Jump to content
AIR-DEFENSE.NET

Akhilleus

Moderateur
  • Posts

    18,660
  • Joined

  • Last visited

  • Days Won

    73

Everything posted by Akhilleus

  1. 1- déjà discuté 20x et ca n'est surement pas un facteur à prendre en compte pour une offensive terrestre de toute façon 2- rumeurs, rumeurs, toujours rien de probant (comme les rumeurs d'Il76 pleins de para abattus, de caisses de viagra pour les soldats, de volonté de provoquer un accident nucléaire avec Tchernobyl et Zapojihia etc). Mef des rumeurs des RS. Si des mun de conceptions NK avaient été saisies, on le saurait, ce serait placardé en 4x3 par les ukrainiens 3- oui clairement, la dessus il n'ya pas discussion. Et non ama ils n'ont pas les moyens d'une offensive hivernale pour l'instant. Ca dépendra du cycle d'entrainement de leurs recrues/mobilisés, de l'encadrement et de la fourniture par l'industrie de véhicules neufs ou réactivés pour compenser les pertes. A l'hiver ce sera peut etre un peu juste. Après l'hiver ? Visiblement tout le monde s'y attend et c'est pour cela que les ukrainiens poussent en ce moment Sources ? parceque oui il y'a des remontées de ce type (on remonte tout ce qui est négatif) pour rappel la 530th 155th brigade de Marine (celle étrillée stupidement à Porokovna Pavlivka) a été complètement reconstituée et entrainée correctement avant son engagement (qui lui a été fait en dépit du bon sens) Donc mef des généralités .... que le système soit dysfonctionnel avec certaines unités, aucun doute. Avec l'ensemble des formations, ca se discute déjà plus
  2. **sifflote, sifflote ......** [toute ressemblance avec ce qui a pu se passer ici n'est pas complètement fortuite] **sifflote, sifflote...* PS : heureusement probablement à plus bas bruit qu'ailleurs mais tu as un expérience de ce que certains d'entre nous ont vécu pendant plusieurs semaines même si beaucoup d'entre vous ont refusé (et refuse toujours) de le voir/admettre
  3. C'est un chouille plus compliqué que cela ....mais soit, on part en HS
  4. C'est pas ce point qui m'a fait réagir C'est tout le trip qui est un rêve mouillé de révolte des minorités Comme le trip sur l'invasion chinoise de la Sibérie Comme je disais, ca n'est c'est pas passé en 1991 dans une configuration bien pire C'est pas les bouriates ou les tuvans, avec une densité de population ridicule, une culture pastorale, une pauvreté rampante couplé à une analphabétisation elevée qui risquent de faire le coup de feu pour la bouriatie libre M'enfin si vous voulez faire dans la Sci Fi, OK.... ca pose juste le level de la discussion (et la compréhension ou l'absence de compréhension des forces de gravités de l'Etat Russe)
  5. Mouais Ca c'est pas passé en 1991 (alors que la situation était pire) sauf en Tchétchénie (historiquement remuante), je ne vois pas pourquoi une implosion mécanique aurait lieu aujourd'hui Et oui par contre pour le jeu de revendications de meilleurs distributions de profits ... sauf que ce sont les satrapes/gouverneurs locaux qui la feront et qui en profiteront (comme ca déja été le cas, à chaque sursaut local ou régional)
  6. Quelqu'un a dit le mot "Balkanisation" ? Cela dit, je ne vois pas ça se faire (dans l'immédiat) dans l'état central Les saloperies vont se jouer en périphérie et pour ça le terrain ukrainien est parfait (il l'était d'ailleurs déjà entre 2011 et 2014 entre le GRU et le FSB)
  7. C'était déjà le cas avant Entre les troupes répondant au MinInt et celles au MinArm (les uns arborant le drapeau noir des bolchéviques, les autres ceux de l'URSS et se tirant occasionnellement dessus ...) Les bataillons Vostok et Zapad 100% tchétchènes les milices du feu père Kadyrov les Daghestanais Les Ossètes les Abkhazes
  8. Rien de neuf (cf les guerres de Tchétchénie I et II, avec les unités de l'armée, de la marine, des MVD, des groupements paramilitaires, des supplétifs locaux et les retournés, re-retournés et pirouette, le tout ne se parlant pas, ne se soutenant pas et même parfois s'avoinant les uns les autres)
