Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

dragazes

Members
  • Posts

    32
  • Joined

  • Last visited

Reputation

6 Neutral

Profile Information

  • Pays
    France
  1. dragazes

    Le F-35

    A voir sur le numéro de décembre de Science & Vie un petit article où ce pauvre F35 se fait littéralement descendre en flamme .
  2. Un drone dépend d'une liaison radio ou wifi , il devrait être possible de les brouiller , ou mieux encore d'en prendre le contrôle à distance , ou de tracer l'origine du guidage . La guerre electronique me semble l'option la plus adaptée , surtout dans ce contexte où des tirs balistiques pourraient s'avérer dangereux . Ces engins présentent trop d'opportunités entre de mauvaises mains , ils vont pulluler très rapidement , imaginez des gendarmes tirant au fusil au dessus d'une ville contre des drones de transport de drogue ! Peut-être un mini système emp très précis et à courte portée .
  3. effectivement il n'y a pas besoins de réinventer la poudre , mais une réforme prodonde du concept de réserves est vraiment une priorité . Demander à des combattants entrainés au combat en haute intensité de patrouiller devant le Tour Eiffel est absurde . Il faudrait une réserve non seulement etoffée ( au moins 100000 personnels ) mais surtout rapidement mobilisable , en priorité sur le territoire national , en appoint de l'armée et de la gendarmerie . Comme précisé dans le premier post , la motivation est l'élément principal , on est pas réserviste par appat du gain ou pour faire le bourrin , mais pour défendre son pays au sens le plus concret , sa ville sa région .
  4. C'est toute la problématique de la création d'une garde nationales chez nous . Un cercle d'étude constitué entre de militaires dont j'ai oublié le nom milite en ce sens , avec en vue un effectif d'à peu près 75000 membres , ce qui pour la population de notre pays est très modéré . Je verrai cette armée bis très orientée defense du territoire , à la fois dans un rôle militaire et policier c'est-à-dire anti terroriste et bandes armées . Nos forces pourraient en cas de catastrophe , de crise majeure , être complètement débordées , la prise du pouvoir même locale et temporaire par des groupes armées ultra violent type EI n'est pas à exclure . Le but serait de gonfler les effectifs de fantassins , qui seuls peuvent occuper le terrain . Il s'agit précisément de cela , occuper le terrain , poster si necessaire une compagnie en garde d'une centrale nucléaire , d'une base aerienne , boucler certains quartiers , canaliser des flots de réfugiés ...bien sûr tout cela l'armée et la gendarmerie pourraient le faire aussi bien , mais ce n'est pas leur rôle surtout l'armée , et en remplissant ces missions , la gn permettrait d'optimiser l'utilisation des unités professionnelles . De plus , cela rétablirait un lien entre l'armée et la nation , lien qui est à la base du concept de démocratie ( la démocratie grecque c'est la cité en armes ) . Actuellement nous disposons à la louche d'à peine 15000 fantassins stricto sensu ( nombre de systèmes felin commandé ) . Une gn à 75000 px donnerait au moins 30000 fantassins , le double ( chiffre ridicule d'ailleurs quand on regarde les effectifs des armées napoléoniennes par exemple ) . Bien sûr il faudrait après rentrer dans les détails du recrutement et bien sûr du financement , mais l'idée est incontournable . On ne peut pas revenir à la conscription ni continuer avec une armée professionnalisée de plus en plus restreinte et qui doit donc être utiliser avec parcimonie et exclusivement pour des missions qu'elle seule peut remplir , il faut innover .
  5. article interessant sur DSI 107 sur les nouvelles armes d'appui de l'infanterie américaine avec reprise des programmes de munition casetelescoped et caseless . A priori la seconde technique serait plus performante mais pas tout à fait au point . Ce qui me sidère concernant ces programmes qui ne concernent après tout que des armes légères leurs munitions , c'est que l'US Army investi depuis dix ans , sans résultats probants autre que quelques séances de tir . Sachant pourtant que l'enjeu est primordial avec des gains de poids de l'ordre de 40% tant pour les munitions que pour la mitrailleuse légère , pourquoi ces technologies ne sont-elles pas généralisées ; que l'on mette 20 ans au moins à concevoir un nouvel avion de combat , soit , mais une munition de petit calibre ! on en a conçu d'excellentes au xixème siècle qui sont toujours en service ( 9 mm , 7,62x54 russe , 22lr ..) alors je m'interroge , y a t'il un vice caché ( l'article est plutôt élogieux ) , on parle de culasse basculante , est-ce que cela complique singulèrement la mécanique ? Imaginons qu'à poids égal , on pourrait adopter un FA 7,62x51 avec presque autant de munitions qu'un 5,56 ! ça vaut quand même le coup , ou équiper chaque troufion avec la puissance de feu d'une mitrailleuse légère ! Autant les programmes type oicw étaient d'emblée condamnés , autant un progrès de 40% sur le poids c'est un bond en avant formidable . Après ce que l'article ne dit pas c'est si ces munitions necessitent absolument de nouvelles armes pour être tirées , avec cette fameuse culasse basculante . Si certains ont de plus amples connaissances sur le sujet , merci d'avance .
