Bruno

Members
  • Content Count

    8,854
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    4

Everything posted by Bruno

  1. La turbine VK-2500P, version très améliorée de la turbine VK-2500 de Klimov, vient de finir ses tests d'Etat au banc d'essais. Elle est avant tout destinée à l'hélico de combat Mil-Mi 28-NM ; mais elle équipera aussi bien d'autres modèles des constructeurs russes, permettant de booster leurs performances > https://tass.com/defense/1215181
  2. La corvette "Odintsovo", 5ème de la série des Karakurt (projet 22800), et 1ère à recevoir le nouveau système AA courte-moyenne portée "Pantsir-M", vient de faire un test réussi en mer Baltique ; l'engin cible ayant été abattu > Et deux autres Tweets, avec liens vers deux articles en russe (pour les quelques uns sur le forum qui comprennent cette belle langue) >
  3. Je sais pas si c'est la couleur grise et la quasi absence de hublots, mais il ressemble moins à un avion civil, ou à un avion d'affaires.
  4. Le mégalo serpent Erdie n'est d'ailleurs un allié fiable pour personne : il vient de signer un accord de coopération militaire avec l'Ukraine (j'ai mis le lien aujourd'hui dans le fil "Russie et dépendances"), ce qui est cette fois un pied-de-nez envers les russes, et presque une interférence dans la crise du Donbass, après celle dans le conflit Azerbaïdjan-Arménie, où les 2 pays ne soutiennent pas le même belligérant. Dans l'idéal, si Poutine et Trump sont au moins partiellement aussi malins qu'ils le croient (là, je pense surtout à Trump, d'ailleurs...) ils se mettront d'accord pour lui éclater la gueule (enfin celle de son régime, de son armée) une bonne fois pour toutes. Dans l'idéal, quoi...
  5. Même avec un bon obus "air burst", à cause de sa cadence de tir de seulement 200 coups-minutes, je vois mal le Rapid-Fire pouvoir être considéré comme crédible en anti-missile, ou contre des jets de combat : en comparaison, le Millenium-35mm de Rheinmetall envoie 1000 pruneaux air-burst par minute (5 fois plus, rien que ça...) ! Ou le Bofors 57mm Mk-III, qui affiche une cadence de 220 coups-minutes, mais avec des munitions qui forcément sont plus puissantes... Comme le dit @Fusilier, si les patrouilleurs océaniques n'ont pas de Mistral (perso, je dirais au moins 1 affût SADRAL, ou 3 affûts SIMBAD RC, par exemple 1 à l'avant et 2 à l'arrière, par exemple aux coins du hangar Avia) c'est du foutage de gueule ; encore plus que le fait que les FDI n'auront que 16 missiles Aster. Sauf, à la limite, si en compensation on les dotait de 2 canons Rapid-Fire (1 à l'avant et 1 à l'arrière, comme sur les BRF), là Ok ça pourrait devenir défendable ! Parce que si on en est à mégoter, pour un navire de 2000T, sur 3 petits affûts AA courte portée, ou un deuxième canon de 40mm, je préférerais qu'il y en ait 8 