  9. Effet de loupe (encore) On voit les vidéos de frappes réussies (des 2 bords) pas (ou très peu) les vidéos de ratés et notamment par brouillage La GE étant assez intense de part et d'autre d'après pas mal de rapports/témoignages
  10. De plus, tu sembles considérer un peu vite que les Russes seraient les seuls à avoir assimilé l'héritage intellectuel soviétique alors que les Ukrainiens ont également fait partie de l'URSS et ont suffisamment souffert sous son joug pour vouloir tirer toutes les leçons nécessaires à leur défense Fin de citation Sur le coup et un peu comme souvent et tu me fais dire des choses que je n'ai pas dit (voir meme pas abordé ds le post auquel tu reponds) et tu "penses" a ma place....
  11. Ouais et moi ca me rappelle les discussions sur l'airpower au sortir de la GW1 ou tout le monde y allait de son "c'est l'airforce qui a détruit 5500 véhicules irakiens" Et d'oublier l'artillerie, les escadrons blindés de M1, Challengers et AMX30B2, les floppées de MILAN et TOW tirés sans parler des LRM Ah si, pardon, le fameux square remover du MLRS ..... qui s'est avéré être une invention journalistique Donc oui je suis extrême pour répondre à des idées extrêmes .... mais si la facilité pour certains c'est confortable, les réalités de terrain, c'est autre chose (mais ca nécessite de creuser au delà de Tik Tok)
  12. J'inverserais la charge de l'accusation. Beaucoup ici sur-estime (par effet d'excitation youtubesque) les effets des ATGMs Bien sur ils ont fait des cartons, on a des moulons de vidéos Mais je le redis, les ukrainiens sont tout a fait conscients et l'ont déclaré que ce ne sont pas des armes magiques et que ce ne sont pas les armes qui ont permis de tenir au nord Si elles l'ont faites, c'est (comme tu l'as justement fait remarqué) en conjonction ou complémentarité avec l'artillerie et les positions défensives préparées Maintenant si on veut parler chiffres Les ukrainiens ont reçus plus de 5000 Javelins et 7000 NLAWs (sans compter 18 000 autres armes antichars du RPG75 au PzF3, du Milan au Brimstone, sans parler des stocks ukrainiens préalables à la guerre) Sachant qu'on nous vend le Javelin et le NLAW avec des pk de 90 à 95 % ..... je cherche encore les 11 000 véhicules russes détruits ......
  13. *soupir* C'est pas du Brossolet Brossolet c'est ralentir l'adversaire avec des unités autonomes d'ATGMs pour permettre une frappe nucléaire sur les têtes offensives sans exposer de son coté un corps de bataille trop rigide et trop concentré, lui même vulnérable à une frappe nucléaire Ce qu'ont fait les ukrainiens et qu'ils ont bien fait, c'est faire des équipes hunter-killer à base d'ATGMs avec une flexibilité tactique suffisante et une autonomie pour harceler les colonnes blindées russes et les exposer au corps de bataille lourd ukrainien (artillerie principalement) C'est 1- la doctrine d'emploi des ATGMs sur la brèche de Fulda telle que prévu par l'OTAN. Rien de neuf, rien de franco français malgré tout les cocorico du monde. Peut être même moins français vu la pauvreté relative de nos équipes ATGM dans nos divisions de première ligne (entre moitié moins et 4x fois d'ATGM dans une brigade française que dans une brigade US ou britannique) à l'époque. 2- il est faux de dire que l'Ukraine n'engage pas d'éléments mécanisés (j'ai cité Hostomel avec la 4e QRNGB et la 1er Brigade blindée qui a tenu Karkyiv dès J1) 3- c'est se leurrer ou se laisser aveugler (effet tunnel) par le monceau de videos YT de Javelins et NLAW 4- quand les ukrainiens eux mêmes disent que si les NLAWs et Javelins ont été utiles pour ralentir les russes (encore une fois, rôle prévu pour dans le cadre d'un affrontement CE), c'est leur artillerie et LRM qui les a arrêtés et qui leur a infligés des pertes inssuportables notamment sur les colonnes bloquées au nord de Kiev
