de 50 000 habitants, j'imagine (??). Après, il y a le poids médiatique croissant des partis se réclamant de l'Ecologie, ou plutôt d'une certaine vision sectaire de l'Ecologie, devrait-on plutôt dire...
  21. Plutôt content que Florence Parly soit restée en poste, car c'est à mon sens LA (seule...) bonne surprise de l'équipe aux commandes du pays depuis mai 2017. D'ailleurs, je crois qu'elle sait autant "vendre" un bon budget Défense au Président que Jean-Yves Le Drian avec Fr.Hollande, voire peut-être mieux ; enfin à voir si les décisions qui seront prises d'ici la fin de l'année dans le cadre du "plan de relance de l'économie" le confirmeront, ou pas. Mais en tous cas, elle a bien su expliquer que presque tout ce qui est investi dans notre industrie militaire profite directement à l'économie française et aux emplois locaux, ce qui fait du budget du MinArm un outil idéal pour aider à la relance de notre économie. Le genre de décision prises, de programmation, qui n'attire pas l'attention des médias, ni même souvent des passionnés comme nous, mais qui est intéressante est celle de réduire le plus possible, la dépendance de nos armées vis-à-vis du pétrole > https://www.rfi.fr/fr/france/20200703-france-strategie-energetique-defense?ref=tw https://www.lefigaro.fr/international/les-armees-se-dotent-d-une-strategie-energetique-20200703 (Article qui semble plus détaillé, mais faute d'être abonné à "L'usine nouvelle" je ne peux en lire que le début...) > https://www.usinenouvelle.com/article/les-armees-francaises-s-attaquent-a-leur-consommation-d-energie.N982191
  22. Belle démo des capacités de l'Ilyouchine 76-MD sur piste sommaire, avec au passage aussi une vue sympa depuis le poste du mitrailleur arrière ! >
  23. Comment nos alliés participant à l'opération à nos côtés voient-ils cette "expérience" ? Quelques éléments avec cette interview de 3 officiers étrangers >
  24. Notification d'un 7ème destroyer AA du type "Arleigh Burke", Flight III, à Huntington Ingalls Industries : https://www.navaltoday.com/2020/07/01/hii-wins-936-million-contract-to-build-destroyer-for-us-navy/?utm_source=rss&utm_medium=rss&utm_campaign=hii-wins-936-million-contract-to-build-destroyer-for-us-navy Vu que cette nouvelle unité sera admise en service en 2025, et que ce n'est sans doute pas la dernière commande de cette version améliorée des A.Burke (nouveau radar, etc...), on peut dire que cette classe de navires, dont la conception initiale remonte au milieu des années 1980, va rester l'épine dorsale de la Navy jusqu'en 2050, voire au delà.