ou 9 correctement armés, au lieu de 10 à l'armement pas crédible au regard de l'éventail des missions qui seront les leurs. Remarquez, on pourrait me dire qu'en cas de mauvaise expérience en opération il sera toujours plus rapide de leur ajouter des affûts Mistral que de construire des navires additionnels à la série, et que du coup il vaut mieux dans l'immédiat assurer un grand nombre de coques sous-équipées que d'avoir moins de coque mais bien armées...
  6. Article de Naval News (merci à Xavier et à son équipe) sur le programme des P.O, basé sur les indications du DGA, Joël Barre, lors d'une conférence de presse ce matin : - Longueur d'environ 90m, et déplacement d'environ 2000T - Vitesse max de 22 noeuds, et autonomie de 5 500 nautiques à 15 noeuds. - Autonomie vivres & eau pour tenir 40 jours en mer, avec capacité d'être 300 jours/an en mission (ce qui supposera alors 2 équipages qui se relèvent, un "bleu" et un "rouge"). - L'hypothèse du canon de 40mm RapidFire de Thalès-Nexter, bien que ça n'aie pas encore été vraiment officiellement annoncé, semble vraiment se confirmer - Par contre aucune mention de missiles (même pas d'affûts SIMBAD-RC ?? Sniff !) - 3 embarcations semi-rigides - Sonar de coque (à priori du même modèle, à savoir le Thalès Blue Watcher, que celui en cours d'installation sur les 3 FLF à moderniser) - Emport d'un "container standard" (donc de 20 pieds / 6m10, très probablement) Florence Parly avait annoncé lors de sa conférence de presse que les 2 premiers vaisseaux seront livrés en 2025, à la toute fin de l'actuelle LPM. Le design extérieur est toujours en cours d'élaboration, et sera apparemment bientôt dévoilé ("....as the design is still in progress, said the French Navy’s representative adding that it will be unveiled very soon.") https://www.navalnews.com/event-news/euronaval-2020/2020/10/euronaval-first-details-of-the-patrouilleurs-oceanique-po-platform-unveiled/
  7. Accord de coopération militaire entre Turquie et Ukraine : ça ne va pas du tout plaire à la Russie...>
  8. Je trouve aussi, en effet, et j'ajouterais que le design des CM-65 et CM-75 Mark II, qui ont l'air d'avoir tous deux un vaste espace avec rampe de mise à l'eau sous leurs ponts Avia, dans le prolongement de l'alcôve pour mettre des containers de 20 pieds, en ferait peut-être de bons candidats pour la commande à venir des bateaux-mères du SLAMF (système de lutte anti-mines futur). Du moins si, comme il a été dit ces 3 derniers mois sur le fil dédié à la guerre des mines, l'EMM s'oriente vers le choix de navires moins gros que ceux du programme Belgo-néerlandais ; des navires qui n'embarqueraient qu'une seule vedette-drone porteuse de drones SM (Inspector 125 d'ECA Group, ou Alcyon de Thalès), et non pas 2 comme les futurs vaisseaux-mères belgo-néerlandais.
  9. Bruno