  14. plusieurs points (signaux faibles mais qui deviennent persistants) Biden qui indique que Zelinsky doit laisser la porte ouverte à des négociations toujours pas de fourniture de systèmes trop critiques (alors que le parc de MBT et avions PAVA compatible disponible s'est épuisé) restrictions de la remontée de certaines informations de la part des US planification des opérations sous l'oeil des américains. OK pour l'instant les ukrainiens ont pu passer outre certains freinages ou avertissements (notamment lors de la chevauchée sur Karkyiv) mais un élément exterieur a quand même son mot à dire sur les opérations de théatre Et effectivement il semble y avoir pas mal de discussions sur certaines frappes Heu ben non en fait Brossolet c'est de l'infanterie légère avec plein d'ATGMs dans un contexte d'utilisation possible d'armes nucléaires Pas d'armes nucléaires (en tout cas pour l'instant) et de l'avis même des ukrainiens, c'est l'artillerie qui a fait la décision au Nord de Kiev et des unités méca/moto à Hostomel (sans parler de la 1er Brigade Blindée à Karkyiv) Bref .........c'est pas du Brossolet C'est l'usage type d'équipes ATGMs contre des colonnes blindées ...... soit la doctrine d'usage dans le cadre d'une bataille telle que prévue en CE et pas du tout dans le cadre d'une "non bataille" Nos équipes P4-Milan ou les équipes Jeep-TOW américaines n'auraient pas fait differemment
  15. Sauf que c'est cette doctrine US qui fait force de loi Ok pour la stratégie d'étouffement de la IIe GM ... le souci c'est qu'elle a échouée et que toute la littérature qui tourne autour (adossé au système Maginot et tout le reste) lui casse du sucre sur le dos. Et de toute façon en cas d'affrontement nous n'aurions plus les moyens de l'essayer d'autant plus dans l'espace militaro technique actuel qui accèlere les choses Ok pour Brossolet : application ? influence ? réussite ? Je rappelle que la doctrine Brossolet a été mise au placard très vite (et son auteur avec) Pour le reste comme d'habitude tu projetes des choses que je n'ai pas dites alors il va falloir que tu arrêtes des tentatives de mind reading foireuses Je n'ai jamais dit que les ukrainiens n'étaient pas influencés par les penseurs soviétiques (j'aurais même tendance a penser le contraire et d'ailleurs je l'ai écris ici, une partie de leurs opérations sont calquées sur l'art opératif soviétique réadapté aux moyens qu'ils peuvent aligner) Le souci (pour eux dans une optique affrontement entité politico-militaire nationale versus entité politico-militaire nationale comme le comprenaient les penseurs de l'armée rouge et les politiques bolcheviks puis ensuite communistes), c'est que l'Ukraine si elle a pu mobiliser son corps social est maintenant complètement dépendante de l'apport extérieur en armes, munitions, carburant et argent pour payer ses soldats et qu'elle n'a plus aucune autonomie sur le plan industriel militaire (à part des éléments anecdotiques dans le grand schéma du théatre d'opération) et qu'elle perd jour après jour son autonomie de décision politique Ou en gros elle est complètement dépendante de facteurs politiques qui lui échappent complètement (ou presque puisque son jeu de propagande lui sert justement à raccrocher ce qu'elle peut) Et ca, c'est tout sauf serein pour la conduite d'une guerre qui visiblement peut etre amenée à durer
  16. On avait pas dit que le régime arrêterait les frais après quelques uns des désastres cités au dessus ? Puis on avait pas dit que la société russe pignerait à l'appel des reservistes ? Et puis on avait pas dit que les russes se révolteraient avec l'accumulation de pertes (et elles sont significatives chez les mobiks depuis 6 semaines ..... ) Je crois qu'il n'ya rien à attendre du coté de la population russe vis à vis d'une quelconque influence sur le fonctionnement de l'état et la conduite du conflit Cette antienne est réchauffée et plus vraiment pertinente