  6. un micro drone style ar drone , quadrirotor , 5-6 km portée , 1/2 h autonomie suffirait pour repérer , localiser et cibler l'ennemi dans l'horizon opérationnel d'un sgtia . Le cout serait modeste , par contre il faudrait se prémunir contre le brouillage , donc forcément , surcout par rapport à un modèle civil . Mais comparé à un missile type Javelin on peut se payer une noria de ces appreils . Après à un niveau en dessous j'ai de sérieux doutes . Les nanodrones qui tiennent dans une main seraient plus adaptées aux forces spéciales et anti terroristes , pas vraiment à la section . Ceci dit quand je vois des videos de types qui dégomment en Syrie des t72 avec des tow à terre en plein désert , je me dis vraiment qu'un éclairage systématique à base de drones légers éviterait bien des surprises . Mais ce serait en liaison avec des appuis type artillerie ou aviation , donc encore une fois plutôt niveau compagnie .
  7. Je me pose la question de l'aération de ces tunnels , faut-il des compresseurs ?
  8. Et pour la detection , réseau hydrophones ou scanner aeroporté ? S'ils creusent au marteau piqueur ça doit forcément pouvoir être repéré à distance . Hors il semble que les israéliens aient été franchement pris au dépourvu .
  9. J'ai été très impressionné comme beaucoup par les tunnels du Hamas , leur nombre , leur taille , la discretion avec laquelle ce réseau incroyable se développe , l'aménagement intérieur , béton éclairage , ... C'est un moyen vieux comme le monde qui vise plusieurs buts : dans une guerre de siège ou statique ( guerre de tranchée ) contourner les défenses ennemies pour investir la place ou poser des mines ( voir en Syrie une série de destruction impressionnantes contre des centres gouvernementaux ) et , d'un point de vue plus stratégique , protéger ses activités , ses troupes , sa logistique et son infrastructure des moyens d'observation et donc de destruction de l'ennemi , surtout quand l'ennemi mise beaucoup sur la surveillance aérienne . J'aurais aimé savoir si certains s'y connaissent , comment on s'y prend pour creuser ces tunnels à Gaza , font-ils tout cela à la pioche ou ont-ils quelques machines , comment évacuer discrètement la terre , le rythme de progression ...? Et puis surtout je ne comprend pas comment on peut creuser ainsi sans se faire repérer par les vibrations ; les sismographes repèrent des ondes venues du coeur de la terre , des coups de pioche continus pendant des jours ça doit quand même laisser des traces . J'ai lu aussi que les USA avait sur un satellite un scanner susceptible de localiser ces fameux tunnels . Bref un sujet d'autant plus riche et important que nous serons fatalement un jour ou l'autre confrontés à ce genre d'artifice , et pourquoi pas sur notre propre territoire
  10. Je viens de relire l'intégralité de ce post captivant , au final , la conclusion est que l'organisation actuelle n'est pas si mauvaise , même si on doit évidemment l'améliorer . Avec 9 places /vehicule et necessité d'avoir cds et radio ensembles , on est limité à un groupe de 7 . Dans inf 212 on compte 2 tp rattachés à l'équipe de commandement , cela semble une bonne idée . Donc , par rapport à l'organisation officielle on pourrait juste supprimer le groupe eryx et passer à 4 groupes de 7 , les 4 membres de l'équipe de commandement + les 2 tp se répartissant dans les 4 véhicules , 34 pax donc une petite marge de 2 places disponibles . Côté armement il semble au vue des remarques de nombre d'intervenants que 2 mag et 2 carl gustav à disposition pouvant être utilisés suivant les besoins du moment sont la meilleure option . Plusieurs membre citent le m25 "punisher" , je pense qu'un obus de cg 84 mm airbust serait très largement préférable . En version plus légère des law type m72 remplaceraient le cg . Pour ce qui est d'une équipe mortier il faut à mon sens un véhicule dédié , sinon pas assez de munitions , donc plutot niveau compagnie . Bref rien de révolutionnaire . J'aurais bien aimé avoir des infos sur ce qui se fait ailleurs surtout chez Tsahal , car ils ont à la fois une incomparable expérience du combat et une armée basée sur la conscription . J'espère que le post va reprendre vie
  11. Pour produire des Rayons X ou gamma il faut quasiemment une bombe atomique . Je me souviens d'une idée de l'époque "Star Wars" fin de guerre froide , un satellite en forme de bogue de chataigne portant une bombe nucléaire . Lorsqu'il explosait chaque "piquant" formait comme une sorte de canon à RX capable d'abattre un missile intercontinental . Bien sur c'était seulement un concept , bonjours les difficultés pour viser simultanément une douzaine de cibles minuscules à des milliers de km . Sinon je ne sais pas si on peut produire de telles rayons de manière disons classique , car aucun des projets de lasers actuels ne se situent dans ce domaine de rayons très energiques . Il faut aussi penser que ces systèmes ont un rendement assez faible et que , au moins pour les systèmes mobiles sur camion , ils necessitent d'énormes réservoirs de produits chimiques très toxiques pour leur fournir de l'énergie . Sur un navire ( de bonne taille ) la puissance electrique doit être suffisante par contre .