    Marine Grecque

    Doit-on comprendre que la marine grecque envisage de s'offrir quelques exemplaires du nouveau petit vaisseau rapide amphibie HSAB-20 des CMN, pour les opérations commandos sur le littoral ? (Quelqu'un qui a des compétences en grec moderne ?) https://defencereview.gr/euronaval-2020-to-hsab-20-sygkentronei-megalo-ellini/
  10. Bruno

    Marine espagnole

    Très belle vue de frégate du type F-110,sur le site de Lockheed-Martin à l'occasion d'un article publicitaire sur leur radar SPY-7, qui en sera l'atout principal > https://www.lockheedmartin.com/en-ca/features/why-spy-7-is-the-world-s-most-versatile-radar.html?utm_source=twitter&utm_medium=social&utm_campaign=radar&utm_content=twittercard
  11. Bruno

    Le successeur du CdG

    Comme je le disais dans mon post de la page 263, à mon sens l'horizon 2038 est bien trop éloigné pour qu'il soit "assuré". Il est clair qu'en étant remplacé à cette date le PA CDG aura "juste 40 ans de service", ce qui est la durée normale pour un PA : qu'il ne soit pas retiré du service et remplacé avant est en soi logique. On pourrait considérer que la commande d'un nouveau PA est "assurée" si la ministre Florence Parly avait annoncé : "La commande des études détaillées d'un nouveau porte-avion pour seconder le Charles-De-Gaulle sera signée avant la fin de cette année, sur la base du design que les ingénieurs de Naval Group ont peaufiné depuis déjà des années. Puis, la commande de sa construction aux Chantiers de l'Atlantique sera signée fin 2021, ou début 2022 pour une mise en service espérée en 2028-2029. Ce porte-avions de nouvelle génération doté d'une propulsion nucléaire aura vocation à avoir un jumeau en 2038, pour remplacer le Charles-De-Gaulle lorsqu'il sera retiré du service actif." Si la commande ferme était passée avant les prochaines élections nationales, il serait bien plus difficile au pouvoir politique suivant de l'annuler, car tout le tissu industriel naval français monterait alors au créneau. Mais ce n'est pas du tout ce qu'elle a annoncé, et... que de l'argent public vienne d'être dépensé pour financer "des études" n'a malheureusement jamais gêné un gouvernement pour tout interrompre, avec le motif que "ça coûtera malgré tout bien moins cher d'arrêter maintenant et de ne pas le faire".
  12. Certes, on peut le voir comme ça Pour l'autonomie, oui à priori ce serait suffisant. C'est d'ailleurs exactement l'autonomie des 6 FS Floréal (10 000nm à 15 noeuds), et ça permet à celle qui est basée en Polynésie (mais aussi à celle basée en Martinique) d'aller faire un aller-retour jusqu'à l'atoll de Clipperton, environ 1000 nautiques au sud-ouest des côtes du Mexique et convoité par ce pays, histoire de leur rappeler que c'est ça fait partie de nos ZEE et qu'on a leurs activités dans le coin à l'oeil.
  13. L'article dit que la version française aurait le canon "RapidFire" de 40mm, ce qui serait franchement assez risible pour une corvette de 3000 tonnes, et ne ferait sans doute pas faire d'économie par rapport à une commande groupée de canons Oto-Melara 76mm de la part des 5 marines clientes !
  14. Bien que leur politique étrangère soit parfois aussi nébuleuse que celle des USA, je doute que les russes tolèrent qu'un pays historiquement proche du leur, avec une culture chrétienne-orthodoxe, soit envahi par un pays musulman, derrière lequel il y a un leader islamiste mégalo ("Erdie le fourbe"). Vu le soutien actif que les turcs offrent à l'Azerbaïdjan, nul doute qu'ensuite ils vont y garder une présence militaire. Donc, si l'Arménie se trouvait partiellement ou totalement envahie, ça ferait, de facto, de la Turquie djihadiste un voisin encore plus proche, et ne se sentant plus péter... De là à ce qu'ensuite, cette Turquie conquérante en profite pour essayer de rallumer et armer la rébellion tchétchène dans le caucase russe...
  15. Bruno

    Le successeur du CdG

    Vu comme ça, quand en 2007-2008 on avait dépenser plus de 100 millions d'Euros pour le projet de PA franco-britannique c'était aussi du "concret", mais en attendant on connaît la suite : ça n'a été du concret que pour la masse des contribuables, pas pour notre Marine... Tant que les Chantiers de l'Atlantique n'ont pas un contrat ferme pour commencer la construction, avec une ligne de crédit valant 1er acompte au budget de l'année concernée, je considère que c'est encore hypothétique, et qu'une décision politique peut tout interrompre.
  16. Bruno