  17. C'est pas autorisé par la charte (et c'est pas gentil pour le petit commerce des publications sur la défense) En résumé c'est une analyse des désastres US dans le pacifique en 42 (les Salomons, Savo, Cap Espérance, Santa Cruz ... qui sont des séries ininterrompues des défaites voire de désastre pour l'USNavy pendant 6 mois et suivant Pearl). S'arrêter à l'aspect tactique aurait fait dire à un observateur que les US étaient battus. On sait qu'il n'en est rien. En parallèle une succession de défaites tactiques comme celles que subissent les russes ne signifient pas leur défaite stratégique. Notre culture militaire occidentale focalise trop sur le champ de bataille Les cultures militaires anciennement soviétiques (je ne sais pas dans quelle mesure s'est resté ancré dans la culture militaire russe moderne) mais aussi chinoises voient les effets tactiques (victoires ou défaites) comme des sous éléments non représentatifs de la capacité combattive des états. Pour faire simple, pour nous, une guerre doit etre une succession de victoires sur le champ de bataille de façon à casser l'appareil militaire adverse (et le politique suivra) Pour les soviétiques et les chinois, une guerre est l'affrontement de deux entités globales (appelons les pour simplifier "nations") qui englobent aussi bien les résultats sur le terrain que les capacités industrielles, la propagande et contre propagande, les alliances, la volonté populaire, la société dans son ensemble et tout ce que nous, nous mettrions dans le volet politique du conflit. J'ai tendance, à titre personnel, à rejoindre cette idée (qui date pour les soviétiques de théoriciens de la Guerre civile) Parceque l'autre versant n'est plus valable depuis l'avènement des états nations et de l'industrialisation ainsi que de la communication de masse. Pour le faire simple, on est un peu resté sur l'aspect Napoléonien de la guerre (et on si on s'en sort à chaque fois sur le champ de bataille, politiquement on finit par perdre : de la 1er GM au Mali et à l'Afghanistan) Les soviétiques eux intègrent l'ensemble des éléments comme facteurs de victoire : https://www.cairn.info/revue-histoire-economie-et-societe-2004-2-page-191.htm A voir si les penseurs de l'époque ont percolés dans le fonctionnement politico-militaire russe mais si c'est le cas, je pense que ce conflit est loin d'être terminé, quelles que soient le nombre de "branlées" relatives ou absolues encaissées par les russes
  18. Fort bien Il y a un texte a ce sujet par le Bihan dans le dernier G&H. Le lire et surtout s'impregner de la derniere phrase Accessoirement, se poser la question de ce qu'est un objectif de guerre Et si, comme le concoivent les russes, c la neutralisation de l'Ukraine, les revers cités au dessus ne seront que des episodes peu glorieux mais des incidents de parcours d'un conflit qui sera passé de tentative rapide et baclée de decapitation a choc complet entre 2 nations, 1 de 40 millions d'hab soutenue par l'ouest et l'autre de 140 million assise sur ses capacites indus et ressources naturelles. A l'heure actuelle et malgré lles avancées des FAU , vu l'attrition de part et d'autres, visiblement kif kif alors qu'on s'attendais a 20 versus 80, je ne sais pas si je parierais sur une "victoire" ukrainienne Cf aussi le billet relatif sur le theatrum machin belli
  19. La 4 brigade de RR de la GN, celle qui est intervenue pour degager Hostomel est une brigade moto/meca ou en tout cas a eu un appu8 blindé consequent C'est d'ailleurs ce qui a finit par poser pb aux russes, de l'infanterie legere (para) ne tenant pas face a des elements blindés
  20. C'est ton interpretation et certaines parties vont a l'encontre des BDA ou des ToT publiés/accessibles Apres on peut choisir de voir le verre a moitié vide (pertes consequentes en poursuite) ou a moitie plein (l'essentiel des troupes et la majorite de materiel est evacué)
  21. Kiev en premier (toutes les forces coincées au nord ouest), les forces qui etaient avancées sur Karkhov depuis la LNR (jusqu'a Tchernobyl). Ces 2 la datent Kherson
×
×
  • Create New...