  12. Outre le C-RAM qui servira à protéger les bases contre le harcèlement par obus ou roquettes les lasers seront surtout utiliser en tant que CIWS , défense rapprochée des navires . Le laser présente un atout majeur par rapport au missile , c'est que son cout réside dans l'arme ( laser lui même , système de pointage generateur d'énergie ...) qui est par principe non consommable tandis que le missile lui mêmest sacrifié . Le cout d'un tir laser est dérisoir ce qui est primordial quand il s'agit d'intercepter des projectiles inertes comme des roquettes . Le laser est par contre handicapé par l'atmosphère qui absorbe les rayons , et carrément stoppé par la brume . De plus , étant une arme en tir directe la portée sur un objectif à vol rasant comme un missile anti navire est forcément limitée ; et bien sûr , tout comme les canon ciws type phalanx ou goalkeeper , impossible d'engager plusieurs cibles simultanément . En clair le laser c'est potenciellement bon pour du C-RAM et du CIWS , reste à évaluer si des canons type millenium de 35 mm ne sont pas aussi efficace . En tout cas je ne pense pas à une révolution tactique , ces engins seront toujours très couteux et fragiles pour s'imposer sur les champs de bataille ...cela fait quand même une bonne trentaine d'anées qu'on travaille dessus , les américains ont renoncé à leur laser aéroporté sur B747 , il n'y a jamais eu d'application massive . Par contre les lasers de faible puissance peuvent être terriblement efficaces contre les systèmes d'observation , pour griller les têtes chercheuses IR des missiles sol air ( certains hélicoptères sont protégés comme ça ) et bien sûr les yeux . Un laser invisible et d'une puissance dérisoire style telemètre et c'est la cécité definitive à plusieurs km de distance , très efficace contre les hélicos , les sniper voire les vip !
  13. Il semble que les américains ne soient pas pressés de remplacer leur M4 , ils se pourraient qu'ils temporisent avant d'investir dans un nouveau calibre 6,5 ou 6,8 mm qui réaliserait le rêve d'une seule munition à l'échelle de la section , avec un bon compromis entre poids et efficacité . Il va de soi que cette décision risque d'entrainer un changement généralisé de calibre à l'échelle de tout le monde occidental . Si donc la France adopte d'ici peu un nouveau fusil en 5,56 et que nos alliés d'outre atlantique changent de calibre dans quelques années , n'auront nous pas raté le coche ? Pensez-vous que les USA auraient la délicatesse d'avertir leurs partenaires , de les consulter avant d'engager des programmes de renouvellement d'armes légères ? A jouer chacun de notre côté on finit par s'épuiser et s'affaiblir . Si un nouveau calibre standard doit s'affirmer dans la prochaine decennie , reflechissons avant de descendre au mauvais arrêt .
  14. Le concept de frappeur ne peut s'envisager à notre echelle que comme une mule low-cost , un drone conteneur qui peut dopper les capacités d'une frégate , laquelle dispose seule des capteurs et des conduites de tir efficaces et couteuses . On profite à fond de la capacité à déporter capteurs et effecteurs . Inutile de doter le frappeur de canons de 76 ou plus , par contre la possibilité de se positionner juste sous le niveau de l'eau en quelques instants en cas d'alerte donne une furtivité absolue contre les missiles . Si on envoit une frégate dans une région à risque , et qu'on la fait accompagner par un drone frappeur avec à titre d'exemple 16 aster , 8-16 exocet , 32 missiles de croisière , on a une capacité de défense et de dissuasion digne d'un beau destroyer pour un cout très inférieur . Les frappeurs de la taille d'un pétrolier , je n'y crois pas . On peut même imaginer des conteneurs abandonnés au large de côtes ennemies avec des missiles rôdeurs tirés à volonté , un concept que les américains avaient envisagé avec leur programme Lam Pam abandonné depuis . Nous ne sommes plus au temps où on pouvait assurer la victoire en tirant au hasard un ou deux projectiles , à l'heure où même de simples patrouilleurs disposent de missiles anti aeriens et d'autant d'anti navire que des navire de ligne , c'est la bordée , en clair le volume de la salve qui fera la différence en saturant les défenses adverces , et c'est d'ailleurs la même chose dans les airs , la première salve doit submerger d'emblé l'ennemi ; c'est une évidence que nos décideurs ont du mal à saisir , pas nos ennemis potenciels .
  15. Une question me taraude l'esprit : pourquoi n'existe t'il aucun missile anti navire supersonique occidentale ( sauf Japon et Taiwan mais c'est plutôt l'extrême orient ) ? En fait soit les missiles type exocet sont suffisamment discrets et effectivement une vitesse subsonique se justifie , soit ça n'est pas le cas et alors une vitesse terminale bisonique est un atout décisif dont on aurait tord de se priver . Il semble que les missiles japonais ne soient pas des monstres type brahmos : peut-on envisager techniquement un exocet 4 à lancement vertical et attaque finale mach 2 ?
×
×
  • Create New...