    Le successeur du CdG

    Ca reste d'ailleurs de l'affichage, dans la mesure où Florence Parly a mentionné une date de MSO en 2038, afin de remplacer le Charles-De-Gaulle. Autant dire que les 2 pouvoirs politiques suivants (ceux qui sortiront des élections de 2022, puis 2027) pourront remettre en cause cette décision, puisque la construction elle-même ne commencera pas avant 2029-2030 (à Saint-Nazaire, il leur faudra 3 ans pour faire la coque, ajoutons 3 ou 4 ans pour l'intégration complète des systèmes électroniques + les essais divers et variés, et on est encore assez large). Quant à la commande des catapultes E-Mals à General Atomics, là aussi avec une date de MSO aussi lointaine que 2038 elle ne sera sans doute pas faite avant 2027-2028, non ? L'argument officiel consistera sans doute à dire que cette date correspond à celle où on est sûr que le futur avion de combat franco-germano-espagnol, le SCAF, sera prêt ; mais comme "qui peut le plus peut le moins", nul doute qu'un PA capable de mettre en oeuvre le SCAF pourrait aussi mettre en oeuvre le Rafale F-3R, puis F4, et F5, en attendant ! Un moment, avant la pandémie du Covid-19, il était envisagé de donner un sistership au CDG, pour pallier le problème de la disponibilité à mi-temps d'un seul P.A, et c'est un éventuel 2ème exemplaire qui aurait ensuite remplacé celui-ci. Maintenant on a une annonce concernant son remplacement dans 18 ans... Alors, oui c'est évidemment "mieux que rien", et ça permettra de financer des études de conception plus détaillées, mais malgré tout ça relève plus de la com' que d'une décision vraiment concrète.
  17. Si ce conflit armé en cours démontre une chose, c'est que dès lors qu'on a des "ennemis potentiels" à proximité (ou capables de venir sur place si jamais ils sont loin) on doit investir sérieusement dans ses forces armées, même quand on est un pays pauvre. Ca n'aide peut-être pas à réduire le taux de pauvreté (sauf si on peut faire fabriquer la plupart des équipements nécessaires sur son territoire, ce qui alors créera des milliers d'emplois), mais ça évite de se prendre une grosse branlée, voire une humiliation, qui ensuite ne peut qu'entraîner un gros marasme ; lequel à coup sûr sera hyper-néfaste à l'économie pour plusieurs années, augmentant encore le taux de pauvreté, ou rendant complètement dépendant d'un "bienfaiteur" extérieur.
  18. Disons que tout dépend s'ils partent d'un design déjà existant : celui du nouvel OPV-80 que j'évoquais, celui de l'OPV "Adroit", celui des corvettes Gowind vendues à l'Egypte ou à la Malaisie..., pour en faire une variante spécifique (qui serait par exemple au format XL, si la base de départ est l'un des OPV de l'actuel catalogue Kership, et plutôt au format légèrement réduit s'ils décident de partir des Gowind de combat vendues à l'export, qui ont l'avantage de déjà intégrer la capacité Sonar/ASM et d'avoir un hangar pour l'hélico, donc pas de grosse modif du design à faire). Une version agrandie de la "Vigilante CL-79" des CMN (toujours au catalogue sur leur site web) ferait sans doute aussi l'affaire, mais Naval Group étant responsable du design des PHM, pourrait-il partir d'un design initial de l'un de ses concurrents à l'export ?? Au vu de ce qui a été rappelé par Scarabé (PHM qui feront plutôt dans les 100m et 2000T), ils pourraient aussi élaborer un design totalement nouveau, s'il est jugé que pour telle ou telle raison il n'est pas intéressant de partir d'un design déjà au catalogue. Or, dans cette hypothèse, quand on connaît la longueur de la phase des tests pour éviter toute mauvaise surprise lors de la mise en service, le délais de 5 ans resterait suffisant, mais il ne laisserait pas tant de marge que ça...
  19. Proto qui sera logiquement construit par Naval Group (à Lorient, ou plutôt à Concarneau chez Piriou dans le cadre de leur filiale commune Kership), vu que l'article précise qu'ils sont responsables du design. Etant donné qu'ils ont déjà beaucoup travaillé dessus et que maintenant il va falloir aller assez vite, je serais pas surpris que le design adopté soit très proche du nouvel OPV-80 de la gamme Kership (avec carène éco-efficiente C-Sharp, conception robuste et navire plutôt facile d'entretien, selon leur com) > http://www.kership.com/fr/navires/opv-90_bis
  20. Ouais, donc l'avenir, pour les 12 -15 prochaines années ce sera le TTH-90 FS, puis à partir de 2035 une version militaire du nouvel hélico lourd (H6, de mémoire) d'Airbus Helicopters, motorisé par 2 ou 3 turbines Aneto. Enfin, si ce projet H6, qui ne peut être développé qu'à plusieurs pays européens, voit enfin le jour d'ici là...
  21. C'est vrai qu'ils ont pas un look raffiné, vu le côté "Brutus" des formes, un affût T.O de 12.7 mm sur le pont avant paraîtrait tout naturel !
  22. Il faut savoir que chez Safran, un démonstrateur, dénommé Tech-3000, a tourné au banc il y a quelques années pour préparer un successeur (de la gamme 2 500 - 3 500 ch) au RTM-322 : un moteur qui devrait offrir encore + de puissance, avec une conso en baisse de 15 à 20% supplémentaires. Je ne sais pas où en est le projet de développement d'un moteur de série correspondant (qui était prévu pour 2028-2030), mais ce serait un candidat idéal pour une version légèrement agrandie et modernisée soit du Caracal, soit des NH90 / TTH-90.
  23. Surprenant de lire dans cet article que les FDI auront la version ("Naval Group and Nexter signed a contract in December 2019 to equip the next generation frigates of the French Navy, the FDI, directly with the Narwhal 20B in the V1 version. These mounts will be retrofitted to the V2 variant in the long term.") ; alors que la première ne sera pas livrée à la Marine avant fin 2023, et que selon le début de l'article la version V2 du Narwhal-20B sera certifiée mi-2021, et prête à l'installation sur navire au premier semestre 2022. Sachant que les canons ne sont montés qu'en fin de construction, donc pour la FDI tête de série "Amiral Ronarch" à l'automne 2022, voire seulement début 2023. Qu'est ce qui peut expliquer cela ?? @pascal Clair que le plus important aujourd'hui sur un navire (ou un avion, d'ailleurs) de combat est son système de mission informatique (souvent mentionnée dans les articles comme son "système de combat"), avec notamment la capacité de "fusion & synthèse" des données. Mais comme, en raison de leur nature plus secrète, il est beaucoup plus difficile de connaître & comparer les perfs des systèmes informatiques (AEGIS, PAAMS, SETIS, Tacticos, Lyncea, Saab-9LV, etc...) que celles des canons, je crois que c'est pour ça que sur le forum on a tendance à parfois faire une fixette sur l'artillerie, ou le nombre de silos à missiles.... A ce dernier sujet, je reste d'ailleurs dubitatif sur le fait que les FDI n'auront que 16 silos A-50 : certes, comme tu le rappelles souvent, elles pourront guider les tirs d'une Horizon (qui pour le coup a 48 silos Aster), d'une FREMM, ou du PA CDG. Cependant, si une FDI se trouve à être la seule frégate vraiment armée dans une zone contestée (par exemple, elle escorte un BPC ou un BRF, aux côtés d'une FLF rénovée), cette capacité ne sera alors pas utile sur le moment. Tu me diras qu'avec 16 missiles Aster, une FDI pourrait déjà repousser seule une attaque aérienne de la part d'une puissance régionale en méditerranée ; pourtant il reste que, sauf changement dans ce domaine, les 2 FDA Horizons seront les seules frégates de La Royale à avoir un nombre de silos pour défense AA comparables à leurs homologues américaines, russes, chinoises, britanniques, italiennes, ou même espagnoles. (Que dans certaines des marines cités, la plupart des silos soient la plupart du temps vides est à mon sens presque un non-sujet : en attendant ils sont là, et y mettre des munitions sera toujours moins long que de rajouter des lanceurs verticaux à nos frégates !)
  24. Je dirais une relative discrétion radar et IR, et une plus grande vitesse maximale.
  25. Oui, justement c'est bien ça qui me surprenait sur les détails donnés de la publication du MinDef : à ma connaissance, il n'y a aucune nouvelle commande de drone de la classe des 150-200kg, comme le Camcopter que tu as mis en illustration, d'envisagée, car c'est le VSR-700 qui a vocation à devenir LE modèle d'hélidrone de la Royale. Et en bas du spectre, sauf erreur de ma part, il doit y avoir des petits drones de 3 à 40-50 kg, pour les opérations à petite distance ne nécessitant pas un radar aéroporté. Or, sur la dernière vue des POM publiée on voit bien que la plateforme Avia occupe toute la largeur du navire (soit 12m de large) et qu'elle fait presque 2 fois la longueur du semi-rigide de 8-10 places visible dans le bossoir ; ce qui veut dire qu'elle fera environ 15m de long. Ca me paraît suffisant pour mettre en oeuvre le VSR-700, non ? Quel serait l'intérêt pour la Marine d'avoir à la fois des VSR-700 et des Camcopter, en 2 séries de 10 ou 12 exemplaires ?? 20-25 exemplaires du VSR-700 ça ne reviendrait sans doute qu'un peu + cher à l'achat (avec un meilleur prix unitaire négociable), et avec un seul modèle de "gros" hélidrone la maintenance sera + facile et + économique